FEDERATION FRANCAISE DES SOCIETES DE SCIENCES NATURELLES
A B.P. 392 — 75232 PARIS Cedex 05 ,‘ -1
4 E > Association régie par la loi du lüjuillet 1901, fondée en 1919, reconnue d’utilité publique en 19X \   `\€—' 1
•~. Membre fondateur de l’UICN — Union Mondiale pour la Nature lé  0 ‘
—7
La FEDERATION FRANCAISE DES SoC1ETES DE SCIENCES NATURELLES a été fondée en 1919 et reconnue
d‘utilité publique par décret du 30 Juin 1926. Elle groupe des Associations qui ont pour but, entièrement ou
partiellement, l‘étude et la diffusion des Sciences de la Nature.
La FÉDÉRATION a pour mission de faire progresser ces sciences, d‘aider à la protection de la Nature, de
développer et de coordonner des activités des Associations fédérées et de permettre l‘expansion scientifique
française dans le domaine des Sciences Naturelles. (Art .1 des statuts).
La FÉDÉRATION édite la « Faune de France >>. Depuis 1921, date de publication du premier titre, 90
volumes sont parus. Cette prestigieuse collection est constituée par des ouvrages de faunistique spécialisés
destinés à identifier des vertébrés, invertébrés et protozoaires, traités par ordre ou par famille que l‘on rencontre
en France ou dans une aire géographique plus vaste (ex. Europe de l’ouest). Ces ouvrages s‘adressent tout autant
aux professionnels qu‘aux amateurs. Ils ont l‘ambition d‘être des ouvrages de référence, rassemblant, notamment
pour les plus récents, l‘essentiel des informations scientifiques disponibles au jour de leur parution.
L’édition de la Faune de France est donc l’œuvre d’une association à but non lucratif animée par une
équipe entièrement bénévole. Les auteurs ne perçoivent aucun droits, ni rétributions. L’essentiel des ressources
financières provient de la vente des ouvrages. N’hésitez pas à aider notre association, consultez notre site
(www.faunedefrance.org), et soutenez nos publications en achetant les ouvrages!
La FÉDÉRATION, à travers son comité Faune de France a décidé de mettre gracieusement, sur Internet, à la
disposition de la communauté naturaliste l‘intégralité du texte de Edmond CHEVREUX et Louis FAGE consacré
aux ÀII1pl'1lpOd€S publié en 1925. Ce volume est actuellement épuisé et ne sera pas réédité.
Cet ouvrage est sous une licence Creative Commons pour vous permettre légalement de dupliquer, le
diffuser et de modifier cette création .....
Montpellier, le 5 avril 2007
le Comité FAUNE DE FRANCE

Creative Commons
®Cf6aiiV9
C 0 lil ill U TC 5+ l) I-1 l·Z I)
Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à
l'Identique 2.0 France
Vous êtes libres :
•de reproduire, distribuer et communiquer cette création au public
•de modifier cette création
Selon les conditions suivantes:
  Paternité. Vous devez citer le nom de |'auteur original.
Pas d'Utilisation Commerciale. Vous n'avez pas le droit
.= d'uti|iser cette création à des fins commerciales.
Partage des Conditions Initiales à l'ldentique. Si vous
modifiez, transformez ou adaptez cette création, vous n'avez
le droit de distribuer la création qui en résulte que sous un
»-”' contrat identique à ce|ui—ci.
•A chaque réutilisation ou distribution, vous devez faire apparaître clairement
aux autres les conditions contractuelles de mise à disposition de cette
création.
•Chacune de ces conditions peut être levée si vous obtenez |'autorisation du
titulaire des droits.
Ce qui précède n'affecte en rien vos droits en tant qu'utilisateur (exceptions au
droit d'auteur : copies réservées à |'usage privé du copiste, courtes citations,
parodie...)
Ceci est le Résumé Explicatif du Code luridique (la version intégrale du contrat).
Avertissement El
Découvrez comment diffuser votre création en utilisant ce contrat

réoénmou rnnnçmsz ozs socnérés os scnsucss Nuunsuss
OFFICE CENTRAL DE FAUNISTIOUE
DE FRANCE E
9. `
A M P H 1 PO 0 ES
- PAR _ `
Ed. CHEVREUX et Louis FAGE
ASSOCIÉ DU- ASSISTANT AU `
Muséum Nations! d'Hisl0i1·a Naturelle Muséum National d’lIisl0îrc Naturelle
_ Avec 438 figures ,
· PA R1 S `
PAUL LECHEVALIER, ` 12, nm: nn TOURNON (v1•)
1925
Collection honorée de subventions de l'Académie des Sciences de Paris * _
(fondation R. Bonaparte et Loutreull). de la Caisse des Recherches Scientifiques
et d'une souscription du Ministère de l'1nst1·uction Publique .

PRÉFACE .
Quand nous fut demandé d’écrire pour la Faune de France le
volume concernant les Amphipodiës, nous nous rendîmes parfaite-
ment compte de la difficu1té_et de la longueur de la tâche qui nous
était proposée. De par sa configuration géographique, l’éteudue et la
' grande variété de ses côtes réparties sur des mers diverses, il se
trouve, en effet, que la France est un des pays les plus riches en—
Crustacés de cet ordre. Le nombre des espèces qu’on y a observées et
qui se trouvent ici décrites n’est pas inférieur à 320. ,
Mais cette richesse même ne nous faisait-elle pas un devoir d’es-
sayer, tout au moins, de fournir aux naturalistes un ouvrage qui en
dresserait l’inventaire précis, et les aidant dans la détermination des
espèces, les inviterait à entreprendre des recherches sur un groupe
qui s’offre à nous avec tant de générosité ?
Nous l‘avons cru. Non point qu'il n’existe aucun ouvrage d’en-
semble auquel peuvent recourir les spécialistes. Est·il besoin de rap-
peler les travaux du R:Sr¤aama,et notamment le volume du Tierreich
_ qu’il a consacré en- 1906, au sous·ordre des Gammariens, œuvre for-
midable et précieuse entre toutes, où sont décrites, par un maitre, les
espèces du monde entier 2Mais le cadre et l'ampleur de cet ouvrage,.
joints à. l’absence presque complète d’illustration, le font à la fois
trop vaste et trop concis pour le but que.nous nous proposons. Au
surplus les deux sous-ordres des Hypériens et des, Gaprelliens n’y
sont-pas traités, et, pour en déterminer les nombreuses espèces de
notre faune, force est de recourir aux travaux spéciaux,,en première-
ligne desquels il faut citer ceux de BOVALLIUS, de Crans, d’une part et
` ceux de Musa, d’autre part. I
' Si l’ouvrage remarquable de G. O. Sims sur les- Amphipodes de
Norvège, où toutes les descriptions s’accompagnent d’abondantes et

6 rnarxca ·
d’excellentes figures, est plus conforme à notre plan, illue concerne
qu’une faune particulière, assez différente de la nôtre.
Toutes ces œuvres fondamentales et celles de DELLA VALLE, de
N0aMAN, de WALKER, de TÃTTERSALL, de Srarnnnsna demeurent indis-
pensables à qui veut approfondir la connaissance denotre faune et la
comparer à celledes régions voisines. Mais aucune-ne s’applique f
strictement aux espèces de nos côtes et ne les embrasse dans leur
ensemble. ` `
vPénétrés de l’1itilité de notre tache, nous nous sommes donc mis à
l’ouvrage et, nous partageant la besogne — l’un de nous plus spécia-
lement attaché aux Gammariens. l’autre aux Hypériens et aux Caprel·
liens ——— nous voici arrivés à son terme. ·
Grace à la collection rassemblée par l’un de nous, au cours de plus
de quarante ans de recherches à mer basse. ou-au large, et déposée
maintenant au Muséum National d’Histoire Naturelle, nous disposions
de matériaux abondants comprenant la presque totalité des espèces
décrites ici. Nous avons dû cependant faire quelques emprunts au
matériel recueilli·sur nos côtes durant les croisières des Yachts du
Prince Albert de‘Monaco, et déterminé par nos soins. De telle sorte
que toutes les espèces de notre Faune ont été vues et étudiées par
nous-mêmes et, sauf rares exceptions chaque fois signalées, ont fait
l’objet de dessins originaux exécutés de notre main. _ _
Nous nous excusons d’avoir employé-dans le texte bon«nombre
d'abréviations. Elles nous ont été imposées·par le souci de ne pas
faire trop volumineux cet ouvrage. Mais ou nous saura gré, nous l’es-
pérons, `de n’avoir rien sacrifié à l’illustration, que nous avons faite
aussi abondante et détaillée que· possible, persuadés qu’elle était
particulièrement nécessaire dans un groupe où les espèces passent
pour difficiles à identifier. ·
Dans l’Intr0ducti0n, nous nous sommes étendus à dessein sur la
répartition et les méthodes de recherche des Amphipodes. Nous avons
voulu ainsi grouper les principales espèces suivant leur habitat et
citer les formes les plus caractéristiques des différents milieux
qu’elles fréquentent, renvoyant à la partie descriptive pour la dis-
tribution géographique particulière à chaque espèce.
Malgré ses imperfections, ou ses lacunes,,nous pensons que notre
ouvrage demeurera -utile ; et, s’ilparvient‘à orienter quelque natura-
liste vers l’étude des Amphipodes, nous nous considérerons comme
amplement récompensés du gros effort qu’il nous a demandé.

A M P H I P O D E S-
INTRODUCTION .
Les·Amphipodes sont des·Crustacés. Edriophtalmes, dont les lobes
branchiaux sont fixés à plusieurs des pattes des 6 dernières paires du
mésosome, ou même à toutes les pattes des 61 dernières paires, le '
métasome n’en possédant jamais. Le cœur ne· s’étend pas en arrière
du mésosome. Il existe une aorte antérieure et une aorte postérieure.
La glande antennale est toujours présente.
L’ordre des Amphipodes se divise en trois sous-ordres :
—— Tête distincte du 1°1’ segment du mésosome. Maxillipèdes avec
palpe. Mésosomeavec 7 paires de pattes, 5 à· 6 paires de lobes bran-
chiaux et, chez la.femelle, 4 paires de lamelles incubatrices. Premier
article des gnathopodes et. des péréiopodes affectant la forme d’une '
plaque (plaque coxale). Métasome avec 3 paires.de plêopodes. Uro-
some avec en général 3 paires et au moins 1 paire d’uropodes. Uropodes I
avec toujours 2 branches ..........,... S. O. GAMMARIENS, p.
— Tête distincte du 19* segment du mésosome. Yeux presque tou-
jours de grande taille. Maxillipèdes sans palpe. Mésosome avec 7 paires
de pattes, 3 à 5 paires de lobes branchiaux et, ehez:la.femelle, 4 paires
de lamelles incubatrices. Plaques coxales petites ou manquant. Métasome
avec 3 paires de pléopodes. Urosome avec 3 paires d’uropodes, dont les
branches manquent quelquefois ..... . ...... S. O. H YPÉRIENS, p.
—— Tête non distincte du 1*** segment du mésosome. Maxillipèdes avec
palpe. Mésosome avec en général moins de 7 paires de pattes et n’ayant
que 2; ou.rarement‘3 paires de lobes branchiaux et 2 paires de lamelles
incubatrices. Plaques coxales. manquant. Métasome, urosome et` leurs
appendices, rudimentaires .............. S. O. CAPRELLIENS, p.
I. — RÉPARTlTl0N· ET RECHERCHE DES AMPHIPODES
Les Ainphipodes de. France comprennent des formes terrestres, des
formes d’eau douce et des formes marines. Les Amphipodes terrestres
appartiennent à la famille des Talitridae ; tous les Amphipodes d’eau
douce font partie des Gammaridae ; les espèces marines, beaucoup plus
nombreuses, sont représentées dans 50 familles différentes .

8 FAUNE DE FRANCE -— AMPH1P0DEs ‘
1° Capture des ·Amphip0des—terrestres et d’eau douce . '
Trois espèces d’Amphip0des terrestres existent en France. Talitrus
' Alluaudi, forme. exotique commune aux Séchelles, à Madagascar et aux
` t Tuamotu, a été rencontré dans les serres du Jardin des Plantes et de la
ville de Paris et dans les serres des jardins du Palais de Monaco. Orchestia
gammarcllus se trouve habituellement au [voisinage de la mer, mais a été
rencontrée aussi à quelque distance dans Pintérieur des terres. Orc/zestia
Bottae, uniquement terrestre, a été trouvée sur plusieurs'points~de~ la
France continentale et habite même les environs de Paris (Epinay-sur-· ·
Seine). Ces trois espèces se trouvent dans la terre humide et sous les pierres.
. Au bord des ruisseaux, des rivières,,des étangs et des lacs, on trouvera,
° sous les pierres et dans les touffes de plantes aquatiques, 4 Gammarus,
1 Echinogamhmrus et'1 Carinogammarus. On les prendra facilement, soit
à la main, soit au troubleau. Dans les puits, dans les mares et les rivières
des grottes etquelquefois au point d’émergence des sources, habitent
12 formes«aveugles: 1 Crangonyx, 10 Niphargus et 1 Niphargopsis. ©n»
les capture, soit- à la main, soit dans de petites nasses en toile
métallique, amorcées de viande ou de poisson. Un bon procédé pour
· pêcher les N iphargus des puits consiste à se servir d’une sorte de balance,
· ' composée d’un cercle en métal, garni·»d’une poche en étoffe claire. On
· . er au,fond du puits cette poche, lestée d’une pierre et amorcée
d’un peu de.viande ou de poisson, et on la relève le lendemain.
2° Capture des Amphipodes marins ` _ A
A, —- Dans la Manche et dans l’Océan.
Dans le sable fin des plages, au niveau des pleines mers, on trouvera
Talitrus saltator, Talorchestia Deshayesci et Talorchestia brita. Le sable est
souventcriblé par les trous de ces Amphipodes sauteurs, qu’il est assez
facile decapturer à la main. Hyalc N ilssoni, petite espèce sauteuse, habite
à peu près au même niveau, dans les Pelvetia canaliculata Dec. et Thur.
fixées aux parois des rochers et aussi. dans les Fucus platycarpus Thur.
Un peu plus bas, sous les pierres, se tient Orchestia mediterranea, en com-
pagnie de Gammarus marinus.
Les cuvettes des rochers, dont l’eau n’est renouvelée qu’aux pleines
mers, sonttsouvent tapissées d’Algues rouges et brunes et· d’Algues cal·
caires, qui constituent l’habitat préféré· de quelques espèces d’Amphi·
podes : A phcrusa Jurinei, A. cirrus, Melim palmata, Dexamine thea, Micro-
deutopàs chelifer, M. gryZl0talpa,,Ple0ncxes gammaroides. '
t _ De nombreiises espèces habitent les Algues fixées aux rochers qui
émergent auxÃmarées basses de. vive eau. Le meilleur moyen de se- les ·
_ procurer en nombre consiste à rapporter le plus d’Algues possible. En
rappant les unes après les autres leurs touffes sur un linge étendu, les.

_ INTRODUCTION 9* .
Amphipodes tombent et on s’en empare facilement. Un procédé encore
plus efficace consiste à secouer fortement les touffes d’Algues dans un
baquet plein d’eau, puis à verser le contenu de ce ·baquet dans un tamis·
formé d’une poche en étamine bleue, sur laquelle les plus·petites espèces
se détachent nettement. Ces procédés ne sont 'malheureusement pas suffi—
sants pour capturer les Caprellidae, qui se cramponnent· aux Algues avec
leurs péréiopodes postérieurs et ne lâchent pas prise. ll faudra les chercher
d’autant plus soigneusement que beaucoup d’entre elles`pren.nent la cou—
leur des Algues qu’elles habitent. ·
Uno grande Laminaire (Saccorhiza bulbosa) se trouve, fixée aux rochers,
  la limite des basses mers de vive eau. On profitera des courts instants
durant lesquelscette Algue est accessible pour détacher ·le plus possible
de ses bulbes. lin les fendant avec un couteau et en cherchant dans toutes
leurs circonvolul ions, on trouvera un certain nombre d’Amphipodes qui
se servent de cet abri pour se protéger de leurs ennemis, les Poissons.,
' ' (Pest Phabitat le plus répandu, sur nos côtes de l’Océan, d’une forme péla- '
gique : Sumzmphilhoe pelagica, commune sur les Sargasses des mers tropi·
cales. On trouvera encore dans ces bulbes d’autres formes intéressantes :
Orchomenc lzumilis, Podocerus varicgatus et, dans la Manche; Parametopa
Kervillei, M clim gladiosa et Elasmopus rapax.
. ‘ Dans les Eponges (Halichcmdria, Suberites), ou trouvera Colomastiaf
pusilla et Tritaeta gibb0sa;dont c’est l’habitat à peu près. exclusif, et, acci-
dentellement, quelques espèces communes.
De nombreuses formes d’Amphipodes habitent le sable et le gravier qui
découvrent à marée basse. Les instruments nécessaires pour les capturer
sont une pelle et un tamis formé d’un cercle en lil de laiton, de 5 à 6 cen-
timètres de diamètre, monté· sur un petit manche en bois, d’environ
20 centimètres de longueur. On aura tendu sur, ce cercle un morceau de
soie à bluter, teintée en bleu ou en noir. (ln creusera, en quelques coups
de pelle, un trou dans le sable perméable ou dans le gravier; le plus près
possible de la mer. Ce trou seremplit d’eau, par infiltration. En agitant
doucement le fond avec la pelle et en délayant dans l’eau de petites pel—
letées de sable,prises sur le bord du trou,on voit les Amphipodes venirà la
surfaoe,où ils restent presque tous immobiles. On les'prend alors très facile~
ment avec le tamis.Beaucoup d’espèces étant très fragiles,onles saisira avec
des pinces à pointes en baleine, ou même, s’ils’agit de formes très petites,
avec Pextrémité d’un pinceau; pour les transporter dans l’alcool à 70°,
Les principales formes obtenues par ce procédé seront: Socames eryzhra-—
phthalmus, H ippomedon denticulatus, Ampelisca brevicornis, plusieurs
espèces de Bathyporeia et d’Ur0th0c, H austorius arenarius, Metaphoxus ,
pectinàtus, M. Fultoni, Leucothoc incisa, Periaculodes longimanus, Ponto-
crates arcnarius, Monoculodes carinatus, N ototropis Swammerdami, Cheiro~
cratus Sundevalli, Megaluropus agilis, M icroprotopus maculatusj Megam— ·
phnpus comutzzs, Phtisica marina. '

10 FAUNE DE FRANCE —— AMPHIPODES ‘
Pour les dragages sur nos cotes de l’Océan, nous·prendrons comme
limite les bords du plateau continental, dont la profondeur est d’environ
250 mètres. Nous ne nous occuperons ici que des opérations qu’il est pos-
sible d’effectuer avec une embarcation de faible tonnage, renvoyant aux
ouvrages spéciaux (RIGHARDA907) pour la description des dragages pro-
fonds effectués au cours des expéditions océanographiques.
Uinstrument de dragage qui donne les meilleurs résultats ,pour` la
recherche des Amphipodes est la drague à couteaux (drague de Bell), gar-
nie d’une poche en toile à voile, dont les petits côtés sont reliés par une
_ bande de filet à très petites mailles, destinée à Pécoulement de l’eau. Le
ehalut à étriers est aussi un excellent engin,à condition de placer un faubert
au.fond’de la poche et deux fauberts à l’intérieur et sur les côtés du filet.
Après avoir sonde, pour noter la profondeur de la mer~ à l’endroit.0ù·
on a l’intention d’opérer, on trainera la drague de façon à prélever sur le
fond une couche assez mince de sable ou de vase, qui sera versée dans un ·
grand baquet ; on ajoutera assez d’eau pour remplir le baquet à moitié.
‘ S’il s’agit—de sable, en Pagitant avec la main, on verra les Amphipodes
monter à la surface de l’eau et s`y tenir immobiles, Il sera facile de les
prendre avec le petit tamis employé pour la pêche à marée basse. Si la
drague a ramené de la vase molle, le même procédé permettra de prendre, _
un certain nombre — des Amphipodes qu’elle contient. mais beaucoup
d’autres ne feront que paraître à la surface et disparaître. Pour s’en
, emparer, il faudra, aussitôt après avoir agité la vase, verser brusquement-
` la partie liquide dans la grande poche en étaminc bleue employée pour
la recherche des espèces des Algues. L’étamine pourra être remplacée '
avantageusement par de la soie à bluter d’un numéro moyen (10 ou 12),
qu’il sera bon de teindre en bleu. En agitent longuement, cette poche
dans l’eau, on arrive à filtrer la vase qu’elle contient et il n’y reste plus
que les Amphipodes,accompagnés en général de quelques Isopodes (Tanai-
dae, Antharidac) et de quelques Cumacés. Il faudra recommencer plusieurs
fois cette opération. · _
Les dragages sur fond de sable par de petites profondeurs 'ramèneront,
entre autres espèces : Hippomedon, denticalatus, Lepidepecrcum Zongicorrze,
_ Ampelisca brevicornis, Leucozhoe incisa, Periocalodes Zongimanus, Monoculo-
des carinatus, Nototropis Swammerdami, N. jalcatus, Melita obtusata,Maera,
Oth0nis,Megaluropus agil1ls,Gucrnea coalita,A0m typica,Micr0pr0t0pus macu·
latus, Leptochcirus h1Ãrsutimanus,Erichth0nius brasiliensis, S iphonoecetes Col- '_
letti,Phtisica marina. En draguant sur les fonds vaseux,on obtiendra:Am- ·
peliscadiadema, A. spinimcma, A. typica, A. tenuicornis, A. Sarsi,Hapl0bp.s·
` 1ubic0la,Mctaph0œus pectinatus,M. Fult0ni,Harpinia crcnulata,H. pcctinata,
Microdeatopus armatas, Photis longicaadata, Unciola crcnatipalmata, etc.
_ Le trainage de fauberts sur les fonds de roches procurera des espèces `
rares et qu’i1n’est pas possible d’obtenir autrement. Les fauberts, consti-
_ tués par de longues chevelures d’étoupe de chanvre ou par des paquets de

irvraonvcwiom 11
vieux filets, sont attachés à une grosse pierre ou à une gueuse de fonte et
tralnés sur le fond. on peut aussi employer avec succès Pengin des
pêcheurs de corail, formé d’une croix de Saint·André en bois, lestée d’unc , -
pierre en son milieu, et dont les bras sont garnis de fauberts. Dans tous
les cas, les fauberts, revenus à bord, seront secoués longuement dans un
haquet plein d’eau et cette eau· sera versée dans la poche en étamine ou en
soie à bluter. Les espèces les plus intéressantes obtenues par ce procédé,
sur nos cotes de l’0céan, sont : Amphilochus manudcns, Gitana Sarsi, Pel-
tocoxa Mariani, Parametopa Kervillei, Cressa dubia, Panoploea Eblanae,
Lembos longipcs, Caprella fretensis, Parvipalpus capillaceus.
Les pêches au moyen de nasses donnent aussi d’excellents résultats.
Presque tous, sinon tous les Amphipodes sont carnivores. Les petites nasses
en toile métallique, amorcées de poisson, capturent un grand nombre
d’espèces appartenant·à beaucoup de familles différentes : Lysianassidae,
Ampeliscidae, Phoxocephalidae, Calliopiidae, Atylidae, Dexaminidae, Gam-
maridac, Aoridae, Photidae, Amphithoidac, Jassidac, Corophiidae. '
Faute de nasses, on peut employer de gros Crustacés, par exemple des
Mamaia squinado (Hnnnsr), que les chalutiers rapportent souvent en grand
nombre et dont_ la valeur marchande est à peu près nulle. Quelques-uns de
' ces animaux, euveloppés d’un morceau de filet, sont envoyés, morts, de
_ préférence sur un fond de roches. En les retirant le lendemain, on les trou-
vera presque toujours remplis d’Amphipodes (Lysianassidae), qui auront
dévoré toutes les chairs des Mamaia.
Quand la drague ou le chalut ramène des Astéries, il ne faut pas man-
quer de chercher entre leurs ambulacres. L’Asterias rubans, dragué par 10
à 20'mètres de profondeur, constitue l’habitat‘à peu près exclusif d’un'
petit/Caprellidae : Pariambus typicus. Il importe aussi de chercher dans—
les Spongiaires ramenés par la drague.
· On prendra, à peu près à coup sûr, entre les pièces buccales des Mamaia
squinado, leur commensal habituel : Isaea Montagui. Une espèce voisine, '
Isaea Elmhirsti, se trouve quelquefois sur les Homards. .
Un Crustacé décapodc, Eupagurus bernhardus (L.), qui habite les
coquilles vides du Buccinum. undatum, est rapporté à terre et.vendu par
les chalutiers de Grandcamp·les-Bains et de Saint-Vaast—la·Hougue. En
brisant ces coquilles, l’un de nous a trouvé quelques espèces d’Amphipodes, '
. commensaux plus ou moins accidentels du Pagure et des Annélides (Narci-
lvpas fucata) qui vivent avec lui. Ce sont: Orchomenclla c0mmen.s~ali.s·, Leu-
cothoc incisa, Stenothoides latipes, Mclita obtusata, Aora typica, Eurystheus
maculatus, C0r0phium·B0nelli, Caprella acanthifera.
En cherchant dans les Algues et les Hydraires qui recouvrent la carapace,
des Mamaia, pris en grand nombre par nos chalutiers de l’Océan, sur les ,
fonds de 60 a 100 mètres, on peut trouver d’intéressantes formes d’Amphi·
podes. L’un de nous a obtenu, par ce procédé, les espèces suivantes :
Ampelisca diadema, Gitanopsis bispinosa, Stenozhoe monoculoidcs, S. înarinah

12 FAUNE DE FRANCE ——- AMPHIPODES
Lzphystias starionis, Apherusa bispinosa, Melita obtusata, M aera Othonis,
Elasmopas rapax, Pherusa facicola, Aora typica, Lembos Websteri, L. lon-
gipcs, Pfiotis longicaadata, Earystheus. maculatus; Podoceropsis Svphiae,
L ` P. nitida, Amphithoe rubricata, Jassa falcata, J. ocia, J. pusilla, Erich!h0—
nius brasiliensis, C0r0phium· acherasicam, Phtisica marina, Pariambas
typicas. Ces Amphipodes peuvent être considérés comme les· commensaux
occasionnels des. Mamaiavqui leur fournissent à la fois un abri et une
nourriture abondante, constituée par les restes de leurs repas.
ll ne faudra pas négliger d’explorer les bouées quijindiquent l’emplace-
ment des écueils, auvoisinage de la côte. La partie immergée de ces bouées,
se couvre rapidement d’Algues et d’Hydraires qui servent de refuge à
des colonies de Jassa et de Caprellidae.
, Enfin, les grandes Méduses, si abondantes au printemps sur nos côtes
de l’Océan, sont parasitées par un Hypérien, Hyperia galba. L’un de nous
a trouvé plus de 80 exemplaires de cette · espèce sur un 'Zéoormc Rhizos·
tome, pris dans la baie du Croisic.
. B. ·— En Méditerranée. ' .
Pour la Méditerranée, où la Profondeur est souvent considérable à peu»
de distance du rivage, nous avons adopté comme limite des pêches péla— .
giques celle des eaux françaises, qui est fixée à 3 milles marins·
(5355 mètres) de la côte, les mesures étant prises à partir d’une ligne tirée ·
de pointe en pointe, sans tenir compte des baies, et, pour les dragages, la
profondeur de 250 mètres, comme dans l’0céan.
Orchestia gammarellus se trouve souventïous les pierres, au· bord des
ruisseaux d’eau douce, au voisinage de leur embouchure. Talitras saltazor,
Talorchestia Deshayesei, habitent; comme sur nos cotes de l’©céan, dans
le sable fin des plages. Sous les amas de Posidonia rejetés par les vagues,
on trouvera Orchestia mediterranea, O; platensis, 0. M ontagui. Allorchectes _
_ aquilina et A: plamicornis habitent sous les pierres, à la ligne de l’eau. Les
Algues rouges et brunes, fixées aux rochers, sont fréquentées, comme dans·
1’©céan, par de nombreuses espèces d’Amphipodes. Dans les Ulves vertes, ·
on trouvera Hyale Perieri. -
En cherchant dans les Algues, les Spongiaires et les grappes d’Ascidies
simples qui garnissent les parois des quais et des jetées, on trouvera d’in-
téressantes espèces : Lysianassa longicornis, Peltocoxa Mariani, Leucothce .
spinicarpa, L. incisa, L. pachycera, Stenothoespinimana, S. Dollfusi, Pereio-
notus testudo, Panoploea minuta, Dexamine spiniventris, Hyale Nilssani,
Aora typica, Amphithoc Vaillanti, Grabiacrassicornzls, Phtisica marina,
Pseadoprotclla pharma.
· La faune des bouées est' plus variée que dans 1’©céan ; on y trouvera :
· glmphilochus neapolitanas, Stenothoe valida, S. spinimana, Apherusa bi.s·pi·
n0sa,.Ela.smapus.rapax, Hyalc. pontica; H. Perieri, Aora typica, Lembos `
` Websteri, Eurystheus maculatus, Amphithoe Vaillanti, J assa pulchella, Podo-

. INTRODUCTION 13
_ ceras variegatus, Pseudoprolella phasma, Caprella acutifrons, C'. liparotensis. ` \
Les nasses, placées au voisinage de la côte par de petites profondeurs_,
` ramèneront presque toujours Socarncpsis crenulata et Tmetonyx exiguas.
plus rarement, Lysianassa longicornis, Nototropis gattalus, Pherusa facicola,
Caprella acutifrons.
Les dragages; effectués entre 10 et 250'mètres, procurent de nombreuses _
‘ espèces, parmi lesquelles je citerai : Perrierella audouiniana, Lysianassa lon-
gicornis, L. plumosa, Aristias ncglectus, Ichnopus taurus, H ippomedon denti- _
culalus, H . bidentatus, Orchomene humilis, Lepidepecreum longicome, Ampe-
lisca diadema, A. typica, H aploops Della Vallei, Bathyporeia Guilliamsoniana,
Urothoe palchella, U. elegans, Metaplzoxus Fultoni, M. pectinatus, Harpinia
Della Vallei, H. crenulata, H. pectinata, Amphilochus brunneus, Leucothoe , ' _
Lilljebargi, Stenothoe spinimana, S. cavimana, Pereionotusteslado, Colomastzlœ
pusilla, Panopl0ea·Eblanae, P. minuta, Lilljeborgia Della Vallei, Peri0cul0·
des longimanas, Pontccrates norvegicus, Synchelidium macalatum, Nototropis _
, Swammerdami, N I guttatas, Easirus longipes, Eusiroides Della. Vallei, Chei- `
rocraias Sandevalli, M elita acaleata, Ceradocus semiserratus, C. orchestiipes,
M aera H irondell ei, Tritaeta gibbosa, Gaemea coalita, H yale camptonyx, Micro-
deutopas armatus, M. stationis, M, anomalus, M. damnoniensis, Coremapas
. '0ersicalatus,.Ph0tis longicaudata, Euryszlzeus Oslrcumowi, Megamphopus lon-
. gicornis, Leptoclzeirus Della Vallei, L. guttaius, Grubia hirsula, Siphonoccetes ·
Della Vallei, Corophiam runcicome, Pseadelirius Krôyeri, Caprella aeqaili·
bra, C. Danilewski; C. liparotensis, C. lzirsata. . ,
' Le trainage de fauberts sur les fonds de roches procurera également _
d’intércssantes espèces.
Les Amphipodes pélagiques (Plzronimidea), rares dans l’Atlantique quand
la profondeur de Peau ne dépasse pas 250 mètres (on ne prend guère, dans
cesparages, que Hyperia galba et Paralhemislo oblivia), sont nombreux en
Méditerranée. On les capturera, soit en traînant pendant le jour un filet tin ·
entre deux eaux, soit en traînant pendant la nuit‘le chalut de surface
employé au cours des Campagnes de l’Hir0rwlelle et de la Princesse Alice.
Les pêches verticales eiïectuécs avec le ület Richard à grande ouverture
— (Rrcmlan 1907) donneront encore des résultats bien meilleurs. Les princr-
pales espèces obtenues par ces procédés seront : Scina crassicornis, S. bor-
· ealis, Vibilia armata, Paraphronima crassipes, Phronima atlantica, P. Col-`
lezli, P. Slebbingi, Phronimella elongala, Hyperia schizogeneios, Hyperioides
longipes, Parathemislo oblivia, Anclzylomera Blossevillei, Phrosina semilu-
nata, Primno macropa, Lycaeopsis themistoides, Plalyscelas ovoides, P. ser-
ralalas, T elraihyrus forcipaias,Parascelus lyphoides, Eupronoe minuta, Glos-
socephalus Edwardsi. _ ·
On trouvera aussi, dans_les Salpa maxima : Vibilia Jeangerardi et Lycaea
pulex; dans les Pyrosoma vivants: Lycaea pulez et Pseadolycaea pachypoda;
dans les Pyrosoma et les Berne morts: Phronima sedentaria et P. allantica.
Enfin, les Cétacés qui s’échouent, de loin en loin, sur' nos côtes sont

4 FAUNE DE FRANCE —- AMPHIPODES
parasites par des Cyamidae, qui se trouvent ilxés sur la peau. Les Globice·
phalus melas harponnés en Méditerranée par le Prince de Monaco portaient
·de nombreux Cyamus globicipitis. Les,Tortues de mer (Thalassochelys cor- _
ticata), que les pêcheurs de nos·côtes méditerranéennes.rapportent quel~
quefois du large, possèdent 3 Amphipodes commensaux:HyaZe Grimaldii,.
Podocerus chelônophilus et Caprella acutifrons, var. Andreae.
V ll. .··· ETUDE ET CONSERVATION DES AMPHIPODES
Pour étudier les Amphipodes, il est indispensable de les dessiner et
— de les disséquer. Quant on a affaire à un exemplaire unique, il faut faire
' un dessin aussi exact` que possible de 1’animal entier, sans donner trop de
soin à ses appendices, qu’il sera préférable de dessiner plus tard, d’après
les préparations. Puis on disséquera soigneusement l’animal et on fera
des préparations de toutes ses parties. Pour les pièces buccales, il vaudra
mieux ne pas préparer de suite la lèvre antérieure et les mandibules. `
Entre deux lames de verre, la lèvre antérieure, très épaisse, se place
souvent obliquement ; le palpe·oblige quelquefois la mandibule à prendre
une position qui ne permet pas de bien voir le processus molaire. Avant ·
. do préparer ces pièces, on aura intérêt à les placer dans une goutte de
glycérine, ou on leur fera prendre la position la plus avantageuse pour le
dessin. Il sera_bon aussi de dessiner Purosome et ses appendices vus ens '
` dessus, avant leur dissection. Pour les préparations, la glycérine gélatinée ` ·
est le médium le plus commode a employer.
Après avoir séjourné dans l’alcoo1 à 70° qui a servi à les·tuer, les
Amphipodes seront placés, pour leur conservation définitive, dans l’aloool
à 90<>. Il ne faut jamais employer l’alcool à 950, qui les contracte trop. On
. . les mettra dans de petits tubes pleins d’alcool, munis. à Pintérieur d’une'
étiquette en' papier mince, un peu plus large que le diamètre du tube,
afin qu’elle reste fixée sur sa paroi. Les tubes seront bouchés avec un
petit tampon de coton, puis on les placera dans un bocal à large ouver-
ture, rempli d’alcool. Chaque bocal pourra être consacré·à une espèce,
quand on en possédera des exemplaires de nombreuses provenances diffé-
rentes, ou à un genre, dans le cas contraire. -
10 Morphologie externe `
Nous avons pris comme type de l’Ordre des Amphipodes le Gammarusma-
rinus Leaclnespèce commune sur tout le littoral dela Manche et de l’©céan.
Les divisions du corps sont : I, là tête, qui porte les yeux, les antennes
et les pièces buccales ; II, le mésosome, qui comprend 7 segments, portant.
chacun une paire de` pattes; III, le métasome, généralement bien.déve-
loppé et dont, chacun des 3 segments porte une paire d’appendices, les.

_ rrrrnonucrrorv 15
pléopodes.; IV, l’ur0s0me,! habituellement plus réduit et dont chacun des
3 segments porte une paire d’ur0p0des; V, un petit appendice, le telson.
Tête. — La tête (*1) porte souvent un roszre plus ou moins allongé,
tantôt droit, tantôt courbé; situé entre les antennes supérieures. On.
nomme lobes latéraux les prolongements des bords· de la tête, situés entre
les antennes supérieures et lesantennes inférieures. Ces lobes, plus ou
moins saillants, sont tantôt arrondis, tantôt aigus, leur forme constituant ·
,§.r:·;·g·—:1..· ....  
, oo Q"'  o  p ,p  
il \ ‘ ` '  
ei! o 4 ï
‘·s f F 0 3
•.¢   “ `° `-  
;~ M il 1 • r ·· —
I   ( \  \ '   I.
\ —·* à« · ’ â,..\  
ah,  Il , , / \ àà   ~ :î
\• ·.» _ '. A" À"  `     ‘ iq
  · s "' "' · —   r   >
p 'I I •·•` Q'   "'— / ïl  ` `   ),' ~
 `·~ ‘î· , ·= . Klik ` `\ K
;_• `\" "" · ` ¥4|’ I "       ~
"`\\\"` `,_2_  V `A'; È l t `  ' · “" —  pub 
, l "~s,__`\` 7 . ‘ "··.   ,,·T I
Fig. I. —- Gammcru.1 marines 8 '
un caractère d’une certaine importance. Les_ angles z'nférieurs,'qui n’exis-
tent pas toujours, sont situés au bord inférieur de·la tête, immédiatement
A en arrière du premier article du pédoncule des antennes inférieures. _
Les antennes supérieures se composent d’un pédoncule, comprenant
3 articles, et·d’un flagellum, plus ou moins multiarticulé. Il existe souvent
un flagellum accessoire, fixé àl’extrémité du dernier article du pédoncule ;·
il est toujours moins long que le flagellum principal.
Les antennes inférieures so composent d’un pédoncule, comprenant
5 articles généralement libres, mais dont le premier est soudé avec la tête
chez les Talitridae, et d’un flagellum habituellement multiarticulé. Le
deuxième article du pédoncule porte presque toujours un prolongement
creux, conique, qui semble constituer un conduit excréteur [de la glande·

16 FAUNE DE FRANCE`—· AMPHIPODES
- antennale: Nous le désignerons sous le nom de cône glandulàire. Ce pédon-
cule est au maximum de 4 articles chez les Caprellidae, et les antennes
inférieures sont tout à fait rudimentaires chez les Cyamidae.
En dehors des soies ordinaires, dont les antennes des deux paires sont
plus ou moins abondamment garnies, d’autr-es appendices existent sou-
_ vent sur quelques-uns des articles du flagellum des antennes supérieures. Ces·
appendices, appelés· tantôt bâtonnets hyalins, tantôt soies ou tigelles
olfactives, sont cylindriques et généralement composés de 2 ou 3 articles.
Leur fonction, bien qu’évidemment sensorielle, n’étant pas connue avec cer- ,
, _ titude, nous les désignerons ici sous le ncm de tigelles sensitives. D’autres
` appendices, fort curieux etjdont les fonctions sont encore une énigme pour
nous, se trouvent sur les antennes des mâles de beaucoup d’Amphipodes.
Ces appendices, généralement cupuliformes, quelquefois oviformes, ont été
décrits par Mxxmn-Enwxnos sous le _nom de Qcupules membraneuses. On
° les nomme aujourd’hui` calcéoles. .
Les pièces buocales (2), fixées à la partie inférieure de la tête, sont plus
ou moins cachées par les plaques coxales de la première paire. Ces pièces
sont, à partir du bord antérieur de la tête: La lèvre antérieure, les man-
dibules, la lèvre postérieure, les maxilles antérieures, les maxilles postérieures
et les maxillipèdes. Leur étude, très importante, puisque les principaux
` caractères génériques reposent sur la forme de ces pièces, ne peut être
faite in situ. ll est indispensable de les isoler les unes des autres par une
dissection et d’en faire des préparations microscopiques. .
La lèvre antérieure est une plaque, de forme arrondie, en général très·
épaisse, et dont le bord frontal est soudé à une autre plaque, Pépistome,
placée au-dessus de l’ouverture buccale. Le bord libre de la lèvre anté-
` rieure, tantôt entier, tantôt présentant une échancrure plus ou moins
profonde, est garni d’une rangée de spinules. _
La lèvre postérieure, située en arrière de la` bouche, est une lame, , .
tantôt chitineuse, tantôt membraneulse, présentant deux lobes presque`._
toujours arrondis, appelés lobes externes, auxquels se joignent souvent deux
lobes plus petits, les lobes internes. Les angles latéraux de cette lèvre sont
plus ou moins prolongés, plus op moins divergents. ·
Les mandibules comprennent un bord tranchant, en gênéral· dentelé, \
· accompagné souvent d’une lame accessoire, articulée sur la base du bord
tranchant. Cette lame diffère dans les deux mandibules et n’existe sou·
vent que dans la mandîbule gauche. En.arrîére du bord tranchant se
trouve le processus molaire, qui est‘le principal organe de la mastication.
Entre le bord tranchant'et le processus molaire se trouve, en géné-
» ral, une rangée d’épines. Les mandibules portent presque toujours un
palpe, habituellement triarticulé, "fixé du côté opposé au processus
molaire. .
Les maxilles antérieures comprennentgénéralement un lobe interne, assez
court et garni d’un nombre variable de soies, un lobe externe plus déve-

' mrnonucrxox 17 ·
loppé, armé d’épines, un pulpe, presque toujours biarticulé. Ce palpe
n’existe pas chez les Talitridae.
Les maxilles postérieures se composent d’un lobe interne et d’un lobe
externe, dont le bord distal porte une rangée de soies. Le bord interne du
_ lobe interne est souvent garni de soies semblables.
Les maxillipèdes comprennent un lobe interne, un lobe externe et un
pulpe. Les lobes internes sont soudés ensemble, à leur base. Le palpe
possède presque toujours 4 articles, l’artiele terminal affectant en général _
l’aspect d`un dactyle. Ce palpe est absent_ chez les Hypériens.
CZ ge" ' . tt |·_ J
mf ’ (É. gf" ,.\ ( \'°\ j `I  
r V" \__ ala «,J1,,,‘_____~  
( l"1ly -""·,_\ i 4
7 `\\ m ta
¤»~·"ÃÉ÷~ le
·· · f' .,.1y · I"
·' .. · · ·‘v·~ ~
.._, ___T_;,“` " vi
e"
.:»·" `·‘
L web Z — M î
I . \}°··  
\ "=·.
Fig. 2. — Gammarus marinus. — Pièces buccales
Mésosome. — Le mésosome (il.) se compose de 7 segments, à chacun
desquels est soudée une paire de lames plus ou moins grandes, les
plaques coxales. Bien que ces plaques soient considérées comme étant le
1*** article des pattes, on les compte habituellement, comme les segments
correspondants du mésosome; de·l à VII; pour~ les décrire. Les plaques
coxalesl à IV sont en général beaucoup plus hautes que les plaques sui-
vantes ; leur forme, très variable, peut constituer un bon caractere spéci-
fique.Aux plaques coxales sont fixés les lobes branchiaux et, chez les
femelles, les lamelles incubatrices. Les plaques coxales peuvent manquer
chez les llypériens; elles manquent toujours chez les Caprelliens. ·
, Les segments Iet ll du mésosome possèdent chacun une paire de
pattes presque toujours différentes des pattes suivantes et qui portent
le nom de gnathopodes. Ces gnathopodes (3) se composent de 7 articles:
La plaque coxale, l’article basal, l’artiele ischial, l’article méral, le carpe, le
propode et le dactyle. Les segments Ill et IV possèdent chacun une paire
E._Cx-¤·:vREux et L. Fmn. — Amphipodes. 2

18 · FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES
de pattes, les péréipodes III et IV, qui, comme les pérêiopodes suivants,
comprennent 7 articles correspondant à ceux des gnathopodes et portant
les mêmes noms ; l’article basal est habituellement grêle, Pextrémité du
dactyle est dirigée en arrière. Les segments V, VI et VII portent chacun _
une paire de pattes, les péréiopodes V, VI et VII, presque toujours plus
robustes que les péréiopodes précédents ; l’article basal,sauf de rares excep-
tions, est plus ou moins dilaté en arrière ainsi que l’article méral, qui est
souvent très robuste ; Pextrémité du
` · dactyle est presque toujours dirigée
`'`` "t'm'°h en avant. Chez les Caprelliens, seules
V, les Phiisica possèdent des péréiopodes
s j aux segments III et IV.
A ·' Métasome. —- Le métasome (1) se
,/  , r vxtsé compose de trois segments. Les faces
° "fa ,.·« _.   latérales de ces segments sont souvent
( __   appelées plaques épimérales, bien
    qu’elles ne soient pas séparées de la
      partie dorsale des segments. Leur
    , forme, et en particulier "celle des
.   `°‘k”""`!’ plaques épiniérales III, constitue un
  / (Ts caractère important. Chacun des seg-
  "  i `lë  ments du métasome porte une paire
\,i"' ij N MIF d’appendices, les pléopocles, composés
( 1 d’un pédoncule et de deux branches
. , Qin  -_·_ `__9'_ plus ou moins multiarticulées, gar-
'  T P nies de longues soies eiliées. Dans
. }&,  q wslduh chaque segment, les deux, pédoncules
W des pleopodes sont en general rehes
F. 3 G ` . entre eux par une série d’épines cro--
lg· . — ümml1I'US MGFIHUS , , . ,
Gnathopgdeg postérieur; chues, fixees à l’extrem1te de leur
bord interne.
Ur0some.— L’urosome`(1) se compose de trois segments, dont les deux
premiers sont quelquefois soudés ensemble. Dans la règle, chaque seg-
ment porte une paire d’ur0p0des, composés chacun d’un pédoncule et de
deux branches, plus ou moins garnies d’épines. La branche externe des
· uropodes III est souvent biarticulée.
Telson. - Le telson (1, t) est un petit appendice affectant en général
- la forme d’une lamelle, tantôt entière, tantôt plus ou moins profondément
fendue et même parfois, chez quelques Gammaridae, divisée en deux par-
ties distinctes. I1 est souvent armé d’épines marginales et d’épines dis- '
tales.

INTRODUCTION 19
2' Système musculaire
Les muscles extenseurs et fléchisseurs de Purosome sont très puissants
chez les Gammariens et, en particulier, chez les Amphipodes sauteurs (la
plupart des Talitridae) . Chez les Amphipodes dont
le propode des gnathopodes est volumineux (3), du
les muscles extenseurs du dactyle, assez faibles, O O
sont situés le long du bord antérieur du propode ;  Ji
les muscles iléchisseurs, très développés, compren- /0 _ ,4,,
nent plusieurs faisceaux musculaires convergents, I/É, lg"
s’attachant à un petit tendon qui aboutit au dac-     ,
=: •¤•
3¤ Appareil digestif sgh, EE ;-É \
Cet appareil est représenté (4) par un simple É!   i _
t¤be,presque entièrement rectiligne, et cylindrique ,,        ·“" .
dans toute son étendue, sauf à la partie anté- [    
rieure, où il s’élargit pour former un sac ovoîde ( E5 'E `
qui représente l'estamac (st). En avant de l’estomac   (E'     
se trouve Pœsophage, qui s’ouvx·e entre les lèvres I É E isâi
antérieure et postérieure. En arrière de Pestomac È E    ·.~¢[·
vient Pintestin moyen (im), qui s’étend du segment J., ' ,§ l, E É
ll au segment Vll du mésosome, ou même au seg-   ,   [
ment I du métasome. De chaque côté de 1ui SQ \ ëâp F?  ·:·=·1·
trouvent, à la partie ventrale, les tubes hépato-    
pancréatiques (cp), à la partie dorsale, les organes     i /~—*r
reproducteurs. Lest tubes hépato-pancréatiques i I A
sont presque toujours au nombre de quatre chez \ l /
'les Gammariens. Chaque paire de tubes se réunit \` }
en avant en un tronc unique, qui débouche dans w
·l’estomac. Ces tubes semblent destinés à sécréter Fm L __ Ta,Mc,,,S,,,, D,,,,_
—un liquide utile à la digestion. L’inte tin posté- %qzüsê;_<3;tld;1ï;ïa§§Li%
rieur (ip) a son orifice immédiatement au dessous mesu¤in¤y`e¤; r¢p.¤;§pen·
de le base du t<=>1¤¤n· §È‘s«§¥§.îL°%‘êî«iq⧧;îEÉiîÉ
Chez les Hypériens et les Caprclliens, il n’existe §î,‘§,Éfn§’,‘§î,?§if`§§È‘÷lÉ;'É,l,?Ã'«Ãiî·
@116 d81lX tllbès hépat0pancréatiqugg_ îpâximatique ; d. canal défé-
4° Appareil respiratoire
Les organes servant à la respiration des Amphipodes sont les lobes
'branchiaux (3, br), qui sont au nombres de 4, 5 ou 6 paires choz les Gam-
mariens et les Hypêriens. Ils sont fixés aux plaques coxales II, Ill, IV, V
généralement VI et quelquefois VII. Par exception, ces lobes manquent

20 FAUNE DE FRANCE. —- xsieutronns
aux plaques coxales Il chez les femelles de Corophium et, dans les deux
sexes, chez les Erichthonius (1). Les lobes branchiaux sont ovalaires et
affectent la forme de lames ou de sacs aplatis. Dans certains genres de
i ' Gammariens, les lobes branchiaux possèdent des lobes accessoires (29 et
32, br). Les pléopodes, constamment en action, produisent une circulation
d’eau continuelle autour des lobes branchiaux. Les épines crochues qui
relient entre eux les deux pléopodes de chaque segment les obligent à
fonctionner simultanément .
Chez les Caprelliens les Phtisica portent _trois paires de lobes bran-
chiaux. fixées aux segments Il, Ill, et IV du mésosomc ; les espècesdes
autres genres n’en possèdent qu’aux segments III et IV.
50 Appareil circulatoire
i La circulation du sang (5) s’efïectue au moyen d’un cœur, d’où le—
liquide passe dans deux courtes artères et dans un système de lacunes.
Le cœur (c) a la forme d’un tube cylindrique, ouvert aux deux extrémités, `
situé dans la partie dorsale du corps et s’étendant du segment I au seg-
ment Vl du mêsosome. Chez les Gammariens; il est percé de trois paires
d’0uvertures latérales, situées dans les segments Il, III et IV. Par exception,.
dans les genres Corophium et Siphonoecetes, la paire d’0uvertures du seg-
ment IV existe seule. Le cœur est entouré d’une sorte de sac rempli de-
sang, le péricarde (p). _
Deux aortes naissent du cœur, dont elles sont séparées par une valvule
à deux lèvres. L’a0rte antérieure (aa) se prolonge jusqu’à la tête, où elle se=
_ divise en deux branches qui entourent le cerveau. L’a0rte postérieure (ap)
se prolonge jusqu’au segment III du métasome, puis se perd dans le sinus
ventral. Ce sinus est unegrande cavité remplie de sang, qui occupe toute
la partie ventrale du corps.ll reçoit le sang des artères et l’envoie dans les
appendices et dans les lobes branchiaux. Les vaisseaux péricardiques (vp)
ramènent le_sang dans le péricarde, d’où il revient dans le cœur · par les
ouvertures latérales, · _
A Chez les Caprelliens, comme chez les Gammariens, le cœur est percé de- `
trois ouvertures latéra1es,_Chez les·Hypériens, il n’existe, en général,
qu’une seule paire d’ouvertures. Parexception, le cœur des femelles de
Phronima porte trois paires d’ouvertures latérales, tandis que celui des
mâles n’en possède qu’une seule.
Beaucoup d’Amphipodes sont assez translucides pour qu’il soit possible
,en les examinant vivants, de voir les battements du_cœur. Ces mouve-
ments sont très rapides (plus de 200 parminute chez un j une _Micr0deu~
1. Les femelles des Ampelisca possèdent deslobes branchîaux aux plaque; coxales II (70, gnî,.
74, gm, etc.), blezfque ce fait ait été nié par plusieurs auteurs. : · · · _

INTRODUCTION 21
Iopus, d’après Damn VALLE). Une espèce de nos côtes, à la fois très com-
primée et tres translucide, Nototropis guttatus, présente les conditions les
meilleures pour Pexamen de la circulation du sang. _
_ 6° Appareil séeréteur E |‘
Les Amphipodes possèdent de nombreuses unh
glandes (glandes antennnles, glandes coxales, • g 4,, 
etc.) sur les fonctions desquelles on n’est pas [ _ `  ‘
absolument fixé. Nous dirons seulement quel- Q Y ' '  J È
ques mots des plus intéressantes d’entre elles, Z ê
les glandes glutinifères. : [ ` }
Ces glandes secrètent un liquide visqueux, : I ..ê ..o 
qui a la propriété d’is0ler.les téguments de } ' ` `   `''°` 6 I  '
l’eau qui les entoure. C'est grâce à ce liquide : l i    'P g
que les Talitridae vivant hors de l’eau (Tali- l ` " fl 
trus, Talorchcstia, Orchcstia) ne se dessèchent i î C / È
` pas et que beaucoup de Gammariens se.tien· Ã  ` ,
nent facilement immobiles à la surface de 3 C ' · `
l’eau, semblant même éprouver une certaine ‘
difficulté à plonger. Ce liquide se1·t aussi à /5   ai
agglutiner les Algues, le sable, la vase avec ` ’
lesquels les espèces tubicoles construisent leur 3 [
nid. Enfin, il est utile pourmaintenir le sable ‘ ’ lm
ou la terre humide dans lesquels les Talitres et  ) q I M
'les Orchesties creusent leurs terriers. _ __‘,,_
i _ Tous les Amphipodes possèdent de ces ·
glandes. Chez la plupart d’entre eux, elles se  
trouvent dans les péréiopodes III et lV(68 pra). · ` ll Il
Chez les Ampeliscidae, les glandes peuvent Fil 5_ _ Tamms mlmwr, vue
€XlSi·8I' (13115 les cinq p8l1‘eS (lê péréiopodes d0rsale(d'après DEi.AGE);¤s.norte
postérieures et dans la première paire d’uro- ÈiiiiliwëiriiiQ·;iiér:iisrser¤ii;üâlii il
podes. Chez les Talitridae terrestres, elles se ï,Èç§$,§Éɧ°Ã`,i°Ã,,ÉÉ0:È;,Èî,°,”"ÀÈ,
trouvent sur toute la superficie du corps, dans 맑;§§,§§§;îQE§f,° §,§â;s‘,Q‘},§"Q.,Sf“}‘,,’f
les plaquies coxales et dans la plupart des rg^“';‘è*‘frëîâ‘î‘;‘§§h‘;§gr§x§‘,Q§,§aff;
p€I‘€10p0 BS. meme ar ere.
7° Système nerveux
Ce système comprend un cervean,composé de deux grands lobes cérébraux
qui envoient des nerfs aux yeux et aux antennes, et une chaine de gan-
glions, située le long de la partie ventrale de l’intestin. Chez les Gamma-
riens, cette chaine se compose de paires de ganglions soudés ensemble sur

22 FAUNE DE FRA.NCE..-—— AMPHIPODES
la ligne médiane, chacun des segments du mésosome et du métasome pos·
sédant une paire de ganglions. Dans l’urosome, les ganglions sont réunis
en une seule masse. De ces ganglions partent des filets nerveux qui des-
servent les appendices.
La chaine de ganglions est moins longue chez , les Hypériens et les
_ Caprelliens. M _
8° Organes des sens
Presque tous les |Amphipodes possèdent une paire d’yeux composés-
· Seules, les Ampeliscidac ont 2 paires, ou quelquefois 3 paires d’yeux simples.
Les Harpinia et presque tous les N iphargus ne présentent aucune trace
d’organes de vision.Chez la plupart des Hypériens, les yeux sont énormes ;
ils couvrent quelquefois entièrement les côtés de la tête et se rejoignent
à son sommet. Ils sont petits chez les Caprelliens. _ `
Les soies des antennes et, en particulier, celles qui sont fixées à Pextré-·
mité du dernier article du flagellum, sont certainement des organes de-
tact d’une grande sensibilité et nous avons eu occasion de constater que
les Gammarus se fiaient plus au toucher qu’à la vue pour reconnaître leurs _
· ennemis (1). Quant aux tigelles sensitives et aux calcéoles fixées aux
. antennes, on n’a jamais fait que des hypothèses sur leur rôle exact.
9° Système ~ reproducteur
L’appareil génital mâle (4) est constitué par une paire de tubes acco-
lés à Pintestin et divisés en 3 régions : la glande spermatigue (gl), le réser-
voir spermaligue (rs) et le canal déférent (d). Ce dernier s’ouvre dans la ·
partie ventrale du segment VII du mésosome. Chez les femelles, les ovaires
occupent le même emplacement que les glandes spermatiques des mâles '
et affectent à peu près la même forme·; les oviductes font suite aux
ovaires et aboutissent sous les plaques coxales V ; les oeufs sont déposés
dans le marsupium formé par les lamelles incubatrices. (Test là que les
œufs achèvent leur développement et éclosent. I.es.embry0ns restent
quelques jours dans·le marsupium avant d’abandonner leur mère. Quand
on réussit a garder quelque peu en aquarium une,femelle portant des
embryons, on voit ces petits animaux quitter de temps à autre leur mère
1. L’un de nous a gardé pendant plusieurs mois, dans un cristallisoir plein d'eau, un Lepado~»
gaster, petit Ifoisson qui se fixe aux rochers avec ses nageoires ventrales, formant ventouse. On·
le nourrissait en lui jetant, de temps à autre, une dizaine tfexemplaires de Gammarus marinus.
Le Poisson s’é1ançait sur eux, en avalait 2 ou 3, coup sur coup, puis, une fois repu, se fixait inva——
riablement au fond du cristallisoir, à toucher le bord, et ne bougeait plus. Les Gammarus res—
tant, conscients du danger, nageaient vivement au fond du cristallisoir, en suivant le bord,
pour chercher une issue, et devaient fatalement rencontrer leur ennemi. Quoique Paquarium.
fût bien éclairé par la lumière diffuse, il est certain que les Amphipodes ne voyaient pas le
Lepadogasfer, car·ils arrivaient sur lui de toute leur vitesse, mais, à peine Pavaient-ils effleure-
de Pextrémité de leurs antennes supérieures, toujours complètement allongées et dirigées en
avant, qu’ils faisaient un bond en arrière, puis un détour pour éviter le Poisson. Ils continuaient:
· ensuite à faire le tour du cristallisoir et le même fait se reproduisait plusieurs fois de suite.

INTRODUCTION, 23
pour circuler en nageant autour d’elle, puis rentrer vivement dans le
marsupium (1).
l0° Aecouplcment et ponte
Le phénomène de l’accouplement n’a été observé que chez les Gammarus
(DELLA VALLE 1893, p. 276 et H. Bussovxn 1922, p. 31). Quand on observe
ces animaux en captivité, qu’il s’agisse de Gammarus d’eau douce ou d’es-
pèccs marines, on voit les mâles s’emparer des femelles et les chevaucher en
se cramponnant à elles au moyen du dactyle de leurs gnathopodes antérieurs ·
accroché au bord des plaques coxales I de la femelle. Dans çette position,
la femelle peut nager vivement en emportant son mâle. Ce n’est pas là un
véritable accouplement et la fécondation des œufs_ne pourrait avoir lieu
dans cette position. Pour l’aceouplement, le mâle retourne la femelle,
sans la lâcher, et se place en travers de façon que le dernier segment de
son mésosome, où aboutissent les canaux déférents, corresponde avec le
5** segment du mésosome de la femelle, où se trouve l"issue des oviductes. _
C’est généralement en été que les œufs sont mûrs et que le marsupium.
contient des embryons. Il peut y avoir plusieurs pontes successives. L’un '
de nous a dragué un 10 juin, dans la baie du Croisic, un certain nombre
d’Ampel£sca diadema dont toutes les femelles portaient des œufs mûrs ou
des embryons. Le 18 août de la même année, un dragage effectué au même
endroit ramenait de nombreuses femelles des mêmes Ampelisca portant
des œufs sur le point d’éclore. Le nombre des œufs peut varier de 1 seul
œuf très volumineux (Eriopisella) à 237 œufs (Gammarellus Homarz).
Dans l’Océan, les femelles de Phromrna portent des embryons en été,
mais peut-être y a-t·il aussi une éclosion en hiver. En Méditerranée, la
femelle de Phronima sedentaria de la baie de Villefranche,·dont il est
question plus haut avait été prise le 10 janvier.
11** Caractères sexuels _
Les caractères sexuels proprement dits (testicules, ovaires) sont très
difficiles à distinguer, mais on reconnaît facilement les femelles adultes par
la présence des lamelles incubatrices. Quant aux caractères sexuels secon-
daires, ils sont nettement visibles chez la plupart des Gammariens. En '
1. On trouve souvent les embryons des Phronima dans la loge |Pyrosome, Beroelhabitée par
la femelle. L’un de nous a eu Pheureuse chance d’0bserver ces embryons parvenus hun stade
un peu plus avancé. Un Pyr0some,habité par une Phronima sedentaria et quiflottait à la surface
de la baie de Villefranche, Pavaitfrappé par sa couleur grisâtre et son aspect feutré. Introdult
avec précaution dans un bocal d’eau de mer, ce Pyrosome se montra entièrement couvert«
d’embryons, au nombre de 150 environ, se touchant tous et se cramponnant avec leurs gnatho- .
podes dans la position de gymnasiarques marchant sur les mains. A tout instant, quelques-uns
de ces embryons se détachaient pour circuler dans le bocal, puis revenaient prendre place à la
surface du Pyrosome, sans jamais chercher à pénétrer dans Pintérieur. Ilsemble probable qu'ils
étaient sur le point ¢i’abandonner définitivement leur mère pour vivre à l'état libre.

Zi FAUNE DE FRANCE. —- AMPHIPODES _
général, les yeuxides mâles sont plus grands que ceux des femelles de même
espèce et les antennes inférieures sont beaucoup plus longues. Les antennes
des mâles portent souvent des calcéoles; on n`en voit dans les deux sexes
que chez de rares espèces (I chnopus spiniccrnis, Eusirusrlongipes, Callio-
pius crenulatus, Gammarellus Homari). Dans les genres Plecnexes, Jassa,
Uncicla, Ccrcphium, les antennes inférieures des mâles sont beaucoup plus
robustes que celles des femelles. Souvent aussi, les uropodes III des mâles
sont plus longs (Phoxocephalidae, Niphargus), ou sont bordés de longues
soies (Ampeliscidae, beaucoup de Lysianassidae). Chez la plupart des Gam-
mariens, les gnathopodes ll des mâles sont plus robustes que ceux des fe-
melles. Seule, la famille des Aoridae fait exception àcette règle, le dimor- _
phisme sexuel portant sur les gnathopodes I, dont le propode est beaucoup
plus volumineux et mieux armé chez les mâles que chez les femelles.
l2° Embryon
Les embryons des Gammariens affectent la forme générale des adultes
et ne s’en écartent guère que par l’absence des dents dorsales que présen-
tent quelques espèces (Nototropis, Dcxamine), par le petitrnombre des ar-
ticles du flagellum de leurs antenneset souvent par leurs uropodes plus
réduits.
130 Taille et coloration
_ La longueur d’un Amphipode se mesure du bord antérieur de la tête à
Pextrémité du telson, sans tenir compte des antennes et des uropodes. La
taille des Gammariens de nos côtes varie entre 25 mm (Talitrus saltator 5`)'
et 2 mm. (Guernea coalita). Un Hypérien, Phronima sedentaria, peut attein-
dre 30 mm.
La couleur est souvent variable chez les espèces qui habitent les Algues.
Amphithce rubricata, A. Vaillanti, Caprella acutifrons, sont rouges quand
elles habitent les Flcridae, vertes quand on les trouve sur les Algues vertes
ou sur les Zostères. Nous avons rencontré, au Croisic, sur des Cystoseira,
· une colonie de Cuprella acutifrons, colorées en vert avec des taches jaunâtres
et tellement semblables à un rameau de l’Algue qu’il était impossible de les
distinguer quand elles restaient immobiles.
g Dans les descriptions, les antennes, gnathopodes, et péréiopodes sont
· toujours supposés occupant une position verticale et leurs bords sont nom·
més : bord antérieur et bord postérieur. Pour les uropodes, Purosome est sup-
posé vu en dessus, en sorte que les branches des uropodes se nomment
branche interne et branche externe. ‘

TABLEAU DES' FAMILLES I 25
TABLEAU DES FAMILLES _
. S. O. GAMMARIENS
1. Ant. Iavec le pédonc. robuste, flag. access. en général bien
développé. Mandib. avec palpe, bord tranch. presque tou-
jours simple. Gnathop. II avec l’art. ischïal long .........
F. Lysianassidae; p. 28
— Ces caractères non réunis ..................... . ............. 2 .
2. Corps obèse. Ant. I avec flag. access. Mandib. sans proc.
mol. et sans palpe ........... F. Stegocephalidae, p. 73
—- Ces caractères non réunis .................................... 3
3. Tête conique, tronquée. Yeux simples, presque toujours 4. _
' Ant. I sans flag. access. Telson plus ou moins fendu .......
................. . ............. F. Ampeliscidae, p. 75
— Ces caractères non réunis .......... . ........·................ 4 ·
4-. Ant. I avec flag. access. Mandib. avec palpe normal. Péréiop.
V-VII constitués pour fouir par des art. dilatés, épineux ....... 5 ·
-— Ces caractères non réunis .................................. 7'
5. Plaques cox. décroissant de là III,. F. Argîssidae, p. S9
— Plaques cox. ne décroissant pas ........... . ................. 6
B. Pèréiop. VI un peu > VII ..... F. Haustoriidae, p. 91 ,
·-— Péréiop. VI beaucoup > VII., F. Phoxocephalidae, p. 102
7. Lèvre antér. échancrée. Maxillip. normaux. Urop. III avec ,
2 branches. Telson entier, long, aigu .................. Z `
........... .. ...... . .....   F. Amphilochidae, p. 111
— Ces caractères non réunis ............ . ....................... 8 '
8. Ant..I sans flag. access. Maxillip. plus ou moins anormaux.
_ Telson entier: .......................... . ................ 9
— Ces caractères non réunis .......................... . ........ 15
9. Gnathop. I chéliî .............. F. Leucothoidae, p. 121
- Gnathop. I non.chélif ........ . ..................... . ...... 10
10; Urop. III avec 1 branche ...................... . ......... 11 ,
-—· Urop. III avec 2 branches ........·.. . ....... .. - .......... 14 ·
11. Mandib. avec 3 art. au palpe ....................... . ...... 12 `
- Mandib. avec le palpe rudim. ou manquant ............ . .....·. 13
12. Mandib. avec le 3** art.du palpetrès court F. Metopidae, p. 125
·-- Mandib. avec le 3** art. du palpe bien développé ...... . . . .-
....... L .......................... F. Cressidae, p. 141
13. Maxillip. avec le lobe ext. rudim. ou manquant ..........
. ............................. . F. Stenothoidae, p. 129 '
·— Maxillip. avec le lobe ext. bien développé F. Phliasidae, p. 142

26 FAUNE.DE`FRA.NCE. —— AM1>1m>01>Es —
14. Mandib. sans palpe ............. F. Golomastixidae, p. 144
è Mandib. avec palpe ............... F. Laphystîîdae, p. 145
15. Mandib. avec le proc. mol. faible ou manquant. Telson plus
' ou moins fendu ................ .. . .‘ ....................... 16
—- Ces caractères non réunis ...........................·..... 18
16. Maxillip. avec le lobe int. bien développé. ............
............ .. .. ....... F. Acanthonotozomidae, p. 147
, —— Maxillip. avec le lobe int. petit ..,....... a. ................ 17
17. Gnathop. I et II non·subchélif .... F. Pardaliscidae, p. 151
-— Gnathop. IetII fortement subchélif. F. Lilljeborgiidae, p. 152
18. Yeux contigus au bord dorsal ou confondus ensemble ......
........................,....... F. œdicerosidae, p. 161
-—- Yeux latéraux ..................................... . ...... 19=
19. Plaques cox. IV en général échancrées en arrière. Péréiop. III
et IV sans glandes glutinifères. Animaux n’habitant pas
un nid. ....·.·.......................................... 20H ·
—— Plaques cox. IV non échancrées en arrière. Péréiop. III et IV
avec des glandes glutinifères. Animaux habitant en géné-
ral un nid .......... . ..................   ...........   27
20. Mandib. avec palpe ....... . . . .- ................. . ........... 21
·—- Mandib. sans palpe ................................... .   26
- 21. Telson entier .....,.. i . .......................... . ......... 22
—- Telsoxrfendu. .......... . .................................. 24
— Telscn variable, habituellement fendu. Ant. I presque tou-
jours avec flag. access ..........·. F. Gammaridae, p. 202-
22. Rostre nul .................... .   F. Calliopiidae, p. 175 `
- Rostre bien accentué .... - ......... . ...................... — 23
_ 23. Plaques cox. I-IV arrondies Ant. I>II. F. Pleustidae, p. 184
` —- Plaques cox. I·lV anguleuses. Ant. I < Il .......... . ........ 24~
24. Uros. avec les segm.I et II coalescents. F. Aty1idae;`p· 193 V
-- Uros avec les segm. I et II libres .............. '. .... · ......... 25
25. Gnathop. Iet II avec le propode peu développé .............
..... .. . . ....,.............. F. Me1phidippîdae,,p. 197
——· Gnathop. I et II avec le propode très développé. .........
. ................ . ...... . ......... F. Eusïrîdae, p. 199
26. Urop. III avec les 2 branches bien développées ..........
................. . .............. F. Dexaminidae, p. 261 '
-- Urop. III avec 1 seule branche ....... F. Talîtrîdae, p. 269
27. Urop. II et III bien développés.. ................... . ....... 28
-— Urop. II' et' III l’un ou l’autre rudim. ou manquant .......
' .............. . . . ...... . ........ F. Podoceridae, p. 373 ·
28. Métas. et uros. comprimés ............................ .. .. 29
— Métas. et uros. déprimés ......... . .... .. .................. 33

TABLEAU mas FAMILLES 2T
29. Urop. III sans épines crochues ................. . .......... 30
· — Urop. III avec des épines crochues .......................... 32
30. Gnathop. I > II .................... F. Aoridae, p. 292 _
— Gnathop. I < II ........... . ............................... 31
` 31. Péréiop. III-VII non subchélif ......... F. Photidae, p. 306
—- Péréiop. lII·VII subchélif ............. Fi Isaeidae, p. 328
32. Lèvre post. avec les lobes ext. éehancrés ................ ·
........ . ..... . .............. F. Amphithoidae, p. 331
— Lèvre post. avec les lobes ext. non échancrés .....,......
.................................... F. Jassidae, p. 343
33. Ant. II avec le flag. spatuliiorme ..... F. Cheluridae, p. 371 '
— Ant. II avec le flag. non spatuliforme ....................... 34
34. Gnathop. II avec le propode chélif ...... F. Scbidae, p. 370
——- Gnathop. II avec le propode non chélif. F. Corophîidac, p. 351
s. 0. m*PÈ1z1ENs
35. Ant. I droites ......... . ................................... 35 _
—— Ant. I courbées ...................................... , .... 41
'36. Ant. I avec les art. du flag. peu nombreux ............. , .... 37 _
-—- Ant. I avec les art. du flag. nombreux ...................... 39
37. Tête petite, non renflée ..................................... 38
— Tête grande, renflée ·....... .. F. Paraphronîmidae, p. 389
38. Ant. I avec le 1*** art. du flag. styliforme. F. Scinîdae, p. 377
— Ant. I avec le 1*** art. du flag. renflé ..... F. Vibîliidae, p. 382
39. Uropodes normaux, avec_ branches ........................... 40
‘—-· Uropodes modifiés, sans branches .... F. Phrosinîdae, p. 412
40. Mandib. avec palpe (3) ..... ` .......· F. Hyperüdae, p. 399
-—— Mandib. sans palpe ................ F. Phronimidae, p. 392
41. Péréiop. IV avec l’art. basal normal ..... ‘ .................... 42.
—— Péréiop. IV avec l’art. basal plus ou moins operculiforme ..... .. 44
, 42. Ant. I fixée au bord antéxxde la tête. F. Lycaeopsidae, p. 417 '
—— Ant. I~ fixée au bord inffde la tête .................. . ....... 43.
43. Tête peu ou non prolongée en avant .... F. Lycaeidae, p. 426—
— Tête prolongée en forme de rostre. F. Oxycephalidae, p. 431
44. Péréiop. III avec Part. basal normal. . . F. Pronoidae, p. 425
· — Péréiop. III avec l’ax·t. basal operculiforme ..................... 45 ·
45. Péréiop. V normaux, avec 6 art ......... F. Scelidae, p. 423
-— Péréiop. V rudim ..................... F. Typhîdae, p. 419

2*5 FAUNE DE FRANCE. -—- AMPHIPODES
S. O. CAPRELLIENS
46. Corps grêle; cylindrique ; yeux. latéraux; ant. I à flag. multi-
articulé;. ant. II bien développée,. . F. Caprellîdae, p. 433
·-~ Corps court, déprimé; yeux dorsaux, punctiformes; ant. Ià
flag. rudim.; ant. Il rudim. ; fixés sur la peau des Cétacés.
..,.... .   ................... .... F. Cyamidae, p. 461 ~ I
F. LYSIANASSIDAE
Plaques cox. et épim. grandes. Ant. I avec le pêdonc. robuste et le flag.
access. bien développé (sauf chez Lepidepecreum). Lèvre post. sans lobes int.
Mandib. avec le bord tranchant simple (sauf chez Podoprion), proc. mol. général.
' très robuste, palpe trîartic. Gnathop. II longs et grêles, art. ischial allongé,
dactyle rudim. '
1 TABLEAU DES GENRES
1. Pièces buccales très saillantes, plus ou moins styliformes ....... 2
—- Pièces buccales non styliformes. ............................ 3
. 2. Yeux et gnathop. très développés. G. Trischizostoma, p. 29 '
—- Yeux et gnathop. pas très développés. G. Acidostoma, p. 30
3. Gnatkop. I chélif .......... . ..... .. .   G. Podoprion, p. 32
—·— Gnathop. I non chélif ............................... . ....... 4
4. Maxillip. avec le 48 art. du palpe nul ou rudim.. ................ 5
—· Maxillip. avec le 4° art. du palpe bien développé ............... 6
5. Maxillip. avec le lobe int. trés court.. G. Perrierella, p. 34
- Maxillip.aveclelobeintmoyennemtlong. G. Normanion, p. 35
— Maxillip. avec le lobe int. très long. .. G. Nannonyx, p. 37
6. Lèvre antér. prolongée en lobe linguiforme, telson entier. .
....   .....................   G. Lysianassa, p. 39
—— Ces caractères non réunis ..................,............... 7
7. Max. Iavec le lobe int., max. II avec le lobe ext., très larges ....
........... , ....................... . G. Aristias, p. 44
—— Ces caractères non réunis ..,............................... 8
' 8. Lobes branch. plus ou moins compliqués .... . ....... . ......... 9 i
—- Lobès branch. simples ...................................... 12
9. Lobes branch. plissés des deux côtés ............. . ......... `. 10
—- Lobesbranch. plissés d’un seul côté .......................... `11
, 10. Péréiop. VII beaucoup>les péréiop. VI., G. Ichnopus, p. 46 .
——— Péréiop. VII = les péréiop. VI .... G. Socarnopsis, p. 48 ·
,11. Gnathop. I avec le dactyle court ...... G. Socarnes, p. 50
' —— Gnathop. I avec le dactyle long .... G. Hippomedon, p. 52
12. Gnathop. I avec le dactyle rudim.,caché par une toulïe de soies
......... - .. ................ . GL Scopelocheirus, p.. 54
—— Gnathop. I avec le dactyle normal, non caché ............. 13 ·

· LYSIIANASSIDAE 20
13. Gnathop. I non subchélii ........... G. Menigrates,.p. 56
— Gnathop. I imparfait subchélifi. G. Paracentromedon, p. 57 '
— Gnathop. I biennettement subohélif ......................... 14
' 14-. Telson peu fendu ................... G. Orchomenc, p. 59
— Telson profondément fendu ................................ `. 15
15. Epist. avec un prolongement spiniforme.. G. Tryphosîtes, p. 61
— Epist. sans prolongement spîniforme. ......................... 16
16. Gnathop. I très grêles ........ . ............................. 17
·- Gnathop. I pas très ·grêles ........ . ..................·....... 18
17. Ant. I avec le l" art. caréné,prol. G. Lepidepecreum, p. G2
-— Ant.I avec le l" art.ni caréné,niprolongé.. G. Tryphosa, p. 65
18. Mandib. avec le palpe fixé au niveau du proc. mol ...... ' ·
.................................. G. Tmctonyx, p. 67
— Mandib. avec le palpe fixé en arrière du proc. mol ........... -
................... . ......... G. Orchomenella, p`. '70
G. TRISCHIZOSTOMA BoEcK'1861 '
(Type : T. Raschi Boncx) '
Corps épais. Tête rostrée. Plaques cox. II très développées, yeux très grands.
Ant. I avec le ier art. du flag,.très long, très large, flag. access. court. Ant. II
beaucoup > I. Pièces buccales très prolongées inférieurement. Mandib. sans proc.
' 8
• ,   J   •s;  .
I ;? ·i'¤‘.y i ` "      .... ah ··x
  /   * > f/ `   M r" · .
I Fig. 6. -· Trixcliizosloma nicaeense Q, du golfe de Gascogne (Princesse Alice) ·
mol., palpe très développé. Max. I avec le lobe întxpetit, inerme; lobe ext. long,
étroit; avec 4 à 5 dents.,palpe très réduit, biarticulé. Max. II·avec·les lohes·
longs, étroits. Maxillip. avec le lobe int. étroit, înerme, lobe ext. large, envelopë
pant en partie les autres pièces buccales, palpe avec 4 art. Gnathop. Irobustes,
propode très développé, subchélif., souvent inverti par la torsion de l'art.
· méral et du carpe. Urop. avec les branches Iancéolées, subégales. Telson entier
` ou échancré. ' · "

30 FAUNE DE FRANCE. —- AMPHIPODES
T. nicaeense (A. Cosm) Fig. 6. —- Ssxrom 1908 (1), p. 375, pl. 14 à 17,
fig. 1 à 12, pl. 19, fig. 1 et pl. 21 fig. 14.
Q. L. max. 23 mm. Rostre courbé. Plaques cox. I à IV près de 1 /2 de la
' hauteur du corps. Plaques II très grandes, très dilatées en avant, bord post.
droit. Yeux énormes, couvrant presque en entier les côtés de la tête. Ant. I
avec 8 à 9 art. au flag., 2° art. avec 2 longues épines distales, flag. access.
biarticulé. Ant. Il avec 20 à 29 art. au flag. Gnathop. I avec le propode très
épais, plus large que long, bord palm. avec des dents recourbées et de lon-
gues épines. Gnathop. II avec le propode très dilaté dans sa partie distale,
dactyle très petit. Péréiop. III et IV avec l’art. basal très large, art. méral
non dilaté. Péréiop. V~VII courts, grêles. Urop. avec le pédonc. très large,
’ Telson entier, aussi large que long. —— 5‘. L max. 2 21 mm . 1 /2. Ant. I avec
le 1°*` art. du flag. beaucoup > l’ensemble des art. suivants. Ant. II beau-
coup > chez la Q, flag. avec 40 art.
1 exempl. trouvé à Nice par Hors, qui l’envoya, pour description, à A. COSTA.
»-— W. de l’Irlande, golfes de Gascogne, de Gênes, de Naples (dans l’Océan,
pêches bathypélagiques; en Méditerranée, sur des Poissons).
G. ACIDOSTOMA LILLEJEBORG 1865
(Type :.4.} obesum BA·rE)
' Corps court, robuste. Ant. I (5) avec les 2° et SB art. du pédonc. presque
aussi gros que le 16* art. et le 1" art. du flag. très développé; flag. access. très .
long. Lèvre antér. longue, étroite. Lèvre post. avec les lobes étroits. Mandib.
sans rangée d’épines, sans proc. mol. Max. I avec les lobes étroits, lobe ext.
denticulé au bord int., palpe rudim. Max. II avec les lobes styliformes. Maxillip.
avec le lobe int. aigu, lobe ext. grand, palpele dépassant à peine, 4° art. rudim.
Gnathop. I robustes, non subchélif`. Gnathop. ll avec le propode grêle, dactyle
manquant. Urop. II avec le pédonc. très large. Urop. Ill très petits.
— Telson un peu échancré ....... . ....... A. laticorne, p. 31
—— Telson profondément fendu ..... . ...... A. ohesurn, `p. 32
A. Iaticorne. O. Saas. Fig. 7 et 8.-- DELLA VALLE 1893, p. 782, pl. 6,
fig. 12 et pl. 28 fig. 1 à 21.
Q. L. 7 mm. Tête un peu < le 1°1' segm. du mésos., lobes lat. prolongés,
arrondis. Plaques cox. I à IV beaucoup plus hautes que le corps. Plaques V
avec le bord antér. trés convexe, bord post. presque droit, bord inf. peu
échancré. Plaques épim. III prolongées, arrondies. Yeux très petits, avec
1 seul cristallin. Ant. I un peu > la tête +_ les segm. I et II du mêsos.,
· pédonc. robuste, flag. aussi long, avec 8 art., flag. access. avec 4 art. Ant. Il
= les ant. I, se art. du pédonc. beaucoup < le 4**, flag. avec 7 art. Mandib.
1. Nous renvoyons simplement au mémoire dans lequel 1'espèee a été le mieux décrite et figu-
rée. Pour les Gammariens, on trouvera la synouymie complète dans l'excel1ent ouvrage de
.S·rm:B1NG (1906).
L

1.¥s1ANAss11>AE 31
avec le bord tranchant armé d’une dent à l’angle ext. Maxillip. avec le lobe
int. ayant 2 spînules et 1. long oil au bord distal, lobe ext. échancré au bord
·distal. Gnathop. I avec le propode triang., bord post. un peu concave.
 I ('É"/ ·
· “—` ·.
V  —~`s l
· f ` .··.·...L \\\_ M il
`T È  *·~’ `”" “
2 â . ‘
EE E mi
Fig. 7. —- Acidostoma lalicorne Q (de Perr0s·Guîrec)
~Gnathop. II avec le propode armé de 3 épines dîstales. Péréiop. V-VII avec
Part. basal très large, un peu crénelé, art. méral et carpe très dilatés, qua-
  '   ~ ’@
P‘ _`
*' , P,. 4 · / mf.
-   VM
 '“"’ ‘*| \\
I 1
7 È W ‘ W
\ V 5 ) . I ' Vf .
gna “'}’ * \
·   ,..*·
\ .
gl,   t X   . .........     · g
» @ < '  © »    ' e'
Il/J
, Fig. 8. — Acidostomn laticorne Q (de Perros-Guirec)
«drang., propode grêle. Urop. III ne dépassant pas l’extrém. du pédonc. des l
urop. II, branche ext. biartîculée, branche int.< le i" art. de la branche
.ext. Telson plus large que long, un peu échancré au bord distal.

· 32 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES
Côte N. de Bretagne (Éerros Gui·e~, Roscoff), sable vaseux, marée basse;
très r. —— Danemark, Iles Lofoten, 800 à 1.000 m. Iles Shetland. Golfe de Naples,
sur Cereacas aumnliaca (Cmlsri).
A. 0besum(BA·r1s). Fig. 9.- O. Sans 1890, p. 38,
M pl. 14, Hg. 2.
Espèce très voisine de la précédente dont elle
diffère parles caractères suivants:Yeux plus grands
, et possédant d’assez nombreux cristalline, maxillip.
_ avec le lobe int. inerme et le lobe ext. non échancré,
urop. III atteignant presque le milieu des branches ·
des urop. II, telson fendu sur la moitié de sa lon-
Fîg. 9 gceur. ——— D’un blanc jaunâtre, maculé de rose vif.
' Acidostoma obesum Q Yeux I·0ug€S_
(du Croîsie)
Jersey. Concarneau, Paie du Croisic,11 m., sable coqu.
brisées. Très r.—côtes Si et W . de Norvège, Skager. ak, îles Shetland, Grande- ·
Bretagne, 0 à 90 rn.
G. PODOPRION CHEVREUX 1891
. (Type : P. Bolivari Chnvnnux)
Corps allongé, métas. et uros. bien développés. Ant. I et II longues. Epist.
peu allongé. Lèvre antér. à peine échancrée. Lèvre post. avec les angles lat.
` recourbés en avant. Mandib. larges, courtes, bord tranchant avec 3 ou 4 fortes
M .t. ‘l
m` V
Qi} I
[ mx ,  
  . Q
Fig. 10. - Podoprion Bclivari (de Vigo)
dents, lame access: dans la mandib. gauche, rang d'épines : 9 à 10, proc. mol.
manquant, 3€ art. du palpe ovalaire, beaucoup < le 2*. Max. I avec 6 soies
ciliées au très court lobe int., lobe ext. avec 9 épines simples,palpe avec les 2 art.
' égaux, 2* art: grêle; Max. II avec les lobes égaux, lobe int. le plus large, avec,

Lvsxanassxnan 33— l
au bord int., 8 soies cîlîées. Maxillip. avec le lobe int. carrément tronqué, lobe ·
ext. atteignant presque 1’extrém. du 2* art. du ·pa1pe. Gnathop. I très chélit.
Gnathop. II un peu chélif. Péréiop. longs, grêles. Péréiop. V avec Part. basal
profondément dentelé au bord. post. Urop. III avec les branches lancéolées,
branche ext. hiarticuléo. Telson profondément fendu.
P. Bolivari Cnnvannx. Fig. 10 et 11. ·- C11. 1891, p. 6, pl. 1.
Q ov.(6 à 8 œufs mûrs en·novembre).— L. 11 mm. Tête > le segm. I du
mésos., rostre petit, lobes lat. arrondis. Plaques cox. I beaucoup < les ·
suivantes. Plaques épim. III prolongées, un peu arrondies. Segm. I de l’uros.
.   @ — il i , ¢
. °’ M 4 4
•)   a"  ‘ r l ; , V .
r=‘ \\  \ ~ · U  °
\ 6 ·  Ã" à _ · __ S . _
\ '5` FL N
s `• xs
. ‘ \ \
' \ `·., \ . t
2 `• \
gn "~ \\
" _ \ S \"
' <`\ WR \
È   \ l, ’ f
l` `  fr l S
Figl H. — Padopricn Bolivari Q (de Vigo) `
éohancré au bord dorsal. Yeux grands, réniformes, sans cristallins, dispa-
raissant dans l’alcool. Ant. I = la tête —|- les segm. I à IV du mésos., pédonc.
peu robuste, 1*** art. terminé en arrière par 1 dent aiguë, flag. avec 20 art.,
1°* art. = Pensemble des 4 suivants et garni de tigelles sensitives, flag.
access. court, avec 5 art. Ant. II = 1 /2 du corps, 3° art. du pédonc. terminé
par 1 dent, 4** et 5° art. égaux, ilag. avec 30 art. Gnathop. I courts, robustes,
propode beaucoup > le carpe, avec 1 prolongement aigu, courbé, formant
pince avec le dactyle. Gnathop. II allongés, propode beaucoup < le carpe,
avec 1 prolongement arrondi. Péréiop. V avec le bord post. de l’art. basal
armé de 7 énormes dents. Péréiop. VI et VII égaux, art. basal un peu r
crénelé au bord post., propode et dactyle très longs, très—grêles. Urop.
longs, branches des urop. III plus de 2 fois == le pédonc. Telson plus de 2 fois
aussi long que large, lobes échancrés àl’extrêm., avec 1 spinule. —— 8. Ant. II
E. Crxsvnaux et L. Fm}:. -— Amphipodes. 3

34 FAUNE DE FRANCE. -—— AMPHIPODES
- P · Z T'¤·I¤¤l=*·'î1`É*'* 
‘ presque =· le corps, avec quelques petites calcéoles. -— D’un rose pâle. Yeux
d’un rouge vif.
' Parages de.Belle-Ile et de l’île d’Yeu, par moins de 183 m. (Warren 1900)._—·-
Baie de Vigo, nasse, 20 m., vase; très <:. (Meliza). Environs de ·Saint—Sébast1en
(Bomvxn, in litt,).
G. rEnnfÉ1ïÈLLÀ'cnEvzï».Eïi§îi€.Baume 1892 "" T "`
(Type : Lysianassa audouiniana Bars)   ‘
Plaques cox. peu hautes. Ant. I et II courtes. Mandib. robustes, proc. mol. l
peu développé. Max. I avec 3 grosses soies ciliées au lobe int., lobe ext. avec
7 épines. Max. II avec le lobe int. très large. Maxillip. avec le lobe int. très petit, _
lobe ext. très grand, palpe ne dépassant pas le lobe ext., 4¤ art. nul ou rudim.
Gnathop. I avec le propode subovale. Péréiop. courts, robustes, propode avec ·
_i prolongement dentiforme. Telson entier.
P. aud0uinîana(BArE). Fig. *12 et 13, - O. Sans 1895, suppl., p. 678,
pl. 2, fig. 2.
$2 ov. (3 œufs). L. 3 à4 mm. Corps obèse. Tête avec le bord antér. des
lobes lat. convexe. Plaques cox. I très petites, plaques II à IV à peine aussi~
hautes que le corps. Plaques épîm. III prolongées, subaiguës. Yeux grands,
.... 1
  ~ i et W
M
mp 1
Fig. 12.- Perrierella audouinîana (de Saint-Vaasbla-Hougue)
ovales. Ant. I avec le l" art. du pédonc. = 2 fois les 2** et 39 art., flag. avec
5 art., IM art. avec de longues tigelles sensitives, flag, access. biarticulé.
° Ant. II avec le pédonc. très robuste, flag. très court, très grêle, avec 4 art.
Gnathop. I avec le propode robuste, > le carpe. Gnathop. II avec le pro-
pode un peu prolongé en arrière, = les 2 /3 du carpe. Péréiop. courts, ro-
bustes, art. rnéral un peu dilaté, prolongé. Péréiop. VII avec l’art. basal
crénelé. Urop. III avec les branches> le pédonc., branche ext. la plus longue,
hiarticulée. Telson près de 2 fois aussi long que large, tronqué à l’extrém. —-
6. Ne semble pas ditïérer de la Q. — D’un blanc jaunàtre,—teinté de rose

nvsxxusssxnsn 35
au bord dorsal. Cristallins se détaehant en noir sur un fond d’un blanc
mat. (Eufs roses.
  T  \ •
È` È ve · I
?· ·’ .
‘Y '§` É"   I l
| _ — P . vv Pt   .
  4 \ _  .
3** ’ f
. "l’ _
• î  . ,,,3  
 ‘ ‘ l
Fig: 13. — Pcrrierclle. audouiciana Q (de Saint—Vaast-la-Hougue).
_ Lucysur-‘ler, Saint·Vaast-la-llougue, île de Bréhat,Trébeurden, Concarneau,
e Croisic, marée basse, dans les Algues et i·«<qu’à 23 m. Banyuls, Saint-
Tropez, Villefranche, Monaco, Ajaccio, 10 à 100 m. — Norvège, Catté at, îles
Shetland,lles Brîtanniques,Algérie. Golfe de Cadix et côtes du Sahara (Talisman).
G. NORMANION J. Bormisr. l893·
(Type : Opis quadrimana Bus et Wssrw.) _
Corps épais. Plaques cox. pas très hautes Plaques épîm. III arrondies en
arrière. Ant. I et II courtes. Epist. non délimité de la lèvre antér. Mandib. avec
' · _ le proc. mol. anguleux, plus ou moins robuste, palpe fixé en arrière .Max. I avec
'· *2 soies au lobe int., palpe large. Max. II avec les lobes étroits. Maxillip. petits,
lobe int. très étroit, lobe ext. bien développé, palpe beaucoup ( le lobe ext.,
avec 3 art., 2° art. le plus court. Gnathop. I robustes, subchélif. Gnathop. Il
grêles, chèliî. Péréiop. V—VII longs et grêles, art. basal plus long que large. Urop.
III avec le pédonc. très long, branches étroitement lancéolées. Telson entier.}
N. quadrimanus (Blum et Wnsrw.) Fig. 14, l5. — Cmsvmwx 1920
p. 75, ng.1, ($2).
Q. L. 2 1 /2 à 3 mm. Plaques épîm. III peu prolongées, largement arron·
dies. Tête avec les lobes lat. subaigus. Yeux grands, bien conformes, rétro- .
- cis intérieurement. Ant. I avec le ler art. du pédonc. > les 2** -|- 3° art., flag.
avec 5 art.,t1ag. access. avec 3 art. Ant. II pas plus longues, flag. avec 3 art.
Mandib. avec le proc. mol. robuste, dentiforme. Gnathop. I avec le propode

36 ' FAUNE DE mman. - Ameurponms
quadrang., aussi large que long, bord palm. avec 9 dents aiguës et 2 épines,
dactyle peu courbé, lisse. Gnathop. II avec le prolcngementdu propode
aigu. Péréiop. III et IV grêles, dactyle court. Péréicp. V-VII avec le dac-
m‘ - z
M ITI.
  m?
u Fig. 14. — Normanion quadrimanus (de Perrcs—Guirec) A
tyle très long, très grêle, droit. Urop. III avec le pédcnc. robuste, branches
plus courtes, subégales. Telson plus large que long, bord distal un peu con-
Jvgêïiï / /, ·
, sëâîëïgz 4 . ,
·vs=hz· 4  
<•x ts se ·    
. \ QI} I", 2 AW
T w x A ‘ ,
\   %  
  l /11; ,0
,   ,,,._
F TL % h
. W- gps t X
& O. · il ·
. Fig. 15. -÷Ncrmanion `quadriimanus d' (de I)erros—Guirec)
· cave. —- 5‘. Yeux beaucoup plus grands que chez la Q. Ant. I avec 6 art
· au flag. Ant. II avec 4 art. au flag. ·
Perros—Guirec, Roscoff, marée .basse, dans le sable, très r. —— Côte de Banff,
golfe de Clyde (Ecosse). .

W LYSIANASSIDAE 37
G. NANNONYX O. Saas 1890
(Type 1 Orchomene Gossi Boncx)
" Corps court, épais, mètas. et uros. peu développés. Plaques cox. grandes.
Ant. l et Il très courtes (Q). Mandib. longues, proc. mol. très réduit, palpe
court, fixé Près dela base dela mandib. Max. I avec 1`soie au lobe int. Max. Il
avec les lobes longs, étroits, subégaux, ne portant que des soies distales. Maxillip.
avec le lobe int. long, étroit, lobe ext. grand, palpe court, avec le 4• art. rudim. _
Gnathop. I très robuste, non subchélif. Gnathop. II chélif. Urop.III très petits,
branche ext. la plus longue, biarticulée. Telson entier.· ·
* ` _ T  U · î MT` mi
  ~
h $5 7 .
  M ..` .
1 ‘·U’
_ Fig. 16. — Nannonyx prop inquu: Q (de Cette)
1.' Tête avec les lobes lat. très saillants, subaîgus ...............
.... . ...........................· N. propinquus, p. 37' ·
- Tête avec les lobes largement arrondis ........................ 2
2. Gnathop. I avec le propode sans bord palm:. . . N. Goësij p-.38, _
-— Gnathop.I avec le propode pourvu d’un petit b0rd·palm .....
....   ......... . ............. N. spinimanus, p. 38
 un >     P·’
·   ` gl,   up`;
1 ,
e e e   se e
· · ·«> ,4 rf   t .· .,
* -1-   lx. .»r/ V
' ·` ' — \ I
I . \ G.
  ÈÃ   Q se 
` Fig. 17. Nannonyœ propinquu: Q (de Cette) _ `
N. propïnquus Cmzvamuxl Fig. 1.6., 1.7. — CHEV. 1910, fig. 1 du texte
et pl. 7, fig. 1 à 8. `*
2. L. 3 mm. Tête courte au bord dorsal, lobes lat. très longs, subaigus.

38 FAUNE DE FRANCE. -— AMPmPonEs
Plaques cox. I à IV 2 fois aussi hautes que le corps. Plaques épim. III un
peu aiguës, bord post. lisse. Yeux très grands, ovales, bien conformes.
Ant. I très courtes, pédonc. gros, flag. avec 4 art., 1*** art. avec des tigelles
sensitives, flag. access. biarticulé. Ant. II à peine > les ant. I, flag. à peine >
le dernier art. du pédonc., avec 4 art. Gnathop. I très robustes, propode
obpiriforme,u11 peu < le carpe, dactyle très petit, art. méral, carpe et pro-
pode avecpde longues soies au bord post. Gnathop. II relativement robustes,
_ · carpe large, propode = 1 /2 du carpe. Péréiop. V-VII courts, robustes,
art. basal des péréiop. V beaucoup plus large que haut. Urop. III avecia
branche int. très grêle, beaucoup < le 1°T art. de la branche ext. Telson
aussi large que long, bord distal concave, avec 1 paire d’épincs. _ ·
Cette 1 Algues du canal. Très r. - Algérie.
‘L
’" ' · lâ
T É ar M   e 1 _
.   . \ I V?
  ·     ws,
' t`  ci} ~ .
  Y Q 1 ,  If I
' Fig. 18. — Nannonyœ Goësi (d’après O. Sins)
N. Goësi Boacrr. Fig. 1.8. — O. Saas 1891, p. 72, pl. 24, fig. 3.
' Differe de N. propinquus par les caractères suivants : Tête avec les lobes
lat. largement arrondis. Plaques cox. des 4 premières paires plus de 2 fois
aussi hautes que le corps; Plaques épim. III crénelées au bord post. Yeux
moyens. Ant. I avec le 16* art. du pédonc. très grand, 2 fois aussi long que
l’ensemble des 2 art. suivants. Gnathop. I avec le propode = le carpe, bord —
post. du propode droit. Gnathop. II avec le propode très étroit. Péréiop. V
· avec l’art. basal peu plus large que haut. Telson avec le bord distal droit,
avec 3 paires de spinules.
Jersey (Watxm et Honrmtr).- Océan arctique, Norvège, Iles Britanniques ·
N. spînimanus A. WALKER. Fig. 19. — A. W. 1895, p. 292, pl. 18, fig. 1 à
11 et pl. 19, fig. GZ
$2 ov. (10 œufs). L. 5 mm. Tête.avec les lobes lat. très saillants,.1arge- ,
ment arrondis. Plaques cox. pas très hautes. Plaques épim. III très prolon-
gées, bord post. denticulé. Segm. I de l’uros. avec une carène dorsale régu-
lièrement arrondie. Yeux assez grands, subovales, situés dans les lobes lat.
' Ant. I très courtes, pédonc.·pas très gr0s,flag. avec 6 art., ier art. = l’en— _
semble des 3 art. suivants, flag. access. avec·4 art. Ant. II < les ant. I,
flag. avec 4 art. Gnathoap. I avec l’art. iscliial , l’art, méral et le carpe sub-
égaux, propode beaucoup > le carpe, rétréci inférieurement, mais avec un

rvsxmissxnan 39 _
petit bord palm., bord post. garni d’épines, dactyle court, très courbé, avec
2 dents au bord int. Gnathop. II peu > les gnathop. I, propode = les 2/3
du carpe. Péréiop.courts,assez robustes, art. basal des péréiop. V à VII non
L . i s··' I W
i l   0%. .3 > .
1 È \ 04%
\——. ,, î lr s
T   là  7 \ www \ ü` ln
 .,  ‘ M
;»·‘    
 ’ A ~  •· I
  tf "` °
M % L )
~r=’ ` QV   `
 } “1·`· · üî  av  
mf mt É I M `
ÃÃ W.
Fig. I9. — Nannonya: spinimanu Q, de Saint·Vast-In-Hougue.
crénelé au bord post,. Urop. III petits, pédonc. très large, branche int. =
I /3 du pédonc., branche ext. biarticulée, plus large et—plus longue. Telson
épais, arrondi au bord distal. _ _
. Saint-Vaast—la-Hougue, marée basse. Très r. — Détroit de Menai (Pays de
Galles).
G. LYSIANASSA H. Mn.m·E¤w 1830.
(Type : L. Coszœ M.-Enw.) (1) ‘ ·
Corps comprimé. Plaques cox. grandes. Ant. I avec le 2° art. du pédonc. long.
Lèvre antér. prolongée en lame lînguiforme, séparée de l’épist. par étroite
1. N’exîste plus dans les collections du Muséum.

40 FAUNE DE FRANCE. — AMPHIPODES
incision. Lèvre post. étroite. Mandib. grêles, bord tranch. simple, proc. mol.
dentiforme, palpe fixé très en arrière. Max. I avec le lobe int. inerme, lobe ext.
avec de fortes épines, palpe denticulé au bord distal. Max. II avec le lobe int. le
plus large. Maxillip. avec le lobe ext. inerme, palpe long. Gnathop. I petits, non
subchélif. Gnathop. II longs,.propode un peu prolongé. Péréiop. grêles, art.
· basal des péréiop. V—VII très large. Lobes branch. portant, d’un côté seule-
ment, des lobes access. Urop. grêles, urop. II avec la branche int. brusquement
rétrécie vers son extrem. Branches des urop. III uniarticulées. Telson entier.
Bord dorsal de la tête et du corps cilié chez les 4 espèces de France.
1. Plaques épim. III avec 1 dent ........   L. plumosa, p. 43
—- Plaques épim. III inermes ............................·..... 2
2. Ant.·I avec, au 1°* art. du pédonc., 1 dent aiguë, aussi lon-
F gue que le 2° art ................ .. L. Iongicornis, p. 40
` — Ant. I avec, au 1*** art. du pédono., 1 ou 2 dents ne dépas- »
. sant jamais le milieuldu 2** art ..... . .......... ` ...... .. .... 3
3. Ant. I avec le flag. de 6 à 7 art ....... . L. ceratina, p. 42
- Ant. I avec le flag. de 12 à 15 art..... L. bispinosa, p. 43
   NI  
 d&.p|\¢
 .î (,4  [    `  
-"7"   i i \ ` X I `
  E ~ ~ « Ã ‘
A/y ' _ /~      _
\ .
Fig. 20. — Lysianassa longicornis Q ,
L. Iongicornis H.·LUcAs. Fig. 20 à 22. —— DELLA VALLE 1893, p. 790,.
pl. 3, fig. 6 et pl. 25, fig. 1 à 15.
Q. L. 8 à 10 mm. Tête = le segm. I du mésos., rostre nul, lobes lat. étroi-
tement arrondis. Plaques épim. III prolongées, arrondies. Yeux grands,
réniformes.Ant. I = la tête + les segm. là III du mésos., 1°f art. du pédonc. .
avec 1 dent aiguë = le 28 et bien visible en arrière, 2*3 art. = 1 /2 du 1e',
3° très court, flag. avec 16 art., flag. access. avec 5 art. Ant. Hun peu <
' 1

_ nvsmmssxnan _ 41
les ant. I, 4° art. du pédonc. = le 56, flag. avec 10 art. Gnathop. I avec le carpe
·=·· le propode, dactyle petit. Gnathop. II avec le propode prolongé en lobe
` L   s i Q  ·
* M  
. M W '
I "P \ ,
M
Fig. 21. -— Lysianassa longicornis Q
arrondi. Péréiop. V avec Part. basal plus large que long. Péréiop. VI à peine
> V, bord post. de l’art. basal convexe, puis concave. Péréiop. VII beaucoup
% «  s %··
PÈ   t`
/l'/ 'L
Je L   , D t *1** .
  A .   u
/ A
. » 3,. w (ji .
W gal af"  M 9
W    I   `
I lu: 5"g’iiii’}' 0
'   :,ᔢl' i L .
. lhh. L g` I l 4
_ P  ‘ \ `]" 2
~;·’    ' / I
l F ig. 22. — Lysianassa longicornis (de Villefranche)
> les précédents, art. basal un peu plus long que large, bord post. un peu
—crénelé, régulièrement arrondi. Urop. III` avec les branches lancéolées,
branche ext.la plus l0ngue.Telson 1/3p1us longjque large, bord distal arrondi. .

· Q2 FAUNE DE PnANcE. -—— AMPmPoDEs
-3*. Tête avec les lobes lat. plus saillants et plus aigus. Yeux énormes,
i largement réniformes, presque contigus. Ant. I avec la dent du 1°1‘ art. du
pédonc. dépassant l’extrém. du 2** art. Ant. II beaucoup > le corps, flag.
avec calcéoles. Péréiop. III et IV avec de longues soies ciliées au bord post.
de Part. méral, du carpe et du propode: Urop. III avec les branches garnies
de longues soies ciliées. — Tantôt d’un jaune pâle, tantôt d’un blanc trans-
lucide, avec de petites taches brunes sur les segm. du corps et les plaques
cox. Yeux d’un brun rougeâtre.
Cette, Saint-Tropez, Villefranche, Monaco, W. de la Corse, 0 à 50 m.; assez c.,
souvent commensale des Eponges. -—— Au large de Toulon, 540 m. et d’Ajaccio,.
455 m. (Travailleur). Naples, Adriatique, Tunisie. Algérie, 0 à 70 m,
L. ceratina (A. WALKE11). Fig. 23.- Lysianax ceratinus A. WALKEP.
1889, p. 200, pl. X, fig. 1 à 8.
Très voisine de L. longicornis et n’en différent que par ses antennes, ses
` maxillipèdes et son telson. — Q. L. max. 10 mm. Ant. I robustes, < la
. ” ue H
« '  
'H111 X h L A,
1
. ‘ · (1.
  "
‘ Fig, 23. — Lysïanassa czratina Q (du Croisic)
` tête + les segm. I et II du mésos., 1** art. du pédonc. avec 1 dent attei-
gnant au plus le milieu du 2** art. et qui, couchée sur la face int. de cet art.,
À se voit difficilement; elle.est souvent accompagnée de 1 dent plus petite;
flag. < le pédonc., avec 7 art., flag. access. avec 4 art. Ant. II robustes, =
les ant. I, flag. avec 8 art. Maxillip. avec le lobe ext. plus large que chez
L. longicomis. Telson court, presque aussi large que long, bord distal pres-
que droit. — 5‘, Ant. I avec la dent du 1*** art. semblable à celle de la 9,
_ flag. avec 8 art., le 1°f garni de nombreuses tigelles sensitives, flag. access.
avec 5 art. Ant. II comme chez le- 3‘ de L. longicornisr- Translucide,
jaunâtre, ponctué de petites taches d’un blanc mat. Yeux bruns.
' Côtes de la Manche et de l’©céan, marée basse, dans les Algues; peu c. Iles
Glénans, 23 m. Saint-Tropez, Saint-Raphaël, Artibes, Cannes, Monaco, dans
les Algues du littoral. Assez c. -· Iles t ritanniques, Espagne, Sardaigne, Algé-
rie, Tunisie, Grèce, Canaries, Sénégal, océan Indien.

LYSIANASSID AE 43
L. bispinosa (DELLA VALLE). Fig. 24. —- Lysiammc bispinosus DELLA
VALLE 1893, p. 792, pl.· 1, fig. 5 et' pl. 25, fig. 16 à 21. ·
Très voisine de L. ceralina; en dilïère surtout par ses antennes, ses pièces
buccales et la forme de l’art. basal de ses péréiop. VII. Q. L. max. 12 mm. `
Fête avec les lobes lat. moins saillants et plus largement arrondis que chez
L. ceratina. Plaques épim.III avec le bord post. un peu tronqué. Ant. I avec, '
Ii l’extrém. du 1*** art. du pédonc., 2 petites dents, dont l’une est visiblezen
arrière du 2° art., 2** art. = les 2/3 du 1***, flag. au moins = le pédonc.,
lortement oilié, avec 16 art. Ant. II avec le flag._beaucoup >_ le pédonc.,
avec 14 art. Lèvre antér. dépassant nettement l’épist.§Lèvre post. avec les _
\ 7 `
F1 p -É .
fil
M É';   T
· · l. ..0
(l ,0 L
rr . 1  
L s
Fig. ZR. —— Lyainnassa bispimmi Q Kdo Porto Vecchio)
angles lat. transversalement tronqués. Maxillip. avec le lobe ext. très dilaté,
dépassant de beaucoup l’extrém. du 2° art. du palpe. Péréiop. VII avec l’art.
basal irrégulier, bord post, crénelé, d’abord‘convexe, puis droit dans sa
_ moitié infér., bord infér. droit, formant un angle un peu obtus avec le bord
post. Telson arrondi au bord distal. - 5* ad. inconnu. Jeune 5* de Porto·
Vecchio :L : 7 mm. Yeux un peu > chez la Q. Ant. II atteignant les 2 /3 du
corps, flag. sans calcéoles, art. très nombreux, garnis d’épaisses touffes
de longues soies. —- Partie dorsale du corps et appendices d’un blanc mat;~
côtés du corps et plaques cox. teintés de rouge orangé; yeux bruns (Della
Valle). ,
Porto Vecchio (Corse), sur les Pinna nobilis. — Naples. Bone, 83 m. ·
L. plumosa BOECK. Fig. 25.*- L. Costae O. SARS1890,p. 42, pl. 16,üg. 1.
2. L. 8 mm. Tête avec les lobes lat. aigus. Plaques cox. I àIV plus de 2 fois
aussi hautes que le corps. Plaques épim. III avec 1 dent. Yeux très grands,

$44 FAUNE DE FRANCE. —- AMPHIPODES
.2 fois aussi hauts que larges. Ant. I 2 fois = la tête, 1°' art. du pédonc.
sans dent, 26 art. = 1 /3 du 16*, flag. beaucoup < le pédonc., avec 7 art.
· garnis de longues soies, flag. access. très court, avec 3 arti Ant. Il = les ant. I,
48 et 56 art: du pédonc. subégaux, beaucoup > le 3°, flag avec 6 art. Lèvre
ant. très prolongée en avant. Gnathop. I comme chez L. longicornis. Gna-
thop. II avec le propode subchélif. Péréiop. < chez les espèces précédentes,
art. basal des péréiop. VII régulièrement arrondi au bord post. Urop. III
_ avec les branches inermes, branche ext. presque = le pêdonc., branche int.
beaucoup plus courte. Telson petit, ovalaire. —— 3`. Ant. II > le corps,
' 5** art. du pédonc. beaucoup > le 46, bord antér. du flag. avec calcéoles. ——-
D’un blanc rosé, maculé de larges taches d’un jaune brun sur les segm. I à
III du mésos. et sur le métas ; yeux bruns (Villefranche).
_;.5·;;$, ,3, wi ,. a' Q .   /
  "‘    
L, . So
. =’~ 2
L
1
ar I ’J 4 _ QPS
  uf K   ZA?
îîa f   ne  az
· s-/ï S  
Fig. 25. —- Lysianassa plumom (de Brest)
_ Saint-Lunaire, Jersey, Guernesey, Perros Guire·, Trébeurden, Roscoff, marée
basse; peu c.Rade de Brest, Concanieiu, îles Glénans, baies de Quiberon et du
Croisic, 10 à 30 m. ; assez r. Villefranche, littoral, s-us les pierres et drag ge
50 m. — W. de la Norvège,Iles Britanniques. N. dela Tunisie, 170 m. (Mclzza). _
G. ARISTIAS Boscx 1871 V
__ - (Type :Anony.z zumidus Kaovnni
Corps court, épais. Plaques cox. peu hautes, plaques I très petites. Ant. l
avec le pédonc. pas très robuste, 1*** art. du flag. long. Ant. II (G) < les ant. I.
· Epist. à.peine saillant, séparé de la lèvre antér. par 1 large sinus. Lèvre post.
avec les lobes très étroits, angles lat. courts. Mandib. robustes, bord tranch.
simple., proc. mol. très saillant, dentiforme, palpe central. Max. I avec le lobe
int. petit, portant 6 soies ciliées, lobe ext: très large. Max. ll avec le lobe int.
_ de beaucoup le pluslarge. Maxillip. avec le lobe int. petit, lobe ext. grand, 1*** art.
du‘palpe très long. Gnathop. I'assez robustes, propode non subchélifî, dactyle

Lvsmivnssinxz _ 45·
petit. Gnathop. II avec le propode long et grêle, chélif. Péréiop, courts, robustes,
art. basal des péréiop. V à VII modérément dilaté. Urop. III avec la branche '
ext. la plus longue, biarticulée. Telson court, profondément fendu. ·
A. neglectus Hansen. Fig. 26, 27.- A. audouinianus O. Sans 1890,.
p. 48, pl. 17, fig. 2.
. 2.L. 8 mm. Tête très courte, lobes lat. presque rectang.,un peu arrondis au
bord distal. Plaques cox. II à IV un peu plus hautes que le corps. Plaques IV`
pou échanorées. Lobe post. des plaques V à VII beaucoup plus haut que le
lobe antér. Plaques épim. III à peine prolongées, presque rectang. Yeux:
ar af I
V au GF
/ ,é·"É: .
àà! O: ,_ al"
k • 9 fr 2
“‘l‘
;,;..r '
L . ma I
,· M Z
/
Fig. 26, - Arislias neglcctus (de Monaco)`
ovales. Ant. I = la tête -|— les segm. I à III du mésos., 2** art. du pédonc.
3 fois = le 3°,flag. avec 8 art., 1°f très long, avec des tigelles sensitives,flag.
access. avec 5 art. Ant. II avec 10 art. au flag. Gnathop. I avec le propode =
le carpe, bord post. du propode denticulé, avec 4 épines. Gnathop. II très
longs, très grêles, propode = 1 /2 du carpe, tous deux avec; d’épaisses bor-
dures de soies. Péréiop. très1robustes,prop0de sans prolongement dentiforme.
Péréiop. III et IV avec l’art. méral dilaté en avant. Péréiop. V avec l’art..
·basal 2 fois aussi long que large; celui des péréiop. VI et VII plus dilaté,,
crénelé au bord post. Urop. III avec la branche int.plus large que la branche
ext. et portant 2 épines au bord ext. Telson à peine plus long que large,fendu
aux 3 /4, fente _t1·ès ouverte, chaque lobe avec 2 épines distales. — 3‘. L :
9 à 10 mm. Ant. I.> chez la Q, flag. avec 11 art., 1"' robuste, = l’ensemble—

46 . ' FAUNE DE FRANCE. — AMPHIPODESI
p des 4 suivants, flag. access. avec 6 art. Ant. Il < les ant. I, flag. avec il art.,
les 7 premiers très robustes, avec le bord antér. convexe, portant une cal-
· céole, art. suivants très grêles, cylindriques. — Jaune, teinté de rose sur
le mésos. Yeux noirs. (.Eufs d’un bleu foncé.
(71} ti ( I .
    "` "‘ »
  /7 ( ir.
c ( lt
I - ”/A fr /QI/W Il E5}?
a y ‘“"//»l (
x ., M W
W W ’
    . · ` · 9 '
j El au ai 9% x I \
5
  o P‘ j
  ”î’ E  ,   5..- (
. »   e àl
y ·   Q
Fig. 27. -— Aristias neglcctus Q (de Monaco)
Banyuls. Au large de Monaco 100 m., très c. Habitant souvent la cavité
brenchiale des Arcidies. —— ( céan Arctique, Norvège, 36 à 170 in., Danemark,
îles Shetland, Gx·ande—Bretagne, Naples, Adriatique, Malte.
G. ICHNOPUS A. Cosm 1858
' (Type : I. taurus A. Cosrn)
Corps grêle, comprimé. Ant. I et II longues, flag. multiarticulé. Lèvre antér.
séparée de 1’épist. par une petite incision. Lèvre post. ai ec les lobes étroits.
Mandib. robustes, bord tranch. large, proc. mol. dentiforme, 3** art. du palpe
falciforme. Max. I avec le lobe int. petit, avec 2 soies, lobe ext. large, oblique-
ment tronqué. Max. II avec les lobes étroits, lobe ext. le plus long. Maxi1lip.`
avec le lobe ext. très large. Gnathopxl petits, non subchélif., dactyle pectinê
au bord int. Gnathop. Il subchélif. Lobes branch. très grands, avec des lobes
access. des 2 côtés. Urop. III avec les branches longues, lancéolées, branche ext.
bfarticulée. Telson profondément fendu.
-—— Ant. I”et II robustes, avec calcéoles (Q) .... I. spinicornîs, p. 47
—— AI1t. I et Il grêles, sans calcéoles (Q) .......... I. taurus, p. 48

· LYSIANASSIDAE 47 `
I. spinicornis Boeck. Fig. 28-29. — O. Sans 1890, p. 40, pl. 15.
S2. L :] 12 mm. Tête avec les lobes lat. subaigus. Plaques cox. pas très .
hautes. Plaques épim. I avec 1 petite dent à l’angle antér. Plaques épim. III
rr
M .
mf
W i
F ig. 28. -- Ichnopus spinicornis (du golfe de Gascogne) '
terminées par 1 dent aiguë, surmontée d’un lobe arrondi.Yeux très grands,
rèniformes. Ant. I = 1 /3 du corps, 1°¤ art. du pédonc. terminé par 1 dent
"È *$""  ····l ·   P" PJ · H
s` azz ` l I M -
• s 2     gm
L l É  `   5;
= î “ *5 ,  
gn 2   F Yu`, A il
f Q -   ___- l l, u t,
\   1.
¤ X  ··.__i" [I / L1 •   ur
  't \
~  , I \
rc É ëci
- _ ï É È
\ê
Fig. 29. - Ichnopus spinicornis Q (du golfe de Gascogne)
aiguë, flag. avec de nombreux art. très courts, avec des calcéoles au bord_
post., flag. access; avec 12 art. Ant. II = 1 /2 du corps, flag. avec de nom-
breux art. très courts, avec, au bord antér., des calcéoles alternativement

48 FAUNE DE FRANCE. ——— AMPHIPODES `
oviformes et cupuliformes. Gnathop. I avec le propode = le carpe, dactyle
courbé, avec 1 rang de spinules au bord int. Gnathop. II avec le propode
· piriforme, = 1/2 du carpe: Péréiop. VII près de 2 fois = les péréiop. V.
Urop. II avec la branche int. grosse, courte, profondément échancrée, avec
1 grande épine. Urop. III avec les branches ciliées. Telson fendu aux 3 /4 .
— 5‘. Yeux beaucoup plus larges que chez la S2. Ant. II presque = le
corps. — D’un vert clair, teinté de rose sur les plaques cox. I et II et sur
~ l’urcs. Yeux rouges.
Golfe de Gascogne, 130 à 180 m. — W. de la Norvège, Irlande. Au large de Tou-
llon, 155 m. (Travailleur). Tunisie, 200 m. Gibraltar, Adriatique, Grèce, mer de
ava. _
I. taurus A. Cos·rA. Fig. 30. — DELLA VALLE, 1893, p. 801, pl. 3, üg. 1
et pl. 27, tig. 1 à 22. ~
Q. L. 12 mm. Tête avec les lobes lat. très larges et les yeux très grands.
Ant. I et II beaucoup plus grêles que chez I. spinicamis et sans calcéoles.
T " l, ’l’»"" V qg Y V g/'L1
2 4x' _-¤P-'-·_--u-.---7-—.—?'
¢  ‘ %
I ~..
......   . 4 . ,
  (,-’ \, `\\ “' " Q
_ , \§\ 1 . · ·
,(,\._)),,,  wp x   .
Fig. 30, -— Ichnopus taurus Q (de Monaco)
Ant. I avec les 2 premiers art. du pédonc. portant 1 dent distale. Gnathop. I.
très grêles, presque = les gnathop. II, art. ischial remarquablement long,
dactyle avec 7 grandes épines. Urop. II avec les branches subégales. -—
5‘. Ant. I et II avec le flag. plus robuste que chez la Q et garni de calcéoles,
presque toutes cupuliformes. — D’un gris verdâtre, avec de nombreuses ·
taches rouges. Yeux d’un rouge vif. ,
Au large de Monaco, 100 à 200 m. Assez c. -— Naples, Adriatique. Atlantique
N., 2,620 m. (Princesse-Alice). Afrique australe.
G. SOCARNOPSIS. CHEVREUX 1911
'(Type : S. crenulata Cnavmaux) `
Plaques cox. très hautes. Ant. I et II subégales (Q)., flag. multiarticulé.
Epist. séparé de la lèvre antér. par une profonde incision. Lèvre post. avec les

LYSIANASSIDAE 49
lobes étroits, angles lat. tronqués. Mandib. assez robustes, bord tranch. simple,
palpe fixé en arrière du proc. mol. Max. I avecle lobe int. long, étr0it,avec 2 soies
distales, lobe ext. obliquement tronqué. Max. II avec le lobe ext. très étroit,>
le lobe int. Maxillip. avec le lobe ext. très long, atteignant le milieu du 3° art. du ·
  xx ` ( ` ,
rjj, ..i_  
5 en ·~ — s \ n•
’pà`,.··---—·—`o ,.
i _ My
i . ,
ww M 1
T   '
e L àî  _ »—‘·
Fig. 31. — Socarnopsis crenulata Q (de Guéthary)
palpe. Gnathop. I non subchélif. Gnathop. II subchélif. Péréiop. VI = VII
Lobes branch. avec des lobes access. des 2 côtés. Urop. III avec les branches
longues, grêles, branche ext. uniarticulée. Telson profondément fendu.
•  (
L rw  
ii. ,.· ,?   ,,,· ·
,   /   im
P 0 ·· y' 1, ( .
  \ " \
  \ _ .   Ã
/ " - '   n `
 SM N l x   ,
il
T, W
il  
, A  ·1·’
¢s¤’” £.‘ . ‘ .
Fig. 32. — Socarnopsîs crenulataO (de Guéthary) I
S. crenulata Cmzvnnux. Fig. 31,.32. —-Cmzv. 1911, p. 165, fig. 2 et
pl. 7, Iig. 1 à 13.
9 L. 7 mm (Océan), 5 mm 1/2 (Méditerranée). Corps très comprimé,
tête beaucoup > le segm. I du mésos., lobes lat. tantôt subaigus (Océan),
E. CHEVREUX et L. FAGE. —Amphipodes. 4

50 FAUNE DE FRANCE. —- AMPHIPODES
tantôt largement arrondis (Méditerranée), avec souvent 1 ou 2 crénelures
vers l’extrém. du bord sup. Plaques cox. I à IV 2 fois aussi hautes que le
corps. Plaques épim. III peu prolongées, arrondies. Yeux très hauts, très
' étroits, 3 fois aussi hauts que larges. Ant. I un peu > la tête -1- les segm. 1
et II du mésos., 1°f art. = 2 fois les 2** -(— 3** art., flag. avec 12 à 17 art., les
5 premiers avec des tigelles sensitives, flag. access. avec 5 à 6 art. Gnathop. I
avec l’art. basal = Pensemble des 4 suivants, art. ischial très court, avec
1 dent aiguë au bord antér., art. méral triang., propode rétréci vers l’extrém.
bord post. un peu concave, dactyle petit. Gnathop. II avec le propode < 1 /2
du carpe. Péréiop. Vtrès courts, art. basal plus large que long. Péréiop. VI
= VII. Urop. III ne dépassant pas les urop. II,branches inermes,>le pédonc.
Telson 2 fois aussi long que large, fendu aux 2 /3, lobes divergents, avec
1 spinule distale. —— (E. Segment I de l’uros. avec 1 dépression dorsale. Yeux
plus larges. Ant. I et II avec calcéoles. Ant. Il > le corps.-—D’un blanc
opalescent, translucide. Yeux d’un rouge vif.
Portrieux, 6 à 9 m., Litholhamnium. Rade de Brest, 30 m. G¤éthary,nasse,
20·m. Salins d’Hyères, Antibes, Ile Rousse (Corse), nasse, 6 a 12 m.; assez c.
Monaco, dragage, 20 à 25 m. et filet Richard a grande ouverture, 0 à 100 m. -·
Algérie, nasse, 15 à 20 m., N. de la Tunisie, 170 m. (Mclim). Afrique australe.
G. SOCARNES. Boacx 1871 .
(Type : Lysianassa Vahli Kaornn)
Corps épais. Plaques cox. grandes. Lèvre antér. séparée de l’épist. par une
profonde incision et débordant plus ou moins sur lui. Lèvre post. avec les angles
lat. peu divergents. Mandib. avec le bord tranch. simple, palpe fixé en arrière
du proc. mol. Max. I normales. Max. Il et maxillip. avec le lobe int. oblique-
ment tronqué. Gnathop. I non subchélif. Gnathop. Il longs, subchélif. Pé-
réiop. V à. VII croissant progressivement en longueur. Lobes branch. avec des
lobes access. d'un seul côté. Urop. III avec la branche ext. biarticulée. Telsoni
· profondément fendu.
S. erythrophthalmus Roeanrson. Fig. 33, 34. — J. B0NN1En 1893
p. 183, pl: 6.
Q L. 3 à 4 mm. Tête un peu < le segm. I du mésos., avec 1 petit rostre,
lobes lat.- longs, subaigus, avec 1 ou 2 crénelures distales. Plaques cox. I à»
IV plus de 2 fois aussi hautes que le corps. Plaques épim. III arrondies-
‘ Yeux ovalaires, 2 fois aussi hauts que larges. Ant. I et Il subégales. Ant. I
= la tête + les segm. I à III du mésos., pédonc. pas très gros, flag. avec
14 art. ,flag. access. avec 4 art. Ant. II avec le 5** art. du pédonc. = les 2 /3 du
48, flag. avec 10 art. Lèvre antér. débordant à peine l’épist. Mandib. avecle
proc. mol. robuste, palpe avec 3 épines au bord int. du 3° art. Max. II avec
le·lobe int. < le lobe ext. Maxillip. avec le lobe ext. grand, atteignant le
milieu du 3° art. du palpe. Gnathop. I avec 1 dent aiguë en avant de l’art-

Lvsramssrnan 51
ischîal, propode triang., un peu > le carpe. Gnathop. II avec le propode
¤ 1 /2 du carpe. Peréiop. longs. Péréiop. VII beaucoup > VI. Urop. III
< les urop. II, branche int. = le pédonc., < la branche ext. Telson triang.,
È "`
M
1
Th
1* L .
  *
F ig. 33. T Socarnes erylhrophthalmus Q (de Trébeurden)
fendu à moitié, chaque lobe avec 1 spinule dîstale. —- 3. L. : 3 mm. Lobesî
lat. de la tête plus étroits, yeux plus larges. Ant. I et II‘ne diflérant de
celles de la Q que par des calcéoles aux 7 premiers art. du flag. -— D’un
" . °”`   r~' ‘
J ’  s 1
,   qi il
Il
\ .
¢ Q 
P` \
. _ »~ \
.¤ \ 7 ' Z
\ _ · — .     5·— ) _
`  i î¤\° 2. ` .
l , · nf .,
F lg. 3L -·- Socarncs crythrophlhalmus (de Trébcurdcn)
rose translucide dans~le sable fin et les Lithothamnium; d’un jaune orangé `
dans le gravier rose du N. de la Bretagne. Yeux d’un rouge vif.
· Pas~de·Calaîs, 50 m. Guernesey. Ploumanach;Trébeurden,_Rosco1ï,Comm-
neau,marée basse, dans le gravier; très c. Iles Glénans, baie de Quiberon, 6 à 10 m.,
Lizhozhamnium. Le Croisic,0-12 m., sable fin;assez c. —'les Br1ta·miques,Dakar.

52 FAUNE DE FRANCE. — AMPH11>01:•Es ·
. G. HIPPOMEDON Boncx 1870
. (Type : Anonyx denticulatus BA'1`E)_ ~
Corps comprimé. Plaques cox. I à IV hautes; étroites. Plaques épim. III avec
l`angle post. courbé, aigu. Ant. I peu allongées, flag. court. Ant. II beaucoup
plus longues, flag. grêle, multiarticulé. Lèvre antér. petite, arrondie. Lèvre post.
avec les angles lat. courts, obtus. Mandib. robustes, proc. mol. très saillant.
palpe long, fixé à son niveau. Max. I avec le lobe int. court, avec 2 soies
ciliées, palpe large, avec de nombreuses épines distales. Max. II avec le lobe int.
plus large et < le lobe ext. Maxillip. avec le lobe ext. épineux au bord int.
Gnathop. I grêles, carpe long, propode subovale. Gnathop. II avec le propode
subchélif. Péréiop. avec le dactyle long, grêle. Urop. III avec les branches
grêles, subégales, branche ext. biarticulèe. Telson profondément fendu.
1. Yeux bien conformes ........ . ............ H. oculatus, p. 52
-- Yeux imparfaite ou nuls, .................................... 2
· 2. Plaques épim. III terminées par Ident. H. denticulatus, p. 53 ·
——§Plaques épim. III terminées par 2 dents. H. bidentatus, p. 54
  '
·   ...._ _
l\`  
·r , p 
• l
/ •, °r’ ‘/" " M
\
. 7 , \`
_  mrl 2
7.
  (
si Nl
` · Fig. 35. — Hippomedan oculatus Q (de Bonifacio)
H. oculatus nov. sp. Fig. 35, 36.
, Qov. (16 œufs). L. 10 mm. Tête avec les lobes lat. petits, aigus. Plaques
epim. I avec l’angle antér. aigu. Plaques II avec l’angle post. très prolongé,
· tres aigu. Plaques III avec l’angle post. obliquement tronqué, surmonté
par 1 dent aiguë. Yeux moyens, ovales, bien conformés, en partie situés
dans les lobes lat. de la tête. Ant. I avec le pédonc. assez grêle, articles non
. prolongés, flag. avec 11 art., 1" avec des tigelles sensitives, = l’ensemble des`

LYSIANASSIDAE 53
4 suivants, flag. ac_cess. avec 3 art. Ant. II 2 fois = les ant. I, 5° art. du pé-
donc. beaucoup > le 4°. Gnathop. I avec le propode beaucoup < le carpe,
dactyle grêle, presque droit. Gnathop. II avec le propode = 1 /2 du carpe,
bord antér. très convexe. Péréiop. V·VII avec Part. basal beaucoup >
  `
Q r r‘ ‘
. ' xv '
  (  _, ,,1* ,
/
` / E \ * · /1/
à %%
/ ` , J W -·
ri/2., · ,‘ ·
` _   n  __,. 5 W ,,,« I I _
\/a   I  1
I %§\ I [ W  
v
r
Fig. 36. — Hippomedon oculams Q (da Bonifacio)
large, denticulé au bord post. Urop. III avec les branches beaucoup > le
pêdonc. Telson fendu aux 3/4, avec 1 paire de spinules marginales et 1
paire de spinules distales. '
Bonifacio (Corse), 22 m., vase. — Bône, Gabès, 27 à 30 m. Assez r.
Z "T•*/ui t mk .
R  .
I
I" 
• T 2 É .
U _ Fig. 37. —— Hippomedon denticulalus Q (d'Ajaccio)
H. denticu1atus(BA·rr.) Fig. 37. —— O. Sms. 1890, p. 56, pl. 20. ‘
9. L. 14 mm. Tête avec les lobes lat. petits, très aigus. Plaques épim. I
avec Pangle antér. arrondi. Plaques Il avec l’angle post. terminé par 1 petite
dent aiguë. Plaques III avec l’angle post. terminé par 1 longue dent cour-

54 l FAUNE DE ERANCE: —— AMPHIPODES I ·
’ bée, surmontée d’une petite écliancrure. Yeux imparfaits, sans cristallins.
Ant. I avec les 2 premiersart. du pédoncprolongés au bord antér.,f1ag. avec
13 art., 19* art. = l’ensemble des 6 suivants, flag. access. avec 3 art. Ant. Il
plus de 2 fois = les ant.I, 56 art. du pédonc. 2 fois =le 4*. Gnathop. et péréiop.
comme chez H. oculatus. Urop. III avec les branches 2 fois = le pédonc.
Telson plus large que chez H. oculatus. ——— 52 L 2 11 mm. Ant. I et II avec
calcéoles. Ant. I avec le flag. 4 fois = le pédonc. Ant. II = le corps. -—
Translucide, blanchâtre, maculé de jaune orangé sur le métas. Yeux rouges.
Jersey, Roscoff, le Croisic, île d’O1éron, Arcachon, 0 à 10 m. Peu c. Ajaccio,
50 m., sable. ——- Groenland, S. et W. de la Norvège, Suède, Danemark,Iles Britan-
' niques. Ceuta (Maroc), 924 m. (Princesse-Alice).
. z L el ai
op; Q 9 ¢
, ` fl
~ K, ~·,  _,.É'; tif 
· ‘ ;·. 'fë ' 5
,§,.»2-*“   ,11 J -"
3 9 X (
, ·--·   —·¤îî w »
Fig. 38. — Hîppomcdon bïdentatus (de Monaco)
H. hidentatus Cnnvmsuxs Fig. 38.- Cnsv. 1907, p. 83, fig. 4. ·
$2. L. 9 mm. Tête avec les lobes lat. aigus. Plaques épim. III avec le
prolongement post. très développé, bidenté. Yeux nuls. Ant. I avec le 1er art.
du pédonc: présentant un prolongement arrondi, ilag. avec 10 art., 1** art.
avec de nombreuses tigelles sensitives, = Pensemble des art. suivants,
flag. access; biarticulé. Ant. II plus de 2 fois = les ant. I, 56 art. du pédonc.
un peu > le 4°. Gnathop. comme chez les espèces précédentes. Péréiop. III
.et IV avec le dactyle = le propode. Urop. III avec le pédonc. = les 2 /3 des
branches. Telson fendu sur les 3 /4 de sa longueur, avec 2 paires de spinules
marginales et 1 paire de spinules distales. —— 3}. L : 8 mm. Ant. I avec les
2 premiers art. du pédonc. prolongés au bord antêr. Ant. II beaucoup 5
chez la Q.
' Monaco, 133 à 145 m. — Monaco, 2368 m., Corse, 2.500 m. (Princesse-Alice).
G. SCOPELOCHEIRUS BATE 1856 `
(Typfà: S. crcnatus BATE) ,
Plaques cox, grandes. Uros. avec le segm. I présentant une profonde incision
dorsale, suivie d’une carène arrondie. Ant. I beaucoup < les ant. II, pédonc.

LYSIANASSIDAE 55
volumineux. Epist. Séparé de la lèvre antér. par un sinus profond. Lèvre post.
avecles angles lat. très divergents. Mandib. avec le proc. mol. long. anguleux; ·
_ palpe court, robuste, fixé un peu en avant du proc. mol. Max. I avec le lobe
int. très large, bordé de nombreuses soies ciliées. Max. II avec les lobes larges
et courts, lobe int. avec des soies au bord int. Maxillip. avec le lobe ext. n’attei-
  · e"- ·
I.     (’ "
ne  1
I , T\\
T L  _ M
' 
. m È [ '”l’
I
I
I
I
`\-— . • ’<\
Fig. 39, ... Scopelocheirus Hopci Q (du large de Belle-lle)
gnant pas Pextrém. du 2** art. du palpe. Gnathop. l .grêle, propodo long, étroit,
terminé par d’épaisses touffes de soies cachant le dactyle rudim. Gnathop. Il
avec le propode chélif. Urop. III longs, branche ext. biarticulée. Telson long,
étroit, profondément fendu. ' '
  g
É r· ·
,/ ' *
/ , — Il @°`
W ”” "" ·
W] .  9 î
- Ã Y V F Q .
I?     t I `   “1"‘ _
W -   ·
Fe ·# e Ol É %
Éz ' I
Fig. 40. — Scopclocheirus Ilopei Q (du large de Belle-Ile) ,
S. Hopei (A. Cosm). Fig. 39, 40. —Callis0ma Krôyeri O. Sims 1890,
' p. 54, pl. 19, fig. 2.` _ _
Q. L. 5 mm. Tête avec les lobes lat, très saillants, arrondis. Plaques cox.'I
ne couvrant pas entièrement les pièces buccales. Plaques épim. III·avec

_56 _ FAUNE DE FRANCE. — AMPHIPODES
l’angle post. arrondi, non crénelé. Segm. I de l’uros, avec la carène un peu
prolongée sur le segm. IIS Yeux grands, ovales. Ant. I avec 11 art. au
flag., _ 1e' art. = l’ensemble des 3 suivants, flag. access. avec 3 art. Ant. II
2 fois·= les ant. I, 48 et 5° art. subégaux. Gnathop. I et II subégaux. Gna-
thop. I avec le propode beaucoup > le carpe et 4 fois aussi long que large,
dactyle entièrement caché par les soies. Gnathop. II avec le propode plus
étroit et < le carpe. Péréiop. V avec Part. basal plus large que long, art.
méral très dilaté. Péréiop. VII avec l’art. basal non crénelé, art. méral
étroit. Urop. III avec la branche int. = le l" art. de la branche ext. et ciliée
au bord int. Telson 2 fois aussi long que large, fendu aux 3 /4, avec 1 paire
d’épines et 1 paire de spinules distales. —- 5‘. Ant. avec calcéoles. Ant. I
avec le 1*** art. du flag. très long. Ant. II = 3 fois les ant. I. ——— J aunâtre
dans l’Océan, d’un gris rosé en Méditerranée, où on le trouve souvent sur
des Oursins (Spatangus) de cette couleur. Yeux rouges.
Jersey. Au large de Belle-Ile, de l’île d’Yeu, de Saint-Jean de Luz, quelquefois
en immense quantite, dévorant les Poissons dans le chalut des bateaux de pêche
à voiles surpris par le calme, par 50 à 100 m. Banyuls. -— Norvège, Suède, Iles
Britanniques, Naples, Algérie, Tunisie. Corse, 77 m. (Travailleur).
- G. MENIGRATES Borzox
(Type : Anonyx obtusifrons Boncx)
Corps obèse. Plaques cox. grandes. Ant. I et Il ( 5* et Q) courtes, flag. avec
peu d’art. Epist. non délimité de la lèvre antér. Lèx re post. avec les lobes
étroits. Mandib. longues, bord tranch. simple, proc. mol. peu saillant, palpe
fixé un peu en arrière. Max. I avec 2 soies au lobe int., lobe ext. obliquement
tronqué. Max. II avec le lobe int. < le lobe ext. Maxillip. avec le lobe ext.
grand, atteignant presque l’extrém. du 3° art. du palpe. Gnathop. I non sub-
chélîf. Gnathop. II subchélif. Péré op. V à VII très courts, très robustes. Urop.
III très petits, branche ext. biarticulée. Telson large, court, modérément fendu~
ml
’â:Éë•f¥ \
  x ss-
  _ [ nf-
·r_, Q`
L. \
Fig. 41. — Mcnigrates obtasifrons Q j. (de Norvège)
M. obtusiùons BoEcx. Fig. 41; 42.- O. SAns 1891, p. 111, pl. 38, fig. L
Q j. L. 5 mm (adulte : 13 mm). Tête < le segm. I du mésos., lobes late
allongés, aigus. Plaques cox. I à IV près de 2 fois aussi hautes que le corps,

LYSIANASSIDAE _ 57"
plaques IV peu prolongées en arrière. Plaques épim. III terminées par une
petite dent. Yeux subréniformes. Ant. I avec 5 art. au flag. (adulte avec
8 art.), 1** art. = l’ensemble des 3 suivants, [lag. access. avec 4 art. Ant. II
avec le 56 art. du pédonc. beaucoup ·< le 4e, flag. beaucoup < le pédonc.,
avec 4 art. (adulte avec 8 art.). Gnathop. I robustes, propode beaucoup >
le carpe, rétréci vers son extrém. Gnathop. II avec le propode = I/2 du
carpe. Péréiop.V à VII avec l’art. basal très dilaté, très prolongé. Péréiop. VIP
1 \l
` se È I} · 1 .
  au       l · ·
I. , /   , _§7... L . ¤ ~
à À  \ , l"·    
t. (7 W
. ' . \ ' `
Fig. 42. - Mcnigralcs obtusî/ron: Q (de Norvège)
avec l’art. basal > ·les autres art. réunis. Urop. III ne dépassant pas les
précédents, branche int. un peu > le 1*** art. de la branche ext. Telson aussi
large que long, fendu sur moins de 1 /2 de sa longueur, avec 1 paire de spi-
nules distales. — ,32 Ant. I et II avec calcéoles. Ant. I avec 13 art. très '
courts au [lag. Ant. II avec 16 art. au flag.
Guernesey (Watiamu et Ho r.Nm.r.).—Mer du Nord, Danemark. N. dela Norvège.
G. PARACENTROMEDON nov. gen.
' \'I`ype : Centramedon crenulatus Cnevanuxy
Tête avec les lobes lat. longs, aigus. Plaques cox. pas très hautes. Plaque
épim. III terminées par 1 longue dent recourbée, aiguë. Ant. I et II pas très
robustes. Epist. non proéminent, à peine délimité de la lèvre antér. Lèvre post. _
avec les lohes et les angles lat. arrondis. Mandib. avec le proc. mol. robuste,
très saillant, palpe long, gros, fixé au niveau du proc. mol. Max. I avec 2 soies
au lobe int., palpe large, avec 8 dents distales. Max. II avec le lobe int. plus
large et < le lobe ext. Maxillip. avec le lobe ext. atteignant le milieu du 3° art.
du palpe, 4 art. du palpe bien conformé. Gnathop. I robuste, non subchélif.
Gnthop. II subchélif. Urop. longs, branches styliformes, branche ext. biarti·
culée. Telson profondément fendu.

. 58 FAUNE DE FRANCE. — AMPHIPODES
P. crenulatus (CHEVREUX). Fig. 43, 44. —-— Centromedon crezzulatum
C.HEvP.Eux 1900, p. 26, pl. 5, fig. 3.
? <3‘ j. L. 4 mm. Corps comprimé. Tête j> le segm. I du mésos._Plaques
cox. I à IV pas plus hautes que le corps. Segm. I de l’uros. avec l dépres-
\ • ir
"` É
T M CMP
Il \'
mt I
L .
F ig. 43. -— :Paracentromed0n crenulatus (du golfe de Gascogne)
' · sion dorsale, suivie de 1 carène arrondie. Yeux nuls. Ant. Iiavec le pédonc.
peu volumineux, flag. avec 7 art., ler long, avec des tigelles sensitives, flag.
access. avec 3 art. Ant. II un peu > les ant. I, flag. beaucoup > le pédonc.,
) Ã]
, F  , Y
*,   / gn! ly)
I w  5 . il
. J ” l 5   0
. )>=   . W
/7 · ’
  1 , M7, X ` 1- t X
É =1·
\ s É t W
Fig. il —- Paraccntromedon crcnulatus (du golfe de Gascogne)
avec 17 art. Gnathop. I avec le propode subovale, = le carpe, dactyle grêle,
courbé, = 1 /2 du propode. Gnathop. II avec le propode piriforme, = l /2 du
carpe. Péréiop. V-VII subégaux, art. basal fortement crénelé, dactyle long
droit. Péréîop. VII‘avec l’art. méral, le carpe et le propodebeaucoup plus
grêles que dans les péréiop, V et VI. Urop. III avec la branche int. > le

_ LYSIANASSIDAE _ 59
‘1°¢‘ art. de la branche ext. Telson fendu aux 3 /4, avec 6 paires de spinules _
marginales et 1 paire d’épines distales. - Q mutilée, L. : 6 mm.
Golfe de Gascogne, 180 m., sable vaseux (Y 5 j,). —— Au large du cap Finis-
terre, 510-363 m. (Q). (Hirondelle).
_ G. ORCHOMENE Boscx1871 ` .
(Type': Anonyx serratus Boeck)
Plaques cox. grandes. Plaques épim._III non prolongées. Ant.I courtes, flag
access. bien développé. Ant. II avec le 3°.art. du pédonc. long, flag. court (Q),
très long, ûliiorme (5). Epist. proémînent. Mandib. longues, proc. mol. assez
petit, palpe fixé très en arrière. Max. I avec 2 soies au lobe int. Max. II avec des
lobes longs, étroits,avec des soies au bord distal seulement. Maxillip. avec le
lobe int.l0r1g, palpe court. Gnathop. I courts, robustes, subchélif. Gnathop. II
chélif.Péréiop. V·VII avec l’art. basal large. Urop. III courts (Q), longs,
avec soies ciliées ( 5), branche ext. biarticulée. Telson peu fendu.
— Epist. arrondi au · bord distal ........... O. humilis, p. 59 _
— Epist. aigu au bord distal ................ O. simi1is,p. 60
O. humilis (A. C0srA).·Fig. 45, 46. — 0. Batei O. Sans 1890, p. 60, ·
pl. 22.
Q. L. 4 à 5 mm. (Norvège : 7 mm). Tête avec les lobes lat. longs, large-
ment arrondis. Plaques cox. I à IV 2 fois aussi hautes que le corps. Plaques
. ·-`
  m
  _   - ,
/ ••.
r` -._ ‘ M
, \
TQ   En .
Évlo ` mr,
Fig. 45. — Orchomenz humilis Q (de Banyuls)
I épim. III presque rectang., plus ou moins crénelées au bord post. Yeux très
grands, réniiormes. Ant. I avec le flag. < le pédonc., avec 8 art., flag. access. _
_ avec 5 art. Ant. II avec les 3° et 5° art. du pédonc. égaux, < le 4°, flag. < le
pédonc., avec 12 art. Gnathop. I avec l’art. basal*robuste, carpe triang.,
propode > le carpe. Gnathop. II avec le carpe dilaté dans sa partie distale,
propode étroit, < le carpe. Péréiop. courts, robustes. Péréiop. V à VII avec
l’art. basal large, orénelé au bord post. Urop.III avec la branche int. inerme,
beaucoup < le l" art. de la branche ext., qui porte 3 épines au bord ext.
Telson beaucoup > large, profondément échancré, avec 1 paire d’épines
distales. —·· 5‘. L: 5 mm (Norvège : 8 mm). Tête avec les lobes lat. étroits,
trèsvsaillants. Yeux très larges. Ant. I et II avec calcéoles. Ant. II = le

60 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHXPODES _
corps. Telson plus de 2 fois aussi long que large, fente étroite, = 1/3 de la ·
' longueur. — D’un blanc jaunâtre. Yeux rouges. _
*"  Éê ’" 1*
À 4 ·
fr FL /' , ° `
    - ` W
Ãwy feyav 2* Àïg
/
2" ` ,; / ’
W t "   \ %>'¤ (T
x \ ~
À Fig. 46. —-· Orchomenelnumilis Q (de Banyuls)
· • Côtes de la Manche et de 1’0céan, 0 à 30 m. Assez c. Banyuls; Cette, Saint-
Tropez, Cannes, Monaco, Calvi, Ajaccio, Porto-Vecchio, 10 à 50 m. -— Dane-
mark, Norvège, Iles Britanniques, Péninsule Ibérique, Canaries, A1gérie.[Au
large de Monaco, 1.474 m. (Prin¢esse·Alice).
,,,,2: 4 'V 7 K
)§` âh à   ,
: "‘~.  
É "" ` J   ' 4/ g
T9 2;,a. E    ·
  Y
\ l:Ã:';';ÉÉl M    
  ~ * /
   \ "î’. ~‘
  `   r
1 , 4 ·g?}* .·
vr ¢ * 9 ' ’.»
1 l   ,, ·
gn E , °V ·' ·’ A
· Fig. 47. —— Orchomcnc sirrlilis (de lîoscolï')
O. simi1is.CnEvnEux. Fig. 47. — Cnizv. 1912, p. 283, fig.
Q. L. 3 mm 1 /2. Tête avec les lobes lat. longs, étroitement arrondis-
Plaques épim. III rectang., bord post.lisse. Yeux très grands, subréniformes.

LYSIANASSIDAE 61
Ant. I avec le pédonc. peu robuste, 28 art. long, flag. avec 9 art., flag. access.
avec 5 art. Ant. II très grêles,5° art.du pédonc. un peu < le 4°, flag. < le
pédonc., avec 8 art. Epist. prolongé en pointe aiguë. Mandib. avec le proc.
mol. plus robuste que chez 0. humilis. Gnathop. et péréiop. diiïérant peu
` de ceux de l’espèce précédente. Urop. III avec le pédonc. très robuste,
branche int. = le 1*** art. de la branche ext. Telson à peine > large, un peu
échancré au bord distal ,avec 1 paire de spinules marginales et 1 paire
d’épines distales. — 3. L. 3 mm. Ant. I avec le 1** art. du flag. fortement
cilié, = l’ensemble des 4 art. suivants. Ant. ll = le corps.` Urop. III avec
. le bord int. des branches garni de longues soies ciliées. Telson un peu plus
échancré que chez la Q. —— D’un blanc opalescent, translucide. Yeux rouges.
Côte de Bretagne (Portrieux, Ploumanach, Roscoff, Bréhat, Concarneau. Iles _
Glénans, le Croisic), 0 à 9 m. sable. Peu c. '
G. TRYPHOSITES O. Sans 1891
(Type : Anonyx longipes Bus et Wssrw.)
Plaques cox. I de largeur uniforme. Plaques épim. III avec l’angle post.
aigu. Ant. I et II subégales (Q). Epist. prolongé en avant en forme de dent
aiguë. Mandib. robustes, proc. mol. assez saillant, palpe long, fixé un peu en
arrière. Max. I avec 2 soies au lobe int. Max. II avec le lobe int. < le lobe ext.
Maxillip. avec le lobe ext. très long, atteignant le milieu du 3° art. du palpe
et denticulé au bord int. Gnathop. I et II grêles, subchélif. Péréiop. longs, grêles.
Urop. II avec la branche int. échancrée. Urop. III dépassant de beaucoup les
urop. II, branche ext. biarticulée. Telson profondément fendu. °
      · (lt
J · \
v` m
  I 1 · M ·
T _ i' l i "` "‘ï’
  -· Il Il
LI hub I   - · -
Fig. 48. —- Tryphosites Iongipes (du Croisic)
T. longipes (BArn·et Wnsrw.) Fig. 48, 49. — O. Sms 1891, p. 81,
pl. 28, fig. 3 et pl. 29, fig. 1.
Q. L. 12 mm. Corps grêle, comprimé. Tête avec les lobes lat. allongés,
subaigus. Plaques cox. I à IV plus de 2 fois aussi hautes que le corps. Pla-
ques épim. III _ prolongées en dent très aiguë. Segm. I de l’uros. non caréné.
Yeux grands, réniformes. Ant. I = la tête + les segm. I à III du mésos.,

` 62 FAIINE DE FRANCE. — AM1¤H1Po1:•Es
pédonc. pas trèsgros, flag. 2 fois aussi long, avec 12 art., flag. access. avec
5 art. Ant. II = les ant. I, flag. avec 10 art. Gnathop. I avec les bords antér.
et post. du propode PBTHIIÉIGSZ Gnathop. I et II avec le propode un peu < le
carpe. Péréiop. III et IV avec de longues soies au bord post. Péréiop. V -VII '
avec l’art. basal crénelé au bord post., propode et dactyle longs, grêles.
`Urop. III avec les branches étroitement lancéolées, branche int. un peu > le
1" art. de la branche ext. Telson beaucoup plus long que large, fendu aux _
2 /3, avec 3 paires de grandes épines marginales, la paire médiane étant la
plus longue, et 1 paire d’épines distales. —- @. Ant. I et II avec calcéoles. ·
Ant. I 2 fois = celle' de la E2, flag. avec 30 art. Ant. II > le corps, flag. fili-
_ forme.
, J   É x_\
Q r É É ¤§
I _ Z
' « gw   în
( `VJ  7   _·
/P'/ if! I ‘ .`
f‘ ,_ë x. ·
/ 1 fi. ‘
  , er * t .
  ~ \ /
i" ' \ /
l ’ \ /
' "' F .  
_ Fig. Ã9._·-— Tryphositcs lùngzpcs Q (dix Croisic)
. Jersey, Guernesey, le Croisic, 6 à 15 m., très r. Golfe de Gascogne, 136 àc
180 m. - Norvège, Danemark, lles Britanniques, Naples. Sicile, 1.210 _m. (Prin-
cesse-Alice). G
G. LEPIDEPECREUM BATE et Wnsrw 1868
(Type z Anonyx longicornis BATE et Wasrw).
Corps caréné, téguments épais. Ant. I et II subégales (Q). Ant. I avec le
19* art. du pédonc. caréné, prolongé. Ant. II (Q) avec le 3° art. du pédonc. très
long. Epist. débordant la lèvre antér. Mandib. avec le proc. mol. peu développé,
palpe grêle; fixé très en arrière. Max. I avec 2 soies au lobe int. Max. II avec le
lobe int. plus étroit que le lobe ext. Maxillip. avec le lobe ext. dépassant le 2° art.
_ du palpe. Gnathop. I avec le propode_gréle, subchélif. Gnathop. II chélif. Pé-
réiop. V-VII avec l’art. basal très grand. Urop. III (Q) ne dépassant pas 'les
urop précédents.,Telson profondément fendu.

` LYSIANASSIDAE 6Iî _
·— Péréiop. V avec Part. basal à peine prolongé inférieurement. .
...................................... . L. longicorne, p. 63
— Péréiop. V avec Part. basal très prolongé inférieurement .....
·   ........... . ...................... L. clypeatum, p. 64
·. ’ ~^` ` · n ri 4  
ff: M M  
  ` · F î i l - '
fi o"
É" ~"’ \‘ :
  l T J   AFÃIÈ * •
'1 É M
.·'
I
Fig. 50, — Lcpidepecrcum longicorne (du Croisic)
L. longicornd (Byrn ET WEs·rw.). Fig. 50, 51. — L. carinatum O. SAns=
1891, p. 113, pl. 38, fig. 2 et pl. 39, fig. 1.
Q. L. 7 mm. Corps très comprimé, avec 1 carène dorsale sur le mésos.,
le métas. et le segm. I de l’uros., carène dentiforme dans les segm. III du
lïqrki .
` _ \ 1
all; · ~ r
q I.  l> ê , _
i   % sûr I,
WW " ’ - ff?  
[ f ”“` / A
l ` ) ' - /
\ l % gs M
Fîg.‘5i· ·—L•pidcpecreum longicorne (du Croisic) .
métas. et 1 de l’uros. Tête longue, Iobes lat. très saillants, linguiformes,
Plaques cox. I à IV près de 2 fois aussi hautes que le corps. Plaques êpim. III
non prolongées. Yeux grands, réniformes. Ant. I avec les 2 premiers art. du.

_ 64 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES
pédonc. carénés, prolongés, flag. avec 7 art., flag. access. nul. Ant. Il très
grêles, 58_art. du pédonc. < les 38 et 48`art., flag. avec 6 art. Gnathop. I avec
le propode à peine < le carpe, dactyle avec 1 dent au bord int. Gnathop. II
très grêles, propode = les 2/3 du carpe. Péréiop. V à VII robustes, art. ,
basal et méral très dilatés, bord post. de ces art. et du carpe cilié. Péréiop.
VII avec les art. basal et ischial prolongés au bord antér. Urop. III avec les
branches subégales. Telson très étroit, triang., 3 fois aussi long que large à
la base, fendu aux 3 /4. —— 5‘. Lobes de la tête plus étroits. Yeux plus grands.
Ant. I avec le flag. ayant 9 art. très courts, avec de nombreuses soies. Ant. II
= le corps, flag. avec calcéoles. Urop. III avec les branches bordées de
longues soies ciliées. — D’un blanc opaque, ponctué de brun. Yeux rouges.
' Jersey, Guernesey: Saint—Vaast-la-Hotgue, marée basse. Le Croisic, 8 m.,
gravier; très r. Guéthary, dans les Algues. Antibes, 3 à 4 m., sable fin. — Hel-
goland, S. de la Norvège, Danemark, Iles Britanniques, Portugal, Algérie, la
Spezzia.
É
t     \` ·aj
  il ·~’  
; U D
W v _ ,
I l, .= 1
H   r a' i
il . \»  
l 3,; ep
v Fig. 52. ——- Lepidepecreum clypcatum (du golfe de Gascogne)
L. clypeatum CHEVREUX. Fig. 52. — CHEV. 1900, p. 28, pl. 4, fig. 2.
‘ Q ov. L. 4 mm 1 /2. Mésos. très épais, métas. et uros. plus comprimés. _
Corps avec 1 carène dorsale formant 1 dent aiguë au bord post. des segm. III
du métas. et I de l’uros. Tête avec les lobes lat. longs, étroits. Plaques cox. I
à IV plus de 2 fois aussi hautes que le corps. Plaques épim. III prolongées
_ en pointe aiguë. Yeux nuls. Ant. I avec le 18* art. du pédonc. très gros, avec
1 prolongement obtus, 28 art. avec 1 prolongement aigu, 38 art. beaucoup >
le 28, flag. avec 6 art., flag. access. nul. Ant. II très grêles, 48 et 58 art. du
pédonc. subégaux, beaucoup < le 38 art., flag. avec 3 art. Gnathop. I avec
le propode > le carpe et un peu dilaté dans sa partie distale. Gnathop. Il
pas très grêles. Péréiop. V—VII avec l’art. basal très développé, très prolongé.
Péréiop.VI avec l’art. méral très dilaté, = le carpe —l- le propode.Péréiop. VII

l L.Ys1.A.NASS1D.~.E 65
avec Part. basal dépassant l’extrén1. du carpe, art. méral court, peu dilaté. '
Urop. III avec la branche int., styliforme, inerme, branche ext. plus large
- et plus courte, avec ,2 épines distales. Telson 2 fois aussi long que large, ·
· fendu aux 3/4. _ t
Golfe de Gascogne, 180 m., sable vaseux (Hirondelle).
G. TRYPHOSA Boacx 1871
(Type : T. HtïriRg'-BOECKI.
Ant. I et II subégales (Q). Ant: I avec le flag. access. bien développé. Epist.
débordant sur la lèvre antér. Mandib. avec le proc. mol. proéminent, palpe fixé
au même niveau, 2° art. très long. Max. I avec 2 soies au lobe int. Max. II avec
le lobe int. < le lobe ext. Maxillip. avec_le lobe ext. dépassant le 2° art. du
palpe. Gnathop. I grêle, subchélif. Gnathop. II subchélif. ou chélif. Péréiop. V-
~ VII avec Part. basal large. Urop. III avec la branche int. au moins :1e Ier art.
de la branche ext. Telson long, profondément fendu. '
— l" segm. de l’uros. fortement caréné ..... T. minima, p. 65
— 1€1’segm.de l’uros.n0n caréné ........ T. grandimana, p. 66 ‘
" ‘•`
T —_   "~, l, I
_ \` /»
é -,2 sx /‘ mf
É ai "~« ’ . M °
Fig. 53. — Tryphosa minima Q (d’Hœdic)
T. minima Crmvnnux. Fig. 53, 54. — Cn:~:v. 1911, p. 174,fîg.4 du texte
et pl. 8, fig. 1 à 14. _
S2. L. 3 mm. Corps comprimé. Tête avec les lobes lat. très saillants, lar-
gement arrondis. Plaques cox. I à IV 2 fois aussi hautes que le corps. Pla-
ques épim. III peu prolongées, presque rectang. Segment I de l’uros. avec
une carène dorsale arrondie, très haute,très longue, débordant surle segm. II.
Yeux grands, 3 fois aussi hauts que larges. Ant. I avec le 19* art. du pédonc.
très gros, flag. avec 12 art., 1"' art. pas > le 2°, flag. access. avec 6 art.
Ant. II à peine > les ant. I, 5° art. du pédonc; == 1/2 du 4*, flag. avec
12 art. Gnathop. I avec le propode un peu<le carpe, bord palm. très
E. Cnnvmaux et L. PAGE. — Amphipodes. 5
È

66 mime ms reason. -— mpniponss
— oblique, un peu concave, dactyle robuste, denté au bord int. Gnathop. Il
avec le propode chélif., = plus de I /2 du carpe. Péréiop. V avec l’art. basal
lisse au bord post., art. méral dilaté, prolongé. Péréiop. VII avec Part. basal
ciliê au bord post., art. méral peu dilaté, peu prolongé. Urop. III avec la
branche int. très étroite, un peu »> le 16f art. de la branche ext. Telson beau-
coup plus long que large, fendu aux 4 /5 ,avec 2 pairesde spinules marginales
et 1 paire d’épines distales.
Iles Glénansf rade d’Hœdic, 6 à·10 m., Lizhothamnium; très r. — Alger,
Algues du littoral. `
" ~î;_iJ‘:· _   F M
] /   '//
Y   J 6/
4% 6 _
  ' °
/   ~:«i
z \ ll
_ \ ~ S", (   \
/` ‘1"
É 6
s ii
' `   §"\\
Fig. 54. -—- Tryphosa minima Q (d’Hoedic)
T. grandimana nov. sp. Fig. 55. _
Q ov. (10 œufs). L. 5 mm. Corps comprimé. Tête avec les lobes lat.
assez saillants, largement arrondis. Plaques cox. I à IV 2 fois aussi hautes
que le corps. Plaques épim. III prolongées, angle post. un peu arrondi.
Segm. I de l’uros. non caréné. Yeux grands, subréniîormes. Ant. `I avec le
16P art. du pédonc. assez gros, flag. avec 11 art., 16* art. = les 26 + 36, flag.
access. avec 5 art. Ant. II un peu > les ant. I, 56 art. du pédonc. beaucoup
_ < le 46,ilag. avec 11 art. Gnathop. I grêle, propode un peu < le carpe, bord
palm. oblique,_dactyle denté au bord int. Gnathop. II beaucoup plus ro-
bustes que les gnathop. I, propode piriforme, plus large que le carpe. Pé-
x·é1op.V à VII avec l’art. basal crénelé au bord post.Urop. III avec la branche

LYSIANASSIDAE 67
int. styli1`orme,·à· peine > le 1e! art. dela branche ext. Telson fendu aux 3 /4,
avec 2 paires de spinules marginales et 1 paire d’épines distales. .
Grandcamp-les-Bains, Jersey, Perros-Guirec, sable, marée basse. Assez r.
  · ”
 :î'·.·_ï‘ /
É. _ jh I, .\ l
T Y   `  gs; il ' *  il  . ' ·,s .
· Ã I Ill K ssë ,
Fig. 55. — Tryphoua grandimana Q (de Perros-Guirec)
G. TMETONYX Srisnniivo 1906 ·
(Type : Oniscus cicada O. Fxanxcws)
Ant. II > I (5‘ et Q). Ant. I et Il avec calcéoles ( 5). Epist. plus ou moins
. proéminent, arrondi. Mandib. avec le proc. mol. grand, obliquement tronqué,
palpe ûxé au même niveau. Max. I avec 2 soies au lobe int., palpe denticulé
au bord distal. Max. II avec le lobe int. beaucoup < le lobe ext ,tous deux avec
des soies au bord int. Maxillip. avec le lobe ext. crénelé, atteignant ou dépassant
l’extrém. du 2** art. du palpe. Gnathop. I grêles, art. ischial très long, propode
long, bord palm. très oblique, dactyle avec 1 dent au bord int. Gnathop. II
subchélif. ou un peu chélîf. Urop. III dépassant II. Telson profondément fendu,
1. Yeux ovalaires .......................... T. exiguus, p. 67
— Yeux sigmoîdes ................. . .......................... 2
2. Tête avec les lobes lat. aigus ............. T. similis, p. 69
-— Tête avec les lobes lat. arrondis .... . ...... T. cîcada, p. 69
T. exiguus (Cnnvimux). Fig. 56, 57. —Ã- Hoplonyx exiguus Cmav.
_ 1901, p. 692, pl. 5, fig. 1 a à 1 k.
S2 ov. L. 4 mm. Corps comprimé. Tête > le segm. I du mésos., lobes lat.
largement arrondis. Plaques cox. I à IV 2 fois aussi hautes que le corps,
Plaques épim. III prolongées, angle post. un peu arrondi. Segmrl de l’uros._
sans dépression dorsale. Yeux grands, plus de 2 Iois aussi hauts que larges,

68 FAUNE nr: rames. —— Anrnrponns
Ant. I = la tête + les segm. I et II du mésos., flag. > le pédonc. ,avec 10 art.,
flag. access. avec 4 art. Ant. Il avec le 5° art. du pédonc. beaucoup < le 4%
flag. avec 16 art. Gnathop. I avec l’art; ischial = le carpe = le propode, bord
, T 9 Q T J , _..,  
W; ,~  
 , i l
' x' '
,' =
E
’ . l ·
L m , my  
l
• M l ·~€
A I
· \
· . \\v
m l
Fig. 56. -— Tmetonyz: eœiguus (des Salins d'Hyères)
· palm. denticulé, confondu avec le bord post., dactyle grand, robuste. Gna-
thop. II un peu chélif. Péréiop. courts, péréiop. V à VII avec Part. basal
crénelé au bord post., art. méral peu dilaté. Urop. III avec la branche int.
  ' D "” "
/ —' ·
xr e  
  ,_ 3 pl PJ
lâ?   ··v`# .
I 2:  AW
. \  f 2/
Fig. 57. —- Tmetonya: cxiguus (des Salins d’Hyères)
styliforme, branche ext; avec 3 épines au bord ext. Telson fendu aux 2 /3,
avec 2 paires de spinules marginalesret 1 paire de spinulesdistales. -——
3*. L. 3 mm 1/2. Segm. I de l’uros. avec 1 dépression dorsale et 1 petite
carène arrondie. Plaques épim. III plus prolongées. Yeux plus hauts et plus
étroits. Ant. II plus longues, avec 22 art.
Salins d’Hyères, Antibes, Villefranche, nasse, 6 à 20 m.,roches; très c. Banyuls
Monaco, dragages, 8 à 19 m. - Algérie.

' I nvsxamassioan 69
T. similis (O. Saas). Fig. 58.- Hoplonyx similis O. Sans 1891, p. 93,
pl. 33, fig. 1.
E2. L. 14 mm. Tête avec les' lobes lat. anguleux. Plaques cci. I à IY 2 fois
aussi hautes que le corps. Plaques I rétrécies inférieurement. Plaques IV
avec le prolongement post. court, obliquement tronqué. Plaques épim. III
avec l’angle post. très aigu. Segm. I de l’uros. échaneré au bord dorsal.
Yeux sigmoîdes. Ant. I avec le flag. 2 fois = le pédonc., avec 17 art., le
1"' = l’ensemble des 4 suivants, flag. access. avec 6 art. Ant. II avec les
'I` QI "1"' z
  FJ _ l"
. ;¤;·     (
‘ "`~ 1 »\*,
i" là
I` ¤~` `  
É   ** . \/ .
X}   I I ·, I .
  _, ,_...    
Fig. 58. — Tmetony: simili: Q (de Saint-Quay) I
4° et 5° art. du pédonc. subégaux, flag. avec 25 art. Gnathop. I avec le pro-
pode > le carpe, bord. palm. très oblique. Gnathcp. II avec le pro-
pode subchélif., = les 2 /3 du carpe. Péréiop. grêles, dactyles longs. Urop. III
avec les branches portant des soies au bord int. Telson presque entièrement
fendu, avec 2 paires de spinules marginales et 1 pairede spinules distales.
Roches de Saint—Quay (Côtes-du·Nord), marée basse, dans le gravier; très ‘.
Au large d’Ouessant, 134 m. (Huxznv). — Océan arctique, Norvège, Ecoss:.
94 à 282 m. —— Méditerranée, 924 à 1.210 m. (Princesse-A ice).
T. cicada (O. Farm.) Fig. 59.- Hoplonyx ciccida O. Sans 1891, p. 92,
pl. 32, fig. 2. ·
Q. L. 18 à 24 mm. Espèce très voisine de T. similis, dont elle ne diffère
que par les caractères suivants : Tête avec les lobes lat. arrondis au bord
distal. Plaques cox. IV avec le prolongement post. long, étroit. Plaques épim.
. III à peine prolongées. Gnathop. I avec le propode = lè carpe. ~

70 FAUNE DE FRANCE. — AMPHIPODES ·
Jersey (WALEER et Ho nur1.L).—Océan arctique, Norvège, Suède,I1es Britan-
niques. _` ·
  ‘·E— _   _s;» i, IT 1 ·
    l` \
 \\ "`
\ ~ · il `
\   #... \—. _
` '•,` "'···.____ _/__--» \ ’ _
` ~.________. _   '
i _ Fig. 59. - Tmetonyx cicada (du Groëlnnd)
G. ORCHOMENELLA O. Suis 1890 ~
(Type: Anonya: nanus Knovnn)
~ A Plaques cox. grandes. Ant. I courtes.Ant. II en général un peu plus grandes (@)·-
_ Epist. peu ou pas proéminent. Mandib. avec le palpe fixé en arrière du proc.
mol. Max. I`avec le lobe int. long, grêle, avec 2 soies cîliées. Max. II avec les
lobes subégaux. Maxîllip. avec le lobe ext. étroit, crénelé, atteignant ou dépas-
sant l`extrém. du 29 art. du palpe. Gnathop. I assez robustes, subchélif. Gnathop.
II chélif. Péréiop. courts. Urop. III avec la branche int. < la branche ext.
biarticulée. Telson profondément fendu.
t T I ~ .
. % [ \ M Q .
  .“°
Ii "‘” '
§` .
! à`. ·
I ‘ m d. x
I I m` (
,1 ' ,   ·
·   ·-—— —
Fig. 60. —— Orchcmenella crenata Q (de Villefranche) `
1. Plaques épim. III' crénelées ............ 0. crenata, p. 71
——— Plaques épim. III lisses .................................... 2
2. Péréiop. V à VII avec Part. basalcrénelêu. O..nan&, p. 71
. - Péréiop. Và VII avec l’art. basal lisse. 0. commensalis, p. 72

Lvsramssrnxn _ 71
. O.-crenata nov. sp. Fig. 60, 61. .
Q ov. L. 2 mm 1 /2. Tête avec les lobes lat. subaigus, atteignant l’extrém. _ `
du 1" art. du pédonc. des ant. I. Plaques cox. I rétréciesinférieurement.
Plaques épim. III à peine prolongées, angle presque droit, avec 2 dents au
· bord post. Segm. I de l’uros. échancré au bord dorsal. Yeux grands, subrénî-
formes. Ant. I 2 fois = la tête, flag. avec 7 art., 1" art: = l’ensemble des
4 suivants, flag. access. avec 3 art., le 1°1' très long. Ant. II = les ant. I,
58 art. du pédonc. = 1 /2 du 4°, flag. avec 6 art. Gnathop. I avec le propode
un peu > le carpe, bord palm. à peine oblique. Gnathop. II avec le carpe
2 lois = le propode, dont le prolongement est aigu. Péréiop. V-VII avec
l’art. basal large, créneléau bord post., art. méral prolongé en arrière. Urop.
III dépassant de beaucoup les urop. II, branche int. styliforme, un peu
> le 1** art. de la branche ext., dont le 28 art. est très long. Telson fendu ·
aux 3`/4,.aveo 1 paire de spinules distales.
Villefranche, 20 m., vase. Très r.
ll I · ·¤, ·j:   ,·     '\
P â" "€ë=!«    
/1i /
_~., · ' , ·  r='
/   , / , ·   I
W ,. ·‘ A ·   ·'•
  I q ,. 
l ‘ . W
~   ,_   g·» (9 \
H;/ ` —-•-
Fig. 61. — Orchomenella crenata Q (de Villcfrmchc)
O. nana (Knovna). Fig. 62.- 0. ciliata O. Sans 1891,p. 69,pl. 25,fîg. 2.
Q. L. 4 mm 1 /2. Tête avec les lobes lat. très saillants, largement arrondis.
Plaques cox. I à IV 2 fois aussi hautes que le corps; Plaques épim. III à
peine prolongées, arrondies, lisses. Segm. I de l’ur0s. échancré au bord
dorsal. Yeux grands, subréniformes. Ant. I avec le flag. un peu > le pédonc.
avec 9 art., 1** art. = l’ensemble des 4-suivants, flag. access. avec 3 art., .
1*** = le 1°1' art. du flag. principal. Ant. II un peu > les ant. I, 5** art. du
pédonc.beaucoup<le 4**, flag. avec 11 art. Epist. non proéminent. Gna-
thop. I avec le propode un peu»> le carpe, dactyle avec 1 dent au bord
int. Gnathop. II avec le carpe 2 fois = le propode, dont le prolongement est
subaigu. Péréiop. V à VII avec Part. basal nettement erénelé au bord post.,

72 FAUNE DE manon. ——- Amrnxronns
· dactyle court, courbé. Urop. III avec la branche int. < le 19* art. de la ·-
r ' branche ext., qui porte des soies.au bord int. Telson fendu aux 3/-4, avec
À 1 paire d’épines marginales et 1 paire de spinules distales. —— 5‘. L. 4 mm.
Tête avec les lobes`lat. longs, étroits, aigus. Ant. I et II avec calcéoles.
Ant. I avec le 1°1' art. du flag. = l’ensemble des art. suivants. Ant. II 2 fois
= les ant. I, flag. avec 21 art. Urop. III avec le bord int. de la branche ext.
garni de longues soies ciliées. —- D’un blanc grisâtre. Yeux d’un rouge vif;
Très c. sur nos côtes de la Manche et de l’©céan, depuis le Havre jusqu’à ·
Guéthary, dans les nas· es. Les cadavres des gros Décapodes sont vidés en une
nuit par ces petits Amphipodes. — S. de la Norvège, Hollande, Grande-Bretagne,
Espagne : Vivero, Vigo, Cadix (Le In ). '
  /" O / //  
¢    s~» , (\ s c
s`\ gr · 1.
T 2 ' \ T J
I ` ‘ \
. l Pis yz   -  X yi 
\
I
I =  
l f I .
_ , à   } (I Q _
1 '·‘
W  l   , I. 
. ‘W 1 , '/
u ~ W ` i
X /él/Ã      
Fig; 62. — Orchomenella nana (de Trébeurden)
l O. commensalis nov. sp. Fig. 631 -— 0. pinguis Cimv. 1908, p. 15.
Q ov. (13 œufs). L. 3 mm 1 /2. Tête avec les lobes lat. très grands, étroi-
tement arrondis, atteignant Pextrém. du pédonc. des ant. I. Plaques cox. I
` à*IV 2 fois aussi hautes que le corps. Plaques épim. III prolongées,`arron- > `
dies. Segm. I de l’uros, profondément échancré au bord dorsal. Yeux très
grands, plus de 2 fois aussi hauts que larges.Ant. I avec le flag. > le pédonc.
avec 9 art., 1"' art. robuste, cilié, = Pensemble des 4 suivants, flag. access:
avec 3 art., 1" art. = le 1°1' du flag. principal. Ant. II un peu > les ant. I,
5* art. du pédonc. < le 4**, flag. avec 7 art. Gnathop. I avec le propode = le
carpe, bord palm. transverse, dactyle > le bord palm. Gnathop. II avec le
carpe 2 fois =le propode,d0nt le prolongement est aigu. Péréiop.V-VII courts,

srsoocnrmnroxn 73
· art. basal lisse au bord post., art. méral un peu prolongé. Urop. III avec la `
branche int. > le 1" art. de la branche ext., qui porte 3 longues soies au
bord int., 2° art. =·1 /2 du 1*** .Telson fendu aux 3/4, avec 1 paire de spi-
nules marginales, accompagnées chacune de 2 petites soies, et 1 paire de
spinules distales.
.7 :~`   `
  Q,} / ai
  •gw¢°" il .
, P
t É
Z W
[ .
' ` · ··ï up, œ "`7
. _ ¤
·.-È / Ee ·r
Fig, 63. —- Orchomcnclla commenmlis Q (de Grandcampl
Grandcamp—les-Bains, dans les coquilles de Buccinum undatum habitées par
Eupagurus bemhardus (L.).
— F. STEGOCEPHALIDAE ,
Corps court, obèse. Tête haute, courte. Plaques cox. très grandes. Ant. I et II
courtes, subégales (Q et 5). Ant. I avec flag. access. Lèvre antér. bilobée,
Lèvre post.:anslobes int. Mandib. sans proc. mol. ni palpe. Max. I·avec de
· nombreuses soies au lobe int. Max. II avec le lobe int. très large, lobe ext.
étroit. Maxillip. avec le-lobe ext. très développé, palpe grêle. Gnathop. I et II
non subchélif.Péréiop.VII avec l’art. basalnon dilaté. Urop. III avec 2 branches· I
Telson petit.
G. STEGOCEPHALOIDES G. Sins 1891
(Type : Szegocephalus chrzlstianiensù: Bomcx)- ·
Plaques cox. VI hautes, étroites, rétrécies intérieurement. Yeux manquants.
Lèvre antér. avec les lobes non symétriques,. Lèvre post. avec chaque lobe ter-
miné par `1 dent recourbée, crénelée. Mandib. gauche avec une lame access.

74 FAUNE ma rnmcn. —— Azsxpurpoons
finement denticulée. Max. I avec le palpe unîarticulé, avec 3 soies distales:
, Max. II avec le lobe ext. très écarté du lobe int. et avec de très longues soies
distales. Maxillip. avec le lobe ext. `crénelè, atteignant presque Pextrém. du
3** art. du palpe, 4° art. très petit. Gnathop.I et Il semblables. Péréiop. VI avec
Part. basal étroit. Péréî0p.VII avec Part. basal prolongé inférieurement. Urop. I-
III avec les branches inermes. Telson fendu.
...1 F
T _ ’
mf
au?
af L · ` .
Fig. 64. — Stegocep/mloides christianicmis Q (du golfe de Gascogne)
' \ 5- 7 T X
1 1 -
W Y   . 4 ·   a
x VF /, gn l` ` K
l un · il
. Mwà Élï 1 gg
W   ._ È W
- ·   cl ~%·~ ,
1 ` _.»’ « se
“1· ®A% — *1*
Fig. 65. ·- Slcgocephaloîdes chrîstianicnsis Q (du golfe do Gascogne)
S. christ.ianîensis(B0Ecx). Fig. 64, 65. — O. S.~.ns1891, p.} 202,
pl. 70 fig. 2. , __ t
Q.’L : 6 mm. Tête avec un rostre très court, lobes lat. petxts, aigus.

AMPELISCIDAE 75
Plaques cox. IV presque aussi larges que `hautes. Plaques épim. III avec _
l’angle post. prolongé, aigu, crénelé à l’extrém. Ant. I avec 4 art. au flag.,
1** art. grand, avec de nombreuses soies, 4** très long, spiniforme, flag. access.
très petit, uniarticulé. Ant. II avec les 48 et 5** art. du pédonc. subégaux,
flag. avec 8 art. Maxillip. avec le lobe int. profondément échancré au bord ·
distal.Gnathop. I et II avec le propode > le carpe,dactyle petit. Péréiop. VII
avec l’art. basal crénelé au bord post. et prolongé intérieurement en un _
angle aigu, atteignant presque l’extrém. de l’art. méral, propode = l’en·
semble des 2 art. précédents. Urop. III avec les branches étroitement
lancéolées, subégales, uniarticulées. Telson triang., fendu sur 1 /2 de sa lon- '
gueur. - ·
Golfe de Gascogne, 160 et 180 m., sable vaseux. — Océan arctique, SC et W. de
la Norvège, Skagerrak, 38 à 188 m. Iles Britanniques. N. de la Tunisie,170 m. ·
(Melita). .
F. AMPELISCIDAE
Tête sans rostre, partie antér. étroitement tronquée. Plaques cox. I avec des
soies au bord inf. Segm. I et II de l’uros. soudés ensemble. En général 4, quel-
quefois 2 ou 6 yeux simples. Ant. I iixées à l’extrém. de la tête, flag. access.
manquant. Ant. II fixées très en arrière des ant. I. lièvre antér. épaisse, courte,
un peu échancrée. Lévre post. avec des Iobes int. Mandib., max.] et max.II`
normales. Maxillip. avec la base bordée de longues soies ciliées (78), lobe
ext. avec de fortes épines au bord int. Gnathop. I et ll non subchélif.,
gnathop. Il les plus longs, les plus grêles. Péréiop. III et VI avec l’art. méral
très grand, dactyle très long,,très grêle. Péréiop. V et VI avec l’art. basal
très large, propode grêle, dactyle inverti. Péréiop. VII très· dilïérents des ,
précédents. Telson profondément fendu. Glandesglutînifères très développées,.
TABLEAU DES GENRES
-— Péréiop. VII sans soies au bord int. du lobe post. de l’art. basal,pro— .
pode foliacé, dactyle lancéolé ..... .. G. Ampelisca, p. 75
— Péréiop. VII avec des soies au bord int. du lobe post. de l’art.basal,
propode linéaire, dactyle spiniforme. . G. Haploops, p. 86
G. AMPELISCA KRSYER 1842
(Type : A. Eschrichzi K1i`ov.) .
Tête avec les angles inf. manquant- En général, à yeux. rarement 6. Mandib.
· avec le 2° art. du palpe dilaté, 3° étroit. Max. I avec le lobe int. généralement
sans soies, quelquefois avec 1 ou 2 soies. Péréiop. VII avec le bord inf. du lobe
de l’art. basal avec des soies ciliées. Urop. III avec les branches foliacées, branche
int. plus large que la branche ext. Telson presque entièrement fendu.

76 mom DE rmmcu. —~ Amrmrooes
_ 1. Péréiop. VII avec l’art. ischial < l’art. méral. ........ . . ........ 2
——- Péréîop. VII avec Part. ischial > Part. méral. ................... 3
2. Péréiop. III avec l’art. méral prolongé en lobe arrondi ........ .
................................ A. brevicornis, p..77
. — Péréiop. III avec l’art méral non prolongé. .. A. gihha, p. 78
3. Péréiop. III et IV avec le daotyle < le·carpe -1- le propode .....
..... 1 .............. . ..... _. .- ...... A. rubella, p. 79
—- Péréiop. III et IV avec le dactyle > ou = le carpe —|— le propode. . 4
' W
  ë g 
· \
L I f A
  Q AC «
~/’É' ff I
I É. lr
I " I A
_'     àl
w ly   ·;É /   , , ‘ ‘?=s
  sa Je     "' "
 Y ` ¢‘*
I ' r-\__________>·-*'°‘*.’ ,¢*’
`—<.` __,-•*'*" `
Fig. 66. —Amp¢li1car·ubeIla (de Banyuls) '
4. Urop. III avec la branche extidenticulée au bord ext .._, , ........ `
............. . ..........   A. serratîcaudata, p. 80
-—~ Urop. III avec la branche ext. lisse ............ _ ................ 5
5. Ant. I beaucoup > le pédonc. des ant. II. A. spinipes, p. 81
- Ant. I pas ou à.peine > le pédonc. des ant. II ..... . ............ 6'
6. Ant. Iïremarquablement courtes ($2). . . A. spinîmana, p. 81
——· Ant. II pas très courtes .............................. . .... 7
7. Ant. I un peu > le pédonc. des ant. II. ..... A. diadema, p. 82
— Ant. I pas > le pédonc. des ant. II (Q) ............. . ........... 8
9. Tête obliquement tronquée ........ .. .. A. tenuicornis, p. 83
—— Tête carrément tronquée ............,.................... . . . 9

.~.MPELxscxoAE 77
9. Segm. I de l’ur0s. avec une carène dorsale très haute, anguleuse. _
................... ‘ .................. 4 X. typica, p. 84
— Segm. I de l’uros. avec une carène dorsale peu élevée, arrondie. _
...................................... A. Sarsi, p. 85 ·
` n A. brevîcornis (A. C0s·rA). Fig. 67, 68. —— A. laevigaza O. Sans 1891,
p. 169, pl. 59, fig. 1;
Q ov. (32 œufs). I;. 9 mm; Tête carrément tronquée. Plaques épim. III
terminées par 1 dent aiguë, surmontée de 2 profondes échancrures arrondies.
Segm. I de l’uros. avec une petite carène anguleuse. Yeux inf. situés dans
fi _ l »%'-  fb
' _ . ‘ Ia · ·}\ '
· z
I
T 2   ·..·—
ml · mp xl, (  
. M L . a /. . [
  `
Fig. 67. — Ampclisca brevicornis (du. Croisic) ·
l’angle inf. de la tête. Ant. I très courtes, n’atteignant pas l’extrém. du
4** art. des ant. II, flag. avec 10 art. Ant. II = 1 /2 du corps, 5° art. du pédonc.
beaucoup < le 4*. Max. I avec 2 soiesau lobe int. Péréiop. III avec l’art.
méral prolongé en lobe arrondi. Péréiop. III et IV avecle dactyle beaucoup·
> le carpe + le propode. Péréiop. VII avec l’art. basal < Pensemble des
art. suivants, art. méral avec un grand lobe atteignant l’extrém. du carpe,
propode ovalaire, = Pensemble des 3 art. précédents, dactyle beaucoup <
le propode. Urop. III avec les bords contigus des branches garnis de longues
soies ciliées. Telson 2 fois plus long que large, fendu sur plus des 2 /3, avec
3 paires de spinules marginales et 1 paire de spinules distales. —- 5‘. Ant. I '
atteignant presque l’extrém. du pédonc. des ant. II, qui = le corps. Urop. III
avec les branches plus larges et plus abondamment ciliées. —- D’un blanc
rosé, translucide, avec de petites taches brunes sur les plaques cox. et épim. '
et quelques petites taches d’un jaune d’or sur la' tête et sur les péréiop.
Yeux rouges. a ' `
Côtes de la Manche et de l’Océan, depuis Saint·Vaast-la-Hougue jusqu’à
Saint-Jean de Luz, marée basse, dans le sable; très c. Concarneau, le Croisic,

78 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES
. Saint·Jean de Luz, 8 à 15 m., sable; très c. Banyuls. — W. et S.— de la Norvège,
‘ Suède,Danemark, Iles Britanniques, Portugal, Gibraltar, Naples, Sicile, Algérie,
Sénégal, cap de Bonne-Espérance.
E ' r in É"\ t 4 '/
¢’ x \\  * ‘
,      p  \\  · %r
  \   iii 'z 0
3 W `\   n f
PL   . àà dl 2 É.
·   'h!,l1¤h;«1î"`i:v pi.;   '   
urs?  _, \     `  
I » I I ·   I I  PI!   .
a" ,,·
= ‘   la sf ,
. A     e r \
af; ./ww, ,   V J ' > 4  \
~   \
Fig. 68. -· Ampelisca brevicornis (du Croisic) .
A. gihba O. Sims. Fig. 69. - O. S. 1891, p. 171, pl. 59, üg. 2.
Q. L. 8 mm. Segm. III du métas. terminé par 1 dent courte, aiguë, sur-
montée de 2 éehancrures peu profondes. Tête étroitement tronquée. Segm. I `
. ‘ î""""~` ¤p°§ up'? P1?.
  w' o N ”
"' 3 v   `  
i. _   S"' 9 ' _
  M , , , ‘ "‘?ii"“ 'i`.··. Ã
’ M "` \ «.»~  l
Q Q È  * xi
i Fig. 69. -— Ampelzsca gibba (d’après O. Sars)
' de l’uros. avec une très forte carène anguleuse. Yeux infér. situés un peu en
_ arrière de l’angle inf. de la tête. Ant. I atteignant l’extrém. du 4** art. du,
pédonc. des ant. II, flag. avec 7 art. Ant. II presque = le corps, 56 art. du
pédonc. -un peu < le 4e. Péréiop. III avec Part. méral non prolongé, dac-
tyle un peu > le carpe -|- le propode. Péréiop. VII avec l’art. méral prolongé

AMPELISCIDAEI 79
comme chez A. brevicomis, mais lobe plus étroit, avec 3 soies seulement;
dactyle courbé à l’extrém. Urop. III avec les branches presque glabres. Tel-
· son large et court.- 3. Segm. I de 1’uros. avec une carène très haute. Ant. I
atteignant ' le milieu du 5** art. du pédonc. des ant. II, qui = le corps. Urop.
III avec les branches bordées de soies ciliées.
Guernesey (Wamraa et Honm:LL). — Mer du Nord, W. de la Norvège, ·
W. de l’Irlande. `
A. rubella. A. Cosra. Fig. 66, 70. — DELLA VALLE` 1893, p. 482, .I
pl. 2, fig. 4, pl. 37, fig. 21, pl. 38, fig. 1, 4; 10 et 16 et pl. 45, fig. 6. I
Q. L : 6 mm. Tête carrément tronquée, angle sup. saillant. Plaques épim.
' ,
,   T P16 P1'! fm
0
' ' I \ N " /
‘ . W ,  z
\ "l' % D  
I \ Ii   Q 1 i
• ' i · I
  I “  I 3~·'
gw ! .
« @7 IFI y=° cà
P É ·. /1 · Il `  
/   *·  fr ,
U ` ///  /I,'/ cf,   I  N .
Ã? A      I
Fig. 70. — Ampclisca rubclla Q (de Banyuls)
III prolongées en angle aigu, bord post. un peu sinueux. begm. I de l’uros.
ni échancré, ni caréné; une petite carène anguleuse chez le 3, Yeux impar-
faits, sans cristalline; 1 paire de taches oculaires, situées immédiatement
derrière les yeux sup. Ant. I et II subégales, = les 2/3 du corps (Q), ou > `
le corps( 3‘). Ant.I avec le pédonc. beaucoup > la tête, atteignant presque
l’extrém. du pédonc. des ant. II, 29 art. beaucoup > le 1***, flag. avec 24 art.
_ Ant. II avec les 4° et 5** art. du pédonc. subégaux. Max. I sans soies au lobe
int. Pérèiop. III et IV avec le dactyle < le carpe -|- le propode, Péréiop. VII
avec le lobe de l’art. basal régulièrement arrondi, dépassant un peu l’ex-
trém. de 1’art. ischial, qui est < 1’ensemb1e des 2 art. suivants, carpe =
propode, dactyle un peu plus long. Urop. III avec les branches largement
lancéolées, presque glabres. Telson près de 2 fois aussi long que large, avec .
1 paire de spinules distales. — Peu translucide, d’un blanc rosé, maculé de

80 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES
rougeâtre sur les plaques cox. I à IV. Ant. d’un brun marron..Yeux d’un
rouge vif (ad.), noirs (j.), .
Saint-Jean de Luz, 8 m., sable. Fanyuls, Cannes, Antibes, Monaco, dans les
Algues du littoral. Assez r. - Naples, Bône, Agores.
` A. serraticaudata Cxmvnmrx. Fig. 71. —- C11. 1888, p. 349, pl. 6,
_ fig. 3 à9.
Q. L. 6 mm. Tête courte, carrément' tronquée. Plaques épim. III peu
prolongées, angle post. subaigu.Segm.I de l’uros. non caréné. Yeux sup.et inf.
petits, avec 1 paire de taches oculaires en arrière des yeux sup. Ant. I < les `
0
·'•   ptit lui, `
I T N ,"   \\i\\\‘\Qi\ li  
· » si ww
\ À fb \ M fc
4: i E     , X il    
· F        È '
/ `»' _ I IX'1
ef p   4   ‘   — 7-  ,.
f X II" T" fi E ,,,;,l;_ïél-4 é'  I 7  
  cz '
        “f"* ` ,
Fig. 71 . - Ampelisca serraticaudala Q (d'Antibcs)
ant. II, pédonc. = la tête, flag. 2'fois aussi long, avec 21 art. fortement
. ciliés. Ant. II avec le 4** art. du pédonc. un peu < le 5**, flag. avec de nom-
breux art. très courts, avec de longues soies. Max. I sans soies au lobe int.
Péréiop. III et IV avec le dactyle beaucoup > le carpe + le propode. Pé-
réiop. V et VI très courts, très robustes. Péréiop. VII avec le lobe de l’art.
basal obliquement tronqué, art. ischial 2 fois = l’art. méral, propode beau-
coup > le carpe, dactyle très petit, = 1 /2 du propode. Urop. III avec les
branches largement lancéoléesvbranche ext. de beaucoup la plus large,
— épaisse, courbée à l’extrém., bord. extf denticulé. Telson près de 2 fois aussi
long que large, rétréci près de sa base, avec 1 paire de longues épines dis-
tales.
Cap d’Antîbes,[dans les Algues, très r. — Algérie (Cherchell, Bône). l

· AMPELISCIDAE 81
A. spinipes Boacx. Fig. 72. — 0. Saas 1898, p. 173, pl. 60, fig. 2.
Q. L. 12 mm. Tête carrément tronquée, angle sup. un peu saillant. Métas.
un peu caréné au bord dorsal. Plaques cox; I très dilatées.· Plaques épim. III
avec l’angle post. à peine aigu, presque droit. Segm. I de l’uros. avec une
carène arrondie. Yeux petits, paire inf. située un peu en arrière de l’angle
inf. dela tête. Ant. I presque = 1 /2 du corps, pédonc. atteignant l’ex-
trém. du 4e art. du pédonc. des ant. II, flag. avec 25 art. Ant. II. 1 /3 > les
, ant. I, 4" et 5° art. du pédonc. subégaux. Max. I sans soies au lobe int. Gua-_
thop. I avec le carpe beaucoup > le propode. Péréiop. III et IV avec le
¢""' ''`` "" ~»__ 7 , .
’ %\    É ¤ P1 I
. î   · . M
T 9 "\`ï" A ’ .
lm ' .   .... ai  
W ”"1 J" z/ AI   3   `
1 î§ii~ il _
'/   W P .x'   ‘
    W" i I \ `
 / ·—   *,  \ _ M/=1¤
_, /i `·._ }   A  
/ ,. '    //  // '   ’ ,   _
Fig. 72. — Ampelisca spinipcs Q (du Croisic)
dactylc = le carpe + le propode. Péréiop. VII avec le lobe de I’art. basal
obliquement tronqué,art. ischial beaucoup > l’art.méral, qui est prolongé
au bord antér., propode à l’art. méral -1- Ie carpe, dactylc beaucoup < °
' le propode. Urop. III avec les branches ciliées sur leurs bords contigus.
Telson 2 fois aussi long que large, rétréci près de sa base, avec 3 paires de
spinules distales. — 5‘.Segm.I de 1’uros. avec une profonde dépression dor-
sale, suivie d’une haute carène. Ant. Il = le corps. ——_Un peu translucide,
jaunâtre maculé de rouge orangé. Yeux rouges. -— (Differe du type de Nor- '
vège parle lobe de l’art. basal des péréiop. VII plus prolongé).
Luc-sur-Mer, Saint·Va¤st-la-Hougue, Guernesey, Saînt·Luna're, Portrîeux,
Roscoff, îles Glénans, le Croisic, île d’Yeu, Saint-Jean de Luz, 0 à 120 m.; assez
.r. partout. Golfe de Gascogne, 166 m. (H ir onaelle). -— N. et W. de la Norvège,
~Cattégat, Suède, Hollande, Iles Britanniques, Gibraltar, Nouve1Ie—Angleterre.
- A. npinimana. Cumvnaux, Fig. 73. — Cunv. 1900, p. 39, pl. 6, fig. 2.
Q..L. 7 mm. Têteoourte, conique, carrément tronquée. Plaques épim. III
E. Cxnvmwx et L Fam:. - Amphipodes. 6

82 FAUNE DE FRANCE. -— .·xMrH11>oDEs -
avec l’angle`postÈ droit. Segm. I de l’uros. avec une petite carême anguleuse.
Yeux ini. touchant le bord antér. de la tête. Ant. I à peine > la tête, pédonc.
très court, ilag. avec 6 art. Ant. II remarquablement courtes, n’atteignant
pas le 1 /3 du corps, 4* et 5° art. du pédonc. subégaux, flag. avec 11 art-
Max. I avec le lobe int. sans soies. Gnathop. I avec le propode un peu < le
carpe, bord palm. armé de fortes épines. Péréiop. III et IV avec le dactyle
· beaucoup > le carpe —|— le propode. Péréiop. VII avec le lobe de l’art. basal
(régulièrement arrondi, n’atteignant pas 1’extrém. de l’art. ischial, qui n’es1ë _
pas > l’art. mêral, propode et dactyle subégaux. Urop. III avec les branches
_ · WP; ' · /7 _,-»-·"' "` ""•`,
·—~` la-î·‘_________;iîüîA -
· . ~"\ È z
T 2  . :§“ / P? ~_ T J
·'   \ ` 4,
} - \ la W `QÈ"  Q2.-,
= ’ -   ‘`‘··    
%  P*’  ~= I
, M 2   Pv  
\ \  
,= ( `\
- Q"} É "— 1
, Ã it ¤ V , ll
M J '·I!?'··. `   ;·:???*"li·"A
( W  ,.»it É;       Il
 N "’î J i _ ·~’  l`
Fig. 73. — Ampelisca spinimana (du Croisic)
' lancêolées, garnies d’épines et de soies, avec une longue épine distale. Telsorn;
2 fois aussi long que large, avec 2 paires d’épines distales. —— 5‘. Angle sup.
de la tête un peu saillant. Segm. I de l’uros. avec une carène dorsale haute,
anguleuse, précédée d’une profonde échancrure. Ant. I 2 fois 1 /2 = la tête.
Ant. II beaucoup > le corps.‘Urop. III avec les bords oontigus des branches.
garnis de soies eiliées. - Translucide, d’un rose pâle. Yeux rouges.
Le Croisic, 15 à 20 m., vase. Assez r. Saint-Jean dé Luz, 10 m. —- Au large
du cap Finîsterre, 510-383 m. (Hiron elle). Dakar, 4 à 6 m.; très c. (Melita).
A. dîadema (A. Cosm). Fig. 74. —A. assimilis O. SAns1889,*p. 168,
I pl. 58, fig. 2.
Q ov. (26 œufs). L. 8 mm. Tête un pen obliquement tronquée. Segm. V —
à VII dp mêsos. avec la partie ventrale armée d’épines crochues, recourbées

‘ · AMPELISCIDAE . 83
en avant. Plaques épim. III arrondies en arrière. Segm. I de l’uros. avec
une dépression dorsale, suivie d’une carène élevée, arrondie. Yeux inf.
situés dans Panglejnf. de la tête: Ant. I un peu > le pédonc. des ant. II,
flag. 2 fois = le pédonc., avec 12 art; Ant. II = les 3/4 du corps, 48 et 5° art.
du pédonc. subégaux. Max. I sans soies au lobe int. Péréi0p.· III et IV avec
le dactyle beaucoup > le carpe + le propode. Péréiop. VII avec le lobe de
· Part. basal un peu obliquement tronquê, n’atteignant pas l’extrém. de l’art.
ischial, qui est = Part. méral + le carpe, propodeun peu > l’art. ischial, ‘
dactyle beaucoup < le propode. Urop. III avec les branches lancéolées, I"
. ua t l
àà? ' Pt 
. T   A
\
$ — , _ \
É   \\`   x\\|lr   `
jr ( • ` '~ c \. I q,,_,__
      PI    
,5, ` r w
 cyr .     . \\
I É   // gn] I 1È` , » ul, I \
. " . ·« " 9   ll, «·‘
A   ` 2 !«
  N, ,·.,. _, »  :»‘
r  s"" ·;
Fig. 7Ã. - Ampelisca diadcma (du Croisic)
bords contigus garnis de soies. Telson plus 'de 2 fois aussi long que large,
_ avec 5 à 6 paires de spinules marginales et distales. — 5*. Segm. I de l’uros.
avec une échancrure et une carène dorsale très accentuées. Ant.II > le corps.
Urop. III avec les soies des branches ciliées. —— D’un blanc opalescent, trans-
lucide, avec de nombreuses petites taches d’un jaune d’or. Tête et plaques
cox. teintées de jaune. Yeuirrouges.
Cherbourg, Guernesey, Concarneau, le Croisic, Saint·Jean de Luz, 15 à 120 m,
Villefranche, Monaco, Corse, 12 à 200 m. — W. et S. de la Norvège, Skagerrak.
Iles Britanniques, Golfe de Cadix, Gibraltar, Naples, Sicile, Algérie, Afrique
australe.
A. tenuicornis L1LLJ. Fig. 75. —— O. Sans 1891, p. 167, pl. 58, fig. 1.
Q ov. (32 œufs). L. 7 mm. (Méditerranée, 4 mm.), Tête.obliquement
_ tronquée. Plaques épiml III avec l’angle post. un peu aigu. Segm. Ide l’uros.
avec une légère dépression dorsale, suivie d’une petite carène arrondie. .Yeux

84 FAUNE DE.FRANCE; - AMPHIPODES ·
ini. situés Idans l’angle inf. de la tête. Ant. I atteignant presque l’extrém.
du pédonc. des ant. Il, 16 et 26 art. du pédonc. subégaux, flag. avec 11 art.
Ant. II = presque le corps, 56 art. du pédonc. un peu < le 46. Max. I sans
soies au lobe int. Péréiop. III et IV avec le dactyle beaucoup > le carpe +
le propode. Péréiop. VII comme chez A. diadcma, mais lobe de Part. basal
plus régulièrement arrondi. Urop: III avec les bords contigus des branches
portant des soies. Telson un peu rétréci près de sa base, fendu sur les 3 /4 de
sa longueur, avec 4 paires de spinules distales. —- J. L. 8 mm. 16* segm. de
, ! \ \>\. u I @
À `\\ I3   .
7 · A I ` f     T J, 
P  ·- ( /M »»   ,····· (
P1, ( ‘~ ri  « I/'
*,   ’ Ia'   x' /" lp ~ I
i É   *9 g —     ail" 
  ; sy ( (
‘?ï§îÉé:î§*î··   :’ I'   4
` `iïsflü     Ã T ‘
I
 \ y - ~ I ,'/I Shi `
` M6 J '_,/I t ai
' à
  ig
Fig. 75. -—· Ampelîsca lenuicornis (du Croisic)
l’uros. avec la dépression et la carène plus accentuées.Ant. I beaucoup > le I
pédonc. des ant. II, flag. avec 35 art. Ant. II > le corps, 56 art. du pédonc.
> le 46. - D’un blanc opalescent, translucide, avec une tache rouge sur les
plaques cox. I. Yeux rouges. · ~ .
Jersey, Guernesey, Saint-Lunaire, Portrieux; Perros-Guirec, Trèbeurden, V
Concarneau, le Croisic, Saint-Jean de Luz, 0 à 120 m. Assez c. Saint·Tropez,
golfe de _Cadix, (Travailleur), cap Finisterre, 510-363 m. (Hirondelle), Monaco,
Bonifacio, île Rousse (Corse), 20 à 60 m. - S. et W. de la Norvège, Cattégat,
Iles Britanniques, Algérie, Tunisie.
A. typica (Bus). Fig. 76. — O. Sans 1891, p. 165, pl. 57.
Q L. 8 mm. (Méditerranée, 5 mm.), Tête carrément tronquée. Plaques
.épim. III avec Pangle post. arrondi. Segm. I de l’uros. avec une dépression

AMPELISCIDAE i . 85`
dorsale très profonde, suivie d’une haute carène anguleuse. Yeux inf. situés
un peu en arrière de Pangle inf. de la tête. Ant. I très courtes, atteignant à
peine le_milieu du 5** art. du pédonc. des ant. II, 2° art. du pèdonc. =· Zfois
le 1** art., flag. avec 7 art. Ant. II = 1 /2 du corps, 4* et 5° art. du pédonc.
subégaux. Max. I avec le lobe int. sans soies. Péréiop. III et'IV avec le dac.
tyle beaucoup > le carpe + le propode. Péréiop. VII avec le lobe de l’art.·
basal un peu obliquement tronquê, dépassant l’extrém. de l’art. ischial,
qui est un peu > l’art. méral, propode et dactyle subégaux. Urop. III avec
( X7), ;\\\( }>1·· P,] -
\ ,/J · \( / J . _
« y_ (il, M qi ,
T ls- · il i \l `
. À '
~ '  ( si
  m `l:« _ ` J ·
  IJ   gïüv
  W % ' . “ ,0 —
,v ’ «?` ,·  
 &  . 7,  2* i
\   M
r^’ 4 '
  \ ;î€*`  
` Fig. 76. —Ampelisca typica Q (du Croisic)
les branchesportant de courtes soies sur leurs bords ccntigus. Telson rétréci
près de sa base, avec 4 ou 5 paires de spinules marginales et distales. -— ‘
5*. Ant. I un peu > le pédonc. des ant. II. Ant. II = le corps. Urop. III
avec les bords contigus des branches garnis de longues soies ciliées. — D’un
blanc opalescent, translucide, maculé de taches d’un jaune pâle, avec quel- _
ques taches rougeâtres.
Guernesey, Jersey, Trégastel, Trébeurden, marée basse; peu c. Concarneau,
le Croisic, 15 à 60 m. Villefranche, Monaco, 20 à 60 m. Corse, 77 m. (Tra-
vavlleur). - W. et S. de la Norvège, Suède, Cattégat, Iles Britanniques, Por-
tugal, Algérie, Sénégal.
A. Sarsi Curzvnnux. Fig. 77. ·-— Cnsv. 1887 a, p. 666.
Q ov. (16 œufs). L. 7 mm. Tête remarquablement longue, rétréoie dans
sa moitié distale, carrément tronquée. Plaques épim. III avec l’angle post.
arrondi..Uros. avec le segm. I à peine échancrê et caréné. Yeux inf. situés l

_ _ S6 l mom ne rames. — Ampnipones
dans l’angle inf. de la tête. Ant. I très courtes, atteignant à peine le milieu,
du 5° art. du pédonc. des ant. II, le! art. du pédonc. = les 2 /3 du 2**, flag.
peu > le pédone., avec 6 art. Ant. II = les 2 /3 du corps, 4** art. du pédonc.
= les 3 /4 du 5°.` Max. I avec une soie au lobe int. Péréiop. III et IV avec le
dactyle un peu > le carpe + le propode. Péréiop. V avec Part. basal remar-
quablement large, Péréiop. VII avec le lobe de l’art. basal très large, régu-
lièrement arrondi, n’atteignant pas l’extrém. de l’art. ischial, qui est >
' P1? mll È É ·
î  \ M
xr q
_ T ‘ .‘    
· , Na Y
M zgyr    ,,,,1, », _~\ J 1
I L i, ` / lq / gn
I T /   g
/ »'/\,; .
c *   Q W
I , , él? 13   /¥Y· ,/  
 · \ Q? P i — _, (I À,
I; ' ez R   4 ,_,;s;__· m
l' '   '/ .
Fig. 77. —— Ampclisca Sarsi Q (du Croisic) ' ·
l’art. méral + le carpe, propcde = Part. méral + le carpe, dactvle un peu
< le propcde. Urop. III avec les branches étroites, presque glabres. Telson
très petit, peu plus long que large, avec 1 paire de spinules distalesh
Concarneau, le Croisic, Saint-Jean de Luz, 5 à 20 m.; assez r.
G- HAPLOOPS L1LBJEB0ac· 1855
(Type : H. tubicola Lrnm.)
Tête avec les lobes lat. distincts, arrondis. Plaques cox. I·plus hautes qu
les suivantes. Plaques cox. IV très prolongées. 1 ou 2 paires d’yeux. Mandib.
avec le palpe grand} garni de longues soies. Maxillîp. avec le lobe ext. petit, 3** art,
du palpe prolongé en lobe arrondi. Péréiop. VII avec l’art. basal peu dilaté,
bords antér. et post. presque parallèles, lobe inf. étroit,avec des soies ciliées au
bord intl, art. ischial > l’art. méral} propcde très court,lînéaire, dactyle spini-

AMPELISCIDAE 87
forme. Urop. III dépassant de beaucoup les'urop. II, branches larges, bordées
de soies ciliées, bord int. de la branche int. armé d’épines. Telson pas très
long, profondément fendu.
— 2 yeux. Ant. I = 1/2 du corps ........... H. tubicola, p. 87
—— 4 yeux. Ant. I > le corps .......... . H. De1la·Val1ci, p. 88·
‘l
L m [   `
I /\ \ i
( >/W î Z M W
T .
Fig. 78. — Haploops tubiccla Q (du Croisic) '
H. t'I1bI.C018.LILLJ· Fig. 78, 79.-0. Sans 1891,p. 192, pl. 67.
Q. L. IO mm. Tête > les segm. I + II du mésos. Plaques épim. III avec
` PJ ` z . `
‘ É `   ‘~ r
t 4 . \ \ ‘
 . 9 'ac. \
rs" ,   · \ É
I v . / \ \ . I r
.   / ,,1,,
  ·   .,
` ' /2. s
,  is,  \i‘   I ui)!   .
·   /71, ·   ( `
Fig. 79. —- Haploops tubicola Q (du Croisic) ·
l’ang|e post. à peu près droit. Segm. I de Puros. avec 1 petite carène dorsale.
2 yeux, situés près de l’angIe sup. dela tête. Ant. I = 1 /2 du corps, 2* art. du
pédonc. beaucoup > le 18*, flag. avec 25’art. portant de longues soies au bord

#5 FAUNE DE FRAUCE. -— AMPHIPODES
ost. Ant.· II = les ant. I, 4e et 5** art. du pédonc. subégaux. Gnathop. I et II
subégaux, assez robustes, propode largement ovale, < le carpe, dotyle peu
‘ courbé. Péréiop. III et IV avec le dactyle <le carpe + le propode. Pé-
réiop. VII avec l’art; basal quadrang., bords antér. et post. un peu concaves,
lobe inf. n’atteignant pas l’extrém. de l’art. ischial, art. méral > le carpe,
qui est plus de 2 fois > le propode + le dactyle. Urop. I avec la branche
int. = 1 /2 de la branche ext. Urop. III avec les branches subégales, tron-
quées à l’extrém., branche int. avec 4 épines au bord int. Telson un peu >
large, fendu aux 2 /3, bord distal arrondi. — 5` [Haploops carimzta LrLLJ.].
L. 11 mm. Corps grêle, métas. caréné au bord dorsal. Segm. I de l’uros. avec
1 profonde dépression dorsale, suivie d’1 protubérance garnie de spinules,
Ant. II > le corps. —- D’un blanc rosé, translucide. Intestin d’un violet
foncé. Yeux rouges.
Concarneau, le Croisic, 15 à 20 m., vase,dans des tubes plats,formés de vase
agglutinée, de 4 à 5 m. de longueur; peu c. — Océan Arctique, Norvège,
Bàràemarch, Iles Britanniques, mer du Nord, Nouvelle-Angleterre, lîaciüque
. \`
Y ___    
' `;2~ È` I Nb
_· ¢,"*~•. · `
\   \\v¢' * .
| T 9 à`    
`   __,;;§;
I , \ —     '
  , W, J
il' *‘i   ' A
i Fig, 80. — Haplaops Della- Vallel (dc Toulon) Q i
H. Della-Vallei Cunvnrzcx. Fig. 80. —— C11. 1900, p. 47..H. zubicola.
. DELLA VALLE 1893, p. 486, pl. 3, fig. 2 et pl. 37, fig. 1 à 18. -
Q. L. 9 mm. Tête avec `l’angle sup. un peu saillant. Plaquesépim. III
avec l’angle post. droit, avec 1 petite dent. Segm. I de l’uros. avec une
carène arrondie. Une paire d’yeux situés près de l’angle sup. de la tête,
l’autre paire, sur le bord antér., entre les ant: Ant. I un peu > le corps,
1" art. du pédonc. robuste, = les 2 /3 du 2°. Ant. II = I, 5° art. du pédonc.
un peu > le 4*. Gnathop. et péréiop. différant à peine des appendices cor-
respondants de H. tubicola. Urop. I avec les branches inermes, branche int.
un peu plus de 1 /2 de la branche ext. Urop. III avec les branches subégales,

i ' Anoxssxnan 89·
tronquées à Pextrém., branche int. avec 2 épines au bord int. Telson avec
1 paire de soies distales. ——- 5‘. L. 10 mm. Ant. I un peu > le corps. Ant. II
près de 2 fois = le corps. Segm. I de l’uros. avec une profonde et étroite ,
échancrure dorsale, suivie d’une protubérance garnie de spinules. Urop. I _
avec le bord int. du pédonc. épineux, branche ext. un peu > la branche int. _
Urop. III avec les branches longues, étroitement lancéolées, avec de nom-
breuses soies ciliées.
Toulon, 63 m. -5- Golfe de Naples.
I F. ARGlSSIDAE.(1)·
Ant. I avec flag. access., < ll. Mandib. avec le proc. mol. très robuste, palpe-
grêle. Max. I et II et maxillip. normaux. Gnathop. I et II grêles, semblables;.
art. basal et carpe longs. Péréîop. VI et' VII, ou seulement pêréiopodes VII?
beaucoup plus robustes que les autres, avec l’art. méral et le carpe très dévelop-
pés. Telson échancré ou fendu. .
¢ P ' **‘ P" Q
s · ( C sm   il I
I. ,    , "hy§
·¤• " ¤ I “"    '
Il   “ .  xs ». ·*\ ·. — ‘
ie, ` / ' `@“lt‘\ `<\ `É il 
.·   ¢ ,,2, \ · A x~\, d _
·   / ` ?   [
. ·: I _? mf / M 4 [
Pl: PJ Ã 3** g
, Q ww /  
. “*   I
N · l   `
_ \ îî » _\\   pax
S? ". •œ9!~ · ·~  ..  w 
. F ig. Sl. —Argi.•sa Stebbingi (du S.·W. de Balle-Ile)
G. ARGISSA B01—:cK 1871 ,
(Type : Syrrhoc hamatipes Nonmm 1869) _
Corps comprimé. Plaques cox. I beaucoup > II et III, plaques IV très-
grandes, clypéilormes, peu échancrées en arrière. Bord«dorsal«des segm. de
— 1. A. 0: WALKER, 1904.

`9O FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES
l’uros. prolongé en arrière (o'). Ant. I < II, flag. access. petit, biarticulé. Cal-
cécles manquant. Mandib. avec le proc. mol. très robuste et très saillant, épines
nombreuses (9 à 10), palpe très court, très grêle. Max. I avec peu de soies au
lobe,int., palpe dilaté dans sa partie distale. Max. II avec des soies au bord int.
du lobe int. Gnathop. non subchélifnpropode grêle, < le carpe, dactyle très grêle.
' Péréiop. III à VII avec le propode et le dactyle très petits. Péréiop. VII avec
Part. basal très grand, très prolongé, art. mèral et carpe larges, avec des soies
ciliées. Urop. III avec les branches foliacées. Telson triang., profondément
‘ fendu.
A. Stebbîngi, J. BONNIER. Fig. 81, 82. —- J. B. 1896, p. 626, pl. 36,
fig. 4 a à 4 n.
Q. L. 3 mm. 1 /2. Tête= les 3 premiers segm. du mésos. réunis. Plaques
cox. I très grandes, bord post. fortement convexe; plaques II et III beau-
coup plus petites, subégales. Plaques épim. III arrondies en arrière. Yeux
[ formés de 4. à 8 cristallins disposés en carré (aveugle
« dans les grands fonds).Ant. I ne dépassant pas Yextrém.
` du 4** art. du pédonc. des ant. II, flag. = le pédonc.,
· avec 6 art., flag. access. avec le 2° art. = les 2/3 du I"-
` Ant. · Il plus de 2 fois aussi longues que les ant. I, pé-
\ wa donc. très allongé, flag. < les 4** ~]- 5** art. du pédonc.,
F avec 6 art. Epist. très développé, courbé, aigu. Gna-
w, thop. I et II avec le carpe très grand, propode plus
· court, très étroit. tous deux avec de longues soies au
!‘ ` V bord post. Péréiop. VI avec l’art. basal plus étroit que-
' I,/’   '( celui des péréiop. V. Péréiop. VII avec l’art. basal pro-
    longé jusqu’à Pextrém. de Part. méral. Urop. III avec
i Fi 82 la. branche ext. uniarticulée. Telson avec une paire de
Ar im  bbinni ©_ spmules distales. ·— 5‘ (de Dakar). Segm. II de l’uros.
g (de Dakar? avec une longue dent dorsale. Segment III avec une
· carène dorsale un peu prolongée en arrière. Ant. I avec
- le 1°1‘ art. du flag. très long, avec de nombreuses soies, flag. access. = les
2/3 de cet art. Ant. Il = les 2/3 du corps, flag. avec 10 art. Péréiop. VII
avec l’art. basal n’atteignant pas l’extrém..de l’art. méral. Urop. III avec
les branches bordées de soies ciliées.
W. des îles Glénans, 60 m.; S. W. de Belle-Ile, 160 m. (Meliza). — Golfe de
Gascogne, 868 m. (Caudan). Açores, 1.919 m. (Pmcesse-Alice). Côte du Sahara,
B0 m.; baie de Dakar, 14 m. assez c. (Melita).

' , HAUSTORIIDAE 91
F. HAUSTORHDAE '
Corps tantôt comprimé, tantôt très épais. Plaques cox. de taille moyenne,
généralement bordées de soies, plaques cox. V bilobées. Ant. I habituellement
les plus courtes, avec flag. access. Epist. non proéminent. Lèvreanténarrondîe
Lèvre post. avec des lobes int. Mandib. avec le bord tranch. formé de 2 lamelles
superposées, proc. mol. très développé, palpe avec 3 art. Max. et maxillip. nor·
maux. Gnathop. petit, faiblement subchélif. ou quelquefois chélif. Péréiop. V-
VII souvent constitués pour fouir. Lobes branch; simples. Pléop. bien dévelop-
pés, surtout chez le . Urop. avec 2 branches, urop. III différant des urop. I et
II. Telson aplati, plus ou moins fendu.
Qt   ®•’ ` —
      `Y.   K < Q'; , ` .
`\   së I  le       "
E    - ’ `
l `\  _
Fig. 83. — Bathyporeia Robertsoni Q ’
1. Ant. I coudée entre le 1*** et le 2° art. du pédonc ..................
................................ G. Bathyporeia, p. 91
— Ant.I non coudée ........................... .. .... ‘ ........ 2
2. Péréiop. VI et'VII avec l’art. méral et le carpe très ~ dilatés .....
. .· .... . ........................ G. Haustorius, p. 95
—- Péréiop. VI et VII avec l’art. méral et le carpe non dilatés .....
à .................................... G. Urothoc, p. 97
î G. BATHYPOREIA Lmns·rRoM 1855
(Type: B. pilasa Lmnsrn.)
Corps comprimé. Tête sans rostre. Plaques cox. I très étroites, courbées en
avant._ Segm. I de l’uros. avec 2 soies dorsales. Ant; I les plus courtes, coudées
entreles 1** et 2• art. du pédonc., flag. access. petit, biarticulé. Ant. II avec le
1i¤ art. du pédonc. le plus long. Ant.I et II avec des calcéoles au bord antéxzdu

, 92 FAUNE DE rnmciz. — AMpnn>oDEs `
, flag. (G). Mandib. avec le bord tranch. non denté, 3* art. du palpe étroit, courbé-
Max. I avec le lobe int. bordé de nombreuses soies. Maxîllip, avec le lobe ext.
court, épineux au bord int., 2* art. du palpe très large, prolongé du coté int.,
3** art. très étroit, 4** art. petii Gnathop. I avec le propode subovale, < le carpe. ·
Gnathop. II avec le propode spatuliforme, daotyle manquant. Péréiop. III et IV
courts, art. méral dilaté. Péréiop. V avec l’art. méral très dilaté, carpe et pro-
pode très étroits, dactyle manquant. Péréiop. VI avec l’art. basal et l’art.
méral plus largesque dans les péréiop. VII, dactyle des péréiop. VI et VII
rudim. ou manquant. Urop. III avec la branche ext. très grande, biarticulée,
branche int. petite, lamelliforme. Telson fendu jusqu’à la base, avec·des épines
latérales et distales.
1. Plaques épim. III avec l’angle post. denté .......... . ..... . .....
............................ B. Guilliamsoniana, p. 92
—— Plaques épim. III avec I’angle post. arrondi ..................... 2
2. Segm. I de l’uros. avec 2 spinules dorsales, . . . B. pelagica, p. 93
——- Segm. I de l’uros. sans spinules dorsales . . B. Robertsoni, p. 94 '
B. Gu.i11iamsoniana(Bate). Fig. 84, 85. ——- B. norvegica O. Sans 1891,
p.· 128, pl. 43.
Q ov. (10 oeufs); L. 7 mm. Corps relativement robuste. Tête aussi longue
que les segm. I et Il du mésos. réunis. Plaques cox. I terminées en pointe
$\   •` 
· r  · [É T J
.   Il I
,  , gg
i     " I I   )
. M  
· M I \
I - · 4
..»' I ”‘
% ~` I
Fig. 84. — Bathyporeia Guilliamsoniana `
aiguë. Plaques cox. I à III avec 1 dent à l’angle post.Plaques épim. III avec
1 petite dent à l’angle post. Segment I de l’uros. avec·2 spinules dorsales
situées derrière les soies. Yeux/ovales. Ant. I avec 7 art. au flag., flagxaccess.
avec le Ze art. = 1 /3 du 1e', qui porte des spinules sur ses deux bords. Ant. II
avec 7 art. au flag., qui est < les 4** —|- 58 art. du pédone. Gnathop. I avec le
propode largement ovale, beaucoup < le carpe. Péréiop. V avec l’art. ïnéral
très dilaté, bordé de longues soies ciliées, aussi long que Pensemble des

` ‘· nwsronxinxs — 93
2 art. suivants. Péréiop. VI et VII avec l’art. basal = la moitié de l’ensemble
des art. suivants. Urop. III avec le 2° art. de la branche ext. = 1 /3 du 1*** art.
et portant des soies sur ses deux bords. Telson avec les lobes portant chacun
4 épines lat. et 4 épines distales. — J. Yeux réniformes, très grands, presque .
_ contigus. Ant. I avec 13 art. au flag. Ant. II > le corps. — Presque incolore, ‘
très translucide, yeux rouges. . `
r P" vp'. I, Il ` pl,
,.·.·.     8 * • _.
,/, / 2;; .7  »:,`
 ]/, / / · · l lixâl Q au
,“/ i  \\ W    
1 N ‘ A il ,' .
  \`M,`à  "     · P:  
À,   . s_'L"*iil]/‘ZiL·'W  /* ·.f*   <û\ .  
V   l   il l· \ ·   _,.çɧ@îë"?gg],".".,| —
si _ 1,, C   I ii ·  
i ` / I ·· 7| ~ x
0 . I,. , / v ` , \\ _
_ "’ =*,,®‘ , /
I
. ‘“° î   J
, s . ”"
?   \` .  
î' · il
Fig. 85. — Bathyporeia Guilliumsoniana Q (de Roscofl`)
` Grandcamp-les-Bains, Jersey, Guernesey, Portrieux, Perros—Guirec, Roscoff,
Morgat,Arcachon, marée basse. Le Croisic, 10 m. Antibes, Ajaccio; 6 à 10·m.
Toujours dans le sable fin. — S. de la Norvège, Iles Britanniques, Mer du Nord. .
B. pelagicn Bmx. Fig. 86.‘—— O. Sims; 1891, p. 129, pl. 44, fig. 1.
9. L. 5 mm. Tête = les segm. I et II du mésos. Plaques cox. I étroitement]
arrondies au bord distal. Plaques cox. II et III sans dent à l’angle post:
Plaques épim. III·arrondies, sans dent. Segm. I de l’uros. avec 2 spinules
_ dorsales, situées derrière les soies. Yeux ovales.`Ant: I avec 6 art. au flag.,
flag. access: avec le 2° art. = 1/3 du 1". Ant. II avec 9 art. au flag., qui est
< les 48 + 5¢ art. du pédonc: Gnathop. I avec le propode ovale allongé, un
peu < le carpe. Péréiop. VII avec l’art. basal très dilaté, tous les art. bor-
dés de nombreuses épines, dactyle manquant: Urop. III avec le 1*** art. de
la branche ext. garni d’épines au bord ext. et de soies ciliées au bord int.,
2° art. plus de 1 /3 > le 1**, avec des soies ciliées au bord int. et 2·soies
simples au bord ext. Telson avec chaque lobe portant 2 épines lat. et _5 épines
distales. — 3. Yeux un peu > chez la_` 9. Ant. _II _= le corps. —·- Presque

94 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES
, _ incolore, très translucide, yeux d’un rouge vif (difïère de la forme norvé-
gienne par ses péréiop. plus épineux et` par la présence de soies au 28 art. de
la branche ext. des urop. III).
O Côtes de la Manche et de 1’0céan, depuis le Havre jusqu’à Arcachon, marée
basse, dans le sable fin. Assez c. Le Croisic, 10 m. Antibes, 5 m. —- Océan arc- `
tique, Norvège, Suède, Cattégat, Iles Britanniques. Canaria, Dakar (Meliza).
Q    *  
j' \ü\   , ·=·v _,..  
' \ `ÈÈÉ , ' ·î
\  ` li ,,*  
· ` I ` ' "" 2 /  
. # , I w, ·@/1% X 
3, -
”" \   PL i'
0 L * `
. ' ll': Q   I ut
, y QI
$ . V
li   _ 3**  
Fig. 86. ·- Bathyporcia pelagica (d’Arcachon)
B: R0b6TtS0hi`BATE..Flg. 83; 87. —- O. Sans 1891, p. 131, pl. 44, I
fis- 2 (6)- .
Q ov. (11 oeufs). L. 7 mm. Tête < les segm. I + II du mésos. Plaques cox.
I arrondies au bord distal. Plaques épim. III arrondies, avec 5 groupes de
spinules au bord inf. Segm. I de l’uros. sans spinules dorsales. Yeux ovales. p
Ant. I avec 6 art. au flag., flag. access. avec le 2° art. < 1 /4 du 1". Ant. II ·
avec le pédonc. robuste, flag. avec 7 art., beaucoup < les 46 +l5° art. du
pédonc. Gnathop. I avec le propode largement ovale, < le carpe, dactyle
brusquement rétréci à 1’extrém., avec une longue soie au bord ext. Péréiop. V
à VII très robustes. Urop. III avec le 1*** art. de l branche ext. très large,
2° art. grêle, = 1 /3 du 1** et n’ayant de soies qu’à son extrém. Telson avec
chaque lobe portant 4 épines lat. et 4 épines et 3 soies distles. — 5‘. Yeux.
grands, ovales. Ant. I avec 8 art. au flag. Ant. II = un peu plus de 1 /2 du
corps. Urop. III avec le bord int. de la branche ext. garni de longues soies
ciliées. - D’un gris rosé, translucide. Yeux rouges. _
Malo—les-Bains, près Dunkerque;très c. dans le sable un~ peu vaseux,'au

HAUSTORIIDAE 95
niveau des pleines mers de morte eau, avec Curophium votummr. Jersey, Saint-
. Lunaire, marée basse. Le Croisic, 10 m., r. — N. de la Norvège, Grande-Bretagne,
llelgoland. ·
I II I, P1' al 9 T dr
  ·   a
. /W//. àêe . F u
, :·   /4
  . \\ ` f \
7 , ( z ' .
I u .* F1, Il ` X ' 
’ I ` I ·
fb W ° 9 i
 iiÉCQjt·1,r::1:*· !` ,. ` Il '
’*·   ië t i»r \ ·l"   (
À §!,Ã __ ` , ( _
j ÃÈ ,    —
V ,( R. 1
n l .  ·
. ‘ . / , J \· , 
se 9 _ '  '
_ ‘ nf, 2 . '    1
~- -o©  ~ "É C "`
_ Pig. Si'. -· Bat/nyporeia Robcrlsoni (do Malo-lcs~Bains) I
G. HAUSTORIUS ST.MIlLLER 1775 `
(Espèce unique : H. arenarius (Susana)
Corps robuste, sauf l’uros., très petit, habituellement recourbé sous le-
métas. Plaques cox. grandes, I à III subaigues. Tête avec un rostre. Ant. I ct Il
' avec le pédonc. très dilaté,ga1·ni de longues soies ciliées, flag. <lepéd0nc., , '
` flag. access. bien développé. Lèvre post. avec les lobes ext. très larges au bord
distal. Mandib. avec le bord tranch. bidenté, proc. mol. très volumineux, palpe '
grand, 3° art. presque = le 29. Max. I av· c le lobe int. garni de nombreuses soies,
lobe ext. avec 10 épines, palpe avec de nombreuses soies distales. Max. II très `
développées, lobe ext. de beaucoup le plus grand, cilié au bord ext., avec de
longues soies au bord int. Maxillip. avec les lobes étroits, 26 art. du palpe pro—
longé en lobe arrondi, 3° art. coudé, 4** art. manquant. Gnathop. I avec le pro-
pode non subchélif. Gnathop. II avec le propode chélif. Péréiop. III à VII sans
dactyle, Ill et IV avec le carpe lobé en arrière,V àVII avec l’art. méral et le·
carpe très dilatés. Pléop. très réduits. Urop. III avec labranche ext. biarticulée. ·
Telson très large, fendu. _ _
H. arenarîus (Smnnnn). Fig. 88, 89. — 0. Sans 1891, p. 135, pl. 46.
Q ov. (9 œufs). L. 9 mm. Tête = les segm. I + II du mésos., rostre et
lobes lat. aigus. Plaques épim. III arrondies, bord post. avec un groupe·
de longues soies cilièes. Yeux imparfaitement développés, invisibles dans;

96 FAUNE.DE FRANCE. —— AMPHIPODES
l’alcool: Ant. I` avec le ier art. du pédonc. <` les 2° + 36 art., flag. avec
8 art., flag. access. avec 5 art. Ant. II un peu plus longues, 49 art. du pédonc.
très grand, dilaté en avant, flag. avec 11 art. Gnathop. I avec le carpe très
ai 4
•   qqs al L f
  ·;:\·‘È'î w i È ' .1
//· vn}     i
  É _
/ M f
- . ava * .
Fig, S8. — Haustorius arenarius
large, garni de longues soies, propode beaucoup plus court, étroit, dactyle
petit. Gnathop. II plus grêles, propode beaucoup plus court et plus étroit.
J Y , i I
  `,”” \_  pl I  » » tu
sa        î’‘.   `   .
l   É I '"liw Ã"   .-«···.> -4;* _  X , , , ·
V * ` _ fm nf j . . l
5*    
`  I V' ls
6/       sr`   ,    
,    _,   W F11, \l ·
  .\ » ,,.i,,W®,/,.\ p   I pg`; l‘yy.;·v` \ _
' Fig. 89. — Hausloriux arennrius (de Saint·Giiles-sur-Vie) ‘ I
que le. carpe. Péréiop. abondamment garnis d’épines et de longues soies
ciliées: Péréiop. VI avec l’art. méral plus grand que l’art. basal. Péréiop. VII
avec l’art. méral 2 fois aussi large que long. Urop. I avec de nombreuses et
longues épines. Urop. III avec I branche int. > le ler art. de la branche

HAUSTOHIIDAE • ·  
ext. Telson plus de 2 fois aussi large que long, fendu sur 1 /2 de sa longueur, _
chaque lobe avec 2 épines lat. et 8 épines distales. - 3 inconnu. — D’un
jaune pâle. '
Wimereux, Beuzeval, Jersey; Saint-Lunaire, Roscoff, Le Croisic, dans le sable '
à marée basse de vive eau. Très r. (L. max. : 13 mm.), Saint~Gilles-sur·Vie
(Vendée), dans du sable un peu moux ant, au niveau des demi-marées. Très
c. (nombreuses Q ov., ne dépassant pas 9 mm.), Ile de Itê. - Catttgat, Ilol— '
lande, Grande-Bretagne, côte E. de l'Amérique du Nord, Connecticut.
· G. UROTHOE DÀNA 1852
(Type : U. irrcszrata Dana) `
Corps court, très obèse (Q).'Tête avec un petit rostrc et un prolongement I
inf. triang. en arrière des ant. (94, I). Plaques cox. pas très grandes. Plaques·
épim. Il avec de longues soies ciliées. Ant. I avec le flag. court, flag. access.
_bien développé. Ant. II avec le flag. court, biarticulé (Q), très long, multiarti- ·
culé, avec calcéoles (cr). Mandib. avec le proc. mol. robuste, rangée d’épines
manquant. Max l avec le lobe int. portant peu de soies. Max. II avec des soies
au bord int. du lobe int. Maxillip. avec le 36 art. du palpe dilaté dans sa partie
distale, 4** art. grêle. Gnathop. I et Il presque semblables, subchélif. Pé-
réiop. III et IV avec de grandes épines au carpe et au propode. Péréiop. V très diffé-
rents des péréîop. VI et VII, art. mèral, carpe et propode dilatés, avec des ran-
gées transversales d‘épines et de longues soies ciliées. Péréiop. VI les plus longs.
Urop. III avec les branches grandes, îoliacées, bordées de soies ciliées ( 3 et· Q),
branche ext. biarticulée. Telson presque entièrement fendu. _
1. Urop. I avec les branches très courbées .... U. rnarina, p. 97
— Urop. I avec les branches peu ou pas courbéer, ................ 2
2. Péréiop. V avec le carpe extrêmement large .................. 3*
—- Péréiop. V avec le carpe pas très large .... . .................. 4
3. Péréiop. V avec le carpe un peu plus large que long ......... . . . .
.. . .............................. U. pulchella, p. 99
—— Péréiop. V avec le carpe plus de 2 fois aussi large que long ......
................................. U. Grimaldii, p. 99
4. Ant. I avec le flag. access. très long. . . U. brevicornis, p. 100 ·
- Ant. I avec le flag. access. court .......... U. clegans, p. 101
U. marina (BAN:). Fig. 90, 91.. -—- Srannxnc 1891, p. 16, pl. 2 (3).
Q ov. (20 œufs). L. 7 mm. 1 /2. Yeux moyens, ovales. Ant. I avec les
2 premiers art. du pédonc. subégaux, 3° art. un peu plus court, flag.
avec 9 art., flag. access. avec 7 art. Ant. II avec le pédonc. très robuste,
4° et 5° art. avec de grandes épines, flag. biarticulé, 2€ art. très petit. Max. I
avec le palpe dépassant un peu le lobe ext. Gnathop. I et II avec le carpe
très dilaté en arrière, propode plus étroit, piriforme. Péréiop. III et IV avec
le propode très grêle. Péréiop. V avec l’art. méral et le carpe plus larges que
longs, dactyle peu nettement crénelé au bord antér. Péréiop. VI avec le bord
E. Cnnvnnux et L. Fmz. — Amphipoden. 1 —

_   FAUNE DE FRANCE. —· AMPHIPODES
` post. de Part. basal et de l’àl"b. méral igarnis de longues soies ci1iées.Péréiop.VI
et VII avec le propode à peine < le carpe. Urop. I avec les branches très
' courbées, lisses. Urop. III avec les branches subégales. Telson aussi large
que long, avec 4 paires de soies marginales, 1 paire d’épines et 3 paires d
// 1
J · ^ «  
ml ,  M `
M I a`   snsr  ’ .
Q 9 ¢ ;· `
?> ' É É
r  ig ·
L \ É I '7 ma 1
_ ,é  .
' mf
Fig. 9C. — Urothoe marina
soies distales. — 5*. L. 6 mm. Pas très obèse. Yeux énormes, presque conti-
gus au sommet de la tête. Ant. II = le corps. Péréiop. V avec le dactyle
bien nettement crénelé au.bord antér. —- Opaque, d’un blanc jaunâtre.
Yeux noirs. _
16 ` zân‘ ~*‘,
    il ) :». ,2  ,
  x ·  ‘%«.,__ïT;;  l `\ ‘ g En
·   · 1 r
/ . V v"wÀ  ` ‘ / “C ¢   
E *   .   ins" l , \ \\  
Mîî V'?   "  vi Q   I-
s.   \ "f
\ - /
Fig. 91. — Urothoe marina Q (de Trébeurdcn)
Jersey, Portrieux, Trébeurden (très c. dans le gravier rose), Roscoff. Marée
basse. Concarneau, le Croisic, 6 a 10 rn., sable.Golfe de Gascogne, 180 m.,sable
vaseux (H m ndelle)._—- Iles Shetland, Iles Britanniques, Cattégat.

' uausronrrnus 99
`Uupulchella (A. Cosra). Fig. 92.- U. irrostraza DELLA VALLE 1893,
ip. 664, pl. 5, üg. 3 et pl. 36, fig. 1 à 18 (Q).
Q ov. (1Q œufs). L. 5 mm. Yeux petits, ovales. Ant. I avec le 1°*' art. du ·
pédonc. < le 2°, mais > le 3° art., Hag. avec 5 art., flag. access. avec 3 art.
Ant. II avec le 59 art. du pédonc. < le 4**, tous deux garnis d’épines, flag.
· lbiarticulé, 2% art. rudim., manquant quelquefois. Max. I avec le palpe attei- ·
_gnant l’extrém. du lobe ext., lobe int. avec 4 soies. Gnathop. I avec le carpe _
très large, subtriangulairevpropode piriforme, dactyle long, grêle. Gna·
thop. II avec le carpe peu dilaté, propode étroit, bord palm. transverse.
‘ Péréiop. V avec le carpe plus large que long, armé de 2 rangs d’épines, dac- '
tyle droit, < le propode. Péréiop. VI avec le carpe et le propode subégaux. _
Urop. I avec le pédonc. > les branches. Urop.-III avec la branche int. =
Il/i    JW , ' ”§ A ·
W ,» sa gl   L La ·
il à _ ,   SV · xy`,
W r;î7‘   NW. Wi ·  
'   .. L . .   :1* i *`  
‘î“`° ' · V 0,* ‘l»     E
‘ · Ii   i` -
Y y  ·   ,
` \"4
— mt S   “f
. · ,· \ -,
· , ` _,..-— z ·
1.
· “l’
Fig. 92. — Urothoe pulchella Q (de Perros-Guirec)
Ile l" art. de la branche ext; Telson beaucoup plus large que long, avec 1 paire
d’épines et 1 paire de soies distales. — `5‘. Yeux très grands, ant. II > le
corps. — D’un gris jaunâtre, violacé dans la partie sup., yeux noirs (Q).
D’un jaune clair, avec le haut du mésos. et le bord inf. des plaques épim.
d’un rose vif, yeux d’un rouge brun (5).
Jersey, Perros·Guirec, Roscoff, Concarneau, Arcachon, sable, marée.basse.
Le Croisic, Saint-Jean de Luz, Antibes, sable, 4 à 6 m. Assez e. Monaco. ——
Firth of Forth, Naples, Tunisie, Algérie, Maroc. Canaries, Sénégal (Melita).
U. Grimaldîi Cmzvnnux. Fig. 93. — Cmrv. 1895a, p. 428, fig. 1 à 4
du texte (3). I ·
Q. L. 6 mm. Yeux moyens, ovales. Ant. I avec le 1°¤' art. du pédonc. < le
3°, flag. avec 6 art., < le 3° art. du pédonc., flag. access. long, avec 5 art.

100 FAUNE DE FRANCE. —- AMPHIPODES `
Ant. II avec les 4** et 5** art. du pédonc. armés de nombreuses épines, 2€ art.
du flag. = 1/2 du 1°F art. Max. I avec le palpe < le lobe ext. et terminé
par 3 soies oiliées plus longues que lui, lobe int. avec 5 soies..Gnathop. I .
avec le propode étroit, bord palm. transverse, dactyle beaucoup plus long.
Gnathop. II semblables, mais propode un peu prolongé inférieurement.
Péréiop. V avec le carpe près de 3 fois aussi large que long, dactyle > le pro— ·
pode, cultriforme, très aigu, à l’extrém., bord antér. armé de 12 grandes
épines. Péréiop. VI avec le propode beaucoup < le carpe, dactyle pas très
FIS _ /'   gn" `   gui ` FI, `
· W, .  ,,,  ,      
5 lzrî     ( ' .,., , ·,
.\,` ai 7 ` ·:·.•t *5-%   _$
. r <:gg;,g;‘t,à_     1.,, wa
" `°` ~ ; I ·e tr"). 
gg. .
,. - , oïamft ,  °‘ . ·
. î `
    \’___v '
mi, )’*¢ \ xx
Fig, 93. —· Urotkoc Grimaldi Q (de Portrieux) ` ·
long. Urop. I avec la branche ext. = le pédonc. Urop. III avec la branche
int. = le 1e' art. de la branche ext. Telson plus large que long, avec 2 paires
d’épines distales. —- 3. Yeux très grands, ovales, contigus au sommet de
la tête. Ant. II = le corps. Urop. III avec les branches subégales. - D’un
blanc jaunâtre, finement ponctué de brun (Q de Portrieux). Teinte de rose
orangé (Q), entièrement d’un rose vif (3) (exemplaires de Morgat).
Type : Grandcamp-les-Bains, Portrîeux, Saint-Jean de Luz, marée basse,
Sable. ——- Maroc (Princesse-Alice). .
Var. iuermis (sans épines au dactyle du péréîop. V) (1) : Le Havre, Jersey,
Perros Guirec, Morgat (très c. avec Echinocawdium et Balanoglossus). —— Côte
du Sahara, 80 m. (Melita).
U. brevicornis BATE Fig. 94. T- Srnmszno 1891, p. 23, pl. 3 et pl. 4 (3).
Q ov. (35 œufs). L. 8 mm. Yeux assez grands, réniformes. Ant. I avec les
2 premiers art. du pédonc. subégaux, 3€ art.beaucoup plus court, flag-
1. ? U. paseidonis RI~11B1sH 1905, p. 163, pl. IV, fig. 17-21.

HAUSTOIIIIDAE · 10l·
avec S art., llag. àccess. presque aussi long, avec 7 art. Ant. II avec le 4° art.
du pédonc. armé de/Sg rangs d’épin•=îs, 5° art. avec 1 rang d’épines, < le 4°,
29 art. du flag. = 1 du 1. Max. comme chez U. pulchella. Gnath0p.I et
II avec le propode piriforme; gnathop. Iavec le dactyle long, gnathop. II
avec le propode un pelu prolongéhdactyle coiîrt. Pé;éiop.lV avîc le caripe
uu peu plus large que ong, propo e pas très arge aety e·= e propo e.
Pérèiop. VI et VII avec le propode < le carpe. Uxiop. I avec les branches
, droites, branche ext. = le pédonc. Urop. III avec la branche int. à peine =_
1* ·· : F   -
-   ë·_‘ÃMïÈ'¤r·   5   _ ·
\   \  ani   W PJ â
ff`?   7 \ Il / _ P"  
I  À? · I
\ gqx llg \_ ,,•  ls" ` ` ·   
0· eëîâ  '
  ’ “î’ ` ‘
  I '^i" `
` |\ I      
v m   ·.· «`
QQ  com 
V eûljiî '
_ _ Fig. 94. — Urczhoe brcvicornîs Q (dc Hoscodi) l
le 1" art. de la branche ext.·Telson un peu plus long que large, avec 2 paires
de. soies marginales, 2 paires de soies et 1 paire d’épines distales. —- 3. L.
6 mm. Yeux très grands. Ant. II = les 3 /4 du corps. —— D’un blanc jaunâtre,
non translucide. Yeux noirs.
Ijuc-sur·Mer, Jersey, Guernesey, Saint-Lunaire, embouchure du Léguer
(rivière de Lannion),Roscoff, Concarneau, îles Glénans, 16 et 32 m. Le Croisic,
île dïgéroë, Arcachon, marée basse, dans Ie sable et dragage, 4 à 5 m. Assez
C. ····‘ ES PIÈQUHIQUBS.
· U. elegans BATE. Fig. 95. — STEBBING 1891, p. 13, pl. 4 (3). U. nor-
vegica O. Saas 1891, p. 138, pl. 47 ( 5 et Q).
· Q ov. (10 œufs). L. 4 mm. Yeux moyens, ovales. Ant. I avec les 2 premiers
art. du pédonc. sugégauî 3°Il;eauc0;1p2 plus ïuât, flag.1s;;eàz 61 artü ilaî
access. court avec art. nt. avec e ° art. u ag. = u C1'. ax.
_ avec le lobe iiit. long et grêle, portant 2 soies, palpe > le lobe ext. Gnath0p.I
et II avec le propode étroitement ovale, dactyle du gnathop_.I très long.

102 ` _ FAUNE DE FRANCE. ·—— AMPH1PODES ·
Péréiop. V avec le carpe plus long que large, propode étroit, soies ciliées
peu nombreuses. Péréiop. VI et VII avec le prop0de> le carpe. Urop. I
avec le pédono. > les branches. Urop. III avec les branches étroites, branche
' int. un peu < le 1€1” art. de la branche ext. Telson un peu plus long que
large, avec 2 paires de soies marginales, 1 paire de fortes épines et 2 paireS·
de soies distales. —·· 5*. L. 3 mm. Yeux très grands. Ant. Il = le corps. -~
D’un blanc jaunâtre, yeux noirs ( Q). Corps, plaques cox. et plaques épim.
d’un rouge de corail, appendices roses, yeux noirs (3 de Bonifacio).
s , Y F .
· .   » É r' `% P
f N,/· «' ,    
É A , il i €`— FL lm y ,',·" \
^  ~ O wu  + ·
  qsë 'lr M I T .(, »·
  I Q3; `lïwflh 4  `  
  I · F      '·i`   s  ··,.i   ., _ ·
    ~ ,   .,.· · * mv ., F, ~
· ' i   " Il ·  " " I J
l ¢‘  ,_  is,  r ·· ———»....zz· l \    ·
l' (M . P » -·-u»~•«~«v~su>¢s¤¤ir¤"**" . dv i x   ,
ul} 1 X \ l
“· "i’ ,,;
\
` Fig, 95. —- Urozhoe Q eZegans(de Saint-Lunaire)
Saint-Vaast·la-Hougue, Jersey, Saint-Lunaire, Roscoff, marée basse. Assez
' r. Concarneau. S. W. de Belle—Ile, 180 m. (H izandelle). Bonifacio, 111 m. ——Nor-
vège, Iles Britanniques. Au large du cap Finistère, 510-363 m. (Hi onde L).
Bone, 65 m., Dakar, 15 m., Rufisque, surface (Mel.ta) (`céan Indien. ·
I F. . PHOXOCEPHALIDAE
Corps îusiforme. Tête avec un rostre en forme de capuchon, lobes lat. rudim.
angles post. distincts. Plaques cox. grandes, lobe post. des plaques V beaucoup
plus haut que le lobe antér. Yeux distincts ou nuls. Ant. courtes (Q) , flag. access.
bien développé. Epist. non proérninent. Lèvre antér. arrondie. Lèvre post. avec
de petits lobes int, Mandib. courtes, bord tranch. bien développé, proc. mol
` généralement faible, palpe assez grand. Max. très petites. Max. I avec 1 ou 2 art.
au palpe. Max. II avec les lobes courtsfsubégaux. Maxillip. avec les lobes petits,
palpe grand. Gnathop. I et Il semblables, propode grand, subchélif., bord palm.

PHOXOCEPHALIDAE 103,
avec une forte épine post. Péréiop. VI les plus longs. Péréiop. VII avec Part. '
basal très développé. Lobes branch. simples. Pléop. petits (Q), très robustes (G') .
Urop. III avec la branche ext. la plus longue, biarticulée. Telson profondément
_ fendu. _
. . , '
‘ ~\\\   É Q `
  , R!
u 1*  · \ 7 ""¢""¢••" \ 'I
• \ ~ I
I! ;' ‘ . « .
.»:     / '
m  Q l "' '
· 4  [ -/ .
  · 0
 ' . I l
/ .
' Fig. 96: — Metaphoœua Fultoni Q (de Trébeurden) '
TABLEAU DES GENRES _
1. Yeux présents .............................................. 2 '
—— Yeux manquants. ...................... G. Harpinia, p. 107
2. Gnathop. subégaux .................. G. Paraphoxus, p. 103.
-—- Gnathop. I < II .... ` ................ G. Metaphoxus, p. 104
G· PARAPHOXUS O. SAns·1891
[Type : P. oculatus (0. SAns)] I
Corps robuste. Plaques cox. 1 à IV bordées de soies simples. Yeux bien déve-
loppés. Ant. I et II subégales (Q). Ant: II avec icalcéoles (5). Mandib. avec le
rang d’eiines bien développé, proc. mol. très réduit. Max. I avec le palpe
` uniarticulé. Maxillip. avec le 4° art. du palpe long, grêle, courbé. Urop. III avec
la branche int; beaucoup < la branche ext. (Q); branches subégales, avec des
'soies ciliées (o'). _ '
P. niaculatus Cnnvnmux. Fig. 97. —- Cusv. 1900, p. 34, pl. 5, fig.   et
1911, p. 187, pl. 10, fig. 12, 13.
Q. L. 2 mm. 6. Corps peu comprimé. Tête = les 4 premiers segm. du
mésos. réunis, rostre n’atteignant pas·1’extrém. du 1"' art. du pédonc.
des ant. I. Plaques épim. III prolongées, arrondies.Yeux petits, circulaires,
avec peu de cristalline. Ant. I beaucoup > la tête, flag. < le pédonc., avec

104 FAUNE DE FRANCE. —- AMPHIPODES
6 art., flag. access. avec 4 art. Ant. II avec le 4** art. du pédonc. très large,
bord distal garni de soies, 5° art. beaucoup plus court et plus étroit, flag.
avec 6 art. Gnathop. avec le propode ovale, bord palm. séparé du bord
· . post. par 1 petite dent, armée de 1 épine, dactyle grêle,c0urbé. Péréiop.III et ·
‘ IV robustes. Péréiop. VI 2 fois >` les péréiop. V. Péréiop. VII avec Part. `
basal prolongé—jusqu’à Pextrém. de l’art. méral, les 5 art. suivants subé-
gaux.Urop.III avec la branche int. =1 /2 du 1*** art. de la branche ext. Tel-
son fendu sur plus des 2 [3, avec 1 paire d’épines et 1 paire de soies distales.
· S. W. de Belle-Ile, 180 m., 1 Q (Hirondelle). —- Entre la côte N. de Tunisie
et 1’île de la Galite, 160 m. 1 Q (Melita).
r l    ah! PI6 F7.! P16  .
»   tv, _ \ .
_’ïr · ‘ ,\ y sa ww ¤«·
gf       ` gg ml;
È , fît  ,9Y , x ‘l'
`   - ·····     p   (  ,
l 1 a'   · ' F È I W
rl ` .2 .·   /
M ` "lr / _
il — r 1
. \ ‘ '
  I
Fig. 97. -- Paraphoxus maculatus Q (dela Galite)
I G. METAPHOXUS J. BONNIER
(Type : M. typicus J. Bomunnl . '
Yeux bien développés. Ant. I et II courtes (Q), ant. II longues, avec cal-
cêoles ( 5*). Mandib. avec le bord tranchant bien développé, proc. mol. faible,
_ 3** art. du palpe dilaté dans sa Partie distale. Max. I avec le lobe int. sans soies,
· palpe unîarticulé. Max. II avec les lobes subégaux,l0be int.le plus large. Mauril-
lip. avec le lobe int. extrêmement réduit, 36 art. du palpe non prolongé. Gnathop.
inégaux, différant un peu de forme. Urop. III comme chez Paraphozus. Telson
avec les lobes très étroits. `
·—— Gnathop. I et II avec le bord palm. formant un angle obtus avec
` le bord post. du propode ........... M. pectinatus, p. 105
—— Gnathop. I et II avec le bord palm. formant un angle aigu avec
le bord post.' du propode ....... . ...... M. Fultoni, p. 106

PHOXOCEPHALIDAE 105
M. pectinatus (A. WALKER), Fig. 98, 99. — Phoxocephalus pectindtus '
A. Waxâxnn 1896, p. 343, pl. 16, fig. 1 à 6. _
Q ov. (7 œufs). L. 2 mm. 1/2 .Rostre un peu courbé à Pextrém. Plaques
cox. I à III avec 5 soies simples au bord distal. Plaques épim.III prolongées,
un peu arrondies. Yeux grands, circulaires. Ant. I avec le 19* art. du pédonc.
 <& • rr; î ¤*··€5 T 9
' R  /6 ’ ' g°:î·°
A?   _ M "`   _
Ã` ¤°` · ‘ •  
" rn.! y
,/ 1* ..·
I . ·
ll _ _ L wp . U
1 ‘~
Fig. 98. — Mctaphoxus pectinatus
beaucoup > les 2° + 3** art., 2° art. prolongé en arrière, flag. avec 4 art., .
flag. access. avec 3 art. Ant. II avec le pédonc. très robuste, flag. avec 5 art.,
= le 4° art. du pédonc. Gnathop. I avec l’art. méral et le carpe très petits,
1 1 pt' «
r r ‘   . ·   .
¢. y N ,  1,
. '· y ' A P1'
/ rv . r O
,/· 1, ,  ag A Y
<..»r P  7 U / "   P1.
A I - ,_· `ax .
(v .·     É
.\ t w`
• ° ·  
Q J \,_
··;· \ . p] .
' Fig. 99. —- Meluphozus pectinatus Q (de Perros-Guirec} _
propode près de 2 fois aussi long que large, bord palm. un peu oblique, séparé . I
du bord post. par 1 petite dent. Gnathop. II > les gnathop. I, propode '
beaucoup plus large, bord palm. convexe, séparé du bord post. par 1 forte
dent, armée de 1 épine, dactyle grêle, courbé. Péréiop. III et IV avec le bord

106 FAUNE DE FRANCE. — Anirnrronns
` post. du carpe armé de longues épines, dactyle = le propode. Péréiop. VI
- 2 fois _= les péréi0p.· V, art. méral,carpe et propodesubégaux. Péréiop VII,
avec l’art. basal = l’ensemble des 5 art. suivants, dactyle = le*"propode
Urop. III avec la branche int. = les 2 /3 du l" art. de la branche ext. Telson
presque entièrement fendu, chaque lobe avec 1 spinule et 1 soie distale. ——
3‘. L. 3 mm. Segm. I de 1’uros. avec 1 petite carène dorsale. Yeux très grands,
presque contigus, circulaires. Ant. I avec 3 calcéoles et 1 longue soie distaîe
au flaîg. înt. II- = le corps, avec 2(lcalcélqles alu se art. du pédpnc. Urop. III
&V9G 3. I‘3.I1CI1GII1`I». =,I€-ier HIT. G 3 I`3110 6 GXÈ. ··—·· Q I CI IH1 ÃHUIIB VCI‘·
dàtre, yeux bruns, œufs rouges. 3‘ : d’un rouge orangé, yeux d’un brun
rougeâtre (Villefranche).
· Q Câierbourg, gruernesqjé, â°e;·1;psdGpirec, Brest,C-qncarneaèi, î1;s11Gleë1ans,Bz%elîle
i eron, Le roisic, . e " e ’ eu,0` 60 m. ssez c. an s, annes, i e-
lralnche, Monaco, Ajaccio, 12 à 60 m.—Ilgs Britanniques,Setubal, golfe de Gabès.
  3** .  il F
. · ii M 1 ,« l" iv
il   ,· r   ·
« l Ji   cz \
v ,· il gw ( ·% / , i
 ai ` F 4%/ [ 1 · * . j2;ï,ï»*QL/( À _
  , Q %    
ai [ rr i ‘
. of! ’ / * « ' l
  , ..1 , .
Q)  ups Z
V î _  
Fig. 100, — Metaphoxus Fultoni Q (de Trébeurden]
M. Fultoni (TH. Scorr). Fig. 96, 100. — Plzoxocephalus chelatus
DELLA VALLÉE 1893, p. 742, pl. 5, fig. 10 et pl. 35 fig. 29 à 35.
Q ov. (5 œufs).—L. 2 mm. 1 /2. Rostre un peu courbé à l’extrém., ne dépas-
sant pas le i" art. des ant. I. Plaques cox. I à III avec 4 soies simples au,
bord distal. Plaques épim. III crénelées au bord post. Yeux assez grands, '
circulaires. Ant. I avec le 1*** art. du pédonc. prolongé au bord antér., = les
2** -|- 3** art. 2° art. prolongé au bord post. flag. avec 5 art. flg. access.
avec 3 art. Ant; II avec le'4° art. du pédonb. très dilaté, flag. avec 4 art.
Gnathopil avec le carpe > les art. ischial + méral, propode avec le bord.
antér. beaucoup < le bord post., qui forme un angle très aigu avec le bord
palm. Gnathop. II avec le carpe < les art. ischial -1- méral, propode plus
· large et moins aigu que dans les gnathop. I. Péréiop. III et IV avec le dac-
tyle ·< le propode. Péréiop. V = les 2 /3 des péréîop. VI. Péréiop. VII avec

PIIOXOCEPHALIDAE ii')?
l’art. basal > l’ensemble des art,suivants, dactyle < le propode. Urop. III ` _ _
avec la branche int. > 1/2 du 1** art. de la branche ext. Telson avec les
lohes un peu échancrés au.bord distal, qui porte une spinule. -—- 5. L.
2 mm. 1/2. Semblable au 5 de M. pectinalus sauf le manque d’une carène .
dorsale au 1" segm. de l’uros.; gnathop. comme chez la 9. —— Q.: D’un
blanc rosé, teinté de jaune dans la partie dorsale; œufs roses.
Luc-sur-Mer, Jersey, Portrieux, Trébeurden, Roscoff, Concarneau, le Croi-— `
sic; W. de |’ile d’Yeu, 50 m.; Saint-Jean-de·Luz, 0 à 20 m. Assez c. Saint-
Tropez, Antibes, Villefranche, 3 à 50 m. Cannes. - Iles Britanniques, Naples..
N. de la Tunisie, 170 m. (Melita).
l G. HARPINIA Boeck 1876 '
i (Type : H. plumosa Boncx)
Corps assez robuste. Tête avec le rostre un peu voüté, Plaques cox. avec des. ·
soies ciliées. Plaques IV très prolongées en arrière. Plaques V avec le bord post_
obliquement tronqué. Yeux nuls. Ant. I avec le le? art. du pédonc. portant des '
soies sensitives, flag. access. long. Ant. Il avec le pédonc. garni de nombreuses
épines et soies ciliées, 4** art. lobé, flag. court (5 et 9 ), calcéoles manquant.
Mandib. avec le bord tranch. court, proc. mol. très petit, épineux, 38 art. du·
palpe long, obliquement tronqué. Max. I avec le palpe biarticulé. Maxillip. avec·
les lobes grêles. Gnathop. I et II semblables, propode subovale. Péréiop. V avec
l’art. basal non dilaté. Péréiop. VI de beaucoup les plus longs. Péréiop. VII
petits, art. basal très dilaté. Urop. III courts, branche ext. la plus longue, épi-
neuse ( Q l; branches plus longues, subégales, lisses ( 5 ). Telson court, IobeS· _
arrondis.
l  
  x mi · .
  M “
  ' a  · ' ,
  Il "§ m
Fig. 101. — Harpinia Della Vallei
1. Péréiop. VII avec l’art. basal profondément dentelé ...... . . . . '
............................ . .... H. pectinata, p. 109
-— Péréiop. VII avec l’art. basal non profondément dentelé ......... 2:
2. Plaques épim. III arrondies, crénelées au bord post ........
................... . .............. I-I. crenulata, p. 110 ·
- Plaques épim. III terminées par une grande dent` aiguë ......... 3;

108 I FAUNE DE FRANCE. —-— Amrnirones
, 3 Plaques~cox. I et II avec—une dent à l’angleinféro—post.. .
· .....,..................,..   H. Della.-Valleî, p. 109
—— Plaques cox. I et II lisses .,.......... H. antennaria , p. 108
_ H. antennaria Maimznr. Fig. 102. —- H. neglccta O. Sans 1891, p. 153,
pl. 53, fig. 1. '
Q. L. 5 mm. Tête avec le rostre long, atteignant Pextrém. du pédonc. des
ant. I, angles post. recourbés en dent aiguë, dirigée en avant. Métas. avec
la partie dorsale garnie de soies. Plaques cox. I et II non dentées à l’angle
inféro-post. Plaques épim. III prolongées en 1 dent aiguë, un peu recour-
I W U//J /
àà: AAI! J] ,5,,,*   ai- ll} 1 ff .
.·._;·._ SI /¢ /, / /
— ,1 «   ·  % ¢ . t ,.
( 1 I È O /   F
\ wan 1 ’ X 5/`
i   T     É %‘ J  zx .-
\~ / «   · , , fr
P1-\ \`\ ;••··./ I p 1 _   \ E
· ‘ 2 P: ‘ . _ '1’
Pv., ,,·- ‘ _ I ' 1**14
N ` 1
· r ai   1
'   / Il '•>J%` · t / î 1
gai `   1   I
  ty $1
Fig, 102 — Harpinia untennaria Q (de Concarneau]
bée. Ant. I avec le 1°’ art. du pédonc. très large, beaucoup > les 26 + 38 art.,
flag. avec 6 art., flag. access. avec 5 art. Ant. II avec le 4** art. du pédonc.
très dilaté en arrière, garni d’épines et de longues soies ciliées, flag. = les
4** -|- 58 art. du pédonc., avec G art. Gnathop. I et II avec le bord palm. du
propode > le bord post., dont il est séparé par 1 dent. Péréiop. VI 2 fois =
.les péréiop. V: Péréiop. VII avec le lobe de l’art. basal portant de 8 à 9 dents.
.avec de courtes soies. Urop. III avec 4 épines au bord ext. de la branche
ext., branche int. < le 1" art. de la branche ext:Telson aussi long que large,
` lobes étroitement arrondis au bord .distal. —— gg. Métas. glabre. Ant. I avec
le pédonc. et le 1°1` art. du flag. garnis de touffes de longues soies sensitives.
Gnathop. plus faibles que chez la. Q et' sans dent à 1’angle inféro-post. du
propode. '
Jersey. Concarneau, vase, 19 m., très r. S. de Belle-Ile, vase, 19 m. (Hiron-
.delle). — Océan arctique, Norvège, Suède, Cattégat, Iles Britanniques.

PHOXOCEPHALIDAE 109*
H. Della-'Vallei Cnnvmzux. Fig. 10*1, 1.03. —— Cmzv. 1911, p. 190,
. 11 fig. 1 à 8. H. neglecta DELLA VALLE 1893, p. 747, pl. 5, fig. 6, pl. 35,
fig. 1 à 18 et pl. 60, fig. 19.
S2 ov. L. 5 mm. 1/2. Très voisine de l’espèce précédente, dont elle diffère
par les caractères suivants : Tête avec les angles post. moins aigus et moins
· prolongés en avant. Plaques cox. I à III avec 1 dent à l’angle inféro·post. _
Plaques cox. IV extrêmement prolongées, beaucoup plus larges que hautes.
Plaques épim; III avec le crochet moins long. Péréiop. VI plus longs, beau- `
coup plus de 2 fois > V. Péréiop. VII avec le lobe de l’art. basal portant
environ 17 dents très petites; accompagnées de longues soies. Urop. III avec
(   / /7 ·..«       ·
·   / q ··à‘fi;;*'·:' /   , .
I" 4          /"°
, rg î——__, ‘
  —·»   \\  ,4, 
J 1 »‘   ` "
,./A Q. *
Y 1 2,; w fl LP!
/ - PL P  
\.‘·   V .,s—
il "‘·e5" ·  
‘   ~ f m-?.  '   l
Fig. 103. —~ Harpinia Della-Vallci Q (de Villefranche)
la branche ext. armée de 3 épines au bord int. et de 6 épines au bord. ext.
-- 3 adulte inconnu. 6 jeune (2 mm.) d_’Ajaccio : Métas. glabre. Gnathop.
avec le propode étroitement triang., sans dent à l’angle inféro-post. Urop. III
avec les branches subégales. —— D’un blanc translucide, œufs roses (Ville- .
franche).
Saint—Jean de Luz, Saint-Tropez, Villefranche, Ajaccio, 10 à 60 m., vase,
très r. (Melita}. - Naples, Bougie.
I H. pectinata 0. Saas. Fig. 104. — O. Sans. 1891, p. 154, pl. 53, fig. 2.
S2 ov. (9 œufs). L. 4 mm. Tête avec le rostre dépassant l’extrém. du pé-
donc. des ant. I, angles post. non prolongés en avant. Métas. glabre. Plaques
cox. I à III avec une dent à l’angle inféro-post. Plaquesépim. III avec la
dent post. comme chez H. antenmzria. Ant. I et II et gnathop. I comme chez
les espèces précédentes. Gnathop. II avec le bord palm. du propode très
grand, dactyle < le bord palm. Péréiop. VI 2 fois = V. Péréiop. VII avec
l’art. basal plus large que long, portant 10 grandes dents au bord post.

110 FAUNE nn FRANCE. — amrnironns
Urop..III avec la branche int. > le 19* art. de la branche ext., 2** art. un
peu > 1 /2 du 1°T. Telson avec 2 paires d’épines et une paire de soies mar- .
ginales. —— D’un blanc grisâtre, translucide. — Diffère du type de Norvège
par le propode des gnathop. II et par les. dents plus nombreuses de Part.
basal des péréiop. V.
,  ^` «i»` r’ .  ` ""  
t   1 ea e 
  ,ê¤   eîîi 
À   l'  « lil//v  
,. \i`l1 "§¥ Lili ·. ·
' fr     (ii     ']~ ; R
i ·s·‘ É , i e· i
  Qézp ·, , C \j #g , *
t a- i 1.,
il   A r P
“ \   1  —  
`  /, _/ V 1   V _
    ai   af
Fig. 104. ——·- Harpinia pectinata Q (du Croisic) ·
Guernesey, Concarneau, le Croisic, Saint-Jean de Luz, 5 à 20 m. vase; très .
r. Villefranche, 50 m., vase. — Océan arctique, Norvège, Suède, Mer du Nord,
Algérie (Alger, Bône, la Calle), 10 à 70 m., côte du Sahara, 80 m. (Mali al.
I.
' * @
·, hr , ln  
O ce
·   — , g'        ‘..‘ \
r i   .   s
. (J *9/ 1"   Q i  
v/Èë   ewl     . `»  c
1 ,.¢·   1     I l     ‘ M ‘· `
2 J  1 '   \   `   W
..‘ .. , a` Ã  
    `
lçêrh k É s;\  ° \
Fig. 105. — Harpinia crennlala Q (du Croisic)
H. crenulata Boncx. Fig. 1.05. —— O. Sans 1891, p. 158, pl. 55, fig. 2.
$2. ov. (4 œufs). L. à peine 4 mm. Tête avec le rostre dépassant Pextrém.

AM1>mLocamAr: 11l
·du pédonc. des ant. I. Métas. avec la partie dorsale garnie de soies. Plaques ·
—cox. I à V avec peu de soies marginales, plaques I à III non dentées. Plaques
. épim. III avec 2 petites dents et une épine au bord post. Ant. I et II comme
-chez les espèces précédentes. Gnathop. avec le propode un peu plus large
que chez H. Della-Vallei. Péréiop. VI très longs, plus· de 2 fois ·= V. Pé-` .
réiop. VII avec le lobe de l’art. basal n’atteignant pas Pextrém. de l’art.
méral; irrégulièrement denticulé, avec de longues soies. Urop. III courts,
branche int. < le 1"' art. de la branche ext., 2** art. atteignant plus de 1 /2 du
1°*'. Telson avec une paire de soies marginales. —— 3 avec le lobe de l’art.
basal des péréiop. VII à peine crénelé. — D’un blanc translucide,sans taches,
œufs d’un blanc jaunâtre.
Roscoff, marée basse. Brest, le Croisic, 10 à 30 m., vase; très r. Cannes, Ville-
franche, Ajaccio, 20 à 40 m., vase. —— Océan arctique, Norvège, Suède, Cattégat,
Iles Britanniques. Golfe de Gascogne, 950 m. (J. Bowman : Harpinia nana),
Bone, 75 ·m. (Melita). ·
F. AMPHILOCHIDAE
Corps court, obèse. Ant. I et II courtes, subégales, flag. access. petit ou man-
quant. Lèvre antér. échancrée. Lèvre post. avec les lobes int. rudim. ou man-
quant. Mandib. normales. Max. I et II petites. Maxillip. avec le palpe long.
Gnathop. I modérément robustes. Péréiop. grêles. Lam. incub. grandes. Urop. .
avec les branches grêles. Telson entier, ineime.
TABLEAU DES GENRES' `
.1. Plaques cox. III et IV avec les bords contigus exactement ajustés.
.................................. G. Peltocoxa, p. 119
—— Plaques cox. III et IV avec les bords contigus non exactement ajustés. 2
2. Max. I avec le palpe biarticulé. ............................. 3
-- Max. I avec le palpe uniarticulé ........... G. Gitana, p. 118
3. Max. II normales .................. G. Amphilochus. p. 111
—— Max. II rudim.._Ã ............... G. Amphilochoides, p. 116
G. AMPHILOCHUS BATE 1862 l
(Type : A. manudens Bus)
Corps robuste. Tête avec le rostre grand, plus ou moins courbé, aigu. Plaques I
cox. I petites en partie cachées par les II; II-IV grandes; V avec le lobe post.
e plus grand. Ant. I et II avec le pédonc. long, flag. court, sans flag. access-
lüpist. arrondi. Lèvre post. sans_lobes int. Mandib. longues, bord tranchant

112 FAUNE DE 1¤RANcE. — AMPHIPODES
- denticulé, mandib. gauche avec 1 lame access., proc. mol. faible, palpe grêle:
Max. I avec le lobe int. petit, palpe biarticulé; II avec le lobe int. plus large que
l’ext. Gnathop. I et II subchélif., carpe plus ou moins prolongé, dactyle long,
Péréiop. grêles, subégaux, V-VII avec l’art. basal dilaté. Urop. II avec les
' branches inégales; III avec le pédonc. > les branches.
¢ /  ww ' *”’
Ml \·¢ ‘ ~ I
` ` c I
il I l I /\ ; 1
    ®/ /i   //
' ` ..r r / /
, w / / p
· ' Fig 106. ·- Amphilochus neapolitanus
1. Gnathop. I et II avec le bord antér. du propode prolongé en dent
aiguë ........................... . . A, manudeng, P, 114
—— Gnathop. I et II avec le bord antêr. du propode non prolongé ...,. 2
2. Ant. I beaucoup < II .............. A. Spence-Batei, p. 115
— Ant. I et II subégales. ..................................... 3
3. Gnathop. II avec le carpe atteignant l’extrém. du bord post. du
propode .............. . ....... - A. neapolitanus, p. 112
— Gnathop. Il avec le carpe atteignant environ le milieu du bord
post. du propode. ..,............... A. brunneus, p. 114
' Al neapolitanus DELLA VALLE, Fig. 106-108.- D. V. 1893, p. 595,
pl. 29, fig. 16, 17.
Q ov. (8 œufs). L. 3 mm. Tête avec le rostre court, courbé, lobes lat.
· largement arrondis. Plaques cox. I à IV un peu crénelées au bord distal.
Plaques épim. III prolongées, subaiguës. Yeux assez grands, circulaires.
Ant..I avec le 2** art. du pédonc. le plus long, flag. avec 6 art. Ant. II à
peine > les ant. I, 5** art. du pédonc. > le 4**, flag. avec 7 art. Gnathop. I·

AMPHILOCHIDAE 113
avec le carpe atteignant au delà du milieu du bord' post. du propode, qui
est subpiriforme. Gnathop. II avec le carpe atteignant l’extrém. du bord
post. du propode, qui est quadrang., bord palm. > le bord post. Gnathop. I `
et II avec le bord palm. du propode garni de spinules, dactyle très long,
, I T J
· M
" I
. J I ·
9
. , y l
° Y ml K [
m`  ~
` É! I mf Q"
Fig. 107. — Aniphilochus neapolitanus (de Concarneau)
très grêle, avec 1 dent au bord int. Péréiop. VI et VII avec l’art. basal cré-
nelé au.bord post. Urop. III avec la branche int. = presque le pédonc.
Telson court, ovalaire, 1 /3 plus long que large. — 52 L. 2 mm. Ant. I
· ‘ i
l" -5.0 — ,
ïz P1, A ‘
· si   ‘   L   % •
w `·—\ ( · 4   l"
· \,\\`  " hlxï   R?.   ` R
~ 4 PI, · 7-0 "rkl   1.. ` À ~;  
AW /” C **2 · ' “   /
jy , / “!’i \ 1\. )
I C   \ i ' =«·’
\ \ ·~v` /
\ 1 .
Fig. 108. —- Amphilochu.1 neapolilcanus Q (de Portrieux) '
ravec, au flag., 7 art. garnis de longues soies. Ant. II avec 8 art. au flag. —
`Très variable, tantôt d’un rouge orangé, avec les yeux bruns, tantôt d’un
vert jaunâtre maculé de rouge et de brun, avec les yeux roses.
Côtes}<le la Manche et de l’Océan, depuis Jersey jusqu’à Guéthary, Algues du
ïlittoral et dragages, 10 à 20 m.; assez c. Cette, Bandol, Hyères, Saint·Tropez,
Saint-Raphaël, Cannes, Antibes, Villefranche, Monaco, Algues `du littoral ;
-assez c. - Mer du Nord, Grande-Bretagne, Naples. Tunisie, Algérie, Canaries,
. côte du}Sahara, 80 m. (Melira), Australie.
E. Cnsvmwx et L. FAGE. - Amphipodcs. 8

114 FAUNE DE FRANCE. —— xmpaironss
A. manudens BATE. Fig. 109. —- 0. Sans 1892, p. 217, pl. 74. `
Q ov. (5 œufs). L. 3 mm. Tête avec le rostre court, atteignant le milieu
du 1°* art. du pédonc. des ant. I, lobes lat. courts, très aigus. Plaques cox-
II à IV denticulées. Plaques épim. III très prolongées, avec 1 petite dent-
Yeux assez grands, circulaires. Ãnt. I avec le 1°* art. du pédonc. le plus
long, flag. avec 6 art. Ant. Il un peu > les ant. I, 58 art. du pédonc. < le
4**, flag. très court, avec 6 art. Gnathop. I avec le carpe peu prolongé. Gna-
thop. II avec le·carpe atteignant presque le bord palm. du propode. Gna-
thop. I et II avec le bord antér. du propode prolongé en dent aiguë, bord
( ` ^ 1  
  `   (
°·Ã.'i}É·i     ,z â“* ·  
`   y/ `—\ 
0 \ r ï  7 
T \ E FC4  · /  
2 \ —
(É " É
. Fig. 109. — Amphilochus manudens Q (de Portrieux)
palm. convexe, denticulé, dactyle très long, très·grêle·, dépassant le bordï
_ palm., denticulé au bord int: Péréiop. et urop. presque comme chez A. nea-
politanus. Telson 3 fois aussi long que large, terminé en pointe aiguë. —— 3* ·
. Rostre > chez la Q, plaques cox. moins hautes. Ant. I > les ant. II, avec le
flag. portant des tigelles sensitives. ——- Variant du brunâtre au rougeâtre,
avec de grandes taches violacées. Yeux d’un rouge foncé. ·
Luc-sur—Mer, Jersey; Portrieux, 8 à 10 m., Lithorhamnium. Le Croisic,1O m.,
roches; très r. Golfe de Gascogne, 180 m. (Hirondelle). — Groenland, Norvège,.
Cattégat, Iles Britanniques. ‘
A. brunneus DEr.L.~. VALLE. Fig. 110. -— D. V. 1893, p. 596, pl. 29,,
fig. 1-15.
Q ov. (3 œufs). L. 3 mm. Tête avec le rostre courbé, n’atteignant pas.
l’extrém. du 18* art. du pédonc. des ant. I, lobes lat. tres prolongés, très
larges, presque carrément tronqués. Plaques cox. II un peu crenelées. P1a»
ques épim. III. prolongées, arrondies. Yeux grands, arrondis. Ant. I dépas-—
sant l’extrém. du pédonc. des II, 16* et 2e art. du pédonc. subégaux, 36 =
1 /2 du 28, flag. avec 5 art. et 3 tigelles sensitives ; II un peu > I, 4** et.
5** art. du pédonc. subégaux, flag. avec 5 art. Gnathop. I avec le carpe à
peine prolongé jusqu’au milieu du bord post. du propode, qui est subpiri~
forme, bord palm. convexe, avec des spinules, dactyle avec 1 dent et des
spinules au bord int.; II un peu plus robustes, carpe atteignant un peu au-

AMPHILOCIIIDAE 115
delà du milieu du bord post. du propode, peu dilïérent de celui des I, sauf
par sa taille plus grande et par son bord antér. presque droit, dactyle comme
dans les I. Péréiop. VII avec le lobe de l’art. basal crénelé. Urop. comme
chez A. neapolitanus. Telson assez court, 2 fois plus long que large. ——· Cou- '
leur variable, le plus souvent, d’un brun jaunâtre. Yeux bruns. `
I e  
îë  ?‘
iîriiïëï n ` A
M   · ,` T" ' gn ' J .
T · p _
\` Ft A \ t /ïç/4,
. ~_ \ K rf //
\ ' 7////
x` ,~
, ‘~ En- '
°1’ · .
Fig. 110. - .1mp}·iI0chus brunneus Q (d'Ajac«.io)
Ccncarnsau, basse mer. Antibes, Villefranche, 20 m. Monaco, Ajaccio, 60 m. '
Peu c. — Naples, Alger, Bône. Bermudes, Lac Chilka (Golfe du Bengale).
  4 4  ï _
'  
; \\\ v j 4. » gu
I I »/5 [ _
epi IÈ   _i//·. 7 -  
-' ‘ s `
( ,,/(J ..,
Fig. 111. — Amphilocllus Spence-Balai Q (de Porlrieux)
A. Spence-Batei (Srmzmno). Fig. 1.11.; — Probalizmz Spence—Ba1ei
STEBB, 1876, p. 344, pl. 19, fig. 4. A. anomalies CIIEVREUX 1000, p. 48,
pl. 7, fig. 2 (t. STEBB. 1906, p. 723). _
S2 ov. (12 œufs). L. 3 mm. 1/2. Tête avec le rostre presque droit, dépassant ·
le l" art. du pédono. des ant. I, lobes lat. très prolongés, arrondis. Plaques
cox. I à III avec quelques crénelures au bord distal. Plaques épim. III arron-
dies en arrière. Yeux très grands, ovales. Ant. I atteignant à peine l’extrém.
du pédonc. des ant. II, 19* et 28 art. du pédonc. subégaux, 2 fois = le 3°,

î116 FAUNE DE Femmes. ——- AM1>m1·>o1xEs
Lflag. avec 5 art. Ant. II avec les 4** et 56 art. du pédonc. subégaux, llag. = le
]^pédonc.,.avec 9 art. Gnathop. I et II avec le propode quadrang., dilaté dans
sa; partie distale, prolongement du carpe des gnathop. Il n’atteignant pas
Pextrém. du bord post. du propode. Péréiop. comme chez les espèces précé-
vdentes. Urop. III`avec la branche int. < le pédonc. Telson triang., un peu
' f moins de 2 fois aussi long que large, n’atteignant pas le milieu du pédonc. des
..uvop. III. '
Portrieux, Lithozhamnium, 10 m.; Roscoff, marée basse, le Croisic, 10 m.
` sable, très r. Golfe de Gascogne, 180 m., sable vaseux (Hirondelle); —- Torbay
(Devonshire). Baie de Dakar, 9 m., entre Dakar et Rufisque, 25 m.,, sable vaseux
(Melita). ·' _
· ` _G AMPHILOCHOIDES O. SARS 1892
(Type : Amphilochus odontonyni Boscx)
Très voisin d’Amphiloch: s, mais corps un peu plus grêle. Max. I avec le lobe
int. très court. Max. II très réduites, presque inermes. Maxillip. avec les lobes
courts, palpe long. Gnathop. ll beaucoup > I, propode long,étroitement ovale,
dactyle long, grêle, coudé. Telson > le pédonc. des urop. III, tridenté à1’extrém_
' -— Gnathop. II avec 1 dent nodiforme au bord int. du 'dactyle .....
.,. . ..... . ..................... . . A. odontonyx, p. 116
` ·— Gnathop. II sans dent nodiforme au bord int. du dactyle ........
` .... . ............. . ............ A. longimanus, p. 117
A. odontonyx (BOECK).‘ Fig. 112. - Sans 1895, p. 690. A. pusillus
0. Sans 1892, p. 222, pl. 76, fig. 1.
Q ov. (11` œufs). L. 3 mm. 1 /2. Tête avec le rostre court, lobes lat. peu
saillants, étroitement arrondis. Plaques cox. I arrondies au bord distal; II
et III avec des crénelures. Plaques épim. III très prolongées, étroitement
arrondies. Yeux petits, arrondis. Ant. I avec les 2 premiers art. du pédonc.
' subégaux, 2** arte avec 1 dent distale au bord antér., flag. avec 5 art. et
quelques longues tigelles sensitives; II avec le 5** art. du pédonc. beaucoup
< le 4°, flag. avec 5 art. Pièces buccales différant un peu de celles d’A. serra-
iipes figurées par Sars (pl. 75, fig. 2: A. odontonyx). Lèvre antér. longue,
' très `échancrée, comme chez Amphilochus. Mandib. avec le proc. mol. très
saillant, dentiforme, palpe < la mandib., 36 art. avec 2 soies distales. Max- I
avec 1 petite soie distale au lobe int. Max. Il avec 2 soies distales à chaque
lobe, l’int. le plus large. Gnathop. I avec le propode ovalaire, dactyle long,
grêle, sans dent au bord int.; II avec le carpe prolongé jusqu’au bord palm.
du propode, qui est 2 fois aussi long que large et très rétréci dans sa partie
distale, dactyle avec 1 dent nodiforme à la base du bord int. Pérélop.
longs, grêles, V-VII avec l’art. basal très large, crénelé au_ bord post.

~ .sM1=111L0cmo.~.E 117
-Urop. III avec le pédonc. beaucoup > les branches. Telson plus de 4 fois
plus long que large,dépassant Pextrém. du pédono. des urop. III.
Baie de Concarneau, 15 m., sable vaseux et 19 m., vase. —— Océan arctique, ·
Norvège, Cattégat, Grande—Bretagne.
' ' ia 2 -• M
I s e r Q .
ü    A j  3 \
. '  li >   x -
T "
. · , \ `
T `  I ` I "
I R ,,,· N •  
l _ I ·
. ll, v J /5 u
  ,/i \ _
lg';)   rtb U
i H ` " 4 É   ` ""
/ . mf `
  ‘||\·`¤`· /
» · \
Fig. M2. — Amphilochoidcs odontonyx Q (de Concarneau)
A. longîmanus Cmzvnmox. Fig. 113. —— Cnsv. 1900, p. 50, pl. 7, fig. 3.
Q. L. 3 mm. Très voisin de l’espèce précédente, mais rostre plus long et _ .
plus droit, plaques cox. I quadraug., ant. I avee le 1*** art. du pédonc. beau- ·
 in —
, · , 2 ,
. 0*     gn \ .
av `É4  
' \ .··· Il     U
M  `I Je ·
s W   s
Fig. H3. — Amphilochoides langimanus Q (du golfe de Gascogne)
co-up > les 2** ·+ 39 art., mandib. avec le palpe très long, gnathop. I et II
avec le propode ovale allongé, dactyle très long, très grêle, sans dent nodi-
forme. i
Golfe de Gascogne, 180 m., sable vaseux (llirozdellc). -— N; de la_ `Tunisîc,
170 m., .vase (Melim). ' _ ·

118 FAUNE DE FRANCE. ——— AMPHIPODES V
G. GITANA BOECK 1871
' ·Type : G. Sarsi Bpncxi
Rostre large à la base. Plaques cox. I très petites, presque entièrement cachées
- par les plaques II. Mandib. bien développées, proc. mol. robuste, palpe très
‘ petit, 3° art. < le 2°. Max. l avec le palpe uniarticuléf Max. II avec le lobe int.
beaucoup plus large que le lobe ext. Maxillip. avec le lobe int. long, étroit, lobe
‘ ext. dépassant à peine le 1“ art. du palpe, avec 1 échancrure distale et 1 épine
· cultriforme, palpe long, grêle, Gnathop. I et II·subégaux, à peine subchélif.
Péréîop. et urop. comme chez Amphilochoides, telson un peu < le pédonc. des
_ urop. III. ' ' ·
G-. Sarsi BOECK .Fig. 114.--- O. Sms 1892; p. 228, pl. 78, fig. 1.
Q. L. 2 mm. 1 /2. Corps court, robuste. Tête avec le rostre courbé, lobes
` la'., aigus. Plaques cox: Il avec 1 crénelure distale. Plaques III et IV fine-
ment denticulées. Plaques épim. III assez prolongées, arrondies. Yeux
` ' ·.«· 5**  “ WI"
‘     A
o rw  M M  4 ””‘
u gm   mi.
’ '· •
· :%\ , (3 ( I
. mf mi \ ’1'\ 7 Q \ /)
, Fig. M4. — Gilana Sarsi Q (de Portricux}
moyens, ovales. Ant. I avec les art. du pédonc. diminuant successivement
_ en longueur, flag. atteignant·l’extrém. du pédono. des ant. II, avec 8 art.
· et des tigelles sensitives. Ant. II avec le 58 art. du pédonc. > le 46, flag. =
les 4* -1- ce art. du pédonc., avec—1O art. Gnathop. I et‘II avec le carpe un
peu prolongé, propode étroitement ovale, épineux au bord post., dactyle
' grêle. Péréiop.Và VII avec l’art. basal dilaté, bordëpost. lisse. Urop. IlI»
dépassant les urop. I et Il, branche ext. < la branche int. Telson triang.;,
plus de 2 fois aussi long que large, tridenté à l’extrém., atteignant aux 2 /3
du pédonc. des urop. III. ——- D’un blanc opaque, maculé de taches brunes.,
Yeux noirs (Antibes).

AMPHILOCHIDAE 119
Luc-sur-Mer, Grandcamp-les—Bains. Saint-Vaast·la-Ilougue, 25 m. Portrieux, i ·
fauberts, 8 m., Lizkothamnium. Perros·Guirec, marée basse. Baie de Quiberon,
le Croisic, fauberts, 8 à 10 m., roches. Golfe de Gascogne, 180 m., sable vaseux
(Hxaormntnxz). Banyuls, Cannes, Antibes. — Spitzberg, Norvège, Cattégat,
iles Britanniques, Sétubal (Melita). Naples, Bône.
G. PELTOCOXA Carre. 1875 `
(Type : P. Mariani Cana)
Corps court, robuste. Plaques cox. I et I_I très petites. Plaques III et IV très
_ développées. Ant. I et II très courtes. Ant. I la plus robuste, flag. avec de lon- • '
gues tigelles sensitives. Lèvre antér. très échancrée. Lèvre post. avec les lobes
aigus. Mandib. avec le bord tranch. denticulé, proc. mol. très robuste, palpe
très petit, membraneux. Max. I avec le lobe int. in rme, lobe ext. obliquement
tronqué, palpe uniarticulé. Max. II avec les lobes étroits. Maxillip. avec le lobe
mt; bien développé, lobe ext, atteignant au delà du 1" art. du palpe, dont le
3° art. est prolongé au bord int. Gnathop. I avec le carpe un peu prolongé, pro-
pode à peine subchélif. Gnathop: II'avec Ie carpe à peine prolongé, propode·
bien subchélif. Pèrèiop. V avec Part. basal non dilaté. Uropodes longs, grèles.
U clson très volumineux, naviculaire. ,
2/"\\ G: 11 · I V M
I « Q '
* j &/ È   ‘“f
  · )
'     " xii il vi
` . \ \ Il \*·
I ' ·. .  ·
. mg 2 ` `
Fig. 115. —- Peltocoxa Mariani Q (d’Antibes) L
—— Ant. I avec flag. access .................. P. Marionij p. 119 ‘
—-·· Ant. I sans flaguaccess .............. P. brevirostris, ps 120
P. Marîoni CANA. Fig. 115, 1.1.6}- P. damnoniensis DEL1.1: VALLE ·
1893, p. 648, pl. 30, fig. 19 à 32 et pl. 60, fig. 9, 10.
Q. L. 2. mm. 1 /2. Corps un peu caréné sur la ligne dorsale, brusquement
renflé au niveau des segm. III, IV et V du mésos. Plaques cox. I et II` rudim.
cachées par les plaques III. Plaques épim. III prolongées, subaîguës. Tête. _
avec 1 petit rostre, lobes lat. éehancrés au bord distal. Yeux moyens, cir- _
culaires. Ant. I avec le pédonc. très gros, 1** art. = les 2° + 3°, flag. très —

î20 FAUNE DE 1=1>.ANcE. — Amrmroncs _
I court, avec 4 art. et de longues tigelles sensitives, flag. access. rudim., uni-
articulé. Ant. II avec les 4** et 5° art. du pédono. subégaux, flag. avec 4 art-
. Gnathop. I avec le propode long, étroit, bord post. avec 5 grandes épines,
dactyle long, grêle, denté au bord int. Gnath0p.II avec le propode quadrang., ,
dilaté dans sa partie distale. Péréiop. VII avec le lobe de l’art. basal sub-
quadrang., art. méral très prolongé, très dilaté en arrière.~Urop. III < les
urop. I et II, branches très inégales.Telson dépassant l’extrém. de la branche
ext. des urop. III; — ,5‘. Gnathop. II avec le bord palm. du propode un peu _
concave. - D’un blanc opaque, maculé de brun verdâtre sur les plaques cox.
et de brun rougeâtre sur les segm. du mésos. et du métas., yeux roses (Q). .
D’un jaune verdâtre, avec de grandes taches noires, plaques cox: IV moitiê*
. jaunes et moitié noires (3).
  l"' ‘
' H“‘ Il ' ·
.‘ A ' 1
"° J W ’” \
qui `\\ ï
, j \l · , ,
.   ,   W .  
xl l Il   `
/ l ua  ৠ· `l‘·
  4 \ _
A p V I l
A h Fig. M6. —~ Pcltocoasa Mariani Q (d’Antibes)
Jersey. Portrieux, le Croisic, fauberts, 8 à 10 m., roches; très 1*. Cannes; An-
tibes, Villefranche, Algues du littoral. —- Grande-Bretagne, Naples. _Golfe de
' Gabès, 22 m., Bône, 5 à 6 m., côte du Sahara, 80 rn. (Meliza).
P. brcvirostrîs (T. et A. Scorr). —— Cyproidia brevirostris T. et A. Sco*r·r
1893, ps 244; pl. XIII.- Difïère de P. Mariani par les.ant. I sans flag-
· &ccess.,les mandib. avec le palpe plus long, le dactyle du gnathop.non denté
et=le lobe de l’art. basal des péréiops VII prolongé inférieurement en angle,\
aigu. `
lle de Bréhat. Golfeide Gascogne, entre Belle-lle et l’île d’Yeu (A. WALKHH).
·—— lles Britanniques.

LEUc0·rno1nAE _ 121-
FÃ LEUCOTHOIDAE `
Ant. I et II courtes, peu îr1égales..Ant. I avec un flag. access. rudim. Ant. II
les plus grêles.. Epîst. prolongé en avant.·Lèvre antér. échncrée. Lèvre post.
sans lobes int. Mandib. sans proc. mol., palpe grêle, 35 art. court. Max. I avec _
le lobe int; petit. Maxillip. avec le lobe ext. rudim., palpe ·très développé.
Gnathop. I chélif. Gnathop. II subchélif. Telson entier.
• .
/ W Ci    \¢ Q.: `  
. U     e. "' .
 .  Q 4; \ \     —
‘, , "—._ \——·4 \ - ` \  I I ``*` ï   Q
. / / u
. . / U
· Fig. 117. -— Leucothoe incîsa (de Roecofl`) ~ .
· · G. LEUCOTHOE Lexon 1813-1814 ·,
(Type : L. arziculosa Luca == L. spinicarpa) ·
Plaques cox. I à IV larges. Ant. I et II avec le pédonc. long, flag`. court.
Epist. conique, aigu. Lèvre antér. avec les lobes très inégaux. Mandib. avec le
bord tranch. fortement dentelé,1ame access. de la mandib. gauche bien dévelop—
pée. Max. I avec 1 soie au lobe intz, palpe biarticulé. Max. II avec le lobe int.
le plus large. Maxîllip. avec le lobe int. petit. Gnathop. I avec le carpe renflê
à la base et prolongé jusqu’à lextrém. du propode. Gnathop. II très robustes,
carpe prolongé le long du bord post. du propode, qui est largement ovale, dac—
tyle long, robuste, courbé., Péréiop. V à VII subégaux, semblables. Urop. Il
de beaucoup les plus courts. Telson long, triang., inerme. I .
1. Ant. I du 3 avec le 1*** art. du pédono. très renflé ......... . ..... , I `
.... . ............................. L. pachycera., p. 124
—-— Ant. I du J avec le I" art. du pédonc. normal. ............... 2.

122 F.A.UNE·DE Fmmcs. —— AMPHIPODES- -
2. Gnathop. I avec le dactyle = 1/2 duapropode ..................
....................................... L. spinicarpa, p. 122
—— Gnathop. I avec le dactyle < 1 /4 du propode ................. 3
3. Gnathop. ll avec 1 dent distale au propode. . L. incisa, p. 123
_ — Gnathop. II sans dent distale. ......... L. Lîlljeborgi, p. 124
L. spinicarpa (Anims.), Fig: 118, 119. —— O. Saas 1892, p. 283,
pl. 100 et pl. 101, fig. 1.
Q ov. (67 œufs). L. 10 mm. (1 Q de Calvi : 14 mm). Corps grêle, presque
cylindrique. Plaques cox. I un peu prolongées en avant. Plaques épim. III
rectang., avec 1’angle post. un peu prolongé. Yeux grands, irrégulièrement
·ovales. Ant. I à peine~= 1‘/3 du corps, 1*** et 2** art. du pédonc. subégaux,
flag. avec 16 art. Ant. II plus grêles, à peine plus courtes, 5** art. du pédonc.
beaucoup < le 4**, flag. très court, avec 7 art. Gnathop. I avec le'prolonge—
ment du carpe spîniforme,cou1·bé à l’extrém.,bord antér. lisse; propode avec
leszbords parallèles, bord post. finement denticiilé, dactyle très courbé à
` la base, = 1 /2 du propode. Gnathop. Il avec le propode prolongé en 1 dent
aiguë, ciliée, bord palm. un peu dentelé. Péréiop. V à VII subégaux, dactyle
petit. Péréiop. VII avec l’art. basal crénelé au bord post. Urop.'lII avec les
' branches beaucoup < le pédonc. Tèlson 3 fois aussi long que large. - ,3
'(? Lycesta furina Sav.), Gnathop. II”avec le propode beaucoup > chezla Q
‘ bord palm. avec 3 ou 4 fortes dents, près de la base du dactyle, chez les
exempl. méditerranéens. -—·Tantôt d’un blanc rosé,.translucide,.tantôt
d’un blanc opaque, verdâtre dans la partie dorsale. Yeux rouges. —— Habite `
souvent les Eponges et les Ascidies.
  ' f  Y
d` * ~ ’
M  /
Ip,
/   '   `
f
 I f I [
V} lr    L m
,« _ m _
. Fig. -— 118. ;—— Leueazhoe spinicarpa (de Cette)
Manche, depuis Luc-sur—Mer jusqu’à Roscoff. Océan, depuis Brest jusqu’au
— Croisic. Au large de l’île d’Yeu, 100 m., dans des Ascidies fixées sur des Dendro-

LEUCOTHOIDAE 123
phyllies. Méditerranée, depuis Banyuls jusqu’à Monaco, Corse. -—- Groenland,
· Norvège, Cattégat, Iles Britanniques. Vigo, Baléares, Algérie, Tunisie (Mclita).
Naples, Adriatique, mer Rouge, océan Indien, Açores, banc d’Arguin, Iles du
Fap Vert, Afrique Australe, Nouvelle Angleterre, Bermudes, Tasmanie, Austra- ·
IG. .
TN ,à _`   _i
L   `   ~—s / ëêî/if    ·‘
G" R   snig ‘:\"· ar ' i \ _, 
" `  \ */ ’ 1 "  ge`: " ss':
,   · 3"
V I . Ft.,  
C _.
‘ Fig. 119. ——:L¢·uc0tlme spinicarpa (de Cette]
L. incisa D. Roeaarsom. Fig. 117, 120. -—· Ron. 1892, p. 217.
Q ov. (11 oeufs). L. 6 mm. Tête avec 1 rostre assez long, courbé. Plaques
cox. IV arrondies en avant. Plaques épim. II avec l’angIe post. aigu, sur-
T M
  il" î` M I
•‘   ' · »`· lil
ml ,  ) g ,,· p=   bf
*/4  2 ¢  ,  `
\® 'l/   •• J` `
· \     I 3 ,
 < A   ~ ·,/ Q r
|  · \\i/   · \
x , ;:_î_ji2·' ` `É î‘ ,
\ " _ ·
\ * ` *3%;
' \ k •  RM   `
· Fig, 120. —- Leucothoc incisa (de Roscoll`)
monté de 1 léger sinus obez les exempl. très adultes; Plaques épîm; III avec ,
l’angle post. crochu, surmonté d’un profond sinus. Yeux grands, irréguliè- ,
rement arrondis, cristallins très nombreux. Ant. I avec le 2° art. du pédonc.

124 FAUNE DE FRANCE. —- Amrnironns
un peu   le—1€*, flag. avec 9 art. Ant. II'< les ant. I, flag. = le 58 art. du
pédonc., avec 6 arti Gnathop. I avec le carpe crochu à l’extrém., denticulé,
au bord antér., propode lisse au bord post., dactyle petit. Gnathop. II avec,
le carpe profondément échancré au bord distal, propode avec·1 petite'dent»
distale, bord palm. denticulésur sa moitié distale, dactyle régulièrement
courbé. Urop. III avec la branche int. = le pédonc. Telson 2 fois aussi long~
que large. lâ- (Q`. L. 7 mm. 1 /2. Gnathop. II remarquablementgrands, proï
pode beaucoup > 1/2 du mésos.·(120, gna Q >< 18, gnz '3‘ >< 13). —— D’un
blanc translucide, teinté de jaune verdâtre à la partie dorsale. Yeux d’un
. rouge brique très caractéristique, persistant assezlongtemps dans l’alcool_
Grandcamp-les—Bains, Jersey, Portrieux, Perros-Guirec, Trébeurden, Roscoff,
marée basse, dans le gravier. Très cs Ile de Bréhat. Au large des îles Glénans,
50·à 60 m. Le Croisic, Arcachon, Saint-Jean de Luz, 0 à 18 m. Villefranche,
Corse. -— Ecosse. Baléares, Djidjelli, Bône (Melita).
· t, A É lr AE`;  all at?
` _ ` = « .
·  \ '
-    i'  il   %lL'L  
*   M   ”
yy FJ ®   È.}
· I I '
/ · ‘ se
··  ‘î’
Y _ Fig. 1.21. — Leucothoe Lillejborgi Qnlde Bonifacio)
_ L. Lilljeborgi Boscx, Eig. 121. —— O..SAr.s 1812, p. 284, pl. 101, fig. 2-
32 L. 4 mm. Plaques cox. IV avec l’angle antér. prolongé en pointe aiguë-
Plaques épim. III comme chez L. incisq. Yeux moyens, subtriang. Ant. I
avec les 2 premiers art. du pédonc. subégaux, flag. avec 7.art. Ant. II beau-
coup, plus courtes, flag. avec 6 art. Gnathop. I avec le carpe lisse ou très fine«
ment crénelé au bord antér., dactyle très petit. Gnathop. II avec le carpe
étroit, non échancrê au bord distal, propode sans dent distale, bord palm.
_ lisse, dactyle coudé près de la base. Urop. III avec les branches = le pédonc-
Telson court, peu plus long que ·large. ——~· D’un blancjaunâtre, translucide,
· avec 1 rangée longitudinale de petites taches roses.Yeux d’un brun marron.
' Trébeurden,.dans les Ãlgues. Très.r. Villefranche, 20 ài.60 m. Bonifacio
10 m. -- Norvège, Cattégat,,îles Shetland.
Lx P&ChyC8I’&'DELLA `VALLE. Fig.— 122. -·   V. 1893, p. 651, pl. 19,
_ fig. 22, 23, 29 à 34. . . · . '
,5‘.” L. 3 à 4 mm. Plaques épim. II à.peine aiguës. Plaques·lII comme

Mmorxoan 125 `
chez les.2 espèces précédentes. Ant. I avec le 1" art. du pédonc. très volu-
mineux, ellipsoîdal, 2** art. beaucoup plus court, un peu dilaté dans sa
partie distale, flag. avec 7 art. Ant. II très grêles, flag. avec 5 art. Gnathop. I
avec le bord antér. du carpe irrégulièrement denticulé, crochu à l’extrém.,
··"#*—`î
i O'»
. ...............,.. .»<~’
M e` 2
  : /
1 . i · `
ul): I  Bui   `
_ l il I s
UT, ,, .,.. -....   ' ef  
Fig. 122. —-Lcucotlioc pachycera U` (d’après Della Valle)
'dactyle très petit. Gnathop. II avec le propode très long, dactyle grand.
`Telson petit, 2 fois aussi long que large. —— Gris perle, maculé de nombreuses
îÈ&0l1QS l‘0\1gES; _
_ Monaco, Naples.
F. METOPIDAE _
IPlaques cox. I rudim., plaques II à IV formant un large bouclier. Lèvre `
antér. bilobee. Lèvre post. avec les lobes int. coalescents. Mandib. avec le bord
tranch. dentelé, proc. mol. rudim. ou manquant, palpe petit, avec 3 art., 3° art.
trés court, Max. I avec le lobe int. très petit, lobe ext. avec 6 épines, palpe avec
1 ou 2 art. Max. II avec le lobe int. le plus court. Maxillip. avec le lobe int.
coalescent ou séparé, lobe ext. très petit ou manquant, palpe long. Gnathop. I '
simples·ou subchélif., généralement faibles. Gnathop. II robustes, subchélii.
Péréiop. V avec l’art. basal étroit. Péréiop. VI et VII avec l’art. basal presque
toujouus dilaté. Urop. III avec 1 branche unique, biarticulée. Telson ovale,
ent` r.
le TABLEAU nes cannes
— Max. I avec le palpe uniarticulè. .......... G. Metopa, p. 126 `
— Max. I avec le palpe biarticulé. ....... G. Proboloides, p. 1281 '

  I·`AUNE’DE FRANCE. —·—- AMPHIPODES .
G. METOPA Boncxc 1871 . A _
(Type Z‘M. clypeata BOECK)
Mandib. avec le proc. inol. manquant. Max. I avec le palpe uniarticulé-
Maxillip. avec les lobes int. coalescents, lobes ext. manquant. Péréiop. VI,
presque toujours, péréiop. VII, toujours avec l’art. basal dilaté.
WL. ` `
. — mi, ` [
. M L
\ I   ~ CD
P Fig. 123. —- Mclopa Alderi (d’après O. Sars) ·
— Gnathop. II avec le bord palm. irrégulièrement dentelé.`. .... -. . .
. .................................. . M. borealis, p. 126
— Gnathop. II avec le bord palm. régulièrement dentelê. ........
.........,..................... . M. rubrovîttata, p. 127
M. borealis O. Sans. Fig. 124. —— O. S. 1892, p. 254, pl. 89, üg. 1.
9. L. 5 mm. Corps assez robuste. Tête avec les lobes lat. arrondis. Pla-
ques cox. IV aussi larges que hautes, beaucoup plus larges que les plaques II`
* l P
ut): " ¢ ` 4 -· —~  
  O »  * »   
• T
l' r '   W   _
' p ' ï"* ‘  
,/7   W · gf il  
lx   ‘ \-q
/ « ,   `   F
' / I" î s  ._  ‘ ,
g \ î\ ’  
i `* ef  
Fig. 124. -— Mclopa Lorealis Q (d`après O, Sars)
—}— III. Plaques épîm. III prolongées, aiguës. Yeux petits, circulaires. Ant. 1.
et II courtes. Ant. I un peu < les ant. II, 1*** art. du pédonc. = les 2° +
3° art., flag. avec 12 art. Ant. II avec les 4** et 56 art. du pédono. très longs,
subégaux, flag. pas > le 56 art. Gnathop. I petits, carpe = le propodelétrob _
. tement ovale. Gnathop. II robustes, propode quadrang., pas beaucoup plus

Msrorman _ 12'T .
long quellarge, bord palm. un peu oblique, irrégulièrement dentelé, terminé I
par 1 forte dent. Pêréiop. V·à·VII modérément robustes, péréiop. VII avec
l’art. méral atteignant presque l’extrém. du carpe. Urop. III avec le pédonc. _
et chacun des art. de la branche subégaux. Telson inerme,
' Guernesey (Wsnxaa et HORNELLI. — Groeland, Norvège, Grande·Bretagne,
mer du Nord.
M. rubrovittata O. Sans. Fig. 125. -· O. S. 1892, p. 25É, pl. 89,
` fig. 2.
$2. L. 4 mm. Corps robuste. Tête avec les lobes lat. aigus. Plaques cox. IV , ·
beaucoup plus larges que hautes, 2 fois aussi larges que les plaques II +
III. Plaques épim. III prolongées, subaiguës. Yeux petits, circulaires. Ant. I —
et II courtes, subégales. Ant. I avec le 1°1' art. du pédonc. un peu > les 29 -l·
et r  ,. È
. ° Q  D
T c     È, .
if \ ,   , au
“'°   ' ` `*» "
\   X ’ hz  
  V 3 * ll
. · fé};
’ QP-; ·=;:···"T' I
Fig, 125. -— Mctopa rubrovîttata Q (d’après O, Sars)
3° art., flag. avec 10 art. Ant. II avec les 4** et 5° art. du pédonc. subrégaux,
flag. > les 46 -]-5* art. du pédonc. Gnathop. I avec l’art. méral peu prolongé,
carpe et propode subêgaux. Gnathop. II assez robustes, propode quadrang.,
beaucoup > large, dilaté à l’extrém., bord palm. un peu oblique, convexe,
régulièrement dentelé, terminé par 1 dent aiguë. Péréiop. peu robustes. Pé·
réiop. VII avec l’art. basal pas très large, art. méral prolongé presque jusqu’à
l’extrém. du carpe, dactyle grêle. Urop. III avec le pédonc. et chacun des _
art. de la branche subêgaux. Telson inerme, plus de 2 fois aussi long que
large. — Blanchâtre, translucide, avec des bandes rouges, obliques et on· ·
dulées sur les plaques cox. Yeux d’un rouge foncé. (Eufs bleuàtres.
. Golfe de Gascogne, 180 m., sable vaseux (Hirondelle). — Norvège, Grande-
Bretagne, Ilelgoland.

I _;28 _ FAUNE on FRANCE. — Anpaiponss
G. PROBOLOIDES·DELLA,VALLE 1893
· _ (Type : Metopa gregaria O. Sans)
· Ant. I et II courtes, subégales. Mandib. avec le proc. mol. manquant, palpe
lgrêle, avec 3 art., 3* très court. Max. I avec le palpe grand, bîarticulé. Maxillip.
avec les lobes int. pas très petits, séparés, 10b- int. rudim. ou manquant.
Gnathop. II subchélif, (Q); très développés, avec le bord palm. plus ou moins
~distinct du bord post. (3). Péréiop. VI et VII avec l`art. basal dilaté, art. mé;
—ral dilaté, prolongé. ·
_»    z ir  «;$îî$= _
. I  f T   2 È lr!//#1 .
· a F  ~  î  · ··——.; É '
l  I N 'i ` n i Q
`\  \ ` ,
\`\` ‘\\ \ \ ( \ ) ’
` \ I 11  ( ( I"'
  Q P s W L
tt   W
N`) M
._ \ M ~
' ( E ou · \
L }
t··* de ‘· r
._   ,,‘ ,,1,* ·-`.. t
4 · Q"® I .
_ Fig. 126. —- Proboloîdes gregarius (d'après O, Sars)
P. gvagarius (O. Sans). Fig. 126. - Probolium gregarium 0. Sims
1892, p. 245, pl. S4. ‘
Q. L. 5 mm. Tête avec les lobes lat. presque rectangulaires. Plaques
cox. IV aussi larges que les plaques II + III. Yeux grands, ovales. Ant. I
avec les i" et 2** art. du pédono. subégaux, flag. > le pédonc. Ant. II avec
le 58 art. du pédonc. un peu < le 4**. Gnathop. I avec l’artl méral très pro-
longé, carpe et propode subégaux, propode avec le bord palm. non distinct
du bord post. Gnathop. II avec le propode ovalaire, presque = l’art. basal,
bord palm. oblique, avec I expansion crénelée, suivie d’1 partie droite den-
ticulée, et formant avec le bord post. 1 angle obtus, avec 1 épine.Péréiop. VII,

srnmornornxa 129
` avec Part. méral prolongé jusqu`à l’extrém. du carpe. Urop. III courts,
robustes, pédonc. un peu > la branche, avec 6 épines, 26 art. de la branche
<le1".TeIson avec 4paires d’épines marginales. —- 6. L. 6 mm. Gna-
thop. II avec le propode beaucoup > Part. basal, très étroit, bord palm.
non distinct du bord post. pres que droit, cilié, avec 2 petites dents et 1 expan-
sion crénelée, dactyle très long, cilié au bord int. -— Blanchâtre, avec des
taches orangées. Yeux rouges. CEufs verdâtres (O. Sars).
Le Havre (1 jeune exempl.). Golfe de Gascogne, par moins·de 100 brasses
(A. Wuxxzn). -— Norvège.
F. STENOTHOIDAE I
Seznblables aux Mezapidac, sauf quelques particularités des pièces buccales,
Mandib. avec le palpe rudim. ou manquant, maxillip. avec les lobes int. toujours
séparés. .
Ar '  s`
A ~ ~\"
P ri v gî î
i? 4 \ 7§~$««Q | w
\ O `.! `  ‘ ~ fl
\.
  ` I,
\ \ `lb  .,, '
\ \ \\ G .
— ·
_ Fîg. 127. --· Stcnothoîdcs latipes Q
TABLEAU DES GENRES
1. Plaques cox. IV trèsdéveloppées, atteignant les plaques VII ....
........................ . ...... G. Stenothoîdes, p. 130
— Plaques cox. IV modérément développées ................... . 2 `
2. Max. I avec le palpe biarticulé .......... G. Stenothoe, p. 131
— Max. I avec le palpe uniarticulé ...... G. Parametopa, p. 139`
E. CHEVREUX et L. FAGE. — Amphipodes. · 9 ·

130 FAUNE. DE FRANCE. -— Aupmronns _ —
G. STENOTHOIDES Cmsvnnux 1900
(Type : S. PerrieriGnnv1xEux)
Corps robuste, peu comprimé. Plaques cox. IV énormes, atteignant le bordi
post. des plaques VII. Ant. I et II très robustes. Lèvre antér. bilobée. Lèvre
post. avec les lobes int. coalescents. Mandib. avec le palpe rudim., uniarticulé.
Max. I avec 1 soie au lobe int., lobe ext. avec 6 épines, palpe uniarticule. Maxil-
lip. avec les lobes int. pas très petits, lobes ext. rudim. Gnathop. II robustes,
nettement subchélif. Telson glabre.
S. latipes nov. sp. Fig. 127, 128, 129. ——- Metopa rubrovittata Cna-
vauux 1908,* p. 42.
Q ov. (3 œufs). L. 5 mm. Corps très obèse. Tête avec les lobes lat. assez
saillants, subaigus. Plaques cox. IV très prolongées en avant et recouvrant.
presque entièrement, 'en arrière, les plaques V à VII. Plaques épim. III‘
·-QI-¤¤~._
A  111-.  `    
lp
\\ Ã
T J \.
. , L
0. Q \\
. MLÈ, .
, f
wi
Fig 128. — Stenollnoides Zatipes (de Grandoamp) `
prolongées, subaiguës. Yeux moyens, circulaires. Ant. I et· II courtes.
Ant. I avec le 1" art. du pédonc. beaucoup > les 2% -1- 3**, flag. avec 9 art;
Ant. II un peu plus longues, lie et 5° art. du pédonc. subégaux, flag. avec
9 art. Gnathop. I avec l’art. méral peu prolongé, carpe très large, propode `
plus étroit, à peine subchéliî., dactyle avec I petite dent au bord int. Gna-
thop. II avec le lobe du carpe très long., propode quadrang., 2 fois aussi long
que large, bord palm. un peu oblique, crénelé, terminé par 1 dent aiguë,
dactyle grêle. Péréiop. V avec Part. basal large, mais non lobé. Péréiop. VI
et VII avec l’art. basal largement lobé, art. méral avec 1 lobe très grand,
- très prolongé, dactyle robuste, courbé. Urop. III courts, 2** art. de la branche
< le 1***. Telson grand, étroitement ovale. -— 3. Ant. I avec les art. du ilag.·
portant chacun 1 tigelle sensitive. Gnathop. II comme chez la Q, mais pro-
_ pode plus grand, bord palm. avec des dents plus grandes, arrondies, dactyle

· srmuorxxornma a · 131
xplus robuste,· un peu < le bord palm. —— D’un blanc translucide, rayé trans-
versalement et ponctué de rouge vif. Yeux rouges.
Grandcamp-les—Baîns (Calvados), dans les coquilles d’Eupagurus bernkardus
(L.); très o. Saint-Vaast-la·H0ugue, dragage, 20 m.
É®l‘À \ ` *
    V P1
` » , , hs lm
/ ll î" ‘¢ .  —_ (lâ
' ` —   ._ = e
en   —~. l" ’ `lx
— Y \'" ~§}""`— . .
 · . " *7 v H
1 / É *7 .
’“ ' I \ ' ( W
  sl  jl #
' agp ` · ll.  \ J
_ Fig. 129. LQ Slenothoidcs latipes (de çrandcamp)
G. STENOTHOE DANA 1852
' (Type : S. valila DAM)
Ant. I et II généralement subégales. Lèvre post. avec les lobes int; rudîm.,
séparés. Mandib. sans proc. mol. ni palpe. Max. I avec le palpe grand, biarti-
culé. Gnathop. I plus ou moins subchélif., art. méral généralement prolongé le~
Jong du carpe. Gnathop. II avec le propode volumineux, différent presque
«t0uj0urs dans les 2 sexes. _
. ,  jïïï ` `» I
 ûlîîunn.  .... -___\ ` ~
T L
Y . . ·~' M -
M *11  
gg l M':
_ · l l·`ï:·. Q3`. ·— Slcnothoe spinimana '

132 FAUNE DE FRANCE. -—— Amrmrorms
_ 1 . Urop. III avec le 2î art. de la branche coudé. S. Cattai, p. 132*
, —— Urop. III avec le 2° art. de la branche droit ................... 2
2. Urop. III avec le pédonc. beaucoup < la branche ,... . .......... `3»
—— Urop. III avec le pédonc. > la branche ou à peine plus court ..... 5
3. Gnathop. II avec le propode quadrang. S.m0n0cu10ides, p. 133,
' —— Gnathop. Il avec le propode étroit, bord palm. très oblique. .... 4·ï
4. Gnathop. II avec le bord palm.non denté., S.spînimana, p. 134
—- Gnathop. II avec le bord palm. dente ..... S. Dollfusi, p. 135
5. Gnathop. II avec nombreuses dents au bord palm ....... È . ._ ....... . &
- Gnathop. II avec pas plus de 3 dents ......................... T
6. Péréiop.N` II avec l’art. méral atteignant l’extrém. du carpéî .....
..........................,.... S. dactylipotens, p. 135
Péréiop. VII avec Part.- méral atteignant le milieu du carpe.
............................... . .... S. marina, p. 136
7. Péréiop. VII avec l’art. méral très dilaté, très prolongé .......
. .................................... S. valida, p. 137
— Péréiop. VII avec l’art. méral peu dilaté, peu prolongé .......
..... . ............................ S. cavimana, p. 138·
T2 2**   .»; _ ` ,..1
( .· ig,
s  9   a a  
Ils  V 9  '  
·   Il ·    itu  47 `
 N .     ww
F !   È ` ~  
  V   M F1   4 up’ z' .
` ’,', 1. J, Th . 2 . /
«' / . ' '
.     ¢ Il , ,   -
' W   ‘ ,     ·
2*   J =¢ .
Fig. 131. -—Sten0th0e Caltui (de Roscoff)
S. Cattai S·1·EBB11~1G, Fig. 131. -— Probolium pclyprion CANA 1876,,
_ p. 15, pl. 2, fig. 1. _
Q ov. (21 oeufs). L. 4 mm. 1 /2. Tête avec les lobes lat. subaigus. Plaques·
cox. IV beaucoup_ plus larges que les plaques II + III. Plaques épim. III
. prolongées, subaiguës. Yeux petits, circulaires. Ant. I et II subégales, =·

srnnoruotnan 133 ·
les 2/3 du corps. Ant. I avec le pédonc. long, 1°F art. le plus grand flag., i
lobes lat. arrondis. Plaques cox. IV plus larges que les plaques II et III
réunies. Plaques épim. III prolongées, subaiguës. Yeux petits, circulaires.
Ant. let II subégales, = 1/3 du corps. Ant. I avec 12 art. au flag. Ant. II
avec 25 art. Ant. II avec le 5}* art. du pédonc. < le 4°, flag. avec 20 art. très
·ciliés. Max. I avec le lobe int. portant 1 très longue soie, palpe avec 5 épines
au bord int. Max. II avec le lobe int. très court. Gnathop. I avec l’art. méral
atteignant l’extrém. du carpe, propode ovalaire, moins de 2 fois aussi long
que large, bord palm. avec 1 petite dent médiane. Péréiop. V à VII très
robustes, art. méral peu dilaté, peu prolongé, dactyle gros, courbé. Urop. III
très épineux, 2° art. de la branche très court, plus ou moins coudé. Telson
avec 3 paires d’épines marginales. — 5‘. Gnathop. II avec le propode de
même forme que celui de la Q, mais beaucoup plus grand, bord palm. avec,
près du dactyle, 1 profonde échancrure et 1 dent aiguë. Urop. III avec le
2° art. de la branche portant 1 rang de spinules. · ·
Roscoff, dans les bulbes de Saccorhiza. Marseille, sur la coque d’un navire
Monaco, 10 à 30 _m.
·f 6 I I
‘ . ar` * P
af  gv      Il
"   ' \   i ~ M
\ s` ,1 @ y
` `—~»’ I ~ l
"\ U . uyii '   E   `
  `
. Pv _
·r’ `  »   .
k ’
I·`ig. 132. ·— Stenothoe monoculoides (de Cette)
S. monoculoldes (Mont.). Fig. 132.- O. Sans 1892,p. 240,pl. 82, fig. 1.
Q ov. (22 œufs). L. 3 mm. Corps court, épais. Tête avec 1 petit rostre,
avec le 5** art. du pédonc; > le 4**, flag. avec 11 art. Gnathop. I avec l’art.'
méral rfatteignant pas l’extrém. du carpe, propode robuste, presque rec-
tang. Gnathop. I_I différant peu des gnathop. I, mais plus grands, bord palm.
plus oblique. Péréiop. assez grêles, art. méral des péréiop. V à VII dilaté,
p au prolongé. Urop. III avec le pédonc. = le 2° art. de la branche et > le

. 134 FAUNE DE FRANCE. ~— AMPHIPODES
1***. Telson inerme. -—- 3‘ semblable à la Q. — D’un blanc rosé, translucide,
avec quelques taches brunes à la partie dorsale. Yeux rouges. (Eufs rouges,.
Assez c., Manche et Océan, dans les Algues du littoral et dans les dragages
jusqu’à 80 m. En Méditerranée: Cette, Bandol, Sainte-Maxime, Villefranche,
Monaco, dans les Algues. —— Norvège, Danemark, Helgoland, Grande—Bretagr1e¤
Portugal; Canaries, Açores, Algérie (Melita). Mer Noire.
' S. spinimana CHEVREUX. Fig. 130, 133. -—- Cu. 1911, p. 197, fig. 7
du texte et pl..12, fig. 1 à.12.
S2 ov. (6 œufs). L. 3 mm. 1/2. Tête avec les lobes lat. peu saillants, arron· _
dis. Plaques cox. IV un peu plus larges que les plaques II + III. Plaques
épim. III prolongées, aiguës. Yeux petits, circulaires. Ant. I et Il subégales-
·   i` <5·~‘ t
T" W     \ê§ 9 i
yi J   ·     _
ii i .3 ? '   J  
    ü , fj
P’— ‘ /»
% ' · .  
.  %     ~«»’
‘ga?' Fab? ;·soii‘i ( gï  
S ‘ _   _ _
\% _, r . É
Fig. 133. — Stenolhoe spinimana (d’Antihes}
_ Ant. I = 1/2 du corps, flag. 2 fois = le pédonc., avec 17 art., chacun des
art. 5 à 15 avec 1 tigelle sensitive. Ant. II avec les 48 et 59 art. du pédonc-
. subégaux, flag. avec 17 art. Gnathop. I assez robustes, art. méral n’attei—
gnant pas l’extrém. du carpe, propode grand, subovale, avec 1 groupe de
3 soies spiniformes au milieu du bord antér. Gnathop. II avec le propode
un peu`< l’art. basal, subovale, bord palm. à peine distinct du bord post.,}
dàctyle court. Péréiop. robustes, épineux, dactyle fort. Urop. Ill avec les
art. de la branche subégaux, < le pédono. Telson ovalaire, un peu aigu ài
Pextrém., avec 4 paires d’épines marginales. -— C3`. Ant. un peu > chez la Q—
Gnathop. II avec le propode ovale allongé, > l’art. basal, bord palm. indis·
tinct, dactyle long. —— Grisâtre, maculé de brun sur les segm. III-VII du
mésos. Yeux rouges. _
Trébeuiden (Côtes-du~Nord), dans les Algues; très r. Banyuls, Cette,Antibes,
Monaco, Algues du littoral; assez c. ··— Le Galite, Bône, Cherchell, Dakar.

s·ri:No·r11o1o.xE 135
S. Dollfusi Cxmvnnux. Fig. 134. — Cn.1900, p. 53, pl. 8,1ig. 1.
Q. L. 3 mm. Tête avec les lobes lat. arrondis. Plaques cox. IV plus larges
' que les plaques II + III. Plaques épim. III prolongées, aiguës.Yeux moyens,
circulaires. Ant. I = les 3/4 du corps, pédonc. long, 16* et 2° art. subégaux,
Hag. avec 14 art. Ant. II < les I, 5° art. du pédonc. beaucoup < le 48,
(lag. avec 12 art. Gnathop. I bien développés, art. méral atteignant presque
l’extrém. du carpe, propode subovale, bord palm. à peine distinct du bord
post. Gnathop. II avec le propode un peu > l’art. basal, subtriang., bord
palm. avec, près du dactyle, 2 petites dents suivies d’une échancrure arron-
` ° ® *“ $5* C
·   · ‘ ,. Q ès.
/· ,•A/ \¤ \ .r \
âr    à -  \__ \ · ,,1 `\
T   ,  o s  L,. \ 
I / Q
· L   s sg;
s `\`   . `
 et bis · *l
3,} È "l' x
r=‘
r' ' l
3.: 4 4 tr \
9 x ./’   _ · ,¢r j  
/ » L J` / ,
É Le
 *  ' /
o s® \/ ff '  
- · X
Fig. 134.- Stcnothoc Doll/`usi (de Cannes)
die, dactyle très grand, courbé. Péréiop. longs, grêles, art. basal des pé-
réiop. VI et VII modérément dilaté, bord post. ondulé. Urop. III avec le
pédonc. et le 1** art. de la branche subégaux, 2* art. = 1/2 du 1". Telson
·un peu aigu à l’extrém., avec 2 paires d’épines marginales. - 8. Ant. I
et II comme chez.la· Q. Gnathop. II avec le propode beaucoup > l’art. _
basal, plus étroit que chez la Q, bord palm. confondu avec le bord post. et
garni de longues soies, avec 3 dents suivies d’une légère échancrure, dactyle
== le propode, cilié au bord int.
Saint-Raphaël, Cannes, Algues du littoral; très r. — Açores, 247 à 318 m.
(Hirondelle). '
I S. dactylipotens Cusvnsux. Fig. 135.- Cu. 190811, p. 4, fig. 2. S. den-
timana (1) 1911, p. 199, fig. 8 du texte et pl. 12, fig. 13 ii 25.
-9. L. 3 mm. Corps comprimé. Tête avec 1 petit rostre, lobes lat. courts,
1. La forme méditerranéenne (S. daniîmana) ne dîlférant du type des Açores (S. dgctylipotgnsy
que par ses yeux bien conformés et par ses antennes plus longues et d'ega1e taille, doit etre
cons dérée comme une variété de la forme aveugle de lAtlant1que.

136 mous on manon. —— AMr>m1>oDEs
un peu arrondis. Plaques cox. II et Ill très développées. Plaques IV pas
plus larges que hautes, à peine plus grandes que les plaques III. Plaques `
épim. III prolongées, étroitement arrondies. Yeux petits, circulaires. Ant. I
atteignant plus des 3 /4 du corps, 1°1‘ art. du pédonc. = les 3 /4 du 2e, flag.
avec 19 art. très longs. Ant. II < les ant. I, 4** et 5** art. du pédonc. très
longs, subégaux, flag. court, avec 10 art. Gnathop. I grêles, art. méral n’at—
teignant que le milieu du carpe, propode plus de 2 fois aussi long que large, l
bord palm. indistinct. Gnathop. Il très robustes, propode triang., > l’art.
basal, très large à la base, étroit à l’extrém., bord palm. irrégulièrement
  1 gn [ ë(  •
(14   gn %/4 V il
~ x     ,/ e .
\ \  Ã.
ci? x`   PJ p il .
\\ q
\ ( ` , ç N
U \ 1. \ `
. ,,,9* \\ * F3 X \  `
L, `   ` \·\ ·   .  
ufg     1 S ® ‘\ _
I y ‘f’ . ) . \
Fig. 135. — Stenothoc dactylx'potens'Q (de Saint-Tropez)
denticulé, bord post. très court, dactyle courbé, = le bord palm. Péréiop
assez robustes: Péréiop. VII avec 1’art. méral étroitement prolongé jusqu’à
l’extrém.É du carpe. Dactyle très robuste dans tous les péréiop. Urop. llI~
avec le pédonc. beaucoup > la branche, dont le 28 art. est > le l". Telson ·
_ , avec 2 paires d’épines marginales;
‘ Golfe de Saint-Tropez, 50 m. — Açores, 1919 m. (Princesse-Alice). La Galitc
· (Tunisie), 170 m. vase (Malina).
S. marina (BAM:). Fig. 136. —· O. Sans 1892, p. 236, pl. 80.
Q avec embryons. L. 4 mm. Corps modérément grêle. Tête avec les lobes
b lat. arrondis. Plaques cox. IV à peine aussi larges que les plaques II —|— III
Plaques épim. III peu prolongées, presque rectang. Yeux moyens, circu-
laires. Ant. I presque = 1/2 du corps, 16* et 26 art. 'du pédonc. subégaux,
flag. avec 13 art. allongés. Ant. II à peine`> les ant. I, pédonc. très long, 4°
et 59 art. subégaux, flag. avec 11 art. Gnathop. I avec l’art. méralatteignant
presque l’extrém. du carpe, propode dilaté dans sa partie distale, bord palm.

_ srxmoruoioam 137
oblique. Gnathop. II robustes, propode = l’art. basal, large à la base, rétréci
à l’extrém., bord palm. très oblique, irrégulièrement denticulé, bord post.
très court, dactyle = le bordpalm. Pérélop V·VlI assez grêles, art. méral peu
dilaté, peu prolongé. Urop. III avec le pédonc. > la branche, dont les art. `
sont subégaux. Telson avec 2 paires d’épines marginales. — Q3`. Ant. I et
II comme chez la Q. Gnathop. I avec l’art. méral un peu moins prolongé.
Gnathop. II très puissants, bord palm. du propode fortement dentelé,
bord post. presque nul, dactyle cilié au bord int. ——~'Translucide, blan-
châtre maculé de jaune et de violet. ·
\ I —., _ .7. pt?
È E Ii" ` '  É U •
¢ ’ Ã 9 "`yr i l 
\ V “l’ ; . . _ É . J 
  r
·* Q ee   ”" "` ‘”
, - ¤~‘# 1 ·P‘ g
1 £’ *
È ”  L  y  o
u " `\  
— r . I ,·, È \ ,/
. ;   \,, V »
./0//  É   , ..···. w
t ü sui.
` Fig. 133. —- Slhenothoc marina (du Croisic)
Le Havre, Luc—sur-Mer, Grandcamp-les—Bains, Saint-Vaast-la·H0ugue, Por-
trieux, Concarneau, Le Croisic, Arcachon, Saint-Jean de Luz, 10 à 20 m. Peu c.-
Norvège, Grande-Bretagne, Helgoland, Espagne, Portugal, Açores, Ber-
mudes.
S. valida DAM. Fig. 137. -—- S. assimilis Camvmaux 1908,p. 4, fig. 4
à 6, et S. valide Cn. 1913, p. 2.
Q. L. 5 à 6 mm. Tête avecsles lobes lat. arrondis: Plaques cox. II sub-
triang., III très développées, > les IV. Plaques épim. III prolongées,
subaiguês. Yeux moyens, circulaires. Ant. Iun peu < 1/2 du corps,
1M' art. du pédonc. > les 2° + 3* art., flag. avec 13 art. Ant. ll > les
I, 5° art. du pédonc. un_peu > le 4**, flag. avec 12 art. Gnathop. I avec
Part. méral atteignant l’extrém. du carpe, propode subovale. Gnathop. Il
avec Part. basal fortement courbé, propode très développé, 2 fois aussi long
que large, rétréci à l’extrém., bord palm. très oblique, cilié, avec, près du
dactyle, une étroite échancrure,suivie de 1 petite dent, bord post. presque
nul, dactyle très long, régulièrement courbé, avec 1 petite échancrure à
fextrém. du bord int. Péréiop. V avec l’art. basal non lobé. Péréiop. VI et

138· FAUNE DE FRANCE.- AMPHIPODES
VII courts et grêles, sauf l’art. méral, très dilaté, très prolongé. Urop. III
_ avec lc pédonc. très robuste, > la branche, dont le 28 art. est un peu < le 1".
Telson avec 4 paires d’épines marginales. -—· 8. Ant. I et II un peu > chez
la Q. Gnatbop. II avec le propode plus long, bords antér. et post. presque
parallèles, dent du bord palm. beaucoup plus grande,dirigée en bas, précé-
dée d’une profonde et étroite échancrure, dactyle coudé à la base,en partie , `
cilié au bord int.
 ,   . 45 Fw ,  I;
l ,§, ,,//(/ll, _ .
·; · /f/til//W ..,· I
` \ tip ni. 3* · gr 2  Zggm --
N (5 fla N / /0 È
‘   *\ \ `\ ~ -s* `   ` ' `
· \ t  sa    
‘ lt r` X "   » `\~»
x \ l   I V »,··
N \ xx  rex ` É ¤ \
\ . .   — M li
Q li \\_ A Pl 7 ' un! U IE
I @9 X  &‘;"/il    
( Q « . ’ ` -
` Fig. 137. — Stenolhoe valida (de Monaco) '
Saint-Jean de Luz, dans des Eponges. Monaco, sur le coffre du port. - Côtes
du Brésil et du Pérou, Bermudes, Australie, Nouvelle—Zélande. .
S. cavimana CHEVREUX. Fig. 138. —— Cu. 1908, p. 1, fig. 1 à 3.
Q. L. 2 mm. Corps très comprimé. Tête avec les lobes lat. arrondis.
• Plaques cox. IV plus larges que les plaques II + III. Plaques épim. III peu
prolongées, un peu arrondies. Yeux moyens, circulaires. Ant. I = 1 /2 du
_ corps, flag. avec 11 art. Ant. II un peu < les ant. I, pédonc. à peine > celui
des ant. I, flag. avec 11 art. Gnathop. I`avec l’art. méral court, bien qu’attei·
gnant l’extrém. du carpe, propode quadrang., bord palm. très oblique, dac-
tyle grêle. Gnathop. II peu robustes, propode subovale, 2 fois aussi long
que large, dactyle courbé, = 1/2 du propode. Péréiop. longs, pas très ro·
bustes. Péréiop. V-VII avec l’art. méral modérément développé, peu pro-
· longé..Péréiop. VI et VII avec l’art. basal pas très large, un peu ondulé
au bord post., dactyle long. Urop. III 1·obustes,pédonc.un peu < la branche,
dont les art. sont subégaux. Telson inerme. s- 3. L. 2 mm. 1 /2. Ant. I =
le corps. Ant. II un peu plus longues, pédonc. très développé,4° et 59 art.
subégaux, flag. ·~= le pédonc. Gnathop. I avec l’art. méral n’atteignant
pas l’extrém. du carpe. Gnathop. II très déveIoppés,art. méral volumineux,

STENOTHOIDAE ` 139*
propode quadrang., 2 lois aussi long que large, bord palm. oblique, avec
igrosse dent oiliée,suivie dei échancrure partagée en 2 par 1 petite dent,_
puis de 1 forte dent aiguë, près du bord·post., qui est > le bord palm.
  U
• · . rf ne
—.§~ "’%·k
‘ Q    M *
[wu `\
T I ' "y§ • 4 Ax X
9 L,   I 51; pv. I . .§%\\
· I o .
| I U â   `
i '  l . A I è ,
I I Fl . '
l  — . ..1 · ·
// / ` 3 Q J nl.
/ . 9 ,   ,
/ l H   u I
` · \ 1 * * FA
g g ..· — É)
F 9 \ ·1·` C.
Fig. 138. -— Stenolhoe cavlmana (cle Monaro)
Saint Jean de Luz, dans des Eponges, Cette, dans les Algues. Monaco, 20 àt
_ 30 m. et sur la coque de l’E»der; très c.
_ G. PARAMETOPA Cnrsmaux 1‘È01 _
(Type : P. Kcrvillei Cnavanux)
Ant. I et Il subègales. Lèvre antér. bilobèe. Lèvre post. avec les lobes int.
incomplètement séparés. Mandib. sans proc. mol. ni·pa1pe, bord·tranchant
large, denticulé. Max. I avec le lobe int. inerme, palpe uniarticulé. Max. II avec.
les lobes subégaux. Maxillip. avec les lobes int. séparés, lobes ext. très petits.
Gnathop. I et II subchélif (•). Péréiop. V avec l’art. basal étroit. Péréiop. VI
et VII avec 1’art. basal très large. Lobes branchiaux très développés.
P. Kervillei Curzvasux. Fig. 139, 140. - C11. 1901, p. 233, pl. 3.
Q ov. (48 œufs). L. 5 mm. Corps très obèse, caréné au bord dorsal. Tête '
très courte, lobes lat. arrondis. Plaques oox'. Il triang. Plaques cox. IV'
2 fois aussi larges que les plaques II-(- III. Plaques épim. III très prolongées, ·
subaiguës. Yeux très grands, ovales. Ant. I et Il très courtes, = la tête +
les segm. I à III du mésos. Ant. I avec le 1e? art. du pédonc. très v0lumi~
neux,beaucoup > les 2e + 3° art.,1°l‘ et 2e prolongés au bord antér.,flag. avec
12 art. Ant. Il avec le 5*3 art. du pédonc. < le 4°, flag. avec 12 art. Gnathop. I

140 rmiun on FRANCE.- Aiirairoons _
assez robustes, art. méral large, arrondi à l’extrém., avec de longues soies,
propode quadrangs, bord palm. oblique, avec 1 rang de soies spiniformes,
dactyle robuste, denticulé au bord int. Gnathop. II plus robustes et > les
guathop. I, art. méral prolongé en pointe aiguë, propode rectang., beaucoup
plus long que large. Péréiop, V les plus longs. Péréiop. VI et VII très courts,
âj ‘ ""`
h\~ ·
"I
' / \\
M   "ll,  
: . u?)   ll,  WI;}
mr r ,   Qlzt
_ ·‘  'jr     ·’ ,,1 1
‘ ` ‘ -’ ’  M ” - "  
/ I/l fr  
v I   b /   1/  l' ·
1 ·` — ’ .
. Fig. 139. — Paramelopa Kcrvillei Q (d'Om0nville)
très robustes, art. basal presque aussi large que long, art. méral très dilaté.
Urop. III avec le pédonc. un peu > la branche, dont les art. sont sub-
égaux. Telson avec 2 paires d’épines marginales. —— 3. Gnathop. I grêles,
FIT ai ai
W  T"  
Q  1
\, i ’ L ·
.   F`   N r W
W N a ·  
  \ W\  I   ,
— n VV, \
` '   ' s
• i r / N À “1’
. °‘° ) \ " ,  
Fig. 16D. — Paramelopa Kervillsi 8 (du Croisic)
propode long, étroit, non subchélif. Gnathop. II avec l’art. méral très
prolongé, très aigu, propode dilaté dans sa partie distale, prolongé en arrière,
un peu chélif., bord palm. crénelé puis denticulé près du bord post. Urop. III·
avec le 1%* art. de la branche > le 28.
Omonville-la-Rogue (Manche), nasse, 55 m. Locquirec (Côtes-du-Nord), dans
un bulbe de Saccarhiza. Le Croisic, fauberts, 8 à 10 m., roches. Très r.

emission: . 141
` F. CRESSIDAE , .
Plaques cox. Lrudim. Plaques cox. II·IV grandes, mais normales. Lèvre an—_
tér. bilobée. Lèvre post. avec les lobes int. coalescents. Mandib. avec le bord
tranch. denté, proc. mol. rudim., palpe grand, 3* art. long. Max. I avec le palpe
uniarticulé. Max. II avec le lobe int. très petit. Maxillip. avec les lobes int.
séparés,lobes ext. rudim.Gnath0p. I simples. Gnathop. II subchélif. Péréiop. Và
VII avec l’art. basal dilaté. Urop. I et II avec les branches très inégales. Urop.
III avec une seule branche biarticulée. Telson coalescent avec le 3* segm. de
l’uros. v _
· G. CRESSA BOECK 1871
(Type! Danaia, dubia BATE)
Avec les caractères de la famille. _ _ `
_ m' PI I hh .
® - r'
T8
\
Ts   ' I f   , .
* ···ll
\ , .1   Q _ ., ,
\ t M    
"‘? [ | B « gf 
»/ ' 0   ’ , M
 `  Tt"  
*‘   g, K A
eq
    J “
Fig. 141. — Cressa dubia Q (du Croisic)
C. dubia (Bxrn). Fig. 141. — O. Sans 1892, p. 278, pl. 98, fig. 2 et
pl. 99, fig. 1. _ ,
Q ov. (4 œufs). L. 2 mm. Tête 2 fois = le segm. I du mésos., lobes lat. ·
aigus, avec 1 dent au bord inf. et 1 petite dent au bord sup. Segm. VI et VII
du mésos. et I·III du métas. avec 1 dent dorsale au bord post. Plaques
cox. II et III avec 3-5 fortes dents à l’angle inféro-post. Plaques cox. IV
avec 1 angle aigu au bord post. Plaques épim. III très prolongées, aiguës.
Yeux assez grands, ovales. Ant. I = la tête + le mésos., 1*** art. du pédonc.
terminé en arrière par 1 dent, flag. pliis de 2 fois = le pédonc., avec 22 art.

' L142 FAUNE DE FRANCE. —- AMPHIPODES
i Ant. II beaucoup plus grêles et plus courtes, 56 art. du Pédonc. < le 4**
·Gnathop. I avec le propode très étroit. Gnathop. Il avec le carpe étroite- ·
, ment prolongé, propode rétréci à la base, bord palm. oblique, épineux, ‘
terminé par 1 dent. Péréiop. V-VII avec le lobe de l’art. basal obliquement
` tronqué. Urop. III avec le pédonc. étroit, 1" art. dela branche 2 fois= le 2**.
Telson triang., aigu, avec 1 paire de dents marginales. ——~ 6*. Ant. I = presque
_ le corps. —- Brunâtre, maculé de taches plus foncées. i ,
Luc·sur-Mer. Saint-Vaast-la-Hougue, 20 m.; assez c. Le Croisic, faubert,
'20 m., roches; très r. Golfe de Gascogne, 132 m. (Princesse-Alice). Banyuls,
Antibes, fauberts, 5 à 6 m., roches. Cannes, Monaco. —— Norvège, Helgoland,.
~Grande-Bretagne. ,
F. PHLIASIDAE
, ' Mésos. très développé. Ant. I et Il courtes, ant. I sans flag. access: Lèvre
·p0st. sans lobes int. Mandib. et max. I sans palpe. Gnathop. I et Il simples ou '
àpeine subchélif. Pédonc. de 1 ou 2 pléop. avec 1 prolongement latéral. Telsou
~court, entier.
G. PEREIONOTUS BATE ET VVESTWV. 1862 '
(Type : Oniscus testud0.MON'1·.)
‘Corps déprimé. Uros. généralement replié sous le métas. Segm. II de l’uros,
manquant. Yeux proéminents. Ànt. I courtes, robustes; ant, II plus courtes
très grêles. Lévre antér. un peu échancrée. Lèvre post. avec les angles lat. aigus.
. Mandib. avec le bord tranch. dentîculé, proc. mol. manquant. Max. I sans lobe
int. Max. II avec les lobes coalescents, sauf à l’extrém. Maxillip. avec 5 épines
distales au lobe int., lobe ext. inerme, palpe court,robuste, avec 3 art.Gnathop. I
et Il simples, semblables. Péréîop. Ill et IV semblables aux gnathop. Art.
basal et art. méral plus dilatés dans les péréiop. V et VI que dans les péréiop.VII.
Pléop. II et III avec le pédonc. prolongé. Urop. I bien développés. Urop. II
manquant. Urop. III avec 1 branche chez la Q, 2 branches chez le C3`.
P·.testud0 (MoN1·). `Fig. 142, 143. —-— DELLA VALLE 1893, p. 559,
pl. 3, fig. 7 et pl. 31, fig. 1 à\19 (E2).
· Q (avec 16 embryons). L. 3 mm. Segm. I du mésos. avec 2 crêtes dorsales.
Segm. II-VII et segm. I-III du métas. avec chacun 1 crête dorsale. Tête
aplatie, dilatée au bord antér., avec 1 petite dent aiguë entre les 2 yeux.
Plaques cox. I   IV grandes, ciliées au bord distal. Plaques IV échancrées
en arrière. Plaques V avec les lobes subégaux. Plaques épim. III non pro-
longées, un peu arrondies. Yeux petits, circulaires. Ant. I = la tête —|— les
2 premiers segm. du mésos., 1°F art. du pédonc. très robuste, 29 et 3° art.

p PIILIASIDAE ’ p 14'3 ·
subégaux, flag. uniarticulé, avec de longues soies. Ant. II très grêles, avec
seulement 3 art. libres au pédonc., les 2 derniers art. subégaux, flag. biarti,
culé. Gnathop. I et II avec Part. ischial long, propode étroit, dactyle long,
  t u ·]e' ·
"*>— ' ”@ ' · , A —«···^‘¤"|` a `\ Q
`   ,4.W \ *V · \\ ge
È   É" 'l\ ,‘ #;·:
_ J .
? ' ` \ ` "
Fîg_ M2. —— Pereîonolus lesludo 6 (de Cette)
courbé. Péréiop. V·VII très robustes, art. basal aussi large que long,
dentelé au bord post., dans les péréiop. V et VI,beaucoup plus étroit, lisse,
dans les péréîop. VII; art. ischîal très long, dactyle très développé, forte-
 I, . ", f   ‘ “’
 \\ " '     / I
I U I)
I P1     OÃW L M
W Éj   ©
I ` mf
. 47 A r"  ,.·
\\ A r 1
  / \\\\   _ n .
M —   ·* * @5* * M
i àt     ir _ _  .
 sa     Èûl
W; "C n
·-  
r" `° %     . i` .
A Fig, H3. — Pereîonotus lesludo (de Cette)
ment courbé, avec 1 épine au bord int. Urop. III très courts, pédonc. et
branche subégaux. Telson arrondi au bord distal. — 6. Yeux g ands, arron-
dis.Urop. III avec la branche int. un peu > la branche ext., qui est crénelée
au bord distal. Telson triang. — Embryon. Corps un peu comprimé, bord

144 FAUNE .DE FRANCE. —- AMPHIPODES
.dorsal lisse, régulièrement courbé.- Variant du jaune verdâtre au jaune
orangé, avec`quelques taches d’un blanc mat. Yeux rouges. -
Jersey, île de Bréhat, Algues, marée basse, très r. Bandol, Cette, Antibes,
Villefranche, Monaco, dans les Algues du littoral, assez c. — Algérie, mer Rouge,
Canaries. _
' F. COLOMASTIXIDAE
Corps cylindrique, subdéprimé. Plaques cox. basses, aucune d'elles bilobée.
Ant. I et II avec le pédonc. très développé, flag. très petit. Ant. Isans flag.
access. Epist. conique. Lèvre antér. bi obée. Mandib. avec le bord tranch. denté,
sans rang d’èpines ni palpe, proc. mol. petit. Max. I sans lobe int. palpe uniarti·
culé. Max. II avec le lobe int. le plus large,a peine séparé du lobe ext. Maxillip.
avec les lobes int. coalescents, en forme de dent aiguë, lobes ext. larges, palpe `
avec 4 art. Gnathop. I et II simples (Q), gnathop. II subchélif. (5). Péréiop. V-
VII subégaux, art. basal peu dilaté. Urop. III avec 2 branches. Telson entier.
G. COLOMASTIX GRUBE 1861
. (Type : C. pusilla GRUBE) I
Avec les caractères de la famille. ·
C. pusilla Gnus}:. Fig. 1l.44·———DELLA VALLE 1893, p. 854, pl. 6, fig. 2
et pl. 61, fig. 23 à 37. ·
Q ov. (52 œufs). L. 5 mm. Tête avec les lobes lat. arrondis. Plaques cox. I-
et Il prolongées en avant. Plaques épim. _I·llI arrondies en arrière. Yeux
petits, circulaires. Ant. I = la tête —)- les 2 premiers segm. du mésos., 1" art.
du pédonc. < les 2e + 3** art., flag. biarticulé. Ant. Il plus courtes et plus
grêles, flag. avec 3 art. Gnathop. I très grêles, propode terminé par une
touffe de longues épines, dactyle représenté par l’une d’elles. Gnathop. II
_ avec le carpe et le propode subégaux, propode étroitement ovale, dactyle
` long et grêle. Péréiop. assez robustes. Lobes branchiaux très petits. Lam.
- incub. denticulées. Urop. III avec les branches lancéolées, subégales, denti-
culées au bord int. Telson subovale, un peu plus long que large, dépassant
un peu le pédonc des. urop. III. —— 3 de 4 mm. Gnathop. I comme chez
la Q. Gnathop. II avec l’art. basal lobé dans sa partie distale, carpe court,'
avec un grand lobe,prop_ode très robuste, quadrang., bord palm. avec 1 gros
tubercule arrondi,suivi de 2 dents aiguës,dactyle court,robuste,courbé. —— 8
de 6 mm. Gnathop. I (gal,-3"), très petit, atrophié, propode sans épines dis-

` · ` Larnvsrirosrz — 145
tales, dactyle petit, mais bien distinct. Gnathop. II énormes (gr? 5", même
, grossissement que gn"3‘), propode 2 fois_l /2 aussi long et aussi large que
chez le jeune 8, bord palm. avec 1 dent subaiguë et 2‘dents arrondies, dac-
tyle très gros, avec le bord int. ondulé. —- J aunâtre, yeux rouges.
_;î“' ' % QÉ
· ' *üi···" A
_ \ _   ~
«    ·· . .  · ï·~‘
`Y A `
V `   • M É
· \\ Z
- ‘ \ ‘ . Q ~
I  ·   se 9 _ . X P? `
g .1 /  ,, r l È   . vw _  
, ’ ’ un agi}: ·
` Il    I   2
' , l il . ' ' ·
. 5*. J.  p   · W 4%*
gris? ' '  ` T`?    
' U Fig. MÃ} — Colomaxtîarpusilla (de Cetto)· I l '
i Le Havre, Luc-sûr-Mer; SaintÃVaast—la—Hougue; Jersey, C0ncarneau,·Baie - '  
—de Quiberon, Le Croisic. Banyuls, Cètte,·Bandol, Saint-Tropez, Vîlleîranche, ·
Monaco. Assez c. dans les Eponges (Suberizes, Halichandiia), 0 à 100 m. —- Iles
Britanniques, Vigo, Algérie, Tunisie, Malte, Naples. Bermudes.
_ F. LAPHYSTIIDAE A -
Corps déprimé: Tête avec un rostre grand, large, tronqué. Ant. I sans llag
·access., > les ant. II, plus robustes. Lèvre antér. non échancrée. Lèvre post.
sans lobes int. Mandib. avec le bord tranch. denté, lame access. aux 2 mandib.,
sans rangée d’épînes ni proc. mol., palpe grand, 3° art.le plus long. Max. I avec
le· palpe rudim. Max. II' avec le lobe int; <`le lobe ext., avec des soies au bord
nt. Maxillip. avec le lobe int. long, étroit; lobe ext. large, dépassant le palpe i
biarticu1é.. Gnathop. Isimples. Gnathop. II subchélii.·Péréi0p. V-VII robustes '
zsubégaux, dactyle crochu. Urop. III avec la branche int. la plus longue. Telson
petit, entier. · ,
E. Cnsvasux et L. Face. - Amphipodes. ' lo '

146 FAUNE D'E'FRANCE. —- AMPHIPODES" ' i
G. LA·PHYSTIUS Kaoizmi 1842 ` `
(Type : L. Sturionis Knoiian) L É
I Avec les caractères de la famille.
L. Sturîonis Knov, Fig. 145. ——- O. Sms 1893, p. 384, pl. 134. _ I
Q. L. 7 mm. Tête déprimée, rostre·un peu rétréci au ,bo1·d distal, qui
atteint presque Pextrém. du 18* art. du pédonc. des ant. I. Plaques cox.
I·III quadrang., arrondies; plaques IV beaucoup plus hautesbaiguës infâ-
rieurement; plaques V`et VI avec le lobe post. prolongé infêrieurement em
  e’ ms  · M  
. Ã' ` *
p T   0 y sw
  ,   , W W
I ‘q' ` Yn'1, 4 H l   F1  ·
r ll le     % I
~ ,,5 À NW ,
_ _ _ \ ( ”`I’ us
/ i MV hl · I.
I ' L .
· _ I F ig; 145. —— Luphystius Sturionis Q (d’api-es O. Sara)
angle aigu. Plaques épim. III non prolongées: Yeux proéminents, circulaires.,
Ant. I = 1 /4 du corps, pédonc. robuste, avec les art. subegaux, flag. = le
pédonc. avec 9 art. garnis de touffes de soies. Ant. II grêles, < les ant. I,
. 5e art. du pédonc. > le 4**, flag. avec 8 art. Gnathop. I faibles, propode > lie `
carpe, dactyle long. Gnathop, II plus robustes, propode quadrang, angle.
post. prolongé, dactyle beaucoup > le bord palm. Péréiop. III et IV avec le
propode très robuste. Péréiop. VII avec le lobe de l’art. basal anguleux.;
Telson subovale.

` ACANTHONOZOMIDAE 147. ·
Sur un Mamaia squinado (Herbst), dragué au large de Belle—Ile, par l00 m. ·
Brest, sur une Morue : Ichthyomyzoeus xlllvrrhuae Hesse. —- Norvège, Suède, ·
Cattégat, Iles Britanniques, Jersey, Naples. Parasite de divers Poissons. ‘
FJ ACANTHONOZOMIDAE ' ·
Téguments plus ou moins épais, durs,·armés de dents. Tête rcstrée. Plaques ·
coxales bien développées. Yeux présents. Ant. I avec le flag. access. rudim.
ou manquant. Pièces buccales très prolongées inférieurement. Gnathop. I -tx·ès _
grêles, très faibles, simples ou ehélif. Péréiop. V a VII avec 1’art$ basal dilaté. `
’_ Urop. III avec les branches lancéolées. Telson inerme, un peu èchancré.- · _
¤ * .
  » "   P
`P V. · 7 'Y` I!   ·
\\` ,/ î} g . ;!: A
.  a^‘  -·. " xxl il B
¤ ’ "\\ ""\`   iv à A I
_ ' Fig. IÃG. - Panoploea minuta · h
. ` TABLEAU mas cmmuzs . · .' ` '
—— Max,. I avec le palpe n’atteignant pas l’extrérn. du lobe ext .·.. '
......................... . ...... G. Panoploaa, p. 148
——— Max. I avec le palpe dépassant l‘extrém. du lobe ext .... . ......
.................... . ............ G. Iphimedia, p. 150 .

148 FAUNE DE‘FRANCE«.·—— AMPIIIPODES
· G: PANOPLOEA G.·M.,TnoMs01v·188O·
_ · (Type zlphimedia Eblanae BAIE)
Corps largement arrondi, avec·quelques segm. dentès. Plaques cox. I à III ·
plus ou moins terminées en pointe. Lèvre antér. peu échancrée. Lèvre post.
sans lobes int., lobes ext..éclianprés;au bordirrt. Mandib. avec le bord tranch.
étroit, lame access. longue; pas de rang d"èpines, proc. mol. rudim. ou manquant,
3** art. du palpe court. Max. I avec le lobe int. garni de nombreuses soies, lobe
ext. obliquement tronqué, palpe court, biarticulé. Max. Il avec le lobe ext. le
plus étroit, lobe int. un peu plus court, large, avec les soies sur % du bord int.
Maxillip. avec les lobes longs, étroits, palpe avec 3 art., ier < les 2e + 39, 2¤
prolongé le long du bord int. du 39. Gnathop. I et Il très grêles, plus ou~
moins chélif. Telson quadrang., largementéchancré. _ U
©L _,a*D,,,..    ¤ _
.a» U   » M , ml
'ç       ·
( '/ ·..,.
’I;’ 2 g `
' I 0 ··
I [ ~ . ,·
. U}/,’ ` mi _
I /4// , M »-
. //  ' _
/// V ' .
~ h ï Fig. 147/— Panoploea minuta  (dû Croisic) ‘
· — Dents dorsales du segmjlll. du métas; droites ......   .......... _
...   ....   ·... P. mînuta, p.148
— Dents dorsales —du»segm. III `du métas. recourbées,.crochues..,. ..
..................,.... ..: ........... P. Eblanae, p. 149
P. minuta (O, Sims). Fig. 146-1482 —T— Iphimedia minuta. O. Sans
1893, p. 379, pl. 133, fig. 1I `
Q ov. (38 œufs). L. 5 mm. Mésos. avec le segm. VII, métas. avec les
· segm. I à Ill prolongés, au bord dorsal, par 1 paire de fortes dents. Tête
avec le rostre un peu courbé, atteignant l’extrém. du pédonc. des ant. I, ·
lobes lat. courbes, aigus. Plaques cox. I·III aiguës intérieurement, pla-
ques IV. avec 2 des côtés concaves; plaques V et VIE avec le lobe post. sub-
tronqué. Plaques épim. III terminées par.2 dents créneléesau bord inf.
Yeux grands, réniformes. Ant. I== 1·/3 du corps,bords antér. et post.'dès 1"
et 28 art. prolongés en 1 dent, flag. plus de 2 fois= le pédonc., avec 17 art.

` · ··ACANTHONOZOMIDAE 149
Ant. II un·peu'plus longues, 5** art: du pédonc.·.> le 4**, flag. avec 17 art;
Lèvre post. avec les angles·lat. très divergents: Max. Iîavec'le·palpe très
· grêle, 26 art. > le 1°'. Maxi II avec le lobe ext: très étroit. Maxillip. avec le
lobe ext; dépassant; le 2** art. du palpe. Gnathop. I et II·avec~le carpe= le
propode.Gnathop. II avec le prolongement du propode largement arrondi;
Pêréiop. V avec lelobe de Part. basal arrondi.Péréiop.VI avec 1 courte dent,
péréiop. VII avec 1 longue dent au lobe de l’art. basal,‘ qui porte quelques
crénelures, dans les péréiop. VII. Urop. III avec·la branche int. beau-
eoup > la branche ext. Telson quadrang., bord distal concave. - 5 Ne
diffère de la Q que par. les soies plus longues du flag. des ant. I. -— Très ‘
` " S v.‘ 7
. .. _ **7
" "  F · "` -
4 \ g
` `\_F, ` `I `
h   \  ww     ` lh] ei,
·.,,,   " ‘ ; . ·
·”iÃ#7·ii‘.1‘;§Z. ' . ,· .  
TJ,     ‘_ ", ‘ _.  œ
l 1 · F ig. 148. - Pancplcea minuta Q (du Croisic) ·
variable : Blanc, avec de larges raies transversales d’un jaune 0rangé,yeux
rouges (Saint-Vaast). Jaunâtre, avec dés raies d’un brun foncé, yeux roses
(Villefranche). ,
Côtes de la Manche et de l.’Océan, depuis Le Hâvre jusqu’à Saint·Gilles-sur-
Vie, Algues du littoral et' dragages;. 5 à 10 m.; peu c. Banyuls, Cannes, Ville-
franche, Monaco. -- S. W. de la Norvège, Mer du Nord; Iles Britanniques,
Naples, Algérie. Dakar, 6 à 10 m., très c. (Melita):_
P. Eblanae (BA·ra).· Fig. 149. - Iphimediopsis Eblanae. DELLA VALLE.
p. 586, pl. 6, fig. 5, pl. 32, fig. 1 à 19 et pl. 58, fig. 93.
$2. L; : 5 mm;.Très voisine de;P.. minuta·,dont elle ne diffère que par les
caractères suivants : Carène dorsale peu élevée,située entrela paire de dents
des segm. I·III des métas..Dents du . segm..III cr0chues.Yeux très grands,

_ 150 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES '
' Ant. I avec le·1" art. du pédonc. armé de2 longues dents dist:-ales, 2** art:
avec 1 longue dent distale au bord antér. et 1 courte dent au bord post.
Péréiop. V-VII avec 2 dents aiguës au lobe de l’art. basal. ——- 6. L. 3 mm.
" Métas. avec la carène dorsale très élevée. —Entièregnent d’un rose vif,
yeux rouges.
Iles Glénans, 10 m.,'Litho:hamnium. Le Croisic, faubert, 8 à 10 m., roches;
très 1·. Banyuls. - Irlande, Naples. `
. I? `
` ‘“ J P sâlëîïazli ·.—.
9  
· /r4_'__-..-—--··-un-pj, I
L -··-•··*"F!'F*¤!!•2F¢/ · '
· A_,»*" ' / ·’ — ‘« ‘ a
_ Fig. 149. -- Panoploca Eblande (du Croisic) ’
_ I G. IPHIMEDIA RATHKE 1843- _
l - (Type 2 I,' abesa RATHKE) _
Comme Panoploca, mais max. I avec le palpe bien développé, dépassant le
lobe ext. . - l
. È`«`· 7 v' \ I
i `   Q i , Z m  l` .
il  e‘l   E M
. /   I I
' sa T`? .
L q>’
Fig. 150. —- Ipbimedia obesa Q (du large de Belle-Ile)
I. obese. RATHKE. Fig. 150. —— ©.·SAns, 1893, p. 377, pl. 132.
Q L. 7 mm. %, Ressemble beaucoup à Panoploea minuta, avec laquelle
on peut facilement la confondre, mais taille plus grande, plaques épim. Ill

PARDALISGIDAE 151
:avec les 2 dents lisses, subégales, séparées par 1 profonde. échancrure, U
lèvre post. avec les angles lat. non divergents, max. I avec le palpe
robuste, 29 art. 3 fois.> le 19*, max. Il avec le lobe ext. pas très grêle,
_ maxillip. avec le lobe ext. n’atteignant pas Pextrém. du 29 art. du palpe,
19* art. du palpe = les 29 + 39.
Sur un Mamaia squin do (Herbst), drague au large de Belle·Ile, par- 60 à
100 m. - Océan Arctique, Norvège, Suède, Grande-Bretagne, Hollande. N. de
, la,Tunisie, 170 m. (Meliza).
F. PARDALISCIDAE
Plaques cox. petites, plaques IV semblables aux plaques III, plaques V avec l
i lie lobe antér. le plus haut. Ant. I généralement avec 1 flag. access., différant ·
dans les 2 sexes. Pièces buccales proéminentes, très développées. Mandib.
sans proc. mol. Maxillipuavec le lobe int. petit. Gnathop. I et Il subégaux;
tantôt faibles, tantôt très développés. Péréiop. III et IV très différents des
` péréiop. V-VII, qui sont·aIlongés, avec l’art. basal dilaté. Urop. III longs.
. ‘Telson—profondément fendu. ‘
` G. HALICOIDES O. Wxnxsn 1893
(Type : H. anomalus O. WALK!-:11)
_ Rostre grand. Yeux imparfaite. Ant..I sans flag. access., 19* art. du flag, ·
très long ( 5* ). Ant. Il >xles ant. I. Mandib. avec Ie 39 art. du palpe =les 2 /3
du 29. Gnathop. I et II simples, dactyle long. Péréiop. III et IV avec l’art.
méral et le carpe très dilatés. Urop. III avec la branche int. < la branche ext. '
Telson entièrement fendu, Iobes aigus, échancrés. · · .
. H. anomalus A. WALKER. Fig. 1.51. — A. W. 1896, p. 344, pl. 16,
fig. 7 a 18.
52 L. 7 mm. Rostre atteignant l’extrém. du 19* art. du pédonc. des ant. I.
Plaques épim. I·III terminées par 1·petite dent. Yeux indiqués par un
espace presque circulaire, plus clair, au sommet de la tête. Ant. I avec le
19* art. du pédonc. > les 29 + 39, 29 art. avec 1 appendice (P), flag. avec,
environ 28 art. Ant. II avec le 59 art. du pédonc. > le 49. Gnathop.I avec
le propode étroit,dactyIe = 1 /2 du propode. Gnathop. II semblables, mais
bord post. du carpe et du propode ciliés.Péréi0p. III et IV avec l’art. méral
subcordiforme, carpe largement ovale, propode très étroit, daotyle = les
2 /3 du propode. Péréiop. VII croissant progressivement en longueur,

152 FAUNE nerrmncn. 4 mpnxponns
art. basal < Part. méral.Urop. III avec la branche ext. dènticulèe au bord
int. Telson beaucoup > le pédonc. des urop. III. ·
_ Au large de l’île d’Yeu, 31 à 58 m.~ (Chalutieranglais Britannia)., _ I
. 1 `   'L V . I? À
T  ` I IT cy} ° F
J ‘ ` '
e tbm ’) I  
| O . *
— u, ,-7f · j
sl [   · v
2 ‘  -
: | - .   , · · _
, •·._ mp 4 P1,
1 _ . l Z
"°‘ A 1 , . M ,
r E m h
  ,   , .
Fig. 151. -— Halicoides anomalus   (d’après O. W.«;iu;n)·> f
FI LILLJEBORGIIDAE Ã `
` Métas. et uros. en général avec 1 ou plusieurs segm.~dentés·au bord dorsal ,
Tête rostrée. Plaques cox. Iprolongées en avant; p1aques»IV échancrées en
· arrière. Anti I presque toujours beaucoup < les ant. II} flag. access. très déve-
loppé. Lèvre antér. à peine ou non bilobée. Lèvre post. sans lobes int. Mandib.
avec le proc. mol. généralemenirfaible. Maxillip. aveclles lobes int. et ext.
petits, palpe très grandi Gnathop. I et II robustes, subchélif., gnathop. II pres-
que toujours les plus grands, variant souvent avec le sexe,. Péréiop..IlI«et IV
très grêles. Péréiop. V-VII avec 1’art. basal dilaté. Urop. III avec les branches
' subégales, Telson fendu. _ _ _
` r.«.B1.EAu ons cannes ·
· 1. Gnathop. I'et` II avec le carpe prolongé en 1 long lobe étroitî .....
.................... . ........... G. Lilljeborgia; p..l53‘ '
' -— Gnathop. I'et~II'avec le carpe peu ou·pas prolongé ............ 2
2. Gnathop.Iet1IIsubégaux ...... 2 ..... . . .. G. Idunella, p. 158·
—— Gnathop. I beaucoup plus robuste que les gnathop. IIJ. ._ ..... t
....... ';...' ......... ' ............ L. G. Sextonia, p·· 159

‘ · trnnnznoacrxnas `15&
. G. LILLJEBORGIA` BA'1‘E` 1862 ‘ · z
· ’ (Type : L. pallida Bars) '
Ant.·I les plus courtes. Mandib. avec le bord tranch. dente, lame access.
dans les 2 mandibtfpalpe grêle. Max. I avec le lobe int. petît,,pa1pe long; Il
avec le lobe int. le plus large.- Maxillip. avec le lobe ext. dépassant un peu le·
1**} art. du palpe. Gnathop. I et II avec le carpe prolongé en lobe très long, très.
étroit, propode grand, ovalaire, dactyle l0ng,.p1us ou moins denté au bord int. Ã
Urop. III avec les branches unîartîculéess . - .
'   " I
( ï vu È? 
  ' )*»‘  , •‘ • OXN   ·
" I Mi ’ l\    
t " ' `c " ~        —
i  z l · . I . ·
_ Fig. 152: — Sextonia longirostria _ ` _ ·
1. Segm. I et II du métas. avec chacun 1 dent dorsale ....... . .... Q
—- Segm; I et II du métas. avec chacun plus de.1 dent dorsale ..... . . 3;
2. Segm. III du métas. sans dent dorsale. L. brevicornis, p. 155
-——- Segm. III dumétas avec 1 dent dorsale. L. iîssicornîs, p. 156
3. Segm. III du métas. non dente. Segm. I de l’uros. avec~ 1 dente . . . _
'·· .................................   L. Kinahanî, p. 157
·- Segm. III du métas. avec 1 dent. Segmâ I·de lfuros. avec 2 dents.
'_ .... . . . . ....................... L. Della-Vallei, p.— 153
L. Della-Vallei Srsianmc. [Fig. 153, 1542 — Nicippe pallida Dantz;
VALLE 1893, p. 658, pl. 1, fig. 1 et pl. 19, fig. 35·52.' .
$2 ov. (16 œufs). L. 6 mm. Métas. avec les segm. I et II terminés chacun
I par 3 dents dorsales, III avec 1 dent. Uros: avec 2 dents au segm. I et 1 dent
au III Tête avec un rostre aigu, lobes lat. étroitement arrondis. Plaques cox. I
dilatées inférieurement. Plaques·épim. II'et III terminées en angle aigu,

*154 mom; nn mman. —— Anpnxponns _
elui de III recourbé. Yeux moyens, subovales, rétrécis en haut. Ant. 'I
avec le 1°1‘ art. du pédonc. beaucoup > les 2° —|— 3** art., flag. 2 fois = le
,péilonc., atteignant l’extrém. du pédonc. des II, avec 22 art., flag. access. ,
. T ·
A f   mt ` â
f îl
gf I Ã
·   ,!
~ \\\t· af ·
(fp gf? §\\* , •â;§
1 W   Me
ty mf   e , · .
"¢ I, 1- ~ .
ml ///’ (
I I ` Fig. 153. — Lilljebcrgia Della-Vallei (d'Aiacci0) V
avec 14 art.; II avec le pédonc. très long, 5** art. > le 4€, flag. = les 49 +
5** art. du pédonc., avec 15 art. Gnathop. I avec le propode grand, ovale,
bord palm. convexe, à peine distinct du,b0rd post., dactyle long; courbé,
a     fi _ ‘:, P‘ A·
1** Af .   , y ·_ ,
‘ ! ,/2;;,
o  "`   .  v M
‘ . ’/p, — _   `
  ty M .»   /
l  I.     . Ãë I.
Fig, 154. - Lilljeborgia Della- Vallei Q (d`Ajacci0) ` I
avec 6 dents au bord int.; II plus grands, prolongement du carpe atteignant
Textrém; du bord post. du propode, qui est séparé du bordjpalm. par un '
. ·»angle obtus, armé. de 2 épines, dactyle avec 10 dents au bord int. Péréiop. III

IJLLJEBORGIIDAE 155 - . i
et IV très grêles, carpe = les 2 /3 du propode, dactyle long. Péréiop. V-VII
avec l’art. basal profondément dentelé au bord post., propode avec de lon-
gues soies. Urop. Ill avec les branches > le pédonc. Telson presque entiè-
rement fendu, chaque lobe avec une profonde échancrure distale, dentée
au bord int; et une longue épine qui, chez certains exempl., atteint plus de _ _
1/2 du telson. —— 3‘. Peu différent, sauf les yeux plus grands et les ant. I _
dépassant de beaucoup l’extrém. du pédonc. dés ant. II. —— D’un blanc
rosé, translucide, avec les segm. délimités par une ligne rouge, plaques cox. I
d’un rose vif. Yeux blancs. CEufs roses.
Banyuls. Villefranche, 50 m., vase. Monaco. Ajaccio, 40 m., vase. Porto-
Vecchio. Peu c. -— Naples, Algérie, Tunisie.
-«/I`îT ·· Q ‘ -
" i I ~•. ~
. li.  
I ·     T I ï`¤`\
` '  A ._`_·s\k _ xy · _
*   V ,*7  EF., v   ' ,
  ¤··'     .   ·
  î  `   "' —   ‘ «
1 ////*7l E
Yi   ```` \   ' Ã r wi   ·
Fig. 1.55. —— Lilüebargiu brevicornîs Q (du golfe de Gascogne)
L. brevicornis LILLJ. Fig. 155. —- L. pallida O; Saas 1894, p. 530,
pl. 187. _
2 cv. (4 œufs). L. 6 mm. 1 /2. Corps très comprlmé. Métas. avec chacun
des segm. I et II terminé par 1 dent dorsale; III non dente. Uros. avec 1 ,
dent dorsale au segm. I. Tête avec le rostre aigu, lobes lat. subaigus. Plaques
cox. I‘très dilatees inférieurement. Plaques épim. Ill terminées par 1 dent _
aiguë. Yeux très grands, très foncés, cristalline non distincts. Anti I avec
le 1" art. du pédonc. 2 fois = les art. 2 + 3, flag. 2 fois = le pédonc., avec
des art. très nombreux et très courts, flag. access: > 1/2 du flag., avec
15 art.; II beaucoup > les I, pédoncule très robuste, 5** art. > le 4**, flag. > ,
le 5° art: Gnathop. I avec le propode subovale, bord palm: épineux, séparé
du bord post. par un petit angle, avec 2 épines, dactyle brusquement courbé ,
près de la base, avec 10 dents au bord int.; II avec le propode plus grand,
plus rétréci dans sa partie distale, dactyle avec 15 dents au bord int. Péréiop.
comme chez L. Della-Vallei, sauf que le lobe de l’art. basal des péréiop. V-

156`· FAUNE DE FRANCE. ·-- AMPHIPODES`
. VII est moins profondément dentelé:·Urop. III avec les branches beaucoup
> le pédonc., branche int. la plus large. Telson plus de 2 fois aussi long que
large, presque entièrement fendu, chaque lobe avec 1 profonde échancrure
distale, crénelée au bord ext.·,.épine distale·pas.très:longue. ·——— 5*. Gua-?
thop: Il avec le propode de même forme mais plus volumineuxque chez la
Q. — Difïère du type deîNorvège par ses plaques cox. I—llI·non dentées,
· par la dent plus prononcée desiplaquesépim. III; par Part. méral des gna·
thop. I non terminé en pointe aiguë etëpar la forme un~peu·difïérente·du
propode des gnathop. II. · ·· · ·
. W. de 1’î1e d’Yeu, 100 rn., sur un bloc de Dendmphyllia garni d’Ascidies, avec
Metaphoxus pectinatus et Leucotëoe spzhicarpa. L olfe de» Gascogne, 138 et
180 m. (Hirondelle).- Océan arctique, Norvège, Suède, Iles Britanniques, Aus—
tralie. ‘ > · ' I
P ` C   \\ X . 1; 2\ 2 r>`    t _
' xv - \ 5. / WE,
` Ar? · · ` 7 V, '  
  T gl 1 s Y "   W `
  1   s r ·  . ,. «.»
‘ ,   _— ~ P1 l
¤ «   · (
Ii '”’i'  '~ X l   M K " ` W
E \x F ·
I (   ani J q» P`
. X ’“,__ \ . l
. A'; · ,   [ - p \ · A · U
· (JP! ' . I X É \
_ Fig. 156..- Lilüeborgia jissicornis (d’après O, .Sars) _
L. fissicornis (M. SAas)..Fig. 156. -·—-   Sms 1894, p.· 534, pl. 189.
. Q. L. 10 mm. (Océan Arctique,- 20·mm). Corps assez grêle, avec chacun
des segm.» du métas. prolongé en 1 ‘dent aiguë, segm. I et II de l’uros..armés
. chacun de 1 dent beaucoup plus grande; Tête avec le rostre petit,lobes lat.
, subanguleux: Plaques épim. Illzterminées par 1 dent aiguë. Yeux man-
quant. Ant; I atteignantzun peu au delà de.l’extrém. des»II, flag. 2 fois· =
le pédoncs, avec 18-20 art., flag. access. avec 10·12 art.;II·avec le 56 art. du

l· Linnxnnoacirnaa ` 157
pédonc· > le 4°. Gnathop. I et II avec le bord palm. du propode formant l
avec le bord post. un angle un peu obtus, armé d’un groupe d’épines; dactyle
des gnathop. I avec 4 dents, dactyle des Il avec 9 dents. Péréiop. V·VII avec
i’art. basal peu dilaté, ayant le bord post. presque droit, dactyle pas très
long. Telson fendu sur un peu plus de 1 /2 de sa longueur. -·- C3`. Gnathop. II
avec le propode très grand; dilaté à la base, rétréci à Pextrém., bord palm. '
droit, terminé par 1 lobe dentelé, dactyle très grand, très courbé,sans dents.
· Golfe de Gascogne;180 m., sable vaseux (Hironielle). -—— Groenland, Spitzberg,
Norvège, 94 à 376 m. Açores, 1.372 m. (Hirondal ). _
·* ît .
' ?J 1 T` i .
` . W   § P
ll? s l P ~
ia!   }   l .  y•'·  
  gas    éëà R
ig-/'V /’ ~ · a ( ^" · v iv" ' H
em è  /. . .  zz
gn'   · _   ‘ Il '
/ i §»(v\ o] /1
_,  nfl,   \ ` //;*· ` I A
Iiig, 15I.` — Lilüeborgïa Kinizlioni (de Ploumamch) I I
L. Kînahanî·(BÀr1s). Fig. 157. —— OJ Saas 1894, p. 532, pli 188, fig. 1.
Q ov. (3 œufs). L. 2 mm 1/2. Corps court, épais. Segm. I'et II du métas. ‘
avec chacun 3 dentsfdorsales au bord postï, segm. I et II de l’uros. avec
chacun 1 dent dorsale. Tête avec 1 petit rostre, lobes lat. subaigus. Plaques
cox. I larges, peu dilatées inférieurement. Plaques épim. III‘terminées par
1 petite dent. Yeux petits, arrondis. Ant. I 2 fois = la tête, flag. dépassant
à peine l’extrém. du pédonc. des*II, avec 11 art., flag. access. avec 7 art.; `
Il`avec les 4° et 5** `art. du pédonc. subégaux, flag. un peu plus long, avec '
9 'art. Gnathop. I avec l’art. basal brusquement dilaté près de sa base, pro-
pode—largement ovale, dactyle avec '3'dènts au bord int.; II commechez
L. brevicornis, mais dactyle avec seulement 6`dents. Péréiop. VH’avec le
lobe de l’art.‘basal fortement dentelè; dactyle très grêle, = 1 /2 du propodc.
Urop. III avec le lobe ext. lisse, lobe int. avec 1 épine. Telson fendu presqu
ju squ’à la base, lobes divergents. -—— Mésos: teinté de violet, métas. et uros
d’un blanc rosé. Yeux noirs. ·
Portrieux, Lithoshamnium, 6 à 10 m. Ploumanach, gravier rose, marée basse
ganc de Honat (Morbihan), Lizhothamnium, 14 m. Très r. - Norvège; Grande
I‘8°3.gI'l€. · ·

· 158 ` · rsurfs nn rames. — AMP}-IIPODES` . '
· G. IDUNELLA 0. Sans 1894
i (Type : I. aequiczrnis 0. Sims)
Corps comme chez ·Lilljeborgia, bord—dorsal du métas. et de l’ur0s. lisse ou
_ denté. Ant. I avec le flag. access. petit. Pièces buccales comme chez Lilljeborgia>
· mais palpe des mandib. bien développé. Gnathop. I et Il avec le carpe_à§peine
ou non prolongé, propode des II le plus grand. Urop. Ill avec la branche ext.
étroite, biarticulée.
Hô _ '
- ts,  
· K \_ ··~' . .
rx   —
I Ã .  
v fh? "‘ t
' x Q `
· , L · \\   n
Fig, 158. — Idunella picta 8 (de la baie de Quiberon) I
I I. picta. NORMAN; Fig. 158, 159. - N. 1889, p. 116, pl. 10, fig. 5;9.
5`. L. 6 mm. Métas. avec le segm. I terminé dorsalement par 1 dent aiguë.
' · II terminé par 5 dents; III lisse. Uros. avec les segm. I et II terminés cha-
· ' cun par 1 dent dorsale. Tête avec 1 rostre aigu, lobes lat. carrément tronqués;
Plaques cox. I très dilatées intérieurement. Plaques épim. III terminées par .
' 1 crochet aigu. Yeux oviformes. Ant. I n’atteignant que l’extrém. du 4e art.
_du pédonc. des II, ilag. beaucoup < le pédonc., avec 10 art., flag. access.
petit, avec 3 art., 3** très court; II avec le 5° art. du pédonc. un peu < le 4**,
' , flag. beaucoup plus long, avec 10 art. Gnathop. I avec le carpe à peine pro-
· _ longé, propode grand, ovalaire, dactyle«très courbé, avec 7 dents au bord
int.; II très développés, art. >méral terminé par 1 dent aiguë, propode très
' . _ grand, bord palm. biendéfini, dactyle avec 13 dents au bord int. Péréiop. VII
avec l’art. basal pas très large, bord post. fortement crénelé, propode 1/4
> le carpe ,dactyle > 1 /3 du propode. Urop. III avec la branche ext. très
étroite, l’int. beaucoup plus longue, foliacée. Telson presque entièrement
fendu, lobes avec 3 épines distales. - S2 ov. (12 œufs). Gnathop. I avec le
propode dilaté dans sa partie distale, dactyle avec 5 dents; II avec le bord
palm. du propode à peine distinct du bord post., dactyle avec 11 dents.
. Urop. III avec les branches subégales, branches int. pas très large. — Blan- .
chàtre, avec les segm. I—VI du mésos. et leurs plaques cox. d’un violet rou-

1.1I.LJEBoncun.•.E ·159» ·
geâtre. Segm. II et III du métas. et 1‘de l’uros. avec de grandes taches vio-
lettes.
Guernesey (Nonivuin). Roscoff, marée basse. Baie de Concarneau, 8 m. et 10 m.
Bag? dg guiberon, gravier, 7 m.'Rade de Belle—IIe, 10 m. Saint-Jean de Luz,_
sa e, 6 m. · - · _
`_ "#lt?za»  · ·
/     l .
  .4 ·r· ·` l ây l ·· i
"   ' Tl ·  
T 2    fn `\\ : ‘ · j)  :· ,
¢»·· ·
I2 [  ^ ., * \ »
f   ’   [ l `
I il , 2; 2 '·"·::e;,// ‘3'* 2 · ·
"’i a    ' V ,.· .» ,    
® ' È)  A6 · J
\ M \  ç`§\     " ‘
` ~\ / I  · \ \ È 3 l 2
bi , ' \ l` É`
I    ll"?  I _  ` l l
· /
' Fig.'159. — ldunella pion: (de ln baie de Quiberon)— · I
· . G. SEXTONIA Cnnvnnux 1920. l. I
[Type : S. longiroszris Cnnvnaux (espèce unique)] ·
Segm. I et Il de l’ur0s. avec des dents dorsales. Ant. I beaucoup < les Il,. `
flag. access. assez court. Mandib'. avec le bord tranchant bidenté, lobe access.
à la mandib. gauche, proc. mol. bien constitué, très saillantg palpe robuste, ·
1** art. très long. Max. I avec 4 soies au lobe int.; II avec les lobes subégaux.
Autres pièces·buccales comme chez Lilljeborgia. Gnathop. I beaucoup plus `
robustes que les II (3 et Q ). Péréiop. VII beaucoup plus robustes et > les VI.
Urop. III avec la branche ext. biarticulée. Telson profondément fendu. ‘
S. longirostris Cmzvnlzux, Fig. 152, 160, 161. —.C1x. 1920, p. 77, .
fig. 2-4 du texte. '
Q ov. (7œufs). L. 8 mm. Mésos. et métas. lisses. Uros. avec le bord dorsal
des segm. I et II terminé par 3 dents, la médiane la plus grande. Tête = les
segm. I + II du mésos. rostre grêle, aigu, atteignant aux 2/3 du 1** art.
du pédonc. des ant. I, Iobes lat. arrondis. Plaques cox. I prolongées en avant;
’ `

160 mmm.: nE·m>.ANcE. —— Ampnircnias
-II et III rétrécies dans la partie distale, avec Lpetite dent; IV un peu échan-
~crées en arrière, 3 fois aussi hautes que les V. Plaques épim. III terminées
' T,. I ,.;뤕—`
M J ,.·"’   Q§·
T! _
. 111.1 ’
s W   I V
· ~ a? I
, r #1 ·
ml. · F ' , ' .
` « p  _ i _ ’“1’ .
s ! 0
’•¢ f `
É` •"  «.
¢• o' I
, I"  U - ` xv" Ta _ ` .
’ I Fig. 160. —— Sextonîa longirvstrü ( Q de Portrieux, 5‘ de Saint-Lunaire) ` - '
,' M 2* Gr'?
   .—· · .
¢ . M.   ·
, . . · ` · ,  
` ·. s -~   » "
. , ‘ P1 _     “1’** I
*’”     »."V. 
  · é?} i N   l` .
K }._,_ï2.—\\\ l 'yy ,   \ È \ \ `
. * \   ` · ,l·/ · \\ €x\
    `\;_  \  V  I  
·, H ’ le    e · I ' ¢ \ '
e · 1;    
 A    Q ·
l Fig, 161, — Seastonia l0ngir·0stris( Q de Portrieux, ô` de Saint-Lunaire)}_ ’
par 1 dent aiguë, surmontée de 1 échancrure. Yeux petits, ovales, cristallins
peu nombreux. Ant. I = la tête -}— les segm. I et,II du méscs., beaucoup <
le pédonc. des II, flag. avec 11 arti, flag. access. avec 5 art.; II presque 2 fois

œnrcnaosxnan 161
` = les I, 5° art. du pédonc. un peu < le 4** très épineux, flag. avec 13 art.
Gnathop. I très robustes, art. méral prolongé en pointe, carpe court, avec
1 lobe petit, étroit, propode grand, ovalaire, bord palm. séparé du bord
post. par 1 dépression, bord post convexe, dsctyle = le bord palm.;.II -
beaucoup moins robustes, art. méral terminé par 1 dent aiguë, carpe très
développé, avec 1’angle antér. aigu, propode un peu > le carpe, ovalaire,
bord palm. oblique, confondu avec le bord post., dactyle grêle. Péréiop. III
et IV grêles; dactyle styliforme, = les 3 /4 du propode; V·VII avec le bord
post. de l’art. basal crénelé, presque droit, dactyle petit;'VII très robustes _
beaucoup > les VI. Urop. III avec la branche int. plus large que la branche '
ext. Telson fendu aux 3/4, lobes hidentés, échancrure avec 2 épines. -
5*. L. 14 mm. Ant. I avec 17 art. au flag., flag. access. avec 6 art.; II très
obustes, près de 3 fois = les I. Gnathop. I très grands, bord palm. du pro-
pode crénelé. Urop. III très développés, branche int. beaucoup plus large
et > la branche ext. et très large à l’extrém.— Mésos., plaques cox. `et segm. I
du métas. d’un brun violaeé. Tête et le reste du corps d’un jaune pâle,
avec 3 taches brunes au bord dorsal. Propode des gnathop. I, des péréiop. V.
VII, urop., telson, d’un jaune pâle. Gnathop. II, péréiop. III et IV et les
4 premiers art. des V-VII d’un brun violacé (couleur persistant très long-
temps dans l’alco0l).
T çôte de Bretagne (Saint-Lunaire, Portrieux, Morgat), marée basse, sable _
res r.
F. (EDICEROSIDAE ·
Plaques cox. moyennes, avec le bord cilié. Plaques épim. III avec l’angel
post. généralement arrondi. Yeux habituellement contigus au bord dorsal de
la tête. Ant. I avec le flag. access. rudim. ou manquant. Epist. non saillant.
Lèvre antèr. non bilobée. Lèvre post. avec les lobes int. séparés ou coalescents.
Mandîb. avec le proc. mol. variable, palpe généralement robuste. Maxillip._
avec les lobes ext. bien développés. Gnathop. I subchélif.; II subchélil ou chélif.
Péréiop. V et VI avec l’art. basal bordé de soies ciliées; VII très longs, art. basa
dilaté, dactyle stylilorme. Lobes branch. généralement simples et grands. Urop.
I-III atteignant habituellement au même niveau. Telson petit, entier.
TABLEAU DES.GENR1~:S
1. Yeux complètement réunis, sans ligne de séparation ........... _
............................... G. Perioculodes, p. 162
—~ Yeux non complètement réunis . ................ . ............ 2
2. Gnathop. II chélif. ................................... . ..... 3’
·—— Gnathop. II subchélil': ....................................... 4-
E. Crmvaavx et L. FAM:. — Amphipodes. 11

162 FAUNE ou FRANCE. I- AMPHIPODES
3. Gnathop. I avec le bord palm. du propode lisse .................
............................... G. Pontocrates, p. 164
t —- Gnathop. I avec le bord palm. du propode dentelé .............
.............................. G. Synchelidium, p. 167
4. Gnathop. II avec le carpe très prolongé ............ . ..........
..............,............   G. Monoculodes, p. 169
-— Gnathop. Il avec le carpe non prolongé ........................
............................. G. Westwoodilla, p. 173
gt  ,% III|  
. » 3:7/ ‘  
~"   /· «··. « w  
   5}* ,,%   \     ?§·~ yu. / çï,
' /’   “  ‘ î'  ` \’ • *~\  
o// icl r·  · * * •` `aé ‘ '  ‘ ·
»   /"’   . \  ‘» 1
' z /   "\   É
. : . / ,   , , `\ .
. ` \
Fig. 162. —- Pontocmtes norvegîcus
‘ G. PERIOCULODES O. Sans 1892
- · (Type : Illonoculodes longimanus BATE et WESTW.)
Tête avec un rostre court, défléchi. CEil unique, entourant la partie antér.de-
la tête, cristallins peu nombreux. Ant. I et Il subégales ( Q). Ant. II ( 5‘)avec
le flag. très long, tiliforme. Lèvre antér. largement tronquée. Lèvre post. avec
les lobes int. coalescents. Mandib. avec le proc. mol. faible, conique, avec 3 spi-
nules, palpe petit (Q), beaucoup plus grand (5). Max. I bien développées, lobe
int. avec 1 soie, lobe ext. avec 7 épines; II avec les lobes subégaux. Maxillip.
avec le lobe int. petit, lobe ext. atteignant 1’extrém. du 2** art.'du palpe, avec
de grandes épines au bord int. Gnathop. I et Il avec le prolongement du carpe
très long, styliforme, atteignant au niveau de l’extr. m. du propode, qui est long
et étroit. Telson oblong. un peu arrondi au bord distal. .
P.10ngimanus(BA1·1s et Wnsrw.) Fig. 163, 164. - O. SAas 1892
p. 313, pl. 110, fig. 2 et pl. 111, fig. 1.
p Q ov. (19 œufs). L. 5 mm. Tête avec le rostré large, lobes lat. régulière-
.ment arrondis. Plaques cox. IV très larges, non échancrées en arrière, angle
post. un peu prolongé, bord inf. épineux; V très grandes, bord inf. peu échan-
cré. Plaques épim. III non prolongées, bord post. presque droit. Ant. I

_ œbxcnnosrnan I 163
avec le 3° art. du pèdonc. = les 2/3 du 2°, flag. presque = le pêdonc., avec
*:10 art.; II = les I, 4** et 5° art. du pédone. subégaux, Ilag. avec 7 art. Gna-
~tl10p. I avec le prolongement du oarpe atteignant l’extrém. du propode, qui .
T J T 2
<>°:°¤ II,
af!) l  t? ¤l;c
  -
~ M ’ ,
  ·«· | \
71  
s /  Il
Z? Z · mi _ f' /|
à L l /¤
jl V l
  `
  r·° `
il ·‘
_ Fig. 163. — Perioculodés longïmanus (d’Arcacln0n) . _ "
i · É ¥   —— • ’ I l
· ' uiî
gw :2 ¤   ' · ” àà ; .
` ~r`  lv C?} " *   ü '
I \ .12 ~/»*¢'~‘ /
é l | Pg   a ·/ ff '
I   . ;=z'
,  z — “ .
Tl [   Ã:  ~  `  ,
l' , ‘ \\ ··. ·  l`
[     *··¤‘., T; , ,  _//vs È
    "   '   Q; 'lgl? 4 }É«>·`
î L "s` [X . . rl,   r' \§ a
 VÉ   I, XR, \ [ sr / j 
 2 ` `\   . 4  ·  
I Fig. 164. — Perîoculodcs longîmanus Q (d’Arcachon)` i
. est'4 fois plus`long que large, bord palm. oblique ; II presque semblables,
mais un peu plus longs, propode 5 lois plus long que large. Péréiop..III et .
IV robustes, avec de longues soies au bord post., propode ovalaire, 5 le

164 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHI1>0DEs
carpe, dactyle très petits; V courts,art. basal pas très large`, avec de longues
soies, en partie ciliées, dactyle très petit ; VI semblables, mais un peu plus
grands, avec de nombreuses soies ciliées; VII très longs, plus de 2 fois =
les VI, art. basal aussi long que large, dactyle spiniforme, = le propode-
Urop. III avec les branches inermes, > le pédonc._Telson plus long que
large, borddistal à peine convexe. — 8 ad. L. 4 mm. Ant. I avec le 1°1' art.
du flag.très long, cilié au bord antér. ;II = le corps. —- D’un blanc vio-
lacé, translucide. Yeux d’un rouge vif. (Eufs bleus.
Villers, Jersey, Portrieux, Perros-Guirec, Morgat, Concarneau, Saint-Gilles·
~ sur-Vie, île d’Oléron, Arcachon, sable, marée basse. Brest, Le Croisic, Saint-Jean
de Luz, 8 à 30 m. Golfe de Gascogne, 180 m. (Hirondelle). Cette, Cannes, Antibes,
Villefranche, Corse (Ile Rousse, Ajaccio, Bonifacio), 12 à 60 m. —- Norvège,
Cattégat, Iles Britanniques, Sétubal, Açores, Sénégal, La Spezzia, Naples, ,
Algérie.
GL PONTOCRATES Boncx 1870
(Type : Kroyera arenaria Bus)
Tête avec le rostre plus ou moins courbé. Plaques cox. IV et V grandes. Yeux:
contîgus, situés à la base du rostre. Ant. II dépassant plus ou moins les I ( S2 ),
` très longues (5). Lèvre antér. grande, bord libre presque droit; post. avec les
lobes int. séparés. Mandib. avec le proc. mol. mal conformé (chez les 2 espèces
de France). Max. I avec 2 soies au lobe int., 8 ou 9 épines au lobe ext. Maxillip_
avec le lobe ext. armé de fortes épines et n’atteignant qu’à peine le milieu dw
2* art. du palpe, cet art. étant extrêmement développé. Gnathop. I avec le carpe
~ très prolongé, propode robuste; II grêles, carpe prolongé au delà de l’extrém.
du propode, qui est très long, très étroit, chélif. Péréiop. III-VI robustes, avec
· de longues soies, dactyle très petit. Urop. III avec les branches > le pédonc.
— Gnathop. I avec le propode subquadrang. P. norvegicus, p. 164
—- Gnathop. I avec le propode étroitement ovale. .......... . .......
.................................. P. arenarius, p. 166
P. norvcgicus Boncx. Fig. 162, 165, 166. —— No1>.MAN et Scorr 1906,,
p. 68, pl: 6, fig. 5-8. P. norvegicus, P. aremzrius O. Saas 1895, p. 693, suppl-
pl. 6, fig. 2 et pl. 7, fig. 1.
Q (très adulte). L. 6 mm. Segm. III du métas. et I de l’uros. avec 2 cils
au bord dorsal. Tête avec le rostre atteignant presque l’extrém. du 1*** art-
du pédonc. des ant. I, lobes lat. largement arrondis. Plaques cox. II très
rétrécies dans leur moitié distale, bord post. très concave. Yeux moyens,
ovales. Ant. I avec le 3*3 art. du pédonc.= le 28, tous deux avec de nom~
breuses soies spiniformes, flag. avec 13 art.; II beaucoup plus longues,
4** et 5° art. du pédonc. avec de nombreuses soies spiniformes, 5** < le 4**,
flag. avec 17 art. finement ciliés. Mandib. robustes, proc. mol. long, étroit,
` avec '1 touffe d’épines distales. Max. Il avec les lobes subégaux. Gnathop. [

uzmcnnosman 165
avec le propode dilaté dans sa partie distale, bord palm. un peu oblique,
daetyle long, grêle; II avec le prolongement du carpe incomplètement séparé '
·du propode, dont il dépasse un peu Pextrém., prolongement du propode
' J`
il 1  
'~ ci I I"
U  i ” " e' I
\ -—-~-.`_ ‘ .¢ \
/  K M i .,r‘â I i
’ , lâ ·" . s
a  ‘ _ A"
/ gg! \`\ M? q ":
/ - É vp ( WL ll" MU
‘ I   L   I/I  
Fig. 165. — Pontocralcs norvegicus (du Croisic)
/ ¤ 5
u S" fr , T
` « ` fd ' ak \
l iv u' ·   Wh  _
#  ~  · / ,    7
[_ En _ \
ir Wi
A) ft I   fx ‘
M
E .
I ul /      
/
Fig. 166. - Pontocralca norveginus Q (du Croisic)
plus étroit que le dactyle et terminé par 1 épine crochue. Péréiop. III-VI
courts, dactyle très petits; VII 2 fois = les VI, art. basal pas très large, bord
post. d’abord convexe, puis un peu concave, angle inléro-post. prolongé,
art. méral, carpe, propode et dactyle subégaux. Urop. I avec les branches

166 FAUNE DE FRANCE. -—— AMPHIPODES
inégales; Il dépassant les I et III; III courts, robustes. Telson à peine plus
long que large, bord distal convexe,avec 2 spinules. ——— 5‘. Yeux plus grands,
` ant. II = le corps. ——- D’un blanc violacé, translucide. Yeux·rouges.
Luc-sur-Mer, 20 m. Jersey, Portrieux, baie de Lannion, Roscoff, marée basse,
dans le sable. Baie du Croisic, 10 m., sable. Assez c. Saint-Jean de Luz, 5 à 6 ma
Antibes, Villefranche, 20 m. -— Norvège, Angleterre, Algérie, Tunisie.
I P. arenarius (Barr). Fig. 167.- Norman et Scorr 1906,p. 68, pl. 6,.
(ig. 1-4. ` ‘
Q ov. (11 œufs). L. 6 mm. Tête avec le rostre peu courbé, n’atteignant
guère qu’au milieu du .1*** art. du pédonc. des ant. I. Yeux grands, ovales-
, Ant. I avec le 3e art. du pédonc. = 1/2 du Ze, flag. avec 10 art.; Il beau-
  T \ ` ‘ 3111 $,,:3,   ,
  I » 9,,
` y     ,1; I
` ’ ’ /   ` `
i / 7/ » /
      .  
‘ 1 ai   % · ”‘ FJ
 A   ,  
'1‘»·  li« ;/
` ix" É
  " \   t X '
I
fl //   Ni ‘
. /’ e   ê/ ·
· %-r   ?/ /1 A _   M
p S"       âî,
ai   mc   ; » l / ·
  Qïvë MM · ml,
î' * salir . 1
Fig. 167. -— Pcntocrales arenarius Q (de la baie de Douarnenez) Il
coup plus longues, pédonc. très long, 5° art. beaucoup} le 49, flag. avec
12 art. Mandib. avec le proc. mol. subconique, terminé par une touffe
d’épines. Maxillip. avec le 26 art. du palpe moins dilaté que chez P. norve-
‘ gicuç, ,38 art. plus large. Gnathop. I avec le lobe du carpe portant une épine
distale, propode ovale allongé, rétréci dans sa partie distale, bord palm.,
séparé du très court bord post. par une légère dépression ; Il avec le prolon—
gement du carpedncomplètement séparé du propode, dont il dépasse de
beaucoup l’extrém., prolongement du propode avec 1 rang de longues soies
I spiiiiformes. Péréiop. III et IV avec le dactyle absolument rudim.; VII avec
l’art- basal très large, bord post. convexe, propode >le carpe et que le dac-.
tyle. Ilrop.'I.·III atteignant au même niveau, III grêles. Telson plus long

· (EDICEROSIDAE I 167 ·
que. large, avec 5 soies distales. ·— 3. Ant. II > le corps.- D’un blanc
rose, translucide, maculé de larges taches brunes.
Villers, Saint-Lunaire, Portrieux, Perros-Guirec, Trébeurden, baie de Douar-
nenez, s_able, marée basse. Rade de Brest, 20 à 30 m. Le Croisic, 10 m., sable..
Saint-Gilles-sur-Vie, marée basse. —— Hollande, Iles Britanniques.
G. SYNCHELIDIUM O. Sans 1892 I
' (Type : Kroyeria. haploeheles GRUBE)
Comme Paume ales, mais mandib. avec le palpe court, 36 art.petit,gnath0p.I
' avec le bord palm. denté ; II avec le prolongement du carpe séparé seulement
le long du prolongement du propode.
S. maculatum Srniamivo. Fig. 168, 169. ——- Krôyera arenaria DELLA
V AL1:E 1893, p. 554, pl. 4, fig. 1 et pl. 34, fig. 18-34.
S2. L. 5 mm. Tête avec le rostre très courbé, dépassant le milieu du 1*** artL
  ‘ fr (
  “^ "`  
”¤ " · '   l r`
I   ,,5- »" I ·
· 1
'I [ 1 —
lx , , ‘ .
I  ,·' 1, .
1 ' Mt M 1 . j
,/ 1
Fig. 168. — Synchelidium maculatum ( Q du Luc·nur-Mer, Q d’Ajnccîo)
du pédonc. des ant. I. Yeux grands, ovales. Ant. I avec le 29 art. du pédonc. ·
un peu < le 1**, 38 = les 2/3 du 2**, flag. = les 2/3 du pédonc., avec 7 art.
Ant. II > les I, 4° et 5° art. du pédonc. subégaux, flag. avec 7 art. Mandib.
avec le bord tranch. très large, lame access. de la mandib. gauche très déve-
loppée, proc. mol. petit, conique, avec 2 épines distales.Max. I avec le lobe
int. inerme, lobe ext. avec 7 épines; II avec les lobes incomplètement sépa-
rés. Maxillip. comme chez Pontocrates, mais épines du lobe ext. moins nom: .
breuses. Gnathop. I avec le prolongement du carpe très long, avec 1 épine __
distale, propode ovale allongé, bord palm. avec 6 dents; Il avec le proIon—
gement du carpe dépassant à peine l’extrém. du propode, qui est dentelée

· 168 FAUNE ne rames. -—— Aivzpnrponns
au bord antér. Péréiop. III et IV avec le dactyle tout à fait rudim.;V et \`I
avec le dactyle bien développé; VI longs, presque= les 2/3 des suivants;
VII avec le bord post. de I’art. basal peu convexe, art. méral, carpe et por-
pode subêgaux; Uropodes longs, grêles.Telson aussi long que large, bord
distal à peine convexe. —— C; (? ad.), L. 2 mm. 1/2. Métas. avec le segm. III `
. débordant beaucoup sur l’uros. Ant. I avec le Ier art. du flag. = les 2** + 3°
du pédonc., II = le corps.- Jaunâtre, maculé de grandes taches brunes.
Yeux rouges. ·
F"   îl“1 pl?
1 \ ' ~· 1 ia , ; ,, · I _
     ’· x _
le \  V ` `
 li?   / I 1 ul);
”} / En
*   3**4* L X l   ’
Fig. 169. — Synchclidium maculalum Q (de Luc-sur-Mer)
Luc-sur-Mer, 20 m. Jersey, marée basse. Rade de Brest, 20-30 m. Concarneau,
19 m. Saint-Tropez, 140 m. Ajaccio, 50 m. Très r. — Naples.
S. haplocheles GRUBE. Fig. 170. —è S. brevicarpum O. Sans 1892,
p. 318,pl. 112, fig. I. `
C3`. L. 4 mm. Très voisin de S. maczzlatum, mais rostre un peu moins courbé,
  ` " L ' 2 ..·  lt t`
‘îÈâ~~·..... `     . '
À ls`-·
· Fig. 170. —·- Synchelidium haplocheles 6‘ (de Portrieux)
plaques cox. I échancrées au bord distal, yeux très grands, ant. I avec le
16* art. du flag. > les art. 2 + 3 du pédonc., gnathop. I avec le bord
palm. du propode nettement séparé du bord post.; II avec le prolongement

. (EDICEROSIDAE 169
du carpe dépassant un peu plus le prcpode, bord palm. non dentelé. Pé-
réi0p.III et IV avec le dactyle moins rudim., telson beaucoup plus long que
large, èchancré au bord distal. —- Q. Plaques cox. I avec le bord distal droit.
— Blanchâtre, translucide, maculé de brun. Yeux rouges.
Guernesey, Portrieux, marée basse. Hyères, Cannes. Très r. —- Norvège,
Mer du Nord, Iles Britanniques. Rade de Cadix, 6 m. Naples, Adriatique.
G· MONOCULODES STIMPSON 1853
(Type : M. demissus STIMPSON)
Tête avec le rostre aigu, généralement courbé. Plaques cox. IV et V grandes.
. Yeux con igus. Ant. I généralement beaucoup < les II,flag. des Il ûliiormes ( 3)
Mandib. avec le proc. mol. bien développé, avec face triturante. Gnathop. I.
généralement plus robuste et < les II, dont le carpe se prolonge le long du pro- ·
pode. Péréiop. III-VI courts, robustes, avec de nombreuses soies.
5 ,
’   i ol
· ‘ F      1 YN
  mb" ,  r r, _
,H I  · J Ã ti *“ 'la
' Ã! »;€;'·• Ii. ry Il Y    ll"
j;     [  ' s   I
  i·‘'`   _ , / P (
  ' (    ,/' 1
/ '  [ /l _,/" Jv
7   A Pr, ' ' I
Fig. 171. ·— Monoculades subnudus 6* .(de Porlrieux) ‘
1. Mésosome céréné ........ . .................................. 2 `
— Mésosome non caréné .................. M. subnudus, p. 171
2. Yeux contigus ........................ M. carinatus, p. 169
- Yeux séparés parla carène de la tête .... M. glbbosus, p. 172 _
M. carinatus (Bau:). Fig. 172, 173. —- 0. Saas 1892, p. 295, pl. 105.
Q ov. (30 œufs). L. 10 mm (Méditerranée, 6 mm.).Corps robuste.- Segm.
du mésos. très délimités, segm. du métas. carénés au bord dorsal. Tête avec
. le rostre régulièrement courbé, atteignant à peine l’extrém. du 1*** art. du _

  FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES
pédonc. des ant. I. Plaques cox._I larges, dilatees en avant. Yeux grands,
ovales, contigus sur une grande longueur. Ant. I avec les î" et 2"> art. du
pédonc. subégaux, flag. beaucoup < le pédonc., avec 7 art.; II 2 fois = les I,
. % 
— c É I l A  
/ L  — mp N M
  ‘” •   Ai
\î\ 7 ml     [ ° C
Figî 172. —M0nocul0des carinatus Q (de 1’W, de l’île d’Ycu)
5** art. du pédonc. beauo0up·> le 48, flag. avec 17 art. Gnathop. I avec le
lobe du carpe large, dépassant le bord post. du propode, bord palm. très
. 5111 ,  PJ [ h
‘». , ~——  l  I _
. I / * ‘ `  /  
’, âîze u ‘  
' — A  · ` ._ < ' \:\*· ·
fl] l \ \ .   , < las
, i   P I
' J     1. x
  \  s    =
. .  si ‘\\\
U ,     Ml/* X  
,   ¤~` E] ·    
I ~·  , ll 11 ·
. 7 Fig, 173. —-·- Monaculodcs carinatus Q (de l’W. de l’île d’Yeu)
. oblique, > le bord post.; II avec le prolongement du carpe très grêle, > le
bord post. du propode, qui est 4 fois aussi long que large. Péréiop. III·VI
courts, robustes, avec de longues soies ciliées, dactyle très petit; VII 2 fois =

· œoxcnnosman 1711. i
VI, bord post. de Part. basal un peu concave, propode et dactyle sub- .
égaux. Urop. III avec les branches étroitement Iancéolées, > le pédonc. ‘
· Telson plus long que large, bords lat. un peu concaves, bord distal à peine
convexe, avec 2 épines. —— 3‘. L. 8 mm. Ant. I avec le 2° art. du pédonc. ·
beaucoup < le 1**; II pas très longues, à peine = les 2/3 du corps. —— _
D’un blanc jaunâtre maculé de brun. Yeux violets. (Eufs roses. · `
Saint-Vaast—la-Hotigue, Jersey, îles Chausey, Saint-Lunaire, Portrieux,_
Perros~Guiree, Trébeurden, Roscoff, marée basse. Concarneau, Port—Louis, le '
Croisic, 10 à 23 m., sable. W. de l’île d’Yeu, 75.m. Saint-Tropez, 50 m., Ville-
franche, 20 m., Ajaccio, 60 m., Bonifacio, 10-24 m. -— Norvège, Suède, Iles.
Britanniques, Naples, Tunisie, Cyrénaïque, Tripolitaine.
M. subnudus (Norman). Fig. 171, 174. — M. falcams O. Sans 1892 _
. .` p. 302, pi. 107, fig. 2 (S2). · ‘
3. L, 4 mm. Corps assez robuste. Tête = les segm. I·V du mésos., rostre
très grand, régulièrement courbé, dépassant le milieu du 2** art. du pédonc·
des ant. I, lobes lat. étroitement arrondis. Plaques cox. I dilatées dans leur·
  È FJ
,/,7%%; / î 5,: V f ·
’ Q , M Ã   ,  »
, t ` ic ,  ; 7. ' 1  a ‘
.   ,!."  w    P1.
si .· ». l  1  1%  
i i· i   0 ¤ v s
s \ F \
e / ~ , w a  ‘ · I "~~·..·  
  311} \   •
’ ·— s \ 
. I ‘  s  Z -
·¤   ·# ‘ i
, l¤..L:“.,»" .
· Fig. 174. ·-~ Monoculodea subnudus 3 (de Portrieux) i
moitié distale. Yeux très grands, largement ovales. Ant. I >-le pédonc.
des II, flag. avec 13 art., 16* > les 2 + 3** du pédonc., 4 premiers avec de
nombreuses soies au bord post.; II presque = le corps, 5°_ art. du pédonc. ·
un peu .> le 4**. Gnathop. I avec le prolongement du carpe assez large, pro—
pode plus de 2 fois plus long que large, courbé, bord paiml très oblique, non

172 FAUNE DE ra.A.NcE.— ——- AMPHIPODES _
défini; II avec le prolongement du carpe très étroit,'n’atteignant pas 1’ex—
trém. du propode, qui est plus de 4 fois plus long que large, bord palm. très
oblique, non défini. Péréiop. III-VI avec le,dactyle long; VII mutilés, art.
basal avec le bord post. à peine convexe. Urop. mutilés ou manquant. Telson
· un peu plus long que large, très échancré au bord distal.
Portrieux, chenal de Saint-Quay, Lztïothamnium, 6-9 m. 1 5 . — Norvège,
` Iles Shetland, Hébrides. _
MI gibbosus CHEVREUX. Fig. 175. —— Cu. 1900, p. 59, pl. 8, fig. 1 ;
O. WALKER 1910, p. 160.
· Q ov. (32 œufs). L. 6 mm. Corps très épais, tête, mésos. et métas. carénês.
, `Tête très grande, > les segm. I-IV du mésos., rostre un peu relevé à l’ex-
' trém., qui atteint l’extrém. du 1" art. du pédonc. des ant. I, lobes lat. sub- '_
aigus, angles inf- nuls. Plaques cox. I dilatées en avant. Yeux très grands,
  :
- ..·. MY T
5,,1 à  
v 4j si s ,
"   \_
' __ I ' _ if `A
Fig. 175. — Monoculodes gibbosus Q et 8 (du golfe de Gascogne)
étroitement ovales, semblant séparés par la carène de la tête. Ant. I très
courtes à peine = la tête, < le pédonc. des Il, 1e? art. du pédonc. très
· robuste, avec 4 longues soiesplumulées, 2e plus court, 1 /2 moins large,
avec 1 prolongement dentiforme et 3 soies plumulées, flag. avec 7 art. ;
' II avec le 58 art. du pédonc. un peu<le 4*%. Gnathop. I avec le carpe grand,
prolongement long et large, propode ovale, bord palm. non défini; II avec
le carpe moins volumineux, prolongement étroit, atteignant l’extrém. du
bord post. du propode, qui est 3 fois plus long que large et un peu dilaté
· dans sa partie distale, bord palm. oblique. Péréiop. III-VI mutilés. Urop. I
avec le pédonc. bordé de nombreuses spinules ; III manquant. Telson un peu

I cmnrcnnosrnan 173
_ plus long que large, bord distal droit, crénelé, avec 3 spinules. — 8. Métas_
avec la carène plus haute, segm. Il avec la carène très épaisse, aplatie au
bord dorsal. Tête avec le rostre atteignant le milieu du 2°`art. du pédonc. ,
des ant. I; Il = le corps. Péréiop. III et IV avec le dactyle presque = le
propode. -— D’un blanc jaunâtre, maculé de brun rougeâtre.
Au large de Belle·Ile, sable vaseux, 180 m. (Hirondelle). Entre Belle-Ile et.
l’île d’Yeu (Bzitannia).
G. WESTWOODILLA Barr: 1862 - ‘
(Type : W. caecula Bars)
Tête avec le rostre court, aigu. Plaques cox. moyennes, IV avec l’ang1e post.
non prolongé. Yeux contigus, situés à Pextrém. du prolongement de la tête.
Ant. I < les ll, flag. des II très long (3). Lèvre post. grande, lobes int. bien `
définis. Mandib. robuste, bord tranch. simple, proc. mol. bien conformé, palpe
grêle, 2° art. le plus long, très courbé, épineux. Max. I et Il comme chez Mono-
culodes. Maxillip. avec le lobe ext. très épineux, atteignant presque l’ext1·ém
du 2° art. du palpe, qui est assez courtf Gnathop. I et Il presque semblables
assez faibles, carpe à peine prolongé, propode ovale allongé. Péréiop., urop,
et telson comme chez Monoculodes. .
T Q al d`
1   `
\,4
· ,.7 M
Th.
/ lr 1 M
z, // m .
 ’/ / · f
Fig. 176. — Westwoodilla rcctîrostris Q (de Concarneau)
—— Rostre n’atteignant pas Pextrém. du i" art. des ant. I ..... . . . .
.................. . ................ W-caecula, p. 173
— Rostre dépassant l’extrém. du 1** art. des ant. I .............
_ .............................. W. rectirostris, p. 174
W. caecula Bma. Fig. 177. — Halimcdon Mulleri O. Sans 1892,
p. 327, pl. 115.
Q. L. 8 mm. Tête un peu > les segm. I·III du mésos., rostre très petit,
droit, aigu, n’atteignant pas aux 3 /4 du 1*** art. du pédonc. des ant. I. Pla-
ques cox. I très dilatées en avant, bords antér. et post. concaves; V presque

’174 FAUNE DE FRANCE. —·— AMPIIIPODES _
aussi hautes que les IV. Yeux moyens, ovales. Ant; I grêles, dépassant à
peine le pédonc. des II, 16* et 2** art. dupédonc. subégaux, flag. == les 28 —|-
3° art. du pédonc., avec 10 art.; II avec le 59 art. du pédonc. > le 4**. Gna-
thop. I avec le lobe du carpe arrondi, bordé de longues soies, propode = le
· carpe, bord palm. à peine défini, presque 2 fois = le bord post.; II de même
forme, mais plus longs. Péréiop. III-VI avec le dactyle très long, V et VI
avec l’art. basal garni de longues soies ciliées, VII avec l’art. basal ovale,
arrondi, carpe = I’art. méral, propode un peu plus long. Urop. III avec les
p · branches étroitement lancéolées, épineuses, > le pédonc. Telson ovale,
I fig . x f"'
'  -      ;·f· “
,. .     'î':';";(».  ./ 6  df
· T ,,2 ~,\“    f` · ··
i E  3 9 l F 6
‘ · I I il 1 \
4  , .     2,  `ëv   il
/ '”" · `
  V À  
\` 3   } sl ê
. ""\  FL vi Il  
`\ ((   mf  f ` 
( V   / ”  
·—· .   I,  
I   '  as  \ . li 
\ / ’ /11/  ' ' .
· 1
Fig, 1.77. — Westwoodilla caecula (d’après O, Sars)
bord distal arrondi, avec des spinules. — 3. Ant. II presque = le corps.
—- Translucide, blanchâtre, un peu teinté de rouge. Yeux rougeâtres. (Eufs ·
orangés.
Ãu large` de Belle-Ile, sable vaseux, 180 m. (Hirondelle). —-· Océan arctique,
Norvège, Cattégat, Iles Britanniques.
W. rectirostris (DELLA VALLE). Fig. 1.76, 1.78. —- Halimedon recti- ·
rostris DELLA VALLE 1893, p. 537, pl. 4, fig. 6 et pl. 33, fig. 1-15. `
Q. L. 4 mm. Tête = les segm. I-IV du~més0s., rostre très petit, recourbé
, en haut, dépassant un peu le 1" art. du pédonc. des ant. I, lobes lat. étroi-
tement arrondis. Plaques cox. comme chez W. caecula. Yeux grands, ovales.
Ant. I assez grêles, > le pédonc. des II, 1*%* et 2° art. du pédonc. subégaux,
flag. avec 8 art.; II avec les 4e et 5° art. du pédonc. subégaux, flag. avec

_ cntxorrxnnn ~ · i 1;75
8;art. Gnatliop. I et II comme chez W. caecula. Péréiop. V et VI sans soies
ciliées; VII avec le bord post. de l’art. basal presque droit, carpe < l’art.
méral et que le propode. Urop. III avec les branches très grêles, = le pédonc.
Telson ovale, bord distal avec 2 spinules. — 5 ad. Rostre atteignant le
_ milieu du 2° art. du pédonc. des ant. I; II presque = le corps. -— D’un
blanc violacé, translucide, teinté de brun jaunâtre dans la partie dorsale
Yeux roses. (Eufs roses. ·
S É X 5 ` `
P‘ *   1
\\§s fl if;/J
'va ‘ · ._ .¢ f
h"ëî€?‘° ‘   I`?  
W T T •»
â   _ V \~ / j
Q //1 F 
, / F 9 *~ /» i` `
.i· . . 3¤1     ' "· P .
1  ' "**  ` Y
._ /[/" E l   .   1 _ ,
MP ·’ _,` E l, ' ·\ "" *
`   ~,i,\—s. 
\ rf ©   il I  —
/ ' ` ’ / I  `\~>.
/4 i     lil xi
, \ »"'»Z-v··î"' ig`, \    \ z
Fig. 178. —— Westwoodilla. rectirostris Q (de Concarneau) _
Rade de Brest, 20-30 m. Concarneau, sable vaseux, 15 m. Belle-Ile, vase, l ‘
·19 m. Cannes. —— Naples, Tunisie, Algérie, côte du Sahara, Sénégal.
I
F. CALLIOPIIDAE `
i Corps généralement grêle, comprimé. Tête avec le rostre peu développé.
Plaques cox. petites ou moyennes. Ant. grêles, généralement sans flag. access. .
Pièces buccales normales. Gnathop. généralement faibles, plus ou moins sub-
chélif. Lam. incub. très développées. Urop`. III avec la branche int. un peu·0u
beaucoup 5 l’ext. Telson moyen, entier. , —

176 FAUNE DE FRANCE. —-— AMPHIPODES
' · _ _ TABLEAU DES GENRES
_ _ — Ant. sans calcéoles (Q). Gnathop. I et II grêles ...... . ........ . .
.................. ... ....... , ........ G. Apherusa, p. 176
— Ant. avec caloéoles (5* et S?). Gnathop. I et II robustes. ...........
......................... . .......... G. Callîopius, p. 183
  .,  \ I    V  
el M __ ,
/   ~ ». .· :
/ '.•}  
_ Fig 1.79. — Apherusa ovalipes Q (d’Arcachon) '
' G. APHERUSA O. VVALKER 1891
· (Type : Amphithoe Jurinei M.·Enw.) I
Tête avec les lobes lat. plus ou moins saillants. Plaques cox. moyennes, crois-
sant progressivement de I à IV. Ant. sans flag. access., ant. I < II. Mandib.
· avec le proc. mol. robuste, 36 art. du palpe < le 26. Max. II avec le lobe int.
e plus étroit, avec des soies au bord int. Maxillip. avec le lobe ext. beaucoup
plus large que l’int., palpe moyen. Gnathop. I et II grêles, subégaux. Urop. III
dépassant les urop. I et II.
1. Corps avec le bord dorsal lisse. ...... . . ,, . . A. Jurinei, p. 182 u
— Corps avec le bord dorsal dente ............................... 2
2. Mésos. avec le segm. VII~denté, ........ A. Henneguyi, p. 180
—— Mésos. avec le segm. _VII non denté .......................... 3
3. Plaques épim. IIl`avec le bord post. lisse. . . A. cirrus, p. 179 _
-— Plaques épîm. III avec le bord post. denticulé ou crénelé. ...... . . 4~
_ 4. Gnathop. très grêles, I avec le carpe > le propode (Q) .........
................. . ................. A. bispînosa, p. 177
·—— Gnathop. plus robustesà I_;avec le carpe < le propode ........ 5

CALLIOPIIDAE 177 ·
È. Plaques épim. III avec le bord post. denticulél ..... . .......... _ .
· .......................... Z ........ A. ovalipes, p. 178
— Plaques épim. III avec le bord post. un peu crénelé ..............
................. . .................. A. Glevei, p. 179
M , -
m
Fig. 180, — Aphcrusa ovalipcs Q (d’Arcachon) ' I
A. hispînosa (Bus). Fig. 181. - O. Sms 1893, p. 439, pl. 155, fig. 1.
Q ov. (19 œufs). L. 6 mm. Segm. I et II du métas. avec le bord dorsal
- .—··.  .. I °l’s
  ......   —··.., P‘ `  
·` f.·},§ïE?· ` `s` ml!
A [Q   il ,·/
T x pu ¤.  .¢ 
. \ u /«/
\ , ,
, ` \   (’• 1. __.·
  x   _ \ F . ___..•
  »..·;âx ‘ ' ` \
'   X` \   '
Ik 1 \ \ i /,.. ,. TJ
. `uly; T î _ \>
  _ \ xx I A _ 9
·. i" X \ \ [  
i 1   I
, i x rf
· \ Y
· ‘T   \ "
Fig. 181. — Aphcrusa bispinosa (du N. de Groix)
prolongé en dent aiguë. 'Ilête avec un rostre aigu, atteignant quelquefois le
milieu du 1" art. du pédonc. des ant. I, lobes lat. petits, anguleux. Plaques
«c0x. I dilatées dans la partie distale; IV aussi larges que hautes, à peine '
E. Cunvizaux et L. FAGE. - Amphipodes. I2

178 FAUNE nm ramer. È AMPHIPODES
échancrées en arrière. Plaques épim. III avec le bord post. présentant une-
partie presque droite, avec 9 dents aiguës, surmontée d’une profonde échan—
crure et de 1 dent aiguë, souvent bifide. Yeux très grands, ovales. Ant. I
presque = 1 /2 du corps, ier art. du pédonc. un peu > les 28 —(- 3*7 art., flag.
plus de 3 fois = le pédonc., avec 27 art. et des tigelles sensitives. II = les
, 3 /4 du corps (Méditerranée, = le corps), 48 et 56 art. du pédonc. subégaux-
Gnathop. courts, grêles; I avec le propode ovale allongé, un peu < le carpe;
' II avec le propode un peu plus large, subquadrang., > le carpe. Péréiop.
grêles, art. basal des V-VII crénelé au bord post. Urop. III avec les branches
‘ épineuses, finement denticulées sur les bords contigus. Telson triang.,
2 fois plus long que large, avec 2 soies distales. ——— 5‘. Yeux énormes. Ant. II
, = le corps (Méditerranée, > le corps). Gnathop. I avec le propode plus
robuste, presque 2 fois è le carpe. —·Très variable : D’un pourpre violacé,
. yeux rouges ; d’un blanc translucide, tête d’un noir verdâtre avec une
grande tache semblable au bord dorsal du métas., etc. `
Toutes les côtes de France, dans les Algues du littoral; très c. N. de l’île de
Groix, 20 m., Belle-Ile, 63 m,. golfe de Gascogne, 177 et 237 m. (Hirondelle), '
Calvi (Corse), 50 m. —- Océan arctique, Groenland, Norvège, Iles Britanniques,
Helgoland, Espagne (Vivero, Cadix), Ténérife, Canaria, Dakar. Naples, Algérie.,
mer Noire,
V É ï /;
F1   * ·' »  .
( 4 *     / 3**4
a A  , ·/‘ , ·
I ’ /D`L / ,4
M , _ ' , , , _ Q
  4 .   Z"
  r  s
. I la
·`   1 `
W *   / 5%
n  
( A   O \.·/ lx I ·  (
Fig. 182. —Apherusa cvalipes Q (d'Arcneh0n) `
Arovalipes NORMAN et Scorr. Fig. 179, 180, 182. »— N. et S. 1906,,
p. 75, pl. 8, fig. 1-S (5‘). .
$2 ov. (14 oeufs). L. 6 mm. Segm. I et II du métas. avec le bord dorsalï;
prolongé en dent aiguë. Tête avec un petit rostre aigu, lobes lat. petits,,
anguleux. Plaques cox. I dilatees dans la partie distale, IV plus larges que
hautes, à peine échancrées en arrière. Plaques épim. III avec l’angle inl`éro—
_ post. aigu, surmonté d’une partie à peine convexe, denticulée, puis d’une:

· CALLIOPIIDAE ' 179
profonde écliancrure arrondie. Yeux grands, arrondis. Ant. I =-· la tête + les
segm. I-V du mésos., 1"' art. du pédonc. > les 2° -l— 3e art., flag. 3 fois =
le pédonc., avec 20 art.,` II presque 2 fois = les ant. I, 5** art. du pédonc.
beaucoup < le 4°. Gnathop. pas très grêles; I avec le propode ovale allongé
un peu > le carpe, bord palm. non délimité,·dactyle = 1/2 du propode
II avec le propode plus court et plus large, bord palm. à peine distinct du
bord post. Péréiop. assez robustes, épineux, art. basal des V-VII non cré-
nelé au bord post., dactyle très robuste, VII avec l’art. méral < le carpe.
Urop. III avec les branches étroitement lancéolées, garnîes d’épines et de
soies. Telson triang., Zifois plus long que large, tridenté au bord distal. —-
3*. Gnathop. I avec le propode beaucoup > le carpe.
Arcachon, dans les Algues, avec A. bispinosa : 1 Q. Guernesey.- Grande-
Bretagne.
A. Clevei O. Sims 1904. Fig. 183. —-L. 3 mm. Très voisine d’A. bispi-
nasa, en diffère par ses gnathop. plus robustes, ses ant. et ses péréiop. plus
grêles et surtout par ses plaques épim. III, dont le bord post. porte seu-
lement quelques faibles crénelures. Ces 2 derniers caractères la distinguent
seuls d’A. ovalipcs.
 , /9} .-   _.
x., » .
311-L     mil`:
Nl ‘ `
A / (L .
‘l°!   ` ·
' Fig. 183. ·· Apherusa Clcvci (d'après O. Sara) '
Entre Belle-Ile et 1’île d’Yeu (A. WAx.xx~: 11, 1910). - Skagerrak, surface.
A. cirrus (BATE). Fig. 184. ——- A. borealis O. Sxns 1893, p. 441, _
pl. 155, fig. 2.
Q ov. (21 œufs). L. 6 mm. Segm. I et II du métas. avec le bord dorsal
prolongé en dent aiguë. Tête avec 1 petit rostre, lobes lat. arrondis. Plaqucs
cox. I-III largement arrondies en avant, IV obliquement arrondies, échan-
crées en arrière. Plaques épim. III terminées en arrière par une très
petite dent, bord post. convexe, lisse. Yeux petits, arrondis. Ant. I=1/il
du corps, flag. 4 fois = le pédonc., avec 33 art.; ll à peine > les I, 58 art.

  FAUNE DE FRANCE. ·—— AMPHIPODES I
du pédonc. un peu > le 46, flag. 3 fois = le pédonc. Gnathop. I avec le pro-
pode étroitement ovale, un peu > le carpe, dactyle 5- 1 /2 du propode; II
avec le propode plus largement ovale, = le carpe. Péréiop. avec le dactyle
très robuste, crochu ; V-VII avec l’art. basal lisse au bord post., cet art.
très grand dans les VII. Urop. III avec les branches peu > le pédonc. Tel-
son subtriang., un peu rétréci en son milieu, arrondi au bord distal avec
2 spinules. — D’un rose uniforme, yeux noirs.
Il  
N;} ,¢¢•' x  
,/È:···"" "K È
z'] »’/ T
// z',
7  / ’/ ·  
t FI / ////  
. ' » W
  ( //,,// PIF   3 
0 / [ , ,
W/L xl',   ¢
, / 3
)/   "î’  §& 
( \ É. ’ " )>1‘ \
x \ 1 l
,,,» )I I" 5.;. J
  É
L WAV
Fig. 184. — Apherusa cirrus Q (du Croisic)
I Jersey, Roscoff, Ie Croisic, dans les Algues du littoral; assez rare— Océan
arctique, Norvège, Iles Britanniques.
A. Hexmeguyi nov. sp. (I) Fig. 185, 186. .
Q. L. 7 mm. Segm. VII du mésos. et segm. I et II du métas. avec le bord
dorsal prolongé en dent aiguë, celle du mésos. < les autres. Tête avec le
rostre dépassant le milieu du Ier art. du pédonc. des ant. I, lobes lat. très
petits, aigus. Plaques cox. I petites, dilatées dans la partie distale; II et III
arrondies; IV aussi larges que hautes, obliquement arrondies, un peu échan-
crées en arrière, V avec le lobe antér. beaucoup > le lobe post. Plaques
épim. III à peine prolongées, dent inféro-post. longue, aigue, bord post.
dentelé (7 dents), surmontées de 2 profondes échancrures séparées par
I longue dent aiguë. Yeux imparfaits, contour indistinct. Ant. I et II muti-
Iées. Lèvre antér. large, courte. Lèvre post. avec les angles lat. très aigus.
Max. II avec le lobe int. plus étroit que la lobe ext. Maxillip. avec le lobe
1. Nous sommes heureux de dédier cette espèce à M. le Pr. HENNEGUY qui a pris part à sa
· capture à bord de la Melita.

- _ cxrmopxinxn 181
ext. très large, avec peu d’épines au bord int., palpe avec le 2** art. très large.
Gnathop. I avec le propode subpiriforme, un peu < le carpe; II avec le
propode et le carpe subégaux. Péréiop. assez grêles, IV et V avec le propode
l .
> î\’L
, M
"‘l’
K *~’ '
El) L
Fig. 185. — Apherusa Henncguyi (du S. W, de Belle-Ile)
= l’art. méral + le carpe, VII avec l’art. basal finement crénelé au bord
post., qui est un peu concave dans sa partie distale, angle inféro·post. pro-
longé, avec 3 dents. Urop. I et Ilaavec la branche ext. < l’int., III très longs
` T FJ M   ‘
  W PL `
gî I" . .
1 . \
Q ““` l ”   I
—` H V   ,;/ É ’
 4%  Il / //
    · »«»* ~— M
5** * • J
.\ I 1} fr   ·
î  ·  Ok  :6 ‘ ,
Fig. 186. - Apherusa llennzguyi   de Belle-Ile)
dépassant de beaucoup les précédents, branches étroites, > le péd0nc..
Telson triang., 2 fois plus long que large, avec 2 spinules distales. `
S. W. de Belle-Ile, 160 m., sable vaseux (Melim). `

182 ` FAUNE DE FRANCE. —~ AMPHIPODES ‘
A. Jurinei (M. Enw.) Fig. 187, 188. —— O. Sms 1893, p. 445, .
pl. 157,fig. 1 (Q); A. WALKER 1912, p. 600 (3).
_ Q ov. (17 œufs).   5 mm: Corps lisse au bord dorsal. Tête avec 1 rostre
très petit, lobes lat. largement arrondis. Plaques cox. I-III quadrang.
Plaques épim. Ill terminées par 1 petite dent, bord post. anguleux au milieu.
fé?)  
.\   »_/ Ã;É;,\\
EQQ ¢.;:î;;J’  
.;··~/ I
\)\ /
Fig. 187. — Apherusa Jurinei (3‘ (de la baie de Douarnenez)
Yeux grands, réniformes. Ant. l presque = 1 /2 du corps, 1er art. du pédonc.
= les 2e + 39, flag. plus de 3 fois = le pédonc., avec 34 art.; II un peu >
les I, 56 art. du pédonc: un peu > le 49. Gnathop. l~et Il semblables, peu
. 1 i 1
. ’   » lliwil `li“i·Éii ( 7
· \ .     x · h
. · lil · \ .“
` > \ ® ah \¢   .
E \\\ \¤ )\  V
® "~\î\ L .   \`i\ ·  
_ /) . mâ bs r— i.
  qu /| ~ _ R Npîx   I 5
  — É; \""     ‘ i ~ \ af
  È; »   ‘ï~\}\   / ’ i  
. M ~~>%ë§\\:g, È se \.î~g& ° J),
Rik   ©
gn" ;r/ \       J `
   
Fig. 188. —- Apherusa Jurinei Q (du Croisic)
robustes, propode quadrang., 2 fois aussi long que large, un peu dilaté dans
sa partie distale; bord palm. oblique, < le bord post. Péréiop. V-VIE avec
le propode < l’art. méral + le carpe, VII avec l’art. basal crénelé. Urop. III
dépassant de beaucoup les précédents, branches étroitement lancéolées, épi-
neusés. Telson court, arrondi au bord distal, avec Zspinules. (Diiïère de la
· forme de Norvège par ses ant. I plus longues, ses gnathop. avec le bord palm.
' moins oblique et son telson plus court). ——- 5‘ ad. L. 4mm. Yeux très grands

_ C.\LI.10PI[DAE  
Ant. I et II subegales. .\nt. I avec les lle et Ile ax·t. r'u pedonc. dentelés au
bord post., qui porte quelques ealcéoles, flag. avec des tigelles sensitives it .
des calcéoles sur les 2/3 du bord post.; II avec des calcéoles au bord anti-r,
—— Très variable : D’un blanc violacé, translucide, yeux bruns; d’un blarc
jaunâtre, avec de larges bandes transversales d’un~rouge brun; d’un vert
jaunâtre, ponctué de blanc dans la partie dorsale, yeux rouges, etc.
Côtes de la Manche et de l’Océan,depuîs Le Havre jusqu’à Saint·Jean de Luz,
dans les Algues du littoral; très c. ( 5 très r,). - Groenland, Norvège, Cattégat,
ïllelgoland, Iles Britanniques, Portugal (Sïnes).
G. CALLIOPIUS Linwrnonc 1865
(Type : Amphithoe laeviuscula Knôvsn)
Corps robuste, sans dent. dorsales. Plaques cox. moyennes. Ant. I et II avec
calcèoles ( 3` et Q ), I avec le 3** art. du pédonc. prolongé en arrière, flag. access.
manquant. Pièces buceales presque comme chez Apherusa, mais palpe des man-
dib. plus robuste, 3** art. = le 2°. Gnathop. I et II avec le carpe court, lobé,
propcde grand, ovale, bord palm. > le bord post. Péréiop. III-yll robustes,
. péréiop. V-VII avec Part. basal ovale. Urop.` III dépassant a peine les précé-
dents, branches lancéolées, subégales. Telson entier, linguiforme. ·
.·’,,»‘@ î-:2  L mv.
Mg. ' T Ã .
* 1 / °
Nl? « M   /\ ix
à t ( , (lr (Ya \  
’ \ ui   )
Fig. ISB. —- Calliopius crenulalus (ile Concarneau)
C. crenulatus nov. sp. Fig. 189, 190.
pi ov. (I? oeufs). L. 7 mm. Corps avec les segm. bien délimités. Tête un
I peu > les segm. I + II du mésos., rostre petit, lobes lat. courts, subtron-
qués. Plaques cox. I-VII plus ou moins crénelées, IV aussi larges que hautes,
tres éeliancrées en arrière. Plaques épim. III terminées par I petite dent
aiguë, bord post. convexe. Yeux grands, subréniformes, bord antér. presque
droit. Ant. I tres robustes, 1*** art. du pédonc. = les 2** + 3**, ce dernier pro-
longé en arrière en lobe subaigu, dépassant le milieu du ler art. du flag.,
. avec 2 ou 3 calcéoles au bord post., flag. avec 19 art.; II = les I, 5° art. du
f

184 FAUNE DE F1>.ANcE. l— AMPHIPODES
‘ pédonc. un peu < le 46, flag. grêle, un peu > le pédonc., avec 21 art. Gna—
thop. I et II semblables, très robustes, carpe court, avec le lobe long,
étroit, propode largement ovale, bord palm. non défini, dactyle grêle, ·
courbé. Péréiop. robustes, épineux, art. méral dilaté, prolongé, dactyle
grêle, courbé, avec 1 spinule au bord int. Art. basal des V-VII crénelé aux
Z`.=:="=‘ëë‘a··. \
'·'·:,iI:':,§'-fg?  
  »e »       T
· K"   ‘ , 4 ü   ,?  
”l’ / z » ~ A
  . 4 , ` ~
j E . X ‘ x I.
I Y, ,/4/ « J `
î" QE   un ,¤ = !
  J   w P 5 .
ir , ju;   ·,j W; : 5
, 1 < · 7 w .\ . I
· '  " 4?i f lt 5 i
Q A , ,,,a »   1   T5 J' i* Ã
%   \ U y    
· Lr ’ 2
‘ ~4 `
' . Fig. 190. — Calliopius crenulatus (de Douarnenez)
bord post. Urop. III avec les branches garnies d’épines et de soies ciliées.
Telson inerme, presque 2 fois plus long que large, beaucoup > le pédcnc,
des urop. III.
Dieppe, Le Havre, Villers, Morgat, Douarnenez, Concarneau, dans les Algues.
du littoral, assez r.
F'. PLEUSTIDAE
Rostre plus ou moins saillant. Plaques cox. V-VII petites. Ant. I sans flag;
access. (sauf chez Sympleustes latipes), > les ant. II, flag. des 2 paires multiar-
ticulé. Lèvre antér. non symétriquement bilobée. Lèvre post. avec les lobes
int. à peine saillants. Mandib. avec la lame access. manquant souvent à droite,
~ palpe bien développé, 3** art. falciforme. Max. I avec le lobe int. petit, avec 1-
4 soies. Maxillip. avec les lohes courts, palpe long. Gnathop. I et II souvent sem-
blables, subchélif. Péréip. V-VII avec l’art. basal dilaté. Lobes branch. petits,
simples. Urop. III avec les branches > le pédonc., gréles, lancéolées, épineuses,
ext. < int. Telson petit, entier, ou, très rarement, échancré.

PLEUSTIDAE 185 `
TABLEAU DES GENRES `
1. Mandib. avec le proc. mol. peu développé ....... . ......... . . ..
............. . ................. G. Parapleustes, p. 185
— Mandib. avec le proc. mol. très développé ..................... 2;
2. Mandib. avec le proc. mol. comprimé, max. I avec iîsoie au
· lobe int ....................... G. Stenopleustes, p. 187
· ' —— Mandib. avec le proc. mol. cylindrique, max. I avecj2 soies au '
lobe int ....................... G. Sympleustes, p. 188
e1 ü'“' ' 
"
' /~ W `;` 6
I " W ‘ · W
\ I f ; —   -
I , _  l 1 K" `
X \ q" [ J  li  dl *
·. s  ~ .  . \ ‘
`•· `~. M / ’ Ii`
t" 4% *‘ Q  V \
. •` °«` Ã ‘ I
`·°s "*· «>« I   '
*`~` ‘··__" •—/ 1 ' X
Fig. 191. — Paraplcusles bicuspis 8 (d'Umonville) '
G. PARAPLEUSTES Bocnuorz 1874 ; SEx*roN 1910 I
~ (Type : Amphithoc pulchclla Kaôvnn)
Corps grêle, Tête avec le rostre plus ou moins saillant, lobes lat. généralement. '
aigus. Plaques cox. pas très développées. Ant. I généralement longues et beau·
coup > les II. Mandib. avec le proc. mol. faible, palpe très grand. Max.I avec
2 soies au lobe int., 9 épines au lobe ext.; II avec le lobe int. le plus large. Maxil·
lip. avec le lobe ext. dépassant à peine le 1*** art. du palpe, qui est très long,
4** art. spiniiorme. Gnathop. I et II faibles ou moyens ( Q ).Telson creux en
dessus, caréné en dessous. `

186 FAUNE DE manon. —— AMPHIPODES
P. bicuspis (Kaôvsa). Fig. 191-193. -- Paramphithoe bicuspis.
O; Sims. 1893, p. 349, pl. 123, fig. 1 (Q).
3. L. 6 mm. Corps assez grêle_ avec 1 dent dorsale aux segm. I et II du
métas. Tête·avec le rostre petit, obtus, lobes lat. étroitement arrondis.
, i ML '"‘F \ i
Ma
ix
.  I , È ~ z
s TH.
’\'TL1 .
F · —
I Fig. 192. — Paraplcustes bicuspis Q (d'Om0nville)
· Plaques cox. I dilatees dans leur moitié distale, I-III avec 1 petite dent à
llmgleinféro-post. Plaques épim. III terminées parl petite dent aiguë,
· \   , (
\\ \ — "ë\ 1
,,,,5;       I   \ \\,,,,,,J,,yP
K- ,,2 I I i, ',”/N \,5 Il
  T"?   tf ,,   iw  · Iii  ="
P»,,,7,.,,’,,'%',',?·,,,§.7·`/'&// 4-   S p%7   :·,  · 1,     ,
      I *
FU Ng//u I (7 IL; î \ x
,   /,0%% , x ·A:î;”;_, u/5* x. ,,
,  $\,_/ tx »  
· _? Lu t ,   ”
` II lu .
‘ à . h \»
»% - L Ã I1
( %â“1°T" W;  S 2 `     Ai
eggs ~? \ , I f,
’» zz J  . 1 1//
  I, lv _ %/
x rl . » iv  
. "f’
Fig, 193, — Paraplczzstes bicuspis § (d`Om0nville) [gnl Q, d'après O. Sars]
surmontée de 1 échancrure. Yeux assez grands, subovales, bord antér. droit.
Ant. I grêles, = les 3/4 du corps, pédonc. avec le IH art. > les 2° + 3**,
Ilag. plus de 5 fois = le pédcnc., multiarticulé; II un peu < les I,
·5€ art. du pédono. beaucoup >]e 4°. Gnathop. I et II robustes, semblables,

. r·L1;us·r1o.x¤ · 187
carpe court, lobe, propode quadrang., bord palm. très oblique, avec de
_l`ortes épines, beaucoup > le bord post., dactyle long, grêle. Péréiop. III¥
VII longs, grêles, épineux, V -VII avec l’art. basal ovale, bord post. crènelé.
Urop. III avec la branche ext. = les 2/3 de l’int. Telson ovale, 1 fois 1/2
aussi long que large. - Q (de Norvège). L. 12 mm. Pas de dents aux
plaques cox. I·III. Yeux plus petits. Ant. I = les 2/3 du corps, II avrc
les 4° et 5° art. du pédonc. subégaux. Gnathop. I et II avec le propode
plus long et plus étroit, épines du bord palm. beaucoup moins fortes. Urop.
III avec la branche ext. = 1/2 de l’int. Telson presque 2 fois aussi long que
large.
Omonville—1a-Rogue (Manche), 40 à 60 m. (15 ), Saînt·Vaast-la—Hougue
35 m. —- Mer du Nord.
G. STENOPLEUSTES O. Sans 1892% ·
(Type : Amphithopsis Malmgreni Boscx) · '
Corps grêle, comprimé, lisse. Tête avec le rostre et les angles inf. petits.
Plaques cox. moyennes. Ant. I beaucoup > les II. Lèvres antér. et post. comme
_ chez Paraplcxstcs. Mandib. avec le proc. mol. bien développe, comprimé, palpe '
moyen. Max. I avec l soie au lobe int. Maxilllp. avec le lobe int. large, lobe ·
ext. petit, avec peu de soies au bord int., palpe avec le 3° art. très prolongé au
delà de Pinsertion du 4**. Gnathop. assez faibles, carpe long, propodc à peine
subchélil`. Péréiop. III-VII longs, grêles. Urop. et telson presque comme Para-
pleustcs.
' Ée m` -I-I
· \ »»7* ' i
0 ` · I 4
I. É ' _/ , mv. ·
C" "   L (
\.
/ À      
I y I ,`
\~s®t’»?~s.&.«/ La) se )
Fig, 194. - Stenapleustas Malmgreni (d'après O. Sars)
S. nodife1·(O. Sans). Fig. 195. —- 0. S. 1893, p. 356, pl. 125, fig. 2.
L. 5 mm. Métas. avec les segm. I et II portant au bord dorsal 2 protu-
bôrances nodiformes, juxtaposées. Tête avec le rostre peu prolongé, lobes
lat. arrondis. Yeux grands, rèniformes. Ant. I très longues, == le corps,
16* art. du péilonc. à peine > les 29 + 36 art.; II ¤ 1/2 des I. Gnathop. I
avec le carpe et le propode subégaux; Il avec le propode > le carpe. Pê-
. réiop. VII avec l’art. basal beaucoup plus large que dans les péréiop. V et VI.

188 FAUNE DE FRANCE. —— .~.M1>111PonEs ·
_Telson triang., extrem. arrondie. —— Blanchâtre, translucide, maculé de
jaune et de brun. `
S. W. de Belle—l1e, 180 m., sable vaseux (Hirondelle). ~— S. et W. de la Norvège,
36 à 188 m. Grande-Bretagne, 57 m. Connecticut.
-i>’ T
. ,.21    A `
ârdulâ," \   ’ ‘ //
  ,/,, , T, / ,
. /     3 / ·
4 M s w  1;
I ' gal · _ / r'
1 . I // .' H   1
md · « 3 I , -I ,  3
M `  ·  ` Éin / 
I È l ` ’ /z%è
P  Ã? fsssr
` Fig. 195. —- Stcnoplcustes nodyer (d'après O. Sars}
. G. SYMPLEUSTES STEBBING 1899
(Type : Ampkithoe latipes M. Sans)
_Pas très grêle. Rostre petit. Plaques cox. moyennes. Lèvre antér. en général
bilobée non symétriqucment. Mandib. avec le proc. mol. robuste, cylindrique,
_ palpe grand. Max. I avec 2 soies au lobe int. Maxillip. avec le 4** art.' du palpe
· grêle. Gnathop. Il plus nettement subchélif. que les I. Telson entier ou échancré.
-— Métas. avec le bord dorsal lisse ............ S. glaber, p. 188
—— Métas. avec des saillies dorsales ........... S. latipes, p. 189
, S. glaber (BOEcK). Fig. 196. —— Parapleustes glaber O. Sims, p. 358,
pl. 126, fig. 1.
L. 6 mm. Corps grêle, lisse. Tête avec les lobes lat. aigus, angles inf. pro-
longés en avant, spiniformes. Plaques cox. I-III avec 1 dent à l’angle inféro-·
· post.,V avec le lobe post. un peu plus haut que l’antér. Plaques épim. III
terminées par 1 petite dent. Yeux moyens, subovales. Ant. I = les 2 /3 du
corps, 16* art. du pédonc. beaucoup > les 26 + 36, avec 1 dent distale,
` flag. plus de 3 fois = le pédonc., 1°‘ art. long.; Il beaucoup plus courtes,
5° art. du pédonc. > le -1**, flag. à peine 2 fois = le pédonc. Lèvre antér.
presque symétrique. Mandib. avec les 26 et 36 art. du palpe subégaux.

O
i PLEUSTIDAE 189
Maxillip. avec le 3° art. du palpe < le 2°. Gnathop. I et II moyens, peu `
inégaux, propode beaucoup > le carpe, subovale, bord palm. très oblique,
avec 1 dent médiane, beaucoup > le bord post. Péréiop. assez grêles, V-
VII avec l’art. basal régulièrement ovale, bord post. crénelé. Urop. III avec
la branche int. presque 2 fois = l’ext. Telson ovale, presque 2 fois aussi long
que large. `
_____,../ ` .` -
.,.5 T xx   ,
À   WH y l r`
  ·\`\ 1..8- }". 0
-·· .  g i É
m« , \5‘”  _ _   '  
 ,§' I I`: M L 7  
© la I
. `=\ ï
* f   ign   1
' °P . x
c 0
~r ses /
Fig. 196. — Symplcuxtes glabcr (d'après O. Sara)
Golfe de Gascogne, 137 m. (Huxley). — Groenland, Spitzberg, Islande, Nor-
vège, Cattégat, Mer du Nord.
S. latipes (M. Saas). Fig. 197. —- Parapleustcs latipes O. Sms 1893,
p. 360, pl. 127. _
Q. L. 7 mm. Corps robuste. Segm. VII du mésos. et I-III du métas. avec
une saillie obtuse au bord dorsal. Tête avec 1 petit rostre,.lobes lat. échan-
crés au bord distal. Plaques cox. I-IV plus hautes que leurs segm., I avec
l’angle antér. aigu, V et VI avec le lobe post. beaucoup plus haut que l’antér.
Plaques épim. III avec l’angle post. à peine aigu, presque droit. Ant. I
avec le 1°1' art. du pédonc. un peu prolongé en avant, > les 2° + 3°, flag.
3 fois = le pédonc., 1** art. > le 3° du pédonc., flag. access. rudim.; II avec
le 5° art. du pédonc. un peu > le 4**, flag. peu > le pédonc. Maxillip. avec
le 3* art. du palpe prolongé en pointe aiguë. Gnathop. I peu robustes,carpe
bien développé, avec 1 large lobe, propode aussi long, presque quadrang.,
bord palm. bien défini, = le bord post.; II très développés, carpe très court,
avec 1 lobe long, étroit, propode très volumineux, > l’art. basal, dilaté dans

a
190 FAUNE DE FRANCE. — AMPII1PODES
' sa partie distale , bord palm. un peu ondulé, avec 1 petite dent médiane, ter-
miné par un grand lobe tronqué, garni de fortes épines, creusé pour recevoir
l’extrém. du dactyle. Péréiop. V-VII très robustes, épineux, art. méral et
carpe dilatés et prolongés en arrière, dactyle grand, courbé. Urop. III avec
la branche ext. = 2 /3 de l’int. Telson petit, naviculaire, extrém. arrondie.
— Blanchâtre, maculé de taches d’un brun foncé, formant des bandes
transversales. ' '
· \ F1 5 P1 f
  T9 1 mi ` I 
air gu
C ‘“P
Él  ê V ` f%(v,,z
I  Q I ‘”’ il A  `/"
W   \**    
‘*  (1/   Il
ij; \·, "*~ ‘ J? ® i i ‘  
' "’~. `•"··.     il  il  
' ` , `-__ ~ r-!
  ._\\ P,4 À   ` ~
' H I. ` 1 "~._ \ ` I - gf
É  · i’ Sn i" `~—~-   ~. 
""~—— V
§Fig. 197. -— Symplcustes lalipes (du large de l’île de Sein}
W. de l’île de Sein, 200 m. (Tanche). —— Groenland, Norvège, Grande-Bretagne.
Golfe de Gascogne, 953 m. (Tracailleur) et 1.410 m. (Caudan). Cap Bojador
698 m. (Talisman). Açores, 845 m. (Hirondelle).
F. PARAMPHITHOIDAE
Corps épineux, téguments épais et durs. Plaques cox. rigides, plusieurs aiguës.
Ant. I < les ant. II, flag., dans les 2 paires, multiarticulé,flag. accesssrudim.,
ou manquant. Lèvre antér. peu ou pas échancrée. Lèvre post. sans lobes int
Mandib. robustes, lobe access. dans les 2 mandib. Max. et maxillip. normaux.
Gnathop. I et II subégaux, plutôt faibles, carpe et propode étroits, dactyle
petit. Péréiop. V·VII avec 1’art. basal pas très dilaté. Urop. III avec les branches
p lancéolées, > le pédonc. Telson moyen, entier ou peu échancré. Dimorphîsme
. sexuel peu accentué.
G. EPIMERIA A Cosra 1851
(Type : Gammarus comiger J. C. Fannrcws)
Corps robuste, avec des prolongements dorsaux. Tête avec 1 rostre aigu,
- ' courbé, lobes lat. rudim., angles inf. dirigés en avant, obtus. Plaques cox. I-III

PARAMPIIITIIOIDAE 191 ,
étroites, terminées en pointe; IV avec 2 échancrures, séparées par un _angle
subaigu;.V[aveo 1 prolongement post. plus ou moins aigu. Yeux saillants, cris.
tallins indistincts. Ant. I et II moyennes, peu inégales. Mandib. avec le bord `
tranchant fortement denté, proc. mol. petit, mais très saillants, palpe = la man-
dib. Max. I avec de nombreuses soies au lobe int. Max. II avec les Iobes larges,
courts, ext. > l’int; Maxillip. avec les Iobes bien développés, lobe ext. denticulé
au bord int., 'palpe moyen. Gnathop. I et II semblables, bord_ palm. court. Pé-
réiop. Viavec I’art. basal étroit. Péréiop. VII un peu < les VI. Urop. III avec
les branches larges. Telson un peu échancré. '
sei', , J
n ` 1 .
` " A il i ’ \ ¢ '
x   ··   \ • ,
`·\‘ nu" ' / \ ‘ \ ‘   •
ga" · \‘·"\/   ) V ‘    
X" \`—·__` \ \[ J,
Fig. 198. — Epimeria cornigera Q (du S.-W. de Belle—Ile) I
E. cornigera (Fxan.) Fig. 198-200. —- 0.31Ins 1893, p. 364, pl. 128. _
Q ov. (9 œufs). L. 10 mm. Très obèse, partie antér. fortement voûtée,
partie post. carénée au bord dorsal. Segm. VII du mésos. et segm. I-III du
métas. avec chacun 1 forte dent dorsale et 1 paire de légères carènes sub-
dorsales terminées, sauf au segm. III, par 1 petite dent. Segm. I de l’uros.
avec une forte carène terminée en dent aiguë. Tête avec le rostre grêle,
aigu, très courbé. Plaques cox. I-V très aiguës à l’extrém. Plaques épim. III
avec 2 dents au bord post. Yeux moyens, arrondis, très saillants. Ant. I
> 1/3 du corps, 1°F art. du pédonc. > les 2° + 39, flag. 3 fois = le pédonc.,
llag. access. rudim., uniarticulé; II > les I, 4° et 5° art. du pédonc. subégaux. '
Gnathop. I avec le carpe quadrang.; > le propode; II avec le carpe = le pro-

. I   FAUNE DE FRANCE. ·—·— AMPHIPODES
pode. Péréiop. VII avec l’art. basal > les 3 suivants, réunis, bord post.
fortement convexe, puis concave, terminé par 1 dent aiguë. Urop. III avec
les branches larges, 3 fois = le pédono. Telson quadrang., un peu > large,
' /.»»-v' ' ·— , —   ' M4.
  W /
i. m'
Fig. 199. — Epimcrîa cornîgera Q (du S. W. de Belle-Ile)
avec 1 échancrure distale. —— Blanchâtre, un peu rosé, segm. bordés de vio-
let, pédonc. des ant. I, pièces buccales, extrém. des plaques cox. IV et V ' _
·et uros. teintés de violet. Yeux d’un rouge vif.
1
' `L
gn  r` r‘ »‘
·    ye F
\\\ 'Ã-É?. °
<`V“ '·;l'É·j, ’
· ' / L   i   ljjjf 
¢  «  .»->·;  [
/ fr · , .:2-9 
`_   "EEE:’ (I x W
  i A l
' *' r / li, ‘·\\
( \'·., ,  
M/5 il X [YL4 l ` \(\
¢ 9
/l ëer \ e
Fig. 200. — Epîmeria carnigcra Q (du S. W. de Belle-lle)
Golfe de Gascogne, 133, 166 et 180 m. (Hirondelle), 137 à 450 m. (Huxley).
— W. de Norvège, Iles Britanniques. Cap Finisterre, 367-510 m. (Hirondelle).
Méditerranée. Afrique australe (océan Indien).

· ATYLIDAE  
C
F. ATYLIDAE
Corps très comprimé; caréné. Segml II et III de l’uros. coalescents. Ant. I
avec le flag. access. rudim. ou manquant. Lèvre antér. arrondie. Lèvre post.
avec les lobes int. rudim. Mandib. avec palpe. Max. l avec de nombreuses soies
au lobe int.; II avec des soies au bord int. du lobe int. Maxillip. avec le palpe
bien développé, Gnathop. I et II subchélif., II en général le moins robuste.
péréiop. V-VII avec le dactyle souvent înverti. Urop. III avec les·branches
subègales, dépassant les II. Telson court, très fendu. ‘
lâ  
•M@yl ` ` ^' \ Ã
li ’/ W. I I l `
«. C :1.
x l y'   “' I     ,
\\\ ·     É , ·
\\\ "`§ [ "    
\\ o" \\ '
\`\. "~` \ \  
Fig. 201. - Nolotropis guttalus Q (de Concarneau)
· G. NOTOTROPIS A. COSTA 1853 _
(Type : Amphithoe Swammcrdami M.-Enw.)
Uros. avec le bord dorsal du segm. I prolongé en carène aiguë, précédée d’une .
étroite échancrure. Tête rostrée, lobes lat. sinueux. Plaques cox. moyennes, V
avec le lobe antér. le plus haut. Ant. I les plus courtes,sans flag.access. Mandib.
avec le palpe court, grêle. Maxillip. avec le lobe ext. atteignant l’extrém. du
2° art. du palpe, avec,au bord int., de grandes épines aplatîes; palpe grêle. Gna-
E. Cruavmwx et L. FAGE. - Amphipodes. 13

194 FAUNE DE` FRANCE. T Aupmronrzs
. thop, I plus robustes et < les II, propode ovale, partie antér. très épineuse,
bord palm. oblique. Péréiop. III beaucoup > les IV; VII avec l’art. basal très
dilaté. Lobes branchiaux souvent plissés. Urop. III avec les branches lancéolées.
Telson avec les lobes tronqués au bord distal. _ _
, T =»' ,,r   ........ ·‘‘ '''   ·——~—   .
A C` ·M x ” A '  "‘\
. _ · _ af  
NI
.w\\`·\ " ,
m' , _\(,;§g_f”a h ‘ I
L _  1:__`   M 1,,
-   W ,7:
aie '   ¤ rf  
U ( 1 — q>" ml  
Fig. 202. —- Nololropis gullalus (de Concarneau)
` 1. Segm. VII du mésos. avec 1 dent dorsale. . . N. guttatus,.p. 194
—-— Segm. VII du mésos. sans dent dorsale ................ . ....... 2
2. Péréiop. III normaux ............ N. Swammerdami, p. 195
-— Péréiop. III avec le dactyle énorme, très courbé, = carpe + pro-
pode ............................... N. falcatus, p. 196
· lv
N. guttatus (A. Cosra). Fig. 201-203. —- S·1·Ei2121No 1906, p. 331.
Q ov. (165 œufs). L. 10 mm. Corps grêle. Segm. VII du mésos., I-III du
métas. et I de l’uros. prolongés en 1 dent dorsale, comprimée, aiguë. Segm. II
de l’uros. surmonté d’une protubérance arrondie, épineuse, suivie, près dela .
base du telson, d’une protubérance épineuse, plus petite. Tête avec le rostre
long, aigu, lobes lat. bilobés, Iobes arrondis. Plaques épim. III terminées
en dent aiguë. Yeux assez grands, réniformes. Ant. I > 1/3 du corps, 1**T art.
du pédonc. avec 1 petite dent distale, 2e art. = le I", 36 très court, flag.
beaucoup > le pédonc., avec 26 art.; II presque É 1 /2 du corps, 58 art. du
pédonc. beaucoup > le 49, flag. à peu près = le pédonc., avec 23 art. Gna-
thop. I avec le carpe triang., propode un peu > le carpe, 2 fois plus long
~ que large, rétréci a l’extrém., bord palm. non défini, dactyle grêle; II avec le .
propode plus étroit,plus de 2 fois aussi long que large,dactyle court.Péréiop.
III et IV avec Part. méral beaucoup > le carpe —i— leepropode; V avec,l’art.
basal prolongé en arrière en dent étroitement arrondie; VI.avec l’art. basal

Arrnioixn 195
·non prolongé g VII avec l’art. basal prolongé en dent aiguë, dactylc inverti; I
`VI et VII avec le carpe beaucoup >. le propode. Lobes branchiaux simples
·dans les gnathop. II et les péréiop. III,VI,VII,plissés dans les IV et V (plis-
sés aussi dans les II, t. STEBBING). Urop. III avec les branches 3 fois = le
. pédonc. Telson un peu plus long que large, subtriang., fendu aux·3 /4, lobes
—` -«échancrés au bord distal, avec 1 épine. —- 5‘.‘ Tête avec le lobe sup. formant _
1 dent aiguë. Yeux très grands. Ant. I plus longues, avec des touffes de soies
·au bord post. du 19* art. du pédonc; II avec le 4** art. du pédonc. cilié au
abord antér. — D’un blanc violacé, translucide, avec de petites tachts
brunes sur la ligne dorsale et sur les plaques cox. Yeux d’un rose pâle.
. , il 7.5 UA I 6 ` `
  È   Il ·, `
, —~j-î==î3=— _ K   Z · ' V
 `  È f  : _· ,«}/M': ,
. ` i ICQ?} '
l     W 1* W
a ` Il g .>  
' Il `  sa.    ·**\  
. ` "·   bla   I
ï `\  C %\  `· ll ·
`\  Cr, 4 ü . ;
· —  , Ã' L 2
  T ) ·
= âem S" I
/ M I \§, .
// I    F  _
I Fig. 203. —N0!0lropi: guttatus Q (de Concarneau)
Manche et Océan, du Hâvre à Saint-Jean de Luz, marée basse et dragage.
25-10 m. sable; assez c. W. de l’île d’Yeu, 57-75 m. Cette, Saint-Raphaël,Antibes
`Villefranche, Algues dulittoral. Cannes, Monaco. 30-40 m. Corse, 12 m·.— Viver0~
iSétubal, Cadix, Gibraltar, Canaries, Sénégal; Algérie, Tunisie, Naples.
N. Swammcrdamî (M.-Eow.) Fig. 204. ·-— Paratylus Swammerdami
O. Saas, p. 463, pl. 163. ‘
S2 ov. (38 œufs). L. 7 mm. Mésos. et métas. lisses. Uros. avec le'bord
-dorsal `du segm. I portant 1 petite dent aiguë, épineuse, suivie de 1· grande
·dent aiguë; segm. III avec 1 renflement épineux. Tête avec le rostre· court,
lobes lat. bilobés, lobes arrondis. Fflaques épim. III· terminées en dent ai-
guë. Yeux grands, réniformes. Ant. I et II”comme cl1ez N. guttaius. Gna-
~ thop. ·I avec le propode ovalaire, bord palm. délimité par 2 longues épines;
· II avec le propode plus long, plus étroit. Péréiop. III, IV, V~I, VII comme
—chez N. gutialusg V avec la dent de l’art. basal‘aiguë. Lobes branehiaux

196 FAUNE DE FRANCE. — AMpmponEs  
I plissés dans les péréiop. IV-V. Urop. III avec les branches 3 fois = le~
pédonc. Telson à peine plus long que large, fendu sur plus des 3 /4, lobes
non échancrés, avec 2 épines distales. —- 3‘. Yeux plus grands, ant. I et IE
beaucoup plus longues, avec des touffes de soies sur les bords contigus des
K pédonc. —- D’un blanc translucide, avec quelques petites taches brunes,.
Yeux,d’un brun foncé. ·
wu  [Q _,,___ T "g*~` ` '
  f' u   A .   i
% ,· ; /   ' N  / [É —
\ I y' .. É `· Ã.
e tt, PL I   VB ,1
· Il _ fé?   ,, s 
·     `\ »
I · È .<;î ' l' ’
/ ’ · `
. I ¤   W5
. *- . | I I '~ .
I Q ptit 2
r   I 1  
\ \. *x
4 . \ \ “P·   `
  ¤ s_ pp     t Y ,
. 0 ·* . A,
1~ , ,—/ ' ` , ‘
  ,_ e .,.3 — re. ID
Fig. 204. —- Nolotropîs Swammerdami Q (de Douarnenez) ·
Manche et Océan, de Dunkerque à Saint-Jean de Luz, sable, O-10 m.; assez
c. Cette, Grau du Roi, Antibes, Monaco, littoral, peu c. — Océan Arctique,.
Norvège, Hollande, Iles Britanniques, Espagne, Portugal, Açores, Sénégal,
Algérie, Naples.
I N. falcatus (Mmzccn). Fig. 205. —- Paratylus faléatus, P. uncinatus·
O. Suis 1893 et 1895, p. _465 et 697, pl. 164, fig. 1.
Q ov. (22 œufs). L. 6 mm. Comme N. Swammerdami, mais segm. I-III du.
métas. tantôt lisses (Luc·sur-Mer, le Croisic), tantôt avec 1 petite dent au
bord dorsal. Plaques cox. plus étroites. Yeux avec des cristallins très petits.,
Ant. I à peine = 1 /3 du corps, flag. peu > le pédonc., avec 12 art.; II avec
le 4** art. du pédonc. = les 2 /3 du 5**, flag. court, avec 8 art. Gnathop. I avec
' le propode plus étroit; II avec le bord palm. = le bord post. Péréiop. III
très robustes, presque 2 fois = les IV, carpe très court, propode courbé,
avec 2 grosses épines à la base, _dactyle falciforme, atteignant au delà du
propode; IV avec le carpe et le dactyle très petits; V avec l’angle de l’art-
basal un peu aigu; VI et ,VII avec le carpe beaucoup > le prop0de,dactylœ

MELPI-IIDIPPIDAE 197
ânverti. -—- 3. Ant..I avec le 18* art. du pèdonc. très volumineux, un peu >
He 2*; II avec le 5° art. du pédonc. presque 2 fois = le 4**. _
. J Ã
F;} ' — mu; M; fr ` % ’
Ã
“ I r*   ~ *' 
  •v’ u / / T
‘ 0-1* 2 1 '   l 2
f·]"~ `1 • `qq, v}, 4 \
· l *  F` · x` `
= Ã \` ri. ~ " \ °\ ’
_` tb .· ——  · x   (T
  `· "`— · nl` ` I " . _  . "`~_
  I \'%\ \\ e
I. _>î·— 'KÀ ` NM? ` \_ 1 '
ëyëâlît p ¢ X ; x I · .
_ / fa ' 5 p \ ,,’
  P"- \  8ëz;:==·.·
l Fig. 205, -·· Notutropis falcatua (du Croisic)
Le Havre, Luc-sur-Mer, Villers, île Bréhat.Le Croisic,0·8 m., sable et Algues.
-—l©cèan Arctique, Norvège, Hollande, Angleterre, Irlande.
F. MELPHIDIPPIDAE
Corps très grêle, avec quelques segm. dentés. Tête avec un rostre très petit
·ou nul. Plaques cox. très petites,IV non échancrées,V avec le lobe antér. le plus
haut. Ant. I grêles, avec flag. access.; I I pas plus longues. Lèvre antér. arrondie,
·un peu échancrée. Lèvre post. avec les lobes int. bien développés. Mandib. avec ,
He palpe grêle, 3° art; très petit. Max.I avec de nombreuses soies au lobe int.;
ll avec le lobe int. épineux au bord int. Gnathop. I et II grêles, à peine subché· `
âlîf. Péréiop. longs, très grêles, V-VII avec Part. basal peu dilaté. Lobes branch.
simples. Lam. incub. étroites. Urop. I et II avec la branche ext. la plus courte;
III très longs. Telson fendu. _
G. MELPHIDIPPELIÃA O. Sans 1894 ·
· (Type : Alylus macer Nonnzm)
Plaques cox. I subearrées. Yeux grands, saillants. Ant. I > les ant. II (_É2 ),` ·
pédonc. assez court, flag. access. rudim. Mandib. avec le 3° art. du palpe très

198 FAUNE DE FRANCE. —-— AMPHIPODES
petit. Maxîllip. avec le palpe peu allongé. Gnathop. I et II grêles, faibles, carpes
peu dilaté. Péréiop. III et I\/'extrêmement grê1es,dactyle très court. Péréiop. V—
VII avec le dactyle inverti. Urop. III avec lc· pédonc. long, sublaminairc,
branches subégales.'Telson triangwprofondément fendu. .
M. macra (Noxmxiv). Fig. 206. —- M. macem O. Saas 1894, p. 488,
pl. 171. . —
Q. L. 6 à 8 mm. Mésos: assez renflé. Segm. I-III du métas. et I et II de
l’uros. prolongés dorsalement en dent aiguë, bord adjacents crénelés. Tête
courte, rostre petit, lobes lat. terminés en pointe aiguë. Plaques cox. I avec.
l’angle antér. aigu, II obliquement tronquées, V aussi hautes que les IVI .
Plaques épim, 1lI prolongées, aiguës, bord post. denticulé. Yeux presque-
T » .  ·
. · N .
·   mi}: 4 l M  "îïiî: I .
' ‘ 7   ·
,,/   l     ‘·\
// , ._ ` · , j   $7, :2;.;/' \
Y s «- / — `
,/ [ ·   i `
,« `~_, _ i —/Ã `   Sn % Fil"
à l   , t , '
Q ·   . ai   î ... l   ·
~ U   ` l \ . . t `
. ‘ TI'\.\
. M ` -
re e` 2
. Fig. 206. - Melphidippella macm S2 (d’après O. Sars)
semiglobuleux, situés dans les lobes lat. Ant. I presque = le corps, 1** art.
du pédonc. robuste, = les 26 + 3°, flag. très grêle,plus de 4 fois = le pédonc. ;,
Il à peine plus courtes, 56 art. du`pédonc. < le 4e, flag. < le pêdonc. Gna-
thop. I avec le carpe long, rétréci à l’extrém., bord post. avec de longues
soies, propode beaucoup plus court, fusiforme, dactyle grêle; II plus longs,
carpe étroit, avec 5 faisceaux de longues soies au bord post., propode subli-—
néaire, = le carpe, dactyle petit. Péréiop. III et IV avec l’art. méral, le.
carpe et le propode subégaux. Péréiop. V-VII plus longs, un peu moins
grêles. Urop. III avec les branches un peu > le pédonc. Telson fendu sur—
plus des 2/3, lobes bidentés, avec de nombreuses spinules lat. et 1 longue
_ épine distale. -—· C3`. Ant. II presque = les I, 49 art. du pédonc. laminaire,-
flag. presque = le pédonc. —— D’un rouge brillant, maculé de blanc opaque.
Yeux rouges. `
‘ W. de 1’île d’Yeu, 57-75 m. Ã-- Norvège, îles Shetland, Cattégat, Mer du Nord,
. Entre Dakar et Rufisque, -25 m. (Melita}. `

rzusxnman 199
I
F. EUSIRIDAE
Métas. et uros. très développés. Tête avec les bords incisés pour la base des _
ant. II. Plaques cox. I dilatées en avant. Ant. I et II avec le pédonc. long, I avec,
en général, un petit flag. access. Lèvre antér. non bilobèe. Lèvre post. avec de
petits lobes int. Mandib. avec le proc. mol. en général bien développé, B9 art.
du palpe long. Max. I et II normales. Maxillîp. avec le palpe robuste. Gnathop.
I et Il subégaux, propode grand, subchélil. Péréiop. III et IV < les suivants.,
Urop. III·avec, en général, les branches subégales, Telson grand, fendu. '
`    
  QQ,. ,.    
' O
x I   " à
,«   I wl sllür  »    
,.4 I ` al A A 4?É‘°‘*f·¤•«  »  
d ‘ I ‘\` È   \ É I. 
> · ` · / i I/I
. Fig. 207, - Eusiroides Della Vallei Q (de Guélhary)
TABLEAU DES GENRES
—- Gnathop. I et II avec le propode fixé normalement au carpe. ..... `
  ............................ G. Eusiroides, p. 199
i-- Gnathop. I et II avec le propode fixé à l’extrém. prolongée du carpe .
................................... G. Eusirus, p. 201
' ` G. EUSIROIDES Srrznemo 1888
(Type : Atylus monoculoides HASWELL.) ·
Corps non carènê, arrondi au bord dorsal. Ant.I et II avec calcéoles ( 3‘ et SZ ),
flag. access. rudim. Max. I avec 1-3 soies au lobe int. Gnath0p.I et II avec le

200 FAUNE DE FRA,NcE.·— AMPHIPODES
carpe court, cupuliforme; propode- avec le bord palm. peu ou non défini, dac-
tyle grand, courbé. Péréiop. robustes, art. basal largement ovale. Urop. III avec
les branches lancéolées, épineuses.
7 ` ““;u¤ps¤~y·.,___ ·
\ \ \ I   I É"
Q.,   '”"”|||li:iu,,,,,.ù‘ _- lv 
\ \` §#• ""  
_ 4 _   \` il
ml   M [  
l Fig. 208. — Eusîroîdes Della·Vallci Q (de Guéthary)`
` E, Della-Vallei !CHEVREUX. Fig. 207 à 209..- E. Cacsaris DELLA
VALLE 1893, p. 672, pl. 3, fig. 8 et pl. 17, fig 37i48. -
$2 ov. (24'œufs). L. _7 mm. Corps très obèse. Tête avec 1 petit rostre, lobes
I ws ' 1.
€1"‘
 lvl    
si     / /
ai     P ws     / 1,
l   É 1/  . î   ·   _ ~
  1 ‘   `<» fx . § ·
  `\ . "'üovnf _ ,_
v   ,, 4   . .'
  W"? \
  W     ‘ I ,
1 Il 4 * Ã i' .
'   jn  _ s
Fig. 209. —-Eusîroides Della-Vallei Q (de Guéthary)
lat. largement arrondis. Plaques épim. III prolongées, arrondies en arrière,
bord post. denticulé. Yeux très grands réniformes. Ant. l avec le,1" art,
du pédonc. un peu > les 29 + 3°,_3€ avec calcéoles, = 1 /2 _du 26, flag. pres-

EUSIRIDAE 201
que 2 fois = le pédonc., avec 44 courts art., flag. access. uniarticulé; II un
peu < les I, 56 art. du pédonc. < le 46, flag. = le pédonc., art. très courts.
Max. I avec 1 soie au lobe int., 7 épines au lobe ext.; II avec le lobe int. le
plus grand. Maxillip. avec le 26 art. du palpe très large. Gnathop. I avec le _
carpe arrondi au bord post., propode subtriang., bord palm. non défini,
épineux; II avec l’art. méral et le carpe prolongés, aigus, propode avec le
Jmord palm. bien défini, bord post. très court, dactyle < le bord palm. Pé-
réiop. V-VII robustes, épineux, VI plutôt > VII, dactyle robuste. Urop. II
avec la branche ext. beaucoup < l’int.; III avec les branches subégales, '
2 fois = le pédonc., garnies d’épines et de soies ciliées. Telson triang., 2 fois — _
aussi long que large, un peu rétréci en son milieuI-— J. Ne semble pas diffé-
rer de la Q. — D’un rose vif, yeux rouges (Guéthary) ; d’un violet clair,
yeux d’un 'rouge. brun (Antibes). `
Guéthary, Saint-Jean de Luz, marée basse, Algues. Assez c. Port-Vendres,
Cannes, Saint-Raphaël, Antibes, Algues du littoral. Monaco, 10 m. —-Cadix,
sur des Mamaia dragués en rade, 8 à 10 m. (Mclita). Bone. Naples.
G. Eusrnus Kaoxnn 1845 ,
(Type : Eusirus cuspidazus Knox.)
Corps comprimé, plus ou moins caréné, avec des dents dorsales. Tête avec
*1 petit rostre, lobes lat. larges, courts. Plaques cox. IV les plus grandes, échan-
crées en arrière. Plaques épim. III non prolongées, bord post. denticulé. Ant. I
avec le 36 art. du pédonc. court, plus ou moins couvert par 2 lobes dentés du«
26 art., flag. access. très grêle, biarticulé. Lèvre antér. arrondie. Mandib. avec _
le bord tranchantàpeine divisé,36 art. du palpe =16* +26. Max.l'avec 1 ou2 soies
au lobe int. Max. ll avec le lobe int. le plus large. Gnathop. I et II avec le carpe
· prolongé en avant, avec 1 lobe post. étroit, cilié, propode très large, quadrang.,
fixé au carpe seulement par son angle proximal antér., bord palm. presque trans-
verse, dactyle long, grêle, très courbé. Péréiop. grêles, V-VII longs, art. basal
ovale ou piriforme. Urop. III avec les branches lancéolées, épineuses. Telson
longjétroit, subtriang., fendu ou échancré. · A
E. longipes Borzcx. Fig. 210. — Ol Sans 1893, p. 420, pl. 148, fig. 1.
Q. L. jusqu’à 13 mm. Corps modérément grêle. Segm. I et II du métas.
avec 1 dent dorsale. Tête avec les lobes lat. tronqués. Plaques cox._I très
prolongées, arrondies. Plaques I-III avec 2 petites dents à l’angle inféro~
post. Yeux très grands, réniformes. Ant. I avec le 16* art. du pédonc., =
le 26, tous deux avec des projections distales dentelées, flag. presque 2 fois
= le pédonc., avec 40 à 50 art. portant des calcéoles, flag. access. = le 16* art.
du flag.; II beaucoup plus courtes, 56 art. du pédonc. > le 46, flag. = 46 +
56 art. du pédonc., 56 art. du pédonc. et flag. avec calcéoles. Gnathop. I et
II subégaux, prolongement du carpe grêle, propode quadrang., un peu plus

  FAUNE DE FRANCE. -— AMPHIÈODES i
large que long. Péréiop. V·VII avec l’art. basal pas très large, crénelé au
bord post. Urop. III avec les·branches étroitement lancéolées, subégales
Telson fendu sur moins de 1 /3, lobes un peu divergents. —- J aunâtre,maculë:
de rouge. Yeux d’un rouge vif.
wi à " , P1?  `
' O
. /   l /
   1 e
I  Plllf""  
\ · ,v//"V/'_ x wb
s W 0
F /Ã ;?   %\â\’ · ·   0 .
y . « a`.: I 4  
  . .   Ay / 9 ~ \
      e   \  ' ll ll
I aix   ï,  i I   \ i
  w \/ · ur
  6 o  — tt 
\ r‘ ° * ‘ l
.· I É
` 5 A »•|`\`2~
 (]   d i  4
anni /   .   MJS È /
Fig. 210. — Eusirus longipes Q (d`après O, Sars)
I Iles Glénans, Lilhothamnium, 6 à 8 m. Golfe de Gascogne, 180 m. (Hiron-
' delle). Monaco. -— Océan arctique, Norvège, îles Shetland, Firth oi Clyde, '
Jersey, Adriatique. _
_ · F. GAMMARIDAE .
Corps plus ou moins grêle, avec les segm. de l’ur0s. en général bien délimités.
Ant; en général grêles, difffrant peu dans les deux sexes, flg. access. souvent
bien développé, quelquefois uniarticulé ou manquant. Pièces buccales normales»
(sauf chez Niphargopsis). Gnathop. I et II en général robustes, rarement non
subchélif., souvent plus grands et plus forts chez le 5. Péréiop. plus ou moins
grêles, art. basal des péréiop. V-VII quelquefois peu dilaté. Urop. III avec les

_ . GAMMARIDAE 2032
branches plus ou moins Iolîacées, dépassant les urop. I et II. Urop. III et_te1son.·
n’ayant jamais de crochets. Telson tantot entier, tantôt fendu, quelquefois jus~'
qu`à la base. . .
_ TABLEAU DES GENRES
-1. Mandib. et max. I—anorma1es· ...... G. Niphargopsis, p. 219
— Mandib. et max. I normales. .· .................... . ,... . .... 2· `
2. Toison échancré. ............................... .. ........ . 3—
—- Telson fendu ...................... . ........................ 4.
3. Urop. III avec la branche int. bien développée. ............... _.
...,......................... G.Gammare11us, p. 203
-- Urop. III avec la branche int. rudimentaire .....,.......... Z .
. ..... . ....................... G. Eucrangonyx, p. 206
4-. Ant; I avec le ilag. access. ayant 1 ou 2 art ................ 5 '
— Ant. I avec le flag. access. ayant plus de 2 art... . .. . . 8.
5. Urop. II avec la branche int. rudimentaire ......,. . . ..... 6
—- Urop. III avec la branche int. bien développèe... ............ T
6. Gnathop. I et II semblables .......... G. Nîphargus, p. 208
- Gnathop. I et II dissemblables. ....... G. Eriopisella, p. 220 ‘
7. Urop. III avec les branches étroitement lancéolées ...........
............. - ................ G. Cheirocratus, p. 222
- Urop. III avec les branches laminaires, arrondies ài Pextrem ...... `
............................. . G. Megaluropus, p. 225
8. Corps nettement caréné .... ... G. Carinogammarus, p. 260
— Corps non ou à peine caréné. ............................... 9~"
9. Corps sans groupes de spinules dorsales ..... . . . ..........,.... 11)
— Corps avec groupes de spinules dorsales . ....... - .............. 15
10. Urop. III grands ........ °.' ........................ .. . . . . .È. 11
·—— Urop. III petits ....................... G. Pherusa, p. 247
11. Urop. III avec les branches très inégales .... . G. Melita, p. 227
—— Urop. III avec les branches pas très inégales . . . . . . .. ....... i .··· 12;
12. .Max. I et II avec lelobeint. très soyeux. G. Geradocus, p. 234
——· Max. I et II avec le lobe int. pas très soyeux ...... _ .......... . . . 13. .
13. Péréiopodes V-VII grêles ..... . ..... . . .............. . ...... 14
_-—— Péréiopodes V-VII robustes ........,. G. Elasmopus, p. 244
14. Maxillip. avec le palpe normal ............ G. Maera, p._237 `
—· Maxillip. avec seulement 3 art. au palpe. G. Maerèlla, p. 242
15. Groupes de spinules limités à l’uros. .. G. Gammarus, p. 24S_ ·
—- Nombreuses spinules sur presque tout le corps.. . . , ...........
............ . ....... . .... G. Echînogammarus, p. 259 '
G· GAMMARELLUS Haansr 1793
(Type : Aszacus Homari J. C. Fxnnrcxos.)
Corps avec le bord dorsal caréné. Ant. I et II subégales, avec calcéoles. Lèvre-
antér. non échancrée. Lèvre post. sans lobes int. Mandib. normales, palpe avec

204 FAUNE on FRANCE. — AMr1m=·0DEs
le 3° art. falcîforme. Max. I avec le lobe int. bordé de nombreuses soies; II avec
le lobe int. épineux au bord int. Maxillip. avec le lobe ext. dépassant à' peine le
' 1*** art. du palpe, qui est grand etïrobuste. Gnathop. I etII ave'c le carpe cupu·
liforme, propode beaucoup plus grand, ovalaire, bord palm. non défini. Pé-
réicp. robustes, V~VII avec l’art. basal ovalaire. Lobes branchiaux plissés.
Urcp. III avec les branches uniarticulèesj branche ext. un peu > l’int. Telson
un peu échancrê.
— m’ ml "‘P  
/»,,.»î,
L mg î· /    
— ' Ms [ ,
. ~`* i
Fig. 211. — Gammarellus angulosus SQ (du Croisic)
.—— Carène dorsale de plusieurs segments prolongée en arrière ......
...............,................... G. Homarî, p. 205
— Carène dorsale d’aucun segment prolongée en arrière ..........
............ L .,.. .. .,.........,. , G. angulosus, p. 204
G. angulosus (H. Rxrnxn). Fig. 211, 212. ——- Amathilla zmgulosa
'O. Sans 1894, p. 492, pl. 173, üg. 2.
Q ov. (27 œufs). L. 12 mm. Corps court, robuste, carène de chaque segm.
· tronquée en‘ arrière, augmentant régulièrement du segm. Il du mésos.
»au segm. III du métasome. Tête avec un rostre court, obtus, lobes lat. peu
saillants, régulièrement arrondis. Plaques cox. V avec le lobe antér. le plusj ·
grand. Plaques épim. III régulièrement arrondies en arrière. Yeux grands,
subréniformes. Ant. I avec le ilag. beaucoup >r le·pédonc., avec 20 art.
garnis de nombreuses petites soies, flag. access. avec 5 art.; II >_ les I,·
58 art. du pédonc. < le 4**, llag. avec 25 art. Calcéoles au bord post. du flag:
des ant. I et au bord ant. du flag. des II chez les vieilles Q (Port-Vendres,
L. 14 mm,). Gnathop. I et II subégaux, propode = 2 fois le carpe, bord
palm. avec (épines, dactyle très courbé. Péréiop. VI et VII subégaux, >
V, art. basal crénelé au bord post. Urcp. III avec les branches lancéolées,
branche int. bordée de soies, branche ext. épineuse au bord ext. Telson
subquadrang., à peine plus long que large, avec 1 paire de spinules margi-

onnrnianrnaa 205 `
nales et 2 de spinules distales.(Diffère du type de Norvège par la forme des
plaques cox. V et par ses ant. II > les I.)- D’un vert jaunâtre (le Croi· ·
sic). D’un blanc translucide, verdâtre dans la partie dorsale, yeux rouges
(Antibes)l `
' T n  FJ  c
  7   ` `~’}\   .
* `llr     l C 1
IQ ¤·~ 1 ,   I ,
I. ëëw   `-1 “ F`}
   1 1 Ft; 1;  Ã Nl]  A
lêâ w · ~\ F A `
i *3 ’$«   ïS“   \
  ë_  É     X  / É
"¥•·.‘0•` À, d   0 N * I
il W     ul}   É
·.· È ».,  ,, . @3
Fig. 212. - Gammarsllus angulosus (du Croisic)
Saint-Malo. Le Croisic, marée basse, dans les Algues; assez c. Port-Vendres, _
· Cette, Antibes, Algues du littoral. —-· Océan Arctique, Norvège, Suède, Cattégat,
Helgoland, Nouvelle Angleterre.
G. Homari (J. C. Fasaicros). Fig. 213.- Amathilla Homari O.SAns
1894, p. 490, pl. 172, et pl. 173, fig. 1. ·
Q ov. (237 œufs). L. 24 mm. Corps très robuste. Mésos. et métas. carénés
dorsalement, carènes très hautes, aiguës, prolongées en arrière. Segm. I
de l’ur0s. avec une dépression dorsale, suivie d’une carène arrondie. Tête
avec un petit rostre, lobes lat. un peu tronqués. Plaque cox. V avec le lobe
antér. le plus grand. Plaques épim. III· presque rectang. Yeux grands,
réniformes. Ant. I = 1/3 du corps, 1"' art. du pédonc. < les 2° + 3°, flag.
à peine > le pédonc., avec 31 art. garnis de touffes de soies et de calcéoles
au bord post., flag. access. avec 5 art. Ant. II > les I, 5° art. du pé-
dono. < le 4**, flag. > le pédonc., avec 35 art., oalcéoles au bord antér. Gna-
thop. I comme chez G. angulosus; II avec le bord palm. nettement défini.
Pérêiop. III-VII diiïérant à peine de ceux de G. angulosus. Urop. III avec
les branches garnies d’épines et de soies. Telson > le pédonc. des urop. III,
beaucoup plus long que large, avec 6 paires de spinules marginales et
1 paire d’épines distales. - 3‘ Corps. plus comprimé, ant. plus grêles. ——

2206 FAUNE DE FRANGE. -—~AM1>mPon ES A
Couleur variable, vert olive ou blanchâtre, maculé ou rayé de brun ou de
· a · rouge. Yeux·d’un brun foncé.4 , ·
t t x   -
, , · _`
U ` m v F
· Ã
s A  ` .  ` 
*  6;. `
.  
“ ¤•m ' i -" '''’· Q"? W     \`
_ |n¤¤um·····¤¤·' » -à ——¤·
 ` ·. .   N
Cluny , . ·,.•·’ , " w
‘ïï;i'•|lnj.jn¤¤¤•" wu; IM" ' ,
Fig. 213. -— Gammarellus Homari Q (de Dundee)
Dunkerque, Wimereux, Luc-sur-Mer, Jersey, le Croisic, marée basse, dans
iles Algues et sous les pierres.,Très r. — Océan Arctique, Norvège, Cattégat,
.lles Britanniques.
l · G. EUCRANGONYX STEBBING 1899 '
(Type : Cmngonyx gracilis S. J. SMITH.) ·
Corps comprimé, non caréné: Plaques cox. I-IV,plus hautes que les suivantes.
Yeux présents ou absents. Ant. I les plus longues, flag. access. petit, biarticulé.
Gnathop. I et II subchélif,, propode à peine plus large que le carpe.Urop. III
I courts, avec une petite branche int, Telson échancré.
E. VejdovskyiSrEBB1Nc. Fig. 214, 215.- Crangonyx subterraneus
CHEVREUX 1901c, p. 237, fig. 2.
_ P 5*. L. 4 mm.·Plaques cox. IV beaucoup plus hautes que les suivantes,
échancrées en arrière. Plaques épim. I-III arrondies en arrière. Yeux man-
· quant. Ant. I avec le 19* art. du pédonc. < les 29 -§— 38, flag. beaucoup >
— le pédonc., flag. access. > le 16* art. du flag.; II·= les 3 /5 des I, 46 et 5** art.
. du pédonc. subégaux, flag. == le 56 art. du pédonc., avec 3 art. Lèvre postér.
avec de petits lobes int. Mandib. avec le 29 art. du palpe très large, un peu
> le 3*3. Max. I avec 4 soies au lobe int., 6 épines au lobe ext., palpe avec
i 4 épines distales; II avec les lobes subégaux, lobe int. avec des soies sur une
~ partie du bord int. Maxillip. avec le lobe ext. rfatteignant pas le milieu du

GAMMARIDAE 207
2° art. du palpe, 4** art. ongulé. Gnathop. I et II avec le carpe subtrîang.,
àl PGU près aussi Iêlïgê qllê le pI‘Op0d9, qui GSÈ qUE1dI’3.Ilg., Ill'}. PGU >- lâfgü
dans les I, avec le bord palm. presque transverse, près de 2 fois aussi long
. v ' / n ·
,,,1 ' Il ,  mr
cp, · . . Q . .
` M N    
· Q î . ·
   rI    ~rv È  
_ Fig. 214. — Eucrangonya: Vejdovskyi (de Lille)
' 6
T , Lg 'L
“r·`· ·À F F
  2 ‘. _
— ü  r` l ll
P, * —.  ,
y   I   I  ··
M Ft gl '  
\ u fr \
 ô Q
/ lr / l
. M il/I
' $
  / H se \
.   BB1   L
_ Fig. 215. — Ercrangonyx Vejdovskyi (de Lille) · |
·que large dans les II, avec le bord palm. oblique. Péréiop. III et IV grêles,
` V-VII plus longs, art. basal ovale, un peu crénelé au bord post. Urop. III
avec le pédoncà très large, un peu < la branche ext., qui porte 2 paires

208 , FAUNE DE FRANCE. — AMPHIPODES
d’épines médianes et un groupe d’épines distales. Telson presque aussi long
que large, largement échancré, avec 5 paires d’épines distales.
Lille, dans le réservoir d’Emerin et dans les puits ——- Prague,dans un puits?
Angleterre. .
_ · G. NIPHARGUS Scnionrn 1849 _
(Type : Gammarus stygius Scmonrr) ·
Corps comprimé, non caréné. Plaques cox. I-IV pas très grandes.Yeux rudim.
' ou manquant. Ant. I les plus longues, flag. access. avec,2 art. au plus.Lèvre
antér. arrondie. Lèvre post. avec des lobes int. bien développés. Mandib.nor·
ma1es;,3° art. du palpe > le 2e. Max. I avec peu de soies au lobe int.,palpes
droit et gauche semblables; II avec peu ou pas de soies au bord int.du lobe int.
Maxillip. avec le lobe ext. épineux au bord int., palpe long. Gnatl1op.I et Il
· semblables, subchélif., carpe moins large que le prop0de,qui est très dilaté,
dactyle ongulé. Urop. III avec la branche ext. longue, biarticuléeabranche int
très petite. Telson plus ou moins profondément fendu.
o  
Q C; ` *-—·. 
 C ` ¢  "`\ ````  
<\ ··__ 9 É    ‘
r        
·  :-g · — g I î  
T' l — L
 sa _r___ _/ •`\. .
, _»\··,,:=-” ’( 7 7
. T/V »
Q? 7 P
t i /
. m ml’
m QQ
Fig. 216. — Niphargus putcanus 8 (de Meudon)
1. Plaques cox. IV beaucoup plus hautes que les V ...... . .' ........ 2
— Plaques cox. IV peu ou pas plus hautes que les V ................ . 3
_ 2. Ant. I = les 3/4 du corps .................. N. Vîrei, p. 210
— Ant. I < 1 /2 du corps .................... N. Foreli, p. 212
3. Plaques cox. I-IV ne se recouvrant pas ( 3 ad.) ............... 4. ·
——— Plaques cox. I·IV se recouv. plus ou moins ( 5‘ad.)...· ......... 5.

_ 1 GAMMARIDAE 209
4. Tclson moins long que large ...... A ........ N. aquilex, p. 212
, ·-- Telson plus long que large .... L .......... N. Plateaui, p. 213
5. Péréiop. V-VII avec 1 épine au bord int. du dactyle .............
.......... . .. ....... .., ............ N. nicaeensis, p. 219
—— Péréiop. V-VII avec plusieurs épines au bord int. du dactvle.. 6
—- Péréiop. V-VII avec le dactyle inerme .....................   7 `
6. Telson fendu sur 1/2 de sa longueur,. . . N. Ladmiraulti, p. 215
— Telson fendu sur les 3/4 de sa longueur .... N. ciliatus, p. 216
7. Gnathop.I et II avec le propode obpiriforme N. fontanus,p. 217 _
. —— Gnathop. I et II avec le propode non obpirilorme .............. 8
8. Gnathop. I et II avec l’angle inféro-post. du propode aigu .......
................................ .. N. Kochianus, p. 218
-—· Gnathop. I et II avec l’angle inféro-post. du propode arrondi ....
,... . ...................... . ....... N. puteanus, pg 209
•Y I i '. .
. i ¢ \\ gn? \
TL [ / ’ il  
\   4* fggam -
· ·î  ,,.7 g  .[,1'·  
. 7. , g/I ,   » —· L mea! ·—
uf I.   -*5. âïüf 1
A. I  
W /% ` \ 23;, 3,.* J2]   ¤ »·
I ’ r. x . iti: \
/ / .§     ~
_ 0 ···· - ·.... -
' I il Il ufsï   I
\. \ È W .
1
Fig. 217. — Niphargusputeanus (de Meudon)
N. puteanus (Koen). Fig. 216, 217. — Srmmmo, 1906, p. 407.
· Cî. L. 13 mm. Corps long, étroit, peu comprimé. Tête beaucoup > le
rscgm. I du mésos., lobes lat. arrondis. Plaques cox. I-IV aussi hautes que
leur segm., bordées de nombreuses épines, contiguës sans se recouvrir, IV
un peu plus hautes que V. Plaques épim. I et II arrondies en arrière, III
· rectang., angle épineux, souvent crénelé. Yeux indistinots (dans l’alcool)_
Ant. l = la tête + les segm. I~IV du mésos., 1°' art. du pédonc. à peine <
les 2° + 36 art., flag. 1/3 > le pédonc., avec-22 art., flag. access. biarticulô,
à peine > le l" art. du flag.; II = 2/3 des I, 5° art. du pédonc. < le 4**,
flag. = 1/2 du pédonc., avec 9 art. Mandib. avec le proc. mol. petit, 3° art.
E. CHEVREUX et L. FAGE. — Amphipodes. 14 .

· 210 FAUNE DE FRANCE! —- .~.M1>E11>01>Es
du palpe = les 1" -|— 2e: Max. I avec 1 soie au lobe int.,3 soies distales au
palpe. Gnathop. I avec le carpe subtriang., propode beaucoup plus grand,
environ aussi long que large, bord palm. un peu oblique, avec 1 très longue
épine distale, dactyle avec 1 petite dent au bord int. Gnathop. II un peur
plus grands, de même forme. Péréiop. III et IV grêles, propode = l’art.
méral, > le carpe. Péréiop. V-VII avec l’art. basal étroit, 2 fois aussi long
que large, bord— post. crénelé, presque droit, art. méral < le carpe, carpe
< le propode, dactyle grêle. Urop. I avec les branches subégales; Il très,
et Q
Q . J
, / ( "1’ _,
   FI,   fx , , ,
.. . Q 1 .
D P5 u   PJ W
W t   Il Q   lx I   wi '<«  
` . ···»’ \
tit ` ‘·~—·   \ ls
  ü "`~`··.,_ A   îa ·’
· `4-` ` . 1
sg   gf M
si L? î   Ã
1 v
. \ Q se / . , 
\   . . · ‘ .e«/ È
\ •·   d      
( Fig. 218, - Nîphargus Virci (de Baume-]es—Messîeurs)
petits, branches = le pédonc.; III avec la branche int. = 1 /10 du 1" art-
de la branche ext.,qui = 1/3 du corps, 2** art. presque = le 1**12 Telson = le
pédonc. des uropodes III, aussi long que large, fendu sur un peu plus de la
moitié, fente ouverte, chaque lobe avec 1 épine et des soies marginales et,
4 épines distales. —— Q ov. (14 œufs). L. 10 mm. Urop- III beaucoup plus
courts, 29 art. de la branche ext. = 1 /3 du 1°1'. .
' Nord, Somme, Calvados (Villers-sur-Mer), Meurthe-et—Moselle (Nancy,Saint~
Nicolas-du—Port, Manéville), Vosges, Haute-Saône (Servance, Saint—Valbert),
Grenoble, Côte-d’©r, c., Seine-et—©ise (Meudon, Is—y). Environs de Nantes,
puits et sources. Grottes d’Arcy (Yonne),deMesme et dela Balme (Isère ,de Sare
(Basses·Pyrénées). -— Regensburg.
N. ·Virei CHEVREUX. Fig. 218.- Cu. 1901 c, p. 197, fig. 1-2 (Q);1909,
p. 27, pl. 2 ( 3).
(E`. L. 30 mm. Segm. I et Il de l’ur0s. avec 2 groupes de spinules dorsales-

GAMMARIDAE ' 211
Tête beaucoup > le segm. I du mésos., lobes lat. très saillants, arrondis,
Plaques cox. I-IV beauco_up plus hautes que leur segm. ; IV très grandes,
êchancrées en arrière; V avec le lobe antér. de moitié moins haut que les IV.
Plaques épim. II et III avec l’angle post. un peu aigu. Yeux manquant.
Ant. I = 3/4 du corps, 1°T art. du pédonc. un peu > le 2e, 3** = 1/2 du 2°,
llag. avec environ 60 art., flag. access. biarticulé = les 1** + 2** art. du flag. °
Ant. II <` 1/2 des I, pédonc. avec le 5** art. un peu < le 4e, flag. un
peu > le 5° art. Mandib. avec le proc. mol. robuste. Max. I avec 6 ou 7 soies
distales au lobe int. Gnathop. I avec le propode trapézoïdal, aussi large que
long, bord palm. avec une longue épine distale, dactyle long, grêle; II avec _
| C1': 4 9 É  
  0 W ‘
  2** L 3;,.  
 Sn     il _ S
  ·   · MO., fr I » « ·
    l lielgî l`\   ll i '
 %\ \  ‘ ”   ’ .»  . .
If v \\ x V V _,/
X   I · Ã- \
. 3** /1
ua o" I /  %— fi _
‘l ` ra §— ` 1·
/ tp s  \\ m
` §"`¥w ·”/ 1 .
· \ië  _«’
ua? K- \ / `
Fig. 219. — Nipliargus Forvli (d`aprës llumbcrt)
le propode presquesemblable, mais' beaucoup plus grand, angle infér0·
post. arrondi. Péréiop. VI et VII très,longs, subêgaux, art. basal crénelê`
au bord post., art. méral < le carpe, carpe < le propode, dactyle petit
Urop. I avec les branches en général subégales, beaucoup < le pédonc.;
ll très petits; III avec la branche int. < le pédonc., branche ext. avec le
2** art. = 1/2 du 1°1'. Telson > le pédonc. des urop. III, chaque lobe avec
2 épines média-mes, 2 soies marginales et 6 épines distales. -- Vieux 5‘ :
Urop. I avec la branche int. beaucoup > l’ext., = le pédonc.; III]_avec le
2° art. de la branche ext: = le 1" .—— Q. L. 25 mm. Urop. III avec le 28 art.
de la branche ext. = 1/3 du 1***. - Vieilles Q, de 30 mm.[: Gnathop. II
avec le propode très volumineux, subtriang., bord palm. beaucoup > le
l bord post., dactyle très courbé, < le bord palm. -- D’un rose pâle.
Champagne, Doubs, Côte·d’0r (très c.), puits et sources. Grottes d’Arb0is,

212 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES _
de la Puisance, de Baume-les-Messieurs, de l\ans (Jura),de la] Dragonnière
(Ardèche), Hérault (source de la Robine, Balaruc-les-Bains). Gaid (aven de
· Sauve). ' . ,
N. Foreli HUMBERT. Fig. 219. —- H. 1877, p.· 345, pl. 6 et 7.
, ‘ L. 7 mm. Plaques cox. I-IV plus hautes que les suivantes.Plaques épim. II
arrondies au bord post., III avec l’angle post. un peu aigu. Yeux indistincts
(dans l’alooo]). Ant. I à peu près = 1 /3 du corps, 18T art. du pédonc. pres-
que = les 28 + 38, flag. avec 16 art., flag. access. un peu > le 18T art. du
llag.; Il = les 2 /3 des I, 58 art. du pédonc. < le 48, flag. avec 7-9 art. Max. I
avec 2 soies au lobe int., palpe décrit et figuré comme triarticulé, ce qui doit
' être erroné. Gnathop. I et II semblables, II le plus grand, propode qua-
drang., bord palm. transverse. Péréiop. III-V subégaux beaucoup < les VI
et)VII. Urop. III avec le 28 art. de la branche ext.=1/4 du 18T ($2),: 3/4
du 18* (3). Telson fendu aux 3/4, chaque lobe avec 1 épine marginale
et 4 épines distales. _ _
· Lac Léman. Onex, près Genève, dans un puits.
` “' ll 5*.
2   /` •%!>  lill)
· T   %%àî’\\ I ll)
. ü , / 4 œ léa?   ; ' r , `
'   A m gpl   I J = iv
  W 0, ¢ ¢ ¢,"g;"   W
We “' • _
, ,. î~   /-8 ` \ , /.· Pl}
    I  tn ‘ \ af? ,1/
X r'  J Ã \ (  
1 s
U-? J \ 8f \
Fig. 220. -— Niplxargus aquilecv (de la Côte-d’Or)
N. aquilex SCHHSDTE. Fig. 220. -— S. 1855, p. 350, fig. ·
5‘. L. 10 mm. Corps étroit, allongé. Tête beaucoup > le segm. I du mésos.
Plaques cox. ne se recouvrant pas, IV à peine plus hautes que V. Plaques
épim. I-III arrondies en arrière. Yeux indistincts (dans 1’aloool). Ant. I
< 1 /2 du corps, 18î art. du pédonc. < les 28 -|- 38, 38 = 1/2 du 28, flag;
avec 15 art., flag. access. biarticnlé, = le 188 art. du flag.; II = les 3 /5 des I,
58 art. du pédonc. < le 48, flag. avec 7 arti Max. I avec 1 soie au lobe int.,

caiimnarnan 213
3 soies au palpe. Gnathop. I et II semblables, II les plus grands, carpe étroit,
propode subtriang., dilaté au bord palm., épine distale petite, bord post.
convexe. Péréiop. III-V subégaux, VI et VII beaucoup plus longs, art.
basal étroit, avec le bord post. un peu convexe. Urop. I avec les branches
un peu inégales, II très petits, III presque = I /2 du corps, branche int. rela-
tivement longue, = I /4 du I" art. de la branche ext., I" et 2** art. subégaux.
Telson beaucoup < le pédonc. des urop. III, un peu plus large que long,
largement fendu sur I /2 de sa longueur, chaque lobe avec 3 grandes épines ·
marginales et 2 épines distales. -— Q. L. 7 à 8 mm. Urop. III avec le 29 art.
de la branche ext. < I/2 du I". '
Nord, Pas-de—Calais. Manche (Saint-Vaast-la-Hougue), Morbihan (Port-
Navalo, Arzon), dans les puits. Vosges, puits et sources.Seine-et—Oise (Saint-
I`temy·les-Chevreuse, source). Côte-d’0r, puits et sources, assez c. Saône~et-
Loire (Autun). — Angleterre, Jersey, Leyde, Cologne, Bohème. _
• .   ‘*1• · 
¢ *1 ` ·M:—U\ J \§»_
4 , xv. 2  ·
I àw `I , 4/ l l
\ » [ §~·" J 5
\ =z • I/ I I . 5
.    jo  
  ..lll I . \ : —M —
\\  ti r X _ \
`Q1 3 /
¤·«__, ./ i °
Fig. 221 . — Nipliargus Plalcaui clongalus 8 (de Nantes) `
N. Plateaui Cnsvmzux 1901 c, p. 168, fig. 1-3 ;. var. elongatus
Fig. 221, 222. I ' `
3 ad. L. 22-25 mm. Tête = le I" segm. du mésos., lobes lat. étroitement
arrondis. Plaques cox. moins hautes et plus étroites que leur segm., IV non
échancrées, plus hautes que V. Plaques épim. I-III non prolongées, presque '
rectang., un peu arrondies à l’angle post. Yeux imparfaits : une tache ocu-
laire jaunâtre à la base des lobes lat. Ant. I < I/2 du corps, pédonc. avec
le I" art. un peu > le 2°,.3° un peu >. 1 /2 du 2°, flag. avec 23-25 art., flag:
access. biarticulé, = le I" art- du flag.; II = 2/3 des I, pédonc. avec les 4**
et 5° art. subégaux, flag. avec II art. Mandib. avec le proc. mol. très robuste,
` 3° art. du palpe beaucoup < les I" + 28. Max. I avec 2 ou 3 soies au lobe~
Int., 6 soies distales au palpe. Gnathop. I et II semblables, II un peu plus.
robustes, carpe long, quadrang., avec un petit lobe à la partie proximalœ ‘
s,

' 214 FAUNE DE FRANCE. — AMpH1PooEs ·
du bord post., propode obpiriforme, presque aussi large que longïbord palm.
presque droit, avec l’épine distale grêle, dactyle avec 1 petite dent au bord '
int. Péréiop. IIl—V grêles, subégaux, VI beaucoup > V, VII un peu > VI;
VII avec Part. basal 2 fois plus long quelarge, bord post. un peu convexe,
` ,, _, et s
, î \ ·
. rl} ' W ~»;l,   T fr i
hf? / . 7 _ nf
il   —   * 4 gl
àà   '   "` '  i
Z /«'ïl il`;   là  
  ' \ i ` sig 9
·-_ U1) ET
 ses
liig. 222. — Niphargus Plaleaui elongatus (dc Nantes) _
crénelé, carpe > l’art. méra], propode > le carpe. Urop. I avec la branche
‘ int. courbée, renflée à Pextrém., = le pédoncr, branche ext. = 1 /2 de l’int.;
[I avec les branches inégales; III _ _
= le métas.-|-le segm. I de l’uros., °   0 4
branche ext. avec le 28 art. pres ·   A ’, j"
` que le = 18*, branche int. rela-   / ' ` ` V P
tivement longue,= 1 /4 du 18î art. Q ,  \ "_   2··"
de l’ext Telson un l   M  ` ’· \‘~ 2;
E . peu< epe  I 5,, i_\ ,  / .
donc. des urop. III, plus long que '      %  ' ,
large, fendu aux3/4, chaque lobe rw I - `°·~ ` " 
avec 1 épine et 1 ou 2 soies margi· §L  "  
nales, 2 épines médianes et 3.ou   M" » e _
· 4 épines distales. — Q ov. (19 »-   " i'»
œufs). L. 12 à 13 mm. Plaques " lï ‘· » ;
,cox. contigues. Plaques épim,III F. 3 _ . ,
mctanglaussi Chezle 3j`). UIIOPII rg. 22 . N. Plateau: robustus (É (de Padirac)
avec les branches subégales; III courts, 28 ‘art. de la branche ext. un peu
. plus de 1 /3 du I8'. —— D’un blanc translucide. ·
Nantes et environs, le Croisic, dans les puits, très c. Vendée, Somme, Catal-
- combes de Paris, Côte-d’©r. — Belgique (0u.vaIt robustus). p
  ,

· GAMMARIDAE 215
Var. robustus. (Fig. 223). — L. 3 21 mm., S? 14 mm. Comme elongatus,
mais plus robuste, plaques cox. se recouvrant ( 5‘ et Q). Gnatliop. I et II avec
le propode quadrang., bord palm. presque trausverse,b1en défini. Urop. I-III (5)
comme chez N. P, elongazus.
· Côte-d’Or, Tarn, Landes, Basses-Pyrénées, dans les puits. Grottes d’Arcy
(Yonne), de Mesme et de la Balme (Isère), de Padirac (Lot),de Marsoulas (Haute- `
Garonne), de l’Oueil du Neez, d’Oxibar, Lenecoby, Campagnana Lec1a,de Sare
·(Basses·Pyrénées). — Bologne, dans un puits.
` ` N. Ladmiraulti, Cunvixsux. Fig. 224. -— CH. 1901 v, p. 174 fig. 1-4.. _ _
5. L. 21 mm. Corps pas très comprimé. Segm. 1-3 du métas. et I et II
·de l’uros. avec quelques spinules au bord dorsal post. Tête à peine > le ...
. zsegm. I de l’uros. Plaques cox. IÈIV beaucoup plus hautes que leur segm.,
` »   <— ‘ i
 .  Éîëà lh viii! PJ 
É ex - . .
I
  \` "ïiib’ mi
  X.  "”
. ju  
r J ¢!·~··à
= ( A ou ev
4 « , ,} 4`$ÃTggI
‘ WT 7 ~ .   //»i¢zîs·~=‘-«# ,
. ' ' ` (
\`/’/ /   i
vb É , _ /,2 / . ·
·   4 . ` ...... .» ( '
\ >   I · É .
i Fig. 224. ·- Niphargus Ladmîraulti (de Nantes) n I
`Lprolongées en avant, IV·un.peu échancrées. Plaques épim. Illet III ter-
minées en angle à peu près droit. Yeux indistincts (dans l’alcool). Ant. I
= 2 /3 du corps, pédonc. avec les 1" et 2° art. subêgaux, 3** = les 2 /3 du 2**,
` ilag. beaucoup > le pédonc. avec environ 40 art., flag. access. biarticulê, un
peu > le 19* art. du flag.; II < 1/2 des I, 5** art. du pédonc. presque—= le 4**,
flag. un peu plus long, avec environ 20 art. Max. I avec 4 soies au lobe int.,
3 soies au palpe. Gnathop. I avec le propode·aussi large que long, obpiri- '
forme, bord palm. non défini, épine distale petite; II avec le propode un peu
plus grand, bord palm: transverse, angle un peu arrondi. Péréiop. III et IV
très courts, très grêles, dactyleavec 3 épines au bord intl; V beaucoup
plus longs; dactyle avec 3 épines; VI et VII très longs, subêgaux, = le métas.

216 FAUNE DE FRANoE. —— AM1>111PonEs
+ l’uroS., VI avec 4 épines au dactyle, VII avec 5 épines. Urop. III très
longs, beaucoup > le métas. ~(— l’uros., branche ext. avec le 28 art. un peu >
. le 18F, branche int. très petite. Telson beaucoup < le pédonc. des urop. III,
_ fendu à moitié, fente très ouverte, chaque lobe avec 1 ou 2'soies et 1 épine _
marginales, 3 ou 4 épines distales. —— Q. L. 18 mm. Ant. I à peine > 1 /2 du
corps. Gnathop. I avec le propode > celui des II. Urop. III avec le 28 art.
de la branche ext. < 1/2 du 18*.
Loire-Inférieure (Nantes), Maine-et-Loire (%aii1t·Rémy-les·Garenne), Lot ·
(Belcastel), dans des puits. ·
· N. ciliatus Cmsvnsux. Fig. 225. ——- CH. in PEYERIMHOÃEF 1906, p. 217..
· 3‘. L. 14 mm. (Mont-de—Marsan,jusqu’à 20 mm.) Corps comme N. putea—
nus (p. 209) mais plaques cox. I-IV un peu plus hautes que leur segm-
°`     tw PI L
/ ' >·//,   · ” J
  \\_   \ I
  er`   ( "\ 1 \ ll ` 1
·   ·—·.    —     *
L« " ` · ` , , `L
~.   @*1   1 ll ... P
a _ ._ , ·‘ lÃ
' `   IÉ"  `È  ._y`*_ s l
.   * ai .viî~. a à .  
I - \     \\ É] v
I 1 S uf 9 ` 1 E   `
> uë t X m , `¤& ii] \ '
W A .
.\-.
Fig. 225. —· Niphargus ciliatus (de la grotte de Méailles)
Plaques épim. III un peu arrondies en arrière. Yeux indistincts (dans l’al—
cool). Ant. I avec le 18r art. du pédonc. beaucoup > le 28, 38 —·= 1 /2 du 28.,,.
ilag. avec 22 art., flag. access. biarticulè, un peu > le 181 art. du ilag.; IE
très robustes, 58 art. du pédonc. un peu < le 48, flag. avec 12 art. Mandib-
` avec le proc. mol. très robuste. Max. I avec 2 ou 3 soies au lobe int. Gna—
thop. I et II avec le propode obpiriforme, bord palm. > le bord post., épine
distale petite, dactyle avec de nombreux cils au bord ext. Péréiop.V-VII avec:
le bord post. de l’art. basal crénelé, presque droit; VII avec Part. basal 2 fois
plus long que large; III-VII avec 4 ou 5 épines au bord int. du dactyle-

\
cxmmmnan 21'Zî
Urop. III très longs, branche ext. avec le 2* art. un peu < le I". Telson
presque = le pédonc. des urop. III, fendu aux 3/4, chaque lobe avec
I épine au bord int. et 4 épines distales. —— Q. L. 11 mm. Urop. III avec le·
2** art. de la branche ext. = 1/3 du 16*.
ItBîisses-Alpes (grotte de Méailles). Pau, Mont·de-Marsan,dans les puits. —·
il l€·
N. fontanus Bars. Fig. 226. — Cmzvnaux 1901 c, p. 201, fig. I et 2.` .
3‘. L. 6 mm. Corps peu comprimé, bord dorsal glabre. Tête beaucoup > le
segm. I du mésos. Plaques cox. I-IV larges, se recouvrant, IV non échan- ·
crées, plus hautes que V. Plaques épim. I-III terminées par 1 petite dent, ·
, avec I épine. Yeuxzindistincts (dans l’alc0ol). Ant. I= I/2 du corps, pédonc.,
· t ' . ,7 ,_'__"' c ’ ij? _ 3112;
1   ê\ Ã   ‘ x
3** \à® /-——` \/-, .»;=î· ,
' \ lv ,/ ` l }
  · ‘ I ,1
»‘«··h  en si
'é#I' Y. '¢ /
k— \ »¢
~§}p •` ‘ —.¢1
` ‘$"`! s" \ • “\È,..«-1 ~
ün .   ,= —\ \ •¤!  ‘··re——   sa . -.
nil `      
  I I `·—~ 1 \\
rn     \`—~. ____ _ _ _
" 
i " =.».   M?
  WI ‘l’ _
· Fig. 226. — Niphargus fonlanux (de Cette)
avec le I" art. un peu > le 26, 3° < 1/2 du 2**, flag. avec 23 art. glabres, ‘
flag. access. biarticulé, un peu < les art. 1 + 2 du flag.; II avec le 5** art. du-
pédonc. un peu < le 4**, flag. avec 9 art. ciliés. Max. I avec 1 soie au lobe int.
ct 3 soies distales au palpe. Gnathop. I avec le propode quadrang., bord
` palm. un peu oblique, dactyle très robuste; II beaucoup plus grands, obpi-
riformes, presque aussi larges que longs, bord palm. défini par l’épine dis~
tale. Péréiop. III-VII avec 1 spinule au bord int. du dactyle; VII très longs,
art. basal étroitement ovale, crénelé au bord post. Urop.III =î 1 /2 du corps,
branche ext. avec le 2* art. un peu > le 16*, branche int. très petite · == 1 /2
du pédonc. Telson = le pédonc. des urop. III, fendu sur plus des 2/3, chaque-

I   FAUNE DE FRANCE. ——— AMPHIPODES
lobe avec 1 longue soie marginale et 2 épines distales. —— Q, L. 5 mm.,Urop.
III relativement longs, branche ext. avec le 1°1' art. 3 fois = le pedonc.,
2** art. = les 2/3 du 1°1'. ·
Cette, Montpelier, Ni ze, dans des puits. ·- Sud de l’Angleterre, Jersey,
Serbatoi.
N. Kochianus BATE. Fig. 227. -— CH1m·oN 1900, p. 150,.pl. 18, fig. 3.
Q ov, (3 œufs). L. 6 mm. Corps robuste. Segm. III du métas. et I et II
de l’uros. avec des spinules dorsales. Tête beaucoup > le segm. I du mésos.,
Plaques cox. I-IV se recouvrant, un peu moins hautes que leunsegm.,
/Ã/Qi   '   ,.,, '
· @6  alt l‘ U1;   q,
  s··s ' ,1 · \
  1 ” llhy ~
‘ É   u .,
` mi ` - Q "`“ p Eu'.? cn` ·
È&i ’ • · , =•zL.A`   Ã
· / ,îf7,,/T..:r« '·• » ’ \ \ YP v -·e‘ /,/ ·
v ·· '/  9  ai
· . F) ,. a.
fr . I , -
, Fig. 227. -·Niphargus Kochianus [de Cette) `
, IV non échancrées, plus hautes que V. Plaques épim. I-III plus ou moins L
arrondies en arrière : II très arrondies, III presque rectang. Yeux indis— ,
tincts (dans l’alcool). Ant. I = 1 /2 du corps, pédonc. avec le 1** art. presque
- = les 26 ·-|- 36, 3° peu < le 2**, flag. plus de 2 fois = le pédonc., avec 20 art.,
flag. access. biarticulé > les 1" —|— 2e art. du flag.; II = 2 /3 des 1,48 et 56 art.
du pédono. subégaux, flag. avec 11 art. Lèvre post. avec les lobes int. bien
développés. Max. I avec 2 soies au lobe int., 3 soies au palpe. Maxillip. avec
le lobe ext. dépassant le 2° art. du palpe. Gnathop. I avec le carpe à peine
< le propode, qui est quadrang., dilaté dans sa partie distale, avec le bord
_ post.un peu concave; II un peu plus grands, carpe beaucoup >le propode,pro-
pocle comme le précédent, mais bord post. droit. Péréiop. VII peu > les VI,
art. basal large, crénelé au bord post. Lam. incub. très grandes. Urop. III
pas > l’uros., branche ext. avec le 1" art. 2 fois 1/2 = le pédonc., 2° art.

GAMMARIDAE 219
très court, spiniforme, branche int. très petite. Telson un peu moins long
que large, fendu aux 3/4, chaque lobe avec 5 épines distales. —— 6 inconnu.
Pas-de-Calais (Béthune), Dijon, Cette, dans des puits. — Angleterre, Irlande, ‘
_ Munich. ·
N. nicaensis Isman. —· I. 1916, p. 65, pl. 1-3.
_ L. 15-20 mm. Très voisin de N. puleanus (p. 209) ; s’en distingue par
ses ant. I et II plus longues et par la présence del rang d’épines sur la
face ext. de l’art. basal des gnathop. I et II et de 3 épines distales au
· bord palm. du propode. _ ' `
Nice, dans une source. _
G. NIPHARGOPSIS Cmavmaux 1922
Comme Niphargus, sauf les pièces buccales. Lèvre post. avec les lobes ext.
tronqués au~bord distal,1obes int. très petits. Mandib. avec le bord tranchant
tridenté, lame access. très longue, étroite, dépassant de beaucoup le bord tran,
chant, rangée de 35 épines,proc. mol. près de la base, très robuste. Max. I avec
*1 soie au lobe int., lobe ext. énorme, avec, au bord distal,1 rang de 11 épines
pectinées,suivi de 1 rang de 26 épines simples, contiguës,palpe très court,2° art,
dilaté, avec 6 soies: II avec le lobe int. < l’ext.,avec des soies au bord int-
Maxillip. avec le lobe int. très développé, lobe ext. un peu plus l0ng,n`atteignant
pas l’extrém. du 2* art. du palpe. ·
9 |lIl|¤l"
  ·~•ü“‘ ·‘·\\
  1 * i I" \ \üle"*`  1 `tlrr
‘   :  
~ « ·‘   / "§<,*© · P  J
‘   / . ,»l‘
mv / (   \‘ M
1 . , ·
m .
ïà   ~
Fig. 228. — Niphargopsis Legcri Q (de Grenoble)
N. Legeri Cnsvmwx. Fig. 228, 229. —-CH. 1922,.p. 487, fig. _
Q. 'L. 7 mm. Corps assez robuste. Tête > les segm.I + II du mésos.
Plaques cox. I—IV beaucoup plus hautes que leur segm.. IV échancrées

220 FAUNE DE remue. — Ampaxponns
beaucoup plus hautes que les V. Plaques épim. II et III prolongées,aiguës,
' Yeux indistincts (dans l’alcool).Ant. I’> I/2 du corps, IH art. du pédonc-
gros, < les 2** + 39, 36 = I/2 du 2**, flag. 2 fois = le pédonc., avec 22 art.,
flag. access. biarticulé, presque = les Ie! + 26 art. du flag.; II = 2/3 des I,
5° art. du pédonc à peine < le 46, flag. avec I2 art. Gnathop. I et II assez
faibles, I avec le carpe piriforme, propode un peu plus court, quadrang.,
plus large- que long, prolonge en bas en I lobe qui lui· donne l’aspect
chêlif., dactyle long, grêle; II plus grands mais peu différents, carpe plus long,
propode beaucoup < le carpe, lobe plus saillant, aspect plus chélif. Pé-
réiop. III et IV grêles, VI et VII subégaux, beaucoup > V, art. basal dilaté
\   2 rzîiî:   I" Q1 a
  »— ,§  
‘ M  Il W ~  ' 
, É    ,   —  
1 J il   ê; /
* %  '  A   e‘*É
i Il ·»'/ I
%   4 3712* \ É X É
se  
/ , Éü 4 . —
p up ,1%; (,,, ,   ( I .
I ,   ,/,  
1 /  li   ,   ' S
··1· ï , er
i Fig, 229. — Nîphargopsis Leqeri Q (dc Grenoble) i
avec quelques crénelures. Urop; II longs, atteignant l’extrém. des I; III un
peu > l’uros., branche ext. avec le I" art. 3 fois = le pédonc., 28 art. très
court, spiniforme, branche int. rudim. Telson beaucoup plus long que
large, > le pédonc. des urop. III, fendu aux 3 /4, chaque lobe avec lou 2,
épines marginales et 4 épines dîstales. _
Nappe souterraine de Grenoble. « ·
G. ERIOPISELLA Cmsvanux 1920 i
Corps grêle, allongé, plaques cox. très petites. Ant. I l0ugues,'flag.access.
rudim.; II très courtes. Lèvre antér. arrondie. Lèvre post. avec des lobes int.,
angles lat. non divergents. Maudib. avec le proc. mol. très robuste; palpe grêle.
l Max. I avcc‘2 soies au lobe int.; II avec les lobes subégaux, soies au bord dista!

oamiuanxrmiz 221
seulement. Maxillipwnormaux. Gnathop. I et II subchélif., II les plus grands,
avec le carpe très large, prolongé en bas. Péréiop. V-VII avec l’art. ba=al peu ·
dilaté. Urop. III avec la branche int. très petite, branche ext. longue, biarticulée.
Telson entièrement fendu.
· ` E. pusilla. Cusvniaux. Fig. 230, 231. —— CH. 1920, p. 82 fig. 6 et 7. i
Q ov. (1 seul œuf énorme, ovale allongé). L. 2 mm. 1/2. Corps lisse. Tête
= les segm. I + II du mésos., lobes lat. très larges, arrondis, lobes inf. nuls. ·
Plaques cox. I prolongées en avant .en lobe étroitement arrondi, II-IV ne se
recouvrant pas. Plaques épim. I-III terminées par 1 petite dent, manquant
  '
"` WÈ [
9 .
mf ·
1 Q`   `
, W C **7
*¤\ r · ‘ ··’/1* ·
, Ea lg'? · · /   ` · ·`
/  J  ] / ) \ px \
· / _ "‘ \ _
 rl   I / ‘ /  fg    
L _ /
. -/» /
/' ' ·"' I i
z"
' I \ //’/ / · M
\ .44  ··~·' ’
Fig, 230. — Eriopîsella pusilla Q (de Trébeurden)
quelquefois dans II et III. Yeux imparfaite, constitués par une très petite l
ÈHCIIB dillll bI'l.1II I`Ol1gBâI«I‘B qlll, EIVEC UD I.OI'l» gI‘OSSISS€IH€Il`I«, SG (IÉCOHIPOSB
en trois taches irrégulières, disparaissant dans l’alcool. Ant. I presque = le
~corps, 1” et 2° art. du pédonc. subégaux, 3** = 1/3 du 2°, flag. avec 19 art.,
ilagx access. biarticulé, <le 1*** art. du flag.;II = 1/3 des I, 5° art. du
pédonc. < le 4°, flag. avec 6 art. Gnathop. I avec le propode = le carpe,
2 fois aussi long que large, bord palm. non défini,daetyle grêle; II un peu plus
°' grands, carpe prolongé en bas en large lobe arrondi, propode < le carpe, _
ovalaire. Péréiop. V pas> les III et IV, dactyle très petit; VI et VII pres-
que 2 fois aussi longs, subégaux, art. basal 2 fois plus long que large, avec
quelques crénelures au bord post., art. méral et carpe subégaux, < le pro-
. pode, dactyle crochu à l’extrém. Urop. I et II peu développés, branches
-< le pédonc.; III·= le segm. III du métas. + l’uros., branche ext. avec le

  FAUNE DE FRANCE. ·—·· AMPHIPODES
_ 2° art. = 1/4 du 1***. Telson plus long que large, = le pédonc. des urop.
III, chaque lobe avec 1 épine et 1 spinule distales. —— 3. Ant. I > le
corps. ——· D’un blanc laiteux.
P" [ ‘  FU ·
, gn __ ‘
 ‘ ..·~ · ,.0 l ¤’ ·
  ·   3 (x  es,
\ L ai \? I  
  " â ,  l. .
( = \L
 » “f ..
lip'
Wi ai I
'· G Q.;  
` Fig. 231. — Eriopisclla pusilla Q (de Trébeurden)
Trébeurdeu (Côtes-du·Nord), dans le gravier roux de l’île Molène,marée basse
de vive eau, en septembre.
G. CHEIROCRATUS NORMAN 1867
i Type : Gammarus SunzfevaZliRA1·HKE
Mésos. et métas. lisses.Uros. avec les segm. I- et II dentés au bord dorsal,I—III
avec des soies raides. Tête sans rostre, lobes lat. saillants, arrondis, angles inf.
prolongés sous les lobes. Plaques cox. Il les plus hautes, IV à peine échancrées.
Yeux moyens, arrondis. Ant. I de beaucoup les plus courtes, flag. access. petit.
Max. I avec de nombreuses soies au lobe int.; II avec le lobe int. large, oblique-
ment tronqué, cilié au bord int. Maxîllip. avec le palpe court,grêle. Gnathop. I
faibles, propode étroit, sans bord palm. (3 et Q ); II eommel ( Q ),ou très
développés ( 3 ).Péréiop. V-VII avec l’art. basal peu dilaté,VI et VII beaucoup
> V. Urop. III avec les branches étroitement lancéolées, subégales.Telson pro-
fondément fendu, lobes divergents, épineux au bord distal.
1. Péréiop. VII avec l‘art. méral, le carpe et le propode étroits ...... 2 _
· ——— Péréiop. VII avec l’art. méral, le carpe et le propode larges .... . . .
....... _ ............................ C . assîmilis, p. 225
2. Gnathop..II (3) avec le bord palm. non marginal, situé à la
face int du propode .............. C. Sundevalli, p. 223
——— Gnathop. II (3) avec le bord palm. marginal, concave .....
.......... — .... . ..... ' .... . . .... C. intermeclius. p. 224

I GAMMARIDAE   ’
· C. Sundevalli (H. RA·1·m<E). Fig. 232, 233. - O. Sms 1894, p. 524,
pl. 184 et pl. 185, fig. 1.
6. L. 7 mm. Corps assez grêle, comprimé. Segm. I de l’uros..avec 3, Il
avec 4 dents dorsales, chacun avec des soies raides, III sans dents, mais _
  v
#
, T J
, 1
  "` "‘ W
.   L
m · ` ·
Fig. 232. —— Chcirocratus Sundcvalli (du Croisic)
avec 2 soies. Tête = les segm. I + II du mésos., lobes lat. séparés des lobes
inf. par une étroite incision. Plaques cox. I un peu prolongées en avant, `
dilatees dans la partie distale. Plaques épim. Illfprolongées, aiguës. Ant. I
f ·
  J   , i" `  ë—
    __\ J.; ,/  
( wit , `\·.\ .1 ' \
  ii  lr, /   pt e , , ·
Q `     @4*   i '
5*     \
PL` I  s I ‘i *1*
- L .\ Q e 4
\ ’ ,
sa s     
U ,   3**9 ‘ '
®  gps ~
Fig. 233. — Cheirocratus Sundevalli (du Croisic)
< le pédonc. des II, 1*** art. du pédonc. > le 2**, flag. = le pédonc., avec
15 art., flag. access. biarticulé; II 2 fois = les I, pédonc. très long, 5° art. >
le 4**, flag. avec 25 art. Gnathop. I avec le carpe et le propode subégaux,
abondamment ciliés, propode très étroit, dactyle très petit; II avec le carpe

224 FAUNE DE FRANCE. — AMPHIPODES ·
·oourt, triang., propode très volumineux, ovale allongé,· bord palm. non v`
marginal, sinueux, avec 3 épines, dactyle très courbé, = presque 1 /2 du
‘ propode. Péréiop. V-VII longs, grêles, VI et VII subégaux. Urop. III avec
le pédonc. long, = plus de 1 /2 des branches. Telson = 2/3 du pédonc. des
urop. III, fendu aux 2 /3,lobes obliquement tronquée, avec 3 épines distales,
la médiane très longue. —— É? ov; (18 oeufs). L. 8 mm. Gnathop. I comme chez
' le 3; II comme les I mais iplus grands, propode > le carpe, qui porte, au
'bord post., quelques grêles épines orochues. Lam. incub. courtes, étroites
— D’un blanc jaunâtre, maoulé de rouge. Yeux noirs.
_ Luc·sur-Mer, Saint·Vaast-la-Hougue, Granville, Jersey, Guernesey, Roscoff,
Brest, Baie de Quiberon, le Croisic, Arcachon, 0-30 m. Golfe de Gascogne,134
et 248 m. (Hirondelle). Saint-Tropez, Villefranche, Monaco, Bonifacio, 10 a 50 m.
-— Océan Arctique, Norvège, Suède, Cattégat, Hollande, Iles Britanniques,
Portugal, Algérie, Naples, Bosphore.
— _ É 1
 É"!   ` · § %
X
.  %  \ É  
  /   7 ,120,1 Ã
1:   gag /(    ] / V,.
I "\ i\’ l'
, ` x\\l`
e W / r  —.el:lllll·r
ài »./
L ,,3 t,.  
. Fig. 234. — Cheirocratus intcrmedius (du Croisic)
· C. intermedius O. Saas. Fig. 234.- O. S. 1894, p. 527, pl. 186, fig. 1.
3 (j,). L. 7 mm. Très voisin de C. Sundcvalli. Tête avec les angles inf.
ndépassant les lobes lat. Plaques cox. II beaucoup plus hautes que les I.
Plaques épim. III très prolongées, angle post. très aigu. Ant. I avec le
pédonc. et le flag. subégaux. Gnathop. II `avec le propode très grand, dilaté
à la base, bord palm. oblique, > le bord post., en partie un peu concave,
garni de longues soies, sans épines ( 3'ad. avec le bord palm. nettement con-
~oave, défini par 3 épines, dont 1 fourchue, et avec 2 épines submarginales
et, près du dactyle, 2 tubercules, dont 1 fourchu; dactyle courbé, < le
bord palm., p_ouvant s’appuyer sur lui). Urop. III longs, branches peu > le
pédonc. Telson peu plus long que large, lobes avec 4 à 5 épines distales,
dont 1 beaucoup > les autres. — Q. L. 8 mm. Gnathop. II avec le carpe sans
épines orochues. —— D’un jaune pâle, maculé de rouge vif.
Granville. Le Croisic, sable, *10 m., Arcachon. Très r.-——S. et W. de Norvège,
Firth of Forth.

GAMMAMDAE 2.25
C. assimilis Lx1.1.:. Fig. 235. — O. Sans 1894, p. 528, pl. 186, fig. 2.
(Z`. L. 13 mm. Très voisin des précédents; mais tête avec les angles inf.
plus prolongés. Plaques épim. III avec la dent post. < chez C. intermcdius.
Gnathop. II très grands, propode dilaté dans sa partie distale, bord palm.
_ beaucoup < le bord post., avec peu de soies, défini par 1 dent aiguë et
1 épine, avec, près du dactyle, 1 grosse dent trilobée, suivie de 2 dents arron- l
· dies; dactyle très robuste, dilaté en son milieu, < le bord palm. Péréiop. VII
beaucoup > les VI, art. méral, carpe et propode larges, comprimés. Urop. III
très grands, pédonc. = 1 /2 des branches. Telson beaucoup moins long que
large, lobes avec 3 épines distales, la médiane la plus longue. -· Q. Gnathop.
II avec le carpe sans épines crochues. ——— D’un jaune pâle ponctué de ·
rouge. Yeux bruns.
\ I
, / , gn   Pt 7 ' .
‘· L4;-lr . pg i"
0 sr     \
· . nl 5
X 5117.   W3 ’ pt  
  ’ 4 . ·
V ’ . ss · . H
' ” ` I 1/if;. ` l ` .
u/I \ * _ \   V 6 il \
c à/ 1gl'°‘ 
,  \ \ ` I l ` T . X M t ,
. \ , ·
I ·  w
°P ___y .
. Fig. 235. — Chcirocratus assîmilis (d'après O. Sars) '
i Luc-sur-Mer, Granville, Saint-Vaast—1a-Horgue, très r.—~ W. de la Norvège,
Suède, Cattégat, Iles Britanniques, Guernesey, Naples, golfe d'e Gabès.
G. MEGALUROPUS Hoax 1889
_ ' (Type : M. agilis Hoax)
Tête avec un petit rostre aigu, lobes lat. très saillants.Ant. I beaucoup < les
II, flag. access. très petit. Lèvre antér. un peu èchancrée. Lèvre post. avec lobes
int. Mandib. et maxillip. normaux. Max. I avec 8 soies au lobe int.,11 épines
au lobe ext.; II avec lé lobe int. cilié au bord int. Gnathop.I simples; II à peine
subchélif. ( Q ).Péréiop. VII très longs, dactyle styliforme.Urop.· III trèsl0I1gS,
branches égales, très larges, membraneuses, arrondies au bord distal.Telson
fendu jusqu’à la base.
E. Cnavaeux et L. mon. - Amphipedes. 15

226 FAUNE DE FRANCE. — .sM1>n1PoDEs
M. agilîs HOEK. Fig. 236, 237. —- DELLA VALLE 1893, p. 695, pl. 3,
fig. 9 et pl$3/1, fig. 1-17. ‘
Q ov. (5 oeufs). L. 4 mm. 1 /2. Segm. III du métas. avec le bord post. den-
ticulé. Tête avec le rostre atteignant au tiers du 18r art. des ant. I, lobes
lat. brusquement rétrécis à l’extrém. Plaques cox. I dilatées dans la partie ·
distale; II très grandes, crénelées au bord antér.; IV très hautes, un peu
échancrées. Plaques épim. III a peine prolongées, un peu arrondies, bord
post. denticulé. Yeux grands, ovales, en partie contenus dans les lobes lat.
Ant. I < le pédonc. des II, 18T et 28 art. du pédonc. subégaux, flag. avec
9 art., flag. access. biarticulé; II avec le pédonc. très long, 58 art. < le 48,
/4; m1  li TJ :;=§
/y-` \   Lzgzîr ·,,
` / W9 j  g à  F
X, / ,,,1   I; 
ya" \ Il
. Il I à` //  
L · É; I   Ill, f
p , z ///  
. //x V
.Fig. 236. -— Megaluropus agilis (du Croisic)
flag. avec 10 art. Gnathop. I avec le carpe ovale allongé, propode un peu
moins long, très étroit`, dactyle long, grêle; II avec le carpe long, dilaté dans
sa partie distale, propode plus court, plus étroit, rétréci vers Pextrém., dactyle `
long, courbé. Péréiop. V et VI avec l’art. méral >·le carpe, carpe > le
propode, dactyle styliforme; VII avec l’art. basal prolongé en arrière,carpc
et propode grêles, subégaux, > l’art. méral, dactyle = 1 /2 du propode.-
Urop. I avec les branches égales, un peu > le pédonc.; II avec les branches
inégales; III dépassant de beaucoup les I et II. Telson beaucoup plus long
que large, lobes triang. —— 5‘. Tête avec le rostre un peu plus long, lobes lat. ·
plus saillants. Yeux très grands, étroits, atteignant presque le bord dorsal'
de la tête. Ant. I avec 11 art. au flag.; II avec le 58 art. du pédonc. > le 48,
flag] > le pédonc., avec 17 art. Gnathop. I avec le carpe largement ovale,
propode triang., assez large à la base; II avec le propode beaucoup > le
carpe, ovale, bord palm. non défini, dactyle très courbé: Urop. III avec les
branches crénelées au bord distal et portantquelques soies marginales et

c.«MMAnxnAE 227
distales. --Ã- D’un blanc translucide, plus ou moins maculé de rouge et
d’or:mge. Yeux bruns.
1
‘   "" J Q , ` er`?
. "  ;:.®£§Ã"" i |/ / / -  
   ` ‘ / i ‘ »  •
1*-;,, “ 6 xx, P     .
R   ' . .
e \ ln. Qui; Q
P1} 1 , ‘ 1  
i · L t  `
 
... É \ ”*°   vf ,
r 2 '”¤ sur
Fig. 237.-- Megaluropus agilis (du Croisic) _
Portrieux, le Croisic, Saint-Gilles-sur-Vie, île d’Oléron, Arcachon, sable,0-5 m,
Cannes, 5 m. —·- Cattégat, Hollande, Grande-Bretagne, Guernesey. Sétubal,
20 m. Melilla (Princesse Alice). ·
_ G. MELITA Lmcrr 1813-1814 '
(Type : M. palmata Leacn) '
" Corps grêle. Mèsos. lisse. Métas. et uros. avec. souvent des dents dorsales. _
Tête sans rostre, lobes lat. arrondis. Plaques cox. IV les plus grandes, échancrées
en arrière. Yeux petits. Ant.`I > les II, avec llag. access. Lèvre antér. un peu
—échancrée. Lèvre post. avec des lobes int. Mandih., max. I et maxillipèdes nor-
maux. Max. I avec de nombreuses soies au lobe int. Gnathop. I petits, subchélil.; ·
· II plus grands, souvent énormes (5). Péréiop. V-VII avec l’art.basal bien déve-
loppé, VI et VII subègaux, > V. Lobes branchîaux simples, très grands. Lam.
incub. étroites. Urop. III très développés, branche ext. très longue, branche
int. petite. Telson petit, presque entièrement fendu.
1. Uros. sans dent. dorsales .............. M pellucida, p. 228
—- Uros. avec 1 ou plusieurs dents dorsales. ...................... 2
_ 2. Uros. avec le segm. I non denté ........ M. Coroninii, p. 229
- Uros. avec le segment I dente ............... _ .............. _ , . _ '3
3. Uros. avec le segment I prolonge en 1 dent dorsale. .............. 4 ’
—- Uros. avec le segment I prolongé en plusieurs dents dorsales. .. 5

228 FAUNE ne FRANCE. —— AMPHIPODES ·
,4. Métas. lisse ............... . .......,... M. palmata, p. 230*
——— Métas. avec des dents dorsales .......,, .. M. aculeata, p. 231
5. Gnatbop. II(5‘) avec le dactyle obtus à l’extrém .........,.... . . . .
........................ . ........... M. obtusata, p. 232
-— Gnathop. II (5`)avec le dactyle aigu à l’extrém .................. _
........ . ............................ M. gladîosa, p. 233 ·
' T9 · T N"'
, V  ·»Q L
'îa I M .
"·;; z
. % À C: Q m
[ /·' 'I E 1 I
J '/ ” ’“l°   ` "`   .
ll" E \\
\ `       —···‘ 1
. $ I
"’P ‘ · .
L  l  EVE Ã
Fig. 238. —- Melila Caroninii (de Cette)
M. pellucida O. Sans. Fig. 239. —·~ O. S. 1894, p. 511, pl. 180, fig. -2;
Lnoumxx 1924, p. 41. ·
J. L.`_5 mm. Corps assez grêle, sans dents dorsales. Uros. avec 1 paire de-
soîes dorsales sur chacun des segm. Tête avec les lobes lat. larges, arrondis.,
‘ Plaques cox. I-IV beaucoup plus hautes que leurs segm., I un peu dilatees
en avant, IV avec le bord post. droit, au-dessous de l’écl1ancrure. Plaques. ‘
épim. III avec 1 petite dent post. Yeux moyens, ovales. Ant. I envirom
== 2/3 du corps, pédonc. avec les 1*** et 2° art. subégaux, 3** = 1/2 du 28,.
flag. beaucoup > le pédonc., avec 20 art., flag. access. < le 1" art. du flag.,
avec 1 art.; II beaucoup < I, pédonc. avec le 5** art. < le 4*3, flag. avec 11 art-
Gnathop. I avec Part. méral dilaté en arrière, propode beaucoup < le carpe,
un peu dilaté en bas, bord palm. transverse; II avec le propode plus de·
2 fois = le carpe, subovale, bord palm. bien défini, avec 4 épines, dont f.
distalè, dactyle très courbé. Péréiop. V·VII avec l’art. basal large, ovale,
crénelé au bord post., art. suivants bordés d’épines l0ngues_ et grêles-
Urop. III = le segm. III du métas. -l- l’uros., pédonc. = 1/3 de la branches

clxmmninan 229
ext. bordée d’épines et de soies, branche int. très petite. Telson moins long
large, fendu aux 3/4, lobes arrondis au bord distal armé d’épines. —— Q.
L. 4 mm. Gnathop. II plus faibles mais peu diiïérents de ceux du 3, carpe
presque = le propode. Urop. III moins développés. —-· D’un blanc trans-
lucide. Yeux noirs. · · -
I M 9 ‘ T6 QP ` U M
. G ·
/ · "  5 ••  
,, P‘ \ .   3
· i//   l ` im '
' ’  · `   '   lt
" · M ’ 9 `     I
[ I gn- 'A Ã É'; ` p _,,
/ ' ai  ;·2‘i$·:.   1 " °
· / ‘  s  fs   M
· ; lv? É  x p .
  Ill ws ,   /   tx w ·
V   " w     `l 1,. X
É ·,,..   ,47 [I 1 fé p
~> 2*% _  " ag} “=== —e s .
I Fig. 239. - Melita pcllucidn (du canal de Caen)
Canal de Caen à la mer, eauïsaumâtre. Très c. — S.de Norvège, dans un bassin
<l’eau saumâtre.
M. Coroninii HELLEIL Fig. 238 et 240.-- H. 1866, p.37, pl. 3, üg.20, 21.
Q. (avec 5 embryons). L. 9 mm. Corps lisse, sauf 5 dents dorsales au
'2° segm. de l’uros. Plaques épim. III prolongées en longue dent aiguë.
Yeux petits, arrondis. Ant. I = les 3/4 du corps, 2** art. du pédonc. > le I",
36 très court, flag. avec 43 arti fortement ciliés,_flag. access. avec 4 art.;
‘ II beaucoup plus courtes, 49 et 5° art. du pédonc. subégaux, flag. avec il art.
·Gnathop. I avec le propode un peu< le carpe, quadrang., un peu dilaté dans
sa partie distale, dactyle petit; II avec le carpe et le propode robustes,
propode > le carpe, ovalaire, bord palm. non défini. Péréiop. V-VII avec
, .l’art. basal largement ovale, art. méral, carpe et propode très robustes,
dactyle gros, court. Urop. III avec la branche ext. 3 fois = le pédonc.
'I`elson avec les lobes bordés d’épines de chaque côté. —- 5*. L. il mm. Ant. I
vpresque = le corps, avec 5 art. au flag. access. Gnathop. I avec le pro-
pode < le carpe, dilaté dans sa partie distale, bord antér. prolongé en forme
de spatule recouvrant la base du dactyle, bord palm. avec 1 profonde échan· ·
orure, suivie d’une partie droite, garnie de—spinules, dactyle d’abord très ·

230 FAUNE DE rames: ·— AMPHIPODES
` gros, puis brusquement rétréci, fortement courbé, terminé en pointe aiguë;
II très grands, propode quadrang., _bord palm. convexe, face int. concave
pour recevoir le dactyle très courbé. ——— D’un brun jaunâtre, avec desbandes
transversales d’un brun foncé. Yeux bruns.
· " ‘ z F
¤*‘ W "  « . »
n I , t ,  
‘ÉÈ: l·f·:··_ ' /
«   % · /4 ' “,..·—&
» '.;’.;:*    · , ;.. s\ `
  /// /   l  
` "·< _,*`   S"?. ' 
  A ~ ‘ Snlo"   ·
\ É]? 9_ %   É
7 Y T ~
eng / W
,   · t X
. I S
•.   “1‘· 2
Fig. 240. - Melita Coroninîi (de Cette) .
Cette, Antibes, Nice,sous les pierres un peu immergées (toujours avec Melitzm
palmata). ——- Bône. Adriatique.
T hl ,1*2 1 ï t
, 2% % , P W  -
.' ,_ ‘ 
  ts * § `
—     , \ \>\ È 2
A   'É \\\ jin
1 4 f  \ · of
\s    v` & / _
r \ 
- 9, !' · · ul Ju M .
¢ I I “
` —t\   \ *@'  3 1
.  V ’
. ) _ , il
Tir  ,  .,_ ··« xr V.
Fig. 241i — Melita palmala (de Douarnenez) _
M. palmata (Monraou). Fig. 241. —·- O. Saas 1894, p. 508, pl. 179.
_ Q ov. (28 œufs). L. 8 mm. Uros. avec le segm. I prolongé en dent aiguë,
II avec 2 petites dents. Tête avec_les lobes lat. arrondis, séparés des angles
inf. par 1 petite incision. Plaques cox. VI (Q seulement) avec le lobe antér-

GAMMARIDAE . 231
prolongé en bas en forme de dent arrondie, rccourbée en arrière. Plaques_
épim. III à peine prolongées, terminées par 1 petite dent, bord post. crénelé.
Yeux petits, arrondis. Ant. I un peu > 1/2 du corps, 2** art. du pé-
· donc. un peu > le 16*, 3** = 1/2 du 2**, llag. un peu > le pédonc.',
avec 20 art., ilag. access. triarticulé; II avec les AE et 5** art. du pédonc.
subégaux, flag. avec 9 art. Gnathop. I et II comme chez M. Caroniniiz
Péréiop. V·`\/Il robustes, VII avec l’art. basal crénelé au bord post. et fine-
ment denticulé à Pangle inl`. Urop. I-III comme chez M. Coroninii. Telson ' '
avec les lobes étroits, épineux aux bords int. et distal, bord ext. lisse.-
T" T     Qi ' W5 É   I î
, lÉ X
°Ã mali pi?
3**:2 ln 1
‘ ·» — Err O '
.        M ,  1 161/·
  . , M âw V ( * 
’  9"°i 4 gw   ““ · '
·    È \ p \` > ',¢ ` ~.·
    \ `
“‘s‘ il `  »   · gf?
Fig. 242. — Melita aculeata (d'Ajaccio) ( I
J. L. 8 mm. Gnathop. I comme chez M. Conmirzii, mais prolongement
du bord antér. du propode échancré pour recevoir la base du dactyle
et bord palm. portant 1 dent aiguë près de Particulation du dactyle; II
comme chez M. Comninii, mais propode plus dilaté dans sa partie dïstale,
bord post. concave, avec des soies ciliées. — D’un brun rougeâtre. Yeux
d’un brun foncé. `
De Saint-\’aast-la·H0ugue à Saint—Jean de Luz, marée basse, sous les pierres.
Assez c. Cette, Antibes, Villefranche, Monaco, P0rtc·Vecchi0 (Corse). — W. de
Norvège, mer Baltique, Grande·Bretagne, Lisbonne, Sétubal, Ténérife, Cana-
ria, Açores, Atlantique nord, sur les Sargasses, Algérie, Naples.
M. aculeata Cmzvnmzx. Fig. 242. —-· Cn. 1911, p. 213,1ig. 10 et pl. 14
fig. 16-24. ·
Qov. (11 œufs). L.5 mm. Segm. I-III du métas. et I de l’uros.
avec iforte dent dorsale, et quelquefois 1 paire de spinules. Scgm. II

232 FAUNE DE rnarxcs. ——- AMPmPoDEs »
de l’uros. avec 3 dents au bord dorsal post. Tête avec les lobes lat. large·
ment arrondis, angles inf. arrondis. Plaques cox. I-III avec 1 petite dent à
l’angle post.; VII crénelées au bord post. Plaques épim. III prolongées
en 1 longue dent aiguë, denticulée au bord post. Yeux moyens, ovales. -
Ant. I = la tête-}- le mésos., 1°! et 26 art. du pédonc. subégaux,'3€ = 1 /3 du
2**, llag. = le pédonc., avec 14 art., flag. access. triarticulé, 39 art. rudim.;
I1 grêles, 5** art. du pédonc. un peu < le 48, flag. avec 6 art. Gnathop. I
avec le propode ovale, = le carpe, bord palm. non défini; II assez robustes,
_ carpe triang., propode beaucoup plus long, subovale, bord palm. lisse,
défini par 1 petit angle et 2 épines. Péréiop. VXVII avec l,’art. basal ovale
s   · ‘ L
* “ q à 4)* M  /
‘L\ `&"`î’·=  
T Q v I   ~/ /
\\\ v .. / ' _¢‘  y
  I |·l\  lx rzè  / lu `
\@ · l . ' fwsël I -
sv _ ,1 3,, I ,,.. . M
Q fl“'9 1/ l J 1 `
  ` ~   .
I I \ , ·   `—.s__
— · E I /   3** rit \° 
. _ M [   l `_ d` · \ ` i
L I ,_\\` _ , X
; rr    
1   ml
l Fig. 243. -— Melita oblusata (du Croisic)
allongé, crénelé au bord post. Urop. I Il avec le pédonc. très long, = 1 /2 de
la branche ext., branche int. très petite. Telson beaucoup< le pédonc. des
urop. III, presque entièrement fendu, lobes aigus, bord int. un peu échan-
cré, avec 1 longue épine et 1 spinule, bord ext. avec,1 spinule, —— 5*. L.
3 mm. 1 /2. Gnathop.   avec le carpe et le propode plus étroits, bord palm.
non déüni, dactyle pouvant se croiser avec lui; II très robustes, carpe très
court, propode quadrang., 2 fois aussi long que large, dilaté dans sa partie
distale, bord palm. avec*3 dents médianes et 1 dent distale, dactyle très
· robuste, très courbé.
Ajaccio, sable, 40 m. Bonifacio, sable, 24 m. -—— N. de Tunisie, 170 m.(Melita).
M. ohtusata Moivmco. Fig. 243. -·— O. Sans 1894, p. 510, pl. 180, fig. 1.
Q cv. (25 œufs). L. 6 mm. Segm. Il du métas. avec 3 dents dorsales; III
avec 1 dent. Segm. II de l’uros. avec 1 petite dent médiane et 3 fortes dents

· GAMMAMDMJ _ 233
distales (nombre et position des dents très variables). Tête avec les lobes lat.
largement arrondis, angles inf. arrondis (quelquefois aigus). Plaques cox. I,
III avec 1 petite dent à l’angle post. Plaques épim. III très prolongées-
avec 1 dent aiguë. Yeux moyens, ovales. Ant. I== les 2 /3 du corps, 28 art. _
du pédonc. un peu > le 1", flag. beaucoup > le pédonc., avec 21 art:, flag.
access. avec 3 art. subégaux; II avec le 5** art. du pédonc. à peine·< le 4**, .
flag. avec 9 art. Mandib. avec le palpe très court, très grêle. Gnathop. I avec
le propode presque triang., à peine > le carpe, bord palm. non définie
dactyle grêle, courbé, se croisant avec le bord palm.; II plus robustes, pro-
_ pode subovale, bord palm. oblique, défini par un angle obtus, dactyles
croisant avec le bord palm. Péréiop. V—VIl avec l’art. basal ovale, bord post.
\ ` qu J \
® . ~ _
\ .L\ 4 /
'  7
'L ( ` - PC ' ,
m 5**9    ._   4    ( I \_\ F1,
  - \_ ’ , ·
 \, M  , : q` «,/ .
*•. s I l Q .
   \ g É _ mil   4%n'g   .
. i â   X
. ( ` ( ` ,
ua I i
.  ‘
¢ [ l . 1
W ‘
_ Fig. 244. — Mclita gladiosa (de Portrieux)
fortement crénelé. Urop. III avec la branche ext. 1fois 1 /2 = le pédonc. et
terminée par 1 forte épine, branche int. très petite. Telson beaucoup < le
pédonc. des urop. III, fendu presque jusqu’à la base, lobes aigus, avec 1 épine _
de chaque côté. -- 3‘. L. 6 mm. Gnathop. I avec le propode plus allongé,
·obpiriforme; II avec le carpe court, propode très grand, = l’ensemble '
des 4 art. précédents, quadrang,. dilaté dans sa partie distale, bord palm.
irrégulièrement dènticulé, un peu concave en son milieu, dactyle en forme
de cimeterre, avec Pextrém. obtuse. —— D’un blanc jaunâtre, maculé de
rouge. Yeux noirs.
Depuis Dunkerque jusqu’à Arcachon, 0-20 m. Golfe de Gascogne,75-180 m.
——· W. de Norvège, Suède, Cattégat, Hollande, Grande-Bretagne. Portugal,
370 m., Naples, Açores. Côte du Sahara, 80 m., Sénégal, 25 m. (Melita).
M. gladiosa Bars. Fig. 244. -4 Sriznizmc 1876, p. 77, pl. 4, fig. 2. ·
Q ov. (14 œufs). L. 7 mm. Segm. I-III du métas. et I et II de l’uros. pro- .

234 FAUNE DE FRANCEJ — AMPHIPODES
` longés dorsalement par 3 dents aiguës, plus courtes dans le~scgm. II de
l’uros. Plaques cox. I-III avec 1 dent a l’angle post. Plaques épim. I et II
prolongées en 1 longue dent aiguë, à bords lisses, dent des III denticulée sur
ses 2 bords. Ant. I = les.3/4 du corps, 28 art. du pédonc. > le I8', flag.
` beaucoup > le·pédonc., multiarticulé, flag. access. avec 5 art.; II avec le
. 58 arti du pédonc. < le 48, flag. = les 48 —(— 58 art. du pédonc., avec 10 art.
Gnathop. I avec le propode largement ovale, un peu > le carpe, bord palm.
non défini, dactyle court, grêle; II avec le propode assez robuste, ovale allon-
gé, > le carpe, bord palm. défini par 1 petite dent, avec 1 épine. Péréiop. V-
VII. robustes, avec Part. basal large, fortement crénelé au bord post.
Urop. III très développés, pédonc. long, robuste, branche ext. 2 fois > le
pédonc., branche int. rudim. Telson beaucoup < le pédonc. des urop. III,
à peine plus long que large, lobes aigus, avec 4 épines.-- 3, L. 9 mm. Gna-
thop. II avec l’art. méral prolongé intérieurement en dent aiguë, carpe très
court, propode extrêmement développé, quadrang., dilaté dans sa partie
distale, bord palm. transverse, avec 8 dents inégales, dactyle très robuste,
en forme de cimeterre, aigu à l’extrém. -— D’un brun rougeâtre, annelé de
brun plus foncé (couleur persistant longtemps dans l’alcool). Yeux bruns.
Saint-Vaast-la-Hougue, Granville, Dinard, Perros-Guirec, Trébeurden, Ros·
coff, marée basse. Portrieux, Concarneau, Groix, Belle-Ile, le Croisic, 10-33 m.
Assez c. Golfe de Gascogne, 160·et 248 m. (Hi endelle). Grande-Bretagne, Por- `
tugal, Açores, Algérie.
- _ G. CERADOCUS A. Cosm 1853
· `(Type : C. orchestiipes A.- Cosrx)
Tête sans rostre. Plaques cox. peu hautes, IV pas plus hautes que V, non ou
à peine échancrées. Ant. I les plus longues, flag. access. bien développé. Lèvre
antér. arrondie au bord libre. Lèvre post. avec des lobes int. Mandib. avec le
38 art. du palpe droit, beaucoup < le 28. Max. I avec le lobe int. large, garni de
nombreuses soies; Il avec des soies au bord int. du lobe int. Maxillip. normaux-
Gnathop. I et II subchélif., II les plus grands. Péréiop. III et IV grêles, V-VII
` · plus robustes. Urop. III dépassant de beaucoup les autres, branches très déve-
loppées, subégales. Telson fendu presque jusqu’à la base. I
-— Plaques cox. I-IV lisses. ........... C. orchestiipes, p. 234
— Plaques cox. I-IV avec 1 dent à l’angle post. ...............
` ................................ C. semiserratus, p. 236
G. orchestiipes A. Cosrx. Fig. 245, 246. -— Maera orchestiipes
HELLER. p. 38, pl. 3, fig. 22-23.
Q ov. (5 œufs). L. 10 mm. Segm. I et II du métas. et I et II de l’uros.
avec 1 petite dent dorsale, segm. III du métas. avec 3 dents (corps quelque-
fois lisse). Tête avec les lobes lat. arrondis. Plaques cox. I-IV un peu. moins

GAMMABIDAE 235
hautes que leur segm., plaques Iprolongées ensavant en angle aigu, IV à
peine échancrées. Plaques épim.\II avec·l’angle post..aigu, III avec cet ` -
angle très long, très aigu, bord post. avec 3 dents, bord inf. avec 1 dent.
  A `
M} À)
    l`v— . ·
i f' 'F W5
\ TNP t I '
_ m
Fig. 245. —— Ccradocus orchestiîpes Q (de Bonifacio)
a   I"  Il  W
¤ I ._ g * " er   .
\ \r`\ I I   À 1  
`, )   J gr" "
\\ F1? È f g   I  
“ \. e ¤’ J    
\ \ \ _   W v  M`,ï VJ
É \
  i X .
  5 " L
\ "   I
  \ t
 É wi  
Fig. 266. — Ceradacus orchestiipes (de P0rto·Vecchio)
(nombre des dents variable). Yeux oviformes. -Ant. I == I/2 du corps,
pédonc. avec les 1°‘ et 2** art._ très grands, 2** le plus long, 3** très court, ·
ilag. = le pédonc., avec 33 art., flag. access. avec 6 art; II avec le cône glan~
dulaire très développé, 3° art. du pédonc. long, 5* < le 49, flag. avec 15 art.

236 FAUNE DE Emaux;. —— Ampmronns .
Mandib. avec le 1" art. du palpe prolongé en 1 forte dent aiguë, 3e art. =
' 1 /2 du 2°. Gnathop. I avec le carpe aussi large que le propode et plutôt
plus long, propode ovale, bord post. plus convexe que l’antér., bord palm.
non défini, dactyle grêle; II beaucoup plus robustes, carpe court, lobé,
propode avec le bord palm. très oblique, finement denticulé, défini par 1 forte
dent. Péréiop. VI et VII subégaux, beaucoup > les V, art. basal pas très
large, bord post. presque droit, non crénelé, prolongé en dent aiguë. Ur0p.l
et II atteignant au même niveau; Ill très développés, branches égales, lami-
naires, bordées de spinules, tronquées à l’extrém. Telson avec les lobes aigus,
échancrés au bord int., avec 2 épines inégales. —- (E`. Gnathop. Il avec le
propode de même forme mais plus volumineux, denticulation du bord palm,
irrégulière, propode droit et gauche souvent de forme et de longueur diffé-
rentes. — Annelé de jaune pâle etde rouge vif. Yeux noirs.
Antibes. Porto-Vecchio (Corse), sur les Pinna. Très r. ——- Naples, Adriatique,
Algérie. Au large du banc d’Arguin, 235 m. et îles du Cap Vert, 110·180’m.
· (Talisman).
\ ` ` T4? ,,.· _ V vr
  —\ ' '
A \ ,§â s
, Ti?   \ »   fl?  /
·   «,,· i  —   «¢·=
gn * fr . · x \ ~
’ 9 """” ( X vl  S  E
x . \\ J
ul 4,, , · ‘î é' ' . FL
M  /,, \\\ ‘ (bv i\
 W nc lc‘» lt 2 X  lb  .."‘° Q
· 4 i _ ·,  
d     f = z w \
,   / W X   ü st
\ ~ fit
' 311 J   tx \‘ ahg — \ I  
7/ E ,. ‘ ai
    /6*
L' .
~ /] ,a¢•‘
Fig. 247. —- Ceradocus semiscrratus (dela baie de Quiberon)
G. semiserratus (BATE). Fig. 247. —— STEBBING 1899 a, p. 426.
3‘. L. 5 mm. 1 /2. Corps grêle, non denté mais région dorsale avec de fines
rsoies. Tête avec les lobes lat. arrondis, angles inf. aigus. Plaques cox. I
avec 2 dents à l’angle post., Il et Ill avec 1 dent, IV un peu échancrée,
avec 2 dents. Plaques épim. I et Il avec l’angle post. aigu, III avec 6 dents
` au bord post., Yeux étroitement réniformes. Ant. I > 1 /2 du corps, pédonc.
très long, 2e art. > le 1*%*, 3** = 1 /3 du 28, flag. < le pédonc., avec 2-4 art.,
Ãlag. access. avec 3 art.; Il = le pédonc. des I, 36 art. du pédonc. long,

_ · oxzlrmaainxn 237
se < le 4e, flag. court, grêle, avec 8 art. Pièces buccales comme chez   or-
chestiipes, mais 1" art. du palpe des mandib. inerme. Gnathop. I avec le
, propode plus étroit et < le carpe, subquadrangulaire, bord palm. à peine·
défini; II plus grands, art. méral avec l’angle inf. aigu, carpe bien développé,
propode > le carpe, rétréci dans sa partie distale, bord palm. non défini, ·
d’abord crénelé,puis avec une profonde échancrure suivie de 1 dent arrondie `
et de 4 épines également espacées, dactyle très grand, très courbé, se croi-
sant avec le bord palm. Péréiop, III et IV pas très grêles, V-VI_I avec Part.
basa] pas très large, bord post. crénelé. Péréiop. VI et VII semblables,
Urop. Idêpassant un peu les II; III très longs, branches lancéolées, tron-
quées et dentées à I’extrém. Telson fendu aux 3 /4, lobes aigus, avec 1 forte
dent aiguë et 1 épine au bord int. — Q ov. (4 œufs). L. 4 mm. (P j). Gna-
thop. II un peu > les I, propode = le carpe, plus de 2 fois aussi long que
large, bord palm. lisse, à peine défini par 1 épine.
Bréhat. Baie de Quiberon et rade de Belle·lle, Lizhothamnium, 9 à 10 m..
Trés r. Monaco, 10 à 30 m. — Iles Britanniques, Guernesey.
G. MAERA Lmcn 1813-1814
(Type : Macra grossimana. LEACH)
l Corps plus ou moins grêle, non denté. Plaques cox. petites, IV à peine échan« —
crées. Ant. I les plus longues, flag. access. bien développé. Lèvre post. avec des
lobes int. Mandib. avec le palpe grêle, 3** art. droit. Max. I avec peu de soies au
lobe int.; Il sans soies au bord int. du lobe int. Maxillip. normaux. Gnathop. `
I et II subchélif., II les plus grands (5). Péréiop. grêles, VI et VII les plus
longs. Urop. III dépassant souvent de beaucoup les l et lI,branches égales ou
~ peu inégales, uniarticulées. Telson petit; profondément fendu. `
1. Urop. III dépassant de beaucoup les I ..... M. Othonis, p. 237 '
— Urop. III ne dépassant pas ou dépassant à peine les I ........... 2 ·
2. Péréiop, VI et VII avec l’art. basal non prolongé en bas. .........
............. . ..... . ............. M. grossimana, p. 2 9
— Péréiop. VI et VII avec l’art. basal prolongé en bas ........ : .... 3
3. Gnathop. II(Q)avec le bord palmmégulièrement convexe, crénelé ....
· · ................................ D. . M. inaequipes, p. 240
-— Gnathop.lI (Q) avec le bord palm. avec 1 échancrure et 2 dents .... .
..... . ........................... M. Hirondellei, p. 241
M. Othonis (M..E¤w.) Fig. 249. —- O. Saas 1894, p. 518, pl. 182, fig. 1L
Q ov. (10 œufs). L. 11 mm. Corps modérément comprimé. Tête avec les -
lobes lat. arrondis, angles inf. aigus. Plaques cox. I prolongées, aiguës, II plus
hautes, I et II avec 2 ou3 dents. Plaques épim. III avec 1’angle post. aigu,
denticulé sur ses 2 bords. Yeux assez grands, subréniformes. Ant. I = 2 /3 du

I 238 _ FAUNE DE FRANCE. —— AM1>H11>01>Es
x
· corps, 2** art. du pédonc. beaucoup > le 1°T, 3° court, flag. < le pédonc.,
avec 36 art., flag. access. avec 6 art.; II = 2 /3 des I, 5° art. du pédonc.< le
·4°, flag. = 1 /2 du pédonc., avec 21 art. Mandib. avec les 28 et 3** art. du
T
Q  lp "l°
TJ     ‘'~ E
TYL4 u ·,, \ · I' / f•,,,V
. , z
m
/7 Pl  
,ç? É?
[ 1
¢/' ,// ·_,
` Fig. 248. — Maera grossimana (de Grandcamp)
palpe subégaux. Max. I avec. le lobe int. étroit, avec 3 soies. Gnathop. I
_grêles, avec de longues soies, propode ovale allongé, bord palm. non défini,
Q  i 6 3
, _ ` `L 9
  É   gn? F ` ulg
~ T   5*;%    
9 i    W, . · •
». ' '  \li\   ` W`?
` !\,   j W ~ »,
\ , M   ’ 5 ` M   J  % [  ’
9     ii!  »   ~ ,,,,,7
l I   ,/ " ’/V   ,
/ , l//;~$/I" , if I,   r":'   
, I // ` P   É  
È / A 5   [ \ .
/ 2 ( Il ,/
  ·     'ééi  
,/ ï  , 7 ` vv  i
Fig. 249. - Macra Othonis (du large de l’île d’Yeu) '
~dactyle grêle; Il plus robustes, carpe dilaté dans sa partie distale, propode
, plus long, ovale allongé, bord palm. non défini. Péréiop. III et IV grêles,
"V-VII avec Part. basal allongé, crénelé au bord post. Urop. III dépassant

I
GAMMARIDAE 239
` de beaucoup les I et II, branches étroitement ancéolêes. Telson > le pé-
donc. des urop. III, lobes étroitement triang., divergents, avec 1 échancrurc·
au bord int. et 1 spinule. — 3. L. 11 mm. Gnathop.II de même forme mais `
plus robustes que chez la Q, carpe court, lobé, propode très long, bord palm.
finement denticulé, non défini, dactyle robuste, courbé, quelquefois = lo
propode (? vieux 5). Péréiop. V-VII plus longs, plus robustes que chez l Q.
— D’un blanc translucide, maculé de blanc mat sur la ligne dorsale. Yeux
bruns. `
, Saint-Vaast-la·Ho¤·gue, Cancale, Granville, Portrîeux, Roscoff, Brest, Con-
carneau, Groix, le Croisic, 0-30 m. W. de l’île d’Yeu, 75 m. Golfe de Gascogne,
135 et 180 m. (Hiro delle). Peu c. Port-Vendres, Marseille. — Norvège, Suède,
Iles Britanniques, Guernesey, Sétubal. Côte Nord du Maroc, 330 m.(Travailleur),
Banc d’Arguin (Ialisman), Dakar (Melita).
.a·1€î€.ë;iz22· ‘ fl ‘J* i
àà  ir ‘ `wè si
··¤x\ \`· ,   « % L . ‘
s \ J lî I fl ~   ` .
  Img: i J tf
l     /   J] la 0
’? Ã ._ jy   %  
1 l .4 il / ` Ã I.}
W ~···.·a»   xl W F
ul;} 1 \ l I / I
i 6**9   ` ' I S ,
· È   ' - lg 1
/  L " PQ 9 / \ lil S"?
. )~ »     . ·  2 -. \
Qi X »/ -— . -
'  ç` É t W   lx 1
Fig. 250. — Macro grossimana (de Granflcamp)
M. grossimana. (Monmcu). Fig. 248, 250. -- DELLA VALLE 1893,
p. 727, pl. 2, fig. 10, pl. 21, fig. 1-16 et pl./11, fig. 37.
Q ov. (17 œufs). L. 9 mm. Corps grêle. Tête avec 1 petit rostre, lobes lat.
arrondis, angles inf. aigus. Plaques cox. I·VII plus ou moins cîliées, I avec
l’angle antér. très prolongé, très aigu. Plaques épim. III terminées en dent
aiguë, bords lisses. Yeux subréniformes. Ant. I = 1/2 du corps, pédonc.
très long, 26 art, > le 1¤r, flag, < le pédonc., avec 21 art., flag. access. long,
avec 8 art.; II < le pédonc. des I, cône glandulaire long, mais <
I e 3° art. du pédonc., 5** art. beaucoup < le 4°, flag. < le 5**, avec
9 art. Max. I avec 3 soies au lobe int. Maxillip. avec le 4° art. du palpe ter- ,
miné par 1`ongle spiniforme. Gnathop. I grêles, carpe un peu >le propode,

I
240 FAUNE DE FRANCE. —— AMPIIIPODES
bord antér. terminé par 1 petite dent, propode un peu dilaté dans sa partie
distale, bord palm. oblique, lisse; II avec l’art. meral terminé en dent aiguë,
carpe court, propode très grand, > large, quadrang., bord palm. réguliè-
rement crenele, avec 1 dent distale, dactyle courbé, < le bord palm., cilié,
au bord ext. Péréiop. III et IV grêles, V-VII avec l’art. basal peu dilaté,
non prolongé, dactyle avec 1 petit ongle. Urop. III dépassant à peine les I,
branches·> le pédonc., égales, extrem. tronquée, avec de longues soies.
· Telson < le pédonc. des urop. III, profondément fendu, lobes très diver-
gents, extrem. bidentée, avec 1 épine et 1 spinule. - 5*. Gnathop. I et II
, de même forme mais plus robustes que chez la $2, propode avec le bord `
palm. irrégulièrement crenelé, avec 1 echancrure médiane. Urop. III dépas-
sant nettement les I. —— Translucide, d’un rose plus ou moins foncé. Yeux
·noirs.
Luc-sur-Mer, Grandcàmp-les-Bains, Saint-Vaast-la-Hougue, Jersey, Guerne-
· sey, Dinard, Perros-Guirec, Roscoff, îles Glénans, le Croisic, marée basse, sous
les pierres. Port-Vendres, Saint·Tropez, Cette, Antibes, Villefranche, Monaco,
Calvi, Bonifacio, 0-50 m. — S. de l’Angleterre. Golfe de Cadix, 60 m., banc d’Ar-
guin, 140 m., Iles du Cap Vert, 75-90 m. (Talisman). Açores, Canaries, Sénégal.
· Algérie, N. de Majorque, plus de 1.600 m. (STEPHEBSEN). Naples.
. I 5 I;
` \EǤ, WF x- ' P    `
F      
V \ \ ‘   6,,149 lh
1 ‘\ IQ . *» LW X
T9 gn 9 ~. \ç\ \   ah
, 2 \ ‘ \   ` u
gr] ,   \ \ \— , —._—· r ¤·»’1 1
@5 « /~ = ' « \ ~<\ ‘
Q (\ , ., px  I \ I X ,
è` L , ,_, ·x n L
lg., li. ,   A , (l ·
, Ag,   (`» v     ,1 5
@"'}§¤'·</i 1 .   '  /**1% .
ây  LJ   ln ,«
`   «·’/  gri °' h
ws ( D f '
/1 11    · W
    9/ · ·"‘
vai  .«=· (   »1· .,,· — , 
Fig. 251. — Maera inaequipos (de Bonifacio) A
M. inaequipes (A. Cos·rA). Fig. 251.- M. trjuncatipes DELLA VALLE
1893, p. 725, pl. 1, fig. 2 et pl. 22, fig. 26-40.
Q ov. (16 œufs). L. 6 mm. 1 /2. Corps robuste. Tête avec un petit rostre
aigu, lobes lat. subtronqués, angles inf. prolongés, aigus. Plaques cox. I
prolongées, aiguës. Plaques epim. III avec l’angle post. aigu, bords lisses.
Yeux moyens, oviformes. Ant. I un peu < 1 /2 du corps, pédonc. avec le
29 art. > le 19*, 39 court,=1 /5 du 28, flag.< le pédonc., avec 22 art., flag-

caiuuxnxomz 21l.
·access. très long, avec 9 art.; II beaucoup > le pédonc. des I, cône glandu·
laire très long, dépassant le 3** art. du pédonc., 5° art. < le 4**, flag. > le 5**, '
avec 9 art. Gnathop. I comme chez M. grossimana, mais bord antér. du
—carpe avec 1 petite échancrure; II avec les art. ischial, méral et le carpe
très courts, propode très volumineux, quadrang., dilaté dans sa partie
distale, bord palm. transverse, régulièrement convexe, crénelé, avec de
petites épines, défini par 1 grande dent aiguë, dactyle non cilié. Pêréiop. III-
`VII avec le dactyle semblant tridenté, avec 1 ongle entre 2 dents aiguës;
VII avec l’art. basal un peu prolongé en bas, crénelé au bord post. Urop. I- `
‘ III atteignant au même niveau; III avec les branches courtes, un peu iné-
gales, tronquées, avec de longues soies distales. Telson atteignant l’extrém.
du pédonc. des urop. III, fendu aux 3/4, lobes bidentés; avec 1 longue et
' 1 courte épine distale. -—   L. 6 mm. Gnathop. II de même forme que chez
la Q, mais bord palm. avec 1 profonde échancrure médiane, dactyle avec
2 dents au bord int. -- Verdâtre, teinté de rouge au bord dorsal. Yeux bruns.
Port-Vendres, Cette, Hyères, Cannes, Antibes, Villefranche, Monaco, Ajaccio,
Bonifacio, Algues du littoral et dragages jusqu’à 50 m. — Açores, Canaries,
Baléares, Naples, Adriatiqpe, Tunisie, Algérie, Ceylan, la Barbade, Chili, Aus-
·tralie, Nouvelle-Zélande, ermudes, Afrique australe.
  MJ ’ ,
s   9 l
T6'   PT a , Q" 7 ,, \,
\ ‘, l, ,;v
  l 1 lil \’*
l x ü i ` nf  
Sn. M ûm,      
n. c c ·
/§  ê llr 8 , ,.4;
4211,, ,   ` I ` i Y ,6   ·
l‘, ' '   '/ ï . L \\`  
\¥   I ¤ li \`
·— ·._ sa È       · .
. ' Il u _, -' I
Fig. 252. -— Macro Ilirondellei (de Cannes) `
M. HiPOBd€116i.CIIEVREUX. Fig. 252.- Cri. 1900, p. 84, pl. 11, fig. 1 (j,).
3. L. 9 mm. Corps assez grêle. Tête avec un petit rostre, lobes lat. arron-
dis, angles inf. droits. Plaques cox. lisses, I avec l’angle antér. prolongé, aigu.
Plaques épim. III terminées en dent aiguë, bord inf. épineux. Yeux grands,
réniformes. Ant. I = 1/2 du corps, pédonc. avec le 2° art. un peu > le 1",
flag. < le pédonc., avec 24 art., flag. access. avec 9 art.; II un peu > le
E. C1-rsvREUx et L. FAGE. — Amphipodes. 16 `

. 242 FAUNE DE FRANCE. - AMPHIPQDES
pédonc. des I, cône glandulaire long, mais n’atteignant pas l’extrém. dir
36 art.'du pédonc., 5*1 art. beaucoup < le 48, flag. > le 59, avec 12 art. Gna-
thop. I assez robustes, bord antér. du carpe un peu prolongé pour former
1 dent subaiguë, propode un peu < le carpe, subpiriforme, bord palm. à
l peine oblique, mal défini; II avec l’art. méral terminé en dent très aiguë,.
carpe très court, lobé, propode très volumineux, subovale, presque 2 fois
· aussi long que large, bord palm. très oblique, avec 1 tubercule, suivi d’une— .
échanerure médiane et de 2 dents distales, dactyle très robuste, coudêsprès
de sa base, avec 1 échancrure au bord int., bord ext. cilié. Péréiop. VII avec
l’art. basal presque 2 fois plus long que large, crénelé au bord post., qui se
prolonge pour former 1 lobe arrondi. Urop. III dépassant de beaucoup les I
et II, branches > le pédonc., sa peu tronquées au bord distal, avec des soies _
, assez courtes. Telson dépassant le pédonc. des urop. III, fendu aux 3/4,
lobes divergents, bidentés, avec 1 épine marginale et 2 épines distales. -—
$2. Gnathop. II plus petits que chez le 5‘, mais peu différents, bord palm.
avec 1 étroite échancrure médiane et 2 dents distales.
· Cannes, Monaco, 5-30 m. assez r. - Açores, 130 m. (llircnlelle). Tunisie
(Sfax; Djerba), marée basse, très c.
G. MAERELLA CHEVREUX 1911
(Type Gammarus tenuimanus BATE)
Corps grêle. Tête sans rostre. Plaques cox. petites, de forme irrégulière,.
Ant. I > les II, flag. access. bien développé. Lévre antér. arrondie. Lévre post.
avec des lobes int. Mandîb. avec le proc. mol. très volumineux, 1*** art. du palpe
> chacun des suivants, 36 art. falciforme. Max. I avec 2 ou 3 soies au lobe int.
II avec le lobe int. < le lobe ext. et beaucoup plus étroit, sans soies au bord int.;
Maxillip. petits, lobe ext, atteignant l’extrém. du 2** art. du palpe, 4‘= art. man—
quant. Gnathop. I très grêles; II semblables mais plus grands ( È), ou très
volumineux (Q). Péréiop. longs, grêles, V-VII avec l’art. basal peu dilaté-
Urop. III très longs (3 et Q), branches égales. Telson très petit, modérément.
fendu.
· M. tenuimana (BA·rE). Fig. 253, 254. -—· Crmvrmux 1911, p. 219,
iig. 11,et pl. 15, fig. 1-13 (9).
3‘. L. 6 mm. Métas. avec le segm. I ‘en général non denté au bord dorsal
(quelquefois avec 1 dent), II et III avec 3 dents. Uros. avec 2 dents aux
segm. I et II et 3 dents au segm. III (nombre des dents variable). Tête avec
les lobes lat. obliquement prolongés, étroitement arrondis, angles inf. arron-
dis. Plaques cox. I et II très dilatées dans leur moitié distale, avec de grandes
épines et des spinules marginales, IV beaucoup moins larges que hautes,
lobées en avant et en arrière, V non échancrées, VI et VII très basses. Pla-
ques épim. III à peine prolongées, angle post. un peu arrondi. Yeux ovales-

GAMMARIDAE 243
Ant. I un peu·> 1/2 du corps, pédonc. long, 2° art. beaucoup > le 18*,
flag. = le pèdonc., avec 21 art. très soyeux, flag. access. avec 5 art.; II avec
le pédonc. = celui des I, cône glandulaire < le 3* art., 4e et 5*2 subégaux;
@ ,,=  
` L /`~z»  
X" I /
Ã" "
TJ // z     `“*’
`\
œ g · \\ M
. · \ \   ·
Fig. 253. -·- Macrella lcnuimana (du Croisic)
flag. un peu > le 5**, avec 11 art. Gnathop. I avec le propode beaucoup <
le carpe, quadrang., plus de 2 fois aussi long que large, un peu dilaté dans sa
partie distale, bord palm. peu oblique; II avec le carpe court, propode très
1 I .   7
  S` 9   · É , l" È
  ·`‘- 1 "r g  ` w P" ,/A
  ' ` @ 3*** `     `
»· = / É  
‘ V f Q 4 ‘ g
K i   F1 l If:
  , V gf  
ef y sccp   ( / »;i·*·2 f¤**$~
    ' / bey fx
"ÃAE · cf
· Fig. 254. — rllaerella lcnuimana (du Croisic) .
volumineux, = les art. basal —I~ ischial + méral, 2 fois plus long que large,
bord palm. oblique, avec 2 tubercules médians et 1 dent distaIe,aiguë,dac- I
tyle très robuste, très courbé, avec des spinulesiau bord int. Péréiop. V-VII
augmentant progressivement de lor1gueur,V avec l’art. basal 2 fois aus si long

244 FAU1<E· DE F-RANGE. -——— AMPHIPODES
que large, VI et VII avec l’art. basal 2 fois 1 /2 aussi long que large, non cré-
nelé. Urop. III 2 fois = l’uros., branches > le pédonc., très étroites, bordées
d’épines. Telson beaucoup plus large que long, fendu sur 1 /2 de sa longueur,
lobes presque carrés, avec 1 très longue épine médiane et 1 épine distale. ——
Q ov. L. 5 mm. Tête avec les lobes lat. peu saillants. Plaques cox. I brus-
quement rétrécies dans leur moitié distale, avec des épines. Gnathop. I avec
le propode = le carpe; II grêles, différant peu de I, sauf par la longueur,
propode < le carpe, un peu dilaté dans sa partie distale, bord palm. peu
· oblique. Telson aussi long que large, lobes avec 1 épine distale. L
Saint—Vaast-la-Hougue, Guernesey, Roscoff, baie de Quiberon, le Croisic, 10-
_ 27 m. Assez r. Golfe de Gascogne, 180 m. (Hirondelle).- Grande—Bretagne.
N. de la Tunisie, 170 m. (Melita).
(}.’ELASMOPUS A. C0s'rA 1853
(Type : Elasmopus rapax A. Cosm)
Tête avec les lobes lat. arrondis. Plaques cox. I-IV presque toujours très I
développées, IV échancrées, plus hautes que V. Ant. Iles plus longues, 19* et
2*% art. subêgaux, flag. access. en général court; II avec le flag. court. Pièces buc-
cales et gnathop. I et II comme chez Maera (p. 237), mais mandib. avec le 3e art.
du palpe presque toujours falciforme,- pectiné. Péréiop. V-VII très robustes.
. Urop. III dépassant peu ou non les autres, branches larges, courtes. Telson
petit, profondément fendu. _
_ i . M J  .
C-
  J A   `
fi ./â ,/'
. f. /1 L ml)
. ml gl I
M  
Q \::,, . s   · hit
I ' 5:* l
Fig. 255. —- Elasmopus rapazv (de Trébeurden) _
-— _Gnath0p. Il (C3`) avec le propode creusé pour recevoir l’extrém.
du dactyle ................ . ..... E. pocillimanus, ·p. 246
—- Gnathop. II (3) avec le propode non creusé. . E. rapax, p. 244
\ E. rapax, A. C0s'rA. Fig. 255, 256.- O. Saas 1894, p. 521, pl. 183.
Q ov. (30 œufs). L. 8 mm. Corps court, robuste, lisse. Tête avec les lobes

i c.xMMA111nM: 245
lat. largement arrondis, lobes inf. arrondis. Plaques cox. I presque carrées,
' angles un peu arrondis. Plaques épim. III prolongées, bord post. denticulé.
Yeux assez grands,ovales. Ant. I=l /2 du corps, I"' art. du pédonc. très ro-
buste, = le 29,36 > 1/2, du 2°,flag. un peu< le pédonc., art. très nombreux,
très courts, fiag. access. biarticulé; II beaucoup plus courtes, 4° et 5** art. du
pédonc. subègaux, flag. peu > le 5*. Gnathop. I avec le propode >,le carpe, ~
· ovale, bord palm. non défini; II beaucoup plus robustes, carpe lobé, propode _
ovale allongé, beaucoup > le carpe, bord palm. très oblique, non défini.
Péréiop. III et IV assez grêles, propode > le carpe, bord post. épineux.
Péréiop. V·VII avec l’art. basal très dilaté, finement crénelé, VI et VII sub-
, ,  ·;;...,, . `
« i V FL   1 "§i«>Q"*
sr ‘ g  6** J       \«<\ ·
`   ; · 'ii l     AW    _;‘·l ·
  " i _/ J7  un I » 'A \
" ul   .     · `
. }"" »*’
gn! 9   ' 81112 ( P1;    ,  
X " ·
I £ïf*
‘%   ._ H
x·'ëA‘.   1 <? 7
  `   I   i
~.» V ·‘   xy 0%
·   "f°
Fig. 256. — Elasmopus rapax (de,Trébeurden)
égaux, > V, article méral prolongé, surtout en avant. Urop. III dépassant I
à peineles autres, branches tronquées à l’extrém., épineuses, ext. la plus large.
Telson un peu plus long que large, presque entièrement fendu, lobes avec
3 oué épines distales.- 3 ad.L. 10 mm. Ant. I> 1/2 du corps, flag. > le
pédonc. Gnathop. I avec le propode = le carpe, bord palm. très oblique,
défini par 1 épine; II très robustes, carpe court, lobé, propode très développé, -
2 fois aussi long que large (plusicourt et obpiriforme chez le 6* j.), bord
. palm. avec 1 tuberculejsuivi de 1 forte dent médiane et de•1 dent.distale,,
dactyle très robuste, très courbé, < le bord palm. Telson beaucoup plus long;
que large, lobes échancrés au bord ext., avec 1 longue et1 courte épine.
·—- D’un violet clair, maculé de taches blanches, appendices d’un blanc.
jaunâtre, maculé de violet: Yeux bruns. · ‘
Tréheurden (Côtes-—du-Nord), dans les bulbes de Saccorhiza; très c. Iles Glé··
113.115, $-10 m., Lilthnthammlum. Golfe de Gascogne, sur la carapace des, Mamaia;

' 246 FAUNE DE FRANCE. —- AM1>mPonEs l `
squinado, 60-100 m. Guéthary, marée.basse, Algues. Marseille, Saint·Tr0pez,
Saint-Raphaël, Villefranche, Monaco, Algues du littoral. Très c. — S. de Nor- . ·
vège, Iles Britanniques, Cadix, Açores, Canaries, Sénégal, Naples, Adriatique,
Alexandrie, Tunisie, Algérie, mer Rouge, Océan Indien, Bermudes, Chili,.
Rio de Janeiro, Australie.
E. pocillimanus (BATE). Fig. 257. ——— DELLA VALLE 1893, p. 733, pl. 1,
. ' fig. 4 et pl. 22 fig. 23-25. ` '
Q ov. (19 œbfs). L. 6 mm. Corps très robuste. Plaques cox. I comme chez ·
E. rczpax; II arrondies, rétrécies dans la~partie distale. Plaques épim. III
prolongées, angle post. aigu, bord post. un peu crénelé. Yeux moyens, réni-
formes. Ant. I = 1/2 du corps, 26 art. du pédonc. un peu < le 1",f`lag.
’- uunnnnlllx `  wi Q
'/’* u-   /0
`  ik
î` IIZJZ T    l
1 S , \u,`   F \‘,' î 
·,5“•g 1) ‘ `\ (  ïïlé-Ã' " ,    tx pi?
‘ · v 1
lë ge? qu 2   ` gl
· rf? liAs*  ‘  gl xv ··i»*
_>.·‘ . sv
. É P1 ~ .
l//’.î‘,. 4 "·, . I " "(À 4 1
    i r ai É tt  
i r'     - .  %  
/ \;,_ W3,   ef,
` ' —·> .¢i
I · Fig. 257. Ã- Elasmopus pocillimanus (de Corse)
presque = le pédonc., avec 20 art., flag. access. très petit, biarticulé; II = le
pédonc. des I, 48 et 5** art. du pédonc. subégaux, flag. un peu plus long, avec
9 art. Gnathop. I et II comme chez E. rapax, mais carpe et propode des I sub-
` égaux et lobe du carpe des II arrondi; Péréîop. III et IV avec le bord post.
v du carpe et du propode épineux. Péréiop. V-VII extrêmement robustes,
art. basal très large, crénelé au bord post., art. méral prolongé au bord
antér. Urop. III dépassant de beaucoup les autres, branches beaucoup > le
pédonc. Telsoni aussi long que large, lobes très échancrés au bord ext.,
avec 1 épine et 2 spinules. — 5. L. 8 mm. Ant. I = 3 /4 du corps. Gnathop. I
comme chez la Q, mais plus robustes; II avec le propode ovale allongé,
_ face int. creusée pour recevoir Pextrém. du dactyle, qui est très robuste,
courbé, avec 1 renflement au bord int-- D’un gris verdâtre, ponctué de

GAMMAMDAE 247
blanc mat, avec quelques taches vertes sur la ligne dorsale. Yeux d’un rouge
brun. '
Cannes, Antibes, Villefranche, Monaco, Corse, Algues du littoral. — Gênes,
Naples, Tunisie, Algérie, Bermudes.
G. PHERUSA LEM:11 18134814
(Type : Pherusa fucicvla LEACH}
Corps lisse. Tête sans rostre. Ant. I les plus longues, 2** art. du pédonc. long,
flag. access. bien développé. Lèvre antér. arrondie. Lèvre post. avec des lobes
int. Mandib. avec le palpe grêle. Max. I avec de très nombreuses soies au lobe
int.; II avec ·des soies au bord int. du lobe int. Maxillip. normaux.
—Gnatl1op. I et il subchélii., II très dilïérents dans les 2 sexes. Péréiop. VII avec
l’art. basal très développé. Urop. III très courts. Telson profondément fendu.
J · 1, , , 1. ·
lg)   ff     .
@     
T UI)   I
M   ' ( ’   ¢ `
.·'/1 .•" '
. _ `\`_---"’/ "’O
»'/al,
/"’ ’// L ·
·.··-eââç
Fig. 258. — Pherusa fucicola (de Cette)
P. fucicola LEACII. Fig. 258, 259. — Melita fucicola DELLA VALLE
1893, p. 709, pl. 1, fig. 8 et pl. 24, fig. 1-19.
Q ovà (15 œufs). L. 7 mm. Uros. avec le segm. I caréné au bord dorsal,
II et III très courts, chacun avec 1` paire de spinules dorsales. Tête avec les
lobes lat. très larges, carrément tronqués. Plaques cox. I avec 1 petite dent
à l’angle post. Plaques epim. III terminées par 1 dent obtuse. Ant. I à '
peine = 1/2 du corps, 2° art. du pédonc. un peu >— le 1°1’, flag. beaucoup >
Ie pédonc., avec 36 art., flag. accessavec 4 art.; II avec le 5** art. du pédonc. _
beaucoup < le 4**, flag. à peu près = le pédonc., avec 24 art. Gnathop. I
avec le propode < le carpe, un peu dilaté au bord palm., qui est transverse,
· dactyle petit; II avec le propode > le carpe, bord palm. oblique. Péréiop. V- .
YII avec l’art. basal crénelé au bord post., VII avec le lobe de 1’art. basal

` 248 mom ne rmivce. — xiipiixpones
très dilaté, un peu anguleux au milieu du bord post. Urop. III atteignant
à peu près l’extrém. des autres, branche ext. = le pédonc., branche int.
beaucoup plus courte. Telson moins long que large, lobes un peu échancrés
au bord distal, avec 1 épine. — 32 L. 9 mmf Gnathop. I plus robuste que
chez la Q, propode piriforme; II avec l’art. basal très développé, art. ischial,
méral et carpe très courts, propode énorme, amygdaloîde,bprd palm. garni
de spinules et de longues soies, avec, près de sa base, 1 tubercule correspon-
dant à 1 échancrure du dactyle, dactyle très grand, = le propode chez les
vieux 3`. —— D’un blanc jaunâtre, annelé de brun et ponctué de blanc mat-
Yeux noirs.
7 gi; "1°
lu ‘ç / .
 A ~ e il   *
  I ‘y\\     .4} * L
\  \~` 7**   1 *
, · , *~ ri K
    se 6  l ,
%/L/'       w`   ,
» / ‘ ' H \
_   F   L,. wml l à§\;Q`
  l Àëyx ` '
.   ~l\  
5"'J gli  M  
4 `—
·   . . iiaa \Mun
Fig. 259. — Pherusajucicola (de Celte)
Manche et Océan, depuis les îlesanglo-normandes jusqu’à Saint-Jean de
Luz, marée basse, dans les Algues et sous les pierres, et dragages jusqu’à 30 ma
Assez c. Cette, Saint-Tropez, Antibes, Villefranche, Monaco, Corse, 0-22 m. ——
Grande-Bretagne, Sétubal, Cadix, Açores, Ténérife, Sénégal, Naples, Algérie,
mer Noire, 0-84 m. ‘
I
· G. GAMMARUS FABR. 1775
(Type : G. lacusta Fabr.)
_ Corps lisse, sauf des groupes de spinules dorsales sur l’uros. Tête sans rostre-
Plaques cox. I-IV en général hautes. Yeux présents. Ant. I presque toujours·>
II, flag. access. en général bien développé; II avec le flag. pas ou peu > le pédonc.
Lèvre antér. aussi large que haute, un peu échancrée. Lèvre post. sans lobes int.
Mandib., max. II et maxillipèdes normaux. Max. I avec plusieurs soies au lobe
int. Gnathop. I et II subchélif., plus robustes chez le C3`. Lobes branch. simples,

GA)Il\IARID.\E 249
pédonculés. Urop. Ill longs, avec 1 petit art. terminal. Telson presque toujours
fendu jusqu’à la base.
· 1. Urop. III avec la branche int. beaucoup < l/2 de l’ext ........... . 2
-—— Urop. III avec la branche int. = ou_> 1/2 de l’ext ............ 5~
2. Urop. I dégradés ................. G. rhipidiophorus, p. 249
— Urop. I normaux ........ . ................. _ ............ . ..... 3.
3. Ant. I avec le 1°* art. du pédonc.= les2°+3°. G. marînus, p. 250
— Ant. I avec le 1" art. du pédonc. < les 2€+3€. ................... 4-
4. Plaques cox. lisses, avec 3 ou 4 petites soies au bord distal..
.................... ‘ ................ . G . Olivii, p. 251
— Plaques cox. orénelées, avec de longues·et nombreuses soies.,
...... . ........ .. .................. G. pungens, p. 252
5. Tête avec les lobes lat. tronqués. ....... . ...................... 6
— Tête avec les lobes lat. anguleux ......... G. locusta, p. 257 `
6. Urop. III avec la branche int. > 1/2 de l’ext.. ................... 7
—— Urop. III avec la br. int.=1 /2 de l’ext. G. Delèbecquei, p. 254
, 7. Yeux petits ..... . ......................... G. pulex, p. 253
` -—· Yeux grands. ............................................... 8
8. Ant. II et gnathop. (3) avec une profusion de soies frisées. . .
.............................. ... G. Chevreuxi, p. 255
— Ant. II et gnathop. (5) sans soies frisées.. G. Duehenî, p. 257
G. rhipidiophorus CA·r·rA. Fig. 260. ——- Cmavneux 1901c, p. 216, fig. I
et 2.
C3`. L. 6 mm. Corps grêle, comprimé. Uros. avec 3-5 spinules dorsales sur `
le segm. I, 5 sur le II, 2 sur le III. Tête avec les lobes lat. très larges, un peu
obliquement tronqués, angles inf. aigus. Plaques épim. III non prolongées, à'
peine arrondies, avec quelques crénelures au bord post. Yeux bien confor- .
més, ovales. Ant. I un peu < 1/2 du corps, 1** art. du pédonc. = les 2° -|- t
3**, llag. avec 21 art., flag} access. avec 3 art.; II = les 2 /3 des I, pédonc. avec·
les 48 et 5* art. subégaux, flag. sans calcéoles, avec 11 art. Max. I avec 13·20—
soies au lobe int., palpe très large, avec 6 à 7 fortes dents distales dans la
max. droite, étroit, avec une touffe d’épines distales dans la max. gauche; `
II avec 1 rang oblique de grosses soies au bord int. du lobe int. Gnathop. I
robustes, carpe et propode subégaux, propode subovale, bord palm. con-
cave, bien défini; II beaucoup plus longs, mais de même forme, propode _
` un peu > le carpe. Péréiop. III très longs, presque = les VII, art. mèral,
carpe et propode avec, au bord post., une épaisse rangée de longues soies
, ciliées; IV beaucoup plus courts et sans rangée de soies; VI et VII subégaux,
art. basal rétréci dans sa moitié distale, bord post. convexe, puis concave,
avec quelques crénelures. Urop. I plus grêles et < les·II, branches biarti·
culées, ext. un peu < le pédonc.,int. beaucoup plus longue, 2E art. > 1/2
du 19*; III avec la branche ext. très robuste, = l’uros., garnie de faisceaux ’

250 FAUNE DE F1<ANc1;. — ixurrixrooias
d’épines, avec 1 petit art. terminal, branche int. rudim. Telson fendu jus-
qu’à la base, chaque lobe avec 1 épine marginale et 3 distales. — Q. L.
4 mm. Ant. I et`II plus courtes. Gnathop. I et Il comme ceux du (3*, mais
bord palm. convexe. Péréiop. III sans soies au propode. Urop. III un peu-
plus courts. - D’un blanc jaunâtre, translucide, teinté de rose sur les pla-
ques épim: et sur l’uros. Yeux d’un brun marron.
I \ uô   r %'l’\.`3`
'  —`   è É 
: z: Il r P `   '
TJ ‘p`\"~.   , I   6
;!4ÈîÃlïi'*»-¥=ë I I \\  1  
· *~ \,iiÉç‘—É~i' 1
L  m / lui"` ju; ,/ ‘
·   ,; ,,/ ,,,,,   ,,,,, %  
·,, ,’ ·,·)(" . "
  sc? /   l ,   - PJ
i Q M * /0   \
a   mn   jjli    
V, .,._, gl ii"   V
L Q) /     l
’ 3 ·   `.  
`. "P ,  
. Fig. ZÉO. —— Gammarus rhîpidiophorus (de la Galile)
La Ciotat, dans un puits.- Ile de _la Galite (Tunisie), dans les sourc*s. Très c. Ile
Djerba (Tunisie), eau saumàtre.·Grotte de Cersuta, Lagonero (Italie méridionale). .
G. marinus Luca. Fig. 261. — O. Sans 1894, p. 497, pl. 175.
. E2 ov. (12 oeufs). L. 13 mm. Corps grêle, comprimé. Uros. avec 10 épines
dorsales sur le segm. I, 12 sur le II, 5 sur le~III. Tête avec les lobes lat.
carrément tronqués, bord distal un peu convexe. Plaques cox. sans soies.
Plaques épim. II et III avec l’angle posti aigu, quelques spinules au bord
post. des III. Yeux très hauts, étroitement réniformes. Ant. I_presque
= 1/2 du corps, 1er art. du pédonc. = les 2B -)— 38, flag. plus de 2 fois ‘= le
pédonc., avec 30 art., flag. access. avec 5 art.; II beaucoup plus courtes
I 5° art. du pédonc. un peu < le 4°, flag. < le pédonc., avec 13 art. Gnathop. I`
et II presque semblables, propode ovalaire, bord palm; convexe, un peu
oblique. Péréiop. V-VII courts, robustes; V avec le bord post. de l’art.
basal presque droit, crénelé, angle inféro·post. arrondi; VI et VII avec le
. bord post. de l’art. basal régulièrement convexe, crénelé, angle inféro-post.
non saillant. Urop. I dépassant de beaucoup les II; III avec la branche ext-
= 2 fois 1 /2 le pédonc., avec des épines et de courtes soies suriles 2 bords,

‘ oA1~1MAn1u.us 251
art. terminal très petit, spiniforme, branche int. très courte. Telson dépas-
sant de beaucoup le pédonc. des urop`. III, lobes divergents, bord int. droit, .
avec 2 épines marginales près de la base et 3 épines distales. — 3. L. 13 mm. _
Gnathop. I très robustes, propode obpirilorme, bord palm. un peu concave,
avec 2 fortes épines, suivies de 3 épines au bord post., dactyle d’abord courbé,
puis presque droit, ne se croisant pas avec le bord palm.; II pas plus robustes, ·
propode ovalaire, bord palm. à peine oblique. Urop. Ill avec la branche ext. ·
garnie d’épines au bord ext., de soies, courtes et simples, au bord int. -—
_ Tantôt d’un vert foncé, tantôt d’un brun rougeâtre. Yeux noirs.
_T9 ’ “" 9 ,.   _ -
, ~      sg" . V WI ·
F  · ·l  lr
I: r Sin & —,, ll"  l  
ig 3,;, s ,,, (  F _. . ,
= i "( 3TL \»•  l
i z '· ` . c ·
l I .• "lïf Y `  s
l I 7 . * `  
l l «. .
; i ài p f ·  .
l ` 0   '
· ` 0   — *
F   i · " / /,_    b P7-  ,
[ ‘ ,\ \\  _ lx § .
' z au ` .
‘ I, / / É \\\,  
' 4      ' Q /  
ç il  l`  '  il \ 4} \ s X
511 9  « * 1 °l’ ‘ ‘
Fig. 261. — Gammnrus marinus (du Croisic) i
Manche et Océan, depuis la Somme jusqu`à la_Gironde,littoral, sous les pierres. ·
Très c. Perros·Guirec, dans une mare d’eau saumâtre. —— Norvège, Iles Britan-
niques, E. des Etats·Unis d’Amérique.
G. Olîvii l\^I.-Enwxnos (1) Fig. 262. — M.-E. 1830, p. 372.
Très voisin de G. marinus. Q ov. (26 oeufs). L. 7 mm. Corps grêle, com-
primé. Uros. avec chaque segm. portant 5 spinules dorsales. Tête avec
le bord distal des lobes lat. nettement concave. Plaques cox. I-IV avec '
chacune 3 soies marginales. Plaques épim. III avec l’angle post. aigu, bordé I
de quelques spinules. Yeux grands, largement réniformes. Ant. I <.1 /2 du
corps, pèdonc. avec le 1" art. beaucoup <'les 28 + 3°, flag. 2 lois = le
pédonc., avec 18 art., flag. access. avec 4 art.; II à peine plus courtes, 48 et
1 Les types de MILNE-ÈDXVARDS, provenant de Naples et conseryés au Muséum de Paris, sont
conformes àh. description qui suit. ,

252 FAUNE DE Enzmca. —— Miruironss
5** art. du pédonc. subégaux, flag. un peu < le pédonc., avec 12 art. Gna-
thop. I et Il petits, de même forme mais carpe < le propode (I), > le
_ propode (II), propode largement ovale, bord palm..non défini. Péréiop,
V~VII courts, robustes, VI et VII avec l’art. basal brusquement rétréci
dans son tiers distal, 2 tiers supérieurs crénelés. Urop. I dépassant à peine
· les II; III longs, branche ext. robuste, 31ois = le pédonc., avec 1 petit art.
terminal, branche int. < 1 /2 du pédonc. Telson ne dépassant pas le pédonc-
des urop. III, lobes divergents, rétrécis dans la moitié distale, avec 1 ou
2 épines marginales, suivies de soies, et 2 épines distales. — 3. L. 9 à
10 mm. Gnathop. I et Il très robustes, carpe beaucoup < le propode
 ip  9 fr 9 C
,1· W] Md —
` ' Ãu 5 P lt f
mi  \T?   ..*9 ’ .: W1 ‘· f'
i   ` “’  Ã'? S (// .ëg   1** F"
· \ e '
' sr`? ~ *117 · .      "f "
l' J 1 *1rli/( .*3
 iwiggggxv ` ' ’   i
  ”l’
Fig. 262. ·— Gammarus Olivii (de La Ciotat)
I avec le propode brusquement rétréci dans sa partie distale, bord palm. ,
très oblique, ondulé, avec 4 épines distales, dactyle très courbé, < le bord
palm., se croisant avec lui dans la position habituelle; II avec le propode un
peu plus large, bord palm. peu oblique, concave, avec 1 épine médiane, et
3 épines distales. Urop. III avec la branche ext. bordée de longues soies
ciliées, branche int. très étroite: = 2/3 du pédonc.— D’un gris jaunâtre,
translucide; Yeux bruns. (`Eufs d’un vert olive. .
Ete}, Morbihan·(D' XIAUTHIER in lizt.)4 Etang de Thau, La Ciotat, Saint-
Tropez, Fréjus, Cannes, Villefranche, Monaco, étang de Diana (Corse) littoral,
sous les pierres. Très c. -——·,Naples, Algérie, Tunisie, Canaries.
_ G. pungens M.-Euw. Fig. 263. -— G. Veneris HELLER 1865, p. 981.
Très voisin de G. Olivii. Q ov. (34 œufs). L. 8-10 mm. Corps assez obèse.
Uros. avec 5 spinules dorsales sur le segm. I, 4 sur le II, 1 sur le III. Tête

V I GAMMARIDAE 253
avec les lobes lat. un peu obliquement tronqués. Plaques cox. I-IV avec de
nombreuses crénelures, chacune avec 1 soie. Plaques épim. III avec l’angle
post. aigu, bordé de nombreuses spinules. Yeux grands, réniformes. Ant. I
à peine > 1/3 du corps, 1** art. du pédonc. < les 2e + 3e, flag., avec 17 art.,
tlag. access. avec 3 art., 3*3 rudim.; Il avec le 56 art. du pédonc. beaucoup _
< le 4°, llag. < les 4e —|— 5** art. du pédonc., avec 10 art. Gnathop. petits,
I avec le propode ovalaire, moins large et > le carpe, II avec le propode
= le carpe. Péréiop. VII avec l’art. basal comme chez G. Olivii, mais plus
étroit. Urop. I dépassant les II; III avec le branche ext. assez grêle, très
épineuse, 2° art. très petit, branche int. rudim. Telson avec les bords.lat.
  `
TQ ` qu 9 M 9 ‘ PI F  Q .
  a V ls .)
% *   ul?   (ral
È Èl? t   il Il
À 4) ' ë?t·r l il ·
'   ,4 1   ïl il
· »»x' m"1 ° gï·;;;_ï·
! ' ·~ tgnlâ 7* H,   ·  
· E     ( ··
,_ x   %  zi .
n ·5"
l 5*:* fl ‘ .../
i F é/ '
i, `   , ,,1.4    
l )-‘l WW  
a 1*:-qü « ü
/ %;  `i Il i
, W . ~  ·· s \« ef .
_ Fig. 263. — Gammarus pungens (de Monlpellier)
régulièrement convexes, chaque lobe avec 1 épine et 1 soie marginales et
2 épines distales. — 52 Ant. II avec des calcéoles au bord antér. Gnathop. I
comme chez G. Olivii 6; II avec le bord palm., un peu convexe. Urop. III
· avec des soies ciliées d’un côté seulement de la branche ext. -— D’un blanc
grisâtre, maculé de rouge sur les plaques épim. et sur l’uros. Yeux d’un
noir brillant caractéristique, persistant longtemps dans l’alc0ol:
Semble localisé en France dans les eaux douces de Montpellier et environs
(bassins des promenades et bords du Lez) Très c. —- Italie, Sicile, Chypre, Syrie, .
·Cyréna1que, Tunisie, Algérie, Maroc.
G. pulex (L.), Fig. 264. — O. Sims 1894, p. 503, pl. 117, fig. 2.
Q ov. (27. œufs). L. 9 mm. Uros. avec les segm. garnis d’épines et de soies
·d0rsales, en nombre variable chez les exempl. d’une même colonie. Tête `

254 i FAUNE DE FRANCE. ——— .xMPH1PoDEs I
avec les lobes lat. carrément tronqués,. angles inf. aigus. Plaques épim. III
terminées en dent aiguë, avec quelques spinules au bord post. Yeux petits,
réniformes. Ant. I = 1 /2 du corps, ler art. du pédonc. < les 2° —|— 3e, flag.
— plus de 2 fois = le pédonc., avec 25 art., flag. access. avec 4 art.; II = 2/3
_ des I, 58 art. du pédonc. beaucoup < le 49, flag. avec 13 art. Gnathop.!I`
assez robustes, propode obpirifornie, > le carpe; II plus grêles, propode
quadrang., = le carpe, bord palm. transverse. Péréiop. V avec l’angle iniéro·
post. de l’art. basal arrondi; VI et VII avec le.bord post. de l’art. basal un
peu crénelé, cilié, art; méral»et car·pe très épineux. Urop. Ldépassant de
beaucoup les II; III avec la branche int. = les 3/4 de l’ext., toutes deux
bordées de longues soies. Telson = le pédonc. des urop: III, chaque lobe
— T9 . l vf g P1? è
I;  ` —. (d"  , , `
' ` Q i N :1 1.
yy M • ’ [là \\   \\‘   ,, |
" ` î     ` (Sn , Q "
    ©· ~.   m'
u  /   j , ·  .
E, E   .  / ”   '
    /.,%l   ”  Syl '« ‘
` E   É ,   [/lliulllliir \ C l .
I ‘ l   ' S \ \._   il Wlwi
\\       `,   ilww  ·
\ .«~ " E » qt   '   ,
`   ' E &r< * ( . / . T »   I -/ ·
\\ \( qrig      [J . §“8`
_ Fig. 264. — Gammarus pulex (des environs de Montpellier) ·
avec 2 épines distales et de longues soies marginales et distales. -—— 3. L—
12 mm. Ant. II avec calcéoles. Gnathop. I comme chez la Q, mais beaucoup
' plus robustes, propode plus allongé; II avec le propode quadrang., bord
palm. oblique, un peu concave. —— Tantôt d`un vert olive, tantôt d’un brun
rougeâtre. Yeux noirs. (Espèce très variable : Plaques épim. III quelquefois
rectang. Segm. III de l’uros. souvent presque glabre. Yeux quelquefois
très petits, ovales. Urop. III avec la branche int. pouvant atteindre l’extrém.
du 1" art. de l’ext.). _
Très commun dans les eaux douces de France (ruisseaux, riviires, étangs}
depuis le littoral jusqu’aux lacs des Pyrénées et des Alpes (lac de Gimont,près
Briançon, 2.400 m.), -—— Europe, Algérie, Maroc. Toute l’Asie (Pamir, 5.118m.).
G-. Delebecquei Cuisv. et DE GUERNE. Fig. 265.-- CH. et DE G. 1892,
p. 136, fig. 1, 3, 5. '·"
Très voisin de G. pulex. S2 ov. (20 oeufs). L. 6 mm. Uros. avec 5 spinules

GAMMARIDAE . 255 t
dorsales sur le segm. I, 2 et 2 soies sur le II, 4 et 2 soies sur le III. Tête avec
les lobes lat. obliquement tronqués. Plaques cox. I—IV avec quelques créne-
lures au bord distal antér.; I et II avec 1 petite dent au bord distal post.
Plaques épim. III avec l’angle post. presque droit, bord post. avec 4 spi-
nulcs. Yeux moyens, subréniformes. Ant. I = 1/2 du corps, pédonc. avec
le 1" art. = les 2° —)- 3°, flag. presque 3 fois = le pédonc., avec 28 art: .
flag. access. avec 4 art.; II avec les 4° et 56 art. du pédonc. subégaux, flag.
un peu < que ces art. réunis, avec 8 art. Gnathop. I comme chez G. pulcxi
` mais un peu plus robuste; II plus grêles que les I, propode quadrang., < le
carpe. Péréiop. V comme chez G. pulex; VI et VII avec l’art. basal rétréci
T L ‘ `A
— il ` ' , L ·   i
‘· yz Q 3,- Qi — .
' M2 `%èvy/È Su   FI; 1 »1`lI
i 7 / ' 7 ,
wiwf PI4 P1 il É
, **9 .
- É; il M · .
WF ’
, n Y ,
* ‘   ll \ .  
T 9 @5. \ ll ' il
Ii 3J 4êl  I E V
'   *’”  · I
. " °P
Fig. 265. - Gammarus Delzéecquei (du lac d'Annccy)
dans sa partie distale, bord post. ondulé. Ilrop. I dépassant de beaucoup
les II; III avec la branche int. très grêle, ·= 1 /2 de l’ext. Telson avec chaque
lobe portant 3 soies marginales et 1 épine et 5 soies distales. —ë 5‘. li. 8 mm.
Ant. I = 2 /3 du corps; II avec calcéoles. Gnathop. I comme chez G. pulex 3}
II avec le propode un peu plus étroit.
Lacs d’Annecy, de Nantua, Léman, sous les pierres du rivage et jusqu’à 80 m.
de profondeur. Lac du Pontet, près Briançon, 1.400 m. d’alt. Gorges du Fier et
de Sierroz (Savoie). Nord, Alsace, dans les ruisseaux. Ruisseau extérieur des
grottes de la Balme et de Baume—les·Messieurs. — Suisse (Lucerne, lac de
Thoune).
_ G. GhevreuxiSEx1·oN. Fig. 266. — S. 1913, p. 542, fig. 1-5. · .
Q ov. (9 œufs). L. 5 mm. Métas. et uros. couverts de spinules microsco-
piques. Uros. avec peu de spinules :3 au segm. I, 5 au II, 5 au III. Tête avec
lues lobes lat. obliquement tronqués, angles arrondis. Plaques cox. I-IV aV€C

256 ' FAUNE DE FRANCE. -—— AMPHIPODES
quelques soies marginales. Plaques épim. Ill peu prolongées, angle post.
aigu. Yeux grands, largement réniformes. Ant. I < 1 /2 du corps, pédonc.
avec le 1" art. = les 28 + 3**, flag. 2 fois = le pédonc., avec 16 art.,flag.
access. avec 4 art.; II'beaucoup plus courtes, 56 art. du pédonc. < le 46,
flag.'= les lie + 5** art. du pédonc., avec 9 art. Gnathop. I et II subégaux,
carpe I = le propode, II un peu < le propode, propode quadrang., plus
étroit que le carpe. Péréiop..V avec l’angle inféro-post. de l’art. basal
arrondi; VII avec le bord post. de l’art. basal ondulé. Urop.I dépassant les II;
III avec le 26 art. de la branche ext. long, branche int. = 1 /2 de l’ext; Tel- .
` 'L ‘L  . 15 i É )
Il   ai      ‘” IJ
• °  —»   -   6* lc
I I 4   nv îL' \" ni   -
I   _ , È" ,   xa`.
4 A   `
g ] »   w» 9 La _,, , Il
' i , \   F J A “f,J
·   W ·§   /  
\ ~\§., *  I     wa i.
. ~ ~==~ ,.  *\—~ 2; I ~—~,
\ _ Pv- "'VW ~\\\È*   ~
`  ~  =lilh— ‘   «i \
    «_ « Ã/iii   • »
    gn r   1 gn? \ 
    "i = ‘*`  » Wi
'e’ F ' .··.:   zrei"
la F/@2 ..,·   ’  
*’r   · E1) '.<*!·»4/li , .
Fig. 266. — Gammarius Chevreuœi (de Roscolï) l
son plus long que large, chaque lobe avec 1 épine marginale et 3 distales,
accompagnées de soies. —- 52 L. 7 mm. Ant. I avec 5 art. au flag. access.; II
avec les 4*% et 5** art. du pédonc. subégaux portant de longues soies simples
et de nombreuses soies sensitives très fines, frisées à l’extrém. Gnathop.
I avec le propode allongé, obpiriforme, avec de nombreuses soies frisées
et 3 épines au bord palm.; Il plus robustes, propode quadrang., bord palm.
oblique, un peu concave, avec 3 épines, bord«post. avec la plupart des
soies frisées. Péréiop. III avec l’art. méral, le carpe et le propode bordés de
soies frisées. Urop. III avec le lobe int. étroit, un peu > 1/2 de l’ext.,
tous deux avec des soies frisées au bord int.
Eau saumâtre : Roscolï, embouchure d’un ruisseau. Bidart, près Biarritz,
embouchure d’un ruisseau. Guéthary, mare d’eau saumâtre. —- Angleterre;
Plymouth, à Pembouchure du Plym. Espagne : La Corogne.

caninmninan 257-
G. Duebeni LILLJEBORG. Fig. 267.--0. Saas 1894,p. 502, pl. l77,fig. 1.
C5`. L. 13 mm. Uros. avec 6 spinules au segm. I, 6 au II, 5 au III, toutes
accompagnées de soies. Tête avec les lobes lat. carrémenttronqués, sinus `
inf. profond. Plaques cox. I·IV avec quelques soies marginales; Plaques
épim. III avec l’angle post. peu prolongé, aigu, bord post. crénelé, avec 5 spi-
nules. Yeux assez grands, réniformes. Ant. I et II robustes, I un peu > II,
1*** art. du pédonc. < les 2% + 3*, flag. avec 25 art., flag. access. avec 6 art.;
II avec les 4° et 5° art. du pédoncule subégaux, flag. un peu > le 5** art. du
pédonc., très robuste, avec 10 art. et des calcéoles. Gnathop. I avec le pro-
pcde obpiriforme, bord palm. avec 1 épine médiane et 1 épine distale, dac- _
Tor ws «3‘
• . É ,,1}
S"? <'l `è=· il
    É if I i`‘« il l
,«   ·;_ ip M
I Q "J   ··l
7 I A , ' `  
\ * S".; W   l l
A s   là  \ . il;
` 5 ~ "\   i V l   ·.· .~ \\
x   I    TIE:   \ · , à   `\`
‘··, g C  ```‘   ’ ”   l·‘—     —
og. « g‘ pp . , , R, · 1   ~‘·
qnlg *~,_"î`\\ 6,119 F; \v f Ã;,l2·\· =  
  7   2 · '”
I   I I   .   I
Fig. 267. — Gammarus Dbcbeni (de Perros Guirec)
tyle grêle, ccudé; II plus robustes, propode > le carpe, bord palm. non
défini. Péréiop. V-VII robustes, épineux; V avec l’angle inféro·post. de
l’art. basal arrondi; VI et ·VII avec l’art. basal pas très large. Urop. III avec
la branche int. bordée de soies ciliées, = 2 /3 de la branche ext. Telson plus
long que large, chaque lobe avec 3 épines marginales, 4 épines distales et de
longues soies. ——-· 9. L. 8 mm. Gnathop. I et II avec le propode ovalaire, _
plus large dans les I. -— D’un jaune verdâtre. Yeux noirs.
Canal de Zuydcocte, près Dunk~rqie. Calais, eau douce et eau saumâtre.
Luc—sur-Mer. Saint-Vasst·la-Hcugie, ruisseau le Dic, eau douce. Très c. Jersey,
Guernesey, Paimpol, Perros Guirec, rade de Brest, embouchure de ruisseaux. -~—
_ Groenland, Norvège, Cattégat, Hollande, Iles Britanniques. _
G. 10custa(L1N.). Fig. 268. — O. Sims 1894, p. 499, pl. 176, fig. 1.*
Q. ov. (249 œufs). L. 15 mm. Uros. avec chaque segmmenflé dorsalement .
E. Cnzvmaux et L. FAM:. ·- Amphipodes. ` I?

258 FAUNE DE rnsnciz. —- AMPIIIPODES
avec 5 spinules dorsales et 1 groupe de 3 spinules ‘dé chaque côté. Tête avec
les lobes lat. anguleux, suivis d’un légersinus: Plaques cox. I·IV avec quel-
ques soies marginales. Plaques épim. II et III avec l’angle post. prolongé, _
I _aigu, III avec de nombreuses soies au bord post. Yeux pas très larges, réni-
· · formes. Ant; I et II subégales, < I/2 du corps; I avec le I" art. du pédonc.
= les 29 -1- 3**, flag. plus de 2 fois = le pédonc., avec 34 art., flag. access. avec _
_ il art.; II avec le 59 art. du pédono. un peu < le 49, flag. = le pédonc., avec
23 art. Gnathop. I et II avec le propode oblong, un p_eu plus long dans les II.
Péréiop. V avec l’angle inféro-post. de l’art. basal un peu prolongé, arrondi ‘
. ç» ( `
· -0   `   I `·;’
•' 9 _ ë• _     I _
T É ,‘  ,
l   awk; ’ l   fl; cN, ij; F1? __
  ·: `·  f 4 .   ··`` . ` M  
gl É I il i lill) _ " "WIÃ   l · ,\“ i _
i I" xs ` P  \ /   `\\  i   il  \
\"-FX ` @3/  J   ‘»
‘ III     Mig il     I I
· '   , M ,,   ·i’i     ····. *'   , qu
» ef   P1   ’t   gn'?
Fig. 268. — Gammarus locusta (de Cherbourg)
(aigu chez la forme du·N. de l’Europe); VI et VII avec le bord post. de l’art.
basal ondulé, crénelé dans sa partie proximale. Urop. III avec les branches
grêles, branche int. = le let art. de l’ext; Telson beaucoup plus long que .
large, chaque lobe avec I épine et -1 soie marginales et 4 épines distales. — ‘
‘ 3. L. 18 mm. Gnathop. I avec le propode étroit, obpiriforme, dactyle très
courbé, se croisant avec le bord palm.; Il beaucoup plus robustes, bord palm.
. ondulé,bien défini, dactyle se croisant avec le bord palm. Urop. III avec de
nombreuses soies ciliées. —- Forme d’eau:d0uce (Loire): L. 6* jusqu’à 19 mm.
Differe par ses ant. I et II plus courtes, avec le pédonc. des II bordé de lon-
gues soies, par les très longues soies ciliées des branches des urop. III (5* et S2)
et par les très longues soies marginales et distales du telson. ——- Forme p
` méditerranéenne (mer, eau saumàtre, eau douce). Très voisine de la forme
de la Loire ; en diffère surtout par la forme plus étroite et régulièrement

oxmmnrnxiz 259 ·
convexe de l’art. basal.des péréiop. VII. -— D’un brun verdâtre, avec
1 tache rouge sur les plaques épim. Yeux noirs.
Manche et Océan, 0-22 m. Très c. Loire, depuis Saint-Nazaire jusqu’en amont
de Nantes. Méditerranée : toute la côte, dans les Algues. Cette, Saint·Tropez, _
Fréjus, eau à peine saumâtre. Balaruc-les-Bains, près Cette, dans la source
thermale. Corse, eau saumâtre et eau.douce.— Océan Arctique, Atlantique nord,
· y compris 1’Amérique. Vigo, Sétubal, Algérie, Tunisie, Canaries. Côte du Sahara, .
sur des Algues flottantes. Pacifique nord. _ ·
G. ECHINOGAMMARUS Srsnamo 1899 ~
· ' (Type : E. Berillani Cum)
, Comme Gammarus, mais métas. avec des épines dorsales. · .
_ E. Berilloni (Cum); Fig. 269.-- Gantmarus Berilloni Cnnvmaux 1896,
p. 29, üg. 1-3.
6*. L. 11 mm. Métas. et uros. avec des groupes de soies: Métas. avec beau-
coup d’épines sur toute la région dorsale. Uros. avec quelques épines loca-
"'     lr  `“ ,»°> "‘  fa
_ my,  , sir   ,. il pg,    
“1’   ~ \.;;/ «' 1-
l' , , · `> l'· ri,
t W T   $2   -
1 . . s · te:
" A/AH ç Fil · ‘
X °ii ll} Ã` 1
x_` • .j.,`ly`\< \
\\\ •·â ?‘ l p\ EX `
_ · `~,`\È_ê~:`.—_" 311%   la
. ~\    
li \` r- Q`; . '
T.   (§\§;A« _
2 _ -   , / '^'· r gp J
Fig. 269. -— Eclxinogammarus Rerilloni (du lac Mouriscot)
lisées près du bord dorsal. Quelquefois des épines et des soies sur le segm. VII
du mésos. Tête avec les lobes lat. carrément tronqués. Plaques cox. I·IV
avec des spinules marginales. Plaques épim. III avec l’angle post. un peu
aigu, bord post. avec de longues soies. Yeux grands, réniformes. Ant. I >
les 3/4 du corps, 1" art. du pédonc. < le 2°, flag. 2 fois -= le pédonc., avec ·
36 art., flag. access. petit, avec 6 art. Ant. Il à peine < les I, pédonc. très 1
long, 56 art. > le 46, flag. avec 19 art. Gnathop. I avec le propode ovale,
bord palm. très oblique, à peine défini; II beaucoup > l, à peu près de même

260 . FAUNE DE rames. —— anpnrronss
forme. Péréiop..V—VII avec l’art, basal peu dilaté, bord post. presque droit-
Urop. III avec la branche ext. 3 fois = le pédonc., bordée d’épines et de·
· longues soies, branche int. très petite. Telson plus large que long, chaque
lobe avec 1 épine marginale, 2 distales et beaucoup de longues soies. ——
Q. L. 7 mm. Ant. I et II plus courtes. Gnathop. I et II petits, II > I, pro-
. pode quadrang., bord palm. oblique. Telson avec quelques courtes soies.
` · -— Variant du brun verdâtre au brun rougeâtre. Yeux noirs.
_ Nord, Pas-de-Calais, Somme, Aisne, rivières et canaux. Peu c. Luc-sur—Mer,
Saint·Vaast-La-Hougue, Jersey, dans les ruisseaux. Eure (Lyons—la-Forest),
Côtes—du-Nord (Belle·Ile—en—Terre; Perros Guirec). Seine (Charenton, Dugny, ’
Pantin). Indre-et-Loire (Vaujour). Basses-Pyrénées ('ac Mouriscot, sommet dur
glondîrrain, 750 m. d’alt.), Saint-Jean de Luz. Très c. -—— Espagne (Guetarîa,
orga .
G. CARINOGAMMARUS STEBBING 1899 Ã
(Type : Gammarus cinnamomeus DxBoWsKY) '
Comme Gammarus, mais avec 1 carène médiane dorsale. C
C. Roeselî (Gnnvais), Fig. 270. —— Gammarus fluviatilis Hosws 1850,,
p. 1-26, pl. 1 et 2.
5‘. L. 15 mm. Corps robuste, pas très comprimé. Segm. VII du mésos. et.
I-III du métas. carénés au bord dorsal, carène prolongée en dent aiguë.
T; I ,.—1 5 I
E mr  ~» s»(,Ã,,gr~   ¤ 
nv -   et ou il r<·     J
' \ `  ` • —=    w ( . Q
\ I ‘ r i> \  ` , .
\` ,   I P1   N, É ` W.
tx ai '   °$" ‘ , WYIQ W R  
g"  T   (î L\ '   ` » il   I
I ,_\ `RIV     '     `“\ ;
    ______/, §.     ` ,      
»\    2     WP? 4   ‘ I ” I
1   se ' 9,   » <,,·.;. rsrr    < 1
.  " 1   f  ld
_   , ‘   J, . ;,i" ` i ,
M   lâ?   1      J  
_ Fig. 270. — Carinopammarus Rocseli (de Dijon)
Uros. avec les segm. I et II terminés dorsalement par un renilement arrondi,
avec 2 spinules sur la ligne dorsale et 1 de chaque côté; III avec 2 spinules·
dorsales et 3 de chaque côté. Tête avec les Iobes lat. courts, obliquement

‘ DEXAMINIDAE ` . 261 ·
\
tronqués. Plaques épim. III avec l’angle post. aigu. Yeux moyens, rénilor·
mes. Ant. I < 1/2 du corps, 1*** art. du pédonc. < les 2* + 3*, llag. avec
39 art., flag. access. court, avec 3 art.; II avec les 46 et 5° art. du pédonc.
subégaux, Ilag. avec 16 art. sans calcéoles. Gnathop. I et II subégaux, I avec
le propode obpirilorme, Il avec le propode quadrang., bord palm. oblique.
Péréiop. V avec l’angle inféro-post. de Part. basal aigu. Urop. III avec les
branches Subégales, presque 3 fois = le pédonc., bordées d’épines et de soies .
-ciliées, 2** art. de la branche ext. très petit. Telson > large, non complète-
ment fendu, lobes divergents, avec 2 soies marginales, 1· épine et des soies
distales. — $2 ov. (46 œufs). L. 13 mm. Gnathop. I et II petits, I avec le
propode largement ovale, II avec le propode beaucoup plus étroit, qua-
drang. Ur0p..III avec la branche int. < l’ext., toutes deux avec des soies
oiliéesi. —- D’un gris brun, maculé de rouge sur le métas. et à Yextrém. des ,
dents dorsales. `
Nord, Somme, Aisne, rivières~ et fossés des prairies. Assez c. Seine (Pantin,
canal de l’Our;q, Charenton, dans la Marne). Côte d’Or (Dijon, jardin de l’Ar-
quebuse; Saint-Jean-de—Losne, au bord de la Saône).- Europe centrale (Bonn, `
Francfort-sur-le-Mein). _ _ · ·
. F. DEXAMINIDAE .
Uros. avec les segm. II et III coalescents. Ant. I avec le 2** art. du pédonc.
long, pas de flag. access. Lèvre antér. arrondie. Mandib. sans palpe. Max. I avec
· 1 ou 2 soies au lobe int.; Il avec le lobe int. lc plus court, sans soies au bord int.
Maxillip; avec le lobe ext. très long, palpe peu développé, 4* art. petit ou man-
quant. Gnathop. I et II faibles, subchélif. Péréicp. III-VII en général avec
le dactyle dirige en arrière. Urop. III avec les branches subêgales, dépassant les .
II. Telson long, profondément fendu.
il Maxillip. avec 3 art. au palpe. lèvre post. avec les lobes int. rudim. 2 _
-— Maxillip. avec 4 art; au palpe, lèvre post. avec les lobes int. bien
développés ...................... · .... G .:Guernea, p. 267
.2. Péréiop. III-VII avec l’art. méral < le carpe + le propode ...... ~
, ....................... . ........... G. Dexamine,.p. 261
-- Péréiop. III-VII avec l’art. méral > le carpe + le propode ......
.Ã ...............................   G. Tritaeta, p. 265
G. DEXAMINE LEAcH 1813-1814 I
(Type : D. spinosa Luca) i
Corps obèse ( Q ), plusieurs segm. avec des dents dorsales. Tête avec un rostre
très petit, angles inf. nuls. _Ant. I > les Il ( Q), < ou = II ( 3 ). Lèvre post.

262 ' FAUNE ma rames. -— AMPHIPODES
avec les lobes int. rudim. Mandib: avec le rang d’épines très petit. Max. I avec
1 soie au lobe int., 11 épines au lobe ext., palpe uniarticulé, différent dans les
2 max. Maxillip. avec le lobe ext. recouvrant presque le palpe triarticulé. Gna-—
' , thop. II > les I. Péréiop. V-VII avec l’art. basal successivement moins dilaté.,
Crop. III avec les branches étroitement lancéolées.
· 1. Métas. avec le segm. III tridenté au bord dorsal ........ - . . .
................................. D: spînîventris, p. 262
— —- Métas. avec le segm. III unidenté . ................. . .... . .... Z;
2: Péréiop. VII avec l’art. basal dilaté ....... D. spînosa, p. 264
——- Péréiop. VII avec*l’art. basal sublinéaire ..... D. Thea, p. 265. I .
e a ' 
` lgd
’   D
lil f   1
\ 4 D ·     ‘.
4   #2     `
‘î îlyï · n » " '
li     * s .
    l`
;' ’ rf ` X . « rl ")
A ,t/lill ,•‘°`• ··'•`
’ l H ,··’°’ ·.•’°·
' I · I "‘,¢*" zo .
' Fig. 271. —- Deœamine spiniventris ©"(de Guéthaty)
D. spiniventris (A. Cosm). Fig. 271. à 273.——Amp}zith0notus spiniverâ
tris A. COSTA 1857, p. 186, pl. 2, fig.'1:
Q ov. (29 œufs); L. 7 mm. (jusqu’à 9 mm.), Corps robuste, peu comprimé.,
Métas. caréné, chaque segm. avec 1 forte dent dorsale et 2 petites dents lat.
IIl3Ilql1HIll'« 3SS€Z SOl.1V€1'lI» d3IlS le S€gIIl. I. Uros. HVGG le Sêgm. I C3I’ÉI1é,C3I`èIlè
prolongée en dent aiguë. Tête avec le rostre très court, lobes lat. aigus.
Plaquesépim. III prolongées, aiguës. Yeux grands, subrectang., un peu.
rétrëcis au milieu. Ant. I.= 2[3 du corps, 1" art. du pédonc. très robuste,

_ nnxmxnxnas 263·
prolongé en arrière en dent aiguë, 2** art. grêle,de 1/3 > lc i°1',3° très petit,
` , flag. multiarticulé, 2 fois 1/2'= le pédonc.; II beaucoup plus courtes, 56 art.
_· du pédonc. > le 4°, flag. multiartîculé, 2 fois = le pédonc. Max. I droite
  ` . îâ;
T? ~._` "•._  · . `
  \" X ,"\t` · u` £
Qjï I  l  ”   V
. Fig, 272. — Dcxamîne xpinîvcnlris (de Guéthary) i
' avec 3 épines clistales au palpe; gauche avec de longues soies. Gnathop. I .
avec l’art. basal courbé, carpe triang., propode > le carpe, bord` palm. ·
oblique, beaucoup > le bord post., dactyle grêle; II plus longs, propode = l
' l    lllïgzr. l' ‘ I -
1 —     li la P1 • .
.   ·,·‘ '    
*/4% 1 ,,/   Q
V V is?   ui? l   i
un w " I ’ _
Q     J ·% I
si ··x— 5' I l` ` —
  il  I     lll   '
Fig, 273. — Dcxamine spiniventris (de Guélhnry)
le carpe- Péréiop. III·VII'robustes, très épineux, dactyle long, fort, très
courbé; III-V avec le. propode > le carpe; VI et VII avec le propode <
_le carpe; VII·> VI, art. basal beaucoup moins volumineux: Lobes bran· ,

264 FAUNE DE FRANCE. — AMPHIPODES
chiaux plissés. Urop. III avec les branches une fois 1/2 = le pédonc. Telson.
, atteignant presque l’extrém. des urop. III; fendupresque aux 2/3, lobes
crénelés au bord distal, chacun avec 2 ou 3 épines marginales et 1 distale. -——
52 L. 5 mm. Yeux très grands. Ant. I et II subegales, quelquefois Il beau- I ‘
· coup·plus longues, = le corps. Telson fendu sur un peu plus des 2 /3. -—
Corps et appendices d’un blanc translucidejmaculé de brun, de rouge et de
_ blanc mat. Yeux roses.
Guéthary, Saint-Jean de Luz, marée basse, dans les Algues. Très c. Port-
Vendres, Cette, Bandol, Saint-Raphaël, Cannes, Antibes, Villefranche, Monaco,
Cprse, Algues du littoral. Très c. —» Espagne, Portugal, Naples, Adriatique,
A gérie.
Fl ~  E "`i il
  .... . A o A .  ... » L
  Ã y «•;   ,_.·· ·
à A]   ' [
T    ·l _ .
A Qt I U . · .
·s , ' ' s __
., . .  “2° e É ·
l,/!I   /  ..»· · _ .
i' ~·¢ , ., I th
Fig. 274. -—» Deœamine spinosa Q (de Concarneau)
D. spinosa (Monjmeu). Fig. 274. — O. Sans 1894, p. 475, pl. 166, '
fig. 2`et pl. 167. . `
Q cv. (127 œufs). L. 12 mm. Très voisine de D.· spiniventris, mais 1 seule
dent distale aux segm. I-IIl»du métas. Plaques cox. V-VII avec des soies ‘
` au bord distal. Yeux grands, étroits. Ant. I < 2/Pi du corps, 2e 'art. du
pédonc. presque 2 fois·= le 191*. Péréiop. III-VII beaucoup moins épineux
que chez D. spiniventrzfs, dactyle grêle, peu courbé. Urop. III avec les .
branches 2 fois = le pédonc.,int. avec des soies ciliées. Telson 3 fois plus
long que large, fendu aux 2 /3,avec 3 paires d’épines marginales et 1 paire
d’épines distales. —- 8. L. 9 mmi Yeux énormes. Ant. II beaucoup > I.
~— En général, maculé de blanc, de· rouge, de violet et de jaune, yeux _
bruns. Entièrement d’un rouge vif, yeux rouges, sur les fonds de Lith0·
thamnium et dans les Algues rouges.
Manche, Océan, 0-28 m. Très c. Cannes, Villefranche, Monaco, Ajaccio
Bonifacio, 0-50 m. —·— Océan Arctique; toutes les côtes d’Eur0pe, Algéje; Açores,
Canaries, Sénégal. -

DEXAMINIDAE 265 '
D. Thea. Boscx. Fig. 275.-0. Sans 1894, p. 477, pl. 168, fig. 1 (Q);
PATIENCE 1908, p. 117, pl. V (CZ`). ,
Q ov. (53 œufs). L. 4 mm. Métas. et uros,·comme D. spinosa. Yeux petits,
ovales. Ant. I avec le 1°1‘ art. _du pédonc. non prolongé; Il beaucoup plus
courtes, 4** et 5° art. du pédonc. subégaux. Gnathop. I et II et péréiop. III
et IV comme chez`D.— spinasa; V avec l’art. basal prolongé en arrière, angu~
leux, propode > le carpe; VI avec l’art. basal très dilaté en arrière, crénelé, ·
carpe et propode subégaux; VII avec l’art. basal étroit, bords antér. et post.
parallèles, propode < le carpe. Urop. III avec les branches 2 fois == le .
pédonc. Telson plus de 2 fois plus long que large, presque entièrement
fendu. —-— 52 L. 5 mm. Segm. I du métas. sans dent dorsale, II et III—
avec 1 petite dent. Ant. II > I, flag. plus de 2 fois = le pédonc. Gnathop. ·
I avec le propode profondément échancré au milieu*du bord antér. Pé-
réiop. V avec l’art. basal à peine prolongé, angle arrondi. Urop. III avec
les branches peu > le pédonc. Telson dépassant l’extrém. des urop. III.
-- D’un jaune verdâtre, ponctué de blanc. Yeux rouges.
PU ·,‘ Q pt;
  P · ’ °’ mil.? ,
    »=   lill Pl
TJ    , il   `
\ (ID p il
\ \` I ill i J I ~
\ 1 s · · md'
I \\ \\ L   2 U
. ‘, \
··, ·. x A · .
4 \\,\ \, Ã \ -
37; É   ,,,,5 J   , .
. , ` 2 ~ 1
M L   3" " S ‘
<î Ylét   .
I * •%É7   »-• L
. » 3** —   11
. 2 \' 4:
· ` Fig. 275. — Deœamine Thea (du Croisic) ` _
Manche et Océan, du Hàvre à Hendaye, marée; Algues; assez c. Souvent
dans les Algues des cuvettes des rochers, au niveau·des pleines mers de
morte eau. -— Océan Arctique, Norvege, Cattégat, N. dela Grande·Bretagne.
Nouvelle-Angleterre. _
G. TRITAETA Boncx 1876 _ '_ _
(Type : T. gibbosa Boncs)
Corps épais ( 9 ), lisse, sauf 1· dent dorsale au segm. Iîde l’uros. Plaques
cox. petites, III et IV irrégulières, anguleuses. Ant. I et II subégales ( Q). _

. 266 FAUNE DE FnANcE. —— AMPIIIPODES
Pièces buccales et gnathop. comme chez Dexamine,`mais.max.I droite et
gauche semblables. Péréiop. III-VII robustes, art. mèral très long, carpe ef,.
propode courts, élargissement épineux du carpe, formant avec le dactyle»un
organe préhensile. Péréiop VI.et VII avec Part basal moins dilaté que dans V-
Urop. et telson comme chez Dexamine. _
T. gihhosa (Bars). Fig. 276.-- O. Saas 1894, p. 479, pl. 168, fig. 2 (Q)
et p. 698, pl. 8, fig. 1, supplément (g`), _
· S2 ov. (30 œufs). L. 4 mm. Tête avec les lobes lat. largement arrondis,
avec une petite dent distale. Plaques cox. III et IV avec 2 angles aigus au
bord distal. Plaques épim. III terminées parl petite dent aiguë.Yeux grands, ~
_ [ 0 I W re" · il I"'? Q
· tis? S it.   `  
"•\ pti   il \’
T 2 \   ~ ,, _ "*   
. \ 1   I È \  < È.
=, =\ I Pl lll I.
i i I   9* I I I up’ 4 '
E \\ yy   qu g  TL, .
_ I \ \   J ral: J
\ «
· \ \  ·» I î' . Il
‘ \ \ J   `   âü
· ‘t~. ¤   *.«iI I 
l s ' · ¥~ I
_ _ 0 cp. U   .... ,. -- ,
Fig. 276. —- Trilaela gibbasa (du Croisic)
largement ovales. Ant. I et Ilsubégales, =` 2 /3 du corps, I avec les ler et , ·
26 art. du pédonc. subégaux, flag. 2 fois = le pédonc., avec 18 art.; II avec
le 5** art. du pédonc. < le 4**. Gnathop. I avec le propode a peine > le carpe, ·
quadrang., bord palm. oblique, = le bord post.; Il plus longs, carpe étroit,
propode subpirif0rme,,= le carpe, Péréiop. III-VII avec.l’art. méral beau-
coup. >~le carpe + le propode, carpe terminé par de longues épines pou-
* vant se croiser avec le dactyle; VI et Vlllavec l’art. basal d’abord dilaté,
\ avec 1`ou 2. dents au bord post., puis rétréci, avec les bords parallèles. Lobes
branchiaux simples. Lamelles incub. très grandes. Urop. III avec les bran-
ches presque 2 fois = le pédonc..Telson plusde 2 fois aussi long que large,
presque entièrement fendu, chaque lobe avec 3 spinules marginales et 1 spi-
nule distale. —- 8. Métas. avec une légère carène dorsale. Ant. II > I .

l
· DEXAMINIDAE  
pédonc. avec leslée et 59 art. ciliés au bord antér. Gnathop. I avec le (
bord antér. du propode profondément échancré comme chez Dexaminei
Theo 5*. Lobes branchiaux plissés. -— D’un brun foncé; maculé de~
_ taches d’un blanc mat. Yeux d’un rouge brun.
Manche et Océan, dèpuis le Havre jusqu’au Croisic, 0-20 m. Port-Vendres,
Cette, Bandol, Saint-Tropez, Monaco, 0-50 m. (En Méditerranée, L: 3 mm.,
ant. I et II = le corps). Souvent parasite des Eponges (Halickondria, Hirci· ·
ma, etc.): se creuse,à leur surface,üne loge peu pr0f0nde,de la forme de son corps
et dont] ouverture a l’aspect d’une étroite incision. —— Norvège,Iles·Britan—
niques, Portugal, Açores, Sénégal, Tunisie, Adriatique. .
. G. GUERNEA CHEVREUX 1887
l . (Type : Hellerùrcoalita Nonzwniiz)
Uros. brusquement tronqué en arrière,·segm. II et III coalescents. Tête sans.
rostre. Plaques cox. V les plus grandes. Ant. I beaucoup plus petites que II (5*).
Lèvre antér. arrondie. Lèvre post., avec des lobes int. bien développés .Mandib.
avec lame access., sans rangée d’épines, proc. mel. petit, lamellilorme. Max. I
avec 1 soie au lobe int., 7 épines au lobe ext., palpe avec le 2** art. < le I"; II
avec 2 soies au lobe int., 5 soies au lobe ext., le plus long, Maxillip. avec le lobe·
int;.rudim., lobe ext. dépassant le 2° art. du palpe, avec de longues épines '
dans la partie distale. du bord intl, palpe avec le 2° art. très long, 4* art. ru-
_ dim. Gnathop. I et II avec le propode rectang. Péreiop. VII avec·1’art.mézal et _
le carpe dilatés, avec de longues soies. Urop.. III avec les branches lancéolées,
peu > le pédonc. Telson plus long que large, profondément fendu. '
l _ /"’_ Q!. . _
` // TJ   `
® · `~, ’ ` '`''' `
I   uà L J à l
`i“  ( ©”  l  
4
· /'
xl ll A
. /1
x . ` _," M ·
` Fig. 277. —-· Guernea eoalila (dc Trébeurden) ' '
G. coalita. (Noamxiv). Fig. 277, 278. — DELLA VALLE 1893, p. 570,
pl. 31,. fig. 20-33 et. pl. 58; fig. SOI
Q ov. (5 œufs). L. 2 mm. Mésos. arrondi au bord dorsal. Métas. séparé
de l’uros. par une profonde dépression. Uros. avec le bord dorsal crénelé-
Tête avec les lobes lat. moyens, arrondis. Plaques cox. I·IV rétrécies vers
le bas, bord distal avec quelques crénelures; V très grandes, lobe post. plus

` 268 FAUNE DE FRANGE. — AMru11>o1JEs
_ haut que les IV. Plaques épim. III arrondies. Yeux petits; ovales. Ant..I
avec le l" art. du pédonc. robuste, beaucoup > le 2**, 3° très court, flag. <
le pédonc., avec 6 art.; II = les I, 5° art. du pédonc. beaucoup < le 4B,
flag. avec 4 art. Gnathop. I`avec l’art. basal très étroit à la base, dilaté à
l’extrém., propode un peu > le carpe, plus long que large, bord palrn. à
peine obhque, un peu convexe; II semblables, mais art. basal non rétréci à la
- base, propode plus étroit. Péréiop. III et IV avec le carpe armé de fortes
\ épines au bord post.; V avec:l’art. basal très dilaté, prolongé en avant;
VII un peu < VI, art. basal très large, bord. antér. droit,·bord post. très.
convexe, art. méral et carpe dilatés, avec de longues.s0ies,propode très '
(   e ea I   C
  `     ‘ i   " F6  
. . l ,,_ s 4 M (T) V "" ' -
fg   `... »\‘)>1 pq vw 4 _  JW PJ
fj ¤       1  
` ' 1   ’   ·'”
l'  W  ‘ (  
. SJX I  
' ` ur   4 \ ( \ ` · . ~ r
p   fl ' »   / .
. Fig. 278. —- Guerînea coalita (de Trébeurden) È
grêle, dactyle très petit. Urop. I et II petits, branches < le pédonc., branche l I
int. < l’ext., avec I longue épine distale; III avec les branches égales,.un
peu > le pédonc., sans soies. Telson fixé au bas du bord tronqué de l’uros.,
fendu aux 3 /4. — 5‘. Tête avec les lobes lat. très larges. Yeux très grands.
Ant. I avec le pédonc. long, lu et 2e art. subégaux, flag. un peu < le pédonc.,
_ avec 9 art. et 1 longue soie distale; II beaucoup > I, pédonc. avec le 48 art. I
très volurnineux, se un peu plus court, grêle, flag. > le pédonc., avec 18 art- '
et l·longue soie distale. Urop..III avec les brancheslargement lancéolées,·
bordées de longues soies `ciliées. —— Entièrement d’un blanc opaque, ou d’un»
blanc plus ou moins teinté de verdâtre et finement ponctué de rouge. Yeux
rouges. _ · , ‘
Var. Iaevis (G. laevis Cnuvnaux 1887, p. 328). Séparation du métas. et de
l’uros. moins accentuée. Crénelures dorsales de l’uros. nulles( $2 ), plus ou moins
, distinctes (5).

· . TALITRIDAE 269
Type : Saint Vaast—1a·Hougue, Cherbourg, lle de Bréhat; Perros Guirec,
Trébeurden,'R0sc0ff, le Croisic, Guèthary, Saint-Jean-de-I uz, 0-20 m. — Var, .
laevis : Saint~Raphaël, Cannes, Antibes, Villefranche, Bonifacio, dans»les
Algues et dragages, sable, 5-10 m. — Iles Shetland, Iles Britanniques, Naples,
Algérie, Tunisie, Afrique australe.
F. TALITRIDAE
Tête sans rostre. Pièces buccales très saillantes en dessous. Plaques cox. I
grandes,.V bilobées. Ant. I en général beaucoup < II; II avec le 1" art. du
. pédonc. coalescent avec la tête. Lèvre antér. arrondie. Lèvre post; sans lobes
int. Mandib. sans palpe. Max. I avec Ie lobe int. grêle, avec 2 soies ciliées, lobe '
ext. avec 9 épines, palpe plus ou moins rudim. ; II avec les lobes assez larges,
lobe int. avec 1 grande soie ciliée au hordint. Gnathop. Il en genéral très diffé-
_ rents dansles 2 sexes. Urop. III en général avec 1 branche: Telson court.
’??‘~._ ,
~ ülll ç  r
/
]||l` .
N " W I ·- A ‘r
ûga | I   ; 3 ( `
4/ l!   ;;< C " \` · 
”   / ' I __ ` 5
J g :
.',‘ ` I
\ ‘ ‘. ( 4/ou
Fig. 279. — Talorchcslia Lrito (du Verdon) · I
TABLEAU DES GENRES . ·
1. Ant. I < le pédonc. des II .................................. 2 —
—~ Ant. I·> lefpédonc. des II ................................... 4
2. Gnathop. I (3) simple .................. G. Talitrus, p. 270
—-— Gnathop. I (3) subchélif .... . .......... E ........ · ............. 3
_ 3. Gnathop. I (Q) subchélif ............... G. Orchestia, p. 272 °
—— Gnathop. I (Q) simple ............... G. Talorchestia, p. 277
4. Gnathop. II (3) avec le carpe caché par l’art. méral ....... ·
....................................... G. Hyale, p. 280
-— Gnathop. II (3) avec Ie carpe prolongé entre l’a1·t: méral et
le propode ...................... G. Allorchestes, p. 289

270 FAUNE ns rames. ——· Mirairooss J
Les espèces des genres Talitrus, Orchestia et Talorchestia sautent avec beau-
coup d’agilité. Dans les genres Hyale et Allorchestes, certaines espèces sautent,
_ d’autres ne semblent pas posséder cette faculté.
' G. TALITRUS LATREILLE 1902
_ (Type : Cancer Gammarus saltetor Moivmcu)
Mésos. peu comprimé. Plaques cox: I étroites; V larges et hautes. Ant. I <' le
pédonc. des II; II sans cône glandulaire. Max. I avec le palpe rudim. Maxillip.
avec le palpe court, 4** art. manquant. Gnathop. I simples, carpe long; II faibles,
semblables dans les 2 sexes, carpe dilaté, propode prolongé en dessous du dac-
tyle rudimf Lobes branch. coudes. Lam. incub. petites. Pléop. quelquefois plus
ou moins dégradés. Telson simple. ' ·
T ml?
Q § s m`
.` W 1, · · É
: Mb — -
tc AQ
l si · L
· \ 1  
· \\ \ 111
s` M
`s
""
Fig. 280. — Talitru: Alluaudi (des serres du Jardin des Plantes) `
——Ant.I dépassant de beaucoup la base du 4*% art. des Il. ...........
· ...............................,.... T. Alluaudi, p. 270
, -— Ant. I ne dépassant pas le 4** art: des II. . . T. saltator, p. 271 ·
T.'A11uaudî, Cmavnsux. Fig. 280, 281. —— Cri. 1901 b, p. 389, lig. 1;7.
_ Q ov. (5 œufs). L. 7 mm. Tête avec les lobes lat. distincts, largement.
arrondis. Plaques cox. V très grandes, aussi hautes que les` IV. Plaques·
épim. III avec 1 petite dentobtuse: Yeux arrondis. Ant. I très longues,
presque = le pédonc. des Il,·ilag. = le pédonc., avec 5 à 6 art.; Il courtes,
2 fois = les I, 59 art. du pédonc. > le 48, flag. < le pédonc., avec 10 art.
Gnathop. I assez robustes, épineux, carpe > le propode, dactyle petit;
Il > les I, carpe avec le lobe post. arrondi, propode > le carpe, lobe distal
- dépassant de beaucoup le dactyle rudim. Péréiop. III beaucoup > les IV;
et .V, propode > le carpe; V et VI avec l’art. basal ovale, VII avec cet art.

· • •
TALITIIIDAE I 271
presque aussi large que long; VI`et VII robustes, épineux, dactyle long·
grêle, presque droit. Lobes branchiaux crénelés au bord distal. Lam. incub., ,
manquant dans les gnathop. II. Pléop. I avec la rame int. très courte, avec
3 art.; Il avec la rame int. réduite à 1 seul art.; III atrophiés, ne compre-
nant qu’un pédonc. grêle et court, sans rames: Urop. III très petits, == l`/3 ,
du telson, branche à peine = 1 /2 du pédonc. Telson naviculaire, à peine .
plus long quelarge, avec 2 épines distales et plusieurs épines marginales. -
' 3‘. Ne diffère pas sensiblement de la Q. _
~ s
il   É F  R " I
 .  la ll ·l"     ·. ,¢ mi ,
M  '" Q  s " ”  
,4 \ .
‘§ \  \ .  rl . .., , ·
\   ' ` `x
\_ Pg: ji , ·
, ea LW Pfs ·
· W, P Q .
<' ` } H \ rs
Fig. 281. - Talîtrus Alluaudi (des serres du Jardin des Plantes)
Serres de Neuville-Saint-Rémy, près Cambrai, du Jardin des Plantes de Paris,
de la Ville.de Paris, ài Boulogne-sur—Seine, de Grenoble, de Monaco, dans la .
terre humide. - Serres du Jardin botanique de Glascow,du Jardin zoologique de
La Haye, du jardin botanique de Bâle, dans des.matér1aux apportés de Java.
Iles Séphelles, Madagascar, îles Gambier. · ` ·
' T. saltator (Mcm.), Fig. 282.--- T. locusta O. Saas 1S90, p. 23, pl. 9.
Q. L. 18 mm. Corps très épais. Tête sans lobes lat. Plaques cox. I sub·
triang.; V presque aussi hautes que IV. Plaques épim.III avec l’angle post.
droit. Yeux arrondis. Ant. I atteignant l’extrém. du 4° art. du pédonc. des II,
2° art. du pédonc. le plus long, flag. beaucoup < le pédonc., avec 7 art.;_ ·
II plus de 3 fois = les I, 5** art. du pédonc. beaucoup > le 4**, rétréci·à sa
base, flag. = le pédonc., avec 22 art. gros et courts. Gnathop. I épineux,
carpe très long, bords parallèles, propode beaucoup plus court, dactylè
petit; II avec l’art. basal membraneux, ovale allongé, carpe dilaté dans sa_
partie proximale, propode plus c0urt,· lobe distal peu prolongé. Péréiop. III
beaucoup > les IV et V; VII avec l’art. basal—aussi long que large. Pléop.
normaux. Urop. III avec la branche presque = le pédonc. Telson gros et `
court, plus large que long, arrondi au bord distal, avec quelques spinules.

· O
272 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES _
——- 3._L. 25 mm. Moins obèse. Ant. II très développées, presque = le corps
` flag. très robuste, avec 33 art. —— Var. mediterranea Chevreux, 1893. 3`:
Corps plus comprimé, péréiop. plus grêles et plus longs. — Couleur de sable.
Yeux noirs.
i` ·“F  «-,.«`”'i·“· Q
6 l, .î     I . ( l I
P .. p ‘ l* li ~
fs ,a ,   . . »l' (
x >\ ( nx (\" li ;
— wk/·g7   I ~ ( il , \" ri
' ` g nic? `   lgnzg r   `
~  I @   /z *0  C `
(J Y
`» a 5   §r _ “
‘”’   ··~-~, ll ` `2l`   %¥îr ;,._   
A "· -
·.'.'|Il '
·.|l||u¤¤•'··
Fig. 282. —- Talitrus saltator (du Croisic)
Toutes les côtes de France, sur les plages de sable fin, où il se creuse des ter·
riers peu profonds. Très c. Ajaccio, Valenco (Corse). — Côtes d’Eur0pe, depuis le
S. de la Norvège jusqu’à la Méditerranée. Sicile, Tunisie, Algérie, Açores.
_ l G. ORCHESTIA Lmcu 1813-1814 ,
(Type : O. littorea LEAcE) .
Comme Talitrus, mais giiathop. I (3 et S? ) moins développé, subcliélîf, et
gnathop. II (3 ) très robuste, subchélif. _
1. Péréiop. VII (3 ad.) avec l’art. méral et le carpe très développés. . 2
—— Péréiop. VII (3 ad.) avec l’art. méral et le carpe peu dilatés ...... 4
_ 2. Gnathop. II (3 ad.) avec le bord palm. très oblique. .... ·
_ ........................ . ....... O. mediterranea, p. 273
·'-—- Gnathop. II (3 ad.) avec le bord palm. peu oblique ......... 3
3. Gnathop. ll (3 ad.) avec le dactyle non denté au bord int.
· .............................. -. .. O. gammarella, p. 274
_ —— Gnathop. II (3 ad.) avec le dactyle denté, au bord int .....
........................ . ........   0. Montaguï, p. 275
_ 4. Ant. II (3 ad.) assez longues, pédonc. grêle. O. Bottae, p. 276
— Ant. II (3 ad.) très courtes, pédonc. très robuste ............
...... . ..................... -. ....... 0. platensis, px 276

·r.xL1*1·n1n.¤.E A \ 273
O. meditcrranea A. Cosm. Fig. 283. -— 0. chilensis DELLA VALLE .
1893 p. 498 pl. 2 fig. 8 et pl. 15 fig. 31-38. ` .
5* ad. L. 17 mnl. Corps assez comprimé. Plaques cox. I petites, triang.,
presque entièrement couvertes par les II. Plaques épim. III avec l’angle
post. droit. Yeux arrondis. Ant. I atteignant presque l’extrém. du 4° art. ,
du pédonc. des II, 2° art. du pédonc. le plus long, flag. < le pédonc., avec
6 art.; II = 1/3 du corps, 4° art. du pédonc. = 3 /4 du 58, flag. = le pédonc.,
avec 22 art. Gnathop. I avec le carpe prolongé en arrière en lobe arrondi,
translucide, propode un peu plus court, avec 1 lobe distal, translucide, bord .
post. concave, dactyle < le bord palm.; I I avec l’art. méral et le carpe très
.1. J I Sg" /:13 P-Ja?
1 . W, ‘ l ° î  
fi ` ` gn`}   V   5  
, ‘       q  · g
'E I ses W, .   \ .
à \ /‘@ês0
"` `• I 1   4 Ã
    S" ( È
  , ·· ————   · 9 tf.
Fig. 283, — Orchcstia medîterranea (de Trébcurden)
petits, propode très grand, obpiriforme, bord palm. très oblique, sinueux’
avec 1 dent proximale,arrondie,dactyle très long,sinueux. Péréiop.IV avecle
dactyle échancré au bord post.; V-VII avec l’art.basal finement crénelé au
bord post.; VII avec l’art. méral subtriang., très large au bord distal, carpe
— beaucoup moins long que large, bords antér. et post. très convexes (chez les
3 non adultes, ces 2art.sont plusou moins dilatés,sel0n l’àge), propode étroit.
Urop. I avec les branches beaucoup < le pédonc.; III avec la branche <
le pédonc. Telson non échancré au bord distal. — Q. L. 14 mm. Ant. II
moins robustes. Gnathop. I avec le carpe et le propode sans lobe translu-
·cide, propode < le carpe, dactyle beaucoup > le bord palm.; II avec l’art.
basal laminaire, très dilaté dans sa partie proximale, propode piriforme,
avec le lobe post. largement arrondi, dépassant peu l’extrém. du dactyle.
Péréiop. VII avec Part. méral et le carpe grêles. — D’un brun verdâtre_
`Yeux noirs.
Saint-Vaast-la—H0ugue, Jersey, Cancale, Saint-Lunaire, île de Bréhat, Perros
E. Cmzvknux et L. FAGE. - Amphipodes. 18

  I FAUNE DE FRANCE. ·—· AMPHIPODES
Guirec, Trébeurden, Roscoff, îles Glénans, le Croisic, Saint-Jean-de·Luz, sous
les pierres, vers le niveau des pleines mers de morte eau, avec çliapzmarus marinus.
Assez c. Cette, étang de Berre, la Ciotat, Sa'nt·Tropez, Vi e ranche, Monaco,
Bonifacio, sous les galets et dans les cordons dé Posidonia rejetées, avec O. Mon·
tagui. Très c. ——- Iles Britanniques, Naples, Sicile, 'Adriatique, Tunisie, Algérie,
Mer Noire, Canaries.
O. gammarella (PALLAS). Fig. 284. —— 0. littorea O. Saas 1890, p. 24,
pl. 10. .
3* ad. L. 18 mm. Corps assez comprimé. Plaques cox. V presque aussi
hautes que les IV. Plaques épim. III avec l’angle post. un peu aigu, presque
droit. Yeux irrégulièrement arrondis. Ant. I n’atteignant pas Pextrém. du
  Sn?. P1`.!
'\ \ ‘
c   " e
    u `
llxl /  — ‘ ,»
.’ 7·
Èœ   ll}, hé pl
·" X1, ‘ Q
 rp' T Q ·"·}   gn 9  
1 I X   Q" \ .,5- /
gn ga. "" ` \    
  4~ g 
’ `w \ * .4   ri"
M . . t  p  
srî;   É" ` § ,1,/l'
. 9% e " ,
mo   é W ‘
-  .-   .. . 4.- av 1 ’§.]·
Fig. ZSÃ. —- Orchcstia gammarella (du Hâvre)
4** art. du pédonc. des II, flag. < le pédonc., avec 6 art.; II = 1/3 du corps,
pédonc. robuste, 5e art. beaucoup > le 4**, flag. un peu < le pédonc., avec
19 art. Gnathop. I avec le carpe et le propode lobés, propode beaucoup <
I le carpe; II avec le carpe très petit, propode très grand, élargi à Pextrém.,
bord palm. convexe, défini par une petite dent obtuse, dactyle régulière—
· ment courbé. Péréiop. IV`< les III, dactyle échancré au bord int.; V-VII
« avec l’art. basal crénelé; VII avec l’art. méral très dilaté en bas, carpe très
développé, plus large à sa base que l’art. méral, propode grêle. Urop. I avec
les branches < le pédonc.; III avec la branche beaucoup < le pédonc·
Telson aussi long que large, un peu échancré au bord distal. —— 3` non ad. :
Péréiop. VII avec l’art. méral et le carpe d’abord étroits, puis s’élargissant
· progressivement à chacune des mues successives. —— 8 j. de 6 mm. [=O.bre-
vidigitata Bate et Westw.] : Gnathop. II très petits (2ë4, gnz J j.), carpe

TALITRIDAE 275
assez·long., propode piriforme, dactyle~très court. - Q ov. (16 œufs)
L. 15 mm. Ant. I atteignant l’extrém. du pédonc. des II; II plus courtes,
pedonc. plus grêle que chez le 3, flag. = le pédonc., avec 17 art. Gnathop. I ·
et II comme chez 0. mediterranee $2. Péréiop. VII avec l’art. méral et le
carpe grêles. — D’un jaune verdâtre ou rougeâtre, plus ou moins maculé ·
de brun. Yeux noirs.
Toutes nos côtes, au~dessus des pleines mers de vive eau; dans la terre humide,
souvent loin de la mer, au bord_des ruisseaux (le Croisic, dans les jardins; source
de la Robine et Balaruc-les-Bains, près de Cette). Côtes d’Europe, depuis l’W.
de la Norvège Jusqu à la mer Noire. Maroc, Algérie, Tunisie (La Galite, 100 m.
â,âü.;Ãud algàrien, entîeî lîââkra et Tougcurth). Sicile, lac de Pergusa, 800 m.
. çores, anames, a re.
/ ` I
TJ ai 7 `
 x ` l ‘
ï ;· / 1 ‘ · "
T?    ;  ly P \\ •
. ` I  2A,_§,2_ ·
._. , \  
2 îî~· r. _ ,
= %\ la "ir ‘~ ai
= i M ' 3 Q .
È \ 5 ‘ lia ' ' ·
z, ._ ~._ See \ ,
••·•. ·• "   A.! -
` Fi . 285. —— Orchestîa Montagui (d'Antibes i
s )
O. Montagui Aunounv. Fig. 285.-—HE1.x.1sa 1866, p. 2, pl. 1, fig. 3,4.
ad. L. 14 mm. Très voisin d’0. gammarella, mais cor s moins com-
P
primé. Ant. I dépassant l’extrém. du pédonc. des—II, flag. =~le pédonc.,
avec 7 art.; II avec les 4** et 5° art. du pédonc. dilatés, subégaux, flag. > le
pédonc., avec 22 art. très robustes. Gnathop. II avec le bord antér. du pro-
pode beaucoup > le bord post., bord palm. ondulé, dactyle très robuste,
brusquement coudé, avec une forte dent médiane au bord int. (ne se montre
chez les J j. qu’au moment où -les articles médiane des péréiop. VII c0m·
mencent à s’éIargir). Péréiop. IV avec le dactyle non échancré; VII avec
l’art. méral et le carpe très dilatés, art. méral terminé en arrière par 1 dent
aiguë, carpe fortement dentelé sur ses bords antér. et post., propode très
long et grêle. Lobes branch.très petits.Telson plus long que large, nettement
échancré au bord distal, avec des spinules— médianes et distales.— Q ov.
(12 œufs). L. 13 mm. Gnathop. I avec le dactyle dépassant à peine le bord
palm.

276 FAUNE DE FRANCE. ——— AMPHIPODES
Etang de Thau, 1’Estaque, La Ciotat, Bandol, Sanary, Antibes, Ajaccio, dans
les cordons de Posidonia rejetées par la mer et quelquefois sous les pierres. —~
Baléares, Algérie, Tunisie, Adriatique, mer Noire.
O. Bottae M.-Enw. Fig. 286. —- Cnnvnnux 1895, p. 156, fig. 1-4.
3 ad. L. 22 mm. Plaques épim. III avec l’angle post. étroitement arrondi.
Yeux arrondis. Ant. I atteignant l’extrém. du 46 art. des II, flag. < le pé-
dono., avec 7 art. ;lI presque = 1 /2 du corps, pédonc. avec le 5% art. beau-
coup > le 46, flag. < les 4** + 58 art. du pédonc., avec 20 art. Gnathop. I
avec l’art. méral lobé comme les 2 suivants; II avec le propode obpiriforme,
bord palm. avec 2 échancrures arrondies, dactyle pas très robuste, coude
' avec un renflement médian au bord int. Péréiop. V-VII avec l’art. basal
J li? ., 2% _ I 1; Fl';
T r   P a
9 , F ‘ ,   l"’¤'i1ll¤
x jëâï [ Il /' ~ "
  F11,       »   `  4; \ ,
L    W A ’ I L 4 Ein ·
lt  W W   ""
`   ® ’ : .= \
W ·\  
s ' / N V
`  â M   îll •
L x "s 0   '
\` . nz? · I
  ""` _ 3  
fr `~,___ ù
Fig. 286. — Orcheslia Boztae (de Nantes) .
- présentant en arrière un prolongement arrondi, bord post. peu convexe,
crénelé; VII avec l’art. méral un peu dilaté, prolongé en arrière. Lobes
branch. longs, étroits, sinueux. Telson plus long que large, profondément
échancré au bord distal, avec des spinules médianes, marginales et distales.
—-Q. L. 16 mm. Gnathop. I avec le dactyle dépassant de beaucoup le bord
palm. ·
Canal de Saint-Quentin, près Cambrai. Environs de Nancy, au bord d’un
ruisseau d’eau salée, sous les pierres. Epinay-sur-Seine,au bord du lac. Chinon,
au bord de la Vienne. Nantes, dans un puits. -— Hollande. à 80 kil. de la mer.
Lac de Garde. Trieste. Ile de Chypre, 1.255 m. d’altitude. Palestine, Mer Noire,
Gabès, Mer Rouge, Afrique australe et orientale. ·
0. platensis Knov. Fig. 287. — 0. incisimema Cnsvanux 1888, p. 347,
pl. 6, fig. 1 et 2.
3* ad. L. 11 mm. (Algérie, jusqu’à 15 mm). Plaques épim. III largement

·rAL1r1unAE 277
arrondies en arrière. Yeux ovales. Ant. I n’atteignant pas l’extrém. du 48 art.
des II, flag. beaucoup < le pédonc., avec 5 art.; II un peu > 1/3 du corps,
pédonc. extrêmement robuste, 5** art. beaucoup > le 4°, flag. un peu >
le 5° art. du pédonc., avec 14 art. Gnathop. I avec le carpe et le propode
lobés au bord post., propode un peu < le carpe; II avec le propode volumi-
neux, bord palm. oblique avec 1 dent arrondie, subdistale, entre 2 échan-
crures, bord post. très convexe, dactyle long, courbé, se croisant avec 1’échan-
crure distale du bord palm. Péréiop. VI et VII avec Part. mèral et le carpe
larges, mais sans lobe post. Urop. III avec la branche à peine < le pédonc.
Telson peu échancré, avec 1 paire de spinules marginales et 6-8 spinules
distales. — 3* non ad. : Ant. II moins robustes, gnathop. II avec le bord '
palm. du propode lisse. — Q. Aut. II grêles. Gnathop. I avec le propode
très épineux, bord palm. très petit, dactyle dépassant de beaucoup le bord
palm.
~ T .-asp I
J Ti `  
4 Al `\·    
s· J Q ,0, (yz ,1Ã ·
. [ · 2 ( " *
  ,  . l ( ~.,_,·’ .
  Q `  Sud
È C
  M X '
x
l gn;   I
C   $**49 gg `
_,   /  
Fig. 287. — Orchestîa plalensîs (d`Endoume)
Endoume; près Marseille. Monaco. — ll/Iinorque, Algérie, Naples, Basse-
Egypte, Palestine, Açores, Congo belge, côte E. dc l’Amérique du Nord, Ber-
mudes, Montevideo, îles Tuamotu;îles Maldives, Hawa', lac Chilka (Golfe
du Bengale). _
· G. TALORCHESTIA DANA 1852 _
(Type : Talitrus g·acilis DANA) ·
Comme Orcheszia, mais $2 avec les gnathop. I non subchélifi
—— Gnathop. II (5) avec le bord post. du propode prolongé en
dent courbée .... .. ............... T. Deshayesci, p. 278
——· Gnathop. II (5‘) avec le bord post. du propode non prolongé.
............. . .·.. . .................. T. brito, p. 279

278 FAUNE DE FRANCE; - AMPHIPODES
I T. Deshayeseî (Aunoum). Fig. 288. -— Orchestia Deslzayesei DELLA
VALLE 1893, p. 507, pl. 2, fig. 5, pl. 15, fig. 15-30 et pl. 57, fig. 70-73. `
I 3 ad. L. 10 mm. Plaques cox. I triang. Plaques épim. III un peu aiguës.
Yeux arrondis. Ant. I·n’atteignant pas l’extrém. du 49’art. du pédonc.
des II, flag. beaucoup < le pédonc., avec 6 art.; II avec le pédonc. très
robuste, surtout le se art., qui est plus de 2 fois = le 4**, flag. < le 5** art.
du pédonc., avec 17 art. Gnathop. I avec le carpe et le propode lobés, pro-
pode beaucoup < le carpe, dactyle dépassant un peu le bord palm.; II avec
l’art. méral et le carpe très courts, propode très long, bord post. prolongé
p/r . \\__, _ X:
   Jàn A   4 l ·
. “ . J/~ sm yi ,
T8 i¥~ ’     l P1} `
/I/•  u% gl s   
2 T9 ' J ·
g   F L m g .
‘ à v ' z z
QI •/ \\, ·     gn- œ
.» ,.· ex, 1 üâ Jb 1
*-~···•·‘ 31*%* È, Pll'.     7/  
‘ a. s  4 . ~» ,
*5114 9   L ‘ ` ti F `   ul? *
\ q 3"‘2 » *
1 L',   É *,0 U _
Fig. 288. — Talorcheslia Deshayesci (de Cette) .
en dent courbée, aiguë, bord palm. très long, presque droit, dactyle.très
courbé à 1’extrém. Péréiop. VII avec l’art. méral et le carpe peu dilatés.
Urop. III avec la branche beauâcoup < le pédone. Telson un peu échancré,
avec de nombreuses spinules. —- 5` juv. (6 mm). [288, gn,23 j,]. Gnathop. I
avec le carpe non lobé; II avec le carpe volumineux, propode un peu plus
long, chélif., dactyle petit. — Q ov. (10 oeufs). L. 9 mm. Gnathop. I avec
le carpe et le propode non lobés, propode avec l’extrém. à peine plus large
· que la base du dactyle; II avec le bord post. du carpe très convexe, propode
beaucoup < le carpe. —— D’un gris verdâtre, maculé de brun foncé; yeux
noirs: D’un rose vif, avec 2 rangées longitudinales de taches brunes sur le
mésos., yeux bruns (le Croisic).
Baie d’Authie (Pas—de—Calais), île de Bréhat, Saint-Vaast—la-Hougue, le Croisic
Cette, dans le sable, avec Talizrus salmtor. — Danemark, Hollande, Angleterre,
la Corogne, Portugal, Algérie, Tunisie, Naples, Adriatique, Egypte, mer Noire.

_ ratrrnxnaa 279
T. brîto Srsnamo. Fig. 279, 28Q. — St. 1891, p. 324, pl. 15.
5‘. ad. L. 15 mm. Plaques cox. I quadrang., angle antér. prolongé, sub-
aigu; II subcarrées; III et IV arrondies. Plaques épim. III avec l’angle post.
droit. Yeux arrondis. Ant. I n’atteignant pas l’extrém. du 48 art. du pédonc.
des II, flag. beaucoup < le pédonc., avec 6 art.; II avec le pédonc. très
robuste, 5° art. plus de 2 fois = le 4°, flag. un peu > le 5** art. du pédonc., _
avec 20 art. Max. I avec le petit palpe bîarticulé. Gnathop. I avec le carpe
très grand, lobe très saillant, propode = 1 /2 du carpe, dactyle dépassant de.
. beaucoup le bord palm.; II avec le carpe très court, propode très grand
—e _, M 5 4
  "` ’”
sv ,,  
. \ ` l w`  
\.· ` 1  '   .
  *1,; ,
\ it,       W “ C
. 1 q /
- lb W / ·/ /1
s ' ' 1 
A J I S), up, '
      U 1 a r  
- o ' L m
ëîc S"? ` h CEE?
Fig. 289. -— Talorehcxtia brilo (du Verdon)
obpiriforme, bord palm. très oblique, dactyle très long, renflé près de la
base, puis très grêle. Péréiop. IV et V très courts,dactyle très petit; VII avec
' l’art. basal largement ovale, bord post. non crénelé,art. méral un peu dilaté ·
propode beaucoup > le carpe, dactyle assez long, presque droit. Urop. III
avec la branche presque = le pédonc. Telson aussi large que long, non échan·
cré au bord distal. —-· Q. L. 13 mm. Gnathop. I avec le carpe très long, non
lobé, propode = 1 /2 du carpe, rétréci à l’extrém., bord post. très épineux,
dactyle petit; II avec l’art.' basal ovalaire, membraneux, carpe très dilaté
en son milieu, propode beaucoup plus court, lobe arrondi, dépassant de
beaucoup le dactyle.
Malo·les·Bains, près Dunkerque. Gironde (Le Verdon, Lacanau, cap Ferret),
très c. dans le sable, avec Talitrus satfator. — Angleterre. Tunisie (Tabarka).

280 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES ·
G. HYALE -RA*rnKE 1837 ·
(Type : H. pontica RATHKE)
Plaques cox. IV beaucoup plus hautes que V. Ant. I > le pédonc. des II
Max. I avec le palpe uniarticulé, atteignant ou dépassant la base des épines du
lobe ext. Maxillip. avec 4 art. au palpe. Gnathop. II (3) avec le carpe petit,
masqué en arrière par 1’art. méral. Gnathop. II ( Q) avec le carpe prolongé entre
l’art. méral et le propode. Urop. III avec 1 branche. Telson avec les lobes sépa-
· rés.
L ml: ' I! N   T . p
,52 ii   »  
m,
· Fig. 290. — Hyale Pericri (des îles Glénans)
1. Corps oaréné ........................... H. carinata, p. 281
-— Corps non caréné ......... . .................................. 2
· 2. Ant. II (3) robustes, < ou = 1/2 du corps. ................ .. . 3
—— Ant. II (3) grêles > 1/2 du corps ........................,. .. 6
3. Péréiop. VI et VII avec le milieu du bord post. du propode
épineux ............................ H. Nïlssoni, p. 282
·—— Péréiop. VI et VII avec le milieu du bord post. du propode
lisse ..... . .............................................. 4«.
4. Péréiop. III-VII avec 1 grosse épine striée au bord int. du
propode ............................ H. pontica, p. 283
-· Péréiop. III-VII sansépine striée ............................. 5~
· 5. Urop. III avec le pédonc. et la branche subégaux. ........... _ —
` .................................... H. Perierî, p. 284
-— Urop. III avec le pédonc. beaucoup > la branche. .........
_ . . . ................ . ...... , . .... H. Grimaldii, p. 285
6. Maxillip. (3) avec l long cil distal au 4° art. du palpe .......
................................ H. camptonyx, p. 286
-—- Maxillip. (3) sans cil distal ..... . . ................, 1 .......... T
7. Gnathop. I (3) avec le propode obpiriîorme. H. Dollfusi, p. 287
-—- Gnathop. I (3) avec le propode ovale .... H. Schmîdti, p. 288
H. N ilssoni, H. pontica, H.Pericri sautent avec beaucoup_d’agilité; les autres
espèces ne semblent pas posséder la faculté de sauter.

TALITRIDAE 281
H. carînata (Bars), Fig. 291. — Nicea crassipes HELLE11 1866, p. 12,
pl. 1, fig..34, 35.
2 ov. (8 œufs). L. 4 mm. Segm. VII du mésos. et I-III du métas. avec
‘ 1 carène dorsale arrondie. _Plaques cox. grandes, I dilatée, II rétrécies en
bas. Plaques épim. III un peu prolongées, angle post. droit. Yeux petits, ·
oviformes. Ant. I plus robustes et un peu > II, pédonc. avec le 1°1` art. =
les 2** + 3°, flag. avec 13 art.; II avec le pédonc. très grêle, flag. avec 11 art.
Max. I avec le palpe dépassant la base des épines du lobe ext. Maxillip
   Qt, agit t·§‘.
r J ' ` ne (
il  " ¢   //·
,,1 ..·t hb  
    aow ; v=—¢..—·»;q té
s‘* ·.·a¢]"[*[ ~‘\•%
    ` · `2 [ uf,x É É ,,\     '
\ SE `   \ î
/' ,
ll
“ ë\ . È   J
ms   P1 î
Fîg. 291. — Hyalc carinata Q (d'Antibes)
avec le 46 art. du palpe très court,< l’épine distale. Gnathop. longs, grêles, l
I avec le carpe non lobé, propode beaucoup plus long, quadrang., 3 fois aussi ·
long que large, bord palm. presque transverse, carpe et propode avec de
longues épines au bord post., dactyle presque droit, beaucoup > le bord
palm.; II plus longs, plus robustes, carpe avec 1 lobe arrondi, peu sail·
lant, propode plus de 2 fois aussi long que large, quadrang., un peu dilaté
en bas, bord palm. transverse, bord post. avec 7 épines, daotyle courbé, >
le bord palm. Péréiop. V-VII courts, très robustes, art. basal crénelé au
bord post., beaucoup plus large que long et très prolongé en bas, dans VII,
_ art. méral très dilaté en arrière, dactyle robuste, courbé. Urop. courts,
I avec la branche ext. < l’int., III avec la branche < le pédonc. Telson
= le pédonc. des urop. III. — 5* (d’après HELLER). L. 8 mm. Gnathop_
I avec le propode allongé, quadrang., bord palm. presque transverse, bord
post. échancré au‘ milieu; II avec le propode subovale, bord palm. oblique, _
défini par 1 angle obtus, dactyle peu courbé.

  FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES
Cap d’Antibes, Algues draguées (3 Q). Monaco, 42-12 m. (1 Q). ——Cap Tédlès
(Algérie), dans les Algues du littoral (1 Q). Italie, Messine, Adriatique. Cana·
ries, La Luz, 25 m. 1 Q (Melita).
H. Nilssonî (Ptxrnrcu). Fig. 292. -— O. Sims 1890,p. 26, pl. 11, fig. 1.`
` CE`. L. 7 mm. Plaques cox. I plus larges que hautes. Plaques épim. III
avec l’angle post. aigu (quelquefois droit). Yeux moyens, arrondis. Ant. I
un peuI> le pédonc. des II, flag. avec 11 art.; II très robustes, < 1/2 du
corps, flag. un peu > le pédonc., avec 12 art. Gnathop. I avec l’art. basal
large et court, carpe avec 1 petit lobe proximal au bord`post., propode qua-
drang., bord palm. à peine oblique, daotyle dépassant le bord palm.; Il très
robustes, propode avec les ~bords antér. et post. très convexes, bord palm.
oblique, avec 1 dent et 1 épine distales, dactyle gros, régulièrement courbé.
Péréiop. V-VII avec le bord post. de l’art. basal très convexe, un peu cré-
nelé dans VII; VI et VII avec 1 épine et 1 soie au milieu du bord post. du
propode. Urop. III très courts, branche beaucoup < le pédonc. Telson > le
pédonc. des urop. III. — $2 (avec 10 embryons). L. 5 mm. Ant. I dépassant
à peine le pédonc. des ll, Hag. avec 7 art.; Il très courtes, flag. avec 9 art.
( Gnathop. I avec le lobe du carpe peu développé, propode quadrang., bord
palm. à peine oblique, dactyle grêle; Il un peu plus grands, carpe avec le
lobe bien.développé, propode comme dans I. ——- D’un vert brillant. Yeux
noirs.
J` Il IJ I  ri"
T P‘ il"   A
o   •
  \ > î; /( ,9 ` : `  
  § »/ml # s-
qui   î     «,    I %•
2  /   Pl "‘\
.  , 7/ ` \
1%/ 1148* É I 
Q"   3 .l ><   A
ai ( e @2 M
  1
  1 lt  
Éft fr ‘ ` n ..«
Fig. 292. —· Hyule Nilssoni (du Croisic)
Manche et Océan, jusqu’à la Gironde, très c. vers le niveau des pleines mers
de morte eau, dans les touffes de Pelœzia ranaliculata (L.) et quelquefois dans

TALITRIDAE 283
Fucus platycarpus Tnunnr -— Norvège, Suède, Danemark, Iles Britanniques,
banc de Rockall.
Van. Stebbingi Cnzvxmux. Fig. 293. —— II. Szebbingi Cu. 1900, p. 8, pl. 2,
fig. 1. H. Nilssoni, var. Stebbingi Ca. 1910, p. 231. -3 L. 4 mm. (jusqu’à
5 mm 1 /2 : Cette). Plaques cox. I dilatées en bas. Plaques épim. III arrondies
en arrière. Yeux petits, arrondis. Ant. I avec 11 art. au flag.; II avec, au flag.,
16 art. garnis de nombreuses soies. Gnathop. I et II presque comme chez le
type, mais I avec le propode ovale (il est long et étroit chez la forme des Açores);
II avec l’art. méral aigu en bas. Péréiop. V-VLI très robustes, très épineux,art. ba-
sal lisse au bord post., art. méral très dilaté en arrière, dactyle très développé. — '
È o~;à(14Iœut's).lL. 3 mm. lïnîgél âvec 8 fzrplîudflag.; II1 avec 12tart. audflag.
na op. avec ecarpe non o ; avec e o e ucarpe argemen arron 1. —
Couleur très variable: D’un vert clair, yeux d’un rouge sombre; d’un violet ·
clair, yeux d’un rouge vif ; région dorsale brune, plaques cox. et épim. d’un vio-
let clair, yeux rouges; région dorsale d’un vert jaunâtre, le reste d’un violet
clair, yeux rouges, etc. . '
B'dD bhdlG`dGéh CtA'b
aie e ouarnenez, em ouc ure e a iron e, u t ary, et e, ntr es,
Corse, en général, dans les Floridae. Forme intermédiaire 2 Le Croisic. —- Açores,
Canaries, Algérie (Bône, La Calle), Congo belge (Banana).
...··-——¤¤§’
"lî`J` F,6 PJ $§ï fvïf
` ’     T2 
-   ij `
‘ \ \   àà " É
ar`?   Ã   · W È, 
‘ , \ ,_ l É , [ S" ‘
‘ \ % ` \ \ "  % `\ 3}
wlü  li l ‘  l     
  ,  \  dm,    
i u ~·¤ ai (K    
«   î ~ 1 , x   ]
l%^ V   il à b ws
;..· l
  È   I IÀFQX
4
fl" 9 ‘
(fl · V
'« (7119 if if
Fig. 293. - Hyalc Nilssani, var. Stcbbîngi (d`Antibes)
H. pontica (Pwrmçrz). Fig. 294. Q- H. Lubbockiana O. Saas 1890,
p. 27, pl. 11, fig. 2.' `
3. L. 6 mm. Corps court, obèse, segm. très délimités. Plaques épim. III ,
avec l’angle post. droit. Yeux moyens, ovales. Ant. I et II avec le pédonc. .
très robuste, I avec 10 art. au flag., II avec 15 art. Gnathop. I avec le lobe
du carpe très développé, propode quadrang., bord palm. transverse, dépassé _
par le dactyle robuste et courbé; II avec le propode très robuste, bord enter.
très convexe, bord post. presque droit, bord palm. oblique, bien défini;

284 FAUNE DE FRANCE. — AMPHIPODES
l Péréiop. III-VII robustes, épineux, avec, au propode, une grande épine
cylindrique, striée, avec laquelle'le dactyle peut se croiser; V-VII avec
l’art. basal crénelé au bord post., propode avec le bord post. lisse. Urop. I
avec la branche ext. < l’int.; III avec la branche un peu < le pédonc. Tel·
son > le pédonc. des urop. III.- Q ov. (36 œufs), L. 6 mm. Ant. I avec 9 art.
au flag., II avec 13 art. au flag. Gnathop. I avec le propode quadrang.,
dilaté dans la partie distale, bord palm. oblique, bien défini; II avec le lobe
du carpe étroit, propode comme dans I, mais un peu plus grand. ~— D’un
vert jaunâtre. Yeux d’un blanc rosé.
1
TJ [ qu c" pull-I!}
,   à gllj -'I É
, llç I o' C
= ai  Il É  
 , ( 3 ( T Q
·¤·   ‘ lili J   sis . gé
' F M ·   ‘
! Q . \ W Q
· F Il lh 9 N  »
E , '     n` /  
2 Ã Il   it; (
I: //’ , ,, Ju lM·
2 ) .    et F?
I ,,   ` ·— l' E` (
    C5; Z  ,,.·~,    J
Fig. 294. Ã- Ilyale ponlica (de Port·\'cndres)
Jersey, Port-Vendres, Cette, Hyères, Villefranche, Monaco, Menton, Algues
du littoral et des bouées. -—- Norvège occidentale et méridionale, Angleterre,
Portugal, Algérie, mer Noire, Bermudes.
H. Perierî (Lucas). Fig. 290, 295. — Orchestia `Perieri Lucas 1849,
p. 52, pl. V, fig. 1.
5‘. L. 13 mm. Corps allongé. Plaques épim. III avec l’angle post. un peu
aigu. Yeux assez grands, réniformes. Ant. I grêles, dépassant à peine le
. pédonc. des II, flag. avec 14 art.; II très robustes, = 1/2 du corps, flag. avec
` . 14 art. Gnathop. I avec le propode quadrang., bord palm. un peu oblique,
` dépassé par le dactyle; II avec le propode volumineux, obpiriforme, bord
_ palm. très oblique, défini·par 1 légère échancrure et 2 épines, bord post.
beaucoup plus court. Péréiop. III-VII plutôt grêles, art. basal des VII avec
la partie proximale du bord post. un peu crénelée, propode presque droit.

rxtrrnrnlw 285
Urop. III avec la branche = le pédonc. 'I`e]son > le pédonc. des urop. III.
—- Q ov. (44 œufs). L. 11 mm. Ant. I avec 12 art. au flag.; II avec 10 art.
au flag.. Gnathop. I avec le propode quadrang., rétréci en bas, bord palm.
oblique; II avec le lobe du carpe long et étroit, propode volumineux, obpi-
riforme, bord palm. défini par 2 épines, bord post. avec 1 échancrure garnie
de soies, dactyle grêle. — Couleur variable. Océan : D’un vert foncé, avec
des bandes transversales jaunâtres sur le mésosome, yeux rouges. Médi-
terranée : J, corps et appendices d’un violet clair, maculé de jaunâtre,
yeux d’un gris rosé; Q, d’un blanc rosé, verdâtre dans la partie dorsale,
,% , (   A 3,,  ,
site a py    . J l
\ x , ,
\i  «   (ll -
  lx  1// li  lv
  E ” i" 9 .\ s, (
  i L )r     `K
L . . il <w i A? M ·
  s   S"
,, . œ 5)
, T Q .
QQ .,2. ‘ ââg
Fig. 235. — Hyalc Perieri (des îles Glénaus)
' yeux rouges, œufs verts. —— Var. minor : 5, 6 mm.; Q, 5 mm. D’un vert clair,
maculé de brun rougeâtre sur le mésos.; yeux moins grands, ovales, noirs.
Concarneau, îles Glénans, Belle-Ile, le Croisic, Saint·Gilles~sur-Vic, Guéthary,
Saint-Jean de Luz, Cette, Marseille, Sanary, Salins d’Hyères, Cannes, Monaco, ·
Ajaccio. Océan, dans les alvéoles vides de Balanus ziminnabulum, Méditerranée,
dans les Ulves vertes. — Espagne (Santander), Portugal, Naples, Adria·
tique, Tunisie, Algérie, Açores, Canaries,Sénégal,Congo belge (Banana), Saint-
Thomas, Bermudes, Connecticut.
H. Grimaldii Cmzvnnux. Pig. 296. — CH. 1900, p. 10, pl. 2, fig. 2.
6. L. 6 mm. Plaques cox. I-IV hautes. Plaques épim. III avec l’angle
post. un peu aigu. Yeux moyens, ovales. Ant. I avec le flag. atteignant le
milieu du flag. des II, avec 9 art.; II pas très robustes, < 1/2 du corps,
flag. avec 12 art. Gnathop. I avec le propode = 1 fois 1 /2 le carpe, quadrang.,
2 fois aussi long que large,bord palm.transverse,bord post. épineux, dactyle
courbé, dépassant de beaucouple bord palm,;II avec le propode presque obpi—
riforme, bord palm. avec, près du dactyle, 1 grosse dent arrondie, épineuse,

I   FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES
et séparé du bord post. par un angle un peu obtus, bord post. avec la partie
proximale très convexe, avec 2 épines. Péréiop. III-VII courts, robustes,
propode avec 4-6 grandes épines au bord int., V·VII avec l’art. méral très
dilaté en arrière, VII avec l’art. basal aussi large que long, bord post. un
peu crénelé. Urop. III avec la branche = 2/3 du pédonc. Telson < le
pédonc. des urop. III. - Q ov. (9 œufs). L. 4 mm. Ant. I peu > le pédonc.
des II, flag. avec 8 art.; Il avec 13 art`. au flag. Gnathop. I avec le propode
un peu dilaté en bas, bord palm. transverse; Il avec le propode presque
comme dans I, à peine plus robuste. —— D’un brun orangé, avec les appen-
dices roses. Yeux noirs.
I
  P ‘ P1  
e     'I  
E / fr /1/’   lâ? ,/·"?7 
·     1 ‘— ,.  ,} ‘
1 4È ga I
· /.§"à n' ill   l
' yâ 3 °”       i 
  4 l   . J i` ' 5 `~—.
  qu 07 % / ,, 6 Lc? 1*
Pig. 296. — Hyale Grimaldii (sur Thalassochelys, parages des Baléares)
Méditerranée, dans lrs Algues fixées sur les Tortues marines (Thalasso-
chelys) et sur les épa\ es.- Atlantique nord, sur des épaves (Hirondelle, Prin-
cesse-Alice). _
H. camptonyx (HELLER). Fig. 297. — Cnnvmzux 1911, p. 236, pl. 16,
fîg. 3-8.
32 L.6 mm. Pla ues cox. Idilatées en bas; II suboarrées. Plaques épim. III
Cl
avec l’angle post. aigu. Yeux moyens, arrondis. Ant. I gépassant le milieu
du flag. des II flag. plus de 2 fois = le pédonc., avec 1 art.; II grêles >
1 /2 du corps, flag. avec 31 art. Maxillip. avec le palpe grêle, 4*2 art. = le, 3**,
avec 3 soies distales, la médiane > le 4** art. Gnathop. I avec le carpe < le

·rAx.1E·rn1>.A1 287
propode, lobe très large, bord antér. épineux, propode quadrang., bord ‘
palm. presque transverse, bord post. épineux, dactyle dépassant le bord
palm.; II avec l’art. basal largement lobé en avant, propode grand, qua-
drang., bord palm. oblique, épineux, défini par un angle presque droit.
Péréiop. V-VII avec l’art. basal crénelé au bord post., ce bord, dans VI,
presque droit, avec 1 échancrure et 1 cil, dans VII, très convexe, lobe très
prolongé en bas. Urop. III avec la branche < 1 /2 du pédonc. Telson > le
pédonc. des urop. III. — Q ov. (23 œufs). L. 5 mm. Ant. I n’atteignant qu’à
1 /3 du flag. des II, flag. avec 9 art.; II presque 2 fois = les I, flag. avec 24 art.
Gnathop. I avec le propode plus de 2 fois aussi long que large, un peu dilaté
 %*~`=" .~· r1‘ T;
y A
ü `  W   \~» A
T CM   ‘!”  a" ô`
J '   ë@ ·»»»    </ x
. 8 ‘ ]
vt` A / É 5 yi
I s \   ’ Ã PL `\
z • \ , ., Y
P  “·`\ K ./ @7 .·' ·¢§ëï'”
  \ \ ¢·;* . ,·
  x \ kg,. see ,« ..,··
",,\\ \" \__ :· Il
®ô \\ ,   ,/ \
â x` 5; ,1 uà
x` À V V
ii"   A y    
"‘l’ J   Q, s   1
\ Fig. 297. —- Ilyala camptonycc (d’A\nlibes) ·
en bas, bord palm. oblique; II semblables, à peine plus grands. —- Corps
et appendices roses, maculés de violet..Yeux violets.
Banyuls, Cette, Bandol, Antibes, Monaco, Corse, dans les Algues du littoral.
'—— Adriatique, Algérie.
H. Dol1fusiCuEv1>.Evx. Fig. 298.-CH. 1911, p. 238, fig. 13 et pl. 16,
fig. 13-19.
5‘. L. 6 mm. Corps robuste. Plaques cox. I-IV hautes, I dilatées en bas,
II carrées, V avec les lobes égaux. Plaques épim. III terminées par 1 petite
dent. Yeux moyens, ovales. Ant. I atteignant au tiers du flag. des II, flag.
avec 17 art. garnis de soies; II grêles, un peu > 1 /2 du corps, flag. avec 35 art.
Maxillip. avec le palpe très robuste, 4° art. glabre, < le 3**. Gnathop. I avec
le propode obpiriforme, bord palm. convexe, très échancré vers son milieu
pour recevoir l’extrém. du court dactyle [chez certains exempl. (298, gnï 8),

288 FAUNE DE EnANcE. —- AMPHIPODES
l’échancrure est reportée à Pextrém. du bord palm. et forme 1 grosse dent
avec le bord post.]; II avec l’art. ischial très fortement lobé en avant, pro-
, pode subovale, bord palm. défini par un petit ressaut, avec 2 épines, dac-
tyle long, grêle, courbé. Péréiop. courts, robustes, épineux, V-VII avec
l’art. basal très large, bord post. avec 1 échancrure médiane, art. basal de
VII crénelé, anguleux en bas. Urop. III avec la branche beaucoup < le
pédonc., avec 4 épines distales. Telson < le pédonc. des urop. Ill. —— 9 ov.
(11 œufs). L. 4 mm. Ant. I atteignent presque le milieu du flag. des II,
. flag. avec 11 art.; II avec 25 art. au flag. Gnathop. I avec le propode qua-
TJ W" S"?  ’”‘”' T
~ J É J 9
:9 •··.      4 il
` '·~· sw     . 2 I
~y _ s` —· *  W qu ` =
PT \` / \ J ` i
"'*• " I l I
  J H" \"   \\\ I l
I   P `È %   X l
    É È  l
, s · · \ `.
  lq, , `~\ 5,} “ J ‘ ‘\ ,
    s à   ~.\ 9  wp}, M l
i x ’ `
« aâ lill ® `\  
V , ' _ \ "’
qu" T"J’»·  "‘l°3" _ \—. L'
' _ Fig. 298. — Hyale Dollfusi (de Guéthary)
drang., bord palm. très oblique, dépassé par le dactyle; II avec le `propode
—0vale allongé, bord palm. non défini. — Corps et appendices roses. Yeux
' d’un blanc rosé (Saint-Jean-de·Luz, in. Corallina oüîcinalis).
Guèthary, Saint-Jean-de-Luz, Cette, dans les Algues. — Algérie.
H. Schmidti (HELLER). Fig. 299. ——··CHEVREUX 1911, p. 237, pl. 16,
fig. 9-12.
5‘. L. 6 mm. 1 /2. Très voisin de H. Dollfusi. Plaques épim. III avec l’angle
post. presque droit. Ant. I avec 15 art. au flag.; II presque = 2/3 du corps,
Hag. avec 31 art. Maxillip. avec le palpe robuste, 49 art. cilié au bord int.,
avec 1 petit ongle. Gnathop. I avec le propode régulièrement obpiriforme;
Il avec le propode très rétréci en bas, bord palm.à peine défini par un petit
angle et une épine, dactyle court. Péréiop. comme chez H. Dollfusi. Urop. III
avec la branche = 2/3 du pédonc., avec 6 épines distales. Telson = le pédonc.

TALITRIDAE 289
des urop. IIII. ——- Q. L. 5 mm. Gnathop. I avec le propode subovale,
21.018 aussi long que large,bord palm. non défini,bord p0st.un peu échancré; V
II comme I'mais un peu plus longs. —— D’un blanc jaunâtre, maculé de
rouge ou de brun orangé. Yeux roses.
Guéthary, Port·Vendres, Marseille, la Ciotat, Villefranche, Monaco, dans les
Alguesdu littoral. Peu c. — Portugal, Açores, Ténérife, Algérie, Tunisie, Sicile,
Adriatique, Alexandrie. b
al-—|||¤—·,_-~-*""' ' °" I ua
· }"""' ''··  
TJ   3“4‘? """~-
  ( sil ""’
î 2 `
%t.% rg sëv ,Q
  I
`§\   5**.5.
` gut]  _ N  
. \ l2—2/;··—>î«s~     ` 
' $ MW " _ un- - j
Fig. ZS9. - Ilyalc Schmîdti (cle Guéthary)
G. ALLORCHESTES DAN.; 1849 ·
Type Z A. compressus DANA -
Diffère de Hyale par ses gnathop. II ( 3 ),dont le carpe se prolonge entre Part.
mèral et le propode. `
— Ant. II ,(5`et Q) avec les 46 et 5° art. du pédonc. presquî glabres. .  
.................................. A. aqui inus p. 2
——- Ant. II (J et Q) avec les 4** et 56 art. du pédonc. très soyeux au
bord post ....................... A. plumicornis, p. 291
A. aquilinus saute avec agilité, A. plumirorn is ne saute pas.
A. aquilinufs (A. Cosma). Fig. 300, 301..—·CnEvnEux 1911 p. 240, u
pl. 16, fig. 20-25. ’
6. L. 6 mm. Plaques cox. I plus larges que hautes. Plaques épim. III
· avec l’angle post. aigu. Yeux moyens, ovales. Ant. I = 1/2 des II, flag. avec
11 art. ; II presque = 2/3 du corps, flag. avec 22 art., art. 2-12 épineux.
Max. I avec le palpe n’atteignant pas la base desépines du lobe ext. Maxil·
lip. avec le palpe très robuste, 3° art. avec beaucoup de longues soies au _
E. Cx-IEVREUX et L. FAOB.— Amphipodes. 19 `

290_î FAUNE DE FRANCE ——AMPHIPODES
bord ext., 4** épineux au bord int., ongulé. Gnathop. I`avec le carpe > le
propode, lobe trèslarge, propode large , piriforme, bord palm. presque trans-
verse; dactyle comprimé, dilaté vers Pextrémité, puis brusquement rétréci,
`  —" T Q · '“
· Ã. \`
• O, `\\ %
  T ~  \ \·•
. I [
M  $® \ `
«\\" \ l `   `
5   ~ E l à; \\
  Ilm . »— \ \`·~
` î  ` "" "\` ~ 4
  z ,,,, 4 \ \
Fig. 300. — Allorcheslcs aquilinus (de La Ciotat)
aigu, en forme de bec d’Aigle; II avec le lobe du carpe très étroit, propode
quadrang., bord palm. oblique, bien défini par une dent obtuse, dactyle
J (   % li  
,· l W. È /  6
, A ‘ , [ 6 lr.   , f I     \
F1 , fi Muy U J ,     R  wq, , ’
· ·  i,  ri " / _% Sr?  
'I — ·· ~ ..:»
V  A  `sîgâîv   
, *«  gaë _ ,   .
  — @7, -?· ·
X ` . . z “
il X 5 % 3 m ‘3”4‘î
J  '   . 1 ‘“ " ‘  I
. Fig, 301. — Allorchestes aquilinus (cle La Ciotat)
se croisant avec lui. Péréiop: pas très r0bustes,:.V-VII avec Part. basal eré·
nelé, art. méral dilaté. Urop. III avec la branche beaucoup.< le pédoncs
Telson ·> le pédono. des urop. III, lobes larges. —-— Q ov. (12 œufs). L. 6 mm. _

. mtxrnrnaa- · 291
Gnathop. I avec le lobe du carpe assez large, propode quadrang., bord
palm. presque transverse; II avec le lobe du carpe long, étroit, propode
subovale, bord palm. non défini. —— D’un vert clair, jaunâtre au bord dorsal,
appendices jaunes, yeux d’un rouge sombre.
Cette, La Ciotat, llyères, Saint·Raphaël, Antibes, Villefranche, Ajaccio
au bord de l’eau, sous les pierres. Assez c. — Naples, Adriatique, Algérie. Cana-
ries (Amt,). · _
A. plumicornis (HEx.Lr:u). Fig. 3O2.—SrEnB1Nc 1899, p. 412, pl. 33 C.
3‘. L. 13 mm. Plaques épim. III anguleuses. Yeux petits, oviformes.
B TC? P1; ` v F1.} mf  
` I \ ’ x
`•` `·_ _  u` y " YL1
i 1,,   1  ‘ \ / 4 I], / 3 9
€ _  ,3 \\   l · ,1 !,·
  I     l I   ;'   I
`  \   / var
  / ,1  
' ` \ , , ,, ,1 »,, 1 ',"
\  “ 9“1¤’ I"   ,,11~/4 M ‘
.   11 3 Q '
I 11   l 3,14,; , "
, Ã. / A m .  , l 1 `
""l’   "J
Fig. 302. — Allorchrstes plumicornis (de Villefranche) .
Ant. I = 2/3 des II, flag. avec 16 art.; II > 1/2 du corps, 4° et 5° art. du
pédonc. et 10 premiers art. du flag. avec de longues soies au bord post.,
flag. avec 21 art. Max. I avec le palpe atteignant la base des épines du lobe
ext. Maxillip. avec le palpe très robuste, 38 art._ prolongé des 2 eôtés,dac-
tyle inerme, non ongulé. Gnathop. I avec.le carpe presque = le propode,
lobe large, propode subovale, bord palm. oblique; défini seulement par 2 épi-
nes, dactyle gros, courbé vers Pextrémité aiguë; II avec le lobe du carpe très
étroit, propode subovale, bord palm. très oblique; ondulé, défini par un
angle obtus et 2 épines, dactyle très courbé. Péréiop. assez robustes, épi-
neux, VII avec l’art. basal·denticulé. Urop. III avec la brancl1e·peu < le
pédonc., bordée de 6 épines. Telson > le pédonc. des urop: III. —- 9 ov.
(13 œufs). L. 8 mm. Antl II avec 1 rang de courtes soies au bord post. du
5° art. du pédonc. et des 5 premiers art. du flag. Gnathop. Iavec le lobe du
carpe large, propode sub0vale;·II avec le lobe du carpe étroit; propode plu- '

292 FAUNE DE _EnANoE -- AMPHIPODES _
tôt quadrang. -— D’un jaune verdâtre, nuancé de brunrougeâtre dans la
partie dorsale; yeux noirs (Villefranche, sous les pierres). D’un vert clair;
' yeux d’un rouge sombre (Beaulieu, dans les Ulves vertes).
Cette, Cannes, Villefranche, Beaulieu, Corse, assez r. ——- Naples, Adriatique,
Tunisie (Djerba), Algérie (Bône). , _
F. AORIDAE
Corps lisse. Tête avec les lobes lat. pas très saillants. Ant. I > II, en généralr
avec flag. access. Lèvre antér. arrondie ou très peu échancrée. Lèvre post. aveœ
\\_
' "’  IIIIII
*‘ I `
 -  .. » » BU" A PC
  Q  C A
' >  · , » I 
,·-. o * *
/ · i I \ `\‘ È 4  l
l
« ' l \/ "   `   ,/
./ I
_ Fig. 303. -· Microdeulopus armatus §(de Villefranche)
les lobes lat. prolongés, aigus. Mandibcavec le 3° art. du palpe > le 2¤. Max. I
. avec 1 soie au lobe int., 10 épines au lobe ext., 26 art. du palpe long. Max. II
avec le lobe int. soyeux au bord int. Maxillip. bien développés. Gnathop. I > II,
très différents dans les 2 sexes. Péréiop. III et IV glandulaires, VII les plus longs.
Lobes branch. simples. Urop. I-III avec 2 branches, III peu développés. Telson
entier.
. TABLEAU DES GENRES
1. Gnathop. I (3) avec l’art. méral extrêmement prolongé ........
» . .............. . ..................... G. Aora, p. 293
—— Gnathop. I (3) avec Part. méral pas très prolongé ................ 2
2. Gnathop, I (3) avec le carpe prolongé en 1 ou plusieurs dents,. 3
—— Gnathop. I (3) avec le carpe non prolongé. G. Lembos, p. 302
3. Gnathop. II (3) très grêles, avec de longues soies ciliées ,.... . .....
..................,............. G. Coremapus, p. 301
——— Gnathop. II (3) pas très grêles, sans soies ciliées. ................ .
.............. . ..... . .... 1 .. G. Microdeutopus, p. 294

` · Aonm AE 293
· G. AORA Knovan l845 · _
(Type-: A. typica Knôvnn) `
Corps grêle. Tête avec les lobes lat. obtus. Plaques cox. un peu plus hautes
que leur segm., I prolongées en avant (3 ); V moins hautes que IV, avec le -
lobe antér. beaucoup plus haut que le post. Ant. I beaucoup > II, flag. long,
flag. accessfbien developpé. Mandib. avec le bord tranch. denté, proc. mol.
Tobuste. Max. I avec le lobe int. petit, palpe avec des épines distales; Il avec le
lobe int. < 1’ext. et soyeux au bord int. Maxillip. avec les lobes bien dévelop-
pés, U art. du palpe grêle. Gnathop. I ( 3) très long, grêle, art. méral prolongé
cn 1 longue dent, carpe plus large et > le propode; I ( Q) avec l’art. méral nou
prolongé, carpe < le propode; II ( ô` et Q ) avec le carpe et le propode subégaux.
Péréiop. V-VII très grêles, art. basal pas très dilaté, V. < VI·VII. Lobes
branch. grands. Urop. III·avec les branches égales, beaucoup > le pédonc.
È L mi
«û'"rl\ ` ( . · '
· N Sr--—
T a · É
-;r · . ~ ‘
  ‘ \ \\
,5 \ \ \
  _ \\ \\ M
mf? .n·., bx [ C _ \
· , _ \
M (   ma
` · `\  A \J .
, \
Fig. 304.- Aora lypica (de Cette)
A. typica Knorxsn. Fig. 304, 305. —- A. gracilis O. Sans 1894
p. 545, pl. 1.93. _
3. L. 6 mm. Plaques épim. III terminées par 1 petite dent (carrées chez
la forme de Norvège). Yeux moyens, ovales. Ant. I = 2 /3 du corps, pédonc.
avec le 2° art. > le I", flag. avec environ 20 art., flag. access. avec 5 art.;
II beaucoup < I, pédonc. avec les 4° et 5° art. subêgaux, flag. < le 58, .
avec 5 art. Gnathop. I avec l’art.méral prolongé jusqu’à l’extrém. du carpe,
dactyle long, robuste, presque droit, bord int. un peu crénelé ; II avec l’art.
basal dilaté, propode > le carpe, bord palm_. oblique, défini par 1 épine, ' '
dactyle, grêle, > le bord palm. Péréiop. VI robustes, art. basal avec le bord
post. d’abord droit, puis très échancré, art. méral dilaté en bas; VII plus ·
_longs, plus grêles, art. basal étroitement ovale (ou bien, art. basal très
échancré dans VII, ou encore, étroitement ovale dans VI et VII). Urop. III

294 FAUNE DE FRANCE —- AM1¤H11>onEs
avec les branches subégales, > le pédonc. Telson beaucoup plus long que_
large, bord distal échancré, angles aigus. -—— Q ov. (24 œufs). L. 7 mm.
' Gnathop. I avec le propode ovale allongé, bord palm. non défini, dactyle
long; II avec le propode beaucoup > le carpe, lam. incub. très grandes. -·
D’un blanc jaunâtre ou verdâtre, translucide, ponctué de brun fonce sur
le mésos, et le métas. Yeux noirs.
Luc-sur—Mer, Grandcamp-les-Bains, Saint-Vaast-la-F0 gue, Guernesey, île
de Bréhat, Trébeurden, Concarneau, îles Glénans, le Croisic, île d’Yeu, île de
Ré, île d.’©lér0n, Arcachon, Guéthary, Saint·Jean de Luz, Port~Vendres, Hyères,
Antibes, Villefranche, Monaco, Corse, marée basse et dragages jusqu’à 50 m. —
Norvège, Iles Britanniques, Espagne (Vivero, Vigo), Portugal, Açores, Canaries,
Sénégal, Afrique Australe, Naples, Bosphore, Algérie, rcéan Indien (Kergué-
len), rcéan Paciüque (Amérique du Sud, Nouvelle Zélande, îles Gambie ).
É pf! 7 N \,\\
V4 2  \ I gril   · là    
 ;__
. du TJ   "` — l l Il
 M Aîâ  »~      ai Il '
  . .   « , W A   a   si
I   ’`:` ‘\\~··#·" ` e I l Ã.   P W y
)     A7  M v
U6 ‘ . , ij,
_   . % \ 2 ‘ I   I
Fig. 305. —- Aora typica (de Cette) _
‘ ’G. MICRODEUTOPUS A. Cos·rA 1853 _ ‘
· (Type : M. gryllomlpa A. Cos·rA)
Comme Aura, mais gnathop. I ( (Z`) avec l’artJ méral peu prolongé, carpe très
· volumineux, bord post. prolongé en dent, propode beaucoup moins développé
que le carpe.
‘ 1. Gnathop. II (5`) avec le bord palm. terminé par l dent .......... 2*
· — Gnathop. Il (5*) avec la bord palm. non terminé par 1 dent ...... 3
2. Gnath0p.· II (C3`) avec le propode beaucoup < le carpe ...........
................ .. ...... . ......... MS chelifer, p. 295
—— Gnathop. II (5) avec le propode=le carpe . M.— armatus, p. 296

AORIDAE` ` 295
3. Gnathop. I (3) avec la dent du carpe avec 1 ou plusieurs dents
accessoires .............................................. 4
··— Gnathop. I (3) avec la dent du carpe simple ...................
............................. Mudamnonîensîs, p. 297
4. Gnatbop. I (3) avec la dent principale du carpe presque_= le
propode ............ . ............. M. anomalus, p. 298 `
- Gnathop. I (3) avec la dent principale du carpe < 1/2 du pro-
pode ................ C .................................. 5
5. Gnathop. I (3) avec la dent distale du carpe la plus longue. .. ..
........................ . ....... M. gryllotalpa, p. 299
· —· Gnathop. I (3) avec la dent médiane du carpe la plus longue ........
......... . ..................... .. M. Stationîs, p. 300
¢    ..-QQ .
TJ _    \ /7 Q I
_, .¤.«;i‘ » - g .
    /  / P Q
" `    ` ' À l
Q / a / l
* rd / " W"/' zi '
  ~ M «’ S   *· 1
V lœliillu I i P1 W ®
V il j ~  , â way ,
È a; 1     *, 4
  M (    e»e
  ,  eg  . '
' I" '/7 l) x ·
Fig. 306. —· Microdeutopus chcli/'er (de Perros Guirec)
. M. chelifer (Barr:). Fig. 306. -Stimpsonia chelifera Srsnaiuo 1878,
p. 34, pl. 5, fig. 2 et 3. ‘
3. L. 5 mm. Plaques cox. I prolongées, aiguës: Plaques épim; III un peu
arrondies, presque carrées. Segm. I de l’uros. avec 2 spinules dorsales. Yeux
petits, ovales. Ant. I un peu < II, grêles, flag. beaucoup > le pédonc., avec
15 art.,flag. access. avec 2 art.,un peu > le 1" art. du flag.; II avec le pédonc.
très grand, 3° art. à·peu près aussi long que large, lobé en arrière, 5° arti
un peu > le 48, flag. un peu > le 5**, avec 9 art. Gnathop. I avec le carpe
très volumineux, dent distale simple,très longue, très aiguë, propode étroit,
sans bord palm., bord post. ondulé; II avec le carpe grand, subovale, pro-
· pode beaucoup < le carpe,aussi long que large, dilaté au bord palm., qui est'

296 FAUNE nr: FRANCE —— AMPHIPODES
défini par 1 longue dent aiguë, courbée, formant une pince avec le dactyle. Pé-
réiop. III et IV avec l’art.méral et le carpe robustes, subégaux, propode un
peu plus long, grêle; V—VII avec l’art. basal peu dilaté,V< VI < VlI.Urop.
. III avec les branches = le pédonc. Telson très grand, dépassant le pédonc.
des urop. III. —· Q ov. (25 œufs). L. 5 mm. Ant. II > I, 36 art. du pédonc.
non lobé. Gnathop. I avec le propode > le carpe et plus de 2 fois aussi long
_ que large, bord palm. oblique, bien défini, dàctyle beaucoup plus long; Il
comme I, mais propode plus étroit, bord palm. presque transverse. —— D’un
blanc verdâtre, translucide, avec des rangées transversales de petites taches
brunes. Yeux noirs. Gîlufs verts.
Jersey, Granville, Portrieux, île de Bréhat, Perros Guirec, Trébeurden,
Roscoff, baie de Douarnenez, îles Glénans, le Pouldu, le Croisic, île d’Yeu, île
’de Ré, Guéthary, dans les Algues du littoral; souvent dans les cuvettes de rochers,
à un niveau élevé, et dans des mares d’eau saumâtrc. Cette, Antibes, Monaco.
-- Angleterre, 'Cadix. ,
‘ ;—— Tl? P1
· et   il
,%,9, · My Ft il
. iiglézf ·,  ,·.:l 'Z \
_   ,,,.     À, _ qu ç \\`
      · Q PI K
. ° \ È=
· la , _ lv .
 pl v   i `    
Nl   tll 5*1,; 2»   M l
.  ·     s .
É ' I. ` ,; I Ali ik
  \ ,% \
  ii i   `· , V;
,·' I M? ~ . l` <ï t/
I l Fig. 307. — Microdeutopus armalus (dc Villefranche) h
M. armatus Cmavnscx. Fig. 303, 307. —- Stimpsonella armata DELLA
VALLE 1893, p. 422, pl. 4 ,fig. 8 et pl.11,_fig. 13-24.
5‘. L. 3 mm. 1/2. Corps grêle. Segm. II-IV du mésos. avec chacun 1 épine
au·bord ventral, celle du segm. Il étant crochue. Plaques cox. I pas très
prolongées. Plaques épim. IIl‘arrondies. Yeux petits, ovales. Ant. l<1/2
du corps, flag. = le pédonc., avec 9 art., flag. access. très petit, avec 2 art.,
26 rudimentaire; Il un peu < I, pédonc. long, 4° et 56 art. subégaux, flag. <
le 58 art. du pédonc., avec 5 art. Gnathop. I avec l’art. basal très large,
. carpe très volumineux, beaucoup >l’art. basal, bord post. crénelé, prolongé ·

Aomnas 297
en 1 forte dent subaiguë, propode beaucoup plus court et plus étroit, sub-
triang., bord post; crénelé, avec 1 tubercule strié, dactyle long, grêle; II
avec l’art. basal très large, bord antér. ondulé, carpe très large, propode
aussi long,quadrang., un peu plus long que large, bord post. prolongé en 1
forte dent, bord palm. avec 1 tubercule médian, dactyle courbé, = le bord
palm.Péréiop. III-VII grêles, peu épineux,V~VII avec l’art. basal étroitement
ovale, VII avec des épines et de longues soies au bord post. de l’art. basal. ‘ ’
Urop. I et II avec les branches grêles, peu épineuses; III avec les branches
égales, un peu < le pédonc. Telson < le pédonc. des urop. III. — Q ov.
.     rio  \
·   TJ  E É 3,,1,;,, fx (A PJ.
el , ( r \   ',  la , '
. , — » ( \ \     .·  
TL Q É \ 1 i à bi'!  
0 I \ »~·   Il
z \ I
I .~  · Il .
, \ l’ , / · ·.
‘V \   i Ã'
  \ \ fr? ir  ~
Fig. 308. - Mierodeutopus damnonîcnsîs (do Bonifacio)
(10 oeufs). L. 4 mm. Ant. I un peu > chez le 3. Gnathop. I robustes, art.
basal dilaté, propode > le carpe, bord palm. à peine défini,·bord post. .
crénelé, dactyle très long, beaucoup > le bord palm., Il comme I mais plus '
grêles, dactyle = le bord palm. ·— Jaunâtre, maculé de brun violacé sur
le mésos. Yeux noirs.
Le Croisic, 10-20 m., vase. Golfe de Gascogne, 90 m. (Hirondelle). Portugal. —
Antibes, Villefranche, Bonifacio, 20-23 m. (Meliza). _
‘ M. damnoniensis (Bars). Fig. 308. —— M. algicola DELL.; VALLE 1893,
p. 418, pl. 1, fig. 3 et pl. 11, fig. 1-12. _
5*. L. 3'mm. 1/2. Tête avec les lobes lat. peu saillants, régulièrement
arrondis. Plaques cox. Ilprolongées en dent peu aiguë. Plaques épim. III
non prolongées en arrière, arrondies. Yeux assez grands, ovales. Ant. I =
2 /3 du corps (quelquefois = le corps), pédonc. avec le 2€ art. beaucoup >

298 FAUNE DE FRANCE ; Anipnwonus '
le 16*, 36: un peu plus de 1 /3du 26, flag. avec 13 art. allongés,f1ag. accessavee
2 art. subégaux; II avec le 56 art. du pédonc. un peu < le 46, flag. < le 56,
avec 7 art. Gnathop. I avec le carpe prolongé en dent aiguë, pas très longue,
sans dent secondaire, propode large, bord palm. non défini, bord post. con-
cave, dactyle long, dentelé au bord int.; II avec le carpe et le propode sub-
égaux, propode un peu dilaté en bas, bord palm. presque transverse, dac-
·' tyle court. Péréiop. III et IV_ avec le carpe dilaté, propode grêle; V-VII
avec Part. basal peu dilaté, VII très grands, dactyle très long. Urop. III
avec les branches = le pédonc. Telson beaucoup plus long que large, avec
W I °' 2 e*~"°'   le  e
.    ÈN É 3,,;,, .
- ‘\ \ I\\\ \ 5
I . * i»  L · \M, “f
'l \ ~—; pt \ W 1-
qn 9 ak , 1 ,
. \~. H \
l l È \ *  ll
\a . '
I I  lg  ' =
I/7 I / au "/   \â
,: ,   _ xs —
un ,/ / 1 \  Ã
 \ · / pt  —\  b · \ t
\,_ ·\  ~. X
\`\‘ï‘r . // 5 \ r ï
É // ,,J_     \ 
( `:·«··· / 4 ;\\, ft; I" f'
/ r . s wé 
4     ·   - ` 2 ·, ` J /
  » w  sa a 7    
_ Fig. 309. — Microdeutodus anomalus (de Cette)
l 2 dents distales et 2 paires de spinules. —— Q 0v. (8 œufs). Gnathop. I.avec
· le propode > le carpe, subovale, bord palm. défini par 1 épine, dactyle plus
i long, dentelé au bord int.; II grêles, propode > le carpe.
Jersey, Guernesey, Concarneau, dans le vivier du Laboratoire, baie de Quibe-
ron, île de Ré; Cette, Sanary, Bandol, Saint-Raphaël, Cannes, Bonifacio. —
Sud de lÉAngleterre, Cadix, Naples, golfe de Gabès, Algérie (Bône), Canaries
E. des Etats-Unis·d’Améx‘ique.
M. anomalus (H. Rarnxn). Fig. 309. -—·©. Saas 1894, p. 540, pl. 191.
V 3. L. 7 mm. Corps grêle. Tête avec les lobes lat. peu saillants, irréguliè-—
rement arrondis. Plaques cox. I `prolongées en 1 dent très aiguë, dépassant
l’angle inf. de la tête. Plaques épim. III avec l’angle post. un peu arrondi,
presque droit. Yeux petits, subréniformes. Ant. I à peu près = les 2/3 du

' Aoam AE 299·
_ corps, pédonc, avec le 1** art. = la tête, 2s un peu plus long, 3e = 1/3 du 2°,
· flag. beaucoup > le pédonc., avec 21 art., flag. access. avec 5 art., 5° très _
petit (souvent avec seulement 3 ou 4 art.) ; II beaucoup < I, pédonc. avec
les 4** et 5° art. subêgaux, flag. un peu < le 58 art. du pédonc., avec 6 art.
Gnathop. I (gn! 5) avec le carpe très grand, beaucoup > large, bord post.
prolongé en 1 longue dent aiguë, avec 1dent secondaire à sa base (quelque-—
‘ fois, 2 dents secondaires, gn1’, ? vieux 3, ou encore avec,2 dents secon-
daires à peine saillantes, arrondies, gn1", j. 5), propode <‘le carpe, beau-
coup plus étroit, bord post. d’abord concave; puis droit, bord palm. nul,.
dactyle très long, grêle, non denté au bord int.; II grêles, sauf l’art. basal
un·peu dilaté, propode = le carpe, bord palm. oblique, dactyle court.
Péréiop. VII très longs, art. basal peu distinctement crénelé au bord post., .
dactyle court. Urop. III avec les branches beaucoup > le pédonc. Telson
plus long que large, avec 2 paires de spinules distales. —- Q ov. (103 œufs).
L. 8 mm. Gnathop. Iavec le propode ovale, beaucoupg>le carpe, bord palm.
défini par 1 épine, dactyle long, grêle; II avec le carpe et le propode subé-
gaux, dactyle court. Lam. incub. très développées.
Grandcamp, dans une Eponge rejetée, Saint-Vaast·la-Hougue, baie de Qui-
beron. Golfe de Gascogne, 100 m. (Melia). Cette (c. dans les Algues du canal).
Saint—Tropez, 50 m., Villefranche, dans la darse, Porto-Vecchio, sur Pinna
nobilis L. -—- Norvège occidentale, îles Shetland, Helgoland, Irlande, mer
~ Noire, Canaries, Bermudes.
M.` gryllotalpa. A. Cosra. Fig. 310. —- 0. Sans 1894, p. 54, pl. 192,
fig. 2. _
, 5*. L. 6 à 7 mm. Corps assez robuste. Tête avec les lobesilat. saillants,
arrondis au bord distal. Plaques cox. peu hautes, I pas très prolongées en
avant. Plaques épim. III arrondies en arrière. Uros. avec 2 spinules dorsales `
au segm. I. Yeux petits, ovales. Ant. I à peu près = 1/2 du corps, 1€1' et
— 2e art. du pédonc. subégaux, flag. beaucoup > le pédonc., avec 19 art.,
flag. access. à peine = le 1*** art. du flag., avec 2 art., le 29 rudim.; II beau-
coup < I, pédonc. avec les 4** et 5** art. subégaux, flag. un peu < le 58 art.
du pédonc., avec 7 art. Gnathop. I avec l’art. basal dilaté dans sa— partie
distale, carpe très volumineux, bord post. d’abord ondulé, puis avec 3 dents
de longueur croissante, propode = 1/2 du carpe, quadrang., avec 2 lobes
au bord post., dactyle robuste, bord int. épineux; II avec l’art. basal très
dilaté en avant, bord antér. crénelé, propode = le carpe, rétréci en bas, `
bord palm. très petit mais bien défini. Péréiop. III et IV avec l’art. basal
dilaté, V-VII grêles, épineux. Urop. III avec le pédonc. et les branches
subégaux, branche int. <l’ext. T elson un peu plus long que large, bord distal
convexe, limité par 2 dents, avec 2 paires de soies. —- Q ov. (30 embryons).
L. 5 mm. Gnathop. I avec le carpe large, propode un peu plus étroit et >
le carpe, subovale, bord palm. défini seulement par 1 épine et dépassé' par
l’extrém. du dactyle; II avec le propode étroit, beaucoup> le carpe, bords

300 . FAUNE DE FRANCE — AMPHIPODES
antér. et post. parallèles, dactyle petit. — D’un blanc verdâtre, ponctué de p
. petites taches brunes à la partie dorsale. Yeux noirs. (Eufs d’un vert clair. ·
. Le Hàvre, Grandcamp—les-Bains, `Saint-Vaast-la-Hougue, Omcnvîlle-la-
Rogue, Carteret, Jersey, Cancale, Granville, le Croisic, île d’Yeu, Saint-Gilles·
sur-Vie, île de Ré, Arcachon; très c. dans les parcs à Huîtres et les vasières des
marais salants. Cette, Sanary, Villefranche, Porto-Vecchio. —-— Norvège_mérî-
dionale, Suède, Cattégat, Hollande, Iles Britanniques, Portugal, lac de B1zerte,' _
- Naples, Adriatique. Côte orientale des Etats-Unis d’Amérique. I
` size _ -1 2 /
  11 J `l —  
s    9, en Q P  
`     ' ’ ./'
,.1   ,   qt  .    .
2 \ \ `  » `*·' _,·—-·’     A`
 `    S  
1 Q I Pl 8 A ·
«• — u P‘ . 1*
· 0 I s  ' I gn `
É ? I /` ’
  ’,,, , « 1 M, ., N  ~ J
 V /     .
  // lr   —  _  ...,
. M «’ `   .   s  
1 2    $
Fig. 310. — Microdcutopus gryllotalpa (de S·ainte·Gilles-sur-\ie) "
M. Statïonis DELLA VALLE. Fig. 311.-D. V. 1893, p. 415, pl. 5, fig. 2
et pl. 10, ng. 31-41.
` 5*. L. 6 mm. Très voisin de M. gryllomlpa. Plaques cox. I très prolongées,
très aiguës. Yeux petits, ovales. Ant. I > le corps, 28 art. du pédonc. >
· le 18r, 38 < 1 /3 du 28, flag. très grêle, 2 fois = le pédonc., flag. access. avec
3 art.; II beaucoup < I, 48 et 58 art. du pédonc. subêgaux, flag. = le 58 art.
du pédonc., avec 13 art. Gnathop. I avec l’art. basal et le carpe moins larges
, que chez M. gryllotalpa, carpe beaucoup plus long que large,b0rd post. pro- ·
Iongé en 1 longue dent aiguë, entre 2 dents plus courtes, l’antér. étant de ·
beaucoup la plus grande, propode = les 3 /4 du carpe, dilaté dans sa partie
distale, bord palm. non délini,dactyle épineux au bord int.; Il avec l’art. basal
peu dilaté, propode presque = le carpe, bord palm. défini par 1 épine, dac-
tyle > le bord palm. Péréiop. III et IV avec l’art. basal non dilaté; V-VII
avec l’art.basal plus étroit que chez M. gryllotalpa.Urop.peuépineux, sauf
1 très longue épine distale au pédonc. des«I; III avec les branches subégales
un peu > le pédonc. Telson lisse au bord distal,avec 2 épines et 2 soies.--

` Aonxoarz ' 301
Q ov. (20 œufs). L. 5 mm. Ant. I = le corps. Gnathop. comme chez M. gryl-
lotalpa, mais I avec Part. basal plus grêle, II avec le propode plus large, l
subovale. -- D’un jaune verdâtre, maculé de petites taches brunes. Yeux
' noirs. (Eufs verts. _
Guernesey, Perros Guirec, Arcachon. Ajaccio, 50 m., Bonifacio, surles Huîtres
Melita). — Naples, Trieste, golfe de Gabès, Algérie (La Calle, Bone).
T J i ,   qui? 1 P-;} T%:__ E
' ¤  ”    t    »
'· X   i 9 *7
\, .§\ Q [
\
  ~\ 9`ng d' :3
    / wi ll
    J l` \\\ V ,.`\` \ 5 il
È 3 `~._,,,-P PIA \\,   P1 n
   n'  W  
 @9 x/· , \ ,
  É l   Ã]
Fig. 311. — Microdeuzopus Slatîonis (d'Ajacci•J)
G. COREMAPUS Norman 1905
(Type : C. versiculazus Norman)
Comme M icradeutapus, mais gnathop. II ( 3 et Q) très grêles, à peine subché-
lif., avec le dactyle très petit, art. méral très prolongé sur le carpe, soudé avec
lui et garni, comme le carpe et le propode, de longues soies ciliées.
_ G. versiculatus Norman. Fig. 312.- M icrodeutopus versiculatus Sms-
BING 1874, p. 12, pl. 1, fig. 2, 2 a—f (3`). '
3*. L. 4 mm. Tête sans rostre, lobes lat. obtus, peu saillants. Plaques cox. I
très prolongées, aiguës. Plaques épim. III avec l’angle post. non prolongé,
arrondi. Yeux grands, largement ovales. Ant. I= le corps (Océan, = 3/4 ·
du corps), 1°1` art. du pédonc. robuste, 29 très grêle, un peu > le 1", 3° un
peu > 1 /2 du 2°, flag. presque 2 fois = le pédonc., avec 20 art., flag. access.
avec 1 art.; II beaucoup < I, pédonc. avec le 5** art. un peu < le 4°, flag.
un peu < le 56, avec 8 art. Gnathop. I très robustes, carpe volumineux, >
large, bord post. prolongé en longue dent aiguë, propode court, robuste,

302 FAUNE un rance - mrprirponns
sans bord palm., bord post. avec 1 gros tubercule proximal, suivi d’un tu-
bercule moins saillant, dactyle long, grêle; II avec l’art. basal un peu dilaté,
art. méral et carpe longs, soudés ensemble, l’art. méral se prolongeant le
long du carpe, propode très grêle, art. méral, carpe et- propode garnis, `
· au bord antér., d’épa1sses rangées de longues soies ciliées, dactyle très petit.
Péréiop. Ill et IV avec l’art. méral et le carpe un peu dilatés, dactyle long,
grêle; V-VII avec l’art. basal pas très dilaté, bord post. avec de longues
soies. Urop. III avec les branches > le pédonc. Telson aussi long que large,
bords latéraux prolongés en~1 dent, avec 1 spinule. — Q ov. (10 œufs).
· % ‘î  À, SAQ  • pl l    
— ` i   iîa  . ” ‘.//ill     l
%  \ È ME 1*     î"
  \   · '”i J
  \ \ F ' / 0
1   . * \ . 2/ /,»# 4// /
il"   ' Ã \ N = A / »//» * /1%%/*·«l '
2 /¢;;;gëg~ • . _i /M»//4/t·§··i·;.5=f;, »»«>
  lx f l Li ‘ ,·4·//’/tf/@951ïlîïfi ‘'`i ’
  ‘ \ ~s=   r
  \ , ll . ,//wa/.7/,;<<éë1=·
  1 · > \ .   2;
,/ » up »« \ lâ; t, \\   311
\ · .
\ M \ ' t X,  s
§`> \ Q ri
 î '   ¤ r J
Fig. 31.2. —— Coremapus versiculalus (d’Ajaccio) i
L. 4 mm. 1 /2. Ant. I = 3 /4 du corps. Gnathop. I avec le carpe et le propodes
subégaux, bord palm. un peu oblique, dactyle > le bord palm., denticulé
au bord int.; II comme chez le 3. .
Manche et Océan, depuis Luc-sur-Mer jusqu’à. Arcachon, presque toujours
· drague, 6-22 ` m. Cette, Saint-Tropez, Saint-Raphaël, Villefranche, Ajaccio
20-50 m. — Iles Shetland, Angleterre, Irlande, Portugal, Cadix, Açores.
G. LEMBOS BATE 1856
(Type : L. Websteri BATE)
Comme Microdeutopus, mais ant. I avec le flag. access.toujours bien développé,
. gnathop.'I ( C3`) avec le carpe non prolongé, non denté, carpe et propode d’égale
` largeur, très soyeux, bord palm. avec des dents.

` Aomomc 303
1. Gnathop. I (Cî) avec l’art. basal portant de longues soies .....
...................................... ` LÃ longipes p. 304
-— Gnatliop. I (C?) avec l’art. basal Sans longues soies ........   2
2. Ant. I avec le flag. access. de 4 à 5 art., peu > les 2 premiers _
art. du flag ....................... .. L. Wehsteri, p. 303
- Ant. Iavec le flag. access. de 7 art., = les 8 premiers art. du—
flag ............................... . L. Viguieri, p. 305
L. Websteri Bmx;. Fig. 313. —-— Automne Websteri O. Saas 1894,
p. 547, pl. 194. ·
T J .;»*$\;;¢.r~g F7'} ,-  l' '
`*«  4- Ta M \ >\s·~\ga•·
4b *   9 J   ¤’
» \\ /1 n ii,.
\ ®  ` \, &\>` *liàïL,··Ã'.·;È*«i¤%.ë? i` .=
È,  — _;g\ ‘è,»gï;;i',§,j5,}`.g,.._    
È \\     ‘Èë§l«~\·i ,,,j,.lm,,j·/j»l;3
`  1     ‘ ` `  I ”**·"l
p \\ TL \ il  .\ ii [  ·,'//`
f, % S Q \ I,/[ ,/ 
® . \\ . I.
  I ‘
ii ï ‘ \ ;\ »
  1 l ‘
' l
  se ‘ I J
I  97142 a I M “7’s“
` L We? . ~ ° .
Fig. 313;-— Lembos Websteri (de Perros Guirec) _
6. L. 4 mm. Plaques cox. I prolongées, aiguës. Plaques épim. III arron- _
dies en arrière. Yeux petits, ovales. Ant. I un peu > 1 /2 du corps, 2° art.
du pédonc. > le 1**, 3** un peu < 1/3 du 2*, flag. > le pédonc., avec 11 art.
très longs, flag. access. avec 4 art.; II avec le 5° art. du pédonc. un peu >
le 4°, flag. beaucoup < le se art., avec 6 art. Gnathop. I robustes, art. basal,
carpe et propode très- larges, propode un peu > le carpe, bord palm. trans-
verse, avec 1 dent distale aiguë et 1 dent médiane plus petite, bord post.
avec 1 grande épine distale, dactyle dépassant un peu cette épine, art.
méral, carpe et· propode avec de longues et nombreuses soies; II moins ro-
bustes, art. basal avec 1 grande dent crochue à l’angle inféro-post., propode
< le carpe, tous deux avec de longues soies, bord palm. court, convexe,
dépassé par le dactyle. Péréiop. V-VII avec l’art. basal étroitement ovale,
VII beaucoup ·> VI. Urop. II avec la branche ext. beaucoup <l’int.; III
avec les branches subégales, > le pédonc. Telon à peine plus long que large,

304 FAUNE DE FRANCE — AMPHIPODES
bords lat. prolongés, formant 1 dent, avec 3 spinules. — Q ov. (16 œufs
L. 4 mm. 1/2. Plaques cox.I non prolongées. Gnathop. Iavec le propode
beaucoup > le carpe, bord palm. oblique, défini par 1 épine; dactyle plus·
l0ng,_denticulé au bord int.; Il semblables aux II du 3, mais plus grêles.
et sans dent à l’art. basal. — D’un brun jaunâtre, maculé de brun foncé.
Yeux noirs. (Eufs verts.
Manche et Océan, depuis Luc-sur-Mer jusqu’à Guéthary, assez c. dans les
Algues, aux basses mers de vive eau. Cette, Antibes, Villefranche, Bonifacio,
assez r. —— S. et W. de Norvège, Iles Britanniques, Cadix, Naples, Alexandrie,
_ Algérie.
. ,,1
· ,, T J sd, • ,
bx. , _ ·;~¤—~ ·
/TÃ;/1 ` 7 111.2
J \ ml   . ` . 3
` »  .\    
 il  lr "~   l  ra / ""2°7
`*= "» \ \\\ `  ` s  
· X \ ~ ` é  M
) S   \ ””‘ 
\, a ` \  li '  
gl"-, 9 \ P   \\\_  lill   l 
\  1(1
` Fig. Bil;. —— Lembcs Icngipes (de Concarneau)
` L. longipes (L1LL.1.). Fig. 314. -— Autonoe longipes O. Suis 1894
p. 549, pl. 195, fig. 1.
5‘. L. 5 mm. Corps assez grêle. Plaques cox. I peu prolongées. Plaques
épim. III arrondies en arrière. Yeux petits, ovales. Ant. I à peu près = 2/3
du corps, 26 art. du pédonc. beaucoup > le ler, très grêle, 3 fois = le 3*3,
flag. > le pédonc., avec 18 art., flag. access. avec 3 art., 3° rudim.; II beau—
coup < I, pédonc. avec les 4** et 5* art. subégaux, flag. < le 56, avec 6 art.
Gnathop. I robustes, art. basal très large, bord post. très convexe, avec
d’épaisses rangées de longues soies dans sa partie inf., carpe et propode avec
de longues soies au bord antér., propode > le carpe, subovale, bord palm.,
oblique avec 2 dents aiguës, la distale la plus longue, dactyle denticulé au '
bord int.; II plusgrêles, art. basal sans rangées de soies, carpe et propode
avec de longues soies au bord antér,, propode < le carpe, ovale, bord palm.

' . Aoaxnm 305
non défini, dactyle denticulé. Péréiop. III·VII grêles, inermes, V-VII avec I
l’art. basal ovale allongé, VII très longs. Urop. III avec les branches 21ois
= lepédonc. Telson aussi long que large, tronqué à l’extrém., avec 1 paire
de spinules. — Q ov. (33 œufs). L. 5 mm. Gnathop. I faibles, propode > le
carpe, ovale allongé, bord palm. non défini; II avec le propode plus grêle,
beaucoup > le carpe, bord palm. presque transverse. — Blanchâtre, avec
des bandes transversales roses sur les segm. (O. Sans). · ‘
Concarneau, S. de Basse-jaune, 60 m., sable.- Mer de Kara, S. et W. dé Nor-
vège, Cattégat, Irlande, Bermudes. ·
P1 7 , .. î TJ
î   È · -   gw} -
y È   •\ 5 '
, -—î ·     \` M ..·~ °
É., ü is·i ,,   · .  
\ ' · /
9“ J   ‘ · iâ
  / T1, ~ _`
- . .”%   ,  
‘ iq', N" ·. `  ` , I [url
Pïk     \`~ ·_\ È A   1 4 /
4 Q . \ ,   xi?/: fi" J / . '
€1“ Qlbfx   '/   Ã ·\
1* / / il à z/[ I ·
% § / I 2-*, x' 5 , uu)
~ pg" ` / 1 11
.     s / F . 1 .
Fig. 315. —- Lembos Viguicrc ( 5* du Por1o·Voccliio, Q d‘A|ger)
L. Viguieri Cmsvanux. Fig. 315. —~ 1911, p. 243, fig. 14 et pl. 17,
fig. 4-20. ' ·
3. L. 6 mm. Corps assez grêle. Segm. III du métas. et I de l’uros. avec
1 spinule dorsale. Tête sans rostre, lobes lat. obliquement tronqués, angles
.inf. aigus. Plaques cox. I avec l’angle antér. très prolongé, peu aigu. Plaques
épim..III·irrégulièrement arrondies en arrière, avec 1 petite encoche et
1 cil. Ant. I = le corps, I" art. du pédonc. = les 3/4 du 28, 3* < 1/2 du 1***,
flag. presque 2 fois.= le pédonc., avec 32 art., flag. access. == les 8 premiers
`art. du flag., avec 7 art.; II beaucoup < I, pédonc. très long, 4* et 5** art. sub-
êgaux, flag. = 3 /4 du 5**, avec 7 art. Gnathop. I avec le propode > le carpe,
quadrang., bord palm. oblique, séparé du bord post. par 1 grande dent
aiguë, bords antér. et post. avec des groupes de longues soies, dactyle beau-
coup > le bord palm., denticulé au bord int.; II plus étroits, propode < le
E. Cunvmzux et L Face. —Amphipodes. _ :0

306 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES
` carpe, ovale, bord palm. lisse, défini seulement par 1 petite épine, bords
antér. et post. avec de longues soies, daetyle pas très long, denticulé. Pé-
réiop. III et IV avec l’art. méral et le carpe robustes, propode grêle;V-VII
avec l’art. basal peu dilaté,plus de 2 fois aussi long que large, daetyle grand,
courbé. Urop. III avec les branches subégales, > le pédonc., avec 1 groupe
de longues soies distales. Telson aussi long que large, avec 1 paire de spi—
I - nules au bord distal. —— Q ov. (18 œufs). Plaques cox. I non prolongées.
Gnathop. I avec·le propode ovale, beaucoup >le carpe, bord palm. défini
seulement par 1 épine, dactyle denticulé ; II comme I mais propode plus
. large, = le carpe. —— Très voisin de L. spiniventris DELLA VALLE, qui en
difïère par les nombreuses épines qui garnissent la face ventrale du mésos.
_ et par la tête, armée d’un long rostre aigu.
Porto-Vecchio, sur une valve de Pinna nobilis. ——— Baie d’Alger.
. . _ F. PHOTIDAE
Plaques cox. II souvent les plus grandes, IV non échancrées. Ant. I subégales
aux Il ou pluslongues; flag. access. plus ou moins long ou manquant. Pièces
buccales comme chez Aoridae, mais lèvre post. avec les angles lat. non aigus,
mandib. avec le 39 art. du palpe en général pas > le 26, max. I avec un nombre
variable de soies au lobe int. Gnathop. I et II tantôt subchélif., tantôt simples,
mais I pas > II, dimorphisme sexuel portant surtout sur les II. Péréiop. III et
IV glandulaires, VI et VII les plus longs. Urop. III avec 2 branches, sauf chez
Microprotopus. Telson simple. `
· . _TABLEAU DES GENRES v
1. `Urop. III avec 1 branche ......... G. Microprotopus, p. 307
—- Urop. III`avec 2 branches .................................. 2
2. Gnathop. III avec 1 br. beaucoup < l’autre.. G. Photis, p. 310
~—- Gnathop. III avec les branches peu inégales .................... ,3
3J Ant. I avec le 3° art. du pédonc. > ou = le 1e! ................... 4-
— Ant. I avec le 3° art. du péd. < le 1". G. Leptocheirus, p. 320
4. Ant. I avec le flag. acc. bien développé. G. Eurystheus, p.~ 311
— Ant. I avec le flag. access. rudim. ou nul ...................... 5
5. Gnathop. II avec le carpe court ..... G. Podoceropsis, p. 316
— Gnathop. II avec le carpe long .... ,· G. Megamphopus, p. 318

PHOTIDAE 307
‘G. MICROPROTOPUS NonMAN 1867
(Type : JI. maculazus NQRMAN)
Tête avec les lobes lat. modérément saillants, angles inf. bien marqués. Pla-
ques cox. grandes, V avec le lobe antér. le plus haut. Ant. I et II assez courtes,
.peu inégales, I avec flag. access. Péréiop. III et IVavec l’art. basal un peu dilaté.
V-VII avec l’art. basal largement ovale. Urop. III avec 1 branche. Telson petit. ·
Gnathop. II (Q) avec le propode très long, ties étroit, non
subchélif ........................ M. longimanus, p. 307
Gnathop. II (Q) avec le propode très robuste, subchélif .........
................................ M. maculatus, p. 308
, IV
9 y u}  ~  
N v · .. ~
i ns`;   \\
' Vi MI `\** ‘‘~» *·\ ‘
lë . · fi —<?~ "l‘ · ` Ii
:.: P `§Q\ ‘*~·~. •
` gt: ` \ *' Ã,- } n
h,   z '  v
,? i. ` X \» 4
\i._,` È t
Fig. 316. ·— Micropralopus longïmanus (du Croisic)
M. longimanus Cnsvasux. Fig. 316, 317.-Cn. 1887, p. 296, fig. 6,
p. 311, pl. 5, fig. 5-10; 1890, p. 148, fig. 1, 3 et 5. M. maculatus J. Bormuzn
1890, p. 287, pl. 8 et 9. _ `
Q ov. (5 œufs). L. 2 mm. Corps robuste. Tête avec les lobes lat. régulière-
ment arrondis. Plaques cox. I-IV presque 2 fois aussi hautes que leur
segm., bordées de quelques soies. Plaques épim. III prolongées, arrondies
en arrière, lisses. Yeux petits, arrondis, avec peu de cristallins. Ant. I et II .
courtes, égales, = la tête + les segm. I et II du mésos.; I avecles 1°' et 2** art.

308 mem DE rames. —- Anpmpcnxas
du pédonc. subégaux, flag. beaucoup < le pédonc., avec 5 art., flag. access.
biarticulé, = le 1*** art. du flag.; Il avec le 59 art. du péd'0nc. < le 48, flag.
un peu < le 58, avec 3 art. Gnathop. I avec le carpe long, quadrang,, bord
post. droit, avec 1 rang de soies, propode à peine > le carpe, subovale
dilaté dans sa partie distale, bord palm. oblique, bien défini, dactyle plus
long, grêle; Il avec l’art. méral long, étroit, bord distal avec de longues.
soies ciliées, propode très long, 3 fois aussi long que- large, rétréci à l’exr
trém., non subchélif., dactyle = 1/2 du propode. Péréiop. III et IV avec
l’art. basal et Part. méral dilatés, V-VII robustes, art. basal très large.
N   **6 \
 1 / $
. ’·"   ’ Ã  ' V   1 .· /./1:. L?
Q ` .     sa »    P
1 l gw" L °  
T ¢ \ -    W P1 É ai ¢
sa` \\ W,  1 
\   M     ·
I `~ Ã] il     fl'f   N
[I M "  MP3!   . i  
/   xii  
p îee       EG ,,,
  È gêl .. 9 / / /
sa/»     · ~ 5
  '  i ll
gïf  ,y A1"? f' I  
,     \,
« au R 5.. 2 \ , p
l Fig. 317. -— Microprolopus longimanus (du Croisic)
Urop. III avec la branche beaucoup < le pédonc. Telson un peu moins
long que large, bord distal à peine convexe, avec 1 petite dent et 1 épine à
chaque angle.-- 3. L. 2 mm. Gnathop. I de même forme que chez la Q, mais
plus grêle; Il avec le lobe du carpe long et étroit, avec 4 longues soies
ciliées, propode très grand, subtriang., beaucoup plus long que large, bord _
palm. très long, avec 3 fortes dents, bord post. presque nul, dactyle très
robuste, coudé à la base, atteignant la dent distale du bord palm. —— Jau-
I1âl»I‘€, 3.Y€C” (195 b3I'ld€S ‘l«I`&IlSV(·)I`S3l€S bI'11Il8S. Yeux l‘O11g€S·
Pas-de-Calais. Cherbourg, Guernesey, Herm, Roscoff, Morgat, le Croisic, île
d’Yeu, île de Ré, marée basse, dans les Algues.
M. maculatus NORMAN. Fig. 31.8. — O. Sans 1894, p. 567, pl. 201.
Q. très ad., ov. (16 œufs). L. 2 mm. 1 /2. Corps court, robuste. Tête avec
les lobes lat. obliquement tronqués. Plaques cox. I-IV plus de 2 fois aussi

Pnorxmn 309
hautes que leurs segm., bordées de nombreuses soies. Plaques épim. III·
prolongées, arrondies en arrière, avec quelques crénelures. Yeux moyens, ' _ ' ,
arrondis, avec de nombreux cristallins. Ant. I- = 1/3 du corps, pédonc.
avec les 18* et 28 artasubégaux, flag. = le pédonc., avec 7 art., flag. access.
biarticulé, 28 art. très petit; II = les I, 58 art. du pédonc. < le 48, flag. beau- _
coup plus long, avec 6 art. Gnathop. I avec le propode == le carpe, mais _
beaucoup plus large, subpiriforme, bord palm. un peu oblique, < le bord
` post., avec 1 petite échancrure médiane; Il avec l’art. méral assez large, lobe
du carpe bordé de longues soies ciliées, propode très robuste, quadrang.;
/ ' 'J ` .
........... · *3**
ü  . an. , É_,
' AQ 4 9   7 \
` E9'- _   /
T Q \   A W
  l sn M É;
' filtttll   ..
* ‘5“‘o \  ,>_, l  \   ly
«. . î'ÉiiÉ” `   · I il i
    l """‘    »   » \ ( ,°
  Jà ,, , \\ · ..
[ Èmv / r 4   ufr
  ` X .
È   Q
Fig. 318. — Microprolopus maculatus (du Croisic) i
moins de 2 fois aussi long que large, bord palm. oblique, avec 1 échancrure
arrondie. Péréiop. III-VII comme chez M. longimanus mais plus·grêles.
Urop. III avec la branche un peu > le pédonc. Telson beaucoup moins
long que large, avec 1 petite dent et 2 épines à chaque angle.-- 5* ad. L. 2 mm.
Gnathop. l avec le propode plus étroit que chez la 9 et > le carpe, bord
palm. très oblique, ondulé; II avec l’art. méral < l’art. ischial, carpe très
étroit, avec 1 lobe très court, propode très développé,2 fois aussi long que .
large, bord antér. convexe, bord post. nul, bord palm. un peu concave, avec
1 dent proximale, crochue, et 2 grandes dents distales, dactyle très grand,
atteignant la dent proximale du bord palm. — Noirâtre, avec de nombreuses
taches plus foncées. Yeux bruns. °
Villers, Luc-sur-Mer, Saint-Vaast-la-llougue, Jersey, Herm, île de Bréhat,
Perros-Guirec, Trébeurden, Morgat, Je Croisic, île de Ré, Pontaillac, Arcachon,
Saint—Jean-de-Luz, Antibes, Bonifacio, 0-24 m., sable. -— Norvège, Danemark,
Hollande, Angleterre, Irlande, Portugal, Agores, Algérie (Bone), Adriatique.

310 FAUNE DE FRANCE. — AMPHIPODES
. ' . G. PHOTIS KRGYER 1842
· (Type~t P. Reinhardi KRÃYERI
Corps lisse. Tête avec les lobes lat. plus ou moins saillants. Plaques cox.
I-IV grandes, V à peine moins hautes que IV. Yeux situés dans les lobes lat.
, Ant. I et II subégales, pédonc. long, I avec les i" et 3e art. du pédonc. subégaux,
quelquefois 1 flag. access. rudim. Pièces buccales comme chez Eurystheus (p. 31i)( _
mais mandib. avec le 36 art. du palpe moins long. Gnathop. I et II plus robustes
chez le 5‘, II plus robustes que I, avec le carpe court. Péréiop. V courts, avec
le dactyle inverti, denté au bord ext. Urop. III avec les branches très inégales,
. branche cxt. avec 2 art., le 2e très petit, int. très cvurtm Telson petit, triang.
1 \ A
Y   7 (
  `\ Ã P1;   ` *  i
(,·s\._§` x (*%;,1, sg r,,» _,-
“1’ "  
' ·*·‘ W C,î.`s——7`î>>·=  
,1     q .
( A 1 ~> i` M
7   ' È ‘ 9
    re   ‘ 1
" fl Mira? I (
Fig. 319. ·—-· Photîs longicaudaza (du Croisic)
P. longicaudata (BATE et “r7ESTW.). Fig. 31.9. —-— O. Sims 1894,
p. 571, pl. 203, fig. 1. .
9 ov. (27 œufs). L'. 6 mm. Tête avec les lobes lat. très saillants, étroite-
ment arrondis. Plaques cox. I·IV un peu plus hautes que leurs segm., avec
quelques soies distales; V avec le lobe antér. aussi haut que les IV, bordé de
— soies. Plaques épim. III arrondies en arrière. Yeux très petits, ronds, situés _
à l’extrém. des lobes lat. Ant. I et II grêles, subégales, avec de longues
soies au bord post.; I avec le 2** art. du pédonc. très long, 3° un peu > le 18*,
flag. = le pédonc., avec 12 art.; II avec le 3** art. du pédonc. très long, 59 art.
un peu < le 49, flag. avec 10 art. Gnathop. I avec le propode un peu > le
carpe, subtriang., bord palm. non défini, dactyle grêle, peu courbé; II beau-
coup plus robustes,carpe avec 1 lobe arrondi, propode 2 fois = le carpe,

raorxmc 311
obpiriforme, bord palm. avec 1 dent aiguë, suivie d’une profonde échan- ‘
crure arrondie, dactyle courbé. Péréiop. VII beaucoup > VI. Urop. III
avec la branche ext. > le pédonc. Telson très petit, aussi long que large. —-
- 3. L. 5 mm, l/2. Gnathop. I comme chez la Q; II beaucoup plus grands
que chez la Q, mais peu différents, lobe du carpe moins saillant, échancrure
du propode beaucoup plus profonde, dent plus grande. - D’un blanc trans-
lucide, avec quelques bandes transversales brunes et de nombreuses petites
taches d’un jaune d’or. Yeux. noirs.
Luc-sur-Mer, Grandcamp-les-Bains, Saint-Vaast-la-Ilougue, Jersey, Guerne-
sey, Concarneau, îles Glénans, le Croisic, Saint·Jean·de-Luz, 0-120 m., vase.
Golfe de Gascogne, 180· m. ·Hironde le). Saint-Tropez, Villefranche, 50 mx
. Hyères, 4-7 m. Monaco, 15 m. —- W. de Norvège, Cattégat, Iles Britanniques,
golfe de Cadix, Naples, Sicile, Algérie, Afrique australe, océan Indien.
G. EURYSTHEUS Barr; 1856» ,
' (Type : E. tridcntatus Bus [= E. maculams (Jo1xNs*roN)])
Corps grêle. Tête avec les lobes lat. saillants. Ant. I et II gréles, subégalcs,
avec dc longues soies; I avec le 2** art. du pédonc. long, f1ag.,access. présent.
Mandib. avec le palpe très grand, 3* art. lamelliforme, très soyeux. Max. I avec
le 2° art. du palpe long; II avec le bord int. du lobe int. soyeux. Gnathop. I et II .
subchèlil., II plus robustes chez le 3. Urop. III < II. Telson court.
1. Segm. I et II de l’uros. avec des dents dorsales ..............
.............................. . E. Ostroumowi, p. 311
—-· Segm. I et II de 1’uros. sans dents dorsales ..................... Z
2. Gnathop. II ( 3) avec le dactyle se croisant avec le bord palm.
................... . ........ . ..... E. palmatus, p. 313
—-— Gnathop. II ( 3) avec le dactyle ne se croisant pas ............ 3
3. Péréiop. VII avec l’art. basal beaucoup moins large que long.
. ................................ . E. maculatus, p. 314
—— Péréiop. VII avec l’art. basal aussi large que long ........
’ .................................... E. lobatus, p. 315
\ `
E. Ostroumowi (Sowxusirv). Fig. 320, 321. — Prowmedeia, Oszrou-
mowi Sowmsxv 1897, p. 475, pl. 10, fig. 1-19. _
Q. L. 3 mm. (jusqu’à 11 mm., Sowmsxv). Segm. I de l’uros. avec 2 dents
dorsales et 2 soies; II avec 2 dents dorsales plus petites et 1 soie (1 seule
dent à chaque segm., Sow.). Tête avec les lobes lat. pas très saillants, ter-
minés en angle aigu. Plaques cox. I·IV petites, beaucoup moins hautes que .
leur segm.; I avec 5 petites dents au bord inf., II avec quelques spinules. ,
Plaques épim. III prolongées, avec 1 petite dent, bord post. convexe. Yeux
très grands, ovales. Ant. I et II avec de longues soies au bord post.; I avec
les I" et 3** art. du pédonc. subégaux, 2° plus long, flag. = les 2° + 3° art.

3Ãl2' FAUNE DE FRANCE. —- AMPHIPODES
· du pédonc., avec 8 art., flag. access. avec 4 art.; II = I, 46 et 56 art. du:
pédonc. subégaux, flag. avec 8 art. Mandib. avec les Z6 et 36 art. du palpe .
subégaux. Max. I avec de nombreuses soies au lobe int. Gnathop. I avec le··
®f“‘W \\ \
  `\
*' \§ï§‘¤·, `~`\ A
• .y ·  \\
x
  · \\\ »,  È "*` / ,
\
. L, *
/ 0*1
Fig. 320. —— Eurystheus Oslroumowi (de Canaria)
CâI‘p6 E1) le pI'OpOd€ SUl)Ég3IlX, propode OVHIQ, plus COIIVBXG d€1‘I'lèI‘G QUE?
devant, bord palm. non défini, dactyle long; II avec le propode beaucoup >
“"1?‘l"°l >F‘ -  Fl ` il
_ J , 9 ,    .
'    1\i*""\~ il    ll
  :` " *1__î_ l‘ i\ Al Mp / i Il 
    »-/ ai "l§>‘\ `*`* il ' I
. X" ‘ I ~·;;î , ` il « · \    x 1
  W i   1,/% lai F
Lwx MIP \ www ' ,1
4 Q / `è\  
 ,@· %   ·
E .. .... , `“ .1, A \ .
 K W)   P1; \   _
, ig   " 0 `  
W l  â . Q X  \ «· &
( ~       ~ —
Fig. 321. —-· Eurystheus Ostroumowi (de Canaria)
le carpe, ovale, bord palm. défini par 1 petite dent. Péréiop. III et IV assez
grêles; V-VII avec l’art. basal peu dilaté, crénelé au bord post., VI beau-
coup > V, VII un peu> VI. Urop. III avec les branches subégales, > le .
pédonc. TGISOII un peu moins long que large, avec 1 paire d’épineS et da

PIIOTIDAE 313
soiesdistales. - 6*. L. 4 mm. Plaques cox. I avec 4 dents, II avec 2 dents
au bord inl`. Gnathop. I comme chez la 2, mais propode beaucoup < le
carpe; II avec le propode très volumineux, presque = les 4 art. précédents,
réunis, peu plus long que large, bord palm. avec 1 êchancrure médiane, e ntre
une partie dentelée et une partie lisse, e·t· 1 forte dent distale, dactyle
robuste, courbé, se croisant avec le bord palm. Péréiop.VI énormes, 2 fois .7.
les V, art. basal, très large, art. méral énorme, moins long que large, affeo- ·
tant l’aspect d’un art. basal, crénelè au bord post.;carpe et propode très·
robustes; VII comme chez la Q.
Monaco, 16-19 m. 1 6. -—- Bosphore. Canaria, rade de la Luz, I.izhozImmnium,_
18 m. (illelita). '
` T Q %“`°’( · M
,    ' •W
¢ i i~»·» cr   'W
" \        
r Tl. ,
6   `\     /7 ‘  
P1 1   \\ P1  li W
9**    l % il ~  ss;
9   i l   ‘   tw `
  I `   A"
M 1 1 a M  ~ a
vv t /
  1 I I (ll '
W   \ y
EE? \ ·
' Fig. 322; — Euryslheus pulnmtus (du golfe de Gascogne)
EJ palmatus (STEBB. et Roarznrsom). Fig. 322.- Gzzmmaropsis nana,
Podoceropsis palmata P O. Sans 1894 p. 561, pl. 199, fig. 2.
Q ov. (8 œufs). L. 2 mm. Tête avec les lobes lat. aigus. Plaques cox. I·V
hautes. Yeux moyens, ovales. Ant. I` < 1 /2 du corps, 1°T art. du pédonc..
< le 3° < le 2€,`Ilag. = les 1" -|- Ze art. du pédonc., avec 5 art., flag.,
access. avec 2 art.; II = I, 4° et 5° art. du pédonc. subégaux,1lag. avec 6 art.
Gnathop. I avec le propode un peu > le carpe, ovale, bord palm. non défini, ·
dactyle grêle; II avec le propode beaucoup > le carpe, quadrang., bord
palm. échancré, dépassé par le dactyle. Péréiop. III et IV avec les art. basal
et méral dilatés; V avec l’art. basal dilaté à la base, rétréci à l’extrém.; VI
et VII semblables, > V. Urop. III avec les branches presque inermes.

314 FAUNE DE ERAME. — AMPHIPODES ·
= le pédonc. Telson aussi long que large, avec 1 paire de spinules. —— 5‘ j:
L. 1 mm. 1/2. Gnathop. I avec le propode échancré au bord palm. comme
dans les II Q ; II avec le propode volumineux, bord palm. un peu obli-
que, bien défini, dactyle très _courbé, beaucoup > le bord palm., se
repliant sur la face int. du propode.
Golfe de Gascogne, 100 m., sur Mamaia squinado'(Herbst). -— Christie ua, I
mer du Nord, golfe de Clyde, golfe de Bône, Bosphore.
T *2  iëâîa
'     "§«
  E   `i\ M
    `\\ \\ É P., I
`   » 5 l l,« J
    E @3/  
v.     ht `ÈQ;_\.,\ R ' ,   M
    1  "l*i‘*" ` lll L 1 I A  »
    `’``   _/ x
L lx ` vw
—   x
/e \ % I 3+11 / 5
    % J "l’ "
( agr \\ È / »”.
Fig. 323. — Eurystheus maculatus (de Cette)
`, E. maculatus (Jounsroiv). Fig. 323.——Gammar0psis crythrophthalma
O. Sans 1894, p. 558, pl. 198.
Q ov. (33 œufs). L. 7 mm. 1/2. Corps assez grêle. Segm. I et II de l’uros.
_ avec chacun 2 spinules. Tête avec les lobes lat. aigus. Plaques épim. III
· avec 1 petite dent aiguë à l’angle post. Yeux hauts, étroits, réniformes.
Ant. I > 1/2 du corps, pédonc. avec les 1** et 3° art. subégaux, < le 2**,
flag. = les 2** -1- 3*’· art. du pédonc., avec environ 15 art., flag. access. long, ·
avec 6 art.; II un peu < I, pédonc. avec les lie et 5** art. subégaux, flag. =
1 /2 du pédonc., avec 12 art. Gnathop. I assez robustes, propode = le carpe,
ovle, bord palm. non défini, dactyle très grêle; II beaucoup plus robustes,
propode 2 fois = le carpe, subovale, bord palm. avec 2 dents aiguës, déûni
par un petit angle obtus et une épine, dactyle robuste. Péréiop. V avec
l’art. basal beaucoup plus large que dans VI et VII, bord post., dans V-VII,
irrégulièrement convexe. Urop. .III avec les branches plutôt < le pédonc.
Telson à peine moins long que large, avec 1 épine et 1 soie de chaque côté

. Paorinam 315
de Pextrém. anguleuse. — C3`. L. 7 mm. Plaques cox. II les plus grandes.
Gnathop. I comme chez la 9; II avec le propode = le carpe, bord palm.
un peu concave, tantôt avec 3 dents aiguës, tantôt avec 1 seule dent médiane,
ou même simplement ondulé. ~
Manche et Océan, depuis Saint-Vaast·la-llougue jusqu’à Guéthary, 0-30 m.-
Assez c. Golfe de Gascogne, 1341218 m. (Hirondelle). Cette, Villefranche, Monaco,
Calvi, 0-50 m. ——— Groenland, W. et S. de Norvège, Suède;. Cattégat, Iles Britan-
niques, Portugal, Cadix, Açores, Sénégal, Algérie.
1
9“ · =
~  9 ‘ I ‘ ·
  ·L S ` i ·, Y,
(e`  *1*   fl ik .
I ‘ FP li   '·
T   lg, ` ' W " I   l lx, will
F [ ’i Z', 1 W
À   .. - F1 im F /·1’ ai
  ET" ‘  ‘* l 'A ”  
  "’”~   «"\
 ‘,,,, , I 1
W   /4,     \\ ` * 
l ' ,lI / \ I.
z/ xl É Z \ 5
· [ /1 \ · , K PI.
x  , / . /.
Fig. 326. —- Euryslheus lobalus (d`Hœdic)
E. lobatus Cunvmsux. Fig. 324. —— Cu. 1920, p. 84, fig. 8 et 9.
5*. L. 3 mm. Corps lisse, sauf 2 spinules au bord dorsal du segm. I de
l’uros. Tête avec les lobes lat. aigus. Plaques cox. I avec 3 dents au bord inf.
. Plaques épim. III·non prolongées, avec 1 petite dent obtuse. Yeux très
grands, réniformes. Ant. I et II subégales, = la tête + le mésos.; I avec le '
2** art. du pédonc. très long, 3° un peu > le 18*, flag. = les 2° + 3° art. du
pédonc.; avec 13 art., flag. access. avec 4 art.; II·avec les 4* et 5** art. du»
pédonc. subégaux, flag. avec 13 art. Gnathop. I grêles, carpe très long, pro-
pode < le carpe, ovale, 2 fois aussi long que large, dactyle grêle; II très
robustes, carpe très court, propode > les 4-art. précédents réunis, subtrîang.,
bord palm. avec 3 dents proximales, 1 arrondie, 2 aiguës, et 1 dent distale,
bord post. très court, dactyle brusquement coudé, > le bord palm. Pé-
réiop. III et IV avec l’art. basal un peu dilaté; V-VII très robustes, Vavec
l’art. basal ovale, lisse; VI avec le bord post. de l’art. basal d’abord convexe,
puis concave, crénelé; VII avec l’art. basal un peu moins long que large, lobe

316 mem DE. rames. - Ampmronns ,
postextrêmement dilaté, remontant au·dessus de la plaque cox., bord lisse.
Urop. III avec les branches très épineuses, > le pédonc. Telson moins long
que large, échancré au bord distal, avec 2 paires d’épines. —- Q inconnue.
Rade de l’île d’Ha die (Morbihan), Lit’o:!.amnzum, 10 m.
G. PODOCEROPSISBOEGK 1861
. (Type: P. Sophi/ze Boeck)
Comme Euryszheus, mais ant. I avec le flag. access. nul ou rudim. Gna-
thop. II ( 3) avec le carpe court. Propode ( Q ) beaucoup plus grand dans les
gnathop. II que dans les I.
—- Gnathop. ll (Q) avec le bord palm. non échancré .............
‘ ' ..... . ................. . ............. P. Sophiae, p. 316
` ·-- Gnathop. II (Q) avec le bord palm. très échancré ............ _
. ......... . ......................... .. P. nitida, p. 317
f·  F 1.
,«u\` ' Fw ( P1 n
T cf »     *
· _ rn J ’   P ` (
au  ' · \ si â  l
»  \  q" P,}    g ~ 5 ~
  œiü \ i\ . / se W
-     · \ )   W,
W, ,,.. ; 7  qu J \ J 1 1 v. y
•" ib l I   4 sw r
,   ( Il  
  `~ ` UA ~ v I p "*î»\.
    . V L I W   ·
Fig. 325. ·- I·‘0d0«cr0psis Svp/iiae (de Concarneau)
P. Sophiae Boiscx. Flig. 325. —— O. Saas 1894, p. 574, pl. 204.
Q. ov. (14 œufs). L. 6 mm, Tête avec les lobes lat. rectang. Plaques cox. I
petites, bord antér. très convexe;.V moins hautes que IV. Plaques épim. III
arrondies, avec 1 très petite dent, bord post. convexe. Yeux grands, ovales.
Ant. I et II subégales, presque= les 2/3 du corps; I avec le 1" art.<le 38,
2** le plus long, flag. < le pédonc., avec 13 art.; II avec le 5° art. du pédonc.
un peu > le 4e, flag. beaucoup > le 56, avec 12 art. Gnathop. I grêles, pro-
pode = le carpe, ovale, plus de 2 fois aussi long que large, bord palm. non

x>uormAE 317
défini, dactyle = 2/3 du propode, bord int. denticulé; Il robustes, carpe
court, avec 1 lobe étroit, propode grand, ovale, 1·/3 pluslong que large, bord
palm. finement crénelé, avec 1 petite échancrure suivie de 3 épines espacées,
délimité par un angle obtus, dactyle long, denticulé,courbé,se croisant avec '
le. bord palm. Péréiop. III et IV avec l’art. méral large, = le carpe -|- le .
propode; V-VII avec l’art. basalovale. Urop. I—III avec les branches inermes
à Pextrém.; II avec les branches égales; III avec les branches = le pédonc.
Telson un peu plus long que large, arrondi au bord distal, avec 2 paires de spi-
nules. —·— 5‘. L. 5 mm. 1/2. Gnathop. I comme chez la 9; II avec le carpe
court, lobe très étroit, propode très grand, 1/3 plus long que large, bord .
- palm. presque transverse, bien défini par 1 angle obtus, avec 1 gros tubercule
' bidenté près de Particulation du dactyle, qui est très robuste et courbé. —-
j. 5* avec le tubercule du bord palm. non denté. —- ? vieux 3 avec le pro-
pode 2 lois aussi long que large, bord antér. avec de nombreuses soies, bord
palm. oblique, > le bord post., moins bien défini. Péréiop. V avec Part, ·
basal d’abord très large, puis brusquement rétréci en bas. — Corps rayé
transversalement de jaune et de rouge. (Eufs d’un rouge vif. Yeux rouges.
i Jersey, Concarneau, 19-33 m. W. de l’île d’Yeu, 75 m. Gclfe de Gascogne,
248 m. (llimnderle). S. W. de Belle·Ile, 80-100 m., sur les Mamaia squinada
(Herbst). — W. et S. de Norvège, Cattégat, Iles Britanniques. Sétubal, 20m.,
Ténérife, 15-80 m., Alger, Bône, 65-75 m. (Melita). Bermudes.
·` P16  - ,,,,1 FIF I ·
 âàww il i" `~· '  
T •~—·   `   \ . \  N ; I } ~
Y  \m\ \` ·,   \  
'   s . `\ \ ( ’   "\\1xl
     //,  Nm   il xl X
ëilr  \    .· Il  S . W
1   ai  ‘ /'  \ Ã / · —
/ U.,   \ \.\ ' ·'~« I \ x _
,  "       // Ã `  
T  ` K  ‘i , » _ L F . . .
fr"`    ·· "  / î  
1
"F<;" - \  / gn 9 ·
4- I `
\ • - fs É
`     v
Fig. 326. — Podcccropsîs nilida (des Orcades) l
P. nitida Srimsou. Fig. 326.- P. excavata0. Saas 1894, p.576,pl. 205.
Q. ov. (17 œufs). L. 7 mm. Tête avec les lobes lat. aigus. Plaques cox: I
assez grandes; V presque aussi hautes que IV. Plaques épim. III avec l’angle
post. prolongé en 1 dent obtuse. Yeux moyens, ovales. Ant. I et Il subégales,

318 FAUNE DE; FRANCE. —- AMPHIPODES
> 1 /2 du corps, pédonc. comme chez P. Sophiac, I avec 15 art. au flag., II
avec 13 art. Gnathop. I grêle, propode un peu < le carpe, dactyle très long,
denticulé; II robustes, propode très large, subovale, bord palm. finement
' crénelé, bien défini, avec 1 large échancrure médiane. Pêréiop. III et IV avec
l’art. méral < le carpe + le propode; V avec l’art. basal large, ovale; VI. et
VII avec l’art. basal plus étroit. Urop. II avec les branches un peu iné-
gales; III avec les branches < le pédonc. et avec 1 épine distale. Telson
aussi long que large, avec 3 paires de grêles épines. — 5‘. L. 6 mm. 1 /2.
Plaques cox. II beaucoup plus larges que hautes. Gnathop. I et Il comme
chez la $2, mais ,pr0pode des II beaucoup plus grand, êchancrure du bord`
palm. plus étroite et—plus profonde, dactyle très robuste, renflê au bord
int. Telson moins long que large.
Rade de Dunker ue, Boulogne, dans les coquilles des Pagures. très c. — Nor-
vège, Cattégat, Hrillande, Iles Britanniques. Orcades, 88 m. (Princess: Alne).
- Nouveau Brunswick (Canada). Nouvelle Angleterre. Pacifique.
G. MEGAMPHOPUS NORMAN 1869 ·
· (Type : M. comutus Noimau)
Corps grêle. Tête avec les lobes lat. très saillants. Plaques cox. II les plus
grandes (5`), IV < III. Yeux très développés. Ant. I et Il très grêles, I < II,
‘ avec un très petit flag. access. Pièces buccales comme chez Eurystheus, mais
palpe des mandib. avec le 3° art. plus court. Gnathop. I et II avec le carpe et
le propode robustes C3`), presque simples et subégaux ( Q). Autres appendices
· difïérant à peine de ceux d’EurJ·stheus.
— Gnathop. II (3*) avec le propode obpiriforme, beaucoup <
l’art. basal .,..................... M. Iongicornis, p. 318
— Gnathop. II (3) avec le propode subquadrang., 2 fois plus
· long que large, presque = l’art. basal. M. cornutus, p. 319
M. Iongicornis Cnnvimux. Fig. 327.—Cn..1911, p. 251,pl. 18,üg. 6-11
Q ov. (42 œufs). L. 5 mm. Tête avec les lobes lat. terminés par 1 petite
_ dent aiguë. Plaques cox. I subovales, non prolongées en avant. Plaques
épim. III avec l’angle post. presque droit, un peu arrondi.Yeux très grands,
ovales, couvrant presque les lobes lat. Ant. I un peu > 1 /2 du corps, 29 art.
du pédonc. le plus long, 36 > le 1***, flag. un peu > le pédonc., avec 13 art.,
flag. access. rudim., avec 1 art.; II beaucoup > I, pédonc. très long, 39 art.
presque = 1 /2 du 48, 5** un peu > le 46, flag. = les 46 —}— 5° art. du pédonc.,
avec 18 art. Gnathop. I avec l’art. basal grêle, propode < le carpe, ovale
allongé, dactyle presque = le propode; Il presque comme I, mais propode
> le carpe. Pérêiop. III et IV avec l’art. basal peu dilaté, carpe beaucoup
< l’art. méral; V à peine > IV; VI et VII longs, art. basal peu dilaté, bord
post. à peine convexe. Lobes branch. extrêmement petits dans.les gna-

rrxorinarz 319
thop. II e_t péréiop. III, normaux dans les IV-VI. Urop. III avec la branche
int. plus de 2 fois > le pédonc., avec 1 forte épine distale, branche ext.
plus courte, avec·2 longues soies distales, les 2 branches très épineuses.
Telson aussi long que large, angles aigus, chacun avec 1 forte épine. —
' 3. L. 5 mm. Plaques cox. I prolongées en avant, II beaucoup plus hautes
que les autres, linguiformes. Gnathop. I avec l’art. basal dilaté au milieu,
propode < le carpe, subovale, bord palm. très court, défini par 1 épine,
dactyle grêle, presque = le propode; II très développés, presque 2 fois =
les I, >les péréiop. VII, art. basal très étroit à la base, dilaté vers l’extrém.,
= les 4 suivants réunis, carpe aussi long que large, propode plus long,très
large à la base, rétréci à l’extrém., bord palm. très grand, ondulé, avec
1 petite et 1 grosse dents distales, bord post. très court, dactyle très
long, très courbé, avec 1 renflement à la base du bord int.
t S g¤'
' T. s i     .·  i ,.·  , W .
i % P J I ,9 C
i   ’ ul F1, I1   ’   l
°.P> l l ,  \\ fwl   ai
l·?" il l· l   È l I ll
  ,» '   ·»/ ,,  rc  
l "_"°"--.--'-_.é /   il  \\\
ul, 9 l ani? ·/  `   /llï'¤È  ll Y H
`/ ëï.
_ , ·\ /2 ss/·   ï
ësâgëü ¢ M
i §p,`;§|·`W. ~ g g §`
I` I l · I A     il' ’
l Fig. 327. — Megamphopus longicornis (du Croisic)
Au large des Glénans, 60 m. Au large de Belle—Ile, 80 m., sur Mamaia squinedo
glîfbstl. Le Croisic, 16 m. Calvi, 50 m. -— Golfe de Bône, 65 m., rorai . Baie
’ ger. _
M. cornutus Nonivxan. Fig. 328. — O. Sans 1893, p. 564, pl. 200. ,
, Q ov. (12 œufs). L. 4 mm. Tête avec les lobes lat. aigus. Plaques cox. I-
IV quadrang., arrondies, V presque aussi hautes que IV. Plaques épim. III _
largement arrondies en arrière. Yeux grands, ovales. Ant. I< 1 /2 du corps,
pédonc. avec le 1"' art. ··= le 3°, 2° beaucoup plus long, flag. < le pédonc.,
avec 7 art., flag. access. très petit, avec 1 art.; II beaucoup > I, pédonc.
avec le 3° art. assez long, 5° > le 4°, flag. avec 9 art. Gnathop. I grêles, art.
basal non dilaté, propode un peu < le carpe, subfusiforme, dactyle long;

320 FAUNE DE FRANCE. —- AMPHIPODES
II un peu plus robustes, propode ·—= le carpe, bord palm. non défini, dactyle
court. Péréiop. III et IV robustes, art. basal, art. méral et carpe un peu
dilatés, carpe et propode subégaux, à peine < l’art. méral; V beaucoup
> IV;,VI, VII et urop. comme chez M. longicomis. Telson moins long que
large, épines distales très robustes. —- CZ`. L. 3 mm. Plaques cox. I prolongées,
très aiguës ; II'plus larges que hautes. Gnathop. I avec l’art. basal dilaté en
· bas, propode à peine < le carpe, ovale, bords palm. et post. coniondus,avec
5 fortes épines, dactyle long; II plus robustes, art. basal courbé à la base,
propode beaucoup > le carpe, quadrang., 2 fois aussi long que large, bord
antér. convexe,bord post.droit,bord palm. très court, avec 1 dent et 1 échan-
crure, dactyle coudé à la base, renflé au bord int., avec 1 longue soie distale.
. D  5- V; I ' Qïw
  À P1  
iv \\
` \ ( ( 7. .
· •   I ,\   ' V (  
\ a, I ,
TQ  $"i   Ã 1  '
l ç ` V Il   1ïî"`\`xl ll   l' [
I A . i, J, J «'
R   É'; T1'? -///   ,     P1}
1   1   I > 1 —ô·· `
ià   ( —· -·i. ,     ~r ·
_   4 MINI" 11.4,8*   3;:; Q
i i»i;—   ’   (,3 3  ü 
` `» ` ·. y W il  ir} /
Fig. 323. —- Megamphopus cornulus (du Croisic)
Luc-sur-Mer. Jersey, Guernesey. Portrieux, marée basse et Lithozhamnium
10 m. Trébeurden, marée basse, dans le gravier. Baie du Croisic, sable 9-10 m,
. Arcachon, banc de Bernet, marée basse, dans le sable. Golfe de Gascogne.
180 m. (Hirondelle). —— Norvège, îles Shetland, Iles Britanniques, Cattégat,
Sétubal, Tenerife, Canaria, Dakar.
G. LEPTOCHEIRUS Zxnmcn 1844 I
` (Type : L. pilosus ZADDACH)
Corps petï comprimé. Segm. III du métas. le plus long. Tête sans rostre.
Plaques cox. II les plus grandes, recouvrant souvent les I, V avec le lobe antér.
beaucoup > le lobe post. Ant. I en général < II, presque toujours avec flag_
access. Lèvre antér. subcarrée, un peu échancrée; post. avec lobes int. Mandib.
- avec le rang d’épines de 6-16, palpe avec le 1** art. presque = le 2*, 3° plus long. _
Max. I avec le lobe int. assez grand, presque toujours avec 1 seule soie distale.
II avec le lobe int. < 1’ext. et soyeux au bord int. Maxillip. avec les Iobes bien
développés mais étroits, 4° art. du palpe court, obtus. Gnathop. I avec l’art.
ischial, l’art. méral, le carpe et le propode garnis de longues soies au bord post.,
art. ischial dilaté en arrière, dactyle court; Il simples, art. basal, carpe et pro-

PHOTIDAE _ 321
pode avec de longues soies au bord antér., carpe > le propode, dactyle faible
(avec un fort grossissement, les longues soies des gnathop. apparaissent ciliées):
Urop. I et II avec le pédonc. prolongé en 1 longue dent, branches plus ou moins
épineuses; III avec les branches courtes. Telson court. ·
T . -' ,,,2
I
r 
- « Q / e
L \ \.\ ` T
, \` ' ·
, s
i \
‘} ~.\ .
. \\ mf, ng · _ M
_ Fig. 329. -~ Leptocheirus trîcrislatus (de la baie de Quiberon) ’
1. Urbs. non denté .... - ....................................... 2-
-—- Uros. dente ..........,. . ....................... . .......... 4·
2. Urop. II remarquablement robustes et épineux ............
.............................. L. hirsutimanus, p. 321
- Urop. II pas très robustes ................................... 3
3. Gnathop. I avec le dactyle dépassant à peine le bord palm.
...................... ~ ..... · ......... L. pilosus, p. 322
-- Gnathop. I avec le dactyle dépassant de beaucoup le bord `
palm ........... . ................ ... L. pectinatus, p. 324.
4-. Segm. I de l’uros. avec 3 dents dorsales. ........................ 5
—— Segm. I de l’uros. avec 2 dents dorsales. L. bîspinosus, p. 325
5. Ant. I beaucoup > II, flag. access. > les 2 premiers art. du
flag., avec 3 art ................... L. tricrîstatus, p. 326
- Ant. I et II subégales, flag. access. <le 1°1' art. du flag., avec
. 2 art ............................... L. guttatus, p. 327
L. hirsutimanus (Bars). Fig. 330. —-L. pilosus O. Saas 1894, p. 555,
pl. 197.` . -
Q ov. (15 œufs). L. 8 mm. Corps robuste, peu comprimé. Uros. non denté.
Plaques cox. I très petites, quadrang., entièrement cachées par les II très
larges et très hautes; V avec le lobe antér. un peu moins haut que les IV.
Plaques épim. III arrondies en arrière. Yeux petits, ovales. Ant. I presque
= 1 /2 du corps, 2° art. un peu < le 1**, 3° = 1 /2 du 2€, flag. > le pédonc.,
avec environ 17 art., flag. access. long, avec 6 art.;·II presque = les I,
pédonc. avec les 4e et 5** art. subégaux, flag. beaucoup > le 5*% art., avec 9 art.
Gnathop. I avec le propode > le carpe, bord palm. un peu oblique, bord
E. Cmzvkrzux et IQ. FAGE. - Amphipodes. · 21

322 · PAUNE..DE FRANCE: —— AMPHIPODES
— post. concave, dactyle ne— dépassant pas le bord palm.; II avec le propodel
plus de 2 fois < le carpe et beaucoup plus étroit, rétréci.vers l’extrém.,
dactyle court, assez robuste, presque droit,épineux au bord int. Péréiop. III—
et IV avec le propode très long, très grêle, dactyle grêle; droit; V robustes,
art. basal avec le bord antér. très convexe, bord post. sinueux, propode <le
carpe, grêle, bord antér. très épineux; VII trèslongs, = 2/3 du corps, art. .
basal subquadrang., 2 fois aussi long que large, angle supéro·post. aigu,
bord post. avec de longues soies ciliées, carpe un peu > l’art. méral, pro-
pode beaucoup> le carpe; V-VII avec le.dactyle bidenté. Urop. I et II très
 Q ! 8* 9 P1?   —
A-ww  tgz se    ")))", 
T \` tt \`   .-· ) t      À)  
¢ «¢’ \ <j1   ,, , .. > V   —   tg  
4 _ X M,~.,,,` \(,     ,     _ (7 /
î 3 \ \,  ,,~\ .))(   ~     r
» ·,_ I 5   \ » ..\;.—_ _~    ..
.   F 1 1 F" / · ~ ```:~   ê ~=·»t +1). —· /01*
 I Ã [   ’ i’)*  
I I,  «       (     `( Y
I Fig; IÈSU. -— Leptocheîrus hirsutimanus (de Roscoll`)
robustes, Il avec le pédonc. large, court, branches très larges, chacune avec
2 rangs de grosses épinesf III très petits, branches à peine > le pédonc.,
avec des épines et de longues soies distales, int. < l’ext. Telson un peu
moins long que large, avec 1 petite dent de chaque côté du bord distal. ——
5 semblable à la S2. -Corps opaque, tantôt d’un jaune orangé, tantôt vio-
let. Yeux noirs. _ ·
Saint-Vaast-la-Horgue, 15 m. Portrieux, Trébeurden, Roscoff, marée basse,
dans le gravier roux. Le Croisic, 18 m. Golfe de Gascogne, 180 m. (Hirondelle).-
S. de la Norvège, Suède, Cattégat, Grande-Bretagne.
' L. pilosus Zxnoacu. Fig. 331. -— L. cornuaurei Cmzvnuux 1911,
p. 252, fig. 15, pl. 18, fig. 12-17 et pl. 19, fig. 1·4. L. pilosus SEx·1·0N 1911a,
p. 563, pl. 17.
Q ov. (22 œufs). L. 4 mm. Uros. non denté, segm. I et II avec chacun
1 paire de spinules dorsales. Plaques cox. I presque aussi hautes, mais beau·

' pnorxnaxz . 323
coup plus étroites que II, rétrécies en bas; II très larges en bas: Plaques
épim. III un peu arrondies en arrière, bord post; avec 2 crénelures et 2 cils.
Yeux moyens, ovales. Ant. I à peu près = 1 /2 du corps, pédonc. avec les 1**
et 29 art. subégaux, 38 = 1 /2 du 2°,ilag. beaucoup > le pédonc., avec 13 art., ·
flag. access. très petit, avec 1 art.; II < I, pédonc. avec le 5° art. < le 4%,
flag. avec 8 art. Gnathop. I avec le propode un peu > le carpe et beaucoup)
plus large, dilaté en bas, subpiriforme, bord palm. convexe,_défini par
1 épine, dactyle dépassant à peine le bord palm., denticulé au bord int.;
II > I, propode un peu < le carpe, dactylé petit, peu courbé. Péréiop. III _
Èlî: ` Q ri 
< w` 6 · I .
 L    l" il   `  
T9 , ·   · il Q Il il
, W,     5; '   i'   li .
      Il   ` pq] i
,» ( , .
`  v  (     M
  i·...·/ ,
/,5 MÃ s q I Q) .  
i 3*€J7‘·ei i %
I L * Yl:—.
 · f.  gp s! *«
'f' ,, 4/É     "  .
___ _____ / ·~‘~‘x;;· 
Fig. 331. —- Leptoclieirus pilcsus (de Saint-Gilles-s¤l'·Vie)
et IV avec l’art. méral robuste, carpe de moitié moins long, dactyle courbé,
beaucoup < le propode; V avec le bord post; de l’art. basal presque droit,
VI et VII avec l’art. basal’peu dilaté en arrière, bord post. avec de longues
soies. Urop. II avec la branche int. = le pédoncs; III avec les branches = le
pédonc., branche int. avec 1 épine et 2 soies distales, ext. avec 6 soies dis-
tales. Telson moins long que large, trapézoîdal, angles lat. avec chacun ‘
2 soies. —— 6. Gnathop. I > II, art. basal, carpe et propode très robustes,
'propode tordu en dedans, à angle droit avec le carpe, les 2 propodes se croi-
sant dans la position habituelle, propode un peu > le carpe, dactyle très ·
robuste, renflé au bord int. —— D’un brun rougeâtre. Yeux noirs.
Canal de Caen à la mer. Rivière le Loch, près du Pouldu (Finistère). Saint-
Gilles-sur-Vie, dans le Jaunet, eau saumâtre, très c. Saint-Jean de Luz, dans
la Nivelle, à 3 kil. de Pembouchure. Rivière de Grimaud, près de Saint·Tr0pez,.
eau saumâtre. — Mer Baltique. Angleterre (Norfolk). Pietrasanta (Toscane),
Èmbogichure d’un ruisseau. Bizerte, dans l’oued Tindja et dans le lac Iskheel,
osp ore.

324 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES
L. pectinatus NonMAN. Fig. 332. -—— SEXTON 1911, p. 576, pl. 19.
Q ov. (13 œufs). L. 3 mm. 1 /2. Segm. I et Il de l’uros. avec chacun 2 pe-
tits prolongements dorsaux, membraneux, arrondis, peu visibles. Plaques:
cox. I petites, cachées par les II. Plaques épim. III presque rectang., avec
1‘petite échancrure et 1 cill Yeux ovales. Ant. I à peine > 1 /3 du corps,
pédonc. avec le 2° art. à peine > le 18*, 3e > 1 /2 du 2°, flag. un peu > le
pédonc., avec 9 art., flag. access. beaucoup < le 1°T art. du flag., avec 2 art.;
Il < I, pédonc. avec le 56 art. un peu < le 4°, flag. < le 5** art., avec 4 art.,
Gnathop. I avec l’art. basal court, robuste, propode < le carpe, quadrang.,
• . Pl à » "‘” ’ 
T ` l N     »   Il  f
2     E
r l la _. W  .,·.  
    É . Il — . ' ` *’¤"lilllll"l"  · "/ 21**
/ 2 _   P, , É]? ·~* ll  9
I bs 111// 1 / @ 3**
 Pt  « #` »
        I   M
I È'   I /   V N
.   ii? 2 _ , î x
Fig. 332. — Leptccheirus pectinalus’(de Trébeurden) ~ l
2 fois aussi long que large,bord palm. très court, dactyle dépassant de beau-
coup le bord palm., avec 1 forte dent au bord int.; II > I, propode = 1 /2 du.
carpe, dactyle droit, < 1/2 du propode, avec 2 longues soies distales,
_ Péréiop.' III et IV avec l’art. basal robuste, art. suivants grêles, dactyle
droit, un peu < le propode; V-)/`II avec l’art. basal large, bord distal grand,
~bord post. crénelé dans VI et VII, dactyle court. Urop. II avec les branches
' > le pédonc; III très petits, branches < le pédonc., int. avec 3 épines mar-
ginales et 2 soies distales, ext. un peu plus longue,-avec 7 soies distles.
· Telson moins long que large, bord distal convexe aumilieu.-— 3.L. 2mm. 1 /2î
‘ Plaques cox. II ne recouvrant les I qu’à demi. Gnathop. I· très robustes,
= les II, tordus en dedans comme chez L. pilosus, carpe très développé,
propode beaucoup moins long, bord palm. très court, un peu concave,
anguleux avecle bord post. —·- D’un jaune d’or, yeux noirs (J ersey), jaune
maculé de brun, yeux noirs, (Bretagne). ·
Luc-sur·Mer, Jersey, Guernesey. Très c. sur les côtes de Bretagne : Ile de
Bréhat, roches de Saint-Quay, Ploumanach, Trébeurden,Le Croisic, marée basse,

` ` Pixoripar, 325
dans le gravier. lles Glénans, 60 m., Groix, 20 m., Belle-lle, 10-19 m., le Croisic,
10 m. Golfe de Gascogne, 200 m. (Huxley). — Iles Shetland, Irlande.
· Var. fascîatus nov. —-— Pr0'0medeia fasciata A. COSTA.- L. Della Vallei STEE-
mric. —- L. jusqu’à 6 mm. Yeux subrénif. Ant. I = 1 /2 du corps, flag. beaucoup
< le pédonc., avec 13 art. ‘( $2), 14 art. ( 5*), flag. access. = les 3 premiers art-
du flag., avec 3'art. -·— D’un blanc translucide, ponctué de brun, yeux bruns,- ‘
œufs violets (Villefranche). '
Golfe de Saint-Tropez, 50 m., baie de Villefranche, 50 et 60 m., Monaco,
#46-60 m. et 210-140 m. Corse (Ile Rousse, Bonifacio, 10-12 m.), -—- Bône, Naples, ‘
Adriatique, Sétubal, Dakar,_Rufisque.
 R __ P,] M ,
qu  `*<' s
TQ 1 ` `\\   , ,
ai 9 o \ `\   .
` x  ` \ ‘v ·J .
 Y i i N, ’     f
»: » . 3; • \ fl"f  
 M  ! \ . ‘~ L l "‘ pl;
   `   la
  ia. J . 1 -  ·
F §:·  la   \"/
il ` .
  . -« ëïs L
‘, `~ . ’   4 `- ij-E; î'—— '— \
vl » 3; 9 2   ·
‘j  7;/ u Q   _. U1) $* 4
Fig. 333. -— Lcptorheirus bispînosus (du Croisic) · `
L. bispinosus Nonmxrz. Fig. 333. - SEx·1·0N 1911, p. 585, fig. 146 et
pl. 18, fig. 17-20.
9. L. 6 mm. Segm. I de l’uros. avec 2 dents subdorsales. Plaques cox. I
non cachées par les II et presque aussi hautes, rétrécies en bas; Il relative-
ment petites. Plaques épim. III prolongées, arrondies en arrière, bord
inf. avec des épines et des soies. Yeux très grands, ovales. Ant. I avec le
28 art. du pédonc. un peu > le 19*, 3* un peu > 1 /3 du 2°, flag. > le
pédonc., avec 15 art., flag. access. = les 3 premiers art. du flag., avec,
4 art.;·ll un peu < I, 5*2 art. du pédonc. < le 4°, flag. < le 5° art. du
pédonc., avec 6 art. Gnathop. I avec le carpe et le propode subêgaux, pro-
pode 2 fois plus long que large, dilaté en.bas, bord palm. oblique, défini
par 1 épine, dactyle courbé, crénelé,au bord int.; Il avec Part. basal très
développé, > Pensemble des 3 art. suivants,'prop0de < le carpe, dactyle
am peu courbé, = 1 /2 du propode. Pérèiop. III et IV avec l’art.`méral très

' 326 mom ce raxivcia. - xmpuiponss ·
long, propode > le carpe, dactyle grêle, presque droit, beaucoup < le pro-
pode; V-VII robustes, art. basal large, crénelé au bord post., dactyle fort,
courbé. Urop. I et II avec la dent distale du pédonc. très longue, branches _'
très épineuses; III avec la branche int. avec 1 épine distale, ext. un peu
plus longue, avec 1 épine et des soies distales. Telson moins long que large,
avec 1 paire de spinules. —— 3 inconnu.,
Le Croisic; banc de Guérande, 27 m., sable. Golfe de Gascogne,.64-110 m-
. ` Port—Vendres. - Naples, Adriatique, côte E. de Tunisie, 21 m., Bône, 65 m.
  ' .~  /  1 t  ./’Éä /7
  i /    i«l' 1   · //1// Y
ll     NÃM    11  ”   W  É
1 * .3 wi "   1 *1/ I    // Ar
· ~ É]   ` `    ,6 , /   y
 ‘·,\\=¤_t , z , , yan ·'   7
F1      /   UFSX ,
É X  `gul \ e en M
      e 1
.   ·\
Fig. 334. -— Leptocheirus lricristalus (de la baie de Quiberon)
L. t1·îcristatus(CHEvnEux), Fig. 329, 334. —-— Ptilocheirus tricristatus
C11. 1887 p. 310, fig. 4'du texte et pl. 5 fig. 3 et 4. _
Q ov. 211 œufs). L. 5 mm. Segm. I de l’i.1ros. avec 1 carène dorsale termi-
née en forte dent aiguë, entre 2 dents lat. Plaques épim. III arrondies en
arrière, avec 1 petite dent et 1 cil. Yeux ovales, avec peu de cristallins: Ant. [
avec le 29 art. du pédonc. un peu > le 1°f, 39 < 1 /2 du 1***, flag. un peu >
le pédonc., avec 12 art., flag. access. > les 1" + 26 art. du flag., avec 3 art.;
II avec le pédonc. long, robuste, 5° art. < le 4**, flag. = le 46 art. du pédonc.,
avec 5 art. Gnathop. I avec Part. basal dilaté en bas, propode un peu.< le
carpe, subovale, dactyle = 1 /2 du propode; Il avec l’art. basal robuste,
= l’art. méral -|- le carpe + le propode avec, au bord antér., 2 rangs de
longues soies, en partie > l’art., propodelun peu < le carpe, rétréci en bas,
dactyle grêle, < 1 /2 du propode. Péréiop. III et~ IV_ robustes,,dactyle
presque = le propode; V-VII assez robustes, art. basal très large, lobe cré-
‘, nelé, peu prolongé en bas. Urop. I et II avec les branches peu épineuses; III
avec la branche ext. < le pédonc., avec 5 longues épines distales, int. un

_ rnorxnmz 327`
peu < l’ext., avec 1 spinule distale. Telson beaucoup plus long que large,
rectang., angles post. un peu prolongées, avec 2 spinules. —— 8. Ne diffère
de la Q que par son corps plus grêle;— Tantôt entièrement d’un jaune clair,
tantôt jaune avec des bandes transversales brunesj Yeux noirs.
Guernesey, Portrieux, Concarneau, Groix,Belle-lle, baie de Quiberon, 6-18 m.
Peu c. ·— Angleterre (Falmouth).
T   ' ` I
  7 LIP 1 2 \ ` PI `
  · [ "'Fx ~·.,_\:·  
\ '     ej. ——,,
i ?·   P16 i  i 2 il  i
\ ~ ` .   % ` 'W
` \ ` · il . s ,   4 lé
s\ \ ., p1 ¢ _   A ,
. « , j ef, *   » . ‘
! gal N /   `   \   \\ \î\ `· i
' M W Y <s}   \\ "·
`iîë gyx (W  ii? iii “ ».,$
' vi [BE fr Q
Fig. 335./ — Leptncheirua guttalus (dc Monaco)
L. guttatus·(G1wBE). Fig. 335. — Cnzvaaux 1911, p. 259, pl. 19,
fig. 15-22.
Q. L. 4 mm. 1 /2. Très voisin de L. tricristatus. Segm. I de l’uros. avec
Lpetite dent dorsale (un peu plus grande chez les exempl. d’Algérie), entre .
2 dents lat. beaucoup plus grandes. Plaques épim. III presque rectang.,
. avec, à l’angle post.,une petite dent arrondie et une échancrure. Yeux
ovales, cristallins nombreux. Ant. I avec les 2 premiers art. du pédonc.,
subégaux, Bâ = 1 /2 du 2°, flag. = le pédono., avec 7 art., flag. access. < le
l°}' art. du flag., avec 2 art., 2** rudim.; II = I, pédono. très long, 56 art. <
le 4°, flag. < le 5**, avec 4 art. Gnathop. I avec le propode plus nettement
subchélif. que chez L. tricristatus ;II plus longs et plus grêles, dactyle =
les 2 /3 du propode, Péréiop. V-VII très différents de ceux de LL tricristatus,
plus courts, plus robustes, V avec l’art. basal aussi long que large, art.sui··
‘ vants très larges, propode ovale, dactyle très court; VI avec l’art. méral
et le carpe très dilatés, propode étroit à la base, dilaté à Pextrém.; VII avec
le lobe de l’art. basal très prolongé en bas, carpe très robuste; propode ter-
· miné par 1 touffe de soies plus longues que lui. Urop. I et II très épineux;
III avec la branche ext. = le pédono. et terminée par 1 touffe de soies,

328 FAUNE DE manon: —— Amrmronns · '
V branche int. = 1 /2‘ de l’ext., avec 1 spinule distale. Telson comme chez n
L. tricristatus, mais plus court, 2 fois aussi large que long. - 3*. Ne dif-
fère de la Q que par son corps plus grêle. —— D’un jaunepâle, maculé de
petits taches parfaitement rondes, d’un brun rougeâtre, sur la tête, le
mésos., le métas., les plaques cox., Part. basal des péréiop. V-VII, et per-
__ sistant de longues années dans l’alcool. Yeux bruns.
Port·Vendres, Cannes. Monaco 210-140 m. et très commun dans les Algues .
du port: —~· Adriatique, Algérie, Tunisie.
` F. ISAEIDAE
Plaques cox. V les plus grandes. Ant. I avec le flag. access. bien développé.
Gnathop. II les plus grands, subchélif. Péréiop. I et II non glanduleux. Përéi0p..
III à VII subchélif. Urop. III avec 2 branches. Telson simple.
  , ..ay  r
\   r    
, $2,. `%’}»   A _
( W   V   I l
. - I   ÃïÉ\ •"   V TN ,
- · ¢·  ·‘='·   I ” ‘ " .
ü r  vl .11 * \ ,. ,4 ·
` 7  i'i ' « ``''  
Fig. 336. — lsaea Montagui Q (de Trébeurden)
' G. ISAEA~ M.-Enw. 1830
Corps robuste. Plaques cox. V presque aussi hautes_ que les IV .Ant. I > II.
Lèvre antér. arrondie au bord libre. Lèvre post. avec des lobes int., angles lat.
aigus. Mandib. avec le proc. mol. très robuste, palpe grand. Max. I avec l’extrém.
du lobe int. aiguë, bordée de courtes soies, lobe extf avec 9 épines, palpe long,
avec des dents distales;II avec le lobe int. < l’ext. et soyeux au bord int. Maxil- _
· lip. avec les lobes bien développés, palpe robuste. Péréiop. III-VII avec le pro-
pode dilaté a1’extrém. Urop. III pas très longs, branches étroites, égales.

ISAEIDAE 329
— Gnathop. II`:-1vec le bord palm. confondu avec le bord post. . . au
..... . ............................... I. Montagui, p. 329
— Gnathop. II avec le bord palm. bien défini., I. Elmhirsti, p. 330
I. Montagui M.-Enw. Fig. 336, 337, 338. — DELLA VALLE 1893,
p. 679, pl: 6, fig. 7 et pl. 13, fig. 30-42. ·
Q ov. (31 œufs). L. 6 mm. Tête avec les lobes lat. peu saillants, subaigus. -
Plaques cox. IgV très hautes, II-IV·2 fois aussi hautes que leur segm. · ‘
Plaques épim. III prolongées en arrière, aiguës. Yeux très grands, ovales.
L}   %;~\ ,,5
~    
\ W `
\ x ‘ ,
x
« . i B
tt 2 1 ·
”° M L '} ·
r ' 1
l · /' '“ ·
“‘f’
Fig. 337. —- Isaea Monlagui Q (de Trébeurden)
Ant. I à peine > 1/3 du corps, pédonc. avec le 2** art. un peu > le 1",
3° = 2/3 du 2**, flag. presque = le pédonc., avec 12 art., flag. access. avec _
6 art.; II avec le pédonc. très grand, 3** art. relativement long, 5° un peu < ·
le 4°, flag. avec 11 art. Màndib. avec le 3° art. du palpe un peu < le 2°.Maxil-
lip. avec le 4° art. du palpe un peu < le 3°. Gnathop. I petits, carpe et pro·
pode subégaux, propode large, ovale, bord palm. non défini du bord post.
très convexe; II beaucoup plus robustes, art. basal avec le bord antér.
prolongé en dent aiguë, carpe court, lobé, propode beaucoup > le carpe,
bord palm. avec 2 dents obtuses, défini du bord post. par 1 épine, dactyle
courbé, atteignant l’épine distale du bord palm. Péréiop. III et IV avec le
propode ovale allongé, > le carpe, bord post. épineux; V—VII subégaux, très
robustes, épineux, propode dilaté en bas, avec le bord antér. garni de nom-
breuses épines formant un organe préhensile avec le dactyle, art. basal avec
le bord post. régulièrement convexe dans V, un peu ondulé dans VI et VII.
Urop. III < I < II, branches grêles, subégales, > le pédonc. Telson épais,
arrondi, avec 1 paire d’épines subdistales, chacune avec 2 spinules. — 5‘. L.
6 mm. Gnathop. II de même forme, mais plus grands que chez la Q, art.

330 FAUNE onrrmivcs. —— Amaxponss `
basal plus robuste, courbé, dent distale antér. plus grande, bord palm. du
dpropode avec 3 dents. —— D’un rouge brun. Yeux d’un roîige vif.
. il 6 s _ A
4 ri   '” il 1 
. « p p  ,, ,, 3*,;. p
. le  àl A     / E
î'  l\ , \'\ ~.
- "” r’ ‘   V?  
& " e /’ % ID /]  "
ü // `  W
·.` o  il   2 fr
1 . ·/ x · ~1= x ii,
. 5 %/W    
. _ Q ,// ( > · V
ÀMM j lt:}    pgiïx _ V « OI   »
I Fig. 338. — Isnen Monlagui (de Trébcurdcn) ·
Manche et Océan, de Granville à Guéthary, sur les pièces buccales de Ma-
maia squinado (Herbst). Très c. —· Grande-Bretagne, Naples, Adriatique.
' ` °`¥._»\ —*-— I F ` ' (II
*   ,  il l" Q
F ` \ `\   l
    >\\ `   5 y , »
T p _ xx \_ , , l , ,-,1 ya, t
s  ga     · ‘ 1 ii‘l ' s
V g Y  L ‘, · ,  
  all;  J   A     p      à  
' . ' lsîh   ii  ·   Ã!  
àl \ [ ,,\  \
\` sa s _ .
‘ : MP? 1 " 1   ..
Pg Q - la    ,   \ /   , M
_ Fig. 339. — Isaea Elmhirsii Q (de Port-Navale)
I. Elmhirsti PATIENCE. Fig. 339:,- P. 1909, p. 134. ·
Q. (avec 12 embryons): L. 5 mm. 1 /2. Très voisine d’I. Montagui, mais
plaques épim. III largement arrondies en arrière, avec 1 dent très petite;
yeux très petits, étroits, ovales; antennes plus longues, ant. I > 1 /2 du
corps, ant. II < I; mandib. avec le 3_° art. du palpe beaucoup < le 2%

· _ AMPHITHOIDAE 331.
maxillip. avec le 4% art. du palpe = 1 /2 du 3è; gnathop. II avec le propode
plus large, bord palm. bien défini du bord post. par 1 angle un peu obtus,
péréiop. moins épineux, V < VI et VII subégaux. — D’un brun jaunâtre;
maculé de taches plus foncées. Yeux noirs. '
P0rt·Navalo (Morbihan), sur un H0mard·(Homarus‘ vulgaris Beer.,) -— Firtlr
ol Clyde.
' F. AMPHITHOIDAE ·
Tête avec les Iobes lat. pas·très saillants. Plaques cox. IV non échancrées.
V avec le lobe antér. grand, aussi haut que IV. Ant. I avec le 3° art. du pédonc
court, flag. access: petit ou manquant. Lèvre post. avec les lobes ext. très échan-
‘   ‘
I '  
. la `
' û l
Ii
~ $6 ‘ "
~ *p; \ I  ~ \ il
ail *» \. g  
 vl ` ë`~ '   Il —
° ~ ~»_ Ir § .   `
    I  il Q
  .   In
` .   w v
"  . ` _
«' , -•· ·
I .~·§ ~î'•
§"` #·.·.`— s
R" ——"`—————è-_'/ //_,
"` //
§——`——-î-Éjêëé
Fig Sm. — Grubia crussiccnais (dc Villefranche) D
crés. Mandib. avec le palpe robuste, grêle ou manquant,. proc. mol. en général
bien développé. Autres pièces buccales comme chez Aoridve (p. *292). Gnathop. I ‘
et II subchélif., II en général les plus grands, plus robustes et de forme plus_
— ou moins différente chez les 5. Péréiop. III et IV glanduleux, VII les plus

332 FAUNE DE E1=nANcE. —— AMPHIPODES
longs. Urop. I-III avec 2 branches, lll avec les branches courtes, l’ext. avec des ` _
crochets. Telson simple. _ °
TABLEAU DES GENRES
1. Mandib. avec palpe.È .............. . ..... Ã ....,........ . .,.. 2*
-— Mandib. sans palpe- .......,............ . . . ..,.. . ........... 4
2. Ant. I sans flag. access ....., . ..........,. . .................. 3
, ——— Ant. I avec flag. access ...... . .......... -. G. Grubia, p. 338
3. Péréiopz V-VII avec le propode peu dilaté· à Pextrém .... _ _
p .................. . .......,... G`. Amphithoe, p.- 332
' — Péréîop. V-VII avec le propode très dilaté à Pextrém .....
............................ . .... G. Pleonexes, p. 335
4. Mandib. avec le proc. mol. bien développé ...... ` .............
.... .. .................. . .... G. Sunamphithoe, p. 340
-—— Mandib. avec le proc. mol. rudim ....... GZ Biancolina, p. 341
M · E
  A 1, ü;;g\ ¤` ,
/ £$` _¢
—,__ _~ ,"fmI;— $*··     T J
‘   ` ` "·•• ` ` ‘i
. l` li (A"
    \ r' c .
'   ` ·z. f
' Th ' '   . 4
. • ; =
. , l r rm
l E
\ 3 * ‘
1 ‘ I
x   [
\ °n
x ~.
\ \
1. " X A
\
\
, "‘P x` m
\— -
Fig. 341. —· Amphithoe Vuillanli (de Saint—Martîn, Manche)
G. `AMPHITÉOE LEACH 1813-1814
(Type : A. rubricata LEACH)
` Tête sans rostre. Plaques cox. I-V bien développées, V avec le lobe post. très
petit. Ant. I sans flag. access., en général > II, mais pédonc. plus court. Pièces
buccales saillantes sous la tête. Lèvre antér. arrondie. Lèvre post. avec des lobes
int. Mandîb. normales, bord tranchant et lobe access. avec de nombreuses dents.

__ AMPHITHOIDAE 333
Max. I avecvle lobe i`nt. très petit, avec 1-3 soies distales, palpe avec des épines.
Max. II avec le lobe ext. le plus grand, int._rétrécî à Pextrém., bord int. soyeux.
Maxillip. avec le lobe ext. grand,bordè d’épînes. Péréiop. Vlret VII les plus
longs. Urop. III avec la branche ext. armée de 2 épines crochues. Telson court,
angles plus ou moins recourbés.
i — Gnathop. II (3) avec le bord palm. très échancré, avec 1 dent _
distale ............................. A. Vaillanti, p. 333
—— Gnathop. II (3) avec le bord palm. peu échancré, sans dent
distale ............................ A. rubricata, p. 334
} I ..»azëm=.. _,
px ¢   :;s,=.5,.·,=.·,;),_  
/, 1   ,,1. ` .o ·
/ S".; _   A ~ s ès
zi nia Il   14 /4
'“   ’ * ’° 17
ik?/' ’ Aug? 7- `   . I  
·   « *‘ sa    ’ , 
. » r_?î K "
,_   `l` ,
     9*   `   1,
  I .9 ..p- f .113   _   3,: ,
1, i  \, ” » gv) ¢ er
1 . 4 S, ,, 1 - ___  
  *19* %   tx ‘ mil
aâ   Ã?   \»
Fig. 342. - Amphîthoe Vaillanti (de Snint·Martin, Manche) `
A. Vaillanti _Lucas. Fig. 341, 342. — Cnnvnsux 1911, p. 260, pl. 20,
fig. 1-4.
` 6. L. 13 mm. Tête avec les lobes lat. saillants. Yeux ovales, dans les _
lobes lat. Ant. I presque = le corps, pédonc. avec les 1"' et 2** art. subégaux,
· 3° == 1 /3 du 2**, flag. plus de 2 fois = le pédonc., avec environ 50 art.; II < I,
pédone. robuste, 4° et 5° art. subégaux, flag. > le 5° art., avec 25-40 art.
.Gnathop. I assez robustes, art. basal large, lobé, art. méral avec 1 dent
distale, propode > le carpe, triang., bord palm. non défini, dactyle denti-
culé, = 2 /3 du propode; II très robustes, art. basal avec 1 grand lobe arrondi,
bordé d’épines, art. méral et carpe avec chacun 1 dent distale, propode

334 FAUNE DE FRANCE. - AMPHIPODES
beaucoup > le carpe, bord antér. avec de longues soies, prolongé au-dessus ·
du dactylepour former 1 grand.]obe arrondi, bord palm. profondément
échancré,défini par 1 forte dent, dactyle court, courbé, denticulé.Péréiop. III
et IVavecl’art. basal très large; V non invertis, art. basal aussi long quelarge,
bord post. très convexe; VI et VII assez grêles, art. basal pas très large,
art. méral et propode subégaux; > le carpe. Urop. III avec le pédonc.,
2 fois = les branches, avec 1 rang de 6 épines distales, branche ext.
avec 2 grandes épines crochues, int. beaucoup plus large, avec 1 épine et
1 rang de longues soies distales. Telson, beaucoup plus large que long, sub-
quadrang., avec 4 paires de soies marginales, bord distal petit, un peu con-
cave, avec 1 petit prolongement recourbé à chaque extrém. et 2 longues
soies médianes. —- Q ov. (125 œufs). L. 12 mm. Ant. II avec le pédonc. '
grêle. Gnathop. I avec l’art. basal très lobé, propode ovale, > le carpe,
' dactyle denticulé; II un peu plus grands, art. méral aigu à l’extrém., pro-
pode quadrang., bord palm. un peu oblique, à peine échancré, dactyle~
denticulé. - D’un vert pluslou moins foncé, ponctué de brun, yeux
d’un blanc rosé. —- D’un brun rougeâtre uniforme, avec 1 grande tache
d’un blanc mat sur les plaques cox.V, yeux rouges.
Saint-Vaast—la·Hougue, Cherbourg, anse de Saint-Martin (Manche), 10-15 m.,
Locquirec (Côtes-du-Nord), Concarneau, baie de Quiberon, île d’Yeu, Saint-
· -Gilles-sur-Vie, Guéthary, Saint-Jean-de·Luz, dans les Algues à marée basse,
Côte sud île France, Corse, très c. —-— Sardaigne, ix aples, Algérie, Tunisie, Açores.
Afrique australe. '
A. rubricata (Mom·.~.cU).- Fig. 343. —- O. Sans 1894, p.· 579,
pl. 206. ' '
3*; L. 14 mm. (jusqu’à 20 mm.) .Corps long, comprimé. Tête avec les
lobes lat. peu saillants. Yeux petits, ovales. Ant. I et II subégales, > 1 /2 du
corps; I avec le 1" art. du pédonc. beaucoup > le 28, 3B < 1 /2 du 2°, flag.
beaucoup > le pédonc., avec 36 art.; II avec le pédoncftrès long, très robuste,
5** art. un peu < le 4**, flag. avec 14 art. Gnathop. I avec l’art. basal très
large, sauf à la base, et lobé au bord antér., propode > le carpe, subovale;
· II beaucoup plus robustes, propode 1 /3 > le carpe, presque 2 fois aussi long
que large, bord palm. très oblique, concave, délinipar urrangle, dactyle
—courbé. Péréiop. III et IV avec l’art. basal ovale allongé; V inverti; VI et
VII avec l’art. basal assez étroit, propode > l’art. méral. Urop. III avec le
` pédonc. long, 2 fois = les branches, avec 1 rang d’épines subdistales, branche
ext. avec 2 épines crochues, int. un peu plus étroite, tronquée à l’extrém.,
avec de longues soies. Telson presque aussi long que large, avec 2 groupes '
de soies.submarginales et 2 de soies subdistales, bord distal un peu con-
vexe, avec 1 petit tubercule à chaque extrém. — Q ov. (113 œufs). Ant. Il
< I et moins robuste que chez le 5‘.'Gnathop. I comme chez le 5`, mais
art. basal plus étroit; Il avec 1 grand lobe à l’art. basal, propode volumineux,
bord palm. presque transverse, unrpeu échancré. — Trèsvariable : D’un

Amrmrrxoxoam 335
rouge brun dans les Algues rouges, d’un vert clair ponctué de brun dans les
Algues vertes et les Zostères. Yeux rouges. ‘
.._ · 1 (
É \ P" 1 TW
' J pu Q `
i‘   “ ·   ‘ '
,1   · ,,   \ }\,«~~ ··»~, ( \·( .,_\ ,..
.'       M `\ 
l .·' ( W ï    
Y " if,   n P1 ,r il 1
il i " , Fi 'tg V _
  ï ‘ ‘ gniâ U Sn! A ~
),~ X ,. ~> J
( · ce l   . É. ir
. _ ‘\\` "` I     //»,·g  
% ‘”~· ,9* li
, / ll·, » ( (   4
M il J ‘   l \ 1 .
  gn Q   upa. P .
Fig. SU. — Amphilhoe rubrîcata (du Croisic) ‘
Manche et Océan, depuis Le Havre jusqu’à l’île de Ré, dans les·Algues, à
marée basse; assez c. — Norvège, Suède, Cattégat, Iles Britanniques, Açores,
Bermudes, Nouvelle-Angleterre, Alaska.
G. PLEONEXES Byrn 1856 ·
(Type : P, gammaroides Bus)
Comme Amphi¢hoe,.mais corps plus robuste, mandib. avec le palpe grêle.
3* art. avec des soies à l’extrém. seulement. Péréiop. V-VII avec le propode
dilaté à l’extrém., subchélil'.
-—- Gnathop. II (5*) avec le bord palm. un peu sinueux ............ l.
......................... . .... P. gammaroides, p. 335
-- Gnathop. Il_(5`) avec le bord palm. terminé par 1 forte dent.
...................................... P. ferox, p. 336
P. gammaroides Bars. Fig. 344. ——- O. Sims 1894, p. 582, pl. 207.
5*. L. 6 mm. Tête avec les lobes lat. très peu saillants, arrondis. Plaques
cox. I-V pas plus hautes que leur segm. Plaques épim. III arrondies en
arrière. Yeux petits, arrondis. Ant. I = 1 /2 du corps, pédonc. avec le 2° art.
un peu < le 1", flag. un peu > le pédonc., avec 17 art.; II beaucoup > I;
pédonc. très long, 5* art. > le 4*, flag. très robuste, avec 13 art. Gnathop.

336 muni; DE FRANCE.- -—- Amrnironns
avec le propode presque 2 fois = le carpe, subovale, 2 fois plus long que
large, bord palm. défini parl épine, dactyle denticulé au bord int.; Il très
robustes, art. basal et ischial lobés, propode très large, dilaté vers l’extrém.,
bord palm. un peu sinueux, presque transverse, dactyle denticulé. Péréiop.
III et IV avec l’art. basal assez large, propode avec 3 grosses épines aubord
post.; V avec l’art. basl plus large que dans VI et VII; propode, dans V·VII,
dilaté à Pextrém., bord palm. distinct, avec 2 épines droites et 1 forte
épine courbée. Urop. I-III avec le pédonc. > les branches; III avec la bran-
. che ext; armée de 2 forts crochets, branche int. lamelliforme, avec des soies
T6 T9 @31 · 3**18 pi;
l .
. \(   «.\  »
|¤  i el   ir  i 
(  i  t    F        
` s `    C   Pa ¤ .
’t \* ``l`   tu
` ~   E  
“*"*   \    
‘ ·"   %L 4/é C "
l Fig. SÃL — Pleonexes gammaroidcs (de Roscoll`)
distales. Telson subtriang., terminé par 2 crochets. — Vieille Q ov. (25 œufs).
L. 8 mm. Ant. I avec le flag. < le pédonc.; II avec le pédonc. très robuste,
. flag. court, avec 6 art., le ier = les 5 suivants réunis (chez les 9 moins vieilles,
pédonc. plus grêle, flag. plus long, avec environ 10 art,). Gnathop. I comme `
chez le 3 ; II comme chez le Cï mais moins robustes, propode moins dilaté
à l’extrém., bord palm., plus oblique. ——~ D’un vert clair, ponctué de noir.
Yeux rouges.
_ Manche et Océan, depuis Luc-sur-Mer jusqu’à Guéthary; assez c,. Souvent
_ dans les cuvettes des rochers, à un niveau élevé, dans les Algues. Port-Vendres,
Cette, étang de Berre, Bandol, Antibes, Villefranche, Monaco, Corse; peu c. ——
Norvège, Iles Britanniques, Portugal, Açores, Canaries, Algérie, Tunisie.
P. ferox CHEVREUX. Fig. 345. -—-CH. 1901, p. 697, pl. 5, fig. 2a-2i.
3‘. L. 6 mm. Corps obèse. Tête avec les lobes lat. un peu saillants. Plaques
cox. I-IV à peu près aussi hautes que leur segm. Plaques épim. III pro-
longées en arrière, arrondies, avec 1 petite échancrure et 1 cil. Yeux petits,

AMPHITHOIDAE 337
ovales. Ant. I > 1 /2 du corps, pédonc. avec le 2° art. < le 1°*‘, flag. beau-
coup > le pédonc., avec 19 art.; II un peu > I, pédonc. avec les 4** et 5** art.
subégaux, flag. un peu > le 5° art. du pédonc., avec 11 art. Gnathop. le
assez robustes, art. basal avec 1 grand lobe, propode beaucoup > le carpe, _
ovalaire, dilaté en bas, bord palm. défini par 1 épine, dactyle dépassant le
bord palm.; II très longs, très robustes, art. basal et art. ischial lobés, pro—
pode très volumineux, quadrang., dilaté en bas, bord palm. transverse,
avec 1 gros tubercule médian, carrément tronqué, et 1 dent distale, grande;
'subaiguë, daotyle très gros, peu courbé, dépassant le bord palm., denticulé ` _
'•' I `Wtw ~ »‘¤`*:¢\l      
•*• ·  
  I .   ·au . ,~ zi
, , * TJ gn A G ·c··
/ ` ‘ Q   ~
// ' ( BN A    
. ’ ,4 1   av   ·
( sa •   J · a ·
‘ ;. È , ` -· ·   4
  se sa » n sa n
I  fg ê    ' m~
1 * “   l `¢ L e
È n, y FJ —
~ / p J   .
. Fig. 345. — Plconezes férox (d‘Antibes) _
au bord int. Péréiop. III et IV avec l’art. basal peu dilaté; V robustes, pro-
pode = l’art. méral + le carpe; VI et VII assez courts; V-VII avec le pro-
podo armé de 1 forte épine courbée, à l’extrém. du bord antér. Urop. III avec
la branche int. > l’ext., avec 3 épines et 3 soies distales,·ext. avec 2 crochets.
Telson arrondi, avec 2 paires de soies submarginales et 2 petites épines cro-
chues. — Q ov. (12 œufs). L. 5 mm. Ant.II plus grêles que chez le 5*, gna-
tliop. I avec le propode ovale; II; peu difïérents, mais lobe du carpe plus.
étroit, propode plus large.
1; lïntibes, Ajaccio, dans les Algues du littoral, très r. — Grande Canaria (Mc- _
ita .
E. CHEvnEUx_et L FAGE. — Amphipodes. 22-

338 FAUNE DE mANcE. -— AMPHIPODES
G..GRUBIA Czmmavsxx 1868
(Type : G. taurica GZERNIAVSKIY '
Comme Amphithoe, mais ant. I avec un flag. access. très petit, à 1 ou 2 art.,
max. I avec 5 soies au lobe int. (chez les 2 espèces de France), péréîop. V avec'
l’art. basal plus long que large. . *
—— Plaques cox. I-V, ant. Il, gnathop. avec de longues soies
· ciliées (3) . . .` ....... . ................. GI hîrsuta, p. 339 ` ,
·—- Plaques cox. I-V,' ant. II, gnathop. sans soies ciliées. . .....
` . ............... . .............. . GZ crassicornis, p. 338 "
TL ( I 5* `U U · onf} r" `;\\'l
F Fl ` F1     ;.,   .
 1 ` ·  
N)  \ .
V   ii  `   ‘3“1
. z. x` I Q
  = il 1 . ` -<1·=>`~¤ Q
.  \`^  1)) 5;  -:..2 , à
» ·“`* ··"l"Ã`i÷ — ` .
‘ upa   _ W  ll) ll! '=' ~  
A , .   `Q·j\  
.         9“"‘ Q '
S ." `Ãql , ‘ \ " \`
· _ t.   n1   ` Ã   \ `— · *
6.% 5 9 \. , j  \ _
` Fig. 346. ·- Grubia crassicornis (d’Antibes)
i G. crassic0rnîs· (A. Cosm). Fig. 340, 346. -—~ DELLA VALLE» 1893,
p. 464, pl. 2, fig. 12 et pl. 13, fig. 18-29. G. taurica CZERN.
9(avec 10 embryo11s)..L. 12 mm. Corps robuste. Plaques cox. I—IV avec
. des spinules au bord inf.; I, prolongées en avant. Plaques épim. III arron-
dies en arrière. Yeux petits, arrondis. Ant. I presque = le corps, pédonc.
` avec le 26 art.un peu > le 1***, 3° = 1/3 du 2**, flag presque 3 fois = le
` ‘ pédono., avec 41 art., flag. access. < 1/2 du 1*** art. du flag.; avec 1 art.;
II un·peu.< I, pédonc. avec le 5° art. < le 4°, flag. > les 48 —|— 5°’art. du
pédonc., avec 26 art. Gnathop. I avec le propode > le carpe, ovale, bord
_ palm. défini seulement par 1 épinendactyle long, denticulé; II comme I
mais carpe un peu plus court, avec le lobe plus saillant. Péréiop. Ill et IV
avec l’art. méral, le carpe et le propode subégaux; V robustes, > IV; VI beau-
coup > V, art. basal étroit, bords antér. et post. avec des spinules. Urop. III

_ AMPHITHOIDAE _ 339
avec la branche int. plus large et -> l’ext., avec 2 p-aires d’épincs marginales
et 2 épines et des soies distales; branche ext. avec 2 forts crochets. Telson
aussi long que large, avec 1 paire de soiesimarginales, bord distal un peu l
anguleux. ·- 3* (P j,). L. 12 mm. Ant. I >—le corps. Gnathop. I comme .
chez la·Q;.II avec le bord palm. défini du bord post. par 1 angle obtus.
(Czamvxavsxr et DELLA VALLE donnent 2 formes différentes de ce p`ropode).
D’un vert clair, ponctué de rouge. Yeux rouges. . ` .
Marseille, Saint·Tropez, Cannes, Villefranche, dans les Posi.'o·.ia; très r. 1- ` `
Naples, Adriatique, mer Noire. Bermudes.
. —  Q .. a
s e -. «: 
««»‘ ,.···    fi l`: â ‘
          . T°' i..a«~s*¤?lii 'J ~.
// . J,-·"‘·|l>’  "1è"   Jiâgix  Sn Q 5,, .·
  »''' ' '   g g p   il    
/ / q ‘ . V ”À"\\·`
  '·-.     »·.e. .   \Q“<.   '
  , J  Èî`É},À.a`»_€T.   .  
r ·. ... .     `ÃÉ`¤?§i:   T Ms
  \   =··— ~      
1 .   , `î ‘·__   _/Q 2 _ W $ ·
qu     \\ ; Sncf 2   ,
ri ul   l j _ ` .=_ I? ‘ \  R
"`Mq ly P 1 àà  gli? I 'I
· Fig. 347. — Grubia hirsula (de Tunis) ·
G. hirsuta Cmavnaux, Fig: 347. — 1990, p. 95, fig. 1-5.
3. L. 9 mm. (jusqu’à 15 mm., Djerba). Corps très robuste, peu comprimé.
Plaques cox. I-V beaucoup plus hautes que leur segm., bord inf. avec de
longues soies ciliées, I très prolongées en avant, V les plus hautes. Plaques
épim. III rectang., avec l’angle post. un peu prolongé. Yeux moyens, ovales.
Ant. I un peu > 1/2 du corps, pédonc. avec les 1"`et 2** art. subégaux, `
3** très,court, = 1 /4 du 2°, flag. presque 2 fois = le pédonc., avec 30 art.,
flag. access. presque = le 1** art. du flag., avec 2art., 26 rudim.; II < I,
pédonc. avec le 5° art. un peu < le 4*, 3°, 4** et 5° avec de longues soies
ciliées au bord post., flag. avec 15 art., bord post. avec de longues soies
simples. Gnathop. I très longs, très robustes art. basal avec de longues
soies ciliées au bord antér., carpe très grand, presque = l’art. basal, pro-
pode un peus < le carpe, ovale, dactyle·peu courbé, > 1/2 du propode;
, II < I mais plus robustes, propode beaucoup > le carpe, quadrang., dilaté

340 FAUNE DE FRANCE. — Amrmronns
à l’extrém., bord palm. un peu concave, dactyle très courbé, n’atteignant
pas Pextrém. du bord palm., bord antér. de l’art; basal, du carpe et du pro-
' pode avec de longues soies ciliées. Péréiop. V avec l’art. basal un·peu plus
long que large, bord antér. avec 4 épines; VI et VII assez grêles, avec l’art.
basal-pas très dilaté. Urop, III avec le pédonc.2 fois aussi long que large,
bord infér. avec un rang de 9 épines, branche ext. avec 2 crochets, int.
plus large et plus longue, avec de nombreuses épines marginales et distales
et· quelques soies. Telson moins long que large, arrondi, avec des soies margi-
nales, simples, et 2 groupes de longues soies ciliées, subdistales. — Q. L.
_7 mrn. (13 mm. et 170 œufs,Djerba). Pas de soies ciliées. Gnathop. I courts,
carpe et propode subégaux; II comme chez le C3`, mais moins robustes, bord
palm. plus concave. -— Corps variant du jaune verdàtre au vert olive,
ponctué de noir, antennes annelées de brun et de blanc. Yeux noirs.
Antibes, Algues draguées (l_ Q de 12 rnm.).——- Tunisie (canal de Tunis,Djerba).
' Algérie (Bône, sur les bouées du port); Ténérife, Grande Cauarie: Dakar, très c.
Bermudes (G._c0ci Kumcet).
GÃ SUNAMPHITOE BATE I856«
. (Type : Ampkithoe pelagica. M.-Enw.) ·
Gomme Amphithoe mais bien distinct par le manque de palpe aux mandib.
Gnathop. II beaucoup plus grands chez le 3 que chez la Q et de forme très
différente. Crochets du telsorppetits.
_ S. pe1ag·ica(H. M.-Envir.), Fig. 348. -— S. conformata O. Sims 1894,
‘ · p. 585, pl. 208. S. pclagica CHEVREUX 1900, p. 102, pl. 11, fig. 4.
Q ov. (11 œufs). L. 5 mm. Corps comprimé. Tête avec les lobes lat. peu—
saillants, arrondis. Plaques cox. I et II avec quelques soies·au bord distal.
Plaques épim: III non prolongées, arrondies. Yeux petits, ovales. Ant. I‘
grêles, beaucoup > 1 /2 du corps, pédonc. avec le 26 art. < le 1", 36 pas >
le 1" art. du flag.,Ilag.'3 fois = le pédonc., avec 23 art.; II beaucoup < I, _
pédonc. avec les 48'et se art. grêles, subégaux, flag. avec 8 art. Gnathop. I ·
petits, propode > le carpe, plus de 2 fois aussi long que large, bord palme
court, transverse, dactyle beaucoup > le bord palm.; II comme I mais carpe
l plus court, propode un peu plus robuste. Péréiop. III et IV avec l’art. basal
largement ovale, art. méral dilaté en avant, prolongé sur le carpe; _V avec
l’art. basal moins long que large ; VI et VII pas très longs, art. basal ovale
allongé. Urop. III avec la branche ext. finement denticulée au bord ext.,avec
2 forts crochets, branche int. plus large, avec 1 épine et des soi_es distales.
Telson beaucoup moins long que large, tronqué, avec 1 petit tubercule a
chaque extrém. du bord distal; -5*. L. 6mm. Ant. I un peu plus longues.
Gnathop. I comme chez la Q, mais un peu plus grands; Il avec le carpe très
court, avec 1 lobe long et étroit, propode très développé, = l’art. basal»

. Amrmrnomss 341 .
+ l’art. ischial, presque 2 fois aussi long que large, rétréci .vers l’extrém.,
bord palm. très long, avec·1 gros tubercule près du dactyle, suivi de 1
lobe moins saillant, bord post. très court, dactyle = le propode, brusque-
ment coude près de sa base, puis un peu sinueux, bord int. avec des. spi-
nules. Péréiop. Vtrès robustes, derniers art. invertis. Q D’un vert clair,
uniforme. Yeux d’un rouge vif. .
  Ã   7.7 sa K
\(   l \ .
‘ ( si ..  
S5"? 9^‘ , / »;·z;2»,,·»2=.=i·. ss.
WF Y \ , ;.;~·· 1}}) x \
_ 9   · % (  ·;,·f;,€’;5  
T ·.s¤ î _   \\ 1]* -
  t ill ` x la s i`
Q Y A/ . ¢   \ \ M   ·]
% ce ,,¢     W ·
[ j V;/’ [ , } \\.
/ /' ,
I .· w .
`. A  \ i Y ` —
( ;, I" M /*  È `
·   ' A '#= ‘ l
5 ëëîi M Wea? .
l"¤`   3 J y et ‘
Fig. 348. — Sunamphilhoe pelagica (de Guélhary)
_Wimereux, Saint;Vaast-la-Hou gue, Jersey, Guernesey, îles Chausey, Roscoff,
Douarnenez, Concarneau, le Croisic, île d’Yeu, île de Ré, Guéttary, Saint-Jean
de Luz, dans les Algues, particulièrement dans les bulbes·de Saccorhiza. —-
N 0rvège,·Iles Britanniques, Espagne, Portugal, Açores. Côte du Sahara, sur des
Sargasses (Melita.), mer des Sargassss (très c.), Algérie.
G. BIANCOLINA DELLA VALLE 1893
(Type : Biancolimz algicola DELLA VALLE) ` ·
Ant. I > Il, sans flag; access., flag. > le pédonc. Lèvre antér. arrondie au '
bord libre. Lèvre post. avec les lobes ext. un peu échancrés au bord ext., lobes
int. bien développés, angles lat. longs, subaigus, non divergents. Mandib. courtes,
bord tranchant avec de nombreuses dents, lame access. grande, avec 5 dents
(mandib. gauche), plus petite, avec3 dents (mandib. droite), proc. mol. et palpe
manquant. Max. I très grandes, lobe int. court, avec 1·soie distale, lobe ext.
avec 9 épines, palpe manquant; II avec le lobe int. très étroit, avec quelques
' soies au bord int., lobe ext. plus large, un peu plus long. Maxillip. avec le lobe —
int. long, étroit, avec 4 s0ies~distales, lobe ext. dépassant le 26 art. du palpe,
` avec 7 fortes épines, palpe robuste, 4* art. petit, avec 1 ongle. Gnathop. I petits,
avec le propode chélif.; II très développés, propode subchélif. Péréiop. V-VII

_ A 342· mom ni: rnaivcu. -— xmpmrouus .
avec le dactyle très courbé, V avec le propode inverti, VI et VII g1·ê1es.’Ur0p. III
avec les branches petites, ext. avec *1 ou 2 crochets. Telson subtriangulaire.
 M  ` 4
' Y'  -. "'——-..` mr
1 · '•>.
\
s . l M
' , , ·
~  .  % •   
lâ/É ml? ` · m. K
L / .
1 Fig. Siâ. —- Biancolina cuniculua (du Croisic)
B. éuniculus (STEBBING).`   349, 350. ·—- Àmphithoc ctmiculus STER-
121NG 1874, p. 112, pl. 11, fig. 1, ia—1e. -- Biancolina algicola DELLAÃ/ALLE
1893, p. 562; pl. 3, fig. 11 et pl. 32, ûg. 38-53.
Q. L. 4 mm. 1/2. Tête creusée en avant à l’insertion des ant. I, lobes
` P`5 Q Ã
` * gt /  
È  \ç\\   I   / 1 ¢`
‘ '1§\“\ M     TL l/
  \@  ' 9 lg J
J I Ã ww   ’     P .
. "K ·,` \§\ `
F1!}       "\§\ \ •
iv G l /  \`i`,   « ~
I i  4 `   il  \ i
.  l l% en  ~.  
' Ops mx] W       -· 4;/  ~
I Fig. SSO. —— Biancolina cuniculus Q (du Croisic)
_ lat. à peine distincts, côtés très saillants. Plaques cox. pas très hautes. .
Plaques épim. Ill un peu prolongées, arrondies. Yeux petits, arrondis.
Ant. I = I/2 du corps; pédonc. avec les 1*** et 2*% art. subégaux, 3° > ·
1/2 du `2°, flag. avec 13 art. et quelques tigelles sensitives; II beaucoup

· Jassxnus _ 343
· < I, 5¤ art. du péîonc. un pau < le 4°, flag. <les 4° + 5** art. du.péÃ
donc., avec 4 art. Gnathop. I avec l’art. basal dilaté vers l’extrém., propode· '
= le carpe, bord. post. prolongé pour former 1 angle aigu avec le bord palm.,
dactyle dépassant de beaucoup le bord palm.; II avec l’art.· basal très court, .
_ très large à Pextrém., bord antér. très convexe, avec 3 spinules dans des
crénelures, carpe très court, avec 1 lobe long et étroit, propode énorme,.
quadrang., beaucoup > l’art. basal, bord palm. un peu oblique, avec 1 pro-
fonde échancrurc entre 1 petite.dent, près du dactyle, et 1 grande dent,
prolongement du bord post., dactyle large, très courbé, bord int. prolongé,
formant 1 fourche avec le petit ongle. Péréiop. III et IV robustes, art. basal. .
_ ovale, art. méral large, un peu prolongé en avant; V beaucoup < IV, art
basal aussi- long que large, art. suivants robustes; VI et VII subégaux,
art. basal 2 fois aussi long que large, propode un peu > l’art. basal, dilaté .
· à Pextrém. Urop. III avec le pédonc. court, robuste, branches*= 1/4 du
pédonc., ext. avec 1 crochet, int. avec 1 spinule.Telson avec 1 échancrure
, distale, anguleuse, et 2 spinules.—-ginconnu. —·Corps d’uu jaune brillant.
Yeux rouges., . ‘
Le Croisic, P0rt·Tereau, 1 exempl. —— Angleterre (Torbay). Naples.
F. J ASSIDAE . ·
Tête avec les lobes lat. en général assez saillants. Plaquesscox. IV avec le·
bord post. presque toujours non échancré. Ant. I et Il variables, flag. access.
bien distinct ou rudim., mais jamais long,- Lèvre-antér. avec Pépistome aigu; '
autres pièces buccales comme chez les Ao idae, mais mandib. avec le 3°' art. du
I palpe < le 2* et_laminaire. Gnathop. I et II subchélif., II les plus grands, sou-
vent modifiés chez le 3*. Péréiop. III et IV glanduleux, V invertis, VII les plus
longs..Ur0p. I-III avec 2 branches, III avec les branches très courtes, ext. avec
crochets. Telson simple.
· TABLEAU DES GENRES I
1. Ant. I avec le flag. access. indistinct ..... G. Parajassa, p. 319
—— Ant. I avec le flag. access., bien distinct ........................ 2
2. Plaques cox. V beaucoup plus hautes que VI. G. Jassa, p. 343 .
— Plaques cox. Vun peu plus hautes que VI.· GÃ Micmjassa, pf 350
' G. JASSA Ls.•.c11· 1813-1814
(Typo Z Jassa. pulchclla LEA¤¤)`
_ Corps plus grêle chez le 5* que chez la Q. Tête avec 1 petit rostre, lobes lat.
lassez saillants. Plaques cox. II·plus larges que hautes ( 3), III et IV ( 5‘.et Q

344 mom DE FRANCE. —— Ampnipones
' `plus hautes que II et V, IV non échancrées. Ant . I et II soyeuses, pédonc. long,
· flag. beaucoup plus court. Ant. I avec le 1*** art. du pédonc. le plus court, flag.
access. très petit; II > I et plus robustes, surtout chez le 3. Lèvre antér.
arrondie. Mandib. avec le palpe très grand, 3** art. < le 2**, dilaté à 1’extrém.,
avec de nombreuses soies. Max. I avec le lobe int. très petit, ext. avec 9 épines,
_ palpe long, épineux au' bord distal;~II avec le lobe int. le plus court et soyeux' ·
' au b0rd‘int. Maxillip. normaux. Gnathop. II beaucoup > I‘(3 et Q), pluS
robustes chez le 3 et avec le bord post. prolongé en 1 forte dent. Péréiop. III.
et IV avec l’art. basal un peu dilaté, V-VII augmentant graduellement de lon-
gueur. Urop.I et~II avec la branche ext. < l’int.; III avec le pédonc. robuste,
. beaucoup > les branches, branche ext. en forme d’épine courbée, int. droite,
Telson triang. _
agi'-. _
~ ~r \
I • UÉ MO
» j (_ ` .
I (   ' · —
` ‘* _ l ` ( "~  
vl /  ‘@   »
\ M   
xa ·   H x/
  x
Fig. 351.- — Jassa ocia (du Croisic)
1. Gnathop. II (3) avec ljdent proéminente au bord int. du dac-
tyle ...................... . ........... J. dentex, p. 348
-—— Gnathop: II (3) sans dent ............ . . . .... . ......... . ..... Z
2. Gnathop. II (3) avec l grand éperon près de la base du propode . . 3.
—-— Gnathop. II (3) sans éperon ............ .. . . J. ocîa, p, 347.
3. Gnath. Il (3) avec 1’éperon simple à l’extrén1. J. falca.ta,,p. 344
—— Gnath. Il (3) avec l’éperon bifide à Pextrém. J. pusilla, p. 346
~ J. falcata (Morzracu). Fig. 352, 353.'-— Podocerus falcams O. SAas·
· 1894, p.) 594, pl. 212.
3. L. 7 mm. Corps assez grêle. Tête avec les lobes lat. saillants, arrondis.
` Plaques cox. I un peu prolongées en avant, II beaucoup plus larges que-
hautes, III et IV beaucoup plus hautes que II,,V moins hautes que III et IV,-
Plaques épim. III rectang., avec'1 petite dent. Yeux petits, ovales. Ant. I
beaucoup < 1/2 du corps, pédonc. avec le 36 art. > le 1**, flag. =» le 3** art;

‘ · Jassman ` I 345 ·
`du pédonc., avec 7 art., flag. access. rudim.; II beaueoupplus longues,
I pédonc. extrêmement robuste, 4** et 5° art. subégaux, flag. avec 2 art.,
ier très long, 2*% très petit, avec 3 épines distales, crochues. Gnathop. I avec
—   T 4*
  ln
I l` ¢ l
xl,.  
ir ‘~,   m M W
'   _Fîg. 352. - Jassa falcala (de Villalranche) ·
le propode obpirilorme, bord palm. défini par 2 épines; II avec le carpe très
étroit, propode extrêmement long, étroit, presque droit, bord post. prolongé
en i grand éperon tronqué à Pextrém. (un peu plus court chez le 3 incomplè—
gi / É  P1'  P 
Q   /^% xl   ~
  e t  I   se ri —
/ `À   En J     ‘ .  
z   ··“ I - Il   ea
, ., ~ /    7 ü W
V /   n g` ·
U/bs a
   l  I 1 a
,   . eps 9,,*
  P1.,  
Fig. 353. —- Jassa fulcata (de Villefranche) _ ‘
tement adulte), bord palm. avec 1`dent garnie de soies ciliées près du dactyle,
dactyle très long, dépassant de beaucoup l’éperon. Péréiop. III et IV courts
robustes, art. basal dilatéàl’extrém., art. méraltrèslarge, bordé de nom-

346 FAUNE ne rames. —— Anpmponns I
breuses soies; V avec le propode presque = Part: méral —}- le carpe ; VI et VII
un peu pluslongs, art. basal large à l’extrém. Urop. III avec la branche
ext. crochue, avec 2 petites dents au bord ext. Telson triang., avec 2 longues _
épines subdistales.——-Q ov. (62 œufs). L. 6 mm. Corps plus épais. Ant. II moins
robustes. Gnathop. I comme chez le 3*; II beaucoup plus grands, propode
· très large, bord‘palm. profondément échancré entre 2 fortes dents, bord
,post. très court"-- Océan 2 Corps grisâtre, maculé de rose, ou jaunâtre,
maoulé de rouge; yeux bruns.Méditerranée 2 d’un blanc jaunâtre,maculé de
brun (5‘).D’un` jaune verdâtreunaculé de brun (Q).Yeux roses. (Eufs jaunes.
Manche et Océan, de Dunkerque'à Saint—Jean de Luz, dans les Algues des
rochers et sur les bouées des ports; assez c. Cette, Villefranche, Monaco, princi-
paiement sur les bouées.-— Toutes les mers d’Europe, depuis le Trondhjemsfjord
jusqu’à Naples. Algérie, Açores, Ténérife, Afrique australe, Zanzibar, îles Fal-
‘ kland, Australie.
. C § ' TJ J ' .
  A ‘” .  
I W`, ._._ .    
] _` un   ,,,,
/ J. ,.  
ri lil J
`   ·• A â  F
z \ s "~ i
!       ¥ T `P1;   ` ,
\`v F yi I
  ’   ' bg / »»
‘ /   3'È? ll   ·     A
i /   , , \ _  .
_ , II q
.   I ,  WWE j   ” `
,; ‘   _   _ ·E·   ,,4,;
..l` I    \§ 3 q
\_‘ x /
\ si?   ea  e
_ Fig. 35i. —— Jassa pusilla (du Croisic)
· J. pusi11a(©. Sans). Fig. 354.- —-— Podocerus pusillus O. Saas 1894,,
p. 596, pl. 212, fig. I.
5‘. L. 3 mm. I /2. Comme Ji falcata, mais plus robuste. Tête avec les lobes·
_ lat. anguleux. Plaques cox., V presque aussi hautes que IV. Yeux moyens,
ovales. Ant. I avec le 28 art, presque 2 fois = le I", 3° = 3/4 du 2**, flag.
avec 5 art., flag. access. avec I art. presque ——= I /2 du I" art. du flag.; II uni
peu > I; pas très robustes, pédonc. avec les 48 ct 5** art. subégaux, flag. <
lle 5** art. du pédonc., avec 3 artz, I" beaucoup > 2** + 3**. Gnathop. I avec
le bord palm. bien défini; II comme chez J, falcata, mais éperon du pro-
pode échancré au bord dintal. Péréiop. III-VI pIus» grêles que chez
J: falcata. Urop. III avec la branche ext. moins cr0chue.—-Q ov. (7 œufs).,

. Jassxnas I 347 '
L. 4mm. Comme J. falcata S2,mais gnathop. Il avec le bord palm. moins
profondément échancré, dents plus petites.
Luc—sur-Mer. Le Croisic, vase molle, 19 m. Belle·Ile, sable vaseux, 18 m. -—
Océan arctique, Norvège, Iles Britanniques, mer du Nord. , .
J..ocia (BA.·rE)..Fig. 351, 355. - Podacerus ocius DELLA VALLE 1893,
p.»448, pl. 14, fig. 11-27.
3. L. 4 mm. Comme J. pusilla; mais un peu plus robuste. Tête avec les _
lobes lat. assez saillants, anguleux. Plaques cox. I.un peu prolongées en,
avant; Il pas beaucoup plus larges. Plaques épim. III anguleuses. Yeux
petits, arrondis. Ant. I ¤ 1 /3 du corps,pédonc. avec le 3** art. un peu <1e 2°,
beaucoup > le 1***, flag. avec 5 art., flag. access. très petit; II avec le pédonc‘.
` gn'; PI: ,,,7 _
4 È~  -2,...:   
  Yllh   ’ [   /Y}’m\ '   ‘
 W .. ?ëî‘?"€ " . [ii   X! 1?b··· ` `
N Ã p zïi "`WWÈ:1 · I *ïlTÃÃ:'T'?·`*'—`ÃÈ' " WY .'~l:UlQ'[  
« /   /   ,,=,,»   . » Wi   ,`1`I     `
~'|ùI\"` _ /   5 `_ M 5-·;;'jÈl‘l ’ Z/!î·¢‘ •
  pv. `   » ,
,/M   "  '   L :« 5 3¤
,9   guaii ~·4•*‘°’v · ~'   ‘ yy
    L gag  , as?  
»«  '       .· ...- P  ‘ M mb `\ il
  V .>   V.} —: '   /2r ‘-·s .
'     ë"   ' _ '  
I   l kill?.    
., ,_.v   aps ~
Fig. 355. - Jassu uciu (du (Iroisic) l ·
> les I, sè art. beaucoup >le 4°, flag. < le 5**, avec 3 art., 1" 2 fois = les _
· 2° + 3°. Gnathop. I avec l’art. basal très large, propode subovale, 2 fois
aussi long que large,bord palm. défini seulement par 2 épines, dactyle grêle,
beaucoup > le bord palm., art. basal, ischial et méral avec des soies ciliées;
II extrêmement développés, art. basal dilaté à l’extrém., propode très volu·
mineux, 2 fois = l’art. basal, dilaté dans sa partie distale, bord post. pro-
longé en 1 longue dent, accompagnée de 1 dent plus courte, bord palm.
avec 1 gros tubercule tridenté près du dactyle, qui est très robuste et beau-
coup > le bord palm. Art. basal, art. mére], carpe et propode avec des
soies ciliées. Péréiop. III et IV avec l’art. basal large, bords antér. et post.
avec de longues soies ciliées,art. méral dilaté,avec de longues soies ciliées au
bord antér. ; V longs, grêles; VI et VII im peu > V; V·VII avec le propode= ·

  L FAUNE DE FRANCE. -·-—— AMPHIPODES _
2 fois le carpe, dactyle > 1/2 _du propode. Urop. III avec la branche ext.
crochue, mais sans dents marginales. fI`elson· triang. —— Q ov. (9 œufs).
L. 3 mm. Gnathop. I`avec le propode moins de 2 fois aussi long que large;
II avec le propode beaucoup moins robuste que chez le C3`, mais de même
forme, sauf que la dent prolongeant le bord`post. est courte et obtuse, art.
basal et méral, carpe et propode avec des~soies ciliées. -— Exempl. non
tout à fait adultes : Gnathop. II (5) avec le bord palm. plus oblique, dactyle
moins long, soies plus courtes et non ciliées; $2 avec les soies non ciliées.
i Ile de Bréhat. Le Croisic, dans des Eponges (HaZic`0ndria).,Guéthary, Port-
Vendres, Cette. -— Angleterre, Irlande, Méditerranée, mer Noire, Açores.
·   9% Q TJ   9"’ et ,`
Jr   ‘· L   ’  /]
  v    , W
' ·\ " Ã `ss
    ,,« t‘   Ill
· fl /‘       /` ,
\`~ 2 · ·"    É _ L Ã,
I ·     Sncf     E Il 
 jv p  PII   _
    \  —
. l »   ‘ s f
' _ ’i  `   Mpx - ,
` gl] l X , el)!   ·rir  
Fig. 356. —· Jassa dcnleœ (dc Guélhary)
J'. dentex (CZERNIAVSKI). Fig. 356, —— Podocerus cdcntcnyx O. Sans,
p. 597, pl._213, fig. 2. .
3‘. L. 3 mm. 1 /2. Très voisin de J. pusilla. Tête avec 1 petit rostre aigu, .
lobes lat. non anguleux. Plaques cox. I prolongées en avant; II presque
2 fois aussi larges que hautes. Plaques épim. III arrondies enarrière. Yeux
moyens, arrondis. Ant. I < 1/2 du corps, pédonc. avec les 1e* et 3e art.,
subégaux, < le 29, flag. avec 4 art., 1” presque = les 2° + 3° -}- 4**, flag.
access. = 1 /4 du 1*** art. du flag.; II beaucoup > I, pédonc. dépassant les I,
_ 56 art. > le 4°, flag. < le 5°, avec 4 art. Gnathop. I avec le propode ovale,
bord palm. défini seulement par 3 épines, dactyle denticulé au bord int.
II avec le propode ovale allongé, bord palm. avec 1 tubercule bidenté près
du dactyle et 1 robuste éperon prolongeant le bord post., bords palm. et
post. avec des soies ciliées, dactyle très robuste, courbé, avec 1 grande dent

` J.».ss11>AE 349
au milieu du bord int. et‘1 petit ongle aigu. Péréiop., uropret telson à peu
près comme chez J. pusilla. —-· Q ov. (15 œufs). L. 3 mm. 1/2. Difïérant à
peine de J. pusilla. Q. Gnathop. II avec 1 petit ongle aigu au dactyle.
Le Croisic, faubert, roches, 8-10 m. et sur des Marnaia, squin¤d0(H1~:nBsT) dra-
gués au large de Belle-lle, 80-100 m. Guéthary, Algues et bulbes de Saccarhiza,
Saint-Jean de Luz, dans des Eponges. Cette, Algues du«port._——- Norvège,
Angleterre, Irlande, mer Noire. · ·
G. PARAJASSA Srsnnmc 1899
_ ` (Type : Jassa pelagica LEAGE)
Comme Jassa, mais ant. I avec.le flag. access. presque indistinct, aucune
plaque cox. particulièrement haute, plaques V presque aussi hautes que IV.
Àdj s \   T 5 gw  m.
  c , . I V- \  r ... , ·
   ` \ Q;   ‘ N L
  .‘\ a ii     // É   A
' J'ül\   , /    
" 'l`' ‘lili·«`ïè   p1l    " '”/  
  "   W ' s `t l i   ~
i V  Ã   " /  ` Wnu I    i   , ~»
W vi   ` s§ ~ v W «
;2A,   îà`1 .s___` \ I _ ,~  mv,
,»·i  .    i   1
/ /’ · ,, \ P1 si 5 M
,1. I‘·~\% ` `·J? `- P1
· / 'l«l\i\   \ ts '
 '® 1 P e 1* 1
— si · e
· A 1 `   7 · i
fre 9-  se ·`°  li I
\
Fig. 357. —·- Parajassa pelagîca (du Croisic)
P. pelagica. Lmcu. Fig. 357. -—· Janassa capillata O. Sans 1894,
p.. 599, pl. 214.
5*. L. 7 mm. Corps épais. Tête avec les lobes lat. un peu aigus. Plaques
cox. I et III plus hautes que II. Plaques épim. III arrondies en arrière. Yeux
petits, ovales. Ant. I et II avec d’épais faisceaux de longues soies; I > 1/3
du corps, pédonc. avec le 2** art; le plus grand, 3° > le 18*, flag. < le 3°,
avec 3 art., 2% et 3° très petits; II très robustes, beaucoup > I, pédonc. avec
le 5° arti un peu > le 4°, flag. < le 5**, avec 3 art., 1°' 2 fois = les 2° +
36. Gnathop. I avec le propode subovale, bord palm: défini par 1 angle obtus

350* FAUNE ns rames. —— AMPHIPODES
` et 2 épines; II avec le propode très grand, bord palm. profondément échan-
eré entre 1 petite dent, près du dactyle, et 1 éperon prolongeant le bord
post. Péréiop. III et IV courts, robustes; V avec les 3 derniers art. invertis;
VII avec l’angle post. de l’art. basal prolongé, aigu. Urop. III dépassant un
peu les I et II, pédonc. avec 1 rang d’épines subdistales, branche ext. cro—
chue, int. droite, avec 1 spinule. Telson un peu plus long que large, triang.,
avec 1 petite encoche et 1 soie de chaque côté de l’extrém. aiguë. —— Q ov.
(19 œufs) L. 5 mm. Ant. I et II et gnathop. I comme chez le 5‘.G11athop. II
avec le propode profondément échancré, mais sans dent ni éperon. ——Gri—
sâtre, avec des bandes transversales brunes. Yeux bruns. _ ,
Le Croisic; Saint-Jean de Luz, dans les·Algues à marée basse. Trés r. —— Océan
Arctique, Norvège, Suède, Iles Shetland, banc de Rockall, Cattégat, Liverpool,
Portugal.
G. MICROJASSA STEBMNG '1899\ - _ .
(Type : Podocezus vumbrensis Swann. et Rosnnrsou)
Comme Jassa, mais plaques cox. II-IV beaucoup plus hautes que les autres ·
IV très grandes, échancrées en arrière,TV petites. Ant. II un peu plus robustes que
I. Maxîllip. avec`lelobe ext. peu armé. Gnathop. I et II ( $2) peu inégaux, -
  pi fl
il  3% ‘ I
I  il *7 " ' ·, É
àl   T Q • , lil   4 ,
, fr · ‘ (ix`, il « 3*19,  ·
`   . ,   Will? p   #
· \~ v4 ul) (py. ·   I J \
. l \‘ ».
\     f W ,,    · _ _—¢·
A   l¤ si _ `     I \ L
· ,4W . 1   , · 9*},
a. ,/É,     I A .
la “ "'""* ar °’   ll
 Kt lx »fl/ I- M    ‘
P1- g - J`, p ~l /    
I Q] s e .9 I à êer
\·é · \i ~
Fig. 358. —- Mivrcjassa cumbrensis (dela baie de Quiberon) t
M. cumbrensis (STEBB. et Ronnnrsorz). Fig. 358. —- Podocerus cum-
brcnsis STEBB. et Ron. 1891, p. 38, pl. 6, B.
5* (j). L. 1 mm. 1/2. Tête avec 1 petit rostre obtus, lobes lat. subaigus.
· _Plaques cox. I très petites, presque cachées par II,prolongées en avant; III et

conorminxn 351
IV aussi hautes et beaucoup plus larges que II, IV aussi larges que hautes
V petites, lobes peu inégaux. Plaques épim. III prolongées, subaiguës.
Yeux très grands, arrondis. Ant. I courtes, pédonc. avec le 2° art. > le 3e,
flag. avec 3 art., flag. access. trèspetit, avec I art. ; II plus longues, pédonc.
avec le 5° art. un peu < le 4**, flag. = le 5**, avec 3 art. Gnathop. I avec le _
carpe un peu < I /2 du propode, lobe anguleux, propode ovale, bord palm. '
défini par I groupe d’épines; II robustes, propodebeaucoup > l’art. basal,
subovale, bord palm. avec I dent médiane, aiguë, et séparé par I dent du
bord post., dactyle régulièrement courbé (chez les vieux 3, le bord post. se
prolonge en I long éperon et le dactyle, aussi long que le propode, est on-
dulé). Péréiop. III et IV avec l’art. basal ovale, art. méral dilaté, carpe large '
‘ et court; V-VII avec l’art. basal lisse au bord post., qui est un peu ondulé
dans V et VI, régulièrement convexe dans VII. Urop. III avec le pédonc. >
celui de II, branche ext. très petite, un peu courbée; int. plus longue, droite.
Telson triang., un peu moins long que large, avec 2 spinules.— Q ov. ·
' (II œufs):L. 2mm. Gnathop. II presque comme I mais propode un peu.
plus grand, bord palm. défini par I léger ressaut et I épine.
Saint-Va2st·La-Hozgue, 25 m. Portrieux, Lizhazhamnium, 6-10 m. Baie de
giàüèeron, Litkothamnium, I0 m. - Golfe de la Clyde, Ecosse, 38 m, Mer d’lr—
F. COROPHIIDAE · '
Corps plus ou moins déprimé. Plaques cox. petites. Yeux latéraux. Ant. I et
Il généralement de même longueur; avec ou sans flag. accessoire. Lèvre antér. _
à bord arrondi. Lèvre post. lobée. Mandib._avec palpe formé d`un nombre va-
riable d’articles. Lobe int. des max. I quelquefois absent. Gnathop. II en général
très différents dans les 2 sexes, ses art. terminaux robustes et allongés chez les
3. Urop. I à 2 branches; II à I ou 2 branches; III réduit, à 2 ,1 ou 0 branche.
Telson court simple, rarement lobé.
. A TABLEAU DES GEIVRES
1. Palpe mandibulaire à 3 art ........................... . ...... 2 ·
— Palpe mandibulaire à 2 art ........... G. Corophîum, p. 363
—— Palpe mandibulaire à I art ........ G. Siphonoecetes, p. 359
2. Ant. I sans flag. accessoire., .......... G. Erîchthonius, p. 352
——— Ant. I avec flag. accessoire ............ . .. G. Upciola, p. 356

352 FAUNE DE FRANCE. -- AMPHIPODES
G. ERICHTHONIUS H. MILNE·EDWARDS~i830
(Type : E. difformis M.-Enw.)
Plaques cox. II et V les plus larges. Tête à 1obes·lat. avancés, terminés en
pointe et portant les yeux. Ant. I et II subégales, à longues soies, dépourvues
de flag. accessoire et à pédonc. au moins = le flag. Lèvre antér. pourvue cn
_ dessous d’un prolongement triangulaire à pointe aiguë. Max. I à lobe interne
réduit. Gnathop. I semblable dans les deux sexes, subchéliforme. Lobes branch.
petits, manquant aux gnathop. II. Art. basal des péréiop.lIl et IV dilaté. Urop. I
et II à 2 branches; III à une seule branche courte, unguiiorme. Telson large,
court, entier, avec de chaque côté, une saillie dorsale couverte de spinules (1).
 
   ’ »$
ëiliwli   ¢ `$/`  
  '?" vl}. ..·‘ "
®‘       ·:· Q
\ ' · jiff ‘ yy wi 1 :1
Q _¢ La g·»·xm\_·, (I g _
,   f \(\is··uW ·‘ i sa
, .e.-»   É  
1 ,.¢#./  * 1 `.
» * «  I wü eiiy
\ . ` I  
·   l ` al
1
' Fig. 359. — Corophium aculum (-É (Riv. de Lannion) _,
îîf Dernière plaque épim. à bord post. lisse —- 5* : Carpe du gna-I
thop: Il unidenté, son prolongement atteignant à peine la
moitié du propode; propode à bord postérieur caréné ......
................ . .......... . ........ E. I-Iunteri, p. 354
— -- Dernière plaque épirn. a bord'p0st. très iinement denticulé.
—— 5‘: prolongement du carpe du gnathop. II atteignant
Pextrémité du propode; propode à bord post. concave, sans
carène .................................... - ...... . ...... t
L2. Pédonc. des ant. I avec art. 2 > 3> i;yeux gros. —— 3 : Carpe
du gnathop. Il bidenté. ........... E. brasiliensis, p. 353
—— Pédonc. des ant. I avec art. 2 = 3 ; yeux petits. —— 3 : Carpe
_ du gnathop. II unidenté ............. E. difformis, p. 354
1· LeS Q, principalement celles des E. brasiliensis et difformîs, sont difficiles à identifier avec
·certitude en raison des fréquentes variations individuelles qu'elles présentent.

coaornxinuz 353
E. brasiliensis (DAM). Fig. 360, 361. — E. abdizus G. 0. Sms
1894. p. 602, pl. 215.
Q. L.6 mm. Plaques cox. contiguës, Ilpas >V, V avec le lobe antér. plus
' ' saillant. Plaque épim. III à bord post. finement denticulé. Tête à lobes lat. . ,
courts et»larges. Yeux gros et arrondis, saillants, brun rouge. Ant. I > la ·
moitié du corps; pédonc. = flag., art. 2 > 3 > 1; flag. :1,14-16 art. Ant. II
avec flag. à 12-13 art. et = art. 2 + 3 du pédonc. Gnathop. I`avec carpe
IQ}   WWQÉ W
·  ·. ,   QÃWI,  
vlësp e, É Q1 .J . ~ .
2     .   #
à S lg " f·  
Il È    ` `\` 
," , ` Q ip  Q 1 .
I- `
· l —.,
x L Q ‘
X x ’f7'L . / ,
M/F3,   Q    `ï‘ · 
*~·;*· et   . .   
  r//l ·   Er · `iw il /
  /  c ml  i fut
< « I 4% M s  .
, pf . I » .
m' P I . · ·
_ M4. K J
Fig. 360. —- E. brasiliensis 9 (d'après G. O. Sms)
et propode subégaux et considérablement dilatés; II avec le carpe court,
à bord inf. fortement prolongé et armé de quelques denticules, propode
dilaté à bord posti =le bord palm. Péréiop. III et IV`avec l’art. basal large-
ment ovale,1 fois 1/2 à 2 fois plus long quelarge; VII le plus long; dactyles
des péréiop. V, VI et VII surmontés d’une petite épine subterminale. Urop. I
i et II avec pédonc. > les branches qui sont lamelleuses, à bords denticulés,
pourvues de 2-3 épines distales plus longues ; III avec pédonc. épais à la
base, rétréci à Pextrémité, 2 fois 1 /2 > la branche unguiforme et- à pointe - `
bifide. Telson 2 fois plus large que long, tronqué ou faiblement acuminé en· `
arrière. -— 3. L. jusqu’à 12 mm. Plus grêle. Gnathop. II avec le carpe mas-
sif, 1 fois 1/2 plus long que large et son prolongement bidenté ; propode
presque ç le carpe mais plus étroit et incurvé; dactyle puissant, falci—
forme, orné d’un bouquet termina] de poils. — Couleur brun ou orange .
varié de taches sombres. '
E. Crrravmwx et L. FAGE. T Amphîpodes. W 23

354 FAUNE DE FRANCE. — AMPHIPODES
Du Havre au Croisic, 0-2) m. Assez C. Arcachon, 90 m. Port-Vendres.
Cette,_ Cannes, Villefranche, Monaco, Algues du littoral et dragages côtiers.-
Toutes les côtes d’Europe, à partir de l’W. dela Norvège, et aussi :Bermudes .
Connecticut, R10 de Janeiro, San-Francisco, mer Rouge, océan Indien, Tene-
rife (Travailleur), Senegal (Melita), Martinique, Venezuela, Afrique australe,
Nouvelle-Zelande. 0 a 130 m. de profond. Dans des tubes de sable vaseux,
attaches, parfois en grand nombre, aux Algues ou aux Hydraires.
fî " " ·î " I"
·«   \ ` · 3 \`\ i
. _   - & (fb gn'? ‘.` \,
  , \ , _ i ,
peser   , ·  
‘ È fi È` `  `'I 
.   . .  ,,. 4
  "  ë~—•É.g 1
’ ‘—   __,_ ___,»,w \` · 'E\ <,  
gm? , lq   /  _______ ,-   
Fig. 361. - Erichlhonius braszliensis (du Croisic) _
E. diiïormis H. MILNE-EDWARDS. Fig. 362.--G. O. Sims 1894, p. 604,
4 pl. 216, fig. 12 —- Cerapus di§qrmis Home 1870; vol. 4, p. 119, pl. 5, 6
et S. ·
Semblable à l’espèoe· précédente, sauf : Q L. 41 mm. Yeux plus petits.
Plaques cox. plus ou moins distantes les unes des autres. Lobes latéraux
_ plus étroits et plus saillants. Ant. I : pédonc. avec art. 2 = 3. Ant. II avec
flag. pas >, art. 2 + 3 du pédonc. -—- 3. L. jusqu’à'12,5 mm. (Srsneme).
Beaucoup plus grêle. Plaque cox. II complètemenirisolée et beaucoup plus
large. Gnathop. II avec le carpe plus grêle, au moins 2 fois plus long que
large,rson prolongement unidenté (ou possédant en outre une très petite
dent subapicale) et presque = le propode. —— Couleur gris piqueté de brun.
. Granville, Roscoff, le (Iroise, île_ d’Yeu, île de Re, Arcachon, Saintàlcan
· de Luz, Cette, Bandol, Villefranche, Algues du·littoral. ——— Toutes les côtes
d’Eur0pe, à partir de Trondjhem. Açores. Etats-Unis d’Amérique. 0 à 200 m.
deprofondeur, dans des tubes de sable vaseux fixés aux Algues ou sur le fond.
Quelquefois pélagique, la nuit Concarneau). ·
I E. Hunteri (Bars). Fig. 363. ——— GZ O. Sans 1894, p. 605, pl. 216. fig. 2.
Differe principalement de l’E. brasiliensis par : Q. L. 5 mm. Plaques cox. II
< V. Plaque épim. Ill à bord post. lisse. Ant. I et II plus longuement‘
1 .

’ · COROPHIIDAE  
/\ , 6 ‘
6 .   \ 6. »
 ~ )   >>·  ‘;
J ,":·%'·ë·    J ' , ‘/I
‘='-??";'· ‘   · \ ``  ·   ·” '
  _\ 6 Y ·   • .
î Ã M `»   6 6
h 9"‘?°`   .   i i ·
_ Fig. 362. ·— Erîchlhonius diyormîs (du Croisic) _ l i
-      . · ·
/ #~ · Q ’ 1
  $-4 · ·  
fx É  ,» g /  
W  / I /' ·'_r»/ l' A
` ' ` É' " · .· ' "
W", \._ A  _,
. U" ‘ _ 
' A ‘ gw? gn?   4 ` 6  
Fig. 363. - Erichlhonius Huntcri (d’après G. O. SAM) i

356 FAUNE DE FRANCE. —— AMFHIPODES ~ ,
ciliées. Gnathop. I'avec le propode < le carpe. Souvent»le carpe du gna-
thop. II subtriangulaire plus long quelarge. Urop. III avec pédonc. subcyline
drique.-—5`. L. jusqu’à 15 mm. Gnathop. II avec l’avance carpale unidentée,
. courte,atteignant à peine la moitié du propode, celui—ci oblong, un peu < le
‘ carpe et portant à sa marge post. une crête lamelleuse incisée en son milieu.
Golfe de Gascogne, rare, 135 m. de profondeur.- Espèce arctique·: Atlan-
~ tique Nord (Norvège, Alaska); mer du Nord (N.E de l’Angleierre, Helgoland.).
G. UNCIOLA SAY 1818-
(Type : U. irrarata SM')
· Plaques cox. subégales. Tête pourvue d’un rostre court et de lobes lat. peu
saillants, Ant. I > Il’et pourvue d’un flag. accessoire; ant. Il plus épaisse, sur-
tout chez le 5‘, son flagnbeaucoup < le pédonc. Lèvre antér. faiblement bilo-
bée. Max. I à lobe int. réduit. Gnathop. subchéliformes : I beaucoup plus robuste
que II, et différent dans les deux sexes. Lobes branch. petits, présents aux
gnathop. II. Urop. I et II à 2 branches et armés de courtes et robustes épines;
III à branche externe très courte, à branche int. soudée avec le pédonc. forte-
ment élargi. Telscn lamelleux, arrondi. · ‘
1; Carpe du gnathop. II beaucoup > le propode f péréiop. post. ·
faiblement ciliés ..................... U. planipes p. 356 .
—— Carpe du gnathop. II pas > le propode; péréiop. post. longuc-
ment ciliés . .. .......... . ........ ' .............. - .......... 2
2. Yeux bien développés; articulation de la· branche int. de
· l’urop. III avec le pédonc. marquée par.une échancrure 
..,.. ·. . .......... . ........... - U. crenatipalma p. 358 .
—- Pas d’yeux; branche int. de l’urop. III complètement soudée
• . au pédonc. sans trace d’artîculation.. . .: U: încerta, p. 359
U. planipes NORMAN. Fig. 364. —— G. O. SAas 1894, p. 621, pl. 55. ~
· ‘ Q. L. 5 mm. Corps grêle; plaques cox. I efiïlées en avant, arrondies en
arrière; plaques épim. glabres, prolongées en arrière en«pointe redressée.
Tête pourvue d’un rostre bien développé et de lobes lat. pointus, peu sail-
lants. Yeux faiblement visibles. Ant. I = céphalos. + mésos; pédonc. pas<
le flag., art. 2 > 1 > 3; flag. à .14 art; flag. access. très court a 2 art. dont
l’apical rudimentaire. Ant. II < I; les 2 art. terminaux du pédonc. sub-
égaux et > le flag. à 6 art. Gnathop. I'à art. basal droit, à carpe ovolde
plus long que large, à propode à bord palm. droit; Il àcarpe au moins 2 fois
plus long que large, dactyle très court; art. basal des péréiop. post. nul-
lement dilaté, faiblement cilié ; art. méral et carpe armés de courtes et ‘
robustes épines. L’articulation de la branche int. de l’urop. III mar-
quée seulement par une très faible échancrure ; cette branche armée d’une
. épine terminale. - 5‘. L. 6 mm. Segment Il du mésos. armé en dessous
d’une longue épine médiane. Pédonc. des ant; II dilaté. Gnathop. I plus

l conommnnn — 357 _
robuste ; art. basal épais et incurvé; carpe triang. aussi long que large; _
propode dilaté avec le bord post.creusê de deux échancrures.Prop0de·des
gnathop. II presque 2 fois < le carpe. — Couleur jaunâtre, varié d’orange.
W ’ É
I ’ Là
, *— ¤ ` ’ ,
Q ~’l' *2% J%@·"~'   ·
·\ /»'   4 0 ‘l! l— `
` ’)l» J   ' / I F A   ,_,   .
  ,-/3  / / }  \‘•g_ 'îp   : —
. ` I . W" v /",l   l . Z
·/ , -  J, en x  _ :
 Il ( ~’  /   `o    E
É`   / //· _
- · s  
4/1-·°·î   » ` É l
" Q _ x
-- . ._ 1; l ·
,   `   // g
. fr Y `gèèàï/, /]
\\ L- q N ` .
Fig, 364. - Unciola planîpes 8 (d'après G, O. SAns)·
' · l s. i   00
  i ` ' l . il     9
 îiêëlz Al C î Il ll _/   ` f   (ll ·
'   WP" "‘ . """  K
F6? l l ` 7,*9 __    
A` * ,/"   il ·  ' V"
a s r ¤J’   Il
  yi'! ' " p ï"l9
1 à \\ ~jîi_IàÀ<\ ` i`='»'îî    
ù `  `\`¢« "?""" ‘ —
Fig. 3BS. — Uncïola planipes (de l’île d’Yeu) .
Golfe de Gascogne (S. W. des Glénans, 50·60 m., S. W. de Belle-lle, 180 m.
Ulironiielle], W. de l’î1e d’Yeu, 75 m.) — Espèce nordique : Océan Arctique,
Atlantxque Nord, mer du Nord (Helgoland).

358 · FAUNE DE manon. ——— AMPHIPODES ·
U. crenatïpalma (Bars). Fig. 366. — J. Bowman 1889, p. 392,,
` pl. 12 et 13; Cnavnaux et Boovran 1893, p. 138, pl. 2, fig. 12.
S2 L. 7 mm. Corps plus épais. Plaques cox. I eiïilées en avant et en arrière;
plaques épim. ciliées se terminant postérieurement en pointe courte, non
redressée. Rostre court. Yeux bien développés. Ant. I avec les art. 1 et 2
du pédonc. munis de quelques épines en dessous; flag. à 11 art. Ant. Ilpavec ‘
les art. I et 2 du pédonc. munis de quelques épines en dessous; flag. à 9 art. =
· le dernier art. du pédonc. Gnathop. I robustes, avec l’art. basal épais et
   gg}; ‘ [ aid
\  ;î=§Ã'·,_ .- · 5 il /» e
\ \1'·i·;~;, W / J ,·-·' à> Q. ·. e
\   l ( rf ,/ ·· ; k / >
È 1*1 (1   * v iii 
/_.« * ` ax);     A
  \ ï `· pri r *1;-*   fix   \
I/' f' · \ gn;    È K
î   i `     ~ - \  
   Ã.—ÃQ A- 2 . ‘Ã A . · À  
.9 ai §¥·   . ` \ È]   \
. W   ti lx _ pl _,p_    [ p
  »/V \X   `   /1  
\ ëëw    §~ x · ‘    
    r —\ K _\ gg; d' , · W 
·   J   \ ' p · È .
  ‘l   lp J  \«(\ ` î" °
jf r   sa 1   x ·
  `#Q§.\J\\ af;
Q / ,   pr l·\‘ ' M" 44,,,,,,,,;,
  -; ` wo . `”
" W9   \ É: ’ *7*; @6*
Fig. 366. — Uncicla crenatîpalma (du Croisîc)'ct U. incerla
` incurvé, le carpe beaucoup plus haut que long et beaucoup < le propode:
qui est ovale large et dont le bord post. convexe se termine par une saillie·
obtuse encadrée de deux denticules; II grêle, avec le carpe < le propode,
dont le bord palm. est, vers la partie distale, échancré à angle droit. Art;
basal—des péréiop. post. faiblement’ dilaté, abondamment et longuement.
cilié; carpe armé de robustes et courtes épines. Articulation de la branche-
int. de l’urop. III marquée par une faible échancrure; cette branche pour~
_ vue d’une épine et d’une longue soie terminales; la branché ext. armée de ‘
' 2 épines et de 5 soies.- 3*. L. 6 mm. Pédonc. des ant. II dilaté. Bord palm-
· du propode du gnathop. I creusé de trois échancrures séparées par des pro-
tubérances obtuses dont la proximale est de beaucoup la plus saillante-

« coaorrmnaa 359.
Bord post. du propode des gnathop. II droit, bord palm. légèrement concave
au milieu et crénelé. —— Couleur jaunâtre et orange. _
Sud de la nier du Nord. Manche : Dunkerque, Bou10nnais,Luc-sur-Mer, Fa'nt _
Vaast-la-Hougue, Guernesey, Dinard. Golfe de Gascogne, Concarneau, Belle-
lle, le Croisic, ile d’Yeu, Saint·Jean de Luz; jusqu’à 2l8 m.
U. încerta. BoNmEa_ Fig. 366. (1896, p. 666. pl. 4, fig. 4). l .
Espèce douteuse, créée pour deux individus femelles e en assez mauvais
état >> et dragués par 180 m.· dans le Golfe de Gascogne. Ne difïérerait de
U. cremztipalma que par les caractères énumérés au tableau.
_ G. SIPHONOECETES Krroxsn 1845
(Type : S. typicus”Knôiea) '
Plaques cox. allongées, pourvues de soies. Têtelsubquadranjxlaire à lobes ·
lat. très saillants. Ant.`I à longues soies, sans flag. accessoire et à pédonc. beau-
coup > le flag. Ant. Il plus longues et plus robustes, pourvues de longues soies; .
flag. très court à 3 art. dont le proximal beaucoup >·l’ensemble des deux
autres, quelques épines unguiformes à l’art. distal. Lèvre antér. déprimée au bord
inf. Max. I à lobe int. rudimentaire. Gnathop. subchéliformes à bord palmaire ·
très court. Artnbasal et méral des péréiop. III et IV fortement dilatés; dactylei
très allongé. Péréiop. V et VI à carpe globuleux et rugueux, à dactyle inversé
et~bidenté. Péréiop. VII à art. basal orné de très longs poils plumeux, son dac-
tyle normal. Lobes branch. manquant aux gnathop. II,ovales aux piréiop. III-V,
allongés et arqués en avant aux péréiop. VI. Lam. incub. très étroites. Urop. I
et II à deux branches; III à une seule branche courte, moniliiorme. Telson
arrondi, plus large que long, p rtant de chaque côté une plaque de fines spi- '
nules. — Habitent des tubes qu`ils construisent ou des coquilles vides qu’ils
aménagent.
1. Gnathop. Ià carpe inerme et à propode armé de‘3 épines ·
postérieures .................. . ....... S. Colletti, p. 359
— Gnathop. I à carpe armé d’une forte épine distale et à propode .
armé de 2 épines postérieures ........... . ............... . . . 2
2. Rostre > les lobes latéraux; lobe membraneux des urop. I
finement cilié .................. ,.. S. Dellavallei, p. 361
-— Rostre·< les lobes latéraux; lobe membraneux des urop. I
profondément denticulé ............. S. Sabatieri, p. 362
S. Colletti Boeck. Fig. 368.- G. O. Saas 1894, p. 610, pl. 218 fig. 1 .
3‘. S2. L. 4-8 mm. Corps déprimé. Plaque cox. I anguleuse en avant. Tête
pourvue d’un·rostre aigu, à peine > les lobes lat; portant les yeux. Ant. I
· beaucoup > 1 /2 du corps, atteignant le dernier art. du pédone. des ant. Il ;
pédonc. à 3 art. subégaux; flag. à 5-7 art. = un art. du pédono. Ant. Il =

360 FAUNE DE FRANCE. ——- AM1>1111>01JEs
le corps; les 2 derniers art. du pédonc. égaux, > le précédent; flag. beaucoup
< le dernier art. du pédonc. Carpe du gnathop.I inerme = le propode, celui-ci
_ fusiforme et armé au bord post. de 3 robustes épines. Gnathop. II plus ro- `
 
n   EF     Ã? (     '
4%%    pas §§§   IM ,»
”'”`·i   At" é
.;  gg x ~ ‘   · p Y · \
" àîë lu ‘ " “ ` `
' \ \ W   *49 il ·   ` 7 `
às ` \\   `   " ~
· 4
Fig. 3B'7.'—— S, Sabalieri (de l'Etang de Tliau) ,'
_ buste; art. basal court et épais; art. méral prolongé sous le carpe, celui-ci armé
d’une courte épine à l’angle distal post.; propode ovoîde portant 6-7 épines, la
5 l ·<· g©  l  ” "m i » i  
wî , l-==—·'7"' .4   Y ~ .. i V
" >  W  "" t    
il;. N 5,. ' .,, .· · af ”. " p .
    Ãèu. , < —-/V
r [  4 · `/' · p \î _ \_
W «¢»‘     eeoe —    
fm!   'Y?   ~ i '   ` .
. / " » x \
o"'   r   ‘ —. _i'i
_ [X —-'' / l _  ~ gw  ?r .
\~.,.,. _ r, J 7L,"` `
f/ri gn \ ·  f“\~\
\ M  V  rrîx la ii,   fr i `Ȥ    `  \\ ._ il
‘“/""` ' i- >‘   s / 4,-     ..~'   ,
~ /L [/ ·’ ' ‘«,. f r  
I Fig. 3·68· — S. Colletli Q (du Croisic) `
plus distale étant la plus longue. Urop. I à pédonc. armé de courtes épines
au bord ext., et prolongé en dessous par un lobe distal membraneux à bord `
finement cilié; branche ext. pourvue de nombreuses é ines au bord ext.·
· P 7

` _ conopmxoan 361
branche int. plus courte, pourvue de nombreuses épines au bord int. Urop. II
' à pédonc. lisse, son prolongement membraneux distal profondément den-
ticulé; branche ext. armée de nombreuses épines au bord ext. Urop. III très _
court, à pédoncule aussi large que long, portant au bord distal 1 épine et
6 longues soies, rame un peu > 1/2 du pédonc. à bord distal oblique por-
' tant 1 épine et 8 soies brunes. —- Couleur verdâtre, marqué de taches jaunes
et brunes. Ant. II annelées de jaune `et de brun.
Saint-Vaast—1a-Hougue, Jersey, Guernesey, Concarneau, le Croisic. Saint-
Jean de· Luz; golfe de Gascogne 136 à 180·m. lllimndelle). - Grande-Bre-
tagne, W. et S. de Norvège. Cattégat, Eétubal, Dakar (Meliz:). Dans des tubes —
de forme irrégulière faits d’un mélange de vase et de débris coquilliers.
I A    `\< _ Il A . I, ·
1 - U   .  jv   R,  \ ,,1   /
    // gf / `- ~ 'I 4 I
/ ~··.î ‘ \ pif;   i
/ ~ se   7     ~ L I
l _ \   /  H .
—«' : Il A  ' Ã, Il 5
, V ,7,, h' 4,4%;,
û,¤‘4|/nf   f (‘.` \‘ ·
. 9,,,1dr - ,  \ A \
` lâ ' \v    vl '
,2 f,   " , sf ·
, ,  ~ N fr · \  ..  , @7   
,/  ' ' ’   . ' /   2d'
*\ _, sm-
_ Fig. 369. — S. Dcllavallci 6* (du cap d'Antibes)
S. Dellavallci Srnnmno. Fig. 369. — Sr. 1899, p. 241. S. typicus
(part.) DELLA VALLE 1893, p. 358,* pl. 4, fig. 11-13. pl. 7, fig, 23-38.
5* Q. L. 5-6 mm., semblable à l’espèce précédente sauf: rostre plus grêle
dépassant largement les lobes lat.; yeux pigmentés de blanc; ant. I attei-
gnant à peine la base du dernier art. du pédonc. des ant. II qui est sensible-
ment < l’art. précédent; carpe du gnathop. I armé d’une très forte épine
distale et propode, de 2 épines post.; propode du gnathop. II à bord palmaire
concave occupant la moitié du·bord post. qui porte 4-5 épines dont la distale
seule robuste; pédonc. de l’urop. I avec quelques épines au bord ext. et
prolongé par un lobe très finement eilié, branche ext. denticulée au bord
ext. qui est armé en dessus de 4 épines submédianes, branche int. avec.au·
bord ext. 2 épines submédianes; prolongement membraneux du pédonc. de

362 FAUNE DE FRANCE. -—— AMPHIPODES
l’ur0p. II finement cilié, branche externe avec une seule épine submédiane,
au bord ext. denticulé; urop. III à pédonc. plus large. que long portant
1 épine et 4 soies, branche = 1 /2 du pédonc. portant 1 épine et 5 soies. .
i · Méditerranée (cap d’Antibes, Villefranche, Monaco, Bonifacio, Alger, Bône,
. Gabes, Naples) ; par 2—20 m. de profondeur, dans des tubes faits de sable et de
gI‘&Vl€l‘S.
È?   P / EV
\\ -;7' "::‘r`: I   l" \\\\ \
. \,;=-"·t- · ` o. »/ ?\\   r
· la " ll   <
7 Mil \ v· ;1`%"/  _’d   . ·—~   ._ , I /
É g N U / 11 1     /  
  1 gp] // . .
  *l . J
Cl · ` ll ·   L  \\
( ¢ \\ 1   l `ilâl
·   ' \\\ ( AI   I  
0711 J —‘· _· 8
_  eppp   ll /
rw   I \ [Vx l l
C / _ ’ · ‘ yr »
      .    
` Ã ” "  / ' - \  }    I
' .   xr 1/  "&‘ëÃV;l.'vv%* 'î7" "'lî
mp. / me L. _ ' / ~ gn?
,Fig. 370. - S. Sabatièri 8 (dc l’Etang de Thau)—
S. Sabaticri DE ROUVILLE: Fig. 367, 370.- DE R. 1894, vol. 1,
p. 173. `
C?. S2, L. 6-7 mm. Semblable a S; Colletti sauf zrostre < les lobes latéraux;
ant. I atteignant (Q) ou dépassant (3‘) à peine la base du dernier art. du
_ pédonc. des ant. II. Gnathop. I et II comme chez S. Dellcwallei. Art. basal
du péréiop. VII muni de poils 2 fois > la largeur de l’art. Pédonc. de l’urop. I
à bordlinerme, son prolongement membraneux profondément denticulé,
branche ext. armée en dessus au bord externe de 6 fortes épines, branche
int. à bord inerme. Pédonc. de 1’urop. II à prolongement membraneux pro-

— COROPHlIDAE‘ 363* .
fondement dentioulé, les branches à bord inerme. Pédonc. de l’urop. Ill i
à 1 épine et 3 poils, branche == 1/3 du pédono. portant 1 épine et 6 soies. l ·
Etang de Thau dans les coquilles vides de Bizzium et de Rissoa que l’animal
prgltonge par un tube très court formé de fragments de coquilles et de vase agglo-
IH I` S.
G. COROPHIUM LA*rnmLr.E 1806
.· (Type : Oniscus` volutator Pallas) _
Corps déprimé. Plaques cox. petites,1a premièreà prolongement antér. conique,. `
cilié. Tête subquadrangulaire à lobes lat. épais. Ant. I à flag. bien développé;
multiarticulé, sans flag. accessoire. Ant.`_II plus longues et plus robustes, pédi·
formes ; avant-dernier art. du pédonc. portant`à l’ang1e inféro—interne une dent
  ` V \ /1 il ‘ * ' i
  — \\   .
    //,'\`>€/ \É(` \   "' . l
· i   , ‘i 7 ,’ .   .
gi   ri! 47 I": I"
. V `  Iv    I/É!/i", *’  -
1 . · . Ki   i l
( l J I ”    
 . . . ra . \ Ã '
  il l ae? ii,   '
’"‘/’”* aw   < ll  .
i al'?   M i `<
` Fig. 371. — Coropllium volulalor (Graxclincs)
robuste; flag. comme chez ·S’iphanoec.tes. Lèvre antér. arrondie. Max. I à lobe int-
rudimentaire. Gnathop. subchéliformes; art. ischial, méral et carpe des gnathop.I,
et art. méral desgnathop.Il qui est prolongé sous le carpe, longuement ciliés au
bord·post.; bord palm. très court. Art. basal et méral des péréiop. lll‘·et IV
modérément dilatés; dactyles très longs. Carpe des péréiop. V et VI armé de
deux rangées obliques de courtes épines, dactyles courts et inverses. Péréiop. VII —
le plus long, à art. basal très longuement cilié, son dactyle normal. Lobes
branch. bien développés, manquant aux gnathop. II. Lam. incub. très étroites-
Urop. I et II à deux branches; Ill à une seule branche lamelleuse. Telson petit,
bien séparé de l’uros. '
1. Urosome à segments ·libres .................................. 2
— Urosome à segments coalescents . . . ........... . ............. 3

364 FAUNE DE FRANCE. —-— AMPmr>onEs '
I   Urop. III à branche arrondie presque aussi large que longue
` _. ..........,................. ‘ ...... C. volutator, p. 364
——- Urop. III grêle; branche à bords parallèles, beaucoup plus
' longue que larg~ .................. C. runcicorne, p. 365
3. Telson arrondi ou triangulair· .............................. 4
——- Telson trapézoîdal ...............................,........ 5
4,Bords lat. de l’uros. arrondis, pédonc. de l’urop. II 2 fois > les. ·
branches ............................ C. acutum, p. 366
—- Bords lat. de l’uros. éohancrés; pédonc. de l’urop. II à
peine = les branches ...... .. . . . . . G. crassicorne, p. 367»
5. Propode du péréiop. VII <l’art. basal. C. acherusicum, p. 368
. 4- Propode du péréiop. VII > l’art. bascl ..... C. Bonelli, p. 369
,// I   · \rrr1_Iî\‘ '
i /1 *\   / /     IX  l l ·
\ " dï   »»'·'   I1 I l  
Ã-ff"' —//        `
  / Y,/( [II" il
 J/ X   W, —~ ..__ We ·
·   `I   ' " ——~.\ l' —
· ,i   \\\   /   l
· vi; i`  il. 7‘4"` \ I Ã  
· R \ `M ·   V,   »._ _
— » A I ‘   W?   2 llli A
,' s,/ir \î \ 5,,,/__g— \_ ' /       ,v \,
" 7% /   \_ 
I /«-§q ·,w ' A ·,   VAWE,   ,.
'ÉM 1.; ( &
Fig. 372. - Carophium volulator (Gravelines)
C. volutator (PAM.), Fig. 371, 372. -— C. longicarne Latr. 1806.
C. gmssipes G. O. SARS 1894, p. 614, pl. 219.
3‘. L. 6 à 8 mm. Rostre court; lobes lat. arrondis portant les yeux petits
` et noirs. Ant. I = 1/2 du corps; art. I du pédonc. > 2 -}— 3, denticulé en
' dessous; flag. = le pédonc. et à 12-14 art. Ant. II = le corps, avant-dernier
. art. du pédonc. à dent inféro-apicale relativement courte et =5 le dernier
art. qui est beaucoup > le flag. Gnathop. I à propode un peu <le carpe et

' conopnunarz 365
dilaté au bord distal; dactyle pas plus long que le bord palmaire qui est
transverse. Gnathop. II avec le propode·= carpe + art. rnérl; dactyle
lisse. Dactyle des péréiop. III et IV à peine > le propode. Propode VII <
Part. basal. Pédonc. de l’urop.' III plus large que la branche qui est ovale-
Telson subtriangulaire. — $2 : Ant. I > 1 /3 du corps; art. 1 du pédonc.
avec deux épines int.; flag. à 8 art. Ant. II = 1 /2 du corps. — Couleur blan·
châtrc variée de brun.
De Dunkerque à Saint-Jean de Luz, formant des galeries tubulaires dns le
sable vaseux littoral. Sur la plage de Gravelines il est en telle quantité que ses
, mues forment des cordons ittoraux d’une épaisseur considérable. Dans les
eaux saumâtrcs, les vasières des marais salants (Le Croisic, rivière-de Gri-
maud, près S mint-Tropez, Porto-Vecchio, Djidjelli).——-De la Norvège}: l’Adria—
tique.
-_ #49
I   ai - \
  l     ` <:· s. · —
  3 \ ,'~r fl   ’
  - /1 /L(
0.
9     I \"\ I 
· <1‘ q \.-,, VU
4 / _ '_ I   /•  
,   ,, .a
' •··»-V  
1/ / 1 ·  
 ” e . 7*’ ·
 5 s . ·
  · ft? ,
zî . C · ,
Il IV" I gn! I' ` 7   
1.}% i l  v
Fig. 373. —- Corophium runcîcorne (Naples, d`aprè¤ DELLA VALLE, et Bonifacio)
C. mmcicorne DELLA VALLE Fig. 373. —_D. V. 1893, p. 13 et 369,,
pl. 4, fig. 7 et pl. 8. fig. 1 à 16 et 19.
5. IJ. 4-5 mm. Art. 1 du pédonc. des ant. I < 2 + 3 et portant en dessous
une forte dent basale dirigée en avant ; flag. à 8-10 art. < art. 1 du pédonc.
Avant·dernicr art. du pédonc. des ant. II très dilaté, plus de 2 fois > que
le dernier art. et à dent postéro-apicale longue et robuste; dernier art., ainsi
que l’art. basal du flag., pourvus en dessous de lobes dentiformes coniquesa
Carpe du gnathop. I armé de quelques épines distales; bord palm. du pro—
pode transverse, limité par une forte épine ; dactyle beaucoup > le bord

366 FAUNE ms ramer. -—— Ampnxponrs
palmaire et bidenté. Propode. du gnathop: II sensiblement > le carpe;
dactyle droit et lisse, brusquement atténué à Pextrémité. Dactyle des pé-
» réiop. III‘et IV beaucoup > propode + carpe. Propode VII beaucoup >
` Part. basal. Pédonc. de l’urop. IIl·de même largeur que la branche éga-
lement grêle et allongée. Telson arrondi. -— Q. Art. 1 des ant. I portant 3 épi-
nes post. et 4 épines basilaires; flag. à I2 art. Avant·dernier art. du pédonc.
·des ant. II à, peine dilaté, armé de 5 épines post.5Couleur jaune pàle,rem-
bruni` sur le dos. ·
îcllèqniiapio. — Alger, Naples, Bosphore, Atlantique, (î_étubal, côte du Sahara,
·· III. . `
\ ,r , l
.   M" `  g a' ij  
  l li" é?  . V  aagdl   l
· la 1   / ~''' il « ai?
' f · . «%z¢fxll:zl'll~xll%h
·,,···\.»\/s., f 1y·wM,lw, I — , —
l »  “ V II`  
 il   i œ· i`·?“`°` '    l
`kühlâ   ' 2   A A  
wo e t ll   , x
_ - · Fig. 374:- Corophium acuium (rivière de Lannion) `
C. acutum En. Cmsvnnux. Fig. 359; 374. —- CH. 1908, p. 76, fig. 6.
5‘. L. 3 mm. Rostre court, triangulaire, yeux gros_et noirs. Ant. I. = I /2 du
corps, un peu < le pédonc. des ant. II; art. I et 2 du pédonc. subégaux;
art. 1'armé de 3 ép. post. ; flag. à 6 art. < l’art. I du pédonc. Ant. II avec
l’avant·dernier art; du pédonc. très dilaté, armé de 2 dents inféro-apicales,
le dernier art. > le flag. et muni d’une dent inf. submédiane. Dactyle du
· _ gnathop. I > le bord palm. oblique et portant une dent int.Propode du gna-
thop. II un peu > l’art. méral; dactyle épais armé en dessous de 2 dents
subapicales. Dactyle des péréiop. III et IV à peine > le propode. Propode VII
< l’art. ,basal. Uros. concave en dessus et rebordé, entouré de soies spini-
formes. Urop. très courts et épais. Branche de l’urop. III arrondie, aussi
large que longue, presqu’aussi large et pas plus longue que le pédonc. Telson
triang. - Q. Ant. I = le céphalos. + 2 segm. du mésos., presque = le pédonc.
des ant. II; art. I du pédonc. avec 3 épines post. Ant. II : avant-dernier art.
du·pédonc. avec 3 épines post. —-Corps jaune avec une tache d’un brun.
violacé sur la tête et une, de même couleur, sur les plaques cox.

conorminan 367
Atlantique : embouchure dela rivière de Lannion, en grande quantité dans
des tubes d’Hermelles; Concarneau. Méditerranée : Monaco, Bône, sur les
Eponges et les Ascidics fixées au quai du port. I
G.crassico1·ne Bnozmius. Fig. 375. —- DELLA VALLE 1893, p. 367
pl. 55, fig. 58-59; G. O. Sans, 1894, p. 615, pl. 220. _ _ '
5*. L. 5 mm. Rostre distinct, court et aigu; lobes lat: aigus. Ant. I < 1`/2
du corps; art. 1 du pédonc. avec 4 épines antérieures reoourbées et une ran-
R I    , _ ` a?ç
«.     r »  ·#" 
"`\.___ ·\   Ã ’   [ \
  3  ' I  *©
\ *-*NJ ufr. I « .
. afç r \ I '
,  ' x
` / —/~$";“'•I · i l
  \/ “  — ," ,\   I I
È 7 o.,,,,Ii L ; ,
414. " "‘¥ç I   4 `
§ A 9 ii. . ev jy
  r   ,     I I I ·
‘ gw};
. pi?  
Fig, 375. — Corophium crassicorne (en part. d’¤prè¤ G. O. SANS)
· gée de 4 épines postérieures; art. 3 beaucoup < 2; flag. à 6 art. < Part. 1
du pédonc. Ant. II = le corps; avant-dernier art. du pédonc. très dilaté · ·
. portant 2 dents inféro·apica1es; le dernier art. avec une dent inf. subbasale.
Dactyle du gnathop. I = le bord palm. et portant une petite dent au bord
int. Dactyle du gnathop. II muni d’une dent subapicale au bord int. Dac- ·
tyle des péréiop. III et IV == le prepode + le carpe. Propode VII = l’art;
basal. Branche de l’ur0p. III ovale large, 2 fois > le pédonc. Telson obtu- ·
sèment triangulaire. —- Q. Ant. I = 1/3 du corps. Ant. II un peu > I; tous
les art. du pédono; pourvus d’épines post., une seule submédiane au der-
nier. — Couleur brunâtre, ponctué de brun.

368 FAUNE DE FRANCE. —- AMPHIPODES
Océan aretique, Atlantique l\`ord, Heîgoland, Jersey, )Guernesey, Bosphore.
Espèce côtière, par 11 à 117 m. de profondeur, trés rare sur les côtes de France
(Perros Guirec, Trégastel, marée basse). _
. G. acherusicum Cos1·A. Fig. 376. -— DELLA VALLE 1893, p. 364,
. pl. 1, fig. 11, pl. 8, fig. 17, 18 et 20-41. ' ,
8. L. 4 mm. Ant. I = les 3 premiers art. du pédonc. des ant. II; art. 1 du
pédonc. >2 + 3, armé de 3 épines p0st.,= le flagxà 9-10 artl Ant. II = le
_ corps; avant-dernier- art. du pédonc. très dilaté, armé de 2 dents inféro·
. aw L · » . L ...····-à*" J
`   -     (N a **r' R f s
• \ Y '''' ' , "" " i J? . , ,· ir.
  ~r, ~. ` *~~\_-  
L gm   ` , ,,,· / '  
l   IT ¤·'ç Ã, .· ,
1 gi' "    /° .
  ` agç gfrgag"   [/,  
I ,/` · ' \ —·—.. ~ » . .
`   f" `r\ 1:: _ ·   ’
  A `\  esA  lâ; li
  I ,4   · «  tf, M L    
· / _ esa '       
Fig. 376. — Comphium achcrusicum (de Cette)
apicales, antérieure à deux pointes; dernier art. au moins 2 fois > le flag.
et armé d’une dent po.t. subbasale.Propode du gnathop. Ia bord palmaire
oblique, ,dactyle lisse ou bidenté. Propode du gnathop. II > l’art. méral,
dactyle epais portant 2 ou 3 dents au bord int. Dactyle des péréiop. III et.
IV = propode —l—— carpe. Propode VII < l’art. basal. Urop. courts. Branche
de l’urop. III arrondie, un peu > large, aussi large et un peu > le pédonc. _
t Telson trapézoîdal.`—Q.R0stre court et aigu. Ant.I presque = céphalos.+
les 3 premiers segments du mésos. = le pédonc. des ant. II ; art. 1 du pé-
donc. > le flag. à 6 art. et armé de 5 épines post. et de 4 au bord int. Ant. II :`
avant-dernier art- du pédonc. armé de 3 paires d’épines inf. et'd’une épine
` terminale; dernier art. de 2 épines post. —— Couleur jaunâtre, varié de brun-
_Atlantique: du Havre à Dakar et Afrique australe ; Méditerranée: Cette,
Villefranche, Bône (dans le port et dans la Seybouse, à 12 kil. de 1’embou·
p1lë$e)âaîl‘unîs, îil§xandr1el,l Naples. îspîoelpomrëiune jusqu’à 20 m. de profo¤—
, ns es u es qu’e e se cons rui e e-m me.

` conopmmnn 369
C. Bonelli (Mxms-Eowmns). Fig. 377. -~ G. O. Sms 1894, p. 616, ·
pl. 221, fig. 1. ?C.L. R. S1101-:MAKEn 1920, p. 22 (5*). Srnrmmsnu 1924,
p.7C§, fig.3(3`). _ .
Espèce très voisine de C. acherusicum, dont elle se distingue seulement
par: Q. L. 4-6 mm.; le rostre très court; les ant. I nettement> le pédonc. des
ant. Il et dont Part. 1 du pédonc., < 2 + 3, est seulement armé de 3 épines ;
les ant. II dont Vavant-dernier art. du pédonc. porte seulement 2 paires
·d’épines inf. et une épine terminale·et dont le dernier art. n’a qu`une _
(fa, / I/7//7;) r lî
W Ma   Y _
*·*« 25 ~
’ A  (  
`  
`“   .
  h ::.11 ix 
  ,-É /l` À
" A ,./ Viv--2.,
Fig. 377. — Corophium Bomzlli (en partie d`après G. O. Sms) `
épine inf.; le dactyle du gnathop. II qui n’a jgmais plus de 2 dents au bord-
int.; le propode VII nettement > Part. basal.—-— 32 L. 4 mm.,tête pourvue ·
d’un rostre bien développé. Ant. I atteignant le milieu du dernier art. du
pédonc. des ant. II; art. I du pêdonc. inerme, pourvu d’un processus inf.
obtus, lamelleux au niveau de Pextrémité du rostre ; llag. à 9 art. Ant. Il :
avant·dernîer art. du pédonc. armé d’une dent inféro-picale surmontée
d’un denticule plus court; dernier art. du pédono. sans dent iniér.
lîspèc: nordique, des côtes de Norvège à la Manche (Portrîeux, Gucrne~
soy). W. de l’A1aska, Cuba, Hong·Kong.
E. Cmzvnsux ct L. PAGE. — Amphîpodcs. 24

370 FAUNE DE rrmivcrz, —— AMPHIPODES
F. SEBIDAE _
Corps assez grêle, déprimé. Plaques cox. bien développées. Yeux absents
ou latéraux. Ant. subégales, courtes; I avec flag. access. Lèvre antér. légère-
' ment échancrée. Mandib. avec palpe de 3 articles. Lobe int. des max. I peu
développé. Gnathop. chéliformes. Urop. I et II à 2 branches; III à une seule
branche. Telson ovale, entier et lamelleux.
· G. SEBA STEBBING 1875 [Grimaldia Cnnvn. 1889]
(Type :‘.5`. saundersiS1·rBB.)
Caractères de la famille.
xr   A/` «_`¥'i \\ x \J /_/ V \ \
q~n_‘J' L l .1  /7 I, ' ` 7 É:
1 i "   ·»- ·'/   I I
· É €r~‘<=' W ;   
Il (V f  . Tl 9/ 1
,, l à V I ` 1 Q ' ' ' V O 7
É J 1/ ·· l//   FIL
l ll fla?     ·   I
J, /  l  nir  k ~ \ \,î
    /   · \·   \.  -
la _ ~ I \ \ I
, ¤.'o" — . J ,   \  P
,,.9q ¤· ·/    
cfg ' h   /  (
· ’"«[`~ u.: o" ' ms
` Fig. 378. — Seba armata (Açores)
S. armata (CHEVREUX). Fig. 378.- Grimaldia armata CHEVR. 1889,, _
p. 284; S. armata CHEVR. 1900, p. 111, pl. XIII, üg. 1.
Q. L. 3,5-4 mm. Corps lisse. Tête pourvue d’un petit rostre aigu. Plaques
cox. I-IV arrondies et plus hautes que les segments. Plaques épimér. II
régulièrement arrondies en arrière.Pas d’yeux. Ant. I <tête —}— segment I—III
du mésos., pédonc. 2 fois >le flag., art. 2 presque = 1 + 3; flag. à 5 art.,
flag. access. à 2 art., < art. 1 du flag. Ant. II un peu < I; art. 4 du pédonc.
presque = Pensemble des autres art. et 2 fois 1 /2 } le flag. à 3 art. Art-

ClIE!.UI\lD.\E 37I
terminal du palpe des maxillip. < l’art. précèdent. Bord post. du carpe du
gnathop. I prolongé en arrière en un lobe arrondi, cilié; propode avec, sous
le dactyle un long prolongement piriforme, armé de petites épines et for-
mant pince avec le dactyle. Gnathop. II beaucoup plus grêle, propode >
art. méral —l; carpe et se terminant par un prolongement digitiforme, de ·
la longueur du dactyle et garni de 3 petites épines. Art. basal des péréiop. V-
VII fortement élargi, ce dernier crénelé au bord post., art. méral des pé- `
réiop. III·VII prolongé sur le carpe. Segment I de l’uros. >'II et III.
Pédonc. des urop. I > celui des urop. II et = la branche ext. Branches des
urop. II > le pédonc. Pédonc. des urop. III plus large que long et 2 fois <
la branche conique terminée par une courte épine. Telson rétréci à Pextrëmité
qui est indistinctement crénelée et porte en dessus 2 petites épines. —
(É. L. 3 mm. Flag. access. des ant. I presque = art. 1 + 2 du flag. ` ~
Gnathop. I plus robuste; propode à bord palmaire armé de 2 fortes dents
obtuses. Propode du gnathop. II = l’ensemble des 3 art. précédents.
Golfe de Gascogne, 180 m. Parage des Açores, 1.287 m. (llïr. ndeîîe). .
F. CHELUIUDAE .
Corps déprimé. Plaques cox. petites. ,Yeux latéraux. Ant. courtes et épaisses;
flag. II’squamiforme. Gnathop. semblables dans les deux sexes. Bord int.
des pléop. dilaté. Urop. I à deux branches; II à pédonc. dressé et lamelleux
_ et à deux branches courtes ; Ill à branche int. rudimentaire et En branche e;«t_
large, foliacée. Telson entier. `
Ifn seul gtnre, une seule espèze :
Chelura terebrans Pnu.1r>1>1 1839. Fig. 379, 380.- G. 0. Sxas 1896, ·
p. 627, pl. 225.
S2. L. 5 mm. Corps large; céphalos. = segm. 1 + 2 du mésos ; dernier
segm. du métas. portant un long prolongement dorsal; uros. à segments
coalescents. Pas de rostre; lobes lat. courts,arrondis, poitant les yeux. Ant.
un peu > 1/5 du corps; flag. à 6 art. = les 2 art. terminaux du pédonc.
flag. access. court, à 2 art. Ant. II > I, épaisse; les 3 derniers art. du pédonc.
subégaux; flag. comprenant un art. basal long et squamiforme, suivi de
1-2 art. rudimentaires. Gnathop. chéliformes à pince très petite; I plus
robuste et < II. Péréiop. subégaux;art.basal des péréiop. V·VII dilaté et _
orné à la face post. de longs cils plumeux; angle distal post. prolongé; dac-
tyle petit et recourbé. Lobes branch. sacciformes. Lam. incub. étroites, _
longuement ciliées. Pédonc. de l’urop. I,2 fois 1/2 > les branches, l’int. la
plus large et pourvue do 3 épines apicales; pédonc. de l’urop. II plus large

  FAUNE DE FRANCE. -— AMPHIPODES
fg    L `  X   gu? , - ,_ 
— `   M '  ‘ @9 \ \ 4;
A `É \.   I I  ¢· I; y\.»\\î«
. .0** "/  · .  ·   \ n 
. Fig, 379. —- Chelurajerebrans (d`àprès G. O_ Sms) ·
v K W _ fg fla
È f
M.     .   \     ` / ` .
M      "\ `~ X A \
`   / /  /  r? 1 T
 »~ J ”   !?\- ·
Fig;. 380. - Chclura terébrans (d après G.O, Sms) v

. rooocnnxoxn _ 373
que long, à bord denticuél, branches égales, courtes, à peine plus longues
que larges et denticulées au bord distal; pédonc. de.l’urop.. III très
court; large, branche int. rudimentaire, l’externe presque 2 fois plus
_ longue que large à bord denticulé. Telson subtriangulaire, à pointe aiguë,
légèrement caréné. —- 5*. L. 6 mm. Prolongement dorsal du métas. > chcz
la Q. Pédonc. de l’urop. II plus long que large, longuement cilié ainsi que
les branches. Rame ext. de l’urop. III beaucoup > chez la Q. —- Couleur ·
brun clair. _
Espèce abondamment répandue dans l’Atlantique Nord, sur la côte euro-
péenne et sur la côteamèricaine; Bermudes: Afrique australe. Méditerranée, .
mer Noire. Fait des dégâts considérables dans les bois flottants ou immergés.
l F. PODOCERID./E l
Corps plus ou moins déprimé. Plaques cox. petitespétroites. Segment I' de-
l’uros. allongé. Yeux latéraux. Ant. allongées, à longues soies; flag. access. pré- .
sent ou absent. Lèvre antér. hilobée. Lévre post. à lobes int. Gnathop.II géné·
ralement beaucoup > I et plus grand chez le 3* que chez la Q. Pédonc. des pléop.
non dilaté. Un des urop. post. absent, rudiment. ou anormal. Telson entier. .
TABLEAU DES GENRES
—- Trois» paires d’urop ................... G. Podocerus, p. 373
- Deux paires d’urop. .... ` ................ GZ Dulîchia,.p. 377,
G. PODOCERUS LEAcu l806
(Type Z P. va·ic atus LEACH]
Corps déprimé; mésos. fortement élargi, surtout chez li Q. Plaques cox. I'
obtusément prolongées en avant. Métas. et uros. réduits et recourbés sous le
mésos. Tête subquadrangulaire à lobes lat. saillants. Yeux proéminents. Ant.
avec flag. accessoire à. un art., pédonc. beaucoup > le flag. Ant. Il plus longue
et plus robuste, le pédonc. beaucoup > , flag. à 3 art. Max. I sans lobe int.Gna-
thop. subchéliformes; Il beaucoup > I. Propode des gnathop. Il élargi avec le
bord palm. pourvu de fortes dents ( 3). Art. basal des péréiop. III·VIl courts;
dactyles puissants et recourbés. Lobes branch. à partir du gnathop. II. Lam.
incub. larges. Urop. III réduit de chaque côté à une lame embrassant le telson.
Telson arrondi, portant quelques épines en dessus.
— Art. basal des péréiop. III et' IV non dilaté .................
............ . ............. . ..... P. variegatus, p. 374
—- Art. basal des péréiop. III et IV fortement dilaté en avant. .
..................... ' ......... P. cholonophilus, p. 375

374 _ mmm: ma FRANCE. —— Airpuipouss ` ·
P. variegatus Lmcu. Fig. 381, 382. —— P. brasiliense (part.) DELLA'
VALLE 1893, p. 329; pl. 2 ._fig. 7, pl. 7, fig. 39 à 58.
J. L'. 3 à 4 mm. Corps non caréné. Ant. I= oéphalos.+ mésos.; arti 2 du
' \ \ v\  · .
« œ  ‘
e p` 1  un
Q l . " `
 É, "  
·   , .. .‘ D `  
-   tv  
`  \ i`  N" l  l`
I , · \\ ' ï` V \ y _ x P
Y  É` ‘ " `“ `*Wll"ï~"l`l‘«‘ ”"‘· r S
  7/  —i ` V \ 1 r j, ·
k , .  ,/
7 l  ~ ·
É [7/ \ ~— \` `
/· 7 l _ È .
i _ Fig.'381. — Podoœrus i·ari«·gqlus (du (iroîsic)
pédonc. à peine > 3 ;flag. à 6 art., beaucoup >. le dernier art. du pédonc.
_ Ant. Il au moins de 1/3 > I; dernier art. du pédonc. un peu > l’ensemble
des deux précédents ; art. 1 du flag. = 2 -}— 3. Propode du gnathop. I ovale
D, (//, /   , / x W _·~.
l "V ,,.» , / l " .
` (     ww  i i \\
· ' ,.—'   M ,· »2`—':·*·».      »   ` ` t
,   V9 is.;  "    M
  ` ai   ” 1/ V ’ `V Ã
\   `‘e` \ 1   / ‘  ‘ 9··'·' I x ·
  l ii lé ‘ I ‘
r \r_/  .   · » L Il `_ A` .
ai · i \._   — J  ~. îeî. ;
a: «. ,  \ vs · ·~»· \ « Ã
Fig. 382.’·—— Podocerus variegalus (du Croisic)
allongé, 2 fois plus long que large,armé de quelques épines au b0rd‘postér.
et,ainsi que les trois art. précédents, de nombreux poils spiniformes. Pro-
pode du gnuth. II ovale allongé,environ 2 fois 1 /2 plus long que large;bord
palm. portant, près la» base du dactyle, un lobe obtus suivi de lobes moins

ponoczzmnair . 375
saillants; dactyle à peine > la moitié du propode. Art. basal des péréiop.VI
et VII légèrement dilaté en arrière. Art. basal des pléop. munis de 5 épines'
au bord int. Telson armê·en dessus de 4-5 longues soies. — Q. Flag. des ·
` ant. I à 4-5 art. Art. méral du gnathop. II portant une forte épine distale; '
propode élargi, 1 fois 1 /2 aussi long que large avec le bord palm. lisse et
une très forte épine post.; dactyle = le propode. — Couleur brun rou-
geâtre, souvent tacheté de pourpre ou de lilas. ’
Atlantique Nord, S.· W. d’Angleterre. Jersey, Guernesey, France (de Saîni-
\'i a=t·la·lixngu<· à Saint-Jean de Luz et de Port-VcndresàMonaco), Portugal,
Afrique occidentale jusqu’à Dakar. Méditerranée occidentale, Algérie, Alexan-
drie. Sur les Algues, sur les Eponges (Suberites).
<   Éië g    ,/ï É, p aw \ ,
Étui   M  «  .. «
x ‘ · e 1 l ·
-  •·’ y  ·//'
  1 Q   *   
@2 s I V l «    63
z  _,_ i~ · 9'f"”` . "
, ‘ `*— gw? "l ‘  . ·   »    
  ,` ‘.   - — /V\ U/il
· •«..,,a—·· * =\ .  “ yn‘ç .,,,0   A : ~.’ X _,' ,,,,’,, ` ,
Fig. 383. -- Podoccrus chelonophilus I . `
P.- chelonophîlus (Cmavasox et DE Gamma). Fig. 383. — P. chele-
rziae Srsaa. 1888, p. 1190, pl. 130. Platophium chelonophilum Cmavn. 1900,
p. 115, pl. 13, fig. 2 et pl. 14, fig. 7.
5. L. 7 mm. Corps non earéné, très robuste. Ant. I= céphalos. + segm. 1
et 2 du mésos.; art. 2 du pédonc.> 3; flag. à 4 art. = dernier art. du pédonc.
Ant. lI·1 /3 > I, dernier art. du pèdonc. = Pensemble des deux art. précé-
dents; art. 1 du flag. 2 f`0is>2+ 3. Propode du gnathop.I à peine plus long
que large, à bord palm. lisse et distinct. Propode du gnathop. II ovalaire,
1 fois 1/2 plus long que large; bord palm. portant, près la base du dactyle, · '
' un gros tubercule éohancré suivi d’une dent aiguë et d’une dent angulaire.
Art. basal de tous les péréiop. III·VII fortement dilaté. Art. basal des pléop. ·
armé de 9·10 épines au bord jnt. Telson armé en dessus de 2 longues soies.
——· S2. L. 6 mm. Ant. plus courtes. Gnathop. moins robustes ; propode du

  FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPOEES
gnath. 1,1 fois i /2 aussi long que large; carpe du gnathop. II aussi long que
large, à bord palm. lisse.- Couleur brun verdâtre pointillé de noir. '
Sur des tortues marines (Thalassochelys carezta L., Chelonia imbricata L.},
î`1îé(pîéféren’ce sous la queue et à la base des pattes. Atlantique tempéré,
l €I‘I‘3.l'1€€.
î
l ll   gfnfg x 7'zî? î`
  I     l / 7
É 2**9   aux  \*'   [L ’?
l,. g / \ \ Il
a r 2 i
· i       sa;  ,1  
WE N  '    l`   ` ``l` i sx
’= ï il ‘ / Nt ‘ \  
l l . ` \s\· \x\
·—·ëë` Q   `    W W , ‘
A A  T* ` ·« —.» ’ \" .’r x J·
·     §i";(`  l \x   *
[   s y i
ü` A A ··   ` A
i    
  r J 4î;}"·» A .,   
, A ’,/( · _ Q \ Oz   V, .
» l ,' X    V x
 il . [ ’ v /   '/ ?s.
V  “f‘· ·   ._    
g î  îüûx xx  
[4 · I À! \   vf   I
%'x l / / /   l \ /_`/ 7 _
· (V   Q; \ \ I]! \ ` _ rr   _
il   `·m`î`—·——· ' '   2     l
V         x  A-   ynyg.
Fig. 38i: ·— Duhchia porrectu (<l'après G. O. Sans)

— scrxz u XE 37 7
G. DULICHIA Knôrxzn 1845
(Type : D. spinosissima Knôïxn)
Corps grêle; les deux derniers segments du mèsos. coalescents. Urcs. à deux
segments: Un rostre épais. Ant. à pédonc. beaucoup > le flag.; ant. I >· II;
flag. access. très petit. Palpe mandibulaire à 3 art.—Lobe int. des max. l petit.
Gnathop I non chéliforme; II semblable à I chez la S2 et subchélif. chez le 8.
Péréiop. III et IV beaucoup < V-VII. Lobes branch. en nombre variable
mais au maximum de 4 paires. Lam. incub. très larges. Urop. I et Il à branches
inégales, grêles et allongées. ` `
Genre nordique, une seule espèce sur les côtes de France :
Dulichia porreota(SP. Bars). Fig. 384.- G. O. S.ms,1894, p. 637,
pl. 229. ·
6. L. 6 mm. Corps lisse. Segm. I du mésos. le plus court. Plaque cox. Il
prolongée en pointe à l’angle inféro-antér. Yeux rouge foncé, légèrement
proéminents. Ant. I == le corps : dernier art. du pédonc. > le précédent =
le flag. à 6 art. Ant. II un peu·< I; flag., dernier et avant-dernierart. du
pédonc. subégaux; carpe du gnathop. I > propode, Art. basal du gnathop. II
presque = les 4 art. suivants; propode à bord post, longuement poilu et por- _
tant une très longue dent aiguë, bord distal armé'd’une dent angulaire plus `
petite; dactyle très robuste, falciforme, avec un tubercule subbasal. Art.
basal des péréiop. III et IV dilaté. Deux paires de lobes branch. Branche
· int. des urop. > Pexterne. Telson ovoîde. -— Q. L. 5 mm. Corps moins grêle.
Plaque cox. Il plus petite. Gnathop. II = I, carpe beaucoup < propode,
peu différent de celui du gnathop. I. —- Couleur blanc transparent, strie
° transversalement de brun.
Océan arctique, Atlanti ue Nord, Mer du Nord, Manche (Luc-sur-Mer, Fosse
de la Hague, Omonvilledafitogue, 27 à 105 m,). Pacifique Nord jusqu’à 118 m.
de profondeur.
· F. SCINIDAE
Tête petite, ordinairement plus large que longue; peux petits et séparés,
ant. I grandes, coniques, peu flexibles; ant. Il insérées en· dessous des fi
rudimentaires chez les Q, très grêles et très allongées chez les 5; mandib.
sans palpe et sans proc. mol., max. bien développées; maxillip. avec les l0bcs·
. externes lancéolés et les lobes int.soudés; gnathop. simples et gréles; péréiop. V
généralement le plus long et VII généralement le plus court;dactyles non rétrac·
tiles; métas. plus étroit que le mésos.; les deux derniers segments de l’uros.
_ généralement soudés entre eux et la branche int.des urop. généralement soudée
avec le pédonc.; telson rudimentaire. ·

378 FAUNE DE FRANCE. —-— AMPHIPODES I
G. SCINA PRESMNDREA 1833 [Tyro Milne-Edw.]
(Type : Sc. ensicorne Pnssr.)
Tête concave uen dessus entre deux crêtes divergentes en arrière; pas de
carène dorsale dentelée;p1aques coxales distinctes; palpe des max. I normal, non
dilaté; lobe int, des max. Il plus étroit que le lobe ext.; lobes branch. aux
segments II à VI; Iam. incub. aux segments III à VI.
1. Ant. I = 1/2 du corps;péréiop. VII plus de 1 /2 < péréiop. VI; `
' art. basal du péréiop. V presque de 1 /2 < l’ensemble des
art. suivants, fortement dentelé au bord antér., dactyle
` normal, falciforme .................... S. borealis, p. 380
—— Ant.‘I == le corps; péréiop. VII‘beaucoup >1/2 péréiop. VI. 2
2. Art. basal du péréiop. V beaucoup > Pensemble des art. sui~
vants, lisse au bord antér. sauf trois petites dents sur la
grande dent distale, daetyle ovalaire, translucide .........
  ............................. . .... S. Alherti, p. 579
—— Art. basal du péréiop. V 1 /3 < l’enseinble des art. suivants, .
lisse ou très faiblement denticulé au bord antér. sans den-
ticules accessoires sur la grande dent distale, dactyle nor-
mal, falciforme .......... · ........ Si crassicornis, p. 378
S. crassicornis (Fun.), Fig. 385. ——- Tyro Sarsi Bovnx. 1885, pl. I,
fig. 1 à 17, pl. II, fig. 1 à 10. S. Edwards:] GARB. 1896, pl. I, III, IV et VIII.
Q. L.7 à 15 mm.8egments non ou à peine crénés au bord dorsal; les 3 pre-
miers un peu plus hauts que les suivants; I et VII les plus courts, III et IV _
les plus longs.·Métas. = segments VII à V —·\- 1 /2 IV du mésos. Segments II
et III de l’uros. coalescents. Telson arrondi au bord distal. Ant. I = L. du
corps : pédoncule un peu > l’art. 2 et contenu près de 9 fois dans Part. 1
du flag. ; ce dernier— épais, prisrnatique, orné de longues soies du côté int.
dans sa moitié basale et de denticulations du côté ext: dans sa moitié
distale. Ant. II- < pédonc. des ant. I. Gnathop. I < II. Art. basal =
l’ensemble des 4 art. suivants; propode du gnathop. I < carpe, et au moins .
2 fois > dactyle. ;art. basal = Pensemble des 4 art. suivants ; propode du
' ` gnathop. II = carpe == 1/2 dactyle. Péréiop. III et IV subégaux,à peine >
‘ les gnathop. Péréiop.·V = L. du corps : art. basal presque = l’ensemble des
3 art. suivants, pourvu au bord antér. de quelques denticules peu marqués et,
au bord post., de 12 à 15 fortes dents dont la distale-2 fois > l’art. ischial
et, le plus souvent, inerme en dessous; art. méral 1 /2 < art. basal et 1 /3 <
carpe; propode très grêle, à peine : 1 /2 carpe; dactyle très petit. Péréiop.
VI = IV> VII. Urop. == brancheint. = pédonoule. Urop. I et II :
'branche ext. représentée par une courte épine. Bord ext. de l’urop.. I
finement denticulé et bord int. portant des dents nombreuses et plus sail-
lantes; bord ext. de 1’urop. II lisse, bord int. finement denticulé; urop. III :

· sc1NmA1·: 379
branche int. fortement denticulée au bord ext.; branche ext. 1 /2 plus courte _
et lisse; les bords lisses. — 5* semblable à la Q sauf : métas. = les 4 derniers
segments du mêsos. ; ant. I un peu plus courte; Ant. II > I, pédonc.
à 3 art.,art. 1 court et épais, art. 2 grêle, 2 fois plus long; art. 3 très allongé,
renflé en massue presque 3 fois > 2 ; flag. de 9 à 10 art., 1 fois et 2/3 >
pédoncule. -— Corps rose pâle ; ant. I rose vif. ’
/ ïnf r ad'? I
s
~ ,,,,,2 ‘. \ , (fg Ië,
. . '·~ , ·
  ne .
 - Ãgyh t
1    ‘* **1% "”’
___, ·‘ 1 | , \
ll z /  /   I`
É I I I
l E pd .  
u I . g ur
i »'   ws
Ã; · \ \ .. ,
. \/, ·rn¤.r.n‘ '·‘·f‘
Fig`. 335. -·- Scinn cra.s.sicornis
Espèce commune dans la Méditerranée(cap d Antibes, Monaco, port dA1ge*),
et l’At1antique,,faisant normalement partie du bathyplancton, mais souvent
prise en surface.
. S. Alberti Cunvnnux Fig. 386. — Cu. 1919, p. 3, fig. 2.
SZ : L. 3 mm. Segments carénés au bord dorsal; carène du dernier segment
du métas; prolongée en arrière en petite dent; segments II et III de l’uros. ·
coalescents; telson triang.; yeux non apparents. Ant. I = L. du corps;
pédonc. = art. 2 et contenu 7 fois 1 /2 dans Part. 1 du flag., ce dernier garni
de dents au bord ext. et de soies suivies d’épines au bord int. Gnathop: sub-
égaux : art. basal < l’ensemble des 4 art. suivants; propode du gnathop. I

380 FAUNE DE FRANCE. ——-E AMPHIPODIIS
un peu < et propode du gnathop. II beaucoup > le carpe; dactyle > 1/2
propode. Péréiop. III et IV subégaux, sensiblement > les gnathop. Pé-
réiop. V < L. du corps et un peu > péréiop. III et IV : art. basal beaucoup-
> Pensemble des art. suivants, bord antér. lisse sauf 3 petites dents situées
sur la, grande dent distale, celle-ci = 4 fois l’art. ischial, bord post, dentelé
sur ses 2 derniers tiers; art. méral = carpe; propode fortement coudé à la¤
base = 2 /3 du carpe; dactyle très petit, ovalaire, translucide. Péréiop. VI =
. péréiop. V, > péréiop. VII : art. méral = propode et un peu > carpe, dactyle
grêle = 1 /3 du propode. Art. basal du péréiop. VII = l’ensemble des 3 art.
1 ` s 2..
_ , _ W fr M âm
. / ,
cv ., 1
. / V _ · '/
ll
. TJL9
V  
,   ' ·. . '  \ I
îmë
` ' Fig_ 386. —— Scina Alberti Q
suivants; art. méral = propode > carpe; dactyle court, fortement recourbé.
Urop. I : branche int. beaucoup > pédonc. et finement denticulée au bord
' ext.; branche ext. représentée par une courte épine. Urop. II· grêle, beau·
coup < urop. I; branche int. beaucoup > pédonc. et finement denticulée
au bord int.;hranche ext. représentée par une courte épine; urop:III dépas-
sant un peu urop. I : branche int. un peu > pédonc. et fortement denticulée
au bord ext.; branche ext. < 1 /2 branche int. —— 5‘ inconnu.
Au large de Monaco (43°38’ lat. N. 7¤`32’ long. E.), Filet Richard à grande '
ouverture, 0-1.000 m. 1 Q. 21 avril 1909. _
_ Sc. Borealis G. O: Sans.   387. ·- GL O. S. 1895, p. 20, pl. 8.
Q. L. 9 mm. Segments non ou à peine carénés au bord dorsal, IV et V les
plus longs. Métas. = segments VII à V -1- 1/2 IV du mésos. segments II

scmxnmz 381
et III de l’uros. ooalescents. Telson triangulaire. Ant. I = 1 /2 L. du corps;
pédonc. au moins 2 fois > 1’art. 2 et contenu 5 fois,1 /2 dans l’art. 1 du flag.,
ce dernier garni de dents au bord ext. et de soies, suivies de dents, au bord
int. Gnathop. I : art. basal == l’ensemble des 3 art. suivants ; propode au
moins de 1/3 < carpe. Gnatliop. II: art. basal < Pensemble des 3 art. _
V suivants; propode = carpe. Péréiop. III un peu < IV et nettement
> gnathop.; leur art. basal avec un poil dentiforme au bord distal ·
postérieur. Péréiop. V un peu < L. du corps; art. basal = art. ischia1`+
W `
x
W >> `
**1*
1 §x\ ~
, ° I   ` I ·.
1/ Édu gï 5* 4
. / , *7 "  Éî ,x \
·   ix ~ , \\
fr É i ~’
t J <*—~:·;:ï/
Fig. 387. —- Scina borealzs
art. méral + 1 /2 carpe, armé aux 2/3 antér. du bord dorsal de 8 dents
' aiguës et d’une dent distale = l’art. ischial, au bord'ventral d’une série de
nombreuses (20 environ) denticulations plus fines; art. méral = carpe et
1/3 < art. basal; propode un peu > 1/2 carpe. Péréiop. VI < V
et 1/3 > IV. Péréiop. VII très grêle et plus de 1/2 < VI zart. basal au
moins = l’ensemble des art. suivants; dactyle épais, court, ungui-
forme. Urop. I: branche int. = le pédoncule ; branche ext. représentée
par une courte épine; bord ext. finement frangé, bord int. à dents fortes.
Urop. II : branche int. un peu > le pédonc.; branche ext. réduite à une
. courte épine; bord ext. lisse, bord int. finement denticulé. Urop. III :
branche int. > le pédonc., finement denticulée au bord ext. seulement;
branche ext. = le pédoncule, finement denticulée au bord int. —— 3 sem-

382 FAUNE DE FRANCE. -— .\MPHIPODES'
' blable à la Qsauf :Métas.= segments VII à IV + 1 /2 III du mésos. Ant. II
= 2 fois ant. I : art. 1 du pédonc. épais, art. suivants grêles, le 36 renilé
en massue et 2 fois 1/2 > l’art. 2; flag. 1 fois 1 /2 < le pédonc. à 7 art.,fili-
formes. —-— Corps transparent, marqué de rouge au niveau de l’intestin,
des pièces buceales et dans la partie postérieure.
Espèce commune dans l’Atlantique nord et en Méditerranée, connue aussi de
_ l’Océan Indien. Quelquefois en surface.
F. VIBILIIDAE
Tête petite, généralement prolongée en un rostre court; yeux ordinairement.
bien développés et séparés; ant. I environ de la longueur de la tête et du pre·
mier segment du mésos., arti 1 du flag. fortement dilaté, cilié du côté int.,
les autres art. rudimentaires; ant. II généralement = l’ant. I et subsemblables
dans les deux sexes; mand. pourvues d’un palpe à 3 art. et d’un proc. mol.;
max. bien développés; maxillip. à lobes ext. arrondis au bord ext. et au
bord distal, droit au bord int., lobes int. soudés; carpe et propode des gnathop.II `
presque toujours prolongés au bord inf.; péréiop. VI le plus long et VII le plus
' court, dactyles non rétraqtiles; art. basal du péréiop. VII foliacé et son dac-
tyle dîgitiforme; métas. généralement plus haut que le mésos.; les deux derniers
segments de l’uros. ordinairement coalescents; branches des urop. articulé s
avec le pédonc.; telson rudimentaire. `
G. VIBIIÀIA H. MILNE-Eoxvxaos 1830 `
(Type : V. Peroni M.-Enw.)
Corps lisse, non caréné; segment I du mésos. le plus court,III à VII subégaux;
plaques cox. distinctesçpéréiop. VII composé d’un art. basal fortement dilaté
suivi de 5 art.; lobes branch. aux segments II à VI; lam. incub. aux segments III .
à VI.
1. Dernier segment de l’uros. pourvu de prolongements latéraux .... 2
— Dernier segment de l’uros. sans prolongements latéraux ....... . . 3.
2. Flag. de l’ant. I pointu à Pextrémité; au gnathop. II: prolon-
gement du carpe atteignant l’extrémité du propode, bord
antér. du propode denticulè et pourvu d’une forte dent ter- `
minale ; au péréiop. VII : extrémités distales du carpe et du
: propode à peine dilatées, dactyle droit, digitiforme ......
............................. ` ...... -. V. armata. p. 387
—— Flag. de l’ant. I arrondi à l’extrémité ; au gnathop. II : pro-
longement du carpe dépassant à peine la 1 /2 du propode,
bord antér. du propode lisse et arrondi à l’extrémité ; au ·
péréiop. VII : extrémités distales du carpe et surtout du

VIBILIIDAE _ _ 383
propode très fortement dilatées, dactyle sinueux, pointu à-
1’extrémité ...................... ,.. V. cultrîpes, p. 388
3.· Prolongement du carpe du gnathop. II atteignant l’extrémité
du propode; dactyles despêréiop. III et IV =·· les 2/3
du prcpode ..................... . ..... V. Viatrix p. 385
— Prolongement du carpe des gnathop. II atteignant ou dépas-
sant à peine la 1 /2 de la longueur du propode .............. 4.
4. Dactyle des péréiop. III et IV presque aussi longs que la 1 /2 du
propode; telson nettement triangulaire. V. gibbosa, p. 384
—— Dactyles des péréiop. III et IV beaucoup plus courts; telson
arrondi à Pextrémité .............. V. Jeangerardi p. 383
 ï  `pl,2  
Q X ‘ °`•`§`â   r .
· — i "' j. ` î :
»•·¥¢ ' * \ ·.
- ( se \\\  it i C
W    1/ `
É ’l . «· " , `
W fl? -
·m• / \ / · X
N ( " x
\ *··.,   ana Ã
/ N, `
’i/ 2
’^ 9 . 1-
, J f J>"7>—» «¢ W I'.
Fig. 338. —— Vibilia Jeangerardi (des Açores)
V. Jeangcrardî Bour,. Fig: 388.- B. 1887, p. 47, pli VII, fîg.·1·11 ;
En. Cnnvmsux 1900, p. 125, pl. 15, fig. 3.
S?. L. 8-10 mm. Tête un peu < segments I + II du mésos. Yeux gros réni-
formes. Ant. I > tête + segment I du mésos. ; art. 1 du pédonc. > art. 2 + _

381 FAUNE DE FRANCE. —— AMPHIPODES 1
3; art. 1 du flag. atténué à Yextrémité, plus de 2 fois > le pédonc. Ant. II
< I et à 6 art., les art. 3 et 4 les plus grands. Gnathop. I : art.
basal large < Pensemble des art. suivants; art. méral et carpe pourvus
d’épines au bord post., une épine carpale au bord antér.;pr0pode ov0îde,>le
carpe, pourvu de 2 épines au bord antér. et d’une série de denticules au bord
post.; dactyle, faisant à peine 1 /3 du propode, en forme de griffe serrulée.
Gnathop. II : 1/4 > gnatbop. I; art. méral prolongé jusqu’au niveau du
bord distal. du carpe, portant S épines post.; prolongement du carpe attei-
gnant le niveau du milieu du propode; propode sensiblement < le carpe
et finement serrulé comme le dactyle. Propode des péréiop. III et IV à peine
= Part. méral; propode des péréiop. V et VI > art. ischial + méral; dac-
V tyle des péréiop. III ai VI très court et épais. Péréiop. VII : art. basal arrondi,
presqu’aussi large que long, <l’ensemble des art. suivants; art. ischial très
court; art. ischial + méral = carpe = propode = dactyle, celui-ci digiti- `
forme. Métas. un peu > les 4 derniers segments- du mésos. Uros. = le der-
nier segment du métas. Urop. _I : pédonculè 1 fois 1/2 > les branches et.
dentelé au bord ext.; branches égales, foliacées, denticulées au bord ext. et
plus profondément dentelées au bord int. Urop. II : pédonc. un peu >—
es b`rai1cHes et lisse; branche int. un peu > l’ext. et dentelée comme '
à l’urop. I. Urop. III plus épais que les précédents : 1 fois 1/2 plus long
que large et 1 fois 1 /2 > les branches; branche ext. lisse au bord externe
et denticulée au bord int. ; branche int. denticulée sur ses deux bords.
Telson arrondi, aussi long que large. -—- 3, semblable à la Q sauf : yeux
beaucoup plus développés; ant. II > I et à 7 art. ·
Atlantique et Méditerranée, presque toujours commensal des Salpes.
V. gîbbosa BOVAL. Fig. 389. —- B. 1887, p. 53, pl. VIII, fig. 9-17.
Vossmma 1901, p. 119, pl. X, fig. 16-19, pl. XI, fig. 1-5.
3 Q. L. 5,5-6 mm. Tête au moins = segments I + II du mésos. Yeux
‘ bien développés. Ant. I au moins = tête —|— segment I du mésos., art. 1 du
pédonc. 2 fois > art. 2 -|— 3; art. 1 du flag. arrondi à Pextrémité = 2 fois 1 /2
la longueur du pédonc. Ant. II < ant. I et à 5-6 art. Gnathop. I : art. basal
< l’ensemble des art. suivants; propode = carpe + art. méral, denticulé
. en arrière dans sa moitié distale; dactyle, en forme de griffe serrulée, pres-
que = la 1/2 du propode. Gnathop. Il à peine > gnathop. I; art. méral
prolongé jusqu’au niveau du bord antér. du carpe et portant, ainsi que l’art.
ischial, des épines post.; prolongement du carpe dépassant le niveau du
milieu du propode, serrulé à son bord antér., propode = carpe, serrulé en
. arrière sur toute sa longueur comme lé dactyle. Péréiop. III et IV : pro-
pode = art. méral et finement serrulé; dactyle presque = la 1 /2 du propode _
Péréiop. V et VI : propode = art. méral + ischial, serrulé en avant ainsi
que le carpe; dactyle = 1/3 du propode. Péréiop. VII zart. basal = art.
ischial —}— méral + carpe; art. ischial + méral = carpe = propode = dac-

_ VIBILIIDAE l 385
tyle, celui-ci digitiforme. Métas. = les 4 derniers. segments du mésos. Uros.
> le dernier segment du métas. Urop. I : pédonc. un peu > les branches;
Urop. II